Image

L'asthme bronchique

L'asthme bronchique (BA) est un problème médical et socio-économique complexe. Jusqu'à 10% de la population mondiale souffre de divers types d'asthme. L'asthme se développe dans l'enfance (50%) et chez les adultes de moins de 40 ans. La prévalence et la gravité de l'évolution de l'asthme bronchique sont influencées par des facteurs génétiques, le climat, les conditions environnementales, la nutrition, les pathologies endocriniennes, les états d'immunodéficience.

Qu'est-ce que l'asthme bronchique

Selon la définition de l'OMS, l'asthme bronchique est une maladie inflammatoire chronique polyétiologique affectant les voies respiratoires. Elle s'accompagne d'un essoufflement périodique, de crises d'asthme. Il y a une congestion thoracique, une toux nocturne ou matinale avec une respiration sifflante. Ces manifestations sont associées à une obstruction (rétrécissement) de la lumière de l'arbre bronchique.

Diagnostic et examen de l'asthme bronchique

Le diagnostic et l'examen de l'asthme bronchique sont effectués par des méthodes matérielles, des études de laboratoire et instrumentales.
La radiographie et la radiographie aux premiers stades de la maladie ne sont pas informatives. En rejoignant l'emphysème sur la radiographie - aération accrue du tissu pulmonaire.

Pour une étude détaillée de la fonctionnalité des poumons sont utilisés:

  1. Kimografiya aux rayons X. La méthode est basée sur l'enregistrement graphique des mouvements pulmonaires pendant la respiration. Les modifications du kimogramme permettent de juger des violations de la respiration externe.
  2. Électrocardiographie - évalue la fonction de ventilation des poumons.
  3. Cinématographie aux rayons X - filmer une image aux rayons X des poumons
  4. Débit de pointe - détermine le débit expiratoire de pointe (diminue avec l'asthme).
  5. La spirométrie mesure la capacité vitale et le débit expiratoire..
  6. La pneumothachographie enregistre le volume d'air inhalé et expiré en mode forcé, ce qui permet de détecter une obstruction bronchique.
  7. La bronchoscopie est réalisée pour exclure d'autres causes d'obstruction bronchique (corps étranger, tumeur), ainsi que pour déterminer la composition cellulaire du fluide obtenu après lavage des bronches.

Tests pour l'asthme bronchique

Les analyses de l'asthme bronchique sont effectuées à la fois en clinique générale et spécifique pour confirmer le diagnostic..

  • Numération globulaire complète: l'asthme est caractérisé par l'éosinophilie, avec une variante dépendante de l'infection - ESR accéléré, leucocytose.
  • Biochimie sanguine: dans l'asthme, la CRP est détectée, une augmentation des fractions d'alpha et gamma globulines, une augmentation de l'activité de la phosphatase acide.
  • Analyse générale d'urine
  • Matières fécales pour helminthes et protozoaires.
  • Microscopie des expectorations des bronches: chez les patients atteints d'éosinophiles AD, de macrophages, de neutrophiles, de cristaux de Charcot-Leiden, on trouve des spirales de Kursman.
  • Analyse bactériologique des expectorations pour la microflore pathogène et la sensibilité aux antibiotiques.
  • Détermination des anticorps sériques dirigés contre les agents infectieux (chlamydia, champignons et autres)
  • ELISA pour la détection d'antigènes viraux dans le nasopharynx.
  • Établissement d'hormones stéroïdes dans le sang et l'urine.

Signes d'asthme bronchique

Les premiers facteurs comprennent:

  • Prédisposition héréditaire aux allergies
  • Symptômes allergiques avec éruptions cutanées et démangeaisons avec épisodes de gonflement des lèvres et des paupières.
  • L'apparition de congestion nasale, larmoiement au printemps et en été par temps sec.
  • Toux soudaine au contact d'animaux domestiques, inhalation de fumée de tabac et travaux agricoles.
  • Après un effort physique - faiblesse, léthargie, fatigue accrue.

Crises d'asthme bronchique

  • L'attaque commence par une agitation générale, des éternuements, une toux paroxystique, un essoufflement. La peau est pâle, humide.
  • Les expectorations deviennent plus humides, commencent à expectorer. La respiration est rétablie.

