Image

Antibiotiques pour les puits d'alvéolite

L'alvéolite (ou un trou sec) se produit assez souvent en cas de non-respect des règles de retrait, des recommandations du médecin ou d'une extraction dentaire incomplète. Après l'opération d'extraction de la dent, le trou de la dent extraite doit être rempli d'un caillot de sang.En conséquence, dans les instructions du médecin, vous pouvez toujours trouver une indication que le patient ne se rince pas la bouche avec quoi que ce soit. Après la fin de l'anesthésie, une plaie fraîche fait naturellement mal, donc des analgésiques sont souvent prescrits aux patients.

Le développement de l'alvéolite est le plus souvent causé par les raisons suivantes:

  • dommages mécaniques au trou de la dent extraite;
  • se rincer la bouche, ce qui entraîne la perte ou la destruction d'un caillot de sang
  • mauvaise hygiène buccale;
  • dents affectées par la carie près du trou;
  • fumeur;
  • diminution générale de l'immunité.

Symptômes

  • Forte douleur intense dans la zone de l'alvéole de la dent extraite et autour d'elle;
  • L'absence de caillot de sang dans le trou de la dent enlevée («trou sec»);
  • La surface du trou de la dent extraite est recouverte d'un revêtement gris;
  • Inflammation et rougeur des gencives autour du trou affecté;
  • Écoulement purulent du trou de la dent extraite;
  • Halitose piquante;
  • Ganglions lymphatiques hypertrophiés et douloureux sous la mâchoire et le cou;
  • Difficulté à manger
  • Malaise général (faiblesse, fatigue);
  • Augmenter la température du patient à 38,5 ° C.

Traitement:
Sous anesthésie, un caillot de sang purulent, des résidus de nourriture, la plaque nécrotique des parois du trou sont éliminés. Sans élimination de la plaque nécrotique et décomposition d'un caillot de sang contenant une énorme quantité d'infection, tout traitement sera inutile, les antibiotiques n'y aideront pas..
Le trou est lavé avec des antiseptiques et un médicament antiseptique (iodoforme turunda ou éponge alvostase) est placé à l'intérieur, qui devra être périodiquement changé, venant chez le médecin pour un deuxième rendez-vous.
Votre médecin vous prescrira des antibiotiques et des bains antiseptiques, ainsi que des analgésiques, si nécessaire..
L'alvéolite, développée dans le contexte de la sagesse de la dentition, peut être traitée à la maison, tandis qu'en cas de douleur intense, vous devez consulter un médecin.

Liste de prix

Vous pouvez vous familiariser avec les prix des services dans la liste générale des prix de la clinique.

Informations de contact

Prise de rendez-vous via OMS via le service téléphonique unifié du centre d'appels EMIAS

Alvéolite après extraction dentaire - symptômes et traitement

Pourquoi, après une extraction dentaire, un processus inflammatoire peut se produire, comment le déterminer et comment le guérir

En règle générale, après une extraction dentaire, la plaie guérit rapidement de manière naturelle - et c'est l'un des principaux objectifs d'un traitement réussi. Le corps jette des forces pour réparer les tissus endommagés, y compris les mécanismes de défense immunitaire. Mais en même temps, une maladie telle que l'alvéolite causée par un échec de la cicatrisation des plaies est assez courante chez les patients dentaires. Selon diverses sources, l'alvéolite survient dans 20 à 40% des cas 1. Le plus souvent, il se développe après extraction des molaires et des dents de sagesse. Un résultat favorable dépend à la fois des actions correctes du dentiste et de la responsabilité du patient qui doit se conformer à toutes les exigences du schéma postopératoire.

Qu'est-ce que l'alvéolite

L'alvéolite est une maladie inflammatoire de la cavité dentaire (alvéoles) qui survient en raison d'une infection d'une plaie fraîche après son ablation. Elle se manifeste particulièrement souvent lorsqu'un caillot de sang, normalement formé après l'extraction dentaire, est absent, recouvre insuffisamment le trou ou est endommagé.

Un caillot sanguin joue un rôle crucial dans la bonne guérison des tissus, les protégeant du développement actif de l'infection lorsque des bactéries pathogènes, des particules alimentaires et de la salive entrent. Lorsque la dent est retirée, un saignement abondant de la plaie en raison de dommages aux vaisseaux commence. Cela ne dure pas longtemps - environ une demi-heure, mais le résultat lorsque la coagulation sanguine est la formation d'un caillot de sang écarlate brillant. C'est lui qui agit comme une barrière contre les dommages et les agents pathogènes. S'il n'y a pas de caillot de sang, le processus inflammatoire commence à se développer dans la plaie.

Lisez l'article: Comment arrêter les saignements après une extraction dentaire. Vous y trouverez des réponses aux questions sur ce que vous devez être préparé après la chirurgie, quelle est la norme et ce qui est déjà un signe dangereux.

L'inflammation progresse plus probablement lorsqu'une violation du régime postopératoire se produit ou que le patient fait des erreurs en prenant soin des dents pendant cette période. Mais une alvéolite peut également survenir en raison de défauts de l'opération, après une extraction dentaire difficile. Cela peut se produire si vous rencontrez les problèmes suivants:

  • les dents sont cassantes, l'émail est cassant, facilement endommagé et se casse lorsqu'il est traité avec un instrument chirurgical,
  • il y a une courbure des racines des dents ou leur adhésion aux racines adjacentes,
  • la dentition est incomplète,
  • il est difficile d’arriver à la racine car la couronne dentaire est détruite.

Tous ces cas ne permettent pas de retirer la dent avec un élément intégral; pour la retirer, il faudra couper la gencive, enlever la dent en partie ou la couper. Tout cela endommage en outre la section des gencives et met le risque d'alvéolite.

Comment se développe l'alvéolite après une extraction dentaire

Un caillot de sang remplit deux fonctions importantes dans la cicatrisation d'une plaie après extraction dentaire. Tout d'abord, il devient une sorte de pansement stérile qui protège une plaie ouverte des bactéries. Deuxièmement, il devient lui-même la base de la formation future de tissus. Sa destruction en alvéolite brise tout le système de régénération tissulaire..
Le processus de guérison est déclenché par des enzymes spéciales qui composent le sang - la thrombine et le fibrinogène. Ils participent à la coagulation du sang et forment une boule de sang, sur laquelle le jeune tissu de la muqueuse gingivale commence progressivement à se développer. Des processus importants ont également lieu à l'intérieur du caillot: de jeunes vaisseaux osseux commencent à y pénétrer. Progressivement, le caillot de sang est détruit, car il devient inutile, et la maturation des jeunes tissus osseux à l'intérieur et la muqueuse à l'extérieur commence.

Avec l'alvéolite, les bactéries et leurs toxines activent la destruction d'un caillot sanguin. Le retirer trop rapidement du trou entraîne des dommages ultérieurs aux tissus non protégés et le développement d'une inflammation.

Sur une note! Il est largement admis qu'il est préférable de prendre de la nourriture et des liquides après la chirurgie pour retirer les dents à travers un tube. Mais une raréfaction dans la cavité buccale peut déplacer un caillot sanguin et perturber le processus de guérison, ce qui conduit à nouveau à une alvéolite. Faites attention!

