Image

Signes d'une allergie: manifestations cliniques et affections aiguës nécessitant des soins d'urgence

Allergie - une maladie qui, à un degré ou à un autre, couvre presque tout le corps.

En effet, les cellules impliquées dans la formation de la réponse immunitaire sont situées dans différents tissus..

Par conséquent, la façon dont une maladie se manifestera spécifiquement dépend de nombreux facteurs..

Les signes d'une allergie sont influencés par l'état de la personne elle-même, comme la protéine qui a provoqué la réaction pathologique et la façon dont elle affecte le corps (inhalé, contact ou nourriture).

Les manifestations cutanées se produisent chez près d'un quart des patients.

Ces maladies sont appelées dermatoses allergiques, ce groupe comprend:

  • urticaire;
  • la dermatite atopique, y compris la névrodermite;
  • dermatite de contact;
  • Œdème de Quincke;
  • lésions cutanées associées à l'utilisation de certains médicaments.

Les signes épidermiques d'allergies peuvent être le résultat d'une exposition à des causes endogènes et à des facteurs externes, par exemple une exposition au soleil, une température ambiante élevée ou, à l'inverse, une température ambiante basse, une pression mécanique, des frottements, etc. Les manifestations cliniques de la pathologie sont également différentes. Pour certains, il peut s'agir de démangeaisons cutanées intenses, pour d'autres, d'une sensation de tiraillement, de douleur et de brûlure.

Cependant, quelle que soit l'étiologie, toutes les dermatoses allergiques s'accompagnent de troubles du sommeil, d'une altération de l'état général, d'une diminution ou d'une perte totale de la capacité de travail, ce qui affecte considérablement la qualité de vie.

La dermatite atopique

En règle générale, cette maladie survient chez les enfants à un âge précoce. L'apparition de symptômes de pathologie est principalement due à une prédisposition héréditaire. Lors de la dermatite atopique, plusieurs périodes sont distinguées: nourrisson (jusqu'à 2 ans), enfants (2 à 13 ans), adolescent et adulte (13 ans et plus). De plus, chacune des étapes a ses propres signes d'allergie..

Selon la prévalence du processus, la maladie peut être localisée de manière limitée lorsque le coude et les plis poplités, la peau des mains et le visage sont affectés. La zone d'éruptions cutanées ne dépasse pas 10%. Avec la dermatite atopique commune, la poitrine, le dos, le cou et la peau restante des membres sont impliqués dans le processus pathologique. La zone de dommages représente de 10 à 50% de la couverture épidermique. Avec une forme diffuse de la maladie, les symptômes apparaissent sur plus de la moitié du corps.

Les symptômes cliniques de la dermatite atopique dépendent des stades d'âge. Dans la première période infantile, le développement d'une hyperémie, d'un gonflement et d'une formation de croûte est noté. Les lésions sont généralement localisées sur le visage et sur la surface externe des jambes. Au fil du temps, il s'étend aux sections de flexion et d'extenseur des membres, principalement dans les plis des grosses articulations (genou et coude), ainsi qu'au poignet et au cou.

Dans le second, l'âge des enfants, les signes d'allergie ne sont pas si aigus, mais acquièrent une évolution chronique. Dans le coude et les plis poplités, à l'arrière du cou, à la courbure des articulations de la cheville et du poignet, un érythème (généralement avec une teinte bleuâtre), des papules, une desquamation et des zones d'infiltration recouvertes de fissures se forment dans la région derrière l'oreille. Certains enfants ont un pli supplémentaire de la paupière.

Dans la troisième période, les papules se fondent dans des foyers d'infiltration cyanotique. La sélectivité des éruptions cutanées dans la moitié supérieure du corps, du visage, du cou et des bras est caractéristique.

Pour le traitement de ce type de dermatite, les médecins prescrivent souvent le médicament Dupilumab.

Urticaire

Les signes d'une allergie d'une telle genèse peuvent être ressentis chez les adultes et les enfants. La principale manifestation clinique de l'urticaire est la formation de cloques en raison de l'augmentation de la perméabilité vasculaire. Habituellement, la formation de papules s'accompagne de:

  • démangeaisons de la peau, moins souvent - brûlure;
  • œdème limité;
  • rougeur.

Contrairement à la dermatite atopique, des symptômes similaires peuvent apparaître sur n'importe quelle partie de la peau. Dans environ la moitié des cas, l'urticaire s'accompagne d'un œdème de Quincke..

Dermatite de contact allergique

La maladie se manifeste par la formation de petites vésicules qui démangent avec une rougeur au site de contact direct avec les allergènes. Au stade initial de la pathologie, des signes d'allergie apparaissent avec une concentration élevée, mais au fil du temps après la fin de la période de sensibilisation, ces symptômes se développent même avec un contact minimal avec l'irritant.

Lors du contact de l'allergène avec la muqueuse des voies respiratoires supérieures et inférieures, des symptômes spécifiques des voies respiratoires se produisent, associés à une activité accrue des cellules de l'épithélium muqueux. Dans ce cas, les organes de la vision sont également généralement affectés - une conjonctivite allergique se produit..

Les causes de tels phénomènes sont:

  • l'inhalation de pollen de certaines plantes (rhume des foins), qui survient le plus souvent au printemps et en été;
  • accumulation excessive de poussière;
  • sensibilité accrue de l'immunité aux spores fongiques (par exemple, la moisissure);
  • une réaction allergique aux poils des chats, des chiens et autres animaux de compagnie, des plumes d'oiseaux, l'odeur de la nourriture pour poissons;
  • inhalation de fumée de tabac et autres fumées toxiques.

Rhinite allergique

Il peut se produire toute l'année ou à certaines périodes de l'année, ce qui est combiné avec la période de floraison des allergènes végétaux (lobes, orties, herbe à poux, aulne, etc.). Les principaux signes d'une allergie de ce type se manifestent par des démangeaisons, des brûlures et des chatouillements dans le nez, une sécrétion excessive de mucus et la violation associée de la respiration nasale. Cette image s'accompagne généralement d'un syndrome de type névrotique: larmoiement, insomnie, irritabilité. Les patients se plaignent souvent de vertiges, de nausées légères et de maux de tête..

L'asthme bronchique

Les principales causes de son apparition sont l'exposition prolongée aux allergènes végétaux, animaux et autres substances d'origine organique et inorganique. Les principaux signes d'une allergie associée à l'asthme bronchique sont des crises de toux sévères, accompagnées de suffocation, d'essoufflement sifflant.

Ils peuvent survenir spontanément, mais plus souvent la nuit. Avec une sensibilité accrue aux irritants par inhalation, une exacerbation de la maladie, une rhinite allergique ou une conjonctivite est précédée. La fréquence des crises dépend en grande partie de la gravité de l'évolution de l'asthme bronchique. Pour le traitement de cette maladie, des médicaments à base de mépolizumab sont utilisés.

Alvéolite allergique

La maladie survient avec une inflammation des alvéoles pulmonaires sans implication dans le processus pathologique du tissu bronchique. La principale cause de la pathologie est l'inhalation de poussières fines complexes contenant des particules d'insectes, de plantes, de bactéries, de sciure, de laine, d'excréments et de peau d'animal, des spores de champignons saprophytes.

