Image

Tactiques pour le traitement des végétations adénoïdes et de la rhinite allergique

Les maladies inflammatoires du nasopharynx provoquent des symptômes spécifiques dont se plaignent les enfants et les adultes. Les adénoïdes et la rhinite allergique se caractérisent par un gonflement des amygdales nasopharyngées et de la muqueuse nasale. Appelé lorsque des allergènes pénètrent dans les cellules épithéliales des voies respiratoires supérieures. En cas d'écoulement nasal ou de congestion nasale, vous devez consulter un allergologue et un médecin ORL. Le traitement peut être médical ou chirurgical..

Adénoïdes et rhinite allergique

Étiologie de la rhinite allergique et des végétations adénoïdes

La rhinite allergique est une inflammation chronique des membranes nasales due à une exposition à des allergènes. Peut se produire pendant la saison de floraison des plantes, en particulier pendant la période printemps-été. Parfois, la maladie survient toute l'année, lorsque les adultes et les enfants sont allergiques aux animaux domestiques, à la poussière domestique. Contrairement à la rhinite neurovégétative vasomotrice, la rhinite allergique est basée sur des réactions immédiates. Les raisons du développement de la maladie sont considérées comme suit:

  • allergènes saisonniers ou pérennes - plantes, duvet de peuplier, acacia ou poussière domestique, poils d'animaux, produits chimiques ménagers;
  • la tendance du corps aux allergies;
  • chez les enfants apparaît dans un contexte de dermatite atopique, des réactions à la nourriture;
  • prendre un grand nombre de médicaments.

Les végétations adénoïdes sont caractérisées par une inflammation des amygdales nasopharyngées, qui sont situées dans la gorge à la sortie de la concha nasale. Ils sont constitués de tissu lymphoïde, qui remplit une fonction protectrice et active l'immunité locale. L'inflammation peut être de nature bactérienne et virale, plus fréquente chez les jeunes enfants. Ces facteurs étiologiques sont distingués:

  • infection à adénovirus chez les enfants;
  • histoire héréditaire accablée;
  • rhinite allergique, maladies infectieuses - coqueluche, scarlatine;
  • flore bactérienne - streptocoques, pneumocoques, staphylocoques;
  • maladies chroniques du nasopharynx - sinusite, rhinite, amygdalite.

Une réaction allergique est caractérisée par la formation intense d'immunoglobulines E et A, qui déclenchent tout le cycle inflammatoire. Dilate localement les vaisseaux sanguins, augmente la capacité sujette aux tissus. Les végétations adénoïdes chez les enfants provoquent diverses complications qui affectent le prochain développement de l'enfant. La participation au processus des amygdales nasopharyngées peut être aiguë ou chronique.

Symptômes de la maladie

La rhinite allergique peut survenir séparément des végétations adénoïdes, sans avoir de relation causale avec elles. La rhinite commence par une faiblesse générale, des démangeaisons et des brûlures dans le nez. Après 3-4 heures, un nez qui coule, une congestion nasale et un essoufflement se rejoignent. Un inconfort particulier est la sécrétion abondante de liquide séreux du nez et des éternuements, qui épuisent le patient. Ensuite, larmoiement, douleur et sensation de sable dans les yeux se rejoignent.

Le premier signe d'adénoïdes chez les enfants est considéré comme une difficulté à respirer par le nez. Dans ce cas, la bouche est constamment séparée, l'enfant ne peut pas respirer par le nez. Un secret muqueux maigre se détache, les enfants notent une congestion constante dans les oreilles, les parents se plaignent du ronflement de l'enfant pendant le sommeil. L'évolution chronique de la maladie entraîne un retard dans le développement psychomoteur, une pathologie de l'activité cardiaque et une violation de l'anatomie des os du visage. Les amygdales nasopharyngées s'atrophient à l'âge de dix ans et ne se produisent pratiquement pas chez l'adulte.

Diagnostique

Un oto-rhino-laryngologiste devrait examiner un enfant qui se plaint de difficultés respiratoires, de ronflements nocturnes et de manque de sommeil. Dans 70% des cas, ces plaintes s'accompagnent d'une hypertrophie aiguë ou chronique des amygdales nasopharyngées. Lors de la rhinoscopie postérieure, des adénoïdes peuvent être détectés qui bloquent la sortie de la concha nasale. Il existe trois degrés de développement de la maladie:

  1. Le degré I se caractérise par une augmentation modérée des amygdales, des difficultés à respirer pendant l'effort physique. Le développement mental de l'enfant ne souffre pas.
  2. Le degré II se développe lorsque les amygdales 2/3 bloquent la sortie de la concha nasale. Dans ce cas, l'enfant ne respire le nez que pendant un certain temps, des écoulements nasaux apparaissent, des complications sous forme d'otite, une sinusite se joignent. La mâchoire inférieure augmente, la bouche est constamment séparée, l'enfant ronfle pendant le sommeil.
  3. Le degré III d'hypertrophie amygdalienne est caractérisé par un chevauchement complet de la sortie des voies nasales, une prolifération de la muqueuse. L'enfant est obligé de respirer uniquement par la bouche, en retard sur le développement psychomoteur et mental. L'anatomie du visage change, la mâchoire inférieure augmente, la croissance des dents est déformée, la mauvaise morsure apparaît, les plis naturels de la peau sont lissés.

Des méthodes supplémentaires pour examiner un patient pour la rhinite allergique et les végétations adénoïdes sont la radiographie des os du visage, la vidéo-endoscopie de la cavité nasale et du pharynx. Par ces méthodes, la pathologie osseuse, l'accumulation de liquide dans les sinus paranasaux peuvent être détectées. Et aussi une hypertrophie des amygdales nasopharyngées, une stratification de fibrine et une surface tubéreuse. Le SKT ou l'IRM sont effectués en dernier, car ils donnent une charge de rayonnement élevée sur le corps.

Traitement

Pour le traitement de la rhinite allergique, vous pouvez utiliser des remèdes populaires. La cavité nasale est lavée avec une solution de sel marin, de millepertuis. Utiliser l'inhalation avec des solutions chaudes d'herbes calendula, hypericum, romarin, eucalyptus, camomille. Ils ont des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires modérées, améliorent la respiration nasale, réduisent la sécrétion de mucus. Les adultes visitent un bain ou un sauna, où les toxines sont éliminées du corps sous l'influence de la température élevée, l'immunité est stimulée.

Le traitement local consiste à utiliser des vasoconstricteurs, qui réduisent l'exsudation (épanchement liquidien). Ils tonifient les vaisseaux sanguins, adoucissent les manifestations de l'œdème tissulaire, améliorent la respiration nasale. Ces médicaments sont largement utilisés: eucasoline, sanorin, rinonorm, otrivin, qui sont disponibles en gouttes ou en spray. Il est nécessaire d'appliquer 1 à 2 gouttes dans chaque narine 3 à 4 fois par jour. La durée du traitement ne doit pas dépasser 4-5 jours.

Adénoïdes et allergies

Les végétations adénoïdes sont des amygdales modifiées qui se trouvent dans le nasopharynx. Le tissu lymphatique augmente de taille, gênant la respiration et provoquant une gêne. Le rôle principal des amygdales est de protéger les voies respiratoires, ainsi que le larynx contre les infections, divers virus et bactéries. Il s'agit d'une sorte de barrière qui protège le corps humain..

Les végétations adénoïdes et les allergies sont étroitement liées les unes aux autres. Tout allergène fonctionne comme un réactif rapide. Il irrite la muqueuse des amygdales, qui est la première et principale condition préalable à l'inflammation et à l'augmentation de la taille. Mais, si vous détruisez l'allergie, les amygdales reviendront à leur état antérieur. Cependant, avec un contact prolongé avec l'allergène, un tel processus est impossible. Conclusion - la déformation des amygdales demeure.

Souvent, ce problème affecte les jeunes enfants, de 4 à 8 ans. Chez l'adulte, c'est beaucoup moins fréquent.

Causes d'une réaction allergique

Un adénoïde allergique est une inflammation des amygdales qui est devenue un adénoïde dont l'initiateur est une allergie. Les allergies peuvent être déclenchées par divers facteurs ou substances: poussières, pollen de fleurs, poils d'animaux, fruits ou légumes, etc. Les allergies ont toujours un effet néfaste sur les voies respiratoires, les affectant. Les amygdales sont constituées de tissu lymphatique dont les cellules servent de filtre aux germes. Divers polluants attaquent les voies respiratoires affaiblies qui protègent les amygdales saines.

Avec le rhume, un développement temporaire des végétations adénoïdes est observé, mais si une personne est sensible aux allergies et «tombe malade» régulièrement, le tissu lymphatique est en inflammation constante. Cela conduit au fait que les végétations adénoïdes accompagnent toujours une personne, car les amygdales n'ont pas le temps de prendre leur forme normale. C'est la principale différence entre les rhumes et les végétations adénoïdes liées aux allergies. Au fil du temps, le corps d'une personne allergique s'habitue à un tissu lymphatique constamment élargi. L'inflammation des amygdales situées dans le nasopharynx se développe en une.

La rhinite est le principal provocateur du gonflement du tissu lymphatique. Qu'est-ce que la rhinite? Il s'agit d'une réaction allergique, qui s'exprime dans un rhume, la sécrétion de formations muqueuses du nasopharynx.

L'allergie est l'une des causes principales et communes de l'apparition des végétations adénoïdes, mais il y en a d'autres:

  • Pathologie héréditaire Cette maladie peut être transmise du parent à l'enfant. La formation d'adénoïdes dépend de la sensibilité du corps au rhume, ainsi que du fonctionnement du système lymphatique et du système hormonal. Très souvent, les enfants en surpoids, faiblesse et léthargie sont sujets à cette pathologie.
  • Grossesse compliquée Une adénoïdite allergique apparaît chez les enfants dont la mère a souffert d'une sorte de maladie infectieuse complexe au cours du premier trimestre de la grossesse et est à risque. Ou s'il a été blessé à la naissance.
  • Erreurs dans la garde d'enfants. La malnutrition maternelle lors de l'alimentation d'un nouveau-né est également la cause des végétations adénoïdes chez le bébé. Mauvaise alimentation: boire de l'alcool, beaucoup de bonbons ou d'aliments gras.