Symptômes nécessitant des soins médicaux

Attendre l'inflammation ne fonctionnera pas, donc tous les symptômes suivants sont une bonne raison d'aller consulter un médecin. Il est impossible de guérir l'alvéolite à la maison. Le processus pathologique se forme rapidement et les complications qui en découlent sont encore plus dangereuses que la maladie primaire.

Environ 2-3 jours (peut-être plus tôt) après l'extraction dentaire, les signes suivants devraient alerter le patient:

  • des douleurs de traction prolongées se produisent,
  • l'effet de la douleur peut se propager le long des lignes du nerf facial vers le cou, la tempe, l'oreille, être donné dans toute la mâchoire,
  • il n'y a pas de caillot de sang dans la plaie vide ou il est cassé, le trou est sec,
  • plaque blanche ou grisâtre sur la plaie,
  • l'apparition de pus de la plaie,
  • odeur nauséabonde de pourriture d'une blessure,
  • mauvaise santé, perte de force, augmentation de la température corporelle à 38-39 ° C,
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques situés sous la mâchoire,
  • un gonflement peut apparaître.

La maladie est diagnostiquée tout simplement. Après examen et palpation, le médecin verra toutes les preuves de la maladie. La radiographie ou la tomodensitométrie peuvent également être nécessaires afin de voir d'éventuels fragments de racines dentaires restant dans le trou après le retrait et d'évaluer l'état général des tissus mous et des os..

Sur la photo, vous pouvez voir à quoi ressemble la maladie, ainsi que le fait qu'avec l'alvéolite il y a suppuration de la plaie, une augmentation de la taille des gencives.

Quels facteurs influencent le développement de la maladie

En plus du fait que le traumatisme de l'extraction dentaire augmente plusieurs fois le risque d'inflammation, il existe de nombreux autres facteurs qui ne sont pas les causes de l'alvéolite, mais y contribuent beaucoup. Parmi eux:

  • d'autres maladies associées à des troubles de la coagulation, comme le diabète sucré,
  • l'utilisation de contraceptifs hormonaux - les œstrogènes contribuent à la destruction précoce d'un caillot sanguin,
  • tabagisme: il est prouvé que les patients qui fument un paquet de cigarettes par jour sont 20% plus susceptibles d'avoir une inflammation. Et ceux qui ont fumé avant la chirurgie augmentent leurs risques de 40% 2,
  • âge avancé: cela est associé à un ralentissement des processus métaboliques dans le corps des personnes âgées et à un affaiblissement général de l'immunité.

Quelles sont les causes de l'alvéolite

En plus des cas typiques, une inflammation des alvéoles dentaires apparaît souvent après l'extraction des dents de sagesse ou des molaires. Le plus souvent, l'inflammation se développe à partir de tissus infectés. Cela contribue à:

  • négligence des instructions du dentiste pour minimiser le risque d'inflammation. Dommages permanents au trou avec la langue, utilisation indépendante de médicaments non destinés au traitement,
  • la présence de caries sur d'autres dents. Les agents pathogènes qui pénètrent dans la plaie commencent à s'y développer dynamiquement. Cela conduit à une infection purulente des tissus. Il est difficile d'arrêter l'inflammation avec ce développement, car les antiseptiques donnent un effet à court terme dans ce cas,
  • blessures du trou alvéolaire, dommages possibles aux murs, fractures, fissures. Les éléments de l'os, apparaissant à l'intérieur du trou, provoquent son infection,
  • immunité affaiblie, lorsque le corps est peu résistant aux microbes qui se déposent dans le trou. C'est pour cette raison que nous essayons de ne pas enlever les dents pendant les respirations et les rhumes.,
  • si le temps de prothrombine - un indicateur de la coagulation sanguine - est trop long, alors un caillot de sang ne se forme pas. Pour la même raison, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments qui fluidifient le sang avant l'extraction dentaire..

Lisez la suite: Comment retirer une dent de sagesse? Les informations les plus honnêtes et les plus utiles sur la suppression de huit complexes dans un seul article!

Étapes et formes du processus inflammatoire

L'inflammation de la cavité dentaire nécessite une attention particulière. Ce processus ne peut être laissé au hasard, en espérant qu'il "passera de lui-même". L'inflammation initiale se traduit par des formes plus complexes d'alvéolite. Puisqu'il est plus difficile de traiter à des stades avancés, la guérison prend plus de temps. Dans le tableau, vous pouvez voir comment cette maladie se développe au fil du temps et quelles complications surviennent..

Type d'alvéoliteMoment après l'extraction dentairePanneauxCaractéristique
SéreuxPremier jourLe caillot de sang est absent ou pas complètement formé, le trou est sec, les restes de nourriture sont visibles à l'intérieurAucun autre changement dans le corps n'est observé. Température corporelle normale
Purulent3-4 joursLe patient ressent une douleur intense qui palpite et monte tout au long de la mâchoire..
L'odeur de pourriture de la bouche.
À la place de la dent manquante, un revêtement gris ou blanc apparaît
Un malaise apparaît. Il y a une chaleur jusqu'à 38-39 ° C.
Manger est difficile. Les ganglions lymphatiques les plus proches de la dent sont élargis, un gonflement du côté endommagé du visage est possible
Hypertrophique3-4 joursLe contenu purulent est libéré de la plaie. La douleur disparaît. L'apparition d'une croissance molle des gencives est possible. Le mucus change de couleur, devient bleuâtreL'état du patient est normal. La température corporelle tombe à bas niveau

Comme vous pouvez le voir, au fil du temps, l'alvéolite prend une forme purulente et devient un foyer de développement pour d'autres maladies plus graves.

Comment est traitée l'alvéolite

Étant donné que l'alvéolite est un problème courant après l'extraction dentaire, de nombreuses méthodes de traitement ont été développées - aucune n'est compliquée. L'essentiel est de corriger à temps les signes suspects de l'apparition de la maladie et de consulter rapidement un médecin.

Un traitement complexe est utilisé, c'est-à-dire qu'il combine des soins chirurgicaux et médicaux, ainsi que de la physiothérapie. Le sens du traitement de l'alvéolite est de commencer la guérison du trou. Il peut y avoir deux scénarios.

Le premier - un caillot de sang est tombé, mais la blessure ne s'est pas encore infectée. Ensuite, une manipulation chirurgicale est effectuée pour provoquer à nouveau de légers saignements. Un caillot de sang se forme à plusieurs reprises. Cela se fait comme suit:

  • un endroit enflammé est anesthésié,
  • puis, à l'aide d'une cuillère de curetage, le médecin racle le trou. À ce moment, le trou doit à nouveau être rempli de sang,
  • après cela, les puits sont recouverts d'un médicament anti-inflammatoire,
  • en suturant les bords des alvéoles traitées réunissent un peu,
  • en outre, des antibiotiques sont introduits dans la thérapie.

