Image

Symptômes et traitement des végétations adénoïdes chez les adultes

Maladies virales fréquentes, congestion nasale, ronflements, une personne sur deux vit généralement avec ces problèmes, considérant cela comme une raison frivole de consulter un médecin, mais en vain, car il peut s'agir d'un rhume ou d'une inflammation grave des végétations adénoïdes..

Les végétations adénoïdes, ou comme les amygdales sont également appelées, sont des tissus lymphoïdes qui peuvent protéger le corps contre les bactéries et les infections, il est donc important qu'elles soient saines et non enflammées..

Les symptômes des végétations adénoïdes chez les adultes

  • Congestion nasale, plus tard - ronflement;
  • Maux de tête fréquents, à la suite d'une privation d'oxygène du cerveau, due à des troubles respiratoires;
  • Fièvre;
  • Nez qui coule
  • Douleur au nez;
  • La toux est longue et paroxystique pendant le sommeil;
  • Perte d'audition, sensation d'étouffement dans les oreilles;
  • Changements de voix;
  • Immunité diminuée;
  • Chaque mois, deux sont des rhumes;
  • Bouche sèche.

Pour le diagnostic, un rhinoscope ou un pharyngoscope est utilisé, évaluant l'état du nez et de l'oropharynx, pour déterminer le degré de la maladie, une radiographie du nasopharynx est souvent prescrite.

Causes d'occurrence:

  • Rhumes prolongés, y compris de nature allergique;
  • Fumeur;
  • Problèmes de thyroïde;
  • La génétique;
  • Inflammation et infections sous formes avancées.

Degrés d'adénoïdes

Première

La difficulté à respirer ne se manifeste que la nuit dans un rêve, en position horizontale, pendant la journée, le problème n'est pas observé et une personne vit pleinement. Cela est dû au fait qu'en position couchée, la circulation sanguine se détériore en raison du gonflement des amygdales.

Seconde

Nez bouché à tout moment de la journée ou de la nuit, bouche constamment entrouverte, le ronflement apparaît dans un rêve.

Troisième

L'ouïe et la parole sont perturbées, il devient difficile de parler en raison de la sensation que quelque chose interfère, se tient en travers de la gorge, des écoulements purulents et abondants du nez, un arrêt respiratoire pendant le sommeil.
Dans le premier cas, le traitement est effectué avec des gouttes nasales et des antibiotiques, et dans les deuxième et troisième - par ablation chirurgicale

.Vous ne pouvez pas retarder le traitement, car le processus peut entrer dans la pneumonie, car le corps est exposé à des infections roto-virales et à des microbes, ainsi qu'à perturber le fonctionnement du muscle cardiaque.

Traitement des végétations adénoïdes avec des remèdes populaires, le plus efficace

Chélidoine

Numéro de recette 1

Faire bouillir une cuillère à café d'herbe avec un verre de lait, laisser refroidir, filtrer. Instiller deux gouttes dans les deux narines, quatre à cinq fois pendant la journée, et avant d'aller au lit, la nuit à partir de ce mélange, vous devez faire une compresse sur la gorge sous une forme chaude pendant 15 minutes.

Numéro de recette 2

Vous aurez besoin du jus d'une plante fraîche, il doit être dilué avec de l'eau dans un rapport de 1:20, sinon vous pouvez avoir des brûlures de la muqueuse nasale. Goutter le nez le matin et le soir sur une goutte. Important! Pour chaque application, vous devez préparer une nouvelle solution fraîche..

Numéro de recette 3

La chélidoine et le millepertuis en proportions égales doivent être mélangés avec du beurre (1: 4) et ajouter cinq à six gouttes de jus de chélidoine, bien mélanger, faire des gazons de gaze, tremper dans le mélange et maintenir pendant une demi-heure dans chaque narine.

Betterave

Mélanger un verre de jus de betterave avec une cuillère à soupe de miel, bien agiter, instiller cinq gouttes 2-3 fois par jour. Cours jusqu'à trois semaines.

Vous pouvez obtenir du jus de betterave à l'aide d'une râpe ou d'un hachoir à viande, broyer et extraire tout le liquide de la pulpe, ce sera plus facile pour ceux qui ont un presse-agrumes ou un robot culinaire.

Idéalement, utilisez la mer, mais si vous n'en avez pas, la cuisine habituelle convient. Pour 50 ml d'eau dont vous avez besoin d'une cuillère à dessert de sel, vous devez choisir la concentration appropriée et appropriée spécifiquement pour vous, afin qu'il y ait une légère sensation de brûlure tolérante. Utilisez quelques gouttes jusqu'à 7 fois par jour, pas plus de trois jours.

Attention si le traitement est destiné à un enfant de moins de 12 ans, la solution doit être plusieurs fois plus faible, afin de ne pas brûler la muqueuse!

De plus, avec une solution saline, vous devez vous gargariser jusqu'à trois fois par jour, comme vous le savez, cette méthode est un excellent antiseptique contre les bactéries.

Collection utile

Une cuillère à soupe de camomille, de feuilles de bouleau et d'eucalyptus versez 250 millilitres d'eau bouillante, laissez reposer pendant une heure, goutte à goutte trois gouttes trois fois par jour pendant environ une semaine.

Huiles essentielles

L'huile de cyprès et de genièvre est un excellent remède à ce problème! Vous pouvez les inhaler à partir d'une serviette, d'un flacon, mais il vaut mieux respirer avec un inhalateur ou un nébuliseur, le processus devrait durer de trois à dix minutes.

Pendant plusieurs minutes, vous pouvez mettre une lotion humidifiée avec des huiles sur les ailes du nez, cela soulagera la difficulté de respirer.

Miel au lait

Une méthode connue depuis l'enfance, 500 millilitres de lait chaud avec une cuillère de miel et un œuf cru. A boire le jour en petites gorgées.

Pin

Versez 20 grammes de bourgeons de pin avec 200 millilitres d'eau bouillante chaude, faites bouillir pendant 10 minutes dans un bain-marie, laissez infuser et inspirez en étant assis au-dessus de la casserole, enveloppez une couverture inhalant de la vapeur.

La plante a des actions bactéricides, décongestionnantes et absorbables, elle est donc indiquée pour une utilisation à tout moment, au plus fort du processus inflammatoire.

Avant la procédure, assurez-vous de vous rincer le nez avec une solution saline. Pressez le jus de l'écarlate et égouttez cinq gouttes à l'état pur ou sept en cas de dilution avec de l'eau, la durée du traitement peut atteindre plusieurs mois.

Mélangez dix grammes de feuilles de menthe et de millepertuis avec vingt grammes d'écorce de chêne, faites bouillir pendant quelques minutes dans de l'eau à raison d'une cuillère à soupe d'herbes pour 200 ml d'eau, filtrez, instillez quatre gouttes deux fois, deux semaines de cours..

Queue de cheval

Peut être utilisé sous n'importe quelle forme, emballage de pharmacie frais ou pressé:

  1. Faire bouillir 2 cuillères à soupe d'herbe dans 300 millilitres d'eau, après ébullition, laisser reposer encore dix minutes au bain-marie, laisser reposer deux heures, boire 100 ml trois fois vers l'intérieur pendant 10 jours.
  2. Prêle + échinacée en proportions égales, brasser, insister, boire sous forme de chaleur avec ajout de miel, 50 millilitres 3 fois par jour 10 - 12 jours.
  3. Dans 500 ml d'eau bouillante, ajouter la prêle et la camomille (1: 1), laisser reposer deux heures, filtrer, rincer avec une solution nasale une fois par jour pendant 2 semaines.