Les scientifiques ont prouvé que si l'inflammation du tissu lymphatique n'est pas associée à des allergies, le problème est beaucoup plus difficile à contrôler. Chez ces personnes, une faible immunité, une écologie et un mauvais mode de vie affectent la maladie..

Types d'adénoïdes associés à une réaction allergique

Il n'y a que trois degrés de développement des végétations adénoïdes allergiques:

  • Premier degré. Il s'agit du tout premier stade de l'amygdalite. Dans ce cas, les adénomes remplacent la troisième partie du nasopharynx.
  • Second degré. Il s'agit du prochain degré d'inflammation associé au remplissage des deux tiers du nasopharynx.
  • Troisième degré. C'est le dernier degré et le plus difficile, ce qui peut entraîner un manque de respiration chez l'homme. Les végétations adénoïdes ont rempli tout l'espace du nasopharynx.

Les adénoïdes sont un processus inflammatoire grave qui se produit dans le corps. Vous n'avez pas besoin d'amener cette maladie au troisième stade, car elle peut être fatale. Aux premiers symptômes, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement.

Signes d'adénoïdes

Des signes d'apparition d'une tumeur du tissu lymphatique sont immédiatement perceptibles, ce qui vous permet de détecter le problème à temps:

  • La voix d'une personne change de timbre. Il devient plus bas, rauque et surtout nasal.
  • Respiration par la bouche. Au stade initial de l'inflammation, la respiration nasale ne peut s'arrêter que la nuit, ce qui provoque une respiration sifflante et des ronflements. Si le problème est lancé à des stades plus graves, le patient commence à respirer par la bouche toujours. Ces personnes souffrent d'une privation d'oxygène associée à un apport d'air insuffisant au corps..
  • En plus de la respiration, l'audition peut également être altérée. Le patient a une sensation d'oreille bouchée.
    La concentration de l'attention diminue, et la fatigue chronique et la somnolence apparaissent également. Encore une fois, ce problème provient de la quantité insuffisante d'oxygène que le corps doit consommer pour fonctionner correctement.
  • Chaleur. Puisqu'il s'agit d'un processus inflammatoire, dans certains cas, il peut être accompagné d'une température corporelle élevée (jusqu'à 39 degrés). Ce symptôme se manifeste dans une étape complexe..
  • Elargissement des ganglions lymphatiques dans le cou, qui s'accompagne de douleurs et de brûlures dans cette zone.
  • Avec une maladie avancée, une personne commence à développer le soi-disant «visage adénoïde». Le visage et le cou gonflent, le visage se courbe et s'étire. Si cela n'est pas traité, cette pathologie peut rester indéfiniment..

En plus de ces symptômes, il y en a d'autres qui sont associés à l'apparition d'adénoïdes en raison d'une réaction allergique du corps à un irritant:

  • Congestion nasale constante des sinus et nez qui coule.
  • Toux forte et prolongée.
  • Brûlure et douleur dans le nez et la gorge.

Si vous ignorez ces symptômes, de graves complications peuvent survenir. Tout d'abord, c'est une violation des voies respiratoires. Deuxièmement, ce sont des problèmes auditifs qui peuvent durer éternellement. Troisièmement, les troubles de l'élocution ainsi que la déformation faciale.

Important! Au premier soupçon de la présence d'adénoïdes, une personne doit demander l'aide d'un professionnel et ne pas essayer de se lancer dans l'autodiagnostic et le traitement de la maladie à l'aide de la médecine traditionnelle. Avec un tel problème, vous devez contacter l'ORL.

Traitement des végétations adénoïdes causées par une réaction allergique du corps

Le traitement des végétations adénoïdes commence par une visite chez le médecin. La première chose qu'un médecin doit faire est d'examiner le patient et d'identifier la cause du processus inflammatoire du tissu lymphatique chez le patient. Le traitement est prescrit en fonction de l'examen. Il existe deux façons de traiter ce problème: la médication et la nomination des procédures, ainsi que la chirurgie.

Tout d'abord, pensez aux médicaments et à la nomination de procédures spéciales qui améliorent l'état du patient:

  • Thérapie médicamenteuse raffermissante. Il comprend l'adoption de complexes vitaminiques, visant à améliorer l'immunité. Cela est nécessaire pour que le corps commence à lutter contre la maladie, rétablissant la fonction protectrice des amygdales.
  • Traitement médical. Si l'inflammation est associée à une allergie, des médicaments antiallergiques sont prescrits pour bloquer le problème. Vous devez également recourir à l'utilisation de médicaments visant à réduire l'œdème..
  • La lessive. Cela améliore le processus respiratoire et soulage également les formations dans la cavité nasale. Attribuer le lavage avec des solutions salines. Tout cela peut être acheté à la pharmacie, donc un traitement à domicile est possible..
  • Inhalation. Ils peuvent être effectués à domicile avec un appareil spécial, ou vous pouvez visiter l'hôpital et la clinique.
  • Procédures physiothérapeutiques. D'après les avis des patients, il s'ensuit que c'est l'une des méthodes de traitement les plus efficaces, ce qui aide dans la plupart des cas.
  • Les gouttes nasales antihistaminiques réduisent l'enflure.
  • Pour les allergies, isolez le patient de l'allergène..
  • Une alimentation saine vise également à renforcer l'immunité..

Si ce problème est apparu chez un petit enfant, vous devez recourir à la thérapie en permanence, jusqu'à environ 7 ans. Cela aidera à éliminer la maladie aux premiers stades. La récupération chez les jeunes enfants est bien meilleure que chez les adolescents et les adultes..

Cela est dû au fait que le corps en train de grandir devient plus fort et moins sensible, la capacité de légitime défense s'améliore. Avec une thérapie constante, à l'âge de 12 ans, l'enfant se sentira bien, l'inflammation commencera à se résorber et les amygdales reviendront à leur état habituel. L'opinion selon laquelle la présence d'adénoïdes associés aux allergies est éternelle et impossible à guérir est erronée. Il s'agit d'un problème résoluble, mais l'essentiel est de le diagnostiquer à temps et de commencer un traitement approprié.

Quand dois-je subir une intervention chirurgicale? Son efficacité et ses conséquences

Parfois, un patient souffrant d'amygdales enflammées a besoin d'une intervention chirurgicale. Cela peut être nécessaire dans plusieurs cas:

  • Premièrement, si une personne atteinte d'adénoïdes a des cas plus fréquents de maladies de l'otite moyenne et du SRAS. L'opération est nécessaire afin de prévenir l'apparition fréquente de ces maladies infectieuses. De plus, ceux qui souffrent d'une inflammation du tissu lymphatique, d'infections virales respiratoires aiguës et d'otite moyenne sont beaucoup plus graves que ceux qui n'ont pas un tel problème..
  • Deuxièmement, l'opération sera certainement nécessaire pour ceux qui sont au troisième stade de la maladie. Il est déjà impossible de traiter ce problème avec des médicaments et de la physiothérapie. Pour que le patient respire et parle normalement, les amygdales gonflées sont enlevées.

Avec l'adénoïdite allergique, qui se produit en raison de l'hypersensibilité aux irritants étrangers de la muqueuse nasale et de la gorge, de nombreux médecins ne recommandent pas la chirurgie.

L'opération chirurgicale n'est pas en mesure d'éliminer la cause de l'allergie contre laquelle l'œdème a commencé..

Adénoïdes: supprimer ou non

Adénoïdes: supprimer ou non
L'été dernier, je m'en souviendrai peut-être toute ma vie. D'abord parce qu'Alenka et moi avons visité la Crimée pour la première fois. Et d'autre part, après ce voyage passionnant, elle est passée de la catégorie des malades rarement aux rangs des malades très souvent. Au début, j'ai grondé la côte sud de la Crimée et traité des infections respiratoires aiguës sans fin et des bronchites. Mais j'ai été alerté par une circonstance: le bébé a commencé à dormir très agité. Outre le fait que la nuit ma fille ne respirait pas et ne ronflait pas, Alyonka s'est réveillée en sueur froide et a pleuré. J'ai même commencé à soupçonner que l'enfant avait des problèmes avec le système nerveux et j'ai besoin de demander l'aide d'un spécialiste. J'ai dû aller chez le médecin, mais pas chez le psychologue, mais chez l'ORL. Parce qu'une circonstance de plus a été ajoutée à toutes mes hypothèses: le bébé a commencé à entendre fort. Au début, je pensais qu'elle se moquait de moi, me demandant constamment: "Quoi, quoi?". Cependant, tout s'est avéré beaucoup plus grave. Le médecin a dit que la cause de tous nos problèmes était les végétations adénoïdes envahies.

Que sont les végétations adénoïdes?
L'amygdale nasopharyngée est déposée chez une personne à la naissance. Il joue le rôle d'un filtre de nettoyage. Par exemple, il purifie l'air de la poussière, des gaz d'échappement et d'autres polluants environnementaux. Cependant, si à la suite d'infections fréquentes (principalement virales), de réactions allergiques, le tissu lymphoïde qui constitue l'amygdale nasopharyngée augmente, on parle de végétation adénoïde (excroissances). Si les excroissances adénoïdes deviennent enflammées, cela s'appelle adénoïdite..
Croissances adénoïdes - une maladie répandue chez les enfants. On pensait auparavant que cette pathologie est caractéristique des enfants âgés de 3 à 10 ans. Cependant, ces dernières années, le cadre d'âge a considérablement augmenté. Maintenant, les végétations adénoïdes envahies peuvent même être un bébé d'un an. De plus, la limite supérieure est également passée à 16 ans.


Ce qui devrait être alarmant?