La seconde - la boule de sang s'est effondrée et la plaie s'estompe. Ici, la tâche la plus importante est de nettoyer idéalement le contenu du trou - un curetage est effectué. Si cela n'est pas fait, un traitement ultérieur sera inefficace:

  • le caillot de sang sur lequel la suppuration a commencé est éliminé avec les particules de nourriture qui sont déjà tombées dans le trou et la plaque qui est apparue,
  • en utilisant de la furaciline chaude, de la chlorhexidine ou des solutions de manganèse, le puits est nettoyé,
  • puis un antiseptique est posé - la turunda iodomorphe. Après quelques jours, vous devez poser un nouveau tampon. Cela devra être fait au moins trois fois,
  • De plus, le dentiste prescrit des bains, dans lesquels le patient doit simplement garder une solution chaude dans sa bouche pendant un certain temps, mais pas rincer. Des antibiotiques et des analgésiques sont également prescrits..

Dans les premier et deuxième cas, le nettoyage est très important, mais avec la suppuration et l'utilisation de turund, le trou guérit longtemps et lentement, et dans le premier cas, une boule de sang se forme et le trou guérit naturellement. Il est clair qu'il est impossible de traiter correctement à domicile, donc plus tôt vous consultez un médecin, mieux c'est.

Environ 7 jours après la chirurgie, le trou devient moins douloureux, bien que la douleur ne disparaisse pas complètement pendant un certain temps. Mais le plus important est que le processus de régénération tissulaire commence - les bords de la plaie sont resserrés, leur couleur passe du rouge enflammé au rose, le gonflement diminue.

«J'ai retiré la dent de sagesse, l'opération n'a pas duré très longtemps, il n'y avait presque pas de sang - aucun caillot ne s'est formé. Mais c'est ma faute - j'ai essayé de garder le tampon plus longtemps - j'ai été réassuré. Le deuxième jour, l'endroit a commencé à faire très mal. Je suis allé chez le dentiste, là j'ai d'abord été lavé avec un trou, puis un médicament a été mis à l'intérieur, qui devrait se dissoudre après un certain temps. Maintenant, le trou a traîné comme il se doit. ».

Natalya P. de correspondance sur le forum stranamam.ru

La physiothérapie est nécessairement incluse dans le traitement. Les méthodes utilisées sont la thérapie par micro-ondes, le rayonnement ultraviolet, un laser infrarouge.

Quelles complications peuvent survenir après une extraction dentaire

La première étape pour un patient qui vient de retirer une dent est de suivre les recommandations du médecin. Il est important de faire attention même aux signes mineurs d'inflammation qui se produisent, afin de demander de l'aide à temps et de prévenir le développement de la maladie.

L'ostéomyélite, l'abcès, le phlegmon purulent peuvent devenir des complications de la maladie. Si un grand nombre de bactéries et de leurs toxines pénètrent dans le corps, l'infection peut entraîner le développement d'une septicémie qui, comme vous le savez, peut devenir fatale.

Comment prévenir les complications dans le traitement de l'alvéolite

La prévention des problèmes supplémentaires est la bonne hygiène et le respect des recommandations du dentiste, à savoir:

  • nettoyer les dents avec une brosse douce, en prenant soin de ne pas brosser le site de guérison avec des poils,
  • faites des bains thérapeutiques de la cavité buccale pour éliminer les germes - mais ne vous rincez pas la bouche, tenez simplement la solution,
  • essayez de ne pas toucher le trou avec votre langue, et encore plus avec vos mains,
  • prendre sans faute tous les médicaments recommandés et prescrits par le médecin,
  • ne pas aller aux bains et au sauna pour guérir,
  • mangez pas trop chaud et portez trop de nourriture froide,
  • l'activité physique doit être modérée.

Lire l'article: Règles de soin du trou après extraction dentaire. Vous y trouverez des informations sur toutes les nuances de soins des plaies compétents et les moyens de prévenir l'inflammation.

Si vous avez une maladie qui affectera le résultat de l'opération (par exemple, diabète sucré, troubles thyroïdiens), vous devez absolument en informer votre médecin..

Important! Dans les deux à trois premiers jours après l'opération pour retirer la dent, vous ne pouvez pas vous rincer la bouche! Le caillot sanguin protecteur s'exfolie simplement et est lavé avec la solution, et le traitement devra être repris.

Le médecin, à son tour, devrait essayer d'enlever la dent d'une manière douce et avec un minimum de blessures, contrôler la quantité d'anesthésiques administrés pendant la chirurgie.

  1. Turnaeva E.A. Une vision moderne du traitement de l'alvéolite post-extractionnelle en cabinet dentaire chirurgical, 2018.
  2. Sweet J. B., Butler D.P. Facteurs prédisposants et opérationnels: influence sur l'incidence des ostéites localisées en chirurgie maxillo-faciale, 1978.

Après extraction dentaire, la douleur est toujours présente. Combien de temps cela devrait-il être normal??

Le fait que la douleur soit ressentie après l'opération est naturel. Mais deux facteurs affectent le degré de douleur: la vitesse à laquelle la dent a été retirée et la présence d'une inflammation dans une plaie fraîche. Dans des conditions normales, la douleur disparaît en un à deux jours. Par conséquent, si après l'opération, vos gencives vous font un peu mal, vous n'avez pas à vous inquiéter. Mais si la douleur persiste et en même temps augmente, palpite, alors c'est l'occasion de consulter un médecin. Cela peut être le signe d'une infection naissante et d'une nécrose tissulaire..

Combien de temps après l'extraction des dents puis-je fumer??

Fumer une chirurgie d'extraction dentaire n'est pas la meilleure façon d'aider à la cicatrisation des plaies. Au cours des deux premiers jours, il est préférable de mettre de côté les cigarettes. La nicotine provoque une contraction vasculaire des gencives et des couches supérieures de l'os, ce qui affecte la restauration du trou.

Est-il possible de traiter l'alvéolite après une extraction dentaire? Les symptômes d'un puits sec

Alvéolite (syndrome du trou sec) - inflammation du trou dentaire après le retrait de la molaire ou de la dent de sagesse.

En règle générale, le processus pathologique s'accompagne de douleur, l'état général du corps s'aggrave considérablement et une mauvaise haleine apparaît. Les symptômes de l'alvéolite peuvent s'aggraver en quelques jours.

Causes de l'alvéolite après extraction des dents de sagesse

Les blessures aux parois du trou sont la cause la plus fréquente. Ces murs sont assez minces, donc une intervention non professionnelle peut entraîner des dommages de gravité variable..

Si, pendant le traitement, une partie du tissu osseux pénètre dans la plaie ouverte, cela peut également provoquer une infection. Le plus souvent, une alvéolite se développe après l'ablation d'une dent de sagesse.

  • Violation de la stérilité lors du retrait. Même avec des agents antiseptiques modernes, il n'y a aucune garantie de stérilité à 100%. Ce problème est plus fréquent lorsqu'une extraction dentaire avec inflammation purulente est prescrite..
  • Une immunité affaiblie peut également affecter le développement de l'alvéolite. Après la procédure, il est strictement interdit aux personnes dont l'immunité est affaiblie de contacter ceux qui souffrent de maladies aéroportées. Les patients âgés, les personnes atteintes de diabète ou d'immunodéficience doivent se voir prescrire un traitement antibiotique après la chirurgie.
  • Non-respect des recommandations prescrites par le médecin.
  • Important! Parfois, il arrive que le patient soit responsable du développement de l'alvéolite. Le trou s'enflammera définitivement si la personne ne se rince pas la bouche ou ne touche pas l'endroit où la dent est enlevée avec ses doigts.