Asthme bronchique: recommandations cliniques

Asthme bronchique, code selon la CIM-10

Asthme bronchique, code pour ICD-10 J45.0 avec des sous-sections clarifiant le diagnostic. Dans la Classification internationale des maladies de la 10e révision, les informations sur les maladies sont systématisées, chacune a son propre code. Le codage unifié facilite la comptabilité et les statistiques internationales, et le principe de confidentialité est respecté lors du remplissage des documents des patients.
J45.0 - Asthme avec prédominance d'un composant allergique.
Bronchite allergique; rhinite avec asthme. L'asthme atopique. Asthme allergique exogène. Rhume des foins avec asthme.

  • J 45.1 - Asthme non allergique de type idiosyncratique et endogène.
  • J 45.8 - Asthme mixte.
  • J 45,9 - Asthme non spécifié. Bronchite asthmatique. Asthme tardif.

Aide à l'asthme bronchique

  • La prévention de l'asthme bronchique est divisée primaire et secondaire.
  • La prévention primaire de la MA commence au cours de la période prénatale du fœtus, si la mère ou le père de l'enfant a des maladies allergiques.
  • Une bonne nutrition d'une femme enceinte,
  • Prendre des médicaments uniquement selon les directives d'un médecin.
  • Mode de vie sain: cesser de fumer et d'alcool, être au grand air, activité physique adéquate.
  • Essayez d'éviter de rencontrer des allergènes potentiels..
  • Après la naissance d'un bébé: l'allaitement maternel, l'introduction d'aliments complémentaires, en tenant compte de l'exclusion des produits hautement allergènes, le durcissement, la prévention des maladies infectieuses, la vaccination dans le contexte de la pleine santé sous le couvert d'antihistaminiques.

Une prophylaxie secondaire est réalisée chez les patients pour prévenir les crises.

  • Livres rangés derrière des portes vitrées dans des armoires.
  • Limitez le maquillage.
  • Animaux non admis dans la maison.
  • Ayez toujours un médicament pour soulager une attaque.
  • Il est nécessaire d'effectuer des exercices physiques spécialement sélectionnés, différents types d'exercices de respiration.
  • Ne vous auto-médicamentez pas, ne prenez aucun médicament sans prescription médicale.
  • Visites périodiques chez un pneumologue.
  • Auto-surveillance de la maladie à l'aide d'un débitmètre de pointe qui évalue la respiration externe.
  • En cas de risques professionnels - changement de travail.

Asthme bronchique atopique

Les facteurs provoquant le développement de la maladie sont les exoallergènes non infectieux: nourriture, ménage, pollen et bien d'autres.
L'élimination complète de l'allergène causal traduit la maladie en rémission persistante à long terme. L'asthme atopique est héréditaire et se manifeste plus souvent chez les enfants.

Degrés d'asthme bronchique

La gravité de l'asthme bronchique est déterminée en fonction des symptômes et de la perturbation progressive de la respiration externe..

  • Forme de lumière intermittente. Les symptômes ne surviennent pas plus d'une fois par semaine et les crises nocturnes sont observées au maximum deux fois par mois. Les exacerbations sont de courte durée: de plusieurs heures à plusieurs jours. Dans la période interictale - aucun symptôme, la fonction respiratoire n'est pas modifiée.
  • Forme légère persistante. Les exacerbations sont hebdomadaires ou plus fréquentes, perturbent l'activité et le sommeil. Attaques nocturnes plus de 2 fois par mois.
  • Asthme persistant de gravité modérée. Attaques quotidiennes, nocturnes - plus d'une fois par semaine. Activité physique et sommeil perturbés. Fonction respiratoire diminuée.
  • Forme persistante sévère. Les symptômes sont persistants. Attaques, y compris nocturnes, fréquentes. L'activité physique du patient est fortement réduite, l'insomnie persistante.

Asthme bronchique: classification

La classification de l'asthme bronchique est basée sur les facteurs suivants:

Etiologique (causal):

  1. Exogène.
  2. Endogène.
  3. Mixte.

Par gravité (taux de rechute):

  1. Lumière intermittente (périodique).
  2. Persistant (constant): léger, modéré, sévère.
  1. Bien contrôlé - attaques rares, moins de 2 fois par semaine sans limitations physiques, tout en maintenant une fonction pulmonaire normale.
  2. Partiellement contrôlé - les symptômes apparaissent plus de 2 fois par semaine avec des attaques nocturnes et une diminution de l'activité.
  3. Incontrôlé - le traitement d'entretien n'aide pas, attaque plus de 3 fois par semaine, avec une diminution significative de la fonction respiratoire.