Les signes d'une allergie dépendent de la gravité de l'évolution de la maladie. Dans la forme aiguë de la pathologie, la température corporelle augmente l'après-midi, une toux paroxystique se produit, accompagnée d'une respiration sifflante dans les poumons.

Après quelques jours, les bronches sont également impliquées dans le processus pathologique, en conséquence, la symptomatologie ressemble au tableau clinique de la pneumonie ou de la bronchite.

L'évolution subaiguë de la maladie s'accompagne de la survenue d'une dyspnée dans le contexte d'un fort effort physique plusieurs jours après le contact avec l'allergène. La forme chronique de la pathologie ne se produit qu'avec de courts épisodes d'essoufflement, ce qui ne correspond pas à l'intensité de l'entraînement musculaire.

Laryngite allergique

Les principaux signes d'une allergie affectant la muqueuse du larynx sont associés à des accès de toux aboyants et suffocants. Elle s'accompagne de chatouillements, d'irritations et de maux de gorge, qui sont aggravés par la déglutition. Il y a souvent un essoufflement rauque. La laryngite allergique la plus dangereuse pour les enfants, car un gonflement de la muqueuse à un âge précoce interfère avec une respiration normale.

Très souvent, les manifestations des voies respiratoires s'accompagnent d'une conjonctivite allergique. Ses principaux symptômes sont la larmoiement, la photophobie, une hyperémie sévère de la face interne de la paupière inférieure. Une personne est constamment inquiète de la sensation d'un corps étranger dans l'œil et des démangeaisons associées. Souvent, la conjonctivite allergique est compliquée par l'infection bactérienne jointe en raison de la pénétration de micro-organismes pathogènes par les mains..

La prévalence des allergies alimentaires est comparable à la neurodermatose et aux manifestations du système respiratoire. Sa principale raison est le contact de l'irritant avec la muqueuse du tractus gastro-intestinal, c'est-à-dire lors de la consommation de certains aliments.

Et ce sont précisément les signes associés aux caractéristiques de l'alimentation qui, dans la plupart des cas, sont de nature systémique et affectent une variété d'organes internes et même la paroi vasculaire. Le plus souvent, ces manifestations sont causées par des protéines de lait de vache, en particulier à un âge précoce dans le cadre de divers mélanges pour l'alimentation artificielle, les œufs, le chocolat, les agrumes et d'autres produits..

Typiquement, l'allergie alimentaire se manifeste sous la forme d'urticaire avec localisation au niveau du visage, de l'abdomen, de la surface interne des membres, des fesses. Manifestations souvent notées du tractus gastro-intestinal sous forme de syndrome dyspeptique. Dans les cas graves, des signes d'allergie affectent la paroi interne des vaisseaux, ce qui s'accompagne de troubles hémodynamiques, d'impulsions de douleur dans les muscles et les articulations.

Mais les symptômes les plus graves et potentiellement mortels d'une réaction pathologique sont l'œdème de Quincke et le choc anaphylactique. Dans la grande majorité des cas, l'œdème de Quincke (également appelé œdème de Quincke) se développe dans le contexte de l'urticaire, les raisons de son apparition sont similaires. Cependant, contrairement à la dermatite allergique, elle ne provoque pratiquement pas de manifestations externes de l'épiderme.

Il y a une forte enflure des muqueuses de la bouche, du cou et du visage. En raison du rétrécissement de la lumière des voies respiratoires, la fonction respiratoire se détériore fortement, ce qui peut provoquer des évanouissements et même la mort. Très rarement, l'œdème de Quincke affecte les organes du tractus gastro-intestinal, ce qui s'accompagne de douleurs, de diarrhées et de vomissements. Et ce n'est que dans des cas isolés que la pathologie couvre les méninges, elle est extrêmement dangereuse et lourde de changements irréversibles dans les cellules du système nerveux central.

Le choc anaphylactique fait référence à des réactions allergiques de type immédiat. Ses symptômes ne se développent que quelques minutes après le contact avec le stimulus. La pression artérielle chute fortement, une pâleur renversée avec une teinte bleuâtre apparaît.

Un choc anaphylactique peut se produire de cette manière:

  • avec une lésion cutanée prédominante sous forme d'urticaire et d'oedème renversés;
  • avec inhibition du système nerveux, dans ce cas, maux de tête, bouffées de chaleur, crampes, écoulement involontaire d'urine et de matières fécales, évanouissement;
  • avec un effet sur le système respiratoire, en raison du gonflement de la muqueuse, des crises de toux se produisent, accompagnées d'étouffement, en général, le tableau clinique ressemble aux symptômes d'allergies dans l'asthme bronchique;
  • avec des dommages au muscle cardiaque, dans ce cas, des symptômes d'œdème aigu et d'infarctus du myocarde se produisent.

L'œdème de Quincke et le choc anaphylactique sont dangereux pour la vie humaine et nécessitent des soins médicaux d'urgence.

Signes d'allergies chez l'adulte et l'enfant, variétés cliniques de la maladie

Les médecins disent que l'âge n'affecte pas la gravité des manifestations cliniques d'une réaction allergique. De plus, certaines formes de la maladie sont plus susceptibles de survenir chez les enfants..

En fin de compte, l'intensité des symptômes de la pathologie dépend des caractéristiques génétiquement déterminées du système immunitaire humain.

Les signes d'allergies chez les enfants et les adultes affectent également de manière significative la durée du traitement. L'hypersensibilité aux particules de poils d'animaux de compagnie s'accompagne généralement de symptômes de la cavité nasale, des yeux et de la peau..

La lésion exacte dépend de l'emplacement du contact avec les allergènes, en d'autres termes, lors de l'inhalation de l'irritant, la rhinorrhée, le gonflement de l'épithélium du nez et de la bouche, les larmoiements, la toux et les éternuements sont notés. La dermatite de contact se caractérise par l'apparition d'une éruption cutanée lorsqu'elle est touchée par un animal de compagnie.

Une réaction allergique au froid s'accompagne de l'apparition de papules, de démangeaisons et de rougeurs de la peau exposée, et des signes d'allergies chez les adultes et les enfants peuvent également se développer lorsqu'ils sont exposés à l'eau froide, la neige, la glace.

Allergie alimentaire. Cette forme de la maladie se caractérise par une relation claire entre la consommation de certains aliments et le développement de symptômes. Des démangeaisons cutanées surviennent généralement, beaucoup moins souvent (en particulier dans le contexte de pathologies du tractus gastro-intestinal), des réactions systémiques apparaissent sous la forme de troubles digestifs.

Forme de contact de la maladie en réponse aux irritants chimiques et domestiques. Habituellement, les signes des enfants sont limités par la réaction cutanée locale en contact direct avec les détergents et les nettoyants, une variété de substances lors d'activités professionnelles. Une éruption cutanée caractéristique se produit, souvent accompagnée de douleurs intenses, d'hyperémie, d'une peau sèche.