    Symptômes

    En règle générale, le stade initial de la maladie passe sans aucun signe. Cependant, après deux à trois jours, l'alvéolite commence à se manifester comme suit:

    Sensations désagréables, qui augmentent progressivement à mesure que la maladie se développe. Au début, ils seront douloureux, puis ils deviendront des tirs.

    Le centre de son apparence sera initialement le lieu du trou. Et puis la douleur va augmenter sur toute la mâchoire.

  • Douleur bouche ouverte.
  • Dans certains cas, la température corporelle peut atteindre 39 degrés. Il convient de noter que le plus souvent, l'alvéolite se produit sans augmentation de la température.
  • L'intoxication, qui se manifeste sous forme de fatigue, de faiblesse, de maux de tête, de douleurs dans les articulations et les muscles.
  • Absence totale ou partielle d'un caillot de sang dans le trou.
  • Saignement ou «trou sec».
  • Si le nerf facial est endommagé, le patient peut avoir une paresthésie.
  • À quoi ressemble un trou sec

    Dans le trou, qui est affecté par l'alvéolite, il y a des particules de tissus morts et des débris alimentaires. Pendant la guérison normale, un caillot de sang rouge foncé doit y être observé..

    Photo 1. Avec une forme séreuse, un caillot sanguin peut être complètement absent dans le trou ou sa taille peut être trop petite.

    Photo 2. Dans le trou affecté par l'alvéolite, il peut y avoir des particules de tissus morts et des débris alimentaires.

    Photo 3. Si, après deux à trois jours après l'opération, le saignement ne s'arrête pas, cela peut être l'un des signes d'alvéolite.

    Formes d'alvéolite

    Avant de commencer le traitement de l'alvéolite, sa forme doit être déterminée.

    Séreux

    Ceci est la première étape. En règle générale, cette forme est caractérisée par une douleur qui peut s'accumuler en mangeant. Cependant, il n'y a pas d'augmentation de la température corporelle ni de détérioration de la santé globale.

    Un caillot sanguin peut être complètement absent dans le puits ou sa taille peut être trop petite. Dans le trou, les débris alimentaires s'accumulent après avoir mangé. Cette forme se développe au cours des trois premiers jours après l'opération. Des complications peuvent survenir si vous ne commencez pas le traitement dans la première semaine suivant l'apparition.

    Purulent

    L'absence de traitement de qualité de l'alvéolite séreuse conduit à son écoulement sous une forme purulente. Cette étape se caractérise par une douleur intense, une mauvaise haleine, une fièvre jusqu'à 38 degrés, un état léthargique.

    La peau devient plus pâle et en mangeant, la douleur s'intensifie considérablement. La caractéristique est également l'asymétrie du visage, l'œdème qui en résulte, l'inflammation des ganglions lymphatiques. Lors de l'examen, le médecin peut détecter une teinte grise, une hyperémie. La palpation est généralement douloureuse..

    Hypertrophique

    Après purulente est la forme hypertrophique de l'alvéolite. Dans le même temps, les symptômes inflammatoires diminuent, l'état de la personne revient progressivement à la normale.

    Lorsque le médecin examine le patient, il constate que la prolifération des tissus mous dans le trou a commencé, un espace se forme entre la paroi osseuse et le tissu. Il y a un gonflement de la muqueuse, qui peut avoir une couleur bleue. Le pus s'accumule dans le trou lui-même.

    Diagnostique

    Pour détecter la présence d'une inflammation, il n'est pas nécessaire de procéder à des examens complexes. Cela peut être fait même à la maison..

    Important! Si après une extraction dentaire, vous ressentez une douleur qui augmente progressivement, vous voyez un œdème sur le site de l'opération, en outre, une faiblesse et une fatigue apparaissent et la température monte à 38 degrés, alors vous devriez immédiatement consulter un médecin.

    Dans les conditions cliniques, le diagnostic est également assez simple à réaliser. Un spécialiste professionnel peut bien déterminer visuellement la présence de la maladie. Pour diagnostiquer avec précision, faites parfois un test sanguin. Certains experts recourent à l'utilisation d'un imageur thermique, qui affiche la température dans certaines zones de la cavité buccale.

    Traitement

    Pour élaborer un plan de traitement adéquat, il est important de consulter un professionnel.

    Étapes du traitement de l'alvéolite dans des conditions médicales:

    1. La zone touchée est anesthésiée avec une anesthésie locale..
    2. Le trou est lavé de la salive et des résidus de caillots sanguins avec une aiguille à bout arrondi et une solution antiseptique chaude (furatsilina).
    3. À l'aide d'une cuillère chirurgicale spéciale, les restes de tissu de granulation, de nourriture, de fragments d'os ou de racine dentaire sont retirés du trou.
    4. Le trou est lavé à nouveau avec une solution antiseptique.
    5. L'endroit est séché, après quoi une poudre anesthésique y est appliquée..
    6. Un bandage de gaze antiseptique est appliqué.

    Le pansement protège le trou enflammé contre les stimuli mécaniques ou biologiques, ainsi que les agents pathogènes.

    Avec une forme purulente et hypertrophique, un traitement anti-inflammatoire et antibactérien sera nécessaire.

    Comment soigner à la maison

    S'il n'est pas possible de consulter immédiatement un médecin lorsque des symptômes d'alvéolite sont détectés, il est recommandé de rincer la cavité buccale avec une solution à trois pour cent de peroxyde d'hydrogène ou de la soude (0,5 cuillère à café pour 1 verre d'eau). L'utilisation d'analgésiques est également acceptable..

    Utilisez également des méthodes folkloriques qui vous aideront à vous débarrasser de l'alvéolite..

    La collecte à base de plantes est considérée comme un bon remède pour se débarrasser de l'inflammation..

    Pour préparer le bouillon, vous devrez prendre des parties égales de tussilage, de fleurs de calendula et de sureau noir, de plantain, d'ortie, de feuilles de bouleau, de bourgeons de peuplier et de pin, d'anis et de coriandre, de réglisse, de racines de gingembre et de guimauve, ainsi que des gousses de gleditsia.

    Versez une cuillère à soupe du mélange résultant avec de l'eau froide et mettez le feu. Après ébullition, laissez languir pendant encore dix minutes. Verser le bouillon obtenu dans un récipient, fermer hermétiquement le couvercle et filtrer après huit heures. Ajoutez ensuite l'élécampane, le calendula et la réglisse au liquide comme teinture.

    Prendre le bouillon obtenu trente minutes avant les repas et au coucher, 100 millilitres.

    • Pour la deuxième méthode, vous avez besoin de teinture des feuilles et des bourgeons d'un bouleau. Pour préparer le produit, vous devez prendre 40 grammes d'ingrédients (de préférence dans des proportions égales). Versez tout cela avec de l'eau chaude (500 millilitres) et portez à ébullition. Insister sur la solution résultante pendant une heure, puis filtrer. Il est recommandé de le prendre vingt minutes avant un repas..