Soulagement de l'asthme bronchique

Le soulagement des crises d'asthme est effectué par une thérapie bronchodilatatrice sélectionnée individuellement.
Utiliser un aérosol sélectif? 2 –adrénomimétiques sous forme d'inhalateurs-doseurs. 2 respirations du spray sont produites, utilisation répétée au plus tôt 20 minutes. Un surdosage conduit au développement d'une arythmie.
B2 - les adrénomimétiques agissent longtemps, détendent les muscles lisses des bronches, améliorent la perméabilité vasculaire et soulagent le gonflement des muqueuses. Les bronches s'éclaircissent mieux, le bronchospasme est bloqué, la contraction du diaphragme augmente.
Si l'attaque après avoir utilisé le médicament bronchodilatateur ne disparaît pas, vous devez appeler une ambulance.

Complications de l'asthme bronchique

Les complications de l'asthme bronchique se développent avec un long cours de la maladie, avec une thérapie inadéquate et se reflètent dans de nombreux systèmes et organes.

Complications dans le système respiratoire:

  1. Statut asthmatique.
  2. Arrêt respiratoire.
  3. Pneumothorax spontané.
  4. Atélectasie.
  5. Emphysème.
  6. Pneumosclérose.
  7. Hyperinflation pulmonaire.

Complications du muscle cardiaque

  1. Le développement du cœur "pulmonaire".
  2. Hypertension artérielle.

Les effets pathogènes sur l'estomac et le foie sont exercés par les médicaments utilisés dans le traitement de la MA. Sous leur action, des gastrites et des ulcères d'estomac se développent. Des saignements d'estomac sont parfois observés..

  • L'hypoxie du cerveau entraîne un trouble mental.
  • Bettolepsie - altération de la conscience au plus fort d'une crise de toux, éventuellement perte de conscience, crampes, miction involontaire et défécation.

Autres complications

Toux avec asthme bronchique

Handicap dans l'asthme

L'incapacité dans l'asthme bronchique est prescrite aux patients présentant une fonction respiratoire sévère (modérée) persistante à long terme, ce qui entraîne une détérioration de la qualité de vie.

Un renvoi à une commission d'invalidité est prescrit par le thérapeute.
Documents requis:

  1. déclaration;
  2. passeport (certificat de naissance pour un enfant de moins de 14 ans);
  3. consentement du patient au traitement des documents;
  4. carte ambulatoire;
  5. direction de l'UIT;
  6. police d'assurance médicale obligatoire;
  7. décharger l'épicrisis de l'hôpital et de la clinique;
  8. Données radiographiques ou fluorographiques;
  9. résultats des examens médicaux.

Les membres de la commission sont guidés non seulement par le diagnostic initial, mais aussi par le degré de contrôle de l'asthme, et évaluent également l'état du patient dans la dynamique après le traitement à l'hôpital et les mesures de réadaptation.
Les principaux critères de gravité de l'asthme, qui sont pris en compte lors de l'attribution du handicap:

  • Durée du diagnostic - plus de 6 mois.
  • La gravité de l'asthme n'est pas moins que modérée.
  • Asthme partiellement ou complètement incontrôlé.
  • Au cours de l'année précédente, 4 attaques graves ou plus ont été notées.
  • Hospitalisation imprévue.
  • Maladies concomitantes affectant négativement l'évolution de la MA.

L'incapacité du groupe 1 est prescrite aux patients souffrant d'asthme récurrent sévère, ne pouvant pas être traité en ambulatoire. Le patient n'est pas capable de s'auto-soigner, a besoin de soins extérieurs.
Invalidité du groupe 11 - asthme sévère non contrôlé, avec complications: cœur pulmonaire, troubles circulatoires, diabète.
Invalidité du groupe 111 - asthme modéré, partiellement contrôlé. Insuffisance respiratoire de 40 à 60%. Dyspnée d'effort.