L'allergie aux médicaments est l'une des formes les plus graves de la maladie, car elle est souvent imprévisible. Ainsi, le plus dangereux en termes de manifestations cliniques est l'administration intraveineuse du médicament. Cependant, une réponse de l'immunité peut se produire avec l'utilisation intramusculaire du médicament, ainsi qu'avec son application ou son administration locale sous forme de comprimés, mais dans ce cas, les signes d'allergie ne sont pas si aigus. L'apparition d'urticaire, d'œdème de Quincke, de dermatite de contact est caractéristique. Parfois, lésions de la peau renversées avec formation de zones de nécrose, troubles métaboliques, fluctuations de la pression artérielle, changements de la fréquence cardiaque.

Une réaction allergique à l'alcool se caractérise par des manifestations typiques d'hypersensibilité alimentaire sous forme d'éruptions cutanées, d'enflure, de toux et de crises d'asthme. Selon les médecins, des signes d'allergie similaires chez les adultes apparaissent en réponse à une exposition à l'alcool.

Une réaction pathologique aux bonbons et aux produits à base de farine peut être causée par le gluten, qui fait partie de la farine de blé ou de seigle. Parfois, des symptômes similaires se produisent avec une hypersensibilité aux moisissures résultant d'un stockage inapproprié des produits. Les signes d'une allergie chez les enfants aux produits à base de farine se manifestent généralement à un âge précoce et sont de nature «classique» pour la réaction alimentaire (éruptions cutanées, diarrhée, inconfort gastrique et intestinal).

Allergie: signes et symptômes, diagnostic, traitement et prévention

Quelle que soit la cause de l'activité pathologique du corps, les médecins prescrivent des tests pour évaluer l'état général du système immunitaire. La concentration en immunoglobulines, la réponse des mastocytes, des basophiles et des éosinophiles en réponse au contact avec un irritant est déterminée. Un examen complet d'une personne est également nécessaire pour exclure d'éventuelles pathologies concomitantes.

Les signes et symptômes d'une allergie peuvent coïncider avec d'autres maladies systémiques, il doit donc être définitivement confirmé afin de poursuivre les recherches. Des tests spécifiques visent à évaluer la réponse du corps à un stimulus particulier..

En gros, un antigène spécifique est administré par voie sous-cutanée, sublinguale ou intranasale. Parfois, une allergie alimentaire est simplement proposée au patient pour manger un produit qui est la cause présumée des symptômes. Après cela, une évaluation de la condition humaine est effectuée: développement de dermatoses, œdème, fluctuations de la pression artérielle, pouls, etc..

Les bases du traitement des allergies sont les antihistaminiques (Erius, Claritin, Zyrtec, etc.). Certains d'entre eux peuvent être utilisés à partir de six mois. Avec des signes durables de rhinite et de conjonctivite, des corticostéroïdes intranasaux sont prescrits. L'allergie, dont les signes et symptômes sont les plus graves, nécessite des hormones sous forme de comprimés.

Cependant, presque tous ces médicaments sont contre-indiqués pendant la grossesse. Par conséquent, lors de la planification d'une conception, il est recommandé à une femme prédisposée à une réaction d'hypersensibilité de suivre un cycle de vaccination spécifique. Les conditions mettant la vie en danger nécessitent une approche spéciale - l'œdème de Quincke et le choc anaphylactique. Dans une telle situation, les antihistaminiques seront inutiles, car l'effet de leur utilisation ne se développe pas assez rapidement. Le patient reçoit une injection d'adrénaline ou de dexaméthasone.

Si les signes et symptômes d'allergies n'apparaissent qu'en contact direct avec l'irritant, cela nécessite un respect constant des règles de prévention. Son principe principal est d'éviter autant que possible l'exposition aux allergènes du corps. De plus, les personnes prédisposées à de telles maladies doivent suivre un certain régime alimentaire, si possible protéger la peau du froid et de la lumière directe du soleil, nettoyer régulièrement la pièce de la poussière.

Allergie

Par le terme allergie, les médecins modernes entendent la réaction immunopathologique hypersensible du corps à une variété de substances présentant des symptômes désagréables caractéristiques, qui peuvent considérablement nuire à la qualité de vie et entraîner un certain nombre de problèmes de santé chroniques.

D'où cela vient-il et comment y faire face? Vous en saurez plus à ce sujet et bien plus dans notre article..

Les causes

La cause profonde de l'allergie est une réaction immunobiologique spécifique dans laquelle des paires d'antigènes et d'anticorps, ou des lymphocytes T et des anticorps avec des dommages locaux aux cellules de la zone interagissent activement. Il survient en réponse à un irritant spécifique, le soi-disant allergène, qui peut être n'importe quelle substance de l'environnement interne et externe.

Au cours des 100 dernières années, le nombre de manifestations d'allergies chez l'homme a augmenté dans la progression arithmétique. Les scientifiques et les médecins associent cela aux processus de mondialisation, d'urbanisation et de progrès technologique. Tout d'abord, c'est l'utilisation active des produits de l'industrie chimique à la maison et au travail, dont les composants peuvent eux-mêmes agir comme allergènes et être à l'origine des défaillances dans le travail de tous les systèmes corporels.

Les statistiques des dernières décennies sont également intéressantes - dans les pays développés et riches, les gens souffrent d'allergies beaucoup plus souvent que dans les pays du tiers monde. Ce fait est associé aux habitudes de masse d'une hygiène ultra-approfondie - l'utilisation constante de désinfectants, shampooings, savons et autres produits similaires réduit considérablement le niveau de contact du système immunitaire avec des groupes entiers d'anticorps. L'immunité "non entraînée" en cas de stress donne une réaction complètement atypique et constitue les conditions préalables à l'apparition d'allergies.

Certains chercheurs comparent également les allergies et l'hérédité - les parents allergiques sont 20% plus susceptibles d'avoir des enfants ayant le même problème.

Types d'allergies

Ci-dessous, nous listons les allergènes irritants typiques, dont la réaction se trouve le plus souvent chez les patients atteints de ce problème.

Allergie alimentaire

L'un des problèmes les plus courants - un certain nombre de produits ou de leurs composants peuvent provoquer une réaction allergique. Céréales, fruits, œufs, certains légumes, etc. Habituellement, les allergies à certains aliments sont détectées même pendant l'enfance, mais il arrive parfois qu'elles se manifestent chez les personnes de 30 ans..

Allergie à la laine

Les poils d'animaux exposés aux muqueuses peuvent devenir un allergène puissant. Tout d'abord, ce problème est associé aux chats et aux chiens duveteux domestiques et il n'y a pas de solution simple ici - la seule issue est d'arrêter le contact avec l'animal et de s'en débarrasser..

Allergie au froid

Au cours de la période automne-hiver, un certain nombre de personnes souffrent d'allergies au froid. Même de petites fluctuations de température, le vent froid et d'autres facteurs environnementaux peuvent devenir une sorte de «déclencheur» thermique au début du processus négatif.

Allergie aux protéines

Très souvent, les allergènes sont des protéines présentes dans les vaccins, le plasma des donneurs et même le lait de vache banal. Une hypersensibilité de ce type est très désagréable, cependant, dans la mesure du possible, limitant le contact avec l'allergène et suivant toutes les prescriptions du médecin, vous pouvez vous sentir relativement à l'aise.