    Important! Ne vous arrêtez pas pour l'automédication, car cela peut entraîner de graves complications..

    Prévention à domicile

    Après l'opération, certaines règles devraient être suivies qui réduiront considérablement les risques d'alvéolite:

    • ne vous rincez pas la bouche le jour de l'opération;
    • exclure le tabagisme;
    • exclure l'utilisation d'aliments chauds et épicés, ainsi que les aliments à mâcher qui nécessiteront des efforts;
    • Ne touchez pas le trou même avec votre langue;
    • exclure l'activité physique et le sauna.

    Vidéo utile

    Regardez une vidéo qui détaille les causes de l'alvéolite et comment la traiter.

    Ce qui ne vaut pas la peine?

    Si une alvéolite s'est néanmoins formée après une extraction dentaire, vous ne devriez pas hésiter à consulter un médecin et à ne faire qu'un traitement à domicile. Un rendez-vous en temps opportun avec un spécialiste qualifié vous évitera d'autres conséquences graves.

    Liveacademy

    Articles sur la santé et les traitements des maladies

    Quels antibiotiques sont prescrits pour l'alvéolite

    Alvéolite après extraction dentaire

      1. Alvéolite après extraction dentaire 2. Qu'est-ce que l'alvéolite 3. Alvéolite après extraction dentaire: causes 4. Alvéolite après extraction dentaire: symptômes 5. Alvéolite après extraction dentaire: traitement
      5.1. Traitement de l'alvéolite aux premiers stades 5.2. Comment est traitée l'alvéolite à un stade avancé 5.3. Prendre des antibiotiques pour l'alvéolite 5.4. Agents antiseptiques 5.5. Médicaments contre l'inflammation du trou avec alvéolite 5.6. Anesthésiques locaux 5.7. La dernière étape du traitement de l'alvéolite

    Une telle opération fastidieuse, telle que l'extraction dentaire, peut entraîner un certain nombre de conséquences négatives, dont une alvéolite - un phénomène lorsque les parois du trou formé après l'extraction dentaire s'enflamment. Dans cet article, nous parlerons en détail de ce qu'est l'alvéolite, quelles sont ses causes, ses symptômes et ses méthodes de traitement.

    Il faut comprendre que l'extraction dentaire est un effet traumatisant sur le corps. Cela explique la réaction inévitable sous forme de douleur, qui est la norme après une telle procédure. Néanmoins, c'est la douleur qui peut devenir la preuve que l'opération a donné lieu à des complications, et l'alvéolite en fait partie. Donc, pour commencer, réfléchissez à comment identifier l'alvéolite et que faire à ce sujet.

    Alvéolite après extraction dentaire

    Comme mentionné ci-dessus, l'alvéolite est une forme de complication après une intervention chirurgicale pour retirer la dent, surtout si elle était difficile. Une telle procédure est si:

      Il y avait une courbure de la racine de la dent; Les dents du patient sont trop cassantes et cassantes, s'effritent au contact des outils; La destruction du tissu dentaire a atteint la racine, ce qui empêche le médecin de saisir l'instrument; La dentition ne s'est pas produite complètement, ou n'a pas eu lieu du tout.

    Dans de telles situations, le médecin coupe la gencive, la sépare de l'os, coupe la dent elle-même et la retire ou la coupe progressivement à l'aide d'une perceuse. Chacune de ces étapes est nocive pour les tissus, c'est pourquoi la douleur et l'apparition de complications (y compris l'alvéolite) ne sont pas exclues de la liste des conséquences. Ne vous auto-médicamentez pas: cela peut entraîner des problèmes majeurs. Après avoir remarqué de graves complications après des interventions chirurgicales, il vaut mieux ne pas hésiter à consulter un médecin.

    Qu'est-ce que l'alvéolite

    L'alvéolite est appelée inflammation de l'ouverture de la mâchoire, qui subsiste après la procédure d'extraction dentaire. La défaite de ses murs se produit en raison d'une infection sur eux. Parfois, des dommages à eux et aux tissus autour de la dent sont visibles. Après la procédure de retrait, un évidement avec un caillot de sang se forme sur le site dentaire, ce qui le protège de la pénétration d'agents pathogènes.

    Une autre de ses fonctions est la guérison. L'absence d'un tel caillot ou une violation de sa structure entraîne l'arrêt du processus de guérison et contribue ainsi à la propagation d'une infection tombée dans le trou. Le résultat est une alvéolite. Sur les photos, la zone affectée par l'alvéolite ressemble à un petit trou creux contenant des particules de tissus morts et de nourriture. Normalement, il devrait avoir un caillot de sang rouge foncé.

    Alvéolite après extraction dentaire: causes

    La raison principale est une blessure aux parois du trou. La structure physiologique de la dent est réduite à la division du processus de la mâchoire alvéolaire en cellules. L'ostéoporose, qui la rend plus mince, ainsi que les interruptions du métabolisme des minéraux et les changements liés à l'âge dans le corps, peuvent affecter l'épaisseur du processus alvéolaire. Les parois des trous sont par nature extrêmement minces, donc les endommager est assez simple. En plus des fractures, dans la pratique médicale, il y a des cas où les murs sont complètement brisés.

    La destruction du tissu osseux peut entraîner la pénétration de particules osseuses dans les plaies contenant des tissus mous, après quoi elles deviennent vulnérables aux infections. Si le processus de retrait était difficile (par exemple, le médecin devait recourir à une coupe avec une perceuse), le risque de blessure à l'os est extrêmement élevé. En conséquence, la probabilité d'alvéolite augmente. De plus, l'alvéolite peut être une conséquence de l'extraction d'une dent de sagesse.

    Éviter l'alvéolite n'est possible qu'avec la stérilité absolue de la cavité buccale, mais en réalité elle est impossible à réaliser. Même les meilleurs agents antiseptiques ne pourront pas garantir une pureté absolue. L'extraction cache des causes simples: complications purulentes qui deviennent les conséquences de caries, par exemple, parodontite, pulpite, périostite. Dans ce cas, l'inflammation est causée par les staphylocoques et les streptocoques, et avec leur propagation ultérieure, une alvéolite peut survenir. Si le corps n'a aucun problème avec le système immunitaire, il est capable de faire face aux bactéries, en particulier si un traitement médicamenteux sous forme d'antibiotiques ou d'antiseptiques est utilisé pour l'aider. En présence de dysfonctionnements dans le travail de régulation cellulaire et humorale, le risque d'alvéolite augmente plusieurs fois.

    Comme déjà mentionné, dans le cours normal du processus de guérison, le trou formé à l'emplacement de la dent extraite doit être rempli d'un caillot de sang. En cas de coagulation sanguine, un caillot de sang, respectivement, ne peut pas se former. Par conséquent, à sa place, vous pouvez remarquer les particules de nourriture qui composent le sol favorable à la multiplication des bactéries. Ce sont les micro-organismes qui causent l'alvéolite. Par conséquent, cela ne fait pas de mal de mener une série d'études, en vérifiant le degré de coagulation sanguine. Vous devez également informer votre médecin si vous avez pris de la warfarine, de l'aspirine ou des anticoagulants..