Dans le traitement de la prêle, il est recommandé de prendre en plus de la vitamine B1, afin que les propriétés de la plante conservent leurs actions dans l'organisme plus longtemps.

Propolis

Utilisé pour se laver le nez:

  1. Dans un verre d'eau tiède, dissolvez une pincée de soda 20 gouttes de teinture de propolis, rincez-vous le nez 3-4 fois par jour avec une seringue ou une seringue jusqu'à 20 jours.
  2. Mélanger 50 grammes de beurre avec une cuillère à café de propolis, chauffer au bain-marie presque jusqu'à ébullition, refroidir, appliquer la masse sur les sinus maxillaires et à l'intérieur de chaque narine 2 fois pendant au moins un mois.

Huile d'argousier

Souvent prescrit par les médecins pour le traitement des maladies ORL, le médicament est très efficace, il est capable d'absorber l'inflammation adénoïde. Gouttez votre nez sous sa forme pure, 3 gouttes le matin et avant le coucher, jusqu'à trois semaines. Peut également être utilisé pour les enfants à partir de trois ans

Dans la troisième étape, vous pouvez utiliser cette recette: jus d'ail en proportions égales avec de l'huile d'argousier, goutte 4 fois pour soulager les symptômes.

Clou de girofle

En raison de son effet antiseptique, il est largement utilisé dans les traitements dans ce domaine..
10 clous de girofle secs versez de l'eau bouillante, environ un verre, et laissez infuser pendant une heure. Gouttez votre nez en deux gouttes deux fois, tous les deux jours, jusqu'à ce que la respiration soit plus facile.

Huile d'eucalyptus

Trois fois par jour, goutte à goutte 3 gouttes d'huile pendant 14 jours, sans interruption, commencez à couler avec de l'huile d'argousier (le dosage est le même), puis de l'huile d'arbre à thé ou de l'huile de cèdre selon le même principe. Les huiles sont remplacées les unes par les autres, afin de prévenir la résistance (dépendance au médicament).

Solution de rinçage

Pour une cuillère à dessert d'origan et de la mère et de la belle-mère mélanger avec une cuillère à soupe de ficelle verser de l'eau bouillante et envelopper pendant 8 heures dans un endroit chaud, filtrer, ajouter quelques gouttes de sapin ou de thuya, rincer le nasopharynx 2 fois par jour pendant cinq jours.

Kalanchoe

Diluez le jus de la plante avec de l'eau à température ambiante dans le même rapport, goutte à goutte quelques gouttes jusqu'à six fois. Le cours est individuel.

Momie

Dissolvez deux comprimés dans 100 millilitres d'eau tiède, utilisez 2 gouttes jusqu'à quatre fois par semaine, puis brisez pendant plusieurs jours et répétez la procédure jusqu'à ce que le gonflement de la muqueuse soit complètement éliminé.

Groseille

La recette est très simple, il vous suffit de boire du thé à partir de feuilles de cassis au lieu du thé ordinaire. Un cours mensuel réduira la taille des végétations adénoïdes et renforcera l'immunité et l'état général.

Goudron de bouleau

15 grammes de goudron doivent être mélangés avec 100 grammes de crème sure faible en gras, faire des turunds (un petit tampon de gaze étroit) à partir du mélange et garder 2 fois par jour pendant une demi-heure dans les narines.

Noyer

Hacher finement 30 grammes de péricarpe de noix, faire bouillir pendant 5 minutes dans un verre d'eau, insister quelques heures, filtrer plusieurs fois, instiller cinq gouttes quatre fois par jour.

Lampe bleue

Prévention des adénoïdes chez l'adulte

Pour renforcer les fonctions immunitaires et de soutien du corps: buvez des vitamines complexes, antivirales tous les trois mois. Assurez-vous que le régime alimentaire est riche en protéines, en fibres, en fruits et légumes doit être au menu tous les jours.

Les activités de plein air sont idéales pour respirer. Ne commencez aucun processus inflammatoire, en particulier la sinusite, la laryngite, l'amygdalite, sinon ils passeront rapidement au stade chronique. Chaque jour, marchez au grand air pendant au moins une heure. Coup de couteau à l'eau.

Il convient de noter qu'il existe de nombreuses méthodes de traitement des végétations adénoïdes, la médecine traditionnelle est toujours un excellent ajout à toute thérapie, l'essentiel est de reconnaître et de diagnostiquer la maladie à temps. Il vaut mieux guérir la maladie d'elle-même dans les premiers temps, afin de ne pas remettre la situation sur la table d'opération.

Les signes, les symptômes et le traitement des végétations adénoïdes chez les adultes sont maintenant supprimés

Les végétations adénoïdes sont une augmentation et une prolifération pathologiques des tissus des amygdales nasopharyngées, qui se produisent en raison d'un mauvais fonctionnement du système immunitaire. La maladie est plus fréquente chez les enfants de moins de 12 ans. Les végétations adénoïdes chez l'adulte, les symptômes et le traitement dépendent du stade de la pathologie, de la liste des contre-indications et des caractéristiques structurelles individuelles.

Que sont les végétations adénoïdes

Les adénoïdes sont des amygdales nasopharyngées envahies. Normalement, le corps protège le système bronchopulmonaire de la pénétration des bactéries avec l'air de l'environnement extérieur. Avec le développement de la maladie, les amygdales perdent leurs fonctions d'origine, bloquent la lumière du nasopharynx et provoquent une insuffisance respiratoire.

Raisons de leur apparition

Les amygdales nasopharyngées augmentent en raison de perturbations du système immunitaire et d'une inflammation fréquente. Normalement, après la disparition des agents pathogènes et la réparation des tissus, les processus de régénération sont suspendus. Si les amygdales s'enflamment souvent, le système immunitaire cesse de faire face à ses fonctions et continue de synthétiser de nouvelles cellules même après la destruction des bactéries.

La cause la plus fréquente des végétations adénoïdes est le rhume aigu. Les infections affectent les tissus du nasopharynx, perturbent l'intégrité du tégument et provoquent la circulation sanguine. Cela augmente la sensibilité et la perméabilité des tissus, ce qui entraîne une grave irritation..

Le système immunitaire est obligé de faire face à des charges excessives, car il est nécessaire non seulement de détruire les agents pathogènes, mais également d'éliminer les dommages microscopiques.

À la question de savoir si les maladies chroniques peuvent provoquer la croissance des végétations adénoïdes, une réponse positive peut être donnée. Pendant la rémission, des foyers cachés subsistent. Les bactéries sont dormantes, mais peuvent endommager les tissus voisins. Lorsque des conditions favorables sont créées et que l'immunité est affaiblie, les agents pathogènes entrent dans la phase active. Symptômes caractéristiques d'une forme aiguë de la maladie.

En raison de l'effet constant sur les tissus et de la nécessité de supprimer les foyers cachés, le système immunitaire est perturbé. En cas de dommages profonds, les membranes fonctionnelles sont remplacées par des cicatrices internes. Cela complique en outre le travail de tous les organes et systèmes. La protection contre les agents pathogènes est affaiblie, des troubles respiratoires se produisent, le risque de développer d'autres maladies chroniques est accru.

Dans la plupart des cas, le système immunitaire fait face indépendamment à des agents pathogènes uniques. Pour l'infection et la prolifération concomitante des amygdales, des facteurs de risque supplémentaires sont nécessaires.