Traitement de l'asthme bronchique

Le traitement de l'asthme bronchique est un processus complexe et long, comprenant un traitement médicamenteux avec une thérapie de base (de soutien) et symptomatique (arrêt des crises), l'exclusion des allergènes responsables, un régime hypoallergénique et des mesures générales de renforcement.
Les méthodes de traitement supplémentaires qui améliorent considérablement le cours de la maladie comprennent les cures thermales (mer, montagnes, grottes de sel), les exercices de physiothérapie, les massages, le durcissement.

Les principes de traitement des rechutes:

  • Oxygénothérapie utilisant un concentrateur d'oxygène.
  • Prescrire des anticoagulants pour faciliter la toux.
  • Antibiotiques à large spectre.
  • L'utilisation de bronchodilatateurs.
  • Si nécessaire, la nomination d'un drainage mécanique des bronches avec un cathéter.
  • L'utilisation d'hormones corticostéroïdes.
  • Remédiation des foyers infectieux chroniques (sinusite, amygdalite).
  • Cours de thérapie par l'exercice, psychothérapie, utilisation de tranquillisants.
  • Physiothérapie.

Inhalation dans l'asthme bronchique

L'inhalation d'asthme est un moyen rapide et efficace d'arrêter les crises d'asthme. Comparé aux pilules et aux injections, le résultat est instantané. Le meilleur appareil pour l'inhalation est un nébuliseur, qui transforme la solution médicamenteuse en aérosol. Dans un tel état de pulvérisation, le médicament pénètre facilement dans les bronches, soulage les spasmes des muscles lisses, rétablit leur perméabilité, soulageant ainsi les symptômes de l'asthme.

Contre-indications:

  • chaleur;
  • exacerbations fréquentes, lorsque les crises sont répétées plus de 2 fois par semaine;
  • hypertension artérielle;
  • danger de saignement pulmonaire et nasal;
  • complications myocardiques;
  • processus purulent dans les poumons.

Pilules contre l'asthme

Les comprimés pour l'asthme bronchique sont divisés en:

  1. Basique - moyens de prévenir le développement d'exacerbations.
  2. Soulagement symptomatique des crises d'asthme aiguës.
  1. Les bronchodilatateurs à action prolongée soulagent les spasmes, facilitent le processus respiratoire.
  2. Cromones - les stabilisateurs de la membrane des mastocytes soulagent le gonflement de la muqueuse bronchique et empêchent le tonus musculaire lisse.
  3. Médicaments hormonaux - glucocorticoïdes systémiques. Ils ont des effets anti-inflammatoires et antihistaminiques, soulagent l'œdème allergique des muqueuses des bronches.
  1. Les médicaments M-anticholinergiques à courte durée d'action arrêtent l'attaque, élargissent les voies respiratoires, permettent à l'air de circuler librement, éliminent le mucus.
  2. Glucocorticoïdes inhalés.
  3. Les anti-leucotriènes anti-asthmatiques ont des propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques.
  4. Les mucolytiques diluent l'épais secret bronchique.
  5. Les antibiotiques sont prescrits lorsqu'une infection bactérienne est attachée.

Exercices respiratoires

La gymnastique respiratoire avec asthme bronchique complète la thérapie, mais ne remplace pas le traitement médicamenteux. Les exercices sont de préférence effectués le matin et le soir. Au début, faites 8 répétitions, ce qui porte progressivement à 16.

Contre-indications aux classes:

  • Pendant une toux sévère
  • Après une attaque
  • Lorsqu'une infection des voies respiratoires
  • Par temps chaud et sec
  • Si vous vous sentez mal
  • Dans une pièce étouffante et non ventilée

Allongé après le sommeil
Lorsque vous expirez, pliez vos genoux, tirez-les vers votre poitrine.