    La cause de l'alvéolite peut également être la négligence banale d'un patient qui n'a pas pris au sérieux et, par conséquent, n'a pas suivi les recommandations du médecin. Après l'extraction des dents, il est nécessaire de rincer la cavité buccale avec une solution antiseptique, d'éviter le contact de cette zone avec les mains, un cure-dent, une allumette, d'observer le régime de prise des médicaments et d'être à l'heure pour les examens prescrits par un médecin. Si vous n'avez pas été invité à un deuxième rendez-vous, mais que vous ressentez une douleur aiguë et d'autres symptômes sous forme de gonflement de la joue, de fièvre, vous devez alors prendre un rendez-vous urgent avec le médecin..

    Vous devez oublier l'opération pour retirer la dent, si vous souffrez d'une infection virale ou bactérienne de la cavité buccale, du pharynx, du nez. Il est également nécessaire de considérer la présence d'infections intestinales, ainsi que la dynamique des exacerbations des maladies chroniques.

    Ainsi, les principales causes de l'apparition d'un phénomène tel que l'alvéolite sont:

      L'ingestion de particules alimentaires et leur accumulation dans le trou (conséquences du non-respect des règles d'hygiène). Procédures d'hygiène inexactes, entraînant l'endommagement ou l'élimination d'un caillot sanguin. Ce point se réfère à un rinçage trop fréquent, qui doit être évité dans les premiers stades après la chirurgie. Aliments rugueux, trop chauds ou épicés. Processus inflammatoires chroniques dans les gencives qui forment les foyers d'infection. Saignement abondant difficile à arrêter. Fumeur. Dysfonctionnements du système immunitaire. Carie sur les dents adjacentes. Mesures antiseptiques incomplètes pendant l'opération. Pénétration de plaque ou de plaque dans l'ouverture. Pénétration d'un fragment osseux ou d'une racine dentaire dans un puits. Un kyste qui devient une source d'infection lorsqu'il se sépare du sommet de la racine de la dent et reste dans le trou.

    Selon les statistiques, la probabilité d'alvéolite à la suite d'une extraction dentaire est extrêmement élevée. Le plus souvent, elle affecte la mâchoire inférieure et le site d'extraction des molaires. L'alvéolite après le retrait d'une dent de sagesse est un phénomène très courant, surtout si elle est située sur la mâchoire inférieure et est mal coupée.

    Alvéolite après extraction dentaire: symptômes

    Le point de départ du processus d'inflammation avec alvéolite est les couches externes qui recouvrent le trou dentaire. Après cela, l'infection se propage, affectant d'autres couches de tissu osseux. De plus, la suppuration des tissus est possible, jusqu'à leur mort. Le résultat - de graves complications, qui incluent la destruction osseuse (ostéomyélite maxillaire), une inflammation du tissu périosté (périostite), ainsi que des phlegmon et abcès.

    Comment comprendre qu'un processus inflammatoire a commencé dans votre cavité buccale après une extraction dentaire? Au début, les symptômes n'ont pas de manifestations évidentes, il est donc extrêmement difficile de remarquer des écarts par rapport au processus de guérison normal. Pour cette raison, vous devez consulter régulièrement un médecin après la chirurgie. Bien sûr, plus le processus inflammatoire est ignoré, plus les symptômes sont prononcés..

    La première étape de l'alvéolite:

      Douleur douloureuse dans l'ouverture dentaire. Périodiquement, il diminue, après quoi il s'intensifie à nouveau, surtout pendant la période de consommation alimentaire. La température corporelle est normale, tout comme l'état général du corps. À l'examen, l'absence de caillot sanguin dans le trou est déterminée. Parfois, il est partiellement présent. Le trou contient des particules de nourriture et de la salive. La gencive adjacente à l'ouverture dentaire est écarlate et fait mal au toucher..

    Stade progressif de l'alvéolite:

      Douleur aiguë dans l'alvéole et au-delà, dont les échos peuvent être ressentis dans l'oreille, la tempe ou dans la partie de la tête dont la dent a été retirée. Frissons. Malaise général. Constance de la fièvre de bas grade. Gêne à mâcher. Dans le trou, vous pouvez trouver des particules d'un caillot de sang et un revêtement gris. Du pus peut être libéré du trou. Odeur putride du trou. Les muqueuses du trou sont rouges, la douleur apparaît au toucher. Oedème autour du périmètre de la douille. Hypertrophie des ganglions lymphatiques situés sous la mâchoire, douleur à la palpation. La joue de la dent affectée peut gonfler.

    Alvéolite après extraction dentaire: traitement

    Si vous remarquez les moindres signes d'alvéolite ou toute anomalie, vous devriez immédiatement consulter un médecin. N'oubliez pas: plus vous contactez rapidement un spécialiste, plus le traitement sera efficace. Des effets extrêmement désagréables et insolubles peuvent également être évités. Seul un médecin peut établir un diagnostic précis et, par conséquent, prescrire un traitement. L'auto-traitement sous forme de rinçages et l'utilisation de médicaments antiseptiques sont interdits. Bien sûr, vous pouvez améliorer la situation pendant un certain temps, mais cela est lourd de pénétration à l'intérieur de la maladie, où elle continuera à se développer. En conséquence, d'autres tissus sont entraînés dans le développement de la maladie, qui constitue une menace majeure pour la santé..

    Traitement précoce de l'alvéolite

    Initialement, une anesthésie locale et un blocage par des anesthésiques sont effectués. Ensuite, l'ouverture des dents est lavée, grâce à l'utilisation d'une seringue avec une aiguille émoussée, remplie d'un médicament antiseptique (furatsiline, peroxyde d'hydrogène, chlorhexidine). Cela est nécessaire pour éliminer les particules de nourriture et la salive du trou..

    Ceci est suivi par l'extraction de fragments d'os et de résidus de tissus à l'aide d'instruments chirurgicaux, après quoi le trou est séché avec un tampon de gaze et un traitement antiseptique est effectué. Un bandage avec un médicament à effet anesthésiant est appliqué sur le trou. Si l'inflammation est forte, des compresses sont faites avec des baumes et des gels contre l'inflammation. Au stade initial, toutes les actions ci-dessus seront suffisantes. L'inflammation et la douleur disparaîtront en quelques jours.

    Comment l'alvéolite est-elle traitée à un stade avancé

    Les stades négligés de l'alvéolite sont caractérisés par une douleur intense et régulière. Pour traiter ces formes de la maladie, ils ont recours à un traitement antiseptique, après quoi les corps étrangers sont retirés. Faites ensuite l'introduction d'un tampon avec des médicaments. Il peut s'agir à la fois d'antibiotiques et de stabilisants de la microflore avec des effets anti-inflammatoires. Les blocages sont réalisés plusieurs fois avec des agents antistatiques..