Allergie nerveuse

Une forme secondaire spécifique d'allergie causée par un stress et une anxiété sévères. Habituellement, il passe après la stabilisation de l'état nerveux, mais peut se manifester à nouveau dans une situation similaire. Les symptômes neurologiques dans ce cas agissent comme une sorte d'allergène.

Allergie au pollen ou à la poussière

Un autre allergène grave, dans près de 30% des cas, sont des composants finement dispersés - ce sont la poussière et le pollen. Les deux types d'irritants tombent assez facilement sur les muqueuses des voies supérieures et même inférieures, provoquant un certain nombre de manifestations négatives.

Allergie aux médicaments

Presque tous les médicaments modernes ont un certain nombre d'effets secondaires, même si les dosages et les recommandations du médecin sont suivis. Manifestations allergiques complexes de l'irritation cutanée à l'œdème de Quincke et même au choc anaphylactique - soyez prudent!

Allergie aux micro-organismes et parasites vivants

Les spores, les champignons et les helminthes irritent non seulement considérablement le système immunitaire, mais peuvent également introduire un certain nombre d'autres maladies et problèmes dans le corps..

Allergie aux insectes

Un type d'allergie très courant, entraînant souvent de graves symptômes allergiques et pathologiques. Les allergènes typiques sont les tiques, les araignées, les cafards / Prusaks, ainsi que les piqûres d'abeilles / guêpes.

Allergie au latex et aux produits chimiques

Un contact régulier avec des produits chimiques, même chez des personnes en bonne santé, peut provoquer des irritations et des démangeaisons, sans parler des patients sujets aux allergies. La seule bonne décision dans cette situation est de les exclure complètement de la vie quotidienne ou de les remplacer par des plus doux et plus sûrs..

Symptômes d'allergie

Les symptômes d'allergies comprennent une vaste gamme des manifestations les plus diverses, d'une manière ou d'une autre, affectant négativement une personne.

Formes respiratoires

  1. Démangeaisons dans les voies nasales.
  2. Éternuements constants.
  3. Nez qui coule avec écoulement transparent.
  4. Toux sèche régulière.
  5. Respiration sifflante.
  6. Crises d'asthme.

Formes visuelles

  1. Gonflement autour des organes de vision.
  2. Déchirer.
  3. Brûlure et irritation oculaire.

Formes dermatologiques

  1. Peau sèche et desquamée.
  2. Rougeur et démangeaisons de l'épithélium.
  3. Gonflement et décoloration / couleur de la peau.
  4. Ampoules et éruptions cutanées de type eczéma.

Formes du tractus gastro-intestinal

  1. Constipation et diarrhée.
  2. Oedème de Quincke.
  3. Coliques.
  4. Vomissements et nausées.

En l'absence de traitement qualifié approprié et en cas de contact fréquent avec un allergène, des complications et réactions graves peuvent se développer, dont le plus dangereux est le choc anaphylactique. Une personne a-t-elle constamment des vomissements et des selles excessives, une éruption cutanée rouge ou cyanotique apparaît dans tout son corps, commet-elle des mictions involontaires? Une condition négative s'accompagne-t-elle d'un essoufflement, de crampes ou d'une perte de conscience? Demander d'urgence des soins médicaux!

Diagnostic d'allergie

Il est presque impossible de déterminer indépendamment un allergène à une personne et même à un médecin sur la base d'un simple examen externe et des plaintes des patients. C'est pourquoi la médecine moderne dispose d'une gamme complète d'outils et d'un certain nombre de tests pour identifier la substance / le composant qui provoque la réponse hypersensible du système immunitaire au stimulus.

Tests cutanés

La méthode de diagnostic classique si le patient n'a pas encore identifié le type d'allergène. Son principe est l'administration sous-cutanée d'irritants potentiels et l'attente d'une réaction appropriée. En règle générale, les tests cutanés sont effectués sur le dos, ainsi que dans des zones distinctes de l'avant-bras.

À l'aide d'un outil de grattage, une solution contenant des particules d'un allergène possible est appliquée sur la zone locale de l'épithélium - d'une à vingt variétés en une seule analyse. Lorsque la réaction est positive (gonflement ou rougeur après une courte période de temps) et que le composant souhaité est présent.

Analyse d'anticorps

Une méthode moins traumatisante mais plus lente est l'échantillonnage et l'analyse subséquente du sang veineux pour le nombre d'anticorps IgE spécifiques. Typiquement, cette méthode est complémentaire et clarifie quand au moins un groupe d'allergènes possibles est établi..

Certains experts le jugent moins fiable, car un changement dans la concentration d'anticorps peut être causé par divers facteurs (y compris les maladies de tiers), et il est également impossible d'évaluer la gravité d'une éventuelle réaction allergique à l'aide de l'analyse décrite. Dans certains cas (par exemple, avec un apport constant de corticostéroïdes ou d'antihistaminiques), cependant, il peut être le principal, s'il est impossible d'effectuer des tests classiques avec un haut degré de fiabilité.

Tests d'application

Il s'agit d'une variante optimisée des tests cutanés conçus pour déterminer l'allergène qui provoque exclusivement des réactions pathologiques cutanées. Les mélanges avec des allergènes potentiels sont appliqués sur une plaque métallique spéciale, après quoi elle est attachée au dos pendant deux jours et une réaction pathologique appropriée est attendue par les médecins. Méthode pratique, bien que hautement spécialisée.

Tests provocateurs

Le test de diagnostic le plus radical, mais aussi le plus fiable, dont l'essence est l'introduction directe d'un allergène potentiel dans le corps - par injection ou par ingestion. Elle ne peut être réalisée dans un hôpital que sous la surveillance constante de médecins qui peuvent arrêter une éventuelle réaction allergique et même un choc anaphylactique si nécessaire.

Traitement des allergies

La médecine moderne ne peut pas encore guérir complètement les allergies. L'ensemble des mesures thérapeutiques proposées visent à éliminer le contact avec l'allergène et à inhiber les manifestations négatives de l'hypersensibilité.

Élimination totale ou partielle du contact avec l'allergène

Si possible, le médecin vous conseillera d’abord d’éliminer complètement l’allergène identifié, ou du moins de limiter son interaction avec le corps du patient. Filtrer et humidifier l'air, expulser les animaux de l'appartement, sélectionner soigneusement la chimie utilisée à la maison et au travail, refuser d'utiliser un certain nombre de produits, choisir la bonne armoire et, dans certains cas, même changer de lieu de résidence - ce sont des actions typiques dans cette situation.