Il s'agit notamment des conditions suivantes:

  1. Immunodéficience sévère. La condition est caractérisée par une violation directe de la réparation tissulaire, la survenue d'une inflammation sans exposition à des facteurs externes et une résistance réduite. Dans les maladies auto-immunes, les végétations adénoïdes peuvent survenir même sans infections antérieures..
  2. Caractéristiques d'âge. Après 40 ans, la gravité des processus dégénératifs augmente, ce qui augmente le risque de développer des maladies auto-immunes et infectieuses.
  3. Caractéristiques anatomiques. Un rétrécissement ou un élargissement congénital de la lumière des voies, un nombre insuffisant de cils, une courbure inhabituelle des canaux et d'autres déviations peuvent provoquer le développement de pathologies aiguës et chroniques. Risque accru d'infection.
  4. Allergies fréquentes. La survenue d'une intolérance individuelle indique le dysfonctionnement du système immunitaire. Avec une exposition régulière à des stimuli, les organes affectés cessent de fonctionner correctement en raison de changements pathologiques. Dans le cas des amygdales nasopharyngées, cela conduit à l'apparition de tissu conjonctif et à la perte des propriétés protectrices. Risque accru d'infection d'organe.
  5. Environnement défavorable L'émergence des végétations adénoïdes peut contribuer à un faible taux d'humidité (moins de 40%), à une forte concentration de pathogènes et de poussières dans l'air, à la présence d'irritants chimiques, aux radiations.

Degrés d'adénoïdes

Selon le degré de croissance, on distingue 3 stades de la maladie. Le schéma thérapeutique et le pronostic dépendent de la taille des végétations adénoïdes.

Première

Les tissus pathologiques chevauchent la lumière de 1/3. À ce stade, les patients demandent rarement de l'aide car ils ne remarquent aucun symptôme. En raison de la taille relativement petite des amygdales, l'inconfort ne dérange pas les patients pendant la journée, de sorte que la qualité de vie ne se détériore pas. Les symptômes se manifestent la nuit en restant en position horizontale.

Seconde

Les amygdales envahies bloquent la lumière de 2/3. Cela entraîne une forte détérioration de la qualité de vie. Au stade 2, la maladie ne constitue pas une menace, par conséquent, pendant le traitement, la préférence est donnée aux méthodes conservatrices. Cependant, le risque d'hypertrophie tissulaire demeure.

Troisième

Les amygdales bloquent la lumière de 70% ou plus. Symptômes exprimés, pathologie accompagnée de crises d'asthme. La dernière étape est un danger pour la vie. Lors du choix d'un schéma thérapeutique, les méthodes chirurgicales sont préférées.

Les symptômes des végétations adénoïdes chez les adultes

Les symptômes dépendent du stade de la maladie. Les signes les plus courants de malaise sont:

  1. Arrêt respiratoire. Des amygdales élargies bloquent les voies nasales. Le patient est obligé de respirer par la bouche. Progressivement, cela devient une habitude. Au dernier stade, le patient peut rencontrer des crises d'asthme. Le plus souvent, ils apparaissent pendant le sommeil.
  2. Nez qui coule constamment. Le symptôme peut survenir en raison d'une infection du nasopharynx, d'une inflammation concomitante, d'une augmentation du débit sanguin ou en raison de voies bloquées..
  3. Ronflement et reniflement pendant le sommeil. La gravité des symptômes peut varier en fonction de la position du corps..
  4. Gêne dans la gorge. Les amygdales affectées font mal si une infection concomitante se développe. Un inconfort relativement léger est associé à une sensibilité accrue du tégument à la suite de processus inflammatoires.
  5. Nausée et vomissements. Les symptômes peuvent être causés par des troubles systémiques, le drainage des sécrétions muqueuses à l'arrière du pharynx ou une irritation de la gorge..
  6. Toux. Avec la croissance des amygdales nasopharyngées, l'humidité naturelle des tissus est perturbée. La gorge s'assèche partiellement, des lésions microscopiques se forment. Les fissures, l'hypersensibilité et le ruissellement de mucus entraînent une toux.
  7. Mal de crâne. Le plus souvent, les attaques sont causées par une insuffisance respiratoire. Le symptôme s'aggrave avec le développement de maladies infectieuses concomitantes dues à une intoxication générale..
  8. Changez le ton de la voix. Normalement, les ondes s'amplifient dans les cavités nasales. Avec le développement des végétations adénoïdes, la résonance est absente en raison du blocage des passages. Le résultat est nasal.
  9. Déficience auditive. Les tissus envahis peuvent bloquer les trompes d'Eustache. Dans la plupart des cas, cela provoque un bruit étranger, le bruit des projections d'eau et une sensibilité réduite.

Avec un long cours de la maladie, le crâne se déforme chez une personne. Il y a un rétrécissement de la mâchoire supérieure et des voies nasales. En conséquence, même après la chirurgie et l'amygdalectomie, les problèmes respiratoires persistent.

La survenue d'adénoïdes s'accompagne de maladies infectieuses récurrentes du nasopharynx et du système bronchopulmonaire. Cela est dû à une détérioration de l'immunité locale et à une insuffisance respiratoire. De plus, les amygdales affectées peuvent devenir un foyer chronique supplémentaire d'infection..

Méthodes de diagnostic

Dans la plupart des cas, les végétations adénoïdes peuvent être détectées pendant l'examen. Pour clarifier le diagnostic, un examen numérique, une rhinoscopie ou une endoscopie peuvent être effectués. La plus informative est cette dernière procédure. À l'aide d'une caméra, un spécialiste peut évaluer l'état général du nasopharynx et détecter les changements pathologiques.

Traitement des végétations adénoïdes chez l'adulte

Aux premiers stades, les agents sont utilisés pour aider à faire face à l'inflammation et à l'élargissement des tissus. Avec un fort rétrécissement de la lumière, les processus situés dans le nez et le pharynx sont supprimés.

Materiel médical

Les anti-inflammatoires sont utilisés pour empêcher l'élargissement des amygdales. Les pulvérisations pour le traitement topique sont préférées. Ils réduisent la sensibilité des tissus et empêchent la transition de la maladie au stade suivant..

Les bloqueurs des récepteurs de l'histamine peuvent être utilisés pour réduire les amygdales. Les médicaments inhibent la synthèse de nouvelles cellules et contribuent à l'élimination des processus. Après la normalisation du système immunitaire, il existe un risque de réduction des tissus.

Adénoïdes dans le nez et la gorge chez l'adulte: existe-t-il, comment déterminer et comment traiter?

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour choisir les sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Adénoïdes - une maladie caractérisée par l'apparition dans le nasopharynx de formations constituées de tissu lymphoïde. On pense que cette pathologie ne survient qu'en pédiatrie. En effet, selon les statistiques, l'apparition d'adénoïdes affecte les patients âgés de 3 à 7 ans. Dans la plupart des cas, les végétations adénoïdes diminuent en vieillissant et à l'âge de 25 ans, le tissu lymphoïde est presque complètement remplacé par le tissu conjonctif. Les végétations adénoïdes chez l'adulte sont diagnostiquées lorsque l'amygdale palatine ne diminue pas avec l'âge.

Code ICD-10

Épidémiologie

Les statistiques sur la présence d'adénoïdes chez l'adulte et la fréquence de cette pathologie à l'âge adulte montrent que l'âge du patient n'a pas d'importance. Le tissu lymphoïde du nasopharynx peut devenir enflammé à la fois pendant la petite enfance et la vieillesse..

Facteurs de risque

Les facteurs de risque incluent les végétations adénoïdes dans l'enfance, même si le patient a des antécédents de chirurgie pour les retirer. Le tissu lymphoïde peut ensuite repousser. En règle générale, cela se produit lorsque certaines parties n'ont pas été retirées pendant la chirurgie.

Pathogénèse

La pathogenèse de la maladie peut également résider dans les maladies du nasopharynx. Ainsi, avec un écoulement nasal prolongé, une sinusite, une sinusite ou une rhinite, un secret est libéré de la cavité nasale en grande quantité. Le système immunitaire pendant cette période fonctionne activement et pour arrêter ce symptôme, la taille du tissu lymphoïde augmente progressivement.

Les symptômes des végétations adénoïdes chez les adultes

Les symptômes des végétations adénoïdes chez les adultes sont légèrement différents des symptômes de cette pathologie chez les patients pédiatriques. Les premiers signes du développement de la maladie:

  • le patient commence à ronfler dans un rêve (le ronflement et les végétations adénoïdes chez les adultes sont l'une des combinaisons les plus courantes);
  • mal de crâne;
  • le patient a des oreilles bouchées;
  • des transformations de la tête se produisent;
  • déficience auditive;
  • il est difficile de respirer par le nez (en relation avec cela, le patient développe une toux, car le pharynx se dessèche pendant la respiration orale).

Avec tous les symptômes ci-dessus, des rhumes fréquents peuvent accompagner les végétations adénoïdes..

Étapes

Les adénoïdes chez les adultes sont divisés en certains types, qui sont plus correctement appelés stades.

Il existe trois stades d'adénoïdes chez l'adulte:

  • Les adénoïdes de degré 1 chez l'adulte sont caractérisés par des difficultés associées à la respiration dans un rêve, le plus souvent à la respiration orale la nuit. À ce stade, il est important de prévenir l'amygdalite, car une combinaison de ces pathologies peut développer des pathologies des voies respiratoires supérieures de type chronique.
  • Les adénoïdes de grade 2 chez l'adulte se caractérisent par la présence de ronflements dans le sommeil, des difficultés à respirer par le nez, la respiration buccale et des problèmes d'approvisionnement en oxygène (il y a parfois un léger arrêt de la respiration d'apnée). Il y a une perturbation du sommeil. Ces symptômes sont observés à la fois à l'état normal et avec une inflammation des végétations adénoïdes chez l'adulte. Dans la plupart des cas, il est conseillé de recourir à une intervention chirurgicale pour empêcher la pathologie de passer au stade 3.
  • Les adénoïdes de grade 3 chez l'adulte sont caractérisés par une prolifération de tissu lymphoïde. Dans ce cas, un adénoïde dans le nasopharynx chez un adulte ferme certaines sections de l'oreille (milieu) et le passage respiratoire. La respiration nasale est impossible à tout moment de la journée, l'audition est réduite, des maladies fréquentes associées à une inflammation des organes respiratoires et auditifs apparaissent.

Complications et conséquences

En l'absence de traitement en temps opportun, la transition vers la dernière étape est inévitable. Les végétations adénoïdes dans le nez chez l'adulte sans traitement entraînent une déficience auditive, des maladies persistantes de nature infectieuse, une inflammation. La respiration devient aussi difficile que possible, la nuit le patient ronfle et souffre d'un arrêt respiratoire à court terme de l'apnée. Une conséquence de la difficulté à respirer est également un apport insuffisant d'oxygène au cerveau, ce qui peut entraîner une diminution de l'activité mentale. En relation avec de tels risques, un diagnostic doit être effectué à temps et empêcher le développement d'une pathologie.

Diagnostic des végétations adénoïdes chez l'adulte

Le diagnostic des végétations adénoïdes chez les enfants est un premier examen. Ce type de diagnostic ne permet pas de déterminer la présence d'adénoïdes chez l'adulte en raison de la structure différente du nasopharynx. Pour cette raison, les spécialistes ont recours à d'autres types de diagnostics..

Le diagnostic instrumental comprend les procédures suivantes:

  • rhinoscopie antérieure (pour évaluer l'état de la cavité nasale et le degré d'œdème);
  • rhinoscopie du dos;
  • pharyngoscopie (pour évaluer l'état de l'amygdale palatine);
  • radiographie latérale du nasopharynx (pour un diagnostic précis);
  • examen endoscopique du nasopharynx / tomodensitométrie (pour le diagnostic final).

Le patient se voit prescrire des tests:

  • analyse sanguine générale;
  • analyse générale d'urine;
  • inoculation bactérienne de l'écoulement dans le nasopharynx;
  • analyse cytologique.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel consiste en la différenciation des végétations adénoïdes des tumeurs dans la région du nasopharynx, des maladies qui entraînent des difficultés respiratoires, des anomalies congénitales du nasopharynx et de la cavité nasale. Il convient de garder à l'esprit qu'avec la prolifération répétée des végétations adénoïdes, une biopsie est effectuée pour exclure des types de tumeurs comme le sarcome, le papillome, l'épithélium.

Qui contacter?

Traitement adénoïde adulte

Il existe deux façons de traiter les végétations adénoïdes chez l'adulte: sans chirurgie (ce que l'on appelle le conservateur) et chirurgicale. Les premiers stades sont généralement traités de façon conservatrice, tandis qu'à 2-3 stades, il est impossible de se passer d'une intervention chirurgicale.

Avec un traitement conservateur, un spécialiste prescrit des médicaments. Des gouttes dans le nez avec des végétations adénoïdes chez l'adulte sont prescrites pour laver et sécher la muqueuse.

Tout d'abord, le patient doit se rincer le nez avec une solution saline ou d'autres solutions. Pour cela, Dolphin est souvent utilisé. Cependant, rincez-vous le nez avec une solution saline doit être prudent avec les maladies concomitantes. Ainsi, avec une sinusite ou une rhinite avec un lavage incorrect, il y a un risque d'infection dans la trompe d'Eustache et, par conséquent, dans la cavité de l'oreille.

Après rinçage avec une solution, des médicaments desséchants, tels que Protargol et Collargol, sont utilisés. Ces médicaments ne doivent pas être pris pendant la grossesse et l'allaitement. L'un des médicaments ci-dessus est instillé dans le nez après le lavage à raison de 1 à 2 gouttes.

Il est conseillé de ne pas se rincer le nez avant de sortir, car il existe une possibilité d'hypothermie des sinus.

Il est recommandé d'utiliser des méthodes de traitement physiothérapeutique: thérapie au laser, inhalation, climatothérapie, UHF.

Les vitamines pour les végétations adénoïdes peuvent être obtenues à partir des aliments. Dans cette maladie, il est également conseillé d'utiliser des complexes multivitamines (A, B, C, D, B6) ou séparément des vitamines des groupes B, E, C, PP, volatils.

Un traitement alternatif est utilisé comme traitement adjuvant. Il existe de nombreuses recettes pour traiter les végétations adénoïdes..

  1. Le sel préchauffé sur la surface de friture est versé dans un sac en tissu. Ce sac doit être appliqué sur les pieds du patient et placé sur des chaussettes chaudes..
  2. Deux parties de jus de betterave sont ajoutées à une partie de miel. Ce mélange est instillé 5 gouttes dans le nez chaque jour jusqu'à 5 fois.
  3. Dans la quantité de 1 kg de sel chauffée sur la surface de friture, ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle de tilleul ou de sauge. L'inhalation est faite de sel pendant 10 minutes chaque jour, en versant 2 cuillères à soupe de sel avec un litre d'eau bouillante.
  4. 15 grammes d'anis écrasé insistent 10 jours dans 100 millilitres d'alcool. Après filtration, la teinture est diluée avec de l'eau à raison d'une partie de la teinture en trois parties d'eau. La solution résultante doit être égouttée 3 fois par jour, 10 gouttes par jour.

Le traitement à base de plantes est utilisé non seulement par la fabrication de décoctions, mais également comme préparations médicinales à base de plantes. Un exemple est Sinupret, qui contient la racine de gentiane jaune, l'onagre, l'oseille commune, le sureau, la verveine.