    Dans le cas où la mort des tissus a commencé, des enzymes protéolytiques sont utilisées pour nettoyer les couches supérieures de la plaie des particules de tissus mortes, ce qui contribue à réduire l'inflammation. Aux stades très avancés, il est nécessaire de bloquer complètement le nerf à l'aide de novocaïne et de lidocaïne. Le blocus est répété après deux jours si l'inflammation ne disparaît pas. Éléments auxiliaires de la thérapie - ultrasons et rayonnement infrarouge, thérapie par micro-ondes et autres. Divers rinçages et bains au bicarbonate de sodium et au permanganate de potassium sont également prescrits. Pour l'administration orale, des analgésiques, des sulfamides, des vitamines sont prescrits. Parfois, des antibiotiques d'action interne et locale sont prescrits (si l'évolution de la maladie est difficile).

    Antibiotiques alvéolite

    Les antibiotiques sont prescrits conformément aux paramètres suivants. Tout d'abord, la capacité de pénétrer les os et les tissus mous. Deuxièmement, la capacité de maintenir certaines concentrations au centre de l'inflammation. Ces médicaments comprennent:

      Groupe d'antibiotiques macrolides (josamycine, sumamed, azitral, carithromycine, chimiomycine). Lincosamides (clindamycine, lincomycine). Fluoroquinolones (lévofloxacine, sparfloxacine, ciprofloxacine, norfloxacine). Aminoglycosides (amikacine).

    Antiseptiques

    Les antiseptiques pour l'alvéolite sont utilisés pour rincer la bouche et rincer l'ouverture des dents. Pour ce faire, appliquez: iodinol, chlorhexidine, hexamidine, furatsiline, miramistine, hexoral, eludryl, stomatidine, gevaleks.

    Médicaments qui combattent l'inflammation du trou avec alvéolite

    Le même groupe de médicaments soulage la douleur. Si un traitement est prescrit, des anti-inflammatoires sont pris en association avec l'oméprazole pour prévenir la gastropathie. Ce sont des médicaments: voltaren, cétonal, méloxicam, indométacine, diclofénac, nurofène, ibuprofène et autres. Efficace avec irritation du nerf trijumeau et de ses branches finlepsine. Il est capable de soulager non seulement la douleur de nature neurologique, la normalisation de l'humeur.

    Anesthésiques locaux

    La réception d'anesthésiques locaux est une transition thérapeutique du traitement conservateur au traitement chirurgical. L'anesthésie est utilisée avec la novocaïne, la lodocaïne ou la trimécaïne. Quant au stade chirurgical, il consiste à nettoyer l'ouverture dentaire et les tissus voisins des os broyés, des peaux mortes, des particules alimentaires et des écoulements purulents. N'oubliez pas qu'un traitement rapide est une étape vers la prévention des graves conséquences de l'alvéolite.

    La dernière étape du traitement de l'alvéolite

    Le traitement dure environ une semaine, avec des effets locaux quotidiens sur le site de l'inflammation. En même temps, la surface de la plaie est traitée avec des antiseptiques, un blocage et un renouvellement du pansement. Le déroulement réussi du traitement est indiqué par l'apparition de tissu de granulation du 5e au 7e jour. Cependant, le processus inflammatoire dans les gencives peut encore être présent pendant un certain temps. Après quelques semaines, l'œdème disparaît complètement, tandis que l'épithélium recouvre complètement le trou où se trouvait la dent. Après un cours de thérapie, le patient doit toujours suivre certaines règles, qui sont basées sur un certain nombre de procédures d'hygiène. Il est également important de visiter régulièrement des examens médicaux de la cavité buccale..

    Antibiotiques après extraction dentaire - à qui et quand ils sont indiqués

    Les recommandations du dentiste concernant l'utilisation d'antibiotiques doivent être prises en compte, car dans certaines situations, il n'est pas possible d'assurer une guérison efficace des tissus sans ces médicaments.

    Quand des agents antibactériens sont nécessaires et comment les prendre correctement?

    Quand boire des antibiotiques après le retrait?

    Les facteurs suivants peuvent être distingués, qui sont des conditions préalables à la nomination d'antibiotiques:

    Dommages lors du retrait de la dent de la paroi du trou, entraînant des conditions favorables à la défaite de l'inflammation du tissu osseux; Manque de soins appropriés pour le puits ouvert après la chirurgie, irrégularité des rinçages antiseptiques. En conséquence, le trou est mal nettoyé des micro-organismes pathogènes, ce qui est dangereux pour le développement du processus inflammatoire; Immunité locale insuffisante, dont la diminution est associée au stress accompagnant l'opération; Formation de thrombus incorrecte avec fermeture partielle du puits. La présence d'un espace ouvert permet aux bactéries de pénétrer librement dans la cavité.

    En outre, les médecins considèrent la nécessité de prendre des antibiotiques si, à la suite d'un examen de contrôle du trou, une rougeur excessive des tissus, leur gonflement sévère, la présence de contenu nécrotique ou purulent sont révélés.

    Indications strictes pour la prise d'antimicrobiens

    Dois-je boire des antibiotiques après une extraction dentaire? Si nous parlons du développement d'une inflammation secondaire qui affecte les tissus du trou, la crête alvéolaire de la mâchoire, le nerf trijumeau, le périoste, la réponse est oui - oui. Dans de telles situations, des complications dangereuses se développent sous la forme de:

    Alvéolite, dont les symptômes comprennent une douleur apparaissant après 2-3 jours dans la zone du trou, une augmentation de la température à 39 degrés; Parodontite associée à une inflammation des tissus adjacents à la racine de la dent; Périostite, dans laquelle l'inflammation du périoste de la mâchoire s'accompagne d'un flux, qui représente un gonflement sévère des tissus du visage; Ostéomyélite. Une complication dangereuse est le résultat de l'effet destructeur de la flore bactérienne sur le tissu osseux et peut s'accompagner de la formation de fistules.

    Un autre groupe pour lequel les antibiotiques sont prescrits sans faute sont les patients souffrant de diabète sucré, de maladies oncologiques, d'hématopoïèse, car l'immunité réduite en raison de la maladie n'est pas en mesure de résister au développement d'une infection secondaire.

    Quels médicaments sont prescrits?

    Le médecin doit choisir l'antibiotique approprié en fonction de l'état du patient, de la présence de réactions allergiques et des caractéristiques des médicaments eux-mêmes, qui sont soumis aux exigences suivantes:

      Pénétration efficace des composants thérapeutiques non seulement dans le tissu gingival, mais aussi dans l'os; L'effet cumulatif, qui implique la création d'une concentration optimale du médicament dans le domaine de l'inflammation et dans le sang dans son ensemble pour une action prolongée; Maintenir la concentration requise pendant au moins 8 heures pour la commodité de prendre le médicament sans violer l'effet thérapeutique; Sensibilité à la flore antibiotique anaérobie et aérobie; Effets toxiques minimes sur le corps et minimisation des effets secondaires; Possibilité de choisir une forme appropriée de médicament pour le traitement ambulatoire.

    Les antibiotiques utilisés en dentisterie sont divisés en systémique et local. Les médicaments du premier groupe ont un effet général, affectant non seulement la zone enflammée de la cavité buccale, mais également le corps dans son ensemble.