  • Respiration nasale altérée. L'enfant ne respire pas par le nez en permanence ou uniquement la nuit. Pendant le sommeil, le bébé peut renifler ou ronfler.
  • Trouble du sommeil. L'enfant se réveille au milieu de la nuit, demande à boire, est nerveux. Et quand il se réveille, il se sent somnolent, devient irritable, nerveux.
  • Long nez qui coule (jusqu'à deux semaines ou plus). Inflammation des sinus: sinusite, étmoïdite.
  • Rhumes fréquents: ARVI, ARI, amygdalite.
  • Maladies courantes des voies respiratoires inférieures: bronchite, laryngite.
  • Perte d'audition. L'enfant demande constamment quand ils l'appellent.
  • Diminution des performances. L'élève devient inattentif, il commence à avoir des problèmes avec l'école.
  • Malocclusion. Chez les enfants souffrant de tumeurs adénoïdes, les dentistes notent la formation d'une sorte de morsure.
  • Troubles de la parole. Le bébé développe un nez.
  • Inflammation fréquente de l'oreille moyenne (otite moyenne).

Toutes les manifestations décrites sont caractéristiques des enfants de moins de dix ans. Avec l'âge, les croissances adénoïdes diminuent et, après 16-17 ans, en général, disparaissent.
Bien que ces dernières années, les végétations adénoïdes soient de plus en plus diagnostiquées chez les adolescents. Si les parents ont trouvé l'un de ces symptômes chez leurs enfants, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste. De plus, il est conseillé de ne pas retarder la visite d'un médecin, car les végétations adénoïdes peuvent nuire à la santé des enfants.


Le danger de prolifération des végétations adénoïdes?
En raison du fait que l'enfant respire constamment par la bouche, le flux d'oxygène dans le corps est perturbé. Les enfants souffrent d'anémie secondaire. De plus, une violation de l'échange d'oxygène gazeux affecte négativement le développement de la poitrine.
Les croissances adénoïdes sont associées à une croissance et un développement altérés des os du squelette facial. La mâchoire inférieure ralentit sa croissance. Le développement des os nasaux est perturbé, ce qui modifie la forme du nez: il devient retourné ou retroussé, les narines se dilatent. Si les végétations adénoïdes ne sont pas traitées ou supprimées, l'apparence du bébé changera.
Chez un enfant présentant une hypertrophie nasopharyngée, la physiologie de l'oreille moyenne est altérée. Étant donné que les amygdales tubaires sont impliquées dans le processus inflammatoire, qui sont situées à côté des végétations adénoïdes à la bouche de la trompe auditive (Eustache), le bébé entend pire et souffre d'une otite moyenne constante.
Les adénoïdes eux-mêmes sont un bon milieu pour les virus et les bactéries. Par conséquent, le tissu de l'amygdale nasopharyngée, en règle générale, est dans un état d'inflammation chronique.
Si vous ne consultez pas un spécialiste ORL à ce moment-là, votre bébé peut devenir normal de parler incorrectement. Par exemple, les parents ne font souvent pas attention ou plutôt «s'habituent à» que l'enfant ne prononce pas de sons individuels et parle constamment dans le nez.
Les adénoïdes hypertrophiés provoquent une maladie chronique des voies respiratoires. Par exemple, un enfant qui souffre souvent d'amygdalite finira par recevoir un diagnostic d'amygdalite chronique. La même chose peut être dite pour la bronchite, la pharyngite, la laryngite.


Faire un diagnostic
Seul un médecin ORL peut faire un diagnostic correct pour un enfant, bien qu'un pédiatre local puisse également donner des instructions pour la chirurgie. Cependant, comme des indications claires sont nécessaires pour une intervention chirurgicale, il est préférable de consulter un spécialiste ORL. À l'aide d'outils spéciaux, il examinera le nasopharynx du bébé. L'enfant peut subir une radiographie ou une IRM (magnétorésonateur). Parfois, pour poser un diagnostic, les enfants subissent une tomographie.


Comment faire sans chirurgie?
Tout médecin au tout début de la maladie essaie d'aider le patient sans scalpel. Pour cela, l'enfant se voit prescrire un schéma thérapeutique:

  • les antihistaminiques (antiallergiques), par exemple, la suprastine, la diazoline et autres;
  • immunocorrecteurs (immudon, échinacée, IRS 19);
  • vitamines (surtout au printemps et en automne);
  • procédures physiques (inhalation, électrophorèse);
  • rinçage du nasopharynx selon la méthode de Prits (les enfants appellent cette procédure «coucou»).

Ce cours est conçu pour 10-15 jours, après un mois - retraitement. Habituellement, cette méthode vous permet de retarder l'opération pendant un certain temps. Dans certains cas, cela est très important. Par exemple, si le bébé a d'autres maladies, une chirurgie pour retirer les végétations adénoïdes n'est actuellement pas recommandée.
Dans environ 30 à 40 pour cent des cas, après deux cycles de traitement, une intervention chirurgicale peut être évitée.
Très souvent, les gens se tournent vers l'homéopathie. Mais ce n'est pas une panacée. Les médicaments homéopathiques peuvent retarder le temps de la chirurgie, mais pas l'annuler.


Il est temps de faire l'opération
Indications d'intervention chirurgicale:

  • maladies fréquentes des organes voisins (otite, laryngite, sinusite, bronchite chronique);
  • problèmes avec le système cardiovasculaire (par exemple, malformations cardiaques chroniques).

Les végétations adénoïdes peuvent être retirées sous anesthésie locale ou générale. Dans la plupart des cas, les médecins recommandent une anesthésie locale. Premièrement, il est plus facile à tolérer par le corps de l'enfant, deuxièmement, l'anesthésie locale nécessite moins de coûts matériels et de préparations préliminaires, et troisièmement, 3-4 mois après l'opération, le bébé est libéré à la maison (l'opération est effectuée en ambulatoire).
Mais parfois, vous ne pouvez pas vous passer d'anesthésie générale. Par exemple, si un enfant souffre d'épilepsie, de maladies du système nerveux central ou se comporte de manière inappropriée. Si le bébé n'a pas d'indications directes d'anesthésie générale, mais que les parents insistent, ils ne seront pas refusés. Il est important de se rappeler que l'anesthésie générale implique l'utilisation d'un appareil respiratoire. Dans le cas de l'anesthésie générale, avant l'opération, vous devez faire les tests et examens nécessaires, pendant un certain temps pour observer l'enfant. Pour ce faire, il doit rester à l'hôpital pendant deux à trois jours.
Un enfant peut être envoyé au jardin d'enfants ou à l'école dans les 5-7 jours après l'opération. Et la pleine santé du bébé sera rétablie dans environ 2-3 semaines.
Lorsque l'enfant se remet, à la maison, il doit: donner des vitamines, des antihistaminiques (5-7 jours), se rincer le nez (avec de la camomille, de la ficelle, du thé faible floral ou ordinaire).
Les médecins ont constaté que l'élimination opportune des végétations adénoïdes dans 70 pour cent élimine la nécessité d'enlever les amygdales (amygdales).


Ai-je besoin d'une deuxième opération?
Très souvent, les craintes des parents quant à la croissance de nouveaux adénoïdes ne sont pas justifiées. Par exemple, un enfant a le nez qui coule et maman est déjà alarmée - rechute. Et tout ce dont vous avez besoin est simplement d'aller à l'hôpital où ils ont fait l'opération. Le plus souvent, après inspection, toutes les craintes disparaissent. En fait, seulement 1 à 2% des enfants commencent à rechuter. Il est possible chez les enfants obèses ou dans le cas d'une opération mal réalisée. Mais même si le bébé a été diagnostiqué avec des croissances adénoïdes répétées, la deuxième opération n'est pas toujours nécessaire. À l'adolescence, ils sont susceptibles de disparaître d'eux-mêmes..

Les végétations adénoïdes - un obstacle à l'asthme bronchique
Votre bébé est souvent tourmenté par un nez qui coule, plus d'une fois vous avez dû appeler un médecin pour une respiration difficile (par exemple, il y avait un faux croup), une toux paroxystique se répète périodiquement? Il est possible que tout ce qui précède soit une réaction allergique du corps de l'enfant. La tâche des parents dans une telle situation est de ne pas manquer l'instant et de contacter l'allergologue à temps. Ne laissez pas votre enfant allergique, il vaut mieux être en sécurité et éviter le développement de maladies allergiques dangereuses, y compris l'asthme bronchique. Mais si un spécialiste a diagnostiqué une rhinite allergique, commencez immédiatement le traitement. Ne plaisantez pas avec un ennemi aussi dangereux que les allergies. Après tout, elle a l'habitude de «capturer» de plus en plus d'espace. Et si au début de la maladie il n'y avait qu'un nez qui coule, alors à l'avenir les bronches peuvent également en souffrir. Les végétations adénoïdes jouent un rôle important dans ce processus. Les oto-rhino-laryngologistes croient que les excroissances adénoïdes retirées ouvrent la voie aux allergies jusqu'aux bronches. En bref, si vous supprimez les végétations adénoïdes chez un bébé atteint de rhinite allergique, l'asthme bronchique se développera plus rapidement. Par conséquent, s'il existe même la moindre possibilité de traitement sans intervention chirurgicale, il doit être utilisé. Et ne supprimez les végétations adénoïdes que s'il existe une indication indéniable.

Adénoïdes et allergies chez les enfants

Adénoïdite allergique

L'adénoïdite allergique est un processus pathologique au cours duquel le foyer de l'inflammation se situe dans les amygdales pharyngées. Il se forme lors de la formation d'hypersensibilité à tout stimulus. Une réaction allergique peut être causée par divers facteurs ou substances: poussière, pollen de plantes, poils d'animaux, fruits ou légumes, etc. Elle est souvent considérée comme le résultat d'une rhinite allergique. La maladie est principalement courante dans l'enfance. Le traitement se fait principalement par des méthodes traditionnelles..

Qu'est-ce qu'une adénoïdite allergique

Les végétations adénoïdes et les allergies chez les enfants sont souvent associées les unes aux autres. Ce sont des amygdales déformées dans la gorge. Les amygdales ont un objectif important - elles sont conçues pour protéger le corps humain contre la pénétration de la microflore pathogène, des micro-organismes nuisibles. Lors de la pénétration de l'allergène dans l'organisme, leur taille augmentera, mais après son élimination, les amygdales retrouveront leur taille précédente. Ceci est lourd du fait qu'avec un contact prolongé avec des stimuli, ils ne diminueront pas, mais resteront hypertrophiés.