  • Inspirez par la bouche et expirez en alternance avec une narine, en pinçant l'autre.
  • Pincez une narine et respirez profondément. Ensuite, vous devez fermer l'autre narine et faire une longue expiration.
  • Inspirez par le nez, expirez lentement par les lèvres, prolongé par un tube.
  • Le dos est droit, les mains sur ses genoux. Respirez profondément avec votre nez et, tout en redressant vos bras comme des ailes, expirez en levant la jambe pliée.
  • Un souffle vif, un retard de 3-4 secondes. et expirez avec la prononciation du son "z". Dans l'approche suivante, "w".
  • Souffler des ballons tous les jours.
  • Inspirez à travers une paille à cocktail, expirez à travers elle dans un récipient avec de l'eau.
  • Respirez profondément avec le nez en gonflant l'estomac. Expirez brusquement avec sa bouche, tirant dans son ventre. Mains sur la ceinture.
  • "Nous coupons du bois." Montez sur les orteils, les mains pour vous connecter en haut. Avec une expiration aiguë, penchez-vous, simulant une hache frappée sur une cale.
  • La position des mains sur le bas de la poitrine. Expirez lentement tirez "r", "pff", "brrroh", "droh", "brrh", en appuyant sur la poitrine.
  • Calmez la respiration profonde, augmentant les épaules. Expirez tout aussi lentement, laissant tomber les épaules et prononçant «kha».
  • "Câlins." Debout sur les orteils, avec une respiration, penchez-vous en avant et redressez vos bras sur les côtés. Expirez, étreignez-vous par les épaules, croisant brusquement les bras devant vous. Après avoir touché les omoplates, écartez les bras et, en continuant d'exhaler, serrez à nouveau les épaules. Puis inspirez et redressez.

Exercices pour l'asthme bronchique

Les exercices pour l'asthme bronchique sont une étape obligatoire dans un traitement complet. Ils rétablissent les fonctions respiratoires, soulagent la toux, renforcent le corps, réduisent le nombre d'attaques.
Les cours ont lieu trois fois par semaine pendant une demi-heure. Dans l'approche de 5-6 répétitions, portant à 8. Accès obligatoire à l'air frais.

Dans les trois premiers cours, un complexe d'introduction est effectué:

  • Assis, inspirez par le nez, expirez par la bouche.
  • Assis, respiration lente. Au détriment de 1-2 - levez la main et retenez votre souffle, 3 - expirez, 4 - abaissez votre main.
  • Assis sur le bord, les mains sur ses genoux. Flexion et extension des mains et des pieds.
  • Assis, appuyez votre dos sur le dossier d'une chaise. Inspirez profondément, puis expirez et retenez votre souffle pendant 2-3 secondes.
  • Tout en toussant, appuyez sur la poitrine.
  • Debout, les mains en dessous. Levez vos épaules - inspirez, abaissez - expirez.
  • Respirez 40 sec, en allongeant progressivement l'expiration.
  • Debout Inspirez - serrez les poings, levez les mains sur vos épaules - expirez.
  • Respirez. Tirer une jambe pliée vers l'estomac - expirez.
  • Les mains en avant, les paumes vers le haut. En tenant un bras sur le côté, tournez à la main - inspirez. Retour - expirez.
  • Assis droit. Se penchant sur les côtés, expirant, la main glisse le long de la jambe de la chaise.
  • Levez-vous, jambes écartées, mettez vos mains sur votre ceinture. Respirez, en expirant, essayez de réduire vos coudes.
  • Debout - un souffle. Assis sur une chaise - expirez.
  • Levez-vous, jambes écartées, mains sur les hanches. Sur le compte 1 - inspirez, sur 2 - avec une inclinaison vers l'avant expirez.
  • Allongé. Lorsque vous inspirez, levez la main, tout en expirant, abaissez-la. Puis avec l'autre main.
  • Faites de même avec vos pieds..

Qu'est-ce que l'asthme? Types, symptômes et traitement de la maladie

Il existe de nombreuses maladies du système respiratoire. L'un d'eux est l'asthme. Cette maladie courante grave qui affecte les voies respiratoires provoque un étouffement. La maladie a plusieurs variétés, accompagnées de symptômes graves. En l'absence de traitement rapide, des complications graves sont susceptibles de se produire. Par conséquent, une thérapie efficace et de haute qualité est nécessaire..

Ce que c'est?

L'asthme est une maladie chronique qui se manifeste sous la forme d'attaques de suffocation à court terme. Cela est dû à des spasmes dans les bronches et à un gonflement de la muqueuse. La maladie n'a pas de groupe de risque ni de cadre d'âge spécifiques. Mais en pratique, les femmes tombent malades 2 fois plus souvent.