Thérapie médicamenteuse

  1. Antihistaminiques. Les bloqueurs d'histamine, qui sont des catalyseurs des manifestations externes du syndrome. Ils sont utilisés à court terme (lors de crises et exacerbations) et à long terme (prévention de l'apparition de symptômes négatifs). Les médicaments classiques de ce groupe sont la loratadine, la clémastine, la cétirizine, la zyrtec. Avec une utilisation prolongée, il est nécessaire de développer un schéma posologique et une posologie individuels, car les antihistaminiques ont un certain nombre d'effets secondaires.
  2. Décongestionnants. Gouttes vasoconstrictives et vaporisateurs nasaux destinés à une utilisation à long terme. Ils facilitent la respiration, surtout en cas d'allergies saisonnières au pollen, aux plantes, à la poussière. Les représentants classiques sont l'oxymétazoline, la xylométazoline. Comme les antihistaminiques, ils nécessitent un régime spécial pour prendre et se reposer entre les cours, car avec une utilisation constante, l'effet positif diminue (de plus en plus de grandes doses sont nécessaires pour obtenir le résultat souhaité), et la rhinite médicamenteuse peut également se former sous la forme d'un processus pathologique inverse de congestion nasale.
  3. Inhibiteurs de leucotriène. Ces médicaments bloquent les réactions leucotriènes qui provoquent un gonflement et une inflammation des voies respiratoires. Ils sont généralement utilisés pour l'asthme bronchique, mais sont également utilisés pour éliminer les symptômes aigus d'un large éventail d'allergies. Représentant type - Singulier.
  4. Corticostéroïdes. Ils sont utilisés pour les types d'allergies complexes présentant un danger potentiel de choc anaphylactique. Les médicaments hormonaux de ce type sont des médicaments en comprimés (dexaméthasone, prednisolone) et liquides (pulvérisations de mométasone, fluticasone), respectivement, à usage oral général et local..

Immunothérapie

Une méthode alternative d'hyposensibilisation, dont l'essence est l'introduction progressive croissante de l'allergène dans le corps avec son adaptation ultérieure au système immunitaire, qui commence à s'habituer aux anticorps de l'irritant et à ne pas donner une réponse aussi violente.

Elle est réalisée uniquement en milieu hospitalier, elle nécessite une mise à jour périodique sous forme de doses d'entretien, mais en même temps elle donne un effet à long terme (de un à cinq à dix ans).

Traitement avec des remèdes populaires

Il convient de noter tout de suite que la plupart des recettes de médecine alternative proposées au grand public contre les allergies ne sont pas efficaces, ou qu'elles peuvent elles-mêmes potentiellement provoquer une réaction allergique. Ci-dessous, nous listons les plus fiables et les plus sûrs, mais ils ne peuvent être utilisés qu'après consultation avec votre médecin et allergologue!

  1. Préparez une chaîne séchée comme du thé et buvez une décoction au lieu de cette boisson pendant plusieurs mois.
  2. Prenez en proportions égales les racines de bardane et de pissenlit, broyez soigneusement. Deux cuillères à soupe du mélange versez trois tasses d'eau bouillie à température ambiante et insistez dans un endroit sombre pendant douze heures, puis mettez sur le poêle pendant 10 minutes (feu lent) et faites bouillir. Refroidissez le bouillon, égouttez-le et consommez ½ tasse jusqu'à cinq fois par jour pendant un mois.
  3. Préparez une cuillère à soupe d'herbe séchée de chélidoine dans ½ litre d'eau, laissez infuser pendant quatre heures. Boire un quart de tasse deux fois par jour pendant trois mois.
  4. Prendre une cuillère à soupe d'infusion d'agripaume et de valériane, diluer avec un litre d'eau et se gargariser 4 à 5 fois par jour. Aide à lutter contre la réaction à la pollinisation des plantes.

Régime d'allergie

Il n'y a pas de régime spécifique pour les allergies. Les produits individuels ou leurs groupes peuvent être exclus par un allergologue, nutritionniste ou thérapeute sur la base d'un allergène confirmé. Dans certains cas, même en l'absence d'allergies alimentaires, certains plats ou leurs composants doivent être limités dans leur alimentation quotidienne - par exemple, en cas d'hypersensibilité au pollen, il est conseillé d'abandonner les noix et le miel; avec une allergie à l'aspirine, vous pouvez limiter le régime alimentaire des fruits contenant de l'acide salicylique; contre une forte réponse immunitaire aux insectes contribuera au rejet des produits à membranes chitineuses, etc..

Dans tous les cas, le schéma nutritionnel exclusif exact doit être sélectionné par un spécialiste traitant individuellement!

La prévention

Malheureusement, il n'y a pas de mesures préventives qui peuvent empêcher à 100% l'apparition d'allergies. Cependant, un certain nombre de recommandations méritent d'être prises en compte afin de minimiser les risques possibles d'un problème:

  1. Évitez les allergies.
  2. Gardez votre maison propre, nettoyez et aérez régulièrement les pièces..
  3. Utilisez uniquement des vêtements synthétiques hypoallergéniques et des produits chimiques ménagers, en les remplaçant si possible par des analogues naturels..
  4. Essayez de ne pas succomber au stress ou à la dépression - les «déclencheurs» de nombreux processus négatifs, parmi lesquels il y a une allergie.

Allergie - symptômes, causes et traitement des allergies

Bonjour, chers lecteurs!

Dans l'article d'aujourd'hui, nous examinerons avec vous une maladie telle qu'une allergie, ainsi que ses causes, symptômes, types, prévention et traitement des allergies avec des remèdes traditionnels et folkloriques.

Allergie - une sensibilité accrue du corps à une substance qui est souvent inoffensive pour la plupart des gens, ce qui provoque une réaction violente du corps (une réaction allergique).

Les principaux signes d'une allergie chez l'homme sont: éruption cutanée, démangeaisons, éternuements, larmes, nausées, etc..

La durée d'une allergie dans la plupart des cas est de quelques minutes à plusieurs jours, ce qui dépend du degré d'exposition de l'allergène au corps.

Un allergène est une substance qui provoque le développement d'une réaction allergique chez une personne. Les allergènes les plus courants sont les poils d'animaux, les germes, le pollen végétal, les peluches de peuplier, la poussière, les aliments, la chimie et les médicaments.

Il convient également de noter que, chaque personne a son propre organisme et son niveau de santé, le même allergène, peut provoquer une allergie sévère chez une personne, tandis que l'autre n'aura pas le moindre symptôme de cette maladie. Il en va de même pour les symptômes, la durée de la réaction allergique et d'autres caractéristiques de l'allergie. Sur cette base, nous pouvons conclure que l'allergie est une maladie individuelle. Une réaction allergique dépend des caractéristiques génétiques du système immunitaire..

En 2016, les médecins disent que plus de 85% de la population mondiale a des symptômes d'allergies! Et le chiffre continue de croître. Quant à la théorie d'une telle propagation des allergies, les facteurs suivants peuvent être notés: affaiblissement du système immunitaire, non-respect des normes d'hygiène personnelle, consommation accrue de produits chimiques - poudres, cosmétiques, médicaments, certains aliments (plats cuisinés, soda, OGM, etc.).

Allergie. ICD

CIM-10: T78.4
CIM-9: 995,3

Symptômes d'allergie

Les symptômes des allergies sont très divers, en fonction de la personnalité du corps, du degré de santé, du contact avec l'allergène, du lieu de développement de la réaction allergique. Considérez les principaux types d'allergies.