    Options antibiotiques systémiques populaires

    Augmentin (Amoxiclav). Il appartient aux antibiotiques semi-synthétiques du groupe pénicilline. Les principaux ingrédients actifs du médicament antimicrobien sont l'acide clavulanique et l'amoxicilline, qui aident à bloquer rapidement les enzymes microbiennes.

    Augmentin est disponible sous forme de poudre pour suspension (généralement prescrite pour les enfants) ou de comprimés enrobés. Il est pris deux fois par jour pour 250 mg (1 comprimé) ou trois fois par jour pour 20-40 ml lors du choix d'une suspension (pour les enfants de plus de 6 ans, la posologie est réduite à 10 ml).

    Azithromycine (Sumamed). Il s'agit d'un antibiotique du groupe des macrolides, qui diffère par une formule complexe à plusieurs niveaux de la substance active sous la forme d'hydrate d'azithromycine. La forme principale est constituée de capsules de gélatine avec une poudre cristalline blanche, qui sont prises sans séparation pour assurer une absorption efficace des composants de l'agent directement dans l'intestin grêle. En dentisterie, l'azithromycine est utilisée à une dose de 250 mg, prescrite deux fois par jour..

    Numérique. Un médicament du groupe des fluoroquinolones est efficace si l'extraction dentaire a été réalisée contre d'autres maladies de la cavité buccale. La substance active est la ciprofloxacine. Parmi les contre-indications figurent les enfants de moins de 16 ans, la période de grossesse et d'allaitement, la présence de maladies graves des organes internes. Le médicament est prescrit pour une dose unique après les repas (durée du traitement - au moins 4 jours).

    Antiseptiques locaux

    Les agents antibactériens locaux ont un effet direct sur la zone affectée et sont utilisés sous forme de rinçages ou de gels antiseptiques.

    Chlorhexidine. Le médicament à une concentration de 0,05% est utilisé sous forme pure ou utilise des formulations médicinales spéciales avec l'ajout d'autres composants. La particularité de la chlorhexidine est la préservation des propriétés actives lors du traitement d'un trou rempli de pus ou de sang et une action prolongée qui s'étire sur plusieurs heures.

    Auparavant, la cavité buccale est nettoyée des débris alimentaires par rinçage à l'eau, après quoi la procédure est effectuée à l'aide d'une cuillère à soupe du produit. La durée du cours est de 12 jours maximum. Avec une utilisation ultérieure, la destruction de la microflore de la cavité buccale.

    Miramistin. Le médicament à une concentration de 0,01% est un antiseptique actif qui favorise la cicatrisation des plaies (même si le trou est rempli de contenu purulent) et la normalisation de l'immunité locale. Peut être prescrit aux enfants. Parmi les formes de libération - aérosols et bouteilles avec rinçage.

    L'intervalle entre les rinçages antiseptiques est de 2 à 4 heures. La procédure est effectuée en recueillant une gorgée du produit dans la bouche et en le maintenant dans la zone formée après le retrait du trou. Ensuite, la solution est crachée. Il convient de rappeler que les rinçages après l'extraction dentaire sont effectués avec beaucoup de soin sans mouvements vigoureux pour éviter le lavage d'un caillot de sang. Il est plus correct d'appeler de telles procédures des bains.

    Metrogil Dent. Un tel antiseptique est disponible sous forme de gel, qui est appliqué directement sur la zone affectée avec un doigt propre, répartissant doucement le gel sur les tissus adjacents au puits. Avant d'appliquer le gel, des rinçages antiseptiques sont effectués en utilisant les moyens décrits ci-dessus. Le traitement est effectué deux fois par jour, malgré l'application du gel à un intervalle de deux heures avant de consommer des boissons et des aliments.

    Caractéristiques de la réception

    Comme déjà indiqué, seul un médecin prescrit des antibiotiques, en précisant la durée du traitement. En règle générale, la durée du cours peut aller jusqu'à sept jours. Pendant la période de prise d'agents antibactériens, il est important de respecter les recommandations suivantes:

      Le médicament est pris une heure avant un repas ou deux heures après un repas, sinon l'absorption du médicament sera difficile; Pour le lavage, utilisez de l'eau bouillie. Dans ce cas, les jus ne sont pas applicables en raison de la destruction de la structure antibiotique avec des acides ascorbiques et de fruits; S'il est nécessaire de prendre d'autres médicaments, leur compatibilité avec l'antibiotique est prise en compte. Les recommandations générales comprennent le rejet de l'utilisation conjointe de médicaments antibactériens et d'antiacides; Il est conseillé d'exclure la consommation d'alcool; Pour réduire l'effet négatif des médicaments antibactériens sur la flore de la cavité buccale et des intestins, les antifongiques sous forme de fluconazole, de diflucan et d'autres en combinaison avec des probiotiques sont également réduits au minimum (Bifiform, Linex).

    Si au bout de 2 à 3 jours, le médicament prescrit n'a aucun effet positif, vous devez réviser le schéma thérapeutique en choisissant un autre remède..

    Analgésiques

    L'extraction dentaire s'accompagne souvent de sensations douloureuses sévères qui surviennent après la fin de l'anesthésie. La douleur peut survenir dans les 3-7 jours après la chirurgie, donc les dentistes prescrivent des analgésiques spéciaux.

    Nimesil (Nise). Fournit une analgésie rapide et un effet anti-inflammatoire. Disponible sous forme de poudre pour la préparation de la solution. Un jour, vous pouvez prendre le médicament deux fois, sans combiner avec un repas. Pour préparer une composition anesthésique, le contenu du sac est versé dans un verre d'eau tiède bouillie et bien agité jusqu'à dissolution complète.

    Ketanov. Cet outil appartient à la catégorie des médicaments sur ordonnance, il est donc indiqué pour les douleurs intolérables intenses. Ketanov doit être pris avec prudence en raison du grand nombre d'effets indésirables. En règle générale, les dentistes prescrivent 1 comprimé deux fois par jour. La dose quotidienne maximale est limitée à 4 comprimés.

    Dexalgin. Efficace pour soulager les maux de dents et normaliser l'état général. En plus de l'anesthésie, elle réduit les manifestations de l'inflammation, aide à abaisser la température. Les contre-indications incluent l'enfance, la période de grossesse et d'allaitement, la présence d'ulcères d'estomac, des troubles du cœur, des reins et du foie. L'effet du médicament commence une demi-heure après l'avoir pris et dure 5-6 heures. La posologie est déterminée par le médecin.

    Quoi d'autre à prendre après le retrait, le dentiste vous dira:

    L'utilisation d'antibiotiques et d'analgésiques ne doit pas être incontrôlée. Il est important de comprendre que le non-respect des recommandations peut entraîner le développement de complications graves difficiles à guérir. Bien sûr, les médicaments antibactériens ne sont pas les médicaments les plus «inoffensifs», mais dans la plupart des cas, ils sont prescrits à des doses minimales, donc les dommages au corps sont minimisés et les avantages deviennent indéniables.

    L'essentiel est de suivre strictement les recommandations prescrites et d'évaluer vos propres sentiments, en répondant aux moindres changements négatifs.