Aujourd'hui, l'asthme est une maladie qui touche plus de 300 millions de personnes dans le monde. Les premiers signes apparaissent généralement dans l'enfance. La maladie est plus difficile à vivre pour les personnes âgées. À tout âge, un traitement efficace de l'asthme est nécessaire. Dans ce cas, le médecin doit le nommer après le diagnostic.

Étiologie

Les causes exactes de la maladie sont inconnues. Mais, comme cela est connu de la pratique médicale, l'hérédité ou les irritants externes peuvent entraîner une maladie. Souvent, ces facteurs agissent ensemble. Au départ, il convient de souligner les facteurs de risque:

  • hérédité;
  • l'action des allergènes;
  • embonpoint, troubles métaboliques.

L'asthme est une maladie qui peut survenir à partir de:

  • pellicules et poils d'animaux;
  • poussière
  • détergents utilisés dans le nettoyage domestique, le lavage des poudres;
  • produits contenant des sulfites;
  • moule
  • fumée de tabac;
  • certains médicaments;
  • affections infectieuses ou virales.

Ce sont les principales causes qui provoquent le plus souvent des maladies. Une crise d'asthme peut survenir à partir de:

  • inflammation des bronches;
  • affections infectieuses aiguës;
  • utilisation fréquente d'aspirine;
  • traitement médicamenteux à long terme;
  • immunité fortement affaiblie.

Symptômes

Quels sont les symptômes de l'asthme chez l'adulte et l'enfant? La phase initiale se caractérise par l'apparition de:

  • toux - sèche ou avec crachats;
  • essoufflement
  • rétraction de la peau entre les côtes au moment de l'inspiration;
  • respiration superficielle, améliorée après une activité physique;
  • toux sèche presque constante sans raison apparente.

Avec le développement de la maladie et avec l'attaque elle-même, la situation peut changer. Ensuite, les signes d'asthme comprennent l'apparition de:

  • douleur thoracique;
  • Respiration rapide;
  • transpiration accrue;
  • gonflement des veines du cou;
  • pression instable;
  • respiration sifflante et oppression thoracique;
  • somnolence ou confusion.

Parfois, la respiration s'arrête brièvement. En règle générale, le patient présente plusieurs symptômes. En cas d'attaque, une aide urgente est nécessaire pour éviter toute détérioration.

Dans le domaine médical, on distingue 2 types d'asthme:

  • bronchique infectieuse et non infectieuse - est considérée comme la plus courante;
  • cœur.

L'asthme bronchique est divisé en:

  • l'asthme de stress;
  • tousser;
  • professionnel;
  • chaque nuit;
  • aspirine.

Chaque type de maladie a ses propres symptômes. Le traitement est également différent. Mais dans tous les cas, toutes les maladies provoquent une gêne notable chez une personne, par conséquent, une thérapie efficace est nécessaire. Elle doit être réalisée sous la supervision d'un spécialiste et conformément à ses recommandations. Ce n'est qu'alors qu'un résultat positif est attendu.

Des bronches

Aujourd'hui, il existe 4 stades d'asthme bronchique:

  • imiter;
  • persistant léger;
  • gravité modérée;
  • lourd persistant.

Le traitement de l'asthme chez l'adulte et l'enfant au stade initial sera efficace et sans danger pour la santé. Les causes de cette maladie peuvent être un contact prolongé avec l'allergène. Habituellement, lors de l'élimination de l'irritant et de la prise de médicaments efficaces, les symptômes de l'asthme bronchique sont éliminés.

Au dernier stade, il y a un danger pour la vie humaine. Si le patient ne reçoit pas rapidement des soins médicaux professionnels, cela peut entraîner la mort.

Étapes

Les symptômes et le traitement de l'asthme bronchique sont interconnectés. Lors de la prescription d'une méthode de thérapie, le médecin doit déterminer à quel stade est la maladie:

  1. Les attaques n'apparaissent pas plus de 2 fois par semaine. La nuit, cela ne se produit pas plus d'une fois par mois. Les exacerbations sont généralement courtes.
  2. Les symptômes ne sont pas visibles plus d'une fois par jour. Les attaques nocturnes peuvent se produire 3 à 4 fois par mois. Il y a de l'insomnie et des baisses de tension artérielle..
  3. Les attaques peuvent déranger quotidiennement, souvent la maladie se manifeste la nuit. L'asthme affecte l'activité humaine.
  4. Les attaques se produisent plusieurs fois par jour. L'insomnie apparaît, suffocation fréquente la nuit. Le patient a un style de vie limité. À ce moment, le patient a besoin d'une attention médicale immédiate.