Allergie aux voies respiratoires

Allergie aux voies respiratoires (allergie respiratoire). Il se développe à la suite de l'ingestion d'allergènes (aéroallergènes) dans le corps par le système respiratoire, tels que: poussière, pollen, gaz, acariens.

Les principaux symptômes d'une allergie respiratoire sont:

- démangeaisons dans le nez;
- éternuements;
- écoulement muqueux du nez, congestion nasale, écoulement nasal;
- parfois possible: toux, respiration sifflante en respirant, suffocation.

Les maladies caractéristiques des allergies des voies respiratoires sont: la rhinite allergique, l'asthme bronchique.

Allergie oculaire

Le développement d'allergies dans les yeux est le plus souvent provoqué par les mêmes aéroallergènes - poussières, pollens, gaz, déchets des acariens, ainsi que les poils d'animaux (en particulier les chats), diverses infections.

Les principaux symptômes de l'allergie oculaire sont:

- larmoiement accru;
- rougeur des yeux;
- brûlure sévère dans les yeux;
Gonflement autour des yeux.

Les maladies typiques des allergies oculaires sont: la conjonctivite allergique.

Allergie de la peau

Le développement d'allergies cutanées est le plus souvent provoqué par: aliments, produits chimiques ménagers, cosmétiques, médicaments, aéro allergènes, soleil, froid, vêtements synthétiques, contact avec les animaux.

Les principaux symptômes des allergies cutanées sont:

- peau sèche;
- pelage;
- démangeaison;
- rougeur de la peau;
- éruptions cutanées, urticaire;
- cloques;
- gonflement.

Les maladies typiques des allergies cutanées sont: les dermatoses (dermatite, psoriasis, eczéma, etc.).

Allergie alimentaire

Le développement d'allergies alimentaires est le plus souvent provoqué par divers aliments, et pas nécessairement par des aliments nocifs. Aujourd'hui, de nombreuses personnes souffrent d'allergies au miel, au lait, aux œufs, aux fruits de mer, aux noix (en particulier les arachides) et aux agrumes. De plus, je peux provoquer des allergies alimentaires - produits chimiques (sulfites), médicaments, infections.

Les principaux symptômes des allergies cutanées sont:

- nausées Vomissements;
- diarrhée, constipation;
- douleurs abdominales, coliques;
- gonflement des lèvres, de la langue;
- diathèse, démangeaisons sur la peau, rougeur;
- choc anaphylactique, suffocation.

Les maladies allergiques alimentaires typiques sont: l'entéropathie.

Choc anaphylactique

Le choc anaphylactique est le type d'allergie le plus dangereux, qui se développe rapidement et peut entraîner la mort! La cause du choc anaphylactique peut être la prise d'un médicament, d'une piqûre d'insecte (guêpe, abeille).

Les symptômes du choc anaphylactique sont:

- éruption cutanée dans tout le corps;
- essoufflement aigu;
- crampes;
- transpiration accrue;
- miction involontaire, défécation;
Vomissement
- œdème laryngé, suffocation;
- Pression artérielle faible;
- perte de conscience.

Il est très important d'appeler une ambulance lors des premières attaques, et à ce stade de vous fournir les premiers soins.

Complications allergiques

Une complication des allergies peut être le développement de maladies et de conditions pathologiques, telles que:

- l'asthme bronchique;
- rhinite chronique;
- dermatite, psoriasis, eczéma;
- l'anémie hémolytique;
- maladie sérique;
- étouffement, perte de conscience, choc anaphylactique;
- issue fatale.

Comment distinguer les allergies des autres maladies?

Les symptômes d'allergies sont souvent confondus avec d'autres maladies, par exemple, avec un rhume, il est donc très important de faire certaines distinctions (entre les allergies et les rhumes):

- la température corporelle avec des allergies, en règle générale, n'augmente pas;
- l'écoulement nasal est transparent, aqueux, sans formations purulentes;
- les éternuements allergiques durent longtemps, parfois en séries entières.

Causes des allergies

La cause des allergies peut être un grand nombre de substances, les caractéristiques du corps et d'autres facteurs. Considérez les causes d'allergies les plus populaires, ou mieux dites:

Mauvaise nutrition. Le monde moderne, au vu de son "développement", propose de plus en plus souvent divers produits chimiques qui remplacent les produits alimentaires conventionnels. Divers additifs alimentaires chimiques jouent également un rôle important (ce qu'on appelle eshki - «E ***». Certains d'entre eux peuvent non seulement provoquer une réaction allergique, mais aussi un ensemble de maladies supplémentaires. Par exemple, j'étais dans le magasin aujourd'hui, je regarde, ils vendent de la viande hachée régulière enveloppé dans du polyéthylène. Je regarde la composition: poulet haché, sel, poivre, et hors... 3 ou 4 noix. Question: pourquoi? Goût, colorants, conservateurs? Tous ces additifs peuvent endommager les systèmes nerveux, endocrinien, immunitaire et autres. Ce pour vous assurer, chers lecteurs, d'étudier attentivement la composition du produit, avant de l'acheter, et encore plus de l'utiliser. Et pour une meilleure connaissance des additifs alimentaires, je vous propose de vous familiariser avec cet article: Additifs alimentaires (E ***). Description, désignation, classification et interprétation des additifs alimentaires.

En plus des produits OGM et des suppléments nutritionnels, les aliments suivants nuisent au corps: les plats cuisinés, les fast-foods, les sodas, les bonbons les plus modernes, ainsi que les aliments avec peu ou pas de vitamines et de minéraux.

Parmi les aliments normaux, mais auxquels les gens ont souvent une réaction allergique, on peut noter: le miel, le chocolat, les noix (en particulier les arachides), le soja, le blé, le lait, les fruits (agrumes, pommes, poires, cerises, pêches, etc.), fruits de mer (crustacés, crabe, crevettes, etc.).

Poussière, acariens. Les scientifiques ont découvert que la poussière domestique contient du pollen végétal, des flocons de peau, des acariens, de la poussière cosmique, des fibres tissulaires, etc. Mais des études montrent que la réaction allergique à la poussière domestique n'est provoquée que par les produits vitaux des acariens, qui se nourrissent principalement de produits organiques - les écailles de la peau humaine, etc. La poussière de livres ou de la rue ne peut pas moins nuire au corps..

Pollen de plantes. Il existe des allergies saisonnières et le rhume des foins, dont une caractéristique est une manifestation au début des plantes à fleurs - printemps, été. Les plus petites particules de floraison sont des aéroallergènes, qui se déplacent dans l'air même dans les locaux résidentiels.

Médicaments. Le plus souvent, la cause d'une réaction allergique est les antibiotiques, par exemple les pénicillines.

Insectes, serpents, araignées, etc. De nombreux insectes, serpents, araignées et autres représentants du monde animal sont porteurs de poison qui, lorsqu'il est mordu, pénétrant dans le corps, peut provoquer une grave réaction allergique, allant du choc anaphylactique au décès..

Violation des fonctions du corps avec un impact négatif sur elle. Parfois, une réaction allergique se produit à l'intérieur du corps, ce qui est facilité par des protéines altérées, à la suite d'une exposition à celles-ci d'une manière négative de rayonnement, thermique, bactérienne, virale, chimique et d'autres facteurs - le soleil, le froid. Diverses maladies peuvent également être de tels facteurs, par exemple: l'arthrite, les rhumatismes, l'hypothyroïdie.