Les végétations adénoïdes sont caractérisées par une inflammation des amygdales pharyngées situées dans le nasopharynx à la sortie de la concha nasale. Ils comprennent le tissu lymphoïde, qui exerce une fonction protectrice et active le système immunitaire local. Le processus inflammatoire est infectieux et viral, souvent observé chez les enfants d'âge préscolaire.

Les adénoïdes et les allergies dans le complexe gênent le patient. Chacun des stimuli fonctionne comme un réactif rapide. Ils affectent la membrane muqueuse des amygdales, qui sera le facteur initial et principal du processus inflammatoire. Les cellules des tissus lymphatiques servent de filtre aux bactéries, ce qui sert de barrière à leur propagation dans le corps. Toutes sortes de polluants attaquent les voies respiratoires enflammées qui protègent les amygdales saines.

Causes de l'apparition des végétations adénoïdes

Les végétations adénoïdes dues aux allergies sont formées par des antigènes spécifiques - les allergènes. Le plus populaire d'entre eux:

  • pollen de fleurs;
  • acariens, poussière de chambre;
  • les produits chimiques, par exemple, les désinfectants;
  • les produits alimentaires, le plus souvent allergènes, sont les fruits et légumes rouges et oranges, les produits chocolatés, les arachides et autres;
  • les médicaments, très souvent les allergies sont provoquées par des médicaments antibactériens de type pénicilline et des médicaments qui incluent divers composants végétaux dans leur composition;
  • salive, pellicules, laine d'animaux de compagnie;
  • poison injecté lors de piqûres d'insectes.

La rhinite allergique ou les végétations adénoïdes sont causées par une sensibilité accrue du corps aux facteurs externes. À la pénétration initiale du stimulus dans le corps en réponse, le système immunitaire produit des immunoglobulines E et le contenu en éosinophiles, les mastocytes dans la circulation sanguine augmente.

Avec une seconde exposition à l'allergène, le système immunitaire réagit par une réaction extrêmement violente, qui se traduit par la production de médiateurs du processus inflammatoire et la survenue des symptômes correspondants. Les adénoïdes étant considérés comme une accumulation de tissu lymphatique, ils participent également activement à la réaction, qui se développera plus tard en un processus pathologique.

Les symptômes de l'adénoïdite allergique

L'adénoïdite allergique chez les enfants et les adultes se caractérise par les symptômes suivants:

  • La voix du patient acquiert un timbre différent. Il deviendra bas, rauque, nasal.
  • Respiration par la bouche. Au stade initial du processus inflammatoire, la respiration nasale ne s'arrête que la nuit, ce qui provoque des reniflements et des ronflements. Lorsque la pathologie est lancée à des stades plus dangereux, le patient respire constamment par la bouche. Ces personnes sont sujettes à l'hypoxie, qui est associée à une pénétration insuffisante de l'air dans le corps.
  • En plus de la respiration, des troubles auditifs sont observés. Le patient a une sensation de congestion.
  • La concentration de l'attention s'aggrave, une fatigue constante et une somnolence se produisent. Les symptômes sont également associés à la privation d'oxygène, ce qui provoque un fonctionnement inapproprié du corps..
  • Fièvre. Comme il s'agit d'une inflammation, dans certaines situations, elle peut être associée à une augmentation de la température jusqu'à 39 degrés. Ce symptôme se forme aux derniers stades de la maladie..
  • Elargissement des ganglions lymphatiques dans la région cervicale associés à la douleur et à la sensation de brûlure.
  • Au stade avancé du processus pathologique, le patient développe un «visage adénoïde». La colonne cervicale commence à gonfler, le visage commence à se plier et à s'étirer. En l'absence de thérapie appropriée, un tel processus pathologique restera à jamais..

En plus des symptômes ci-dessus, il y en a un autre dans lequel des adénoïdes allergiques se produisent:

  • Nez et rhinite constamment bouchés.
  • Toux intense et persistante.
  • Brûlure et douleur dans le nasopharynx.

En ignorant ces symptômes, divers effets indésirables se produisent. Tout d'abord, ce sont des troubles des voies respiratoires. Sont également inclus les troubles auditifs qui restent pour toujours. De plus, des dysfonctionnements de la parole, une déformation faciale peuvent être observés..

En cas de suspicion de présence d'adénoïdes, le patient doit consulter un spécialiste qualifié. Vous ne devez pas vous engager dans l'auto-traitement de la pathologie par des méthodes alternatives. L'aide opportune de l'oto-rhino-laryngologiste aidera à se débarrasser de la maladie et des complications désagréables.

Stades d'adénoïdite chronique

Il existe 3 étapes de formation d'une adénoïdite allergique:

  • Premier. Il se caractérise par une augmentation modérée des amygdales, un essoufflement pendant l'exercice. Il n'affecte pas la fonction cérébrale.
  • Le deuxième. Il se forme lorsque les amygdales bloquent une grande moitié de la lumière du nasopharynx. Dans une situation similaire, le patient ne respire le nez que pendant une certaine période de temps, des formes d'écoulement nasal, des complications sont ajoutées comme l'otite moyenne, la sinusite. La mâchoire inférieure augmente, la bouche est ouverte tout le temps, le ronflement est observé dans un rêve.
  • Le troisième. Il se caractérise par un chevauchement complet de la lumière du nasopharynx, une prolifération de la muqueuse. Le patient ne peut respirer que par la bouche, un retard mental est noté. La structure du visage change, la mâchoire inférieure augmente, une morsure inappropriée se forme, les plis naturels de la peau seront lissés.

Méthodes de traitement

Le traitement des végétations adénoïdes allergiques chez les enfants et les adultes doit commencer par une visite chez un spécialiste. Tout d'abord, le médecin examine le patient et établit un facteur provoquant dans la formation d'une inflammation du tissu lymphatique. La thérapie est sélectionnée en fonction des données. Il existe 2 méthodes pour traiter une telle pathologie: médicamenteuse et physiothérapie, ainsi que chirurgicale. Les procédures suivantes sont considérées comme des méthodes conservatrices et physiothérapeutiques:

  • Traitement médicamenteux raffermissant. Elle implique l'utilisation d'un complexe de vitamines, qui vise à améliorer le fonctionnement du système immunitaire. Cela est nécessaire pour que le corps puisse lutter indépendamment contre la maladie en renouvelant le mécanisme de protection des amygdales.
  • Thérapie médicamenteuse. Lorsque le processus inflammatoire est associé à des réactions allergiques, des médicaments antiallergiques sont prescrits pour bloquer le problème. De plus, vous devez utiliser des médicaments visant à réduire l'enflure.
  • La lessive. Aide à améliorer la respiration, libère des sécrétions dans le nasopharynx. Affecté au lavage avec des solutions de sel. Ils sont disponibles à l'achat partout, car la thérapie à domicile est acceptable.
  • Inhalation. Ils sont effectués dans la vie quotidienne, s'il y a un nébuliseur, ou en milieu hospitalier.
  • Physiothérapie. Conformément aux caractéristiques des patients, il s'ensuit que c'est la technique thérapeutique la plus efficace qui donne un résultat positif dans la plupart des cas.
  • Les gouttes nasales antihistaminiques réduisent l'enflure.
  • En cas d'allergie, le contact du patient avec l'irritant doit être exclu.
  • Une alimentation équilibrée vise également à améliorer le fonctionnement du système immunitaire..

Lorsqu'une pathologie similaire se manifeste chez un enfant, il est nécessaire d'effectuer un traitement régulièrement, jusqu'à environ 7 ans. Cela permettra de débarrasser le bébé des allergies au stade préliminaire de la maladie. La récupération chez un enfant est bien meilleure qu'à l'adolescence et à l'âge adulte. Cela est dû au fait que le corps, en devenant plus fort et moins sensible, améliore les mécanismes de protection dans le corps. Avec un traitement constant à l'âge de 12 ans, l'enfant commencera à se sentir bien, l'inflammation disparaîtra d'elle-même et les amygdales reprendront leur taille précédente. L'opinion des végétations adénoïdes incurables associées aux allergies est erronée. Cependant, pour éviter une telle complication, la maladie doit être différenciée et traitée en temps opportun..

Dans certaines situations, un patient présentant des amygdales enflammées doit être opéré. Il est prescrit dans certains cas:

  • Lorsqu'un patient atteint d'adénoïdes est plus susceptible d'avoir une otite moyenne et des infections des voies respiratoires.
  • Prévention de la fréquence de ces maladies virales. De plus, ceux qui sont sujets au processus inflammatoire du tissu lymphatique, des ARVI et des otites moyennes seront beaucoup plus difficiles.
  • La dernière étape (négligée) du processus pathologique. Il n'est plus possible de traiter l'adénoïdite allergique avec des médicaments et de la physiothérapie. Afin d'avoir une respiration et une conversation normales, la personne est éliminée avec des amygdales enflammées.

Dans le processus pathologique qui a surgi en relation avec l'hypersensibilité aux irritants externes de la cavité nasale et de la gorge, la plupart des spécialistes ne recommandent pas la chirurgie.

Complications

L'adénoïdite allergique est associée au processus inflammatoire des sinus du nez, à l'ajout de micro-organismes nuisibles. Dans l'enfance, un gonflement, des symptômes de conjonctivite se manifestent. La forme aiguë est capable de se transformer en une forme chronique avec exacerbations et rémissions. Dans cette situation, une rhinite hypertrophique se forme, des polypes muqueux se développent.

Les adénoïdes au dernier stade de la maladie sont associés à l'apnée nocturne. Un phénomène similaire se caractérise par un arrêt soudain de la respiration, apparaissant et disparaissant brusquement. L'inflammation chronique des amygdales pharyngées dans certaines situations provoque un mal de gorge ou une forme chronique d'amygdalite. Dans ce cas, ils sont traités avec des médicaments antibactériens ou l'ablation chirurgicale des tissus hypertrophiés. La déficience auditive est associée à la surdité, la congestion, l'inconfort et les acouphènes.