Aspirine

Ce type d'asthme chez l'adulte et l'enfant provient de l'acide acétylsalicylique - l'aspirine. La sensibilité à ce médicament est chez 25% des personnes. Pour cette raison, l'asthme d'aspirine apparaît. Avec une telle maladie, des symptômes graves apparaissent, l'état de la personne est grave. Une crise d'asthme ou une toux peuvent apparaître non seulement à cause de l'aspirine. Cet effet se produit à partir de différents médicaments ayant une composition similaire..

Parmi les symptômes, l'apparition de:

  • crises d'asthme;
  • inflammation de la muqueuse nasale;
  • polypes sur la muqueuse nasale.

Chez les enfants, ce type de maladie apparaît rarement. Il se développe généralement chez les femmes âgées de 30 à 40 ans. Initialement, la maladie se manifeste par la grippe ou le SRAS, c'est pourquoi certains ne demandent pas d'aide médicale, ce qui aggrave la situation.

Allergique

Ce type d'asthme bronchique chez les enfants et les adultes est courant. Les premiers signes surviennent dans l'enfance et ne peuvent qu'augmenter progressivement. L'asthme allergique se manifeste généralement sous la forme de:

  • éternuements fréquents;
  • tousser
  • larmoiement abondant;
  • rhinite allergique.

Cette maladie apparaît en raison d'un excès d'histamine dans le corps. Il est produit plus activement lorsqu'il est exposé à des allergènes. Habituellement, la maladie provient des poils d'animaux, de la fumée de cigarette, des feux d'artifice, de la poussière, du pollen des plantes. La thérapie consiste à prendre des antihistaminiques. Ils doivent être prescrits par un allergologue ou un immunologiste, ne le faites pas vous-même.

Stress d'asthme

Les symptômes de la progression de cette maladie se manifestent généralement par un effort physique intense. Une personne éprouve des difficultés à respirer, une forte toux. Les voies respiratoires se rétrécissent au moins 5 à 20 minutes après le début des exercices spéciaux. Le traitement de ce type d'asthme bronchique chez l'adulte et l'enfant consiste à utiliser des inhalateurs pour contrôler l'apparition de ces crises.

Toux

Ce type d'asthme bronchique chez les enfants et les adultes se manifeste sous la forme d'une toux forte et prolongée. Une telle maladie est difficile à diagnostiquer et à traiter. Il se développe généralement à la suite d'exercices et d'infections respiratoires..

Si une personne a eu plusieurs crises de toux, il est urgent de consulter un médecin pour effectuer des mesures de diagnostic. Il est nécessaire de passer un test pour déterminer la présence d'une maladie - un test de fonction pulmonaire.

Professionnel

Les agents responsables de ce type de maladie sont sur le lieu de travail. Une exacerbation se développe généralement pendant la période de travail et le week-end, les manifestations des symptômes sont insignifiantes. L'asthme professionnel se manifeste sous la forme de:

Souvent, une maladie de ce type se développe chez les coiffeurs, les agriculteurs, les menuisiers, les artistes. Le traitement de la maladie est effectué de manière standard, ainsi que d'autres types d'asthme bronchique.

Nuit

Avec le développement de cette maladie, les symptômes apparaissent plus intensément la nuit. Selon les statistiques, la plupart des décès dus à l'asthme surviennent au cours de cette période de la journée. Cela est dû aux raisons suivantes:

  • diminution des performances pulmonaires pendant le sommeil;
  • position horizontale du corps;
  • perturbation du rythme circadien.

Les personnes souffrant d'asthme toussent sévèrement, elles ont du mal à respirer.

L'asthme cardiaque

La maladie se manifeste sous la forme d'attaques d'étouffement et d'essoufflement, ce qui se produit en raison de la stagnation du sang dans les veines pulmonaires. Cette condition se développe en raison d'un dysfonctionnement du cœur gauche. Attaque