Produits chimiques de soins à domicile. Tous les produits chimiques ménagers ont des substances actives dans leur composition qui peuvent non seulement nettoyer les endroits les plus rouillés, mais aussi nuire gravement à la santé. C'est pourquoi, il est très important, avant de les utiliser, de lire attentivement le mode d'emploi.

Parmi les autres causes d'allergies figurent:

- stress psychologique ou émotionnel;

- prédisposition héréditaire;
- protéines étrangères qui pénètrent dans l'organisme par le biais d'un vaccin, assistance des donateurs;
- Peluches de peuplier;
- spores de champignons, moisissures;
- la présence de parasites dans le corps;
- dysbiose dans l'intestin;
- poils d'animaux, salive animale (allergie aux chats, chiens, etc.);
- cosmétiques (teinture capillaire, mascara, déodorants, eau de toilette, poudre, rouge à lèvres, etc.);
- vêtements synthétiques;
- couettes, oreillers.

Diagnostic d'allergie

Pour détecter un allergène, qui est une source d'allergies, il est préférable de consulter votre médecin, car seul un diagnostic précis peut augmenter le pronostic positif du traitement des allergies et empêcher l'utilisation ultérieure d'un produit qui peut causer un nombre considérable de problèmes associés à une réaction allergique.

Bien sûr, dans certaines situations, il est possible de découvrir le produit lui-même ou un facteur négatif qui provoque une allergie chez une personne, par exemple, si les symptômes d'une allergie apparaissent après la consommation de bonbons ou après une exposition prolongée au froid, ces facteurs peuvent être minimisés. Mais il y a une mise en garde ici, car si votre corps aime manger des bonbons, une réaction allergique peut indiquer la présence de diabète. Par conséquent, la bonne solution consiste à consulter un médecin.

Pour diagnostiquer les allergies, utilisez:

Tests cutanés. Une petite quantité de divers allergènes est introduite dans le corps et leur réaction corporelle est analysée..

Test sanguin pour IgE. La quantité totale d'anticorps IgE dans le sang est détectée, ainsi que leur relation avec certains allergènes.

Tests cutanés ou d'application (Patch-testing). Un mélange spécial de paraffine ou de gelée de pétrole et un mélange de divers allergènes est appliqué sur la peau, qui doit être poursuivi pendant 2 jours, après quoi des études sont menées pour identifier l'allergène qui a provoqué la réaction allergique. S'il n'y a pas eu de réaction, le test est reconduit..

Tests provocateurs. Les allergènes suspectés sont introduits dans le corps humain, sous la surveillance la plus stricte des médecins d'un établissement médical, à cause de laquelle la personne a une réaction allergique.

Premiers soins pour les allergies

Dans certaines situations, les allergies se développent si rapidement qu'une attention médicale opportune peut sauver une personne, littéralement de la mort. Par conséquent, regardons ce que vous pouvez faire si vous voyez une personne qui a une réaction allergique..

Premiers soins pour les allergies légères

Symptômes

- rougeur, éruption cutanée, cloques, démangeaisons et / ou gonflement de la peau à l'endroit où il y a eu contact avec l'agent pathogène;
- rougeur des yeux, larmoiement accru;
- écoulement aqueux abondant du nez, nez qui coule;
- éternuements (en série).

Premiers secours:

1. Rincer soigneusement la zone de contact avec de l'eau tiède;
2. Si la cause de l'allergie est une piqûre d'insecte, comme une guêpe ou une abeille, retirez la piqûre de la peau;
3. Limiter, dans la mesure du possible, tout contact possible avec l'agent causal d'une réaction allergique;
4. Mettez sur un endroit avec une réaction allergique une compresse froide;
5. Buvez un agent antihistaminique (antiallergique): «Clemastine», «Suprastin», «Loratadine», «Chlorpiramine».

Si les mesures prises n'ont pas aidé et que la réaction allergique va au-delà d'un léger dommage, appelez d'urgence une ambulance et, à ce moment, prenez des mesures d'urgence pour les allergies graves. Si vous ne vous souvenez pas des actions, avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez vous intéresser à ce qu'il faut faire dans la situation donnée par téléphone avec les employés de l'établissement médical.

Premiers soins pour les allergies graves

Symptômes

- difficulté à respirer, essoufflement, crampes dans la gorge;
Gonflement de la langue;
- troubles de la parole (enrouement, troubles de l'élocution);
- Impulsion rapide;
- nausées Vomissements;
- gonflement du visage, du corps;
- faiblesse générale;
- état d'anxiété, panique;
- étourdissements, perte de conscience.

Premiers secours:

1. Appelez immédiatement une ambulance;
2. Libérez la personne des vêtements serrés.
3. Assurer la libre circulation de l'air.
4. Donnez un antihistaminique: Tavegil, Suprastin, Claritin. Si la réaction se développe rapidement, il est préférable d'administrer le médicament par injection, par exemple: "Diphenhydramine" (avec choc anaphylactique).
5.Assurez-vous que la personne, lorsqu'elle vomit, se retourne sur le côté, ce qui est nécessaire pour empêcher l'entrée de vomissements dans les voies respiratoires.
6. Surveillez votre langue pour que les gens ne l’avalent pas.
7. Lorsque vous arrêtez de respirer ou de palpitations, commencez la réanimation: respiration artificielle et massage cardiaque indirect. Mesures à prendre jusqu'à l'arrivée d'une ambulance.

Traitement des allergies

Il n'y a pratiquement aucun traitement pour les allergies, car dans la plupart des cas, une réaction allergique est le reflet de la relation entre le corps d'une personne en particulier et une substance spécifique (allergène). À cet égard, sous le traitement des allergies doit être compris:

- clarification de l'agent causal d'une réaction allergique;
- isolement du contact corporel avec l'allergène identifié;
- prendre des médicaments qui arrêtent les symptômes des allergies, ainsi que sa transition vers une forme sévère.

Médicaments contre les allergies

Important! Avant d'utiliser des médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin!

Antihistaminiques. Les antihistaminiques ou les médicaments antiallergiques, avec une réaction allergique, sont d'abord prescrits. Lors de l'impact négatif sur le corps de facteurs pathologiques, tels que les allergènes (froid, soleil, chimie, etc.), le corps active l'histamine, qui provoque en fait des réactions allergiques - symptômes d'allergie. Les antihistaminiques lient et désactivent cette substance, arrêtant ainsi les symptômes d'allergies.

Les antihistaminiques les plus populaires: «Loratadin», «Claritin», «Suprastin», «Tavegil», «Zirtek», «Diphenhydramine».

Décongestionnants. Ils sont prescrits principalement pour les allergies des voies respiratoires, accompagnées de difficultés respiratoires par le nez (congestion nasale), sinusite, rhinite, rhume, grippe. Les décongestionnants normalisent le flux sanguin dans les parois internes de la cavité nasale (réduisent l'enflure), ce qui est perturbé en raison de la réaction protectrice du nez aux allergènes.