La prévention

Les agents prophylactiques de l'adénoïdite comprennent:

  • amélioration du système immunitaire (durcissement, utilisation de vitamines, activité physique modérée, rester dans la rue);
  • traitement rapide des maladies infectieuses des voies respiratoires et des réactions allergiques;
  • régime équilibré;
  • vaccinations.

En suivant ces instructions simples, il est possible de prévenir l'apparition de tels symptômes désagréables. La maladie apparaît lors de la formation d'hypersensibilité à tout stimulus. Devient souvent le résultat d'une rhinite allergique. Une telle maladie est lourde de complications diverses, telles qu'un changement d'apparence, l'apparition de ronflements, une incapacité à respirer par le nez, etc. Dans de telles situations, il n'est pas possible d'éliminer l'adénoïdite allergique sans chirurgie.

Tactiques pour le traitement des végétations adénoïdes et de la rhinite allergique

Les maladies inflammatoires du nasopharynx provoquent des symptômes spécifiques dont se plaignent les enfants et les adultes. Les adénoïdes et la rhinite allergique se caractérisent par un gonflement des amygdales nasopharyngées et de la muqueuse nasale. Appelé lorsque des allergènes pénètrent dans les cellules épithéliales des voies respiratoires supérieures. En cas d'écoulement nasal ou de congestion nasale, vous devez consulter un allergologue et un médecin ORL. Le traitement peut être médical ou chirurgical..

Étiologie de la rhinite allergique et des végétations adénoïdes

La rhinite allergique est une inflammation chronique des membranes nasales due à une exposition à des allergènes. Peut se produire pendant la saison de floraison des plantes, en particulier pendant la période printemps-été. Parfois, la maladie survient toute l'année, lorsque les adultes et les enfants sont allergiques aux animaux domestiques, à la poussière domestique. Contrairement à la rhinite neurovégétative vasomotrice, la rhinite allergique est basée sur des réactions immédiates. Les raisons du développement de la maladie sont considérées comme suit:

  • allergènes saisonniers ou pérennes - plantes, duvet de peuplier, acacia ou poussière domestique, poils d'animaux, produits chimiques ménagers;
  • la tendance du corps aux allergies;
  • chez les enfants apparaît dans un contexte de dermatite atopique, des réactions à la nourriture;
  • prendre un grand nombre de médicaments.

Les végétations adénoïdes sont caractérisées par une inflammation des amygdales nasopharyngées, qui sont situées dans la gorge à la sortie de la concha nasale. Ils sont constitués de tissu lymphoïde, qui remplit une fonction protectrice et active l'immunité locale. L'inflammation peut être de nature bactérienne et virale, plus fréquente chez les jeunes enfants. Ces facteurs étiologiques sont distingués:

  • infection à adénovirus chez les enfants;
  • histoire héréditaire accablée;
  • rhinite allergique, maladies infectieuses - coqueluche, scarlatine;
  • flore bactérienne - streptocoques, pneumocoques, staphylocoques;
  • maladies chroniques du nasopharynx - sinusite, rhinite, amygdalite.

Une réaction allergique est caractérisée par la formation intense d'immunoglobulines E et A, qui déclenchent tout le cycle inflammatoire. Dilate localement les vaisseaux sanguins, augmente la capacité sujette aux tissus. Les végétations adénoïdes chez les enfants provoquent diverses complications qui affectent le prochain développement de l'enfant. La participation au processus des amygdales nasopharyngées peut être aiguë ou chronique.

Symptômes de la maladie

La rhinite allergique peut survenir séparément des végétations adénoïdes, sans avoir de relation causale avec elles. La rhinite commence par une faiblesse générale, des démangeaisons et des brûlures dans le nez. Après 3-4 heures, un nez qui coule, une congestion nasale et un essoufflement se rejoignent. Un inconfort particulier est la sécrétion abondante de liquide séreux du nez et des éternuements, qui épuisent le patient. Ensuite, larmoiement, douleur et sensation de sable dans les yeux se rejoignent.

Le premier signe d'adénoïdes chez les enfants est considéré comme une difficulté à respirer par le nez. Dans ce cas, la bouche est constamment séparée, l'enfant ne peut pas respirer par le nez. Un secret muqueux maigre se détache, les enfants notent une congestion constante dans les oreilles, les parents se plaignent du ronflement de l'enfant pendant le sommeil. L'évolution chronique de la maladie entraîne un retard dans le développement psychomoteur, une pathologie de l'activité cardiaque et une violation de l'anatomie des os du visage. Les amygdales nasopharyngées s'atrophient à l'âge de dix ans et ne se produisent pratiquement pas chez l'adulte.

Diagnostique

Un oto-rhino-laryngologiste devrait examiner un enfant qui se plaint de difficultés respiratoires, de ronflements nocturnes et de manque de sommeil. Dans 70% des cas, ces plaintes s'accompagnent d'une hypertrophie aiguë ou chronique des amygdales nasopharyngées. Lors de la rhinoscopie postérieure, des adénoïdes peuvent être détectés qui bloquent la sortie de la concha nasale. Il existe trois degrés de développement de la maladie:

  1. Le degré I se caractérise par une augmentation modérée des amygdales, des difficultés à respirer pendant l'effort physique. Le développement mental de l'enfant ne souffre pas.
  2. Le degré II se développe lorsque les amygdales 2/3 bloquent la sortie de la concha nasale. Dans ce cas, l'enfant ne respire le nez que pendant un certain temps, des écoulements nasaux apparaissent, des complications sous forme d'otite, une sinusite se joignent. La mâchoire inférieure augmente, la bouche est constamment séparée, l'enfant ronfle pendant le sommeil.
  3. Le degré III d'hypertrophie amygdalienne est caractérisé par un chevauchement complet de la sortie des voies nasales, une prolifération de la muqueuse. L'enfant est obligé de respirer uniquement par la bouche, en retard sur le développement psychomoteur et mental. L'anatomie du visage change, la mâchoire inférieure augmente, la croissance des dents est déformée, la mauvaise morsure apparaît, les plis naturels de la peau sont lissés.

Des méthodes supplémentaires pour examiner un patient pour la rhinite allergique et les végétations adénoïdes sont la radiographie des os du visage, la vidéo-endoscopie de la cavité nasale et du pharynx. Par ces méthodes, la pathologie osseuse, l'accumulation de liquide dans les sinus paranasaux peuvent être détectées. Et aussi une hypertrophie des amygdales nasopharyngées, une stratification de fibrine et une surface tubéreuse. Le SKT ou l'IRM sont effectués en dernier, car ils donnent une charge de rayonnement élevée sur le corps.

Traitement

Pour le traitement de la rhinite allergique, vous pouvez utiliser des remèdes populaires. La cavité nasale est lavée avec une solution de sel marin, de millepertuis. Utiliser l'inhalation avec des solutions chaudes d'herbes calendula, hypericum, romarin, eucalyptus, camomille. Ils ont des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires modérées, améliorent la respiration nasale, réduisent la sécrétion de mucus. Les adultes visitent un bain ou un sauna, où les toxines sont éliminées du corps sous l'influence de la température élevée, l'immunité est stimulée.

Le traitement local consiste à utiliser des vasoconstricteurs, qui réduisent l'exsudation (épanchement liquidien). Ils tonifient les vaisseaux sanguins, adoucissent les manifestations de l'œdème tissulaire, améliorent la respiration nasale. Ces médicaments sont largement utilisés: eucasoline, sanorin, rinonorm, otrivin, qui sont disponibles en gouttes ou en spray. Il est nécessaire d'appliquer 1 à 2 gouttes dans chaque narine 3 à 4 fois par jour. La durée du traitement ne doit pas dépasser 4-5 jours.

Prévention, traitement et causes de l'adénoïdite allergique chez les enfants

L'adénoïdite allergique est une maladie fréquemment diagnostiquée chez les enfants d'âge préscolaire et les enfants des écoles primaires. Lésion dite inflammatoire de l'amygdale pharyngée causée par des allergènes. La pathologie est à l'origine du développement de l'hypertrophie organique (adénoïdes). L'amygdale augmente en même temps de taille.

Cette maladie des voies respiratoires supérieures se prête bien à un traitement conservateur. Après la destruction des allergènes, l'amygdale retrouve sa taille d'origine. Une exposition prolongée à des agents non infectieux peut inhiber ce processus. Dans ce cas, la déformation de l'organe est préservée, les fonctions des amygdales sont violées.

Il est important d'identifier à temps l'adénoïdite allergique. Une maladie négligée ou un traitement de mauvaise qualité peut entraîner de graves complications dangereuses pour la santé de l'enfant..

Que sont les végétations adénoïdes et l'adénoïdite

L'une des six amygdales situées dans le nasopharynx et formant l'anneau pharyngé est localisée à son arc. Elle est la troisième d'affilée et s'appelle pharyngée. Se compose de tissu lymphoïde produit par les cellules immunitaires. Retarde les agents pathogènes, la poussière, les substances nocives et toxiques. Participe à l'hématopoïèse.

L'amygdale ne fonctionne que dans l'enfance. L'immunité développée renforcée d'un adulte fait face à des fonctions de protection. Après cela, l'amygdale s'atrophie et ne fonctionne plus..

L'action de facteurs pathogènes provoque une hypertrophie du tissu lymphoïde - adénoïdes (végétation adénoïde). Dans ce cas, l'amygdale enflammée se développe et se développe de sorte qu'elle est déterminée même visuellement. Sa structure est condensée. La principale cause d'hypertrophie est les effets infectieux et allergiques..

Les végétations adénoïdes et les allergies chez les enfants nécessitent un diagnostic approfondi et une approche particulière du traitement pour prévenir le développement du processus inflammatoire. Cette forme de la maladie peut être difficile et difficile à traiter..

Les causes de l'adénoïdite

Nous listons quelles sont les causes et les facteurs prédisposants qui affectent par la suite le développement de la maladie. Le plus souvent, ce sont des allergènes ménagers. Ceux-ci inclus:

  • poussière domestique, oreillers en plumes, acariens, leur répartition, moisissure;
  • lavage, lavage, désinfection des produits chimiques;
  • salive, cellules épidermiques, urine, squames d'animaux;
  • poison d'insectes et de serpents.

D'autres allergènes qui provoquent des adénoïdes chez les enfants sont également connus..

  • pollen végétal, peluches de peuplier;
  • les aliments à forte activité allergique;
  • certaines substances médicinales.

Les produits alimentaires hautement allergènes sont le lait, le poisson, les fruits de mer, les œufs, toutes sortes de noix. Le développement de la maladie est également provoqué par les agrumes, les baies de fraises, les framboises, les cassis, les melons.

Les allergènes médicamenteux sont le plus souvent des médicaments - pénicillines, sulfonamides, analgine, novocaïne, certaines vitamines, aspirine et autres.

Une immunité affaiblie en l'absence d'allaitement, le développement incomplet de certains organes et systèmes dans le corps de l'enfant sont des facteurs contribuant à l'apparition et au développement de la maladie.

Le corps sensible du bébé réagit avec la production d'anticorps (immunoglobuline E) à la première pénétration d'une protéine étrangère, qui est un antigène. La prochaine prise d'allergènes s'accompagne d'une attaque d'anticorps et de la formation de complexes immuns.

Ils endommagent les mastocytes du système immunitaire. Cela provoque une libération active de médiateurs inflammatoires dans le sang, ce qui affecte considérablement le tissu lymphoïde de l'amygdale pharyngée. Symptômes prononcés d'adénoïdite allergique chez les enfants.

Les symptômes de l'adénoïdite allergique

Lors de l'examen d'un enfant malade, les premières manifestations d'adénoïdite contre une allergie sont perceptibles:

  1. Hyperémie, gonflement du nasopharynx.
  2. Amygdale pharyngée agrandie.
  3. Structure lâche des végétations adénoïdes.

Ils sont similaires aux symptômes des infections respiratoires aiguës, le SRAS. En effet, il existe de nombreux signes d'adénoïdite allergique chez l'enfant. Ils sont divisés en local et général.

Les panneaux locaux sont les suivants:

  • inflammation de la muqueuse nasale avec nez qui coule, congestion nasale, démangeaisons;
  • douleur et brûlure dans le nasopharynx;
  • développement nasal;
  • ronflement, troubles du sommeil;
  • oreilles bouchées.

Le principal symptôme de la maladie est une violation de la respiration nasale. En cas de développement sévère d'une adénoïdite allergique, elle est absente et l'enfant ne respire que par la bouche.

Les signes communs de pathologie sont les suivants:

  • la température corporelle a augmenté à 39 ° C (dans les derniers stades de la maladie), il n'y a pas de fièvre;
  • les ganglions lymphatiques cervicaux sont élargis et douloureux;
  • attention distraite, troubles de la memoire, ralentissement de la pensee;
  • faiblesse, apparition de fatigue, diminution des performances.

Pour la forme avancée d'adénoïdite chez les enfants, un symptôme tel qu'un visage adénoïde est caractéristique. Dans ce cas, la mâchoire inférieure s'étire et se rétrécit, le menton est aplati, les dents supérieures sont pliées. Par conséquent, la morsure et la parole sont perturbées.

Trois degrés d'adénoïdite sont classés pour les allergies en fonction de la prolifération du tissu lymphoïde de l'amygdale et du rétrécissement de la lumière du nasopharynx à cause de cela. Ils se manifestent par des symptômes:

  • chevauchement du nasopharynx par les végétations adénoïdes d'un tiers, insuffisance respiratoire pendant l'effort physique (premier - initial - le degré de développement de la maladie);
  • au deuxième degré: des excroissances ferment la lumière jusqu'à 2/3, des écoulements de la cavité nasale apparaissent, des ronflements, la bouche est ouverte, une respiration nasale partielle, l'oreille moyenne s'enflamme, une sinusite se développe, des changements dans la mâchoire inférieure commencent;
  • avec le troisième degré d'adénoïdite allergique, le nasopharynx est complètement bloqué, donc il ne respire que par la bouche; visage adénoïde prononcé; les capacités cognitives de l'enfant se détériorent; faiblesse, maux de tête, rhumes fréquents, sinusite, otite moyenne apparaissent; parole et changement de voix.

La gravité de la troisième étape du développement de la maladie se produit en raison d'une quantité insuffisante d'oxygène pénétrant dans le corps par la bouche. En même temps, son réchauffement, sa désinfection et son humidité sont perturbés. Toutes ces fonctions sont effectuées dans la cavité nasale..

À ce stade de l'adénoïdite, dans le contexte des allergies, le retard dans le développement mental de l'enfant commence, par conséquent, une visite opportune à l'oto-rhino-laryngologiste pédiatrique est très importante.

Complications possibles

Les maladies allergiques courantes de l'amygdale pharyngée sont traitées pendant longtemps, dans certains cas, des processus irréversibles se développent. Souvent diagnostiqué avec des complications des végétations adénoïdes avec divers types d'allergies chez les enfants. Ceci comprend:

  • déformation de la section faciale du crâne;
  • déficience auditive (perte auditive, surdité), parole;
  • maladies fréquentes des voies respiratoires supérieures sous forme aiguë et chronique;
  • apnée du sommeil (apnée du sommeil);
  • retard dans le développement mental et physique;
  • anémie
  • développement de la poitrine carnée (poitrine de poulet);

Les complications des végétations adénoïdes chez les enfants entraînent une diminution de la capacité d'apprentissage, des problèmes de communication dans l'équipe. Cela complique grandement la vie des parents et de l'enfant..

Après un traitement réussi de la maladie, l'habitude de respirer par la bouche peut rester. Cela peut affecter la formation de morsures chez un enfant. Le fonctionnement du système respiratoire est restauré, il n'est donc pas difficile de renoncer à l'habitude. Il est nécessaire de consulter un médecin et de l'éliminer.

Diagnostique

Le médecin établit un diagnostic préliminaire sur la base de l'anamnèse, de l'examen et de la palpation de l'amygdale pharyngée. Visuellement, il détermine la végétation adénoïde, ressent un changement dans la structure du tissu lymphoïde.

Un test sanguin clinique est prescrit, au cours duquel un nombre accru de leucocytes, la présence d'éosinophiles et d'immunoglobulines E. sont confirmés. Le processus inflammatoire et l'allergie sont évidents.

Les méthodes instrumentales aident à clarifier le diagnostic en examinant le changement de forme, de taille, de structure de l'amygdale pharyngée, de structure tissulaire. Une radiographie du nasopharynx est importante, ce qui détermine le degré de développement de l'adénoïdite. Endoscopie également utilisée, rhinoscopie postérieure, si nécessaire - TDM et IRM.

Traitement

Le traitement principal de l'adénoïdite allergique est conservateur. Il est complété par la médecine traditionnelle. Si la maladie ne se prête pas à un traitement thérapeutique ou est très négligée, une intervention chirurgicale est prescrite.

Au premier stade de l'adénoïdite, des médicaments, de la physiothérapie et des recettes populaires sont utilisés. Ils sont également efficaces dans les cas bénins du deuxième degré de développement de la pathologie. Les végétations adénoïdes allergiques chez les enfants (au troisième stade de développement) sont la principale indication de l'utilisation d'un traitement chirurgical.

Le traitement conservateur commence par l'utilisation d'antihistaminiques qui suppriment les allergies. Avec des réactions fortes, les préparations hormonales sont utilisées pour le traitement local, mais uniquement selon les directives d'un médecin.

Soulagez l'enflure avec des médicaments approuvés par les enfants. Les vasoconstricteurs sous forme de sprays intranasaux aux propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques améliorent la respiration nasale du bébé, en particulier pendant le sommeil.

L'apport de complexes vitaminiques contribue à renforcer le système immunitaire.

Pour améliorer la respiration, le nasopharynx est lavé avec une solution saline, achetée dans une pharmacie. Pour éliminer l'œdème et faire face à l'inflammation, les inhalations aident - salines, sèches et humides. Il est strictement interdit d'utiliser de la vapeur chaude.

Facilite l'évolution de la maladie et accélère le traitement de physiothérapie. Électrophorèse le plus souvent prescrite, rayonnement ultraviolet, thérapie au laser, darsonvalisation, inductothermie. Ils aident à faire face à l'inflammation, à normaliser l'immunité locale..

Comme prescrit par le médecin, des méthodes alternatives de traitement de l'adénoïdite allergique chez les enfants sont utilisées. Ils ne sont efficaces que dans les traitements complexes. Les décoctions et infusions d'herbes sont préparées (camomille, calendula, millepertuis, succession, chélidoine et autres conviennent) et lavées dans le nasopharynx.

Pour l'instillation dans le nez, des onguents à base de plantes médicinales, ainsi que de l'huile d'argousier, sont utilisés. Décoctions de mélanges d'herbes utilisées pour renforcer l'immunité.

L'adénoïdite allergique chez les enfants n'est traitée par chirurgie que s'il existe des preuves:

  • adénoïdite de 3 degrés;
  • apnée du sommeil;
  • perte auditive sur fond d'otite moyenne persistante;
  • développement d'un visage adénoïde;
  • violations du développement mental et physique de l'enfant.

Les adénoïdes sont retirés par chirurgie, à l'aide d'un endoscope, d'un laser et d'azote liquide. La décision sur la nécessité d'un traitement chirurgical est prise par l'oto-rhino-laryngologiste.

Il propose une méthode d'opération. Ils sont réalisés comme prévu sous anesthésie générale ou locale..

La prévention

Il est possible de prévenir l'apparition et le développement d'une adénoïdite allergique chez les bébés. Pour ce faire, il est nécessaire d'assurer les conditions d'un mode de vie sain:

  • créer un microclimat dans une chambre d'enfant avec une humidité normale;
  • traiter rapidement et efficacement les allergies d'origines diverses, les maladies des voies respiratoires supérieures;
  • organiser une alimentation équilibrée qui fournira au corps de l'enfant les vitamines et minéraux nécessaires;
  • renforcer le système immunitaire en restant à l'air frais, durcir, faire de l'activité physique, faire du sport, prendre des vitamines.

Les méthodes de prévention des adénoïdes sont faciles à réaliser dans la vie quotidienne. En suivant des règles simples, vous pouvez prévenir l'adénoïdite allergique et améliorer la santé de vos enfants bien-aimés..

Adénoïdite allergique chez les enfants: symptômes et traitement

Avec un contact prolongé avec l'allergène, les amygdales s'enflamment et augmentent de taille. Si l'effet du facteur provoquant n'est pas arrêté en temps opportun, ils sont déformés, ne reviennent pas à leur état habituel. C'est ainsi que se développe une adénoïdite allergique, qui progresse souvent dans l'enfance. Essayons de comprendre plus en détail de quel type de maladie il s'agit, comment elle se manifeste, ce qui est lourd de.

Que sont les végétations adénoïdes et l'adénoïdite

Les végétations adénoïdes et les allergies sont des concepts interdépendants. Dans le premier cas, nous parlons d'amygdales hypertrophiées du nasopharynx, qui protègent l'organisme de la pénétration de la flore pathogène. Il s'agit d'un élément important de l'immunité locale, qui est si important de ne pas perdre.

Le problème des amygdales enflammées est le plus souvent rencontré par les enfants de 3 à 8 ans. Lorsqu'un stimulus externe ou interne pénètre, ils augmentent non seulement la taille, mais changent également la structure habituelle. L'inflammation du tissu lymphoïde de diverses étiologies est appelée adénoïdite d'origine différente..

Adénoïdite allergique

L'inflammation chronique des amygdales nasopharyngées sous l'influence d'un allergène est appelée adénoïdite allergique. La maladie progresse souvent chez les enfants d'âge préscolaire, affecte négativement l'état du système immunitaire, sujet à une forme chronique et à une rechute. Un facteur déclenchant attaque les voies respiratoires qui ont été protégées par des amygdales saines..

Si les végétations adénoïdes des allergies ont augmenté et ne sont pas revenues à leur position d'origine, le problème de santé est exacerbé. Une consultation individuelle avec un oto-rhino-laryngologiste est indispensable. Les végétations adénoïdes et les allergies sont plus fréquentes chez les enfants, pour les adultes, cette maladie est inhabituelle (des cas isolés sont connus).

Causes de l'apparition des végétations adénoïdes

Pour résoudre un problème de santé, tout d'abord, il est important de comprendre pourquoi l'adénoïdite d'origine allergique s'est exacerbée. L'essentiel est de déterminer correctement le facteur provoquant. Les allergènes qui provoquent la croissance des végétations adénoïdes sont la poussière domestique, les poils d'animaux, le pollen végétal, les plumes et les plumes d'oiseaux, la chimie, etc..

Avec une exposition à court terme à l'allergène, les végétations adénoïdes chez les enfants reviennent à leur position d'origine. Sinon, le tissu lymphoïde continue de croître pathologiquement et grossièrement, la respiration est perturbée, le bien-être général de l'enfant se détériore dynamiquement, le sommeil est perturbé. La probabilité de morbidité avec immunité affaiblie, utilisation prolongée de médicaments, réactions d'hypersensibilité est élevée.

Important: sans déterminer la nature du facteur provoquant, l'adénoïdite allergique chez l'enfant est difficile à traiter de façon conservatrice. En raison de l'ignorance du patient et de l'incompétence du médecin, la maladie deviendra bientôt chronique.

Les symptômes de l'adénoïdite allergique

Si les végétations adénoïdes ont augmenté en raison d'allergies, la respiration est la première à se rompre. Un petit patient s'inquiète de la congestion nasale, qui interfère avec le sommeil, le rend nerveux et irritable. La respiration buccale s'accélère, devient intermittente. Le tableau clinique ne se limite pas à un écoulement nasal prolongé, les symptômes de l'adénoïdite allergique chez les enfants ne sont qu'exacerbés. Plaintes possibles:

  • démangeaisons et brûlures dans le nez;
  • rhinite chronique;
  • larmoiement, rougeur des muqueuses des yeux;
  • écoulement muqueux du nez (expectorations);
  • une sensation de sable dans les yeux;
  • changer le ton de la voix;
  • gonflement et transpiration dans l'oropharynx;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • ronflement
  • mal de crâne;
  • augmentation de la température corporelle;
  • manque d'appétit;
  • durée d'attention réduite;
  • faiblesse générale.

Lors de la consultation, un spécialiste peut immédiatement suggérer une adénoïdite allergique chez les enfants. Symptômes d'inflammation lors de l'examen des amygdales enflammées:

  • œdème sévère, hyperémie du nasopharynx;
  • structure lâche, amygdales élargies.

Un examen visuel du patient ne suffit pas, un certain nombre de mesures diagnostiques sont effectuées à l'hôpital. Les végétations adénoïdes allergiques peuvent se déguiser en d'autres maladies virales et infectieuses, par exemple une amygdalite classique froide ou aiguë. Par conséquent, l'approche du problème est complexe.

Diagnostique

Si des adénoïdes allergiques sont suspectés, des symptômes sont exprimés pour recueillir des données sur l'anamnèse. Un oto-rhino-laryngologiste, un allergologue et un pédiatre participent au traitement. Les allergies et les végétations adénoïdes chez les enfants sont déterminées cliniquement:

  • Endoscopie Une méthode précise et sûre pour examiner les amygdales avec un appareil spécial - un endoscope.
  • Roentgenography La méthode est rarement utilisée en raison de la nécessité d'une exposition au corps de l'enfant..
  • Scanner. Il est prescrit pour une forme compliquée de la maladie pour évaluer l'état des amygdales.

Si vous soupçonnez une adénoïdite allergique chez les enfants, les symptômes et le traitement doivent être associés à la réponse du corps à un facteur provoquant. Pour ce faire, faites un test sanguin. Avec un résultat positif, la concentration d'immunoglobulines E et d'éosinophiles augmente pathologiquement dans le liquide biologique.

Traitement

À la question de savoir comment traiter les végétations adénoïdes allergiques, les médecins ont une réponse - prudemment. L'essentiel est de déterminer correctement l'allergène, d'arrêter le contact avec lui, de choisir correctement les antihistaminiques de l'une des trois générations.

Une autre question, pourquoi il est impossible d'opérer sur les végétations adénoïdes pour les allergies, ne passe pas non plus inaperçue. Les médecins expliquent la non-pertinence de l'opération par l'incapacité de l'intervention chirurgicale à arrêter la réaction allergique du corps, à arrêter l'exposition à l'allergène.

Si les végétations adénoïdes allergiques chez les enfants sont aggravées, le traitement est complexe, comprend de telles mesures:

  • médicament de cours;
  • lavage nasal et inhalation;
  • un cours de procédures physiothérapeutiques;
  • thérapie vitaminique.

Avec un traitement rapide, une dynamique positive est perceptible après 2-3 jours, tandis que la récupération complète se produit après 7-10 jours (en l'absence de complications).

Médicaments

Avec la croissance des végétations adénoïdes, une cure de médicaments de plusieurs groupes pharmacologiques est recommandée. Parmi eux:

  • antihistaminiques: Suprastin, Loratadin, Diazolin, Tavegil;
  • homéopathie: Calcium phosphoricum, huile de thuya;
  • médicaments vasoconstricteurs: Vibrocil, Sanorin, Cromhexal (gouttes nasales);
  • solutions à l'eau de mer: Humer, Aqualor, Aqua Maris;
  • entérosorbants: Enterosgel, Polysorb;
  • immunomodulateurs: Amiksin, Immunal, Cycloferon;
  • complexes de vitamines: Duovit, Alphabet, etc..

Avec un diagnostic d'adénoïdite allergique chez les enfants, le traitement comprend la prise de médicaments en plusieurs groupes à la fois. L'essentiel est d'exclure les réactions d'hypersensibilité du corps et le risque d'interactions médicamenteuses, de ne pas s'automédiquer.

Méthodes physiothérapeutiques

Les végétations adénoïdes allergiques peuvent être éliminées par une cure de physiothérapie. Les médecins recommandent un traitement pendant 10 à 14 jours, n'arrêtez pas les procédures à domicile / en hospitalisation avec les premières améliorations. Méthodes physiothérapeutiques efficaces pour les manifestations de l'adénoïdite:

  • Inhalation. Les procédures à domicile et stationnaires pour améliorer la respiration nasale agissent localement.
  • Rinçage. Les solutions thérapeutiques éliminent l'accumulation de mucus dans les voies nasales, améliorent la respiration par le nez.
  • Électrophorèse Sous l'influence des microcourants, les médicaments pénètrent profondément dans les tissus lymphoïdes, agissent plus rapidement.
  • Thérapie au laser Sous l'influence du flux de chaleur, la circulation sanguine dans les sinus s'améliore, les expectorations sont excrétées, la respiration est facilitée.
  • Ultra-violet. De cette façon, vous pouvez non seulement éliminer le gonflement de la muqueuse nasale, mais également détruire la flore pathogène (ne s'applique pas à une réaction allergique).
  • Magnétothérapie. Les flux magnétiques stimulent le métabolisme cellulaire, arrêtent la douleur, soulagent l'inflammation et régénèrent les tissus blessés..
  • Darsonvalisation. Les amygdales enflammées sont affectées par des microcourants pulsés, soulagent l'enflure et la douleur et améliorent la perméabilité lymphoïde..

Si vous combinez des médicaments et un cours de physiothérapie, les adénoïdes allergiques diminuent et disparaissent après 7 à 10 jours. Il est conseillé de maintenir l'état de l'enfant, sinon la prochaine fois que vous entrez en contact avec des allergènes, la maladie s'aggrave à nouveau.

Méthodes chirurgicales

Les médecins ne recommandent pas de retirer rapidement les végétations adénoïdes allergiques pour plusieurs raisons:

  • l'enfant perd son immunité naturelle;
  • la trachéobronchite ou l'asthme bronchique peuvent s'aggraver;
  • la réapparition des végétations adénoïdes enflammées est possible;
  • une chirurgie répétée peut être nécessaire;
  • l'efficacité de la méthode de traitement est mise en doute.

Si le médecin traitant propose une intervention chirurgicale, d'accord ou non - le dernier mot pour les parents. Indications médicales pour la chirurgie:

  • les rhumes sont beaucoup plus fréquents;
  • forme avancée de la maladie avec des amygdales déformées.

Dans le processus inflammatoire aigu, l'opération n'est pas effectuée, l'oto-rhino-laryngologiste observe un petit patient dans un hôpital, prescrit un traitement médicamenteux avec un cours de physiothérapie.

Méthodes folkloriques

Étant donné que les végétations adénoïdes et les allergies sont traitées de manière conservatrice, il est recommandé d'utiliser en outre des méthodes de médecine alternative. Les remèdes populaires améliorent l'effet des médicaments, deviennent un élément important des procédures physiothérapeutiques. Contre les symptômes d'allergies et pour le traitement, utilisez les recettes santé suivantes:

  • Dissoudre 1 cuillère à café de sel de mer ou 1 cuillère à soupe de sel de table dans 1 tasse d'eau, mélanger jusqu'à dissolution des cristaux. Achetez une poire, utilisez une solution pour se laver le nez 2-3 fois par jour. Cours - 7-10 jours.
  • Préparez 1 cuillère à soupe de camomille de pharmacie dans 1 tasse d'eau bouillante. Insister, filtrer, se gargariser. Selon la même recette, préparer une décoction de feuilles d'eucalyptus, d'écorce de chêne, de calendula.
  • Moudre la prêle. Après 4 cuillères à soupe. l infuser les matières premières 500 ml d'eau bouillante, laisser mijoter à feu modéré pendant 5 à 10 minutes. Insister pendant une heure, filtrer, utiliser une solution pour laver les voies nasales 2-3 fois par jour. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.
  • Dissolvez le jus de Kalanchoe fraîchement pressé avec de l'eau bouillie dans un rapport de 1 à 3. Rincez-vous le nez avec la solution résultante 4 fois par jour. Poursuivre le traitement jusqu'à guérison complète.

Lors du choix d'un remède populaire efficace, évitez la réaction allergique du corps de l'enfant aux composants du médicament. S'il n'y a pas d'amélioration dans les 3 à 5 jours, consultez un médecin sans préavis; remplacez votre prescription de santé.

La prévention

Pour exclure l'adénoïdite allergique, observez 2 conditions de base: renforcer l'immunité, neutraliser en temps opportun l'action des allergènes qui provoquent la déformation du tissu amygdalien.

Un ensemble de mesures préventives:

  • Aérez régulièrement la pièce, maintenez une humidité acceptable..
  • Augmenter l'activité physique de l'enfant, être plus souvent avec lui au grand air.
  • Brossez-vous les dents quotidiennement, rincez-vous le nez avec diverses saletés de la rue.
  • Tempérez régulièrement votre bébé.
  • Traitez les virus et les rhumes en temps opportun.
  • Limitez le contact avec les enfants malades.
  • Si possible, emmenez votre enfant à la mer pendant la saison estivale..

Ne pensez pas à la façon de traiter la maladie, il vaut mieux la prévenir en temps opportun, d'autant plus qu'il n'est pas difficile de le faire. Adénoïdes des allergies - la maladie n'est pas fatale, mais désagréable. Aux premiers signes d'une maladie, contactez un pédiatre malade avec un enfant malade, et il vous dira comment procéder ensuite, où aller. Ne déclenchez pas de symptômes inquiétants..

Comment les végétations adénoïdes et les allergies chez les enfants sont-elles interconnectées?

Les végétations adénoïdes et les allergies chez les enfants sont souvent interconnectées. Les adénoïdes sont des amygdales déformées dans le nasopharynx. Les amygdales jouent un rôle important - elles protègent le corps humain de la pénétration de divers microbes, virus et bactéries pathogènes. Au moment où un irritant pénètre dans le corps, ils augmentent, mais dès qu'il est détruit, les amygdales reviennent à leur taille précédente. Ceci est dangereux car avec un contact prolongé avec des allergènes, ils peuvent ne pas diminuer, mais peuvent rester hypertrophiés..

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR! Diseuse de bonne aventure Baba Nina: «Il y aura toujours beaucoup d'argent si vous le mettez sous votre oreiller...» Lire la suite >>

Causes des végétations adénoïdes

Avant d'affirmer que c'est l'allergie qui est devenue la cause de l'apparition des végétations adénoïdes, il convient d'exclure d'autres facteurs susceptibles de provoquer cette affection:

  1. Prédisposition héréditaire. Cette fonction peut être transmise à l'enfant par l'un des parents. En règle générale, dans ce cas, les végétations adénoïdes résultent d'un déséquilibre hormonal ou du fonctionnement du système lymphatique. Ces enfants sont souvent en surpoids, léthargiques, apathiques..
  2. Grossesse grave. Si une femme, en particulier dans les premiers stades, a souffert d'infections virales graves, qu'elle a eu un empoisonnement avec des substances toxiques ou que le bébé a été blessé lors de l'accouchement, cela peut provoquer des adénoïdes chez le bébé à l'avenir.
  3. Troubles de garde d'enfants. Si une jeune mère a fait des erreurs lors de l'alimentation de son bébé ou pendant la lactation, elle a consommé trop d'aliments à forte teneur en sucre, cela peut provoquer le développement de diverses maladies chez le bébé, y compris les végétations adénoïdes.

Cependant, les médecins ont longtemps prouvé que même si la cause des végétations adénoïdes n'était pas une allergie, mais autre chose, une mauvaise écologie, une faible immunité et des allergies affectent toujours le cours de la maladie..

Symptômes de pathologie

Si vous remarquez la maladie à temps et consultez un médecin, il est possible qu'un traitement chirurgical ne soit pas nécessaire. Par conséquent, surveillez attentivement le bébé et si au moins l'un des symptômes apparaît, consultez un médecin plus tôt:

  1. Il est devenu difficile pour un enfant de respirer récemment. C'est souvent le premier signe d'adénoïdes si le bébé respire par la bouche presque constamment.
  2. Écoulement constant de la cavité nasale. En règle générale, ces sécrétions ont une teinte grisâtre..
  3. Si pendant le sommeil le bébé commence à ronfler, renifler, commence à suffoquer.
  4. Rhinite chronique, accès fréquents de toux sèche. Ces symptômes résultent du mucus irritant les amygdales et le pharynx..
  5. La déficience auditive se développe en raison de la prolifération des amygdales et de leurs tubes auditifs qui se chevauchent.
  6. La voix change. Avec les végétations adénoïdes, la voix du bébé peut devenir basse et rauque.
  7. Si récemment le bébé a souvent développé des maladies des voies respiratoires supérieures.
  8. Hypoxie. À mesure que les amygdales se développent, elles peuvent gêner la respiration normale. Pour cette raison, une privation d'oxygène des tissus corporels peut survenir. Pour cette raison, les élèves qui ont des végétations adénoïdes sont pires à l'école..
  9. Troubles du développement des os du visage. En raison du fait qu'il est difficile de respirer et que l'enfant ouvre constamment la bouche, un «visage adénoïde» peut se former en lui. Avec elle, la mâchoire inférieure devient anormalement étroite, une morsure incorrecte se forme.
  10. Changements dans la structure de la poitrine. Si la maladie n'est pas traitée pendant une longue période, la poitrine de l'enfant peut devenir trop plate ou même enfoncée. Cela est dû au fait que suffisamment d'oxygène ne pénètre pas dans les poumons..

Comment diagnostiquer et traiter?

Aujourd'hui, en plus du médecin qui examine la gorge avec un miroir, les végétations adénoïdes peuvent être examinées en utilisant d'autres méthodes:

  1. L'endoscopie est une procédure dans laquelle un endoscope est placé dans la gorge et une image complète de l'amygdale apparaît sur l'écran du moniteur. Il s'agit de la méthode de diagnostic la plus informative..
  2. Roentgenography Avec cela, un médecin peut savoir combien d'adénoïdes ont augmenté de taille. Cependant, cette méthode a un inconvénient important - avec un faible contenu d'information, l'enfant doit être exposé aux radiations.

Auparavant, les médecins pratiquaient l'examen des amygdales avec les doigts, mais cela peut causer une douleur intense au patient, donc cette méthode de diagnostic n'est pas utilisée actuellement.

Un enfant qui a des végétations adénoïdes doit être enregistré auprès d'un médecin. Cela est dû au fait qu'avec un long cours de la maladie, les amygdales cessent de protéger le corps et peuvent entraîner les complications suivantes:

  1. Une détérioration de la santé et une perte de mémoire peuvent survenir parce que le cerveau est constamment dans un état de famine en oxygène.
  2. Allergie. Divers virus et bactéries se multiplient activement sur les végétations adénoïdes, ce qui crée un contexte favorable à l'apparition d'allergies.
  3. Troubles de la parole. Cela est dû au fait que la bouche de l'enfant est constamment ouverte.
  4. Rhumes fréquents et inflammation chronique du système respiratoire. Avec les végétations adénoïdes, le mucus stagne dans les voies respiratoires supérieures, à la suite de quoi les virus et les bactéries commencent à s'y multiplier.

Pour que les végétations adénoïdes diminuent, vous devez éliminer leur inflammation. Pour ce faire, le médecin peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires et anti-infectieux. En règle générale, ils doivent être pulvérisés directement sur les végétations adénoïdes.

Assurez-vous de faire un rinçage pour laver le pus des amygdales. Toutes ces procédures doivent être effectuées par un spécialiste qualifié, car lorsque vous effectuez ces manipulations à la maison, vous ne risquez que de conduire l'infection plus profondément.

La physiothérapie est souvent utilisée dans le traitement des végétations adénoïdes. À cette fin, une thérapie au quartz ou au laser est utilisée. Si les végétations adénoïdes ont néanmoins été provoquées par une allergie, une intervention chirurgicale et la prise d'antihistaminiques ne peuvent pas être supprimées..