Dans le traitement des végétations adénoïdes, ils ont également recours à l'homéopathie. Utilisez des médicaments tels que Agrafis nutans, Barita carbonica, Calcium fluoricum. Utilisez également le médicament Tsinabsin 1 comprimé trois fois par jour. La contre-indication à Cinabsin est la grossesse et l'allaitement, ainsi que l'hypersensibilité aux composants. Les effets secondaires sont possibles sous la forme d'une augmentation de la salivation, de troubles gastro-intestinaux, tout en prenant des médicaments contenant de l'échinacée sous la forme d'une réaction allergique.

Le traitement chirurgical des végétations adénoïdes est appelé adénotomie. L'opération d'élimination des végétations adénoïdes chez l'adulte se fait sous anesthésie générale (locale ou générale). Lors du retrait, il est possible d'utiliser un endoscope.

Les végétations adénoïdes sont éliminées chez l'adulte par un laser, un couteau, un outil avec de très petites lames (rasoir), un cryodestructeur, un coblateur.

Méthodes de traitement des végétations adénoïdes chez l'adulte

Un traitement conservateur n'est indiqué que pour le 1er degré de la maladie. Avec une hypertrophie sévère, les végétations adénoïdes sont supprimées.

L'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes chez l'adulte est appelée adénotomie. Il existe plusieurs méthodes qui sont effectuées à la fois sous anesthésie générale et locale..

Les végétations adénoïdes ne sont excisées qu'au stade chronique de la maladie. Si le patient présente une exacerbation ou une inflammation aiguë, toute opération sur les amygdales est contre-indiquée.

Types d'intervention chirurgicale:

  1. Élimination classique des végétations adénoïdes à l'aide d'un couteau spécial Beckman. Il se compose d'une poignée et d'une tige à pointe quadrangulaire aux coins arrondis. La partie supérieure représente la lame de coupe avec laquelle les tissus agrandis sont excisés. L'opération est réalisée sous anesthésie générale et dure 30 à 40 minutes. La période de rééducation moyenne dure 10 jours.
  2. Méthode endoscopique mini-invasive avec laquelle vous pouvez guérir les végétations adénoïdes. L'intervention est réalisée à travers la cavité buccale avec des dispositifs spéciaux. Le processus est projeté sur un moniteur, ce qui permet une élimination précise et sans erreur des tissus pathologiques.
  3. Application laser. Les cliniques modernes proposent le traitement des végétations adénoïdes au laser. Les avantages de la sauvagerie sont l'absence de coupures, l'élimination des saignements, une période de rééducation rapide (jour).

La réadaptation après l'élimination des amygdales envahies comprend l'utilisation de nourriture épargnée, la limitation de l'activité physique, la prescription d'un traitement symptomatique. Il est également nécessaire d'éviter l'hypothermie et le contact avec les personnes pendant les périodes de danger épidémiologique accru et de propagation des infections aériennes..

Aux stades initiaux de la maladie, elle peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Ils visent à éliminer la cause d'origine, les symptômes, les pathologies concomitantes et comprennent ces éléments:

  • antihistaminiques;
  • antiseptiques et désinfectants;
  • antibiotiques selon les indications;
  • antipyrétique lorsque la température augmente pendant les périodes d'exacerbation;
  • vasoconstricteur tombe dans le nez;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la douleur dans les oreilles;
  • sirops ou comprimés expectorants;
  • remèdes homéopathiques;
  • vitamines.

L'hypertrophie des amygdales est rare. Après la chirurgie, les végétations adénoïdes chez l'adulte ne se reproduisent pas, mais il existe un risque d'infections respiratoires fréquentes. La question de la méthode de traitement à choisir est décidée par le médecin sur la base des données diagnostiques. La priorité est donnée aux méthodes douces qui vous permettent d'éliminer les végétations adénoïdes, sans affecter les tissus sains. Un contact rapide avec des spécialistes aidera à éviter de graves complications à l'avenir et à maintenir la fonctionnalité normale des amygdales nasopharyngées.

Causes de l'inflammation adénoïde

  1. Tout d'abord, il est nécessaire de noter les processus pathologiques qui se produisent chez la mère pendant la grossesse, ainsi que la présence de blessures à la naissance contribuant à cette maladie.
  2. La deuxième catégorie de causes apparaît dans le processus de développement de l'enfant, à partir de la période de maturation progressive du système immunitaire (vers l'âge de trois ans environ) et se terminant à l'adolescence (la période d'extinction progressive des fonctions physiologiques des végétations adénoïdes et leur diminution de taille). Toutes sortes de processus pathologiques survenant au niveau du nasopharynx (amygdalite, laryngite, sinusite, etc.) sont affectés à cette catégorie de causes..
  3. Une prédisposition allergique (diathèse lymphatique), chronique, conduit à une inflammation des végétations adénoïdes, premiers organes immunitaires en voie de propagation de l'infection dans tout l'organisme. Inflammés, les végétations adénoïdes augmentent et, au fil du temps, la structure normale du tissu change. Les adénoïdes se développent et ferment progressivement la lumière de la cavité nasopharynx, avec tous les symptômes qui en découlent.

Symptômes locaux

Respiration nasale altérée

Le premier signe et le plus évident. Les adénoïdes dans la gorge se développent progressivement, ce qui provoque le développement du symptôme de "croissance". L'amygdale pharyngée au fil du temps chevauche la lumière du nasopharynx, rétrécit les voies respiratoires anatomiques.

En conséquence, cela conduit à l'incapacité totale de respirer par le nez..

La manifestation est dangereuse: l'air ambiant n'est pas destiné à l'inhalation directe. Le nez agit comme une sorte de barrière. En passant par les voies respiratoires, l'air ambiant est réchauffé, humidifié et désinfecté. À la suite de la respiration orale, les voies sèchent, une toux se produit.

De plus, il existe des signes d'apnée nocturne (interruption du processus respiratoire). L'apnée augmente le risque de mort subite, d'arrêt cardiaque, de crise cardiaque. En cas de troubles respiratoires nasaux, il est recommandé de consulter un médecin et de commencer le traitement.

Le ronflement avec les végétations adénoïdes agit comme un phénomène secondaire par rapport au rhume. Danger d'augmentation du risque d'apnée avec toutes ses conséquences.

Changement de voix (timbre, coloriage)

La voix devient nasillarde, "huée". Cela est dû au chevauchement de l'amygdale pharyngée élargie des voies nasales.

Les sinus maxillaires, conçus pour agir comme des résonateurs, cessent de remplir leurs fonctions, car l'air ambiant n'y pénètre tout simplement pas. Le symptôme lui-même n'est pas dangereux, mais il apporte beaucoup d'inconfort au patient: à la fois physique et psychologique.

La voix perd de sa luminosité, de sa force. Si la pharyngite est «connectée», la capacité de parler est complètement perdue.

Les végétations adénoïdes dans le nez chez l'adulte sont également caractérisées par une toux. L'intensité et la nature du réflexe varient d'un cas à l'autre..

Dans les situations «classiques», une toux sèche et chatouillante est typique de la maladie. Il dure constamment, s'amplifie le soir et la nuit. La production d'expectorations est complètement absente ou la quantité d'exsudat est rare.

Si la pharyngite se joint, le réflexe de toux change. Le signe devient plus intrusif, une grande quantité d'expectorations visqueuses est libérée, verdâtre ou jaunâtre.

Le symptôme est conditionnellement dangereux: le fait est que la toux augmente la probabilité de développer un bronchospasme avec toutes les conséquences qui en découlent (essoufflement, suffocation).

Cependant, l'inconfort physique est observé dans une plus grande mesure: la toux est un phénomène douloureux. Au fil du temps, entraîne des maux de tête, des maux de gorge.

Photo: adénoïdes à travers l'endoscope

Apparaissent avec une infection du tissu lymphoïde. En outre, les adénoïdes hypertrophiés peuvent provoquer la formation d'une amygdalite (l'amygdalite est considérée comme sa forme particulière), qui s'accompagne d'un mal de gorge intense.

Il est considéré comme un signe de sinusite secondaire (inflammation des sinus maxillaires). Elle s'observe dans la grande majorité des cas. Elle se caractérise par la libération d'une grande quantité d'exsudat purulent visqueux par le nez, des douleurs dans les sinus.

La sinusite est une pathologie secondaire dangereuse associée à un risque accru de développer de graves complications infectieuses, telles que la méningite, etc..

Ce symptôme des végétations adénoïdes chez l'adulte est causé par une otite moyenne secondaire (inflammation du tympan).

L'inflammation des végétations adénoïdes chez l'adulte s'accompagne souvent d'une perte auditive, car la maladie est diagnostiquée beaucoup plus tard.

Le patient attribue tous les symptômes à un rhume, perdant un temps précieux. Le danger du processus réside dans la possibilité d'une perte complète de la capacité d'entendre.

Avec un traitement intempestif, les végétations adénoïdes peuvent affecter la formation des os du visage - les soi-disant «Visage adénoïde»

La même manifestation peut être détectée avec de gigantesques amygdales pharyngées, lorsque les végétations adénoïdes se développent littéralement dans la cavité du tube auditif.

Le soi-disant «visage adénoïde». L'expression sur son visage change, sa bouche est toujours entrouverte. Chez les patients adultes, aucune déformation critique n'est observée, car la morsure est déjà formée.

En soi, la manifestation d'une menace pour la santé et surtout la vie ne porte pas. Cependant, il provoque le développement d'un défaut esthétique et de problèmes psychologiques..

Traitement

Les patients avec un visage adénoïde devraient consulter un médecin ORL. Aux premier et deuxième stades de la pathologie, un traitement conservateur est indiqué, au troisième - chirurgie urgente.

Les adénoïdes du premier degré sont traités en se lavant le nez avec des préparations d'eau de mer: Aquamaris, Aqualor, ainsi qu'une solution saline ou une solution saline faible préparée à la maison.

Les adénoïdes de grade 2 nécessitent une approche intégrée du traitement. Les patients se voient prescrire les groupes de médicaments suivants:

  • Agents antimicrobiens - antibiotiques à large spectre: macrolides, pénicillines;
  • Antibiotiques locaux - Isofra, Polydex, vaporisateurs Bioparox;
  • Thérapie d'irrigation - se laver le nez avec des solutions salines: "Dolphin", "Salin";
  • Gouttes vasoconstrictives - «Nazivin», «Tizin», «Rinonorm»;
  • Médicaments anti-inflammatoires locaux - gouttes "Protargol", "Sialor";
  • Antiseptiques pour se gargariser - "Chlorhexidine", "Miramistin";
  • Glucocorticoïdes topiques pour soulager les signes d'inflammation - Flixonase, Tafen, Nazonex;
  • Immunomodulateurs pour renforcer l'immunité - Bronchomunal, Polyoxidonium, Ismigen;
  • Immunocorrecteurs locaux - "Imudon", "IRS-19";
  • Antihistaminiques - Tavegil, Tsetrin, Zodak;
  • Thérapie de vitamine - complexes de vitamine "Multi-Tabs", "Vitrum", "Duovit";
  • Homéopathie - "Lymphomyosot", "Thuja-plus", "Job-baby".

Procédures physiothérapeutiques facilitant la respiration nasale: UHF, électrophorèse, thérapie au laser, inhalation, courants ultrasonores. Renforcer les muscles du visage et ajuster sa formation aidera la gymnastique spéciale, pendant laquelle l'enfant doit respirer par le nez. La chirurgie plastique est indiquée pour les personnes dont le développement osseux est terminé..

Médecine traditionnelle qui complète le traitement conservateur traditionnel des végétations adénoïdes: huile d'argousier, jus de betterave au miel, infusion d'eucalyptus, bouillon de lait de chélidoine.

Lorsque le traitement conservateur est inefficace, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'opération est indiquée pour tous les patients atteints d'adénoïdes de grade 3..

  1. L'intervention endoscopique est réalisée sous anesthésie locale. L'anesthésie générale à court terme est indiquée pour le traitement des enfants jeunes et hyperactifs. À l'aide d'une caméra vidéo insérée dans le nasopharynx par la bouche, une image des excroissances lymphoïdes apparaît à l'écran. Ils sont coupés et les vaisseaux sanguins coagulent ou gèlent. Cette technique peu invasive permet à un enfant malade de récupérer en une journée.
  2. Enlèvement au laser des amygdales hypertrophiées - chirurgie sans incisions par évaporation et destruction de la végétation lymphoïde.
  3. La méthode du plasma froid est une méthode efficace mais coûteuse. Elle est réalisée à l'aide d'un instrument chirurgical - le cobaltateur. Pendant l'opération, le patient ne ressent ni douleur ni inconfort.
  4. La chirurgie classique de l'adénotomie est actuellement extrêmement rare. Ceci est associé à un risque élevé de saignement, à une rééducation plus longue, à une récurrence fréquente de la pathologie.

La période de rééducation après une adénectomie est relativement courte: 2-3 jours à l'hôpital et une semaine à domicile. Les patients sont interdits à ce moment toute activité physique et surchauffe. De l'alimentation, il faut exclure les plats pointus, salés, aigres et chauds, ainsi que tous les produits qui provoquent une irritation de la muqueuse du pharynx.

Le pronostic de la pathologie est favorable. En l'absence de traitement en temps opportun, le développement de maladies graves des systèmes respiratoire et cardiovasculaire, l'oreille moyenne est possible.

Le type de visage adénoïde est un signe clinique d'une pathologie complexe, apportant beaucoup de problèmes et d'inconfort à un patient avec des végétations adénoïdes non traitées. L'hypertrophie des amygdales entraîne une altération persistante de la respiration nasale et une déformation du palais, des dents, des muscles faciaux et des os du crâne. Pour éliminer ce défaut, il est nécessaire de guérir la maladie, qui est devenue sa cause immédiate. Si vous allez chez le médecin à temps et prenez immédiatement le processus de guérison, vous pouvez tout réparer d'une manière douce et indolore, sans chirurgie.

Classification

Plusieurs classifications de l'inflammation de l'amygdale nasopharyngée sont distinguées en fonction de la durée du cours, de la sévérité des symptômes et des caractéristiques cliniques et morphologiques de l'adénoïdite. Cette division de la maladie en formes est due à la nécessité d'utiliser différents régimes thérapeutiques dans différentes situations. En fonction de la durée du cours, les options suivantes pour l'adénoïdite sont distinguées:

  • Aigu. Il comprend des épisodes d'inflammation adénoïde pouvant durer jusqu'à 2 semaines et ne se reproduisant pas plus de 3 fois par an. La durée moyenne est de 5 à 10 jours. Le plus souvent, la pathologie se développe de manière aiguë, dans le contexte d'infections respiratoires aiguës ou d'infections goutte à goutte infantiles.
  • Subaigu. En règle générale, c'est la conséquence d'un processus aigu non traité. Il est caractéristique des enfants atteints d'amygdale pharyngée hypertrophique. La durée moyenne de la maladie ne dépasse pas 20-25 jours. Des effets résiduels sous forme de condition subfébrile peuvent être observés jusqu'à 30 jours.
  • Chronique. Cela inclut l'adénoïdite, dont les symptômes cliniques persistent pendant plus d'un mois ou se répètent plus de 4 fois par an. Le rôle des agents pathogènes est une combinaison d'infections bactériennes et virales. L'épipharyngite chronique primaire et les conséquences d'une thérapie inadéquate de la forme subaiguë sont trouvées.

L'adénoïdite chronique peut se manifester par divers changements morphologiques du parenchyme amygdalien. Ses principales formes comprennent:

  • Oedème-catarrhale. L'exacerbation de la maladie s'accompagne de l'activation de réactions inflammatoires dans l'amygdale, son gonflement sévère. Les symptômes catarrhales prédominent dans le tableau clinique..
  • Exsudative séreuse. Elle se caractérise par l'accumulation d'un grand nombre de micro-organismes pathogènes et de masses purulentes dans les dépressions du parenchyme. En conséquence, l'amygdale devient œdémateuse et hypertrophie..
  • Mucopurulent. Le processus inflammatoire s'accompagne de la libération continue d'un grand volume de mucus avec un mélange d'exsudat purulent. Parallèlement, le tissu adénoïde grossit progressivement..

En fonction de l'état général du patient et de la gravité des symptômes cliniques existants, il est habituel de distinguer 3 degrés de gravité de l'adénoïdite:

  • Compensé. Souvent une réponse physiologique aux agents infectieux. La détérioration de l'état général est légère ou totalement absente. Parfois, il y a une violation de la respiration nasale, des ronflements nocturnes.
  • Sous-compensé. Les manifestations cliniques augmentent progressivement, une intoxication systémique se produit, correspondant à une épipharyngite aiguë. En l'absence de traitement approprié, la maladie se décompense.
  • Décompensé. Dans ce cas, l'amygdale pharyngée perd ses fonctions, se transformant en foyer d'infection chronique. L'immunité locale est totalement absente. Cliniquement, cela s'accompagne de symptômes prononcés..

Où se trouve l'amygdale nasopharyngée?

Cette amygdale est située à la frontière des parois nasopharyngées supérieure et inférieure. Sa base est un tissu pénétré par le maillage le plus fin, composé de vaisseaux lymphatiques et sanguins.

La fonctionnalité de l'amygdale nasopharyngée est de développer et de maintenir l'immunité à un niveau optimal. Elle agit également comme un mécanisme de défense. Lorsque l'air est inhalé, tous les virus, microphages et toxines se trouvent dans la cavité buccale, puis ils pénètrent dans la membrane cellulaire de l'amygdale, où ils rencontrent les cellules du système immunitaire et les anticorps. Leur fonctionnalité réside dans l'élimination et le retrait rapides des produits transformés..

Symptomatologie

Signes cliniques de pathologie qui apparaissent chez les patients à visage adénoïde:

  • Difficultés respiratoires nasales,
  • Renifler et ronfler dans un rêve,
  • Respiration par la bouche,
  • Nez qui coule,
  • Mucus nasal s'écoulant à l'arrière de la gorge,
  • Insomnie,
  • Irritabilité et sautes d'humeur,
  • Apnée du sommeil,
  • Irritation et inflammation de l'eczéma de la peau sous le nez,
  • Signes d'otite,
  • Voix noueuse,
  • Cephalgia,
  • Difficulté à avaler de la nourriture,
  • Réduction des odeurs,
  • Gorge irritée,
  • Toux nocturne,
  • Problèmes d'apprentissage.

Les croissances adénoïdes, qui se manifestent par les signes ci-dessus, déforment le squelette facial avec la formation d'un visage adénoïde.

Signes d'un visage adénoïde chez un enfant:

  1. Lissage des plis nasogéniens,
  2. Bouche légèrement ouverte,
  3. Regard inintelligible,
  4. Relâchement de la mâchoire inférieure,
  5. Visage allongé et gonflé,
  6. Mâchoire supérieure étroite,
  7. Fermeture des lèvres incomplète,
  8. Morsure déformée,
  9. Pont de nez large,
  10. Léger déplacement vers l'avant du globe oculaire,
  11. Lèvres sèches,
  12. Dents supérieures incurvées et superposées,
  13. Haute voûte de palais dur,
  14. Manque d'émotion sur le visage.

La déformation du squelette facial s'accompagne de signes d'asthénisation générale du corps: état subfébrile, peau pâle, faiblesse, fatigue, inactivité physique, léthargie, apathie, larmoiement, aspect malsain.

Chez près de la moitié des enfants au visage adénoïde, le développement psychophysique est altéré. Chez les patients atteints d'adénoïdes, tôt ou tard, des maladies respiratoires sévères se produisent, accompagnées d'une violation des fonctions de ventilation et d'échange de gaz des poumons. L'hypoxie et l'hypercapnie se développent dans le corps, l'approvisionnement en sang du cerveau et d'autres organes vitaux se détériore. Ces changements pathologiques conduisent à une violation de l'état psychophysique de l'enfant. Les enfants malades sont en retard de croissance par rapport à leurs pairs. Certains deviennent agités, nerveux et irritables, d'autres deviennent indifférents à tout et inhibés. L'inattention et les troubles de la mémoire entraînent de mauvais résultats scolaires. Dans les cas avancés, les épipressures, l'énurésie et les crises d'asthme se produisent la nuit. Chez les patients, l'audition et la vision sont altérées, une ressemblance externe avec l'aliéné apparaît, la parole disparaît, la concentration de l'attention diminue.

Traitement adénoïde

Afin de choisir une méthode de traitement, il est nécessaire de déterminer le degré d'augmentation des végétations adénoïdes. Il y en a trois:

  1. Le premier degré s'exprime par des difficultés à respirer la nuit, une personne commence à respirer par la bouche. L'après-midi, ces signes disparaissent. L'inflammation des amygdales à ce stade peut entraîner des maladies chroniques des voies respiratoires supérieures.
  2. Dans la deuxième étape, la respiration par le nez devient plus difficile, pendant le sommeil, une personne commence à ronfler, sa bouche est constamment ouverte. En raison de problèmes respiratoires, l'air est difficile d'accès, il cause des désagréments et empêche une personne de se reposer complètement.
  3. Le troisième degré est le plus dangereux, il est difficile à traiter. Le tissu s'est tellement développé qu'il recouvre non seulement les voies respiratoires, mais aussi une partie de l'oreille moyenne. Une déficience auditive se produit. Et la nuit et le jour n'ont qu'à respirer par la bouche. Une personne devient plus sensible aux maladies telles que la laryngite, la pharyngite, la rhinite, la bronchite, l'amygdalite et l'otite moyenne.

Après avoir déterminé le degré d'augmentation des végétations adénoïdes, le chemin de leur traitement est déterminé. Il n'y en a que deux:

  • traitement conservateur - est effectué principalement avec le premier degré de la maladie;
  • Manière chirurgicale d'éliminer les végétations adénoïdes - l'opération est effectuée aux deuxième et troisième étapes de l'élargissement des adénoïdes.

L'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes est appelée adénotomie. Cela se produit si la méthode de traitement conservatrice n'a pas donné de résultats positifs. Ou si la maladie est sous une forme négligée, dans laquelle le tissu prolifère jusqu'à ce que le nasopharynx soit complètement bloqué, ce qui peut provoquer une asphyxie.

Avant l'opération, le patient subit un examen complet. Le médecin procède à un examen visuel de la cavité buccale et du nasopharynx, prescrit une biopsie. Le patient doit passer tous les tests prescrits afin d'éviter les conséquences négatives après une adénotomie. Le médecin établira finalement le diagnostic et ne déterminera la méthode de traitement qu'après avoir effectué la procédure d'endoscopie. Cela aidera à étudier le degré de croissance et à déterminer l'emplacement exact du tissu envahi, qui devrait être retiré..

L'opération d'élimination des végétations adénoïdes est réalisée dans la plupart des cas sous anesthésie générale. La durée moyenne de la chirurgie est d'environ 30 minutes. Lors de l'application d'une anesthésie locale, la douleur ne disparaît pas complètement, elle n'est donc utilisée que dans les cas extrêmes. Sous anesthésie générale, le patient perd connaissance pendant un certain temps et ne ressent aucune douleur. Cela permet au médecin pendant l'opération d'effectuer calmement les manipulations nécessaires.

Dans certains cas, il est possible de réaliser une procédure d'adénotomie sans soulagement de la douleur et sans anesthésie. Il n'y a pas de fibres nerveuses dans le tissu adénoïde et le patient ne ressent aucune douleur. La décision finale sur l'anesthésie est prise par le patient après consultation avec l'anesthésiste.

L'ensemble de l'opération est effectuée à l'aide d'un appareil tel qu'un endoscope. Une petite caméra vidéo est insérée dans la bouche ou le nez du patient afin que le médecin voie et contrôle clairement tous les mouvements.

pas considéré comme dangereux. Le risque de complications postopératoires est très faible. Les complications possibles incluent:

  • saignement de nez;
  • infection
  • prolifération répétée des tissus;
  • dommages aux dents;
  • le développement de réactions allergiques;
  • complications après anesthésie.

Si les jeunes patients après la chirurgie peuvent rentrer chez eux après quelques heures, un patient mature et plus âgé reste sous la surveillance d'un médecin pendant 2-3 jours. Chez un adulte, la guérison des tissus est lente, car les vaisseaux et les tissus sont déjà plus usés que chez les enfants.

Il existe plusieurs recommandations qu'un patient doit suivre dans un délai d'un mois pour exclure les complications postopératoires:

  1. Élimine l'effort physique sévère.
  2. Refuser de visiter les saunas, les bains, le solarium et la douche chaude.
  3. Ne restez pas longtemps dans une pièce chaude ou étouffante.
  4. Ne mangez pas d'aliments solides et rugueux.

Dans certains cas, après la chirurgie, la température corporelle augmente de 38 degrés. Cela signifie que la plaie formée pendant l'opération guérit. Il est possible de faire baisser la température uniquement en cas de mauvaise tolérance ou de problèmes avec le système cardiovasculaire. Pour réduire la température, vous ne pouvez pas utiliser de médicaments contenant de l'aspirine. Cela peut provoquer des saignements..

Pour la guérison rapide de la plaie restante après l'opération, l'oto-rhino-laryngologiste prescrit des vasoconstricteurs (gouttes nasales) et des préparations contenant de l'argent pour sécher la plaie.

L'élimination des végétations adénoïdes chez l'adulte est certes une mesure extrême, mais la plus efficace pour lutter contre la pathologie.

Raisons de leur apparition

Les amygdales nasopharyngées augmentent en raison de perturbations du système immunitaire et d'une inflammation fréquente. Normalement, après la disparition des agents pathogènes et la réparation des tissus, les processus de régénération sont suspendus. Si les amygdales s'enflamment souvent, le système immunitaire cesse de faire face à ses fonctions et continue de synthétiser de nouvelles cellules même après la destruction des bactéries.

La cause la plus fréquente des végétations adénoïdes est le rhume aigu. Les infections affectent les tissus du nasopharynx, perturbent l'intégrité du tégument et provoquent la circulation sanguine. Cela augmente la sensibilité et la perméabilité des tissus, ce qui entraîne une grave irritation..

Le système immunitaire est obligé de faire face à des charges excessives, car il est nécessaire non seulement de détruire les agents pathogènes, mais également d'éliminer les dommages microscopiques.

À la question de savoir si les maladies chroniques peuvent provoquer la croissance des végétations adénoïdes, une réponse positive peut être donnée. Pendant la rémission, des foyers cachés subsistent. Les bactéries sont dormantes, mais peuvent endommager les tissus voisins. Lorsque des conditions favorables sont créées et que l'immunité est affaiblie, les agents pathogènes entrent dans la phase active. Symptômes caractéristiques d'une forme aiguë de la maladie.

En raison de l'effet constant sur les tissus et de la nécessité de supprimer les foyers cachés, le système immunitaire est perturbé. En cas de dommages profonds, les membranes fonctionnelles sont remplacées par des cicatrices internes. Cela complique en outre le travail de tous les organes et systèmes. La protection contre les agents pathogènes est affaiblie, des troubles respiratoires se produisent, le risque de développer d'autres maladies chroniques est accru.

Dans la plupart des cas, le système immunitaire fait face indépendamment à des agents pathogènes uniques. Pour l'infection et la prolifération concomitante des amygdales, des facteurs de risque supplémentaires sont nécessaires.

Il s'agit notamment des conditions suivantes:

  1. Immunodéficience sévère. La condition est caractérisée par une violation directe de la réparation tissulaire, la survenue d'une inflammation sans exposition à des facteurs externes et une résistance réduite. Dans les maladies auto-immunes, les végétations adénoïdes peuvent survenir même sans infections antérieures..
  2. Caractéristiques d'âge. Après 40 ans, la gravité des processus dégénératifs augmente, ce qui augmente le risque de développer des maladies auto-immunes et infectieuses.
  3. Caractéristiques anatomiques. Un rétrécissement ou un élargissement congénital de la lumière des voies, un nombre insuffisant de cils, une courbure inhabituelle des canaux et d'autres déviations peuvent provoquer le développement de pathologies aiguës et chroniques. Risque accru d'infection.
  4. Allergies fréquentes. La survenue d'une intolérance individuelle indique le dysfonctionnement du système immunitaire. Avec une exposition régulière à des stimuli, les organes affectés cessent de fonctionner correctement en raison de changements pathologiques. Dans le cas des amygdales nasopharyngées, cela conduit à l'apparition de tissu conjonctif et à la perte des propriétés protectrices. Risque accru d'infection d'organe.
  5. Environnement défavorable L'émergence des végétations adénoïdes peut contribuer à un faible taux d'humidité (moins de 40%), à une forte concentration de pathogènes et de poussières dans l'air, à la présence d'irritants chimiques, aux radiations.

Inhalation

Comment pouvez-vous éliminer rapidement l'inflammation des végétations adénoïdes? L'inhalation est l'un des moyens les plus efficaces de traiter l'inflammation du nasopharynx. À des températures élevées, il est recommandé de ne pas utiliser de vapeur, mais des inhalateurs aérosols, appelés nébuliseurs. Ils convertissent le liquide en aérosol, de sorte que les particules du médicament sont très rapidement absorbées par la muqueuse nasale et les amygdales pharyngées.

Il convient de noter que l'effet thérapeutique n'est pas fourni par la procédure elle-même, mais par les médicaments utilisés pour l'inhalation. La végétation adénoïde ne diminuera qu'en cas de régression de l'inflammation et de réduction de l'enflure tissulaire. Pour les nébuliseurs, vous pouvez utiliser des produits de pharmacie qui accélèrent la liquéfaction du mucus, détruisent les bactéries et favorisent la régénération des tissus. Les médicaments les plus efficaces utilisés dans le traitement de l'adénoïdite comprennent:

Le traitement local a un effet bénéfique sur l'état du système respiratoire et, par conséquent, sur le bien-être du patient. Si vous recourez régulièrement à la physiothérapie, les symptômes de la maladie peuvent être éliminés en quelques jours..