Les décongestionnants les plus populaires: Xylométazoline, oxyméthazoline, pseudoéphédrine.

Contre-indications à la prise de décongestionnants: mères allaitantes, enfants de moins de 12 ans, souffrant d'hypertension.

Effets secondaires: faiblesse, maux de tête, bouche sèche, hallucinations, choc anaphylactique.

Cela ne vaut pas la peine de prendre des médicaments pendant plus de 5-7 jours, sinon il y a un risque de développer une réaction inverse.

Sprays stéroïdes. Comme les décongestionnants, ils sont conçus pour réduire les processus inflammatoires dans la cavité nasale. La différence est en premier lieu de minimiser les effets indésirables. Sont des médicaments hormonaux.

Les sprays stéroïdes les plus populaires: Beklomethasone (Beklazon, Bekonas), Mometasone (Asmaneks, Momat, Nazoneks), Flukatizon (Avamis, Nazarel, Flixonase)

Inhibiteurs de leucotriène. Leucotriènes - substances qui provoquent une inflammation et un gonflement des voies respiratoires dans le corps, ainsi que des bronchospasmes, qui sont des symptômes caractéristiques de l'asthme bronchique.

Les inhibiteurs de leucotriène les plus populaires: Montelukast, Singular.

Effets secondaires: maux de tête, douleurs aux oreilles, maux de gorge.

Hyposensibilisation

Dans les formes graves d'allergies respiratoires, ainsi que dans d'autres types d'allergies difficiles à traiter, une méthode de traitement telle que l'hyposensibilisation est prescrite, dont l'une des méthodes est l'ASIT..

Traitement des allergies avec des remèdes populaires

Feuille de laurier. Faites une décoction de feuilles de laurier, qui traitent les endroits où se manifeste une réaction allergique. Cet outil aide parfaitement à se débarrasser des démangeaisons, des rougeurs. Si le corps contient un grand nombre d'endroits qui démangent, vous pouvez prendre un bain avec un bouillon de laurier.

Pour le traitement des allergies cutanées, vous pouvez également utiliser de l'huile de laurier ou de la teinture de laurier.

Coquille d'oeuf. La coquille d'oeuf est un excellent remède contre les allergies cutanées. Il peut également être pris par les enfants. Pour préparer un agent thérapeutique, il est nécessaire de prendre une coquille blanche de plusieurs œufs, de la laver soigneusement, de la peler, de la sécher et de la broyer à l'état de poudre, par exemple à l'aide d'un moulin à café. Ajoutez quelques gouttes de jus de citron à la poudre de coquille, ce qui contribue à une meilleure absorption du calcium par l'organisme.

Il est nécessaire de prendre le médicament pour les adultes, 1 cuillère à café avec de l'eau une fois par jour ou ½ cuillère à café 2 fois par jour. Enfants de 6 à 12 mois par pincement sur la pointe d'un couteau, âgés de 1 à 2 ans, deux fois plus. De 2 à 7 ans, une demi-cuillère à café et à partir de 14 ans - 1 cuillère à café d'ovoproduit. La durée du traitement est de 1 à 6 mois.

Chatterbox d'allergies. Pour préparer le produit, il est nécessaire de mélanger de l'eau distillée avec de l'alcool éthylique. Ici, nous ajoutons de l'argile blanche, un cube d'anestézine et de l'oxyde de zinc (sinon, une bonne poudre pour bébé). Pour un effet supplémentaire, vous pouvez ajouter ici un peu de diphenhydramine. Agitez soigneusement le mélange et traitez-le avec des allergies cutanées..

Huile de cumin noir. Cette huile est un excellent remède contre diverses formes d'allergies, notamment saisonnières. Il active les fonctions protectrices du corps. L'huile de cumin noir est utilisée comme inhalation.

Une série de. Une décoction d'une série peut traiter les allergies cutanées ou l'ajouter aux salles de bain. De plus, cette décoction est utile lorsqu'elle est prise par voie orale..

Ortie. Contre une allergie, il est utile d'ajouter de l'ortie ordinaire à votre menu, par exemple à la soupe aux choux. L'ortie renforce le système immunitaire humain.

Camomille. La pharmacie de camomille est un excellent remède populaire pour diverses dermatoses. Pour préparer le produit, vous devez remplir l'herbe d'eau bouillante, attendre que les feuilles fleurissent et absorber l'eau. Les feuilles de camomille cuites à la vapeur doivent être appliquées aux allergies cutanées.

Viorne. C'est un agent de renforcement général contre les allergies. Pour préparer le médicament, vous devez faire une infusion de jeunes pousses de viburnum et le prendre à l'intérieur.

Collection. La collection suivante est souvent utilisée à des fins médicinales, même avec des allergies avancées. Pour préparer le produit, il est nécessaire de mélanger les cynorrhodons, l'herbe de centaure et le millepertuis, les stigmates de maïs, la racine de pissenlit et la prêle. Bien mélanger le tout, ajouter au thermos et verser de l'eau bouillante. Insister sur le produit pendant environ 7 heures, après quoi il est refroidi, filtré et pris par voie orale pendant plusieurs mois.

Un soda. Pour le traitement des allergies, ainsi que d'un grand nombre d'autres maladies, le bicarbonate de soude est excellent. Pour une administration orale, vous devez mélanger une demi-cuillère à café de soda dans un verre d'eau bouillie tiède et prendre le médicament le matin, à jeun, 30 minutes avant de manger. Cet outil a également pour effet de nettoyer le tube digestif des toxines. Pour un usage externe, vous pouvez utiliser une solution de soude qui résiste bien à une réaction allergique à la peau.

Prière. Si tout le reste échoue et que les médecins ne peuvent rien faire, tournez-vous vers Dieu. Le Seigneur Jésus-Christ n'a pas guéri de telles maladies et guérit davantage les gens qui se tournent vers lui. Croyez-moi, rien ne lui est impossible!

Prévention des allergies

La prévention des allergies comprend les recommandations suivantes:

- respecter les règles d'hygiène personnelle;
- essayez de manger des aliments sains enrichis en vitamines et minéraux;
- Portez des vêtements, de préférence en tissus naturels;
- il peut être nécessaire d'abandonner les couettes, les oreillers;
- Évitez tout contact avec des produits chimiques ménagers sans équipement de protection (gants);
- Évitez d'utiliser des cosmétiques bon marché de mauvaise qualité, si possible, jetez-les au maximum;
- renoncer à boire de l'alcool;
- respecter strictement les recommandations du médecin traitant sur un régime;
- Faites au moins 2 fois par semaine un nettoyage humide dans les locaux;
- n'oubliez pas de nettoyer périodiquement les filtres à poussière des appareils tels que la climatisation, l'aspirateur, le filtre à air de la saleté;
- Un purificateur d'air est un excellent outil pour maintenir la propreté de la maison;
- éviter le stress;
- éviter de travailler dans des endroits contaminés avec une mauvaise ventilation (entreprises), sinon utiliser des masques de protection;
- si vous êtes sujet à des réactions allergiques, ayez toujours des antihistaminiques, ainsi qu'un «passeport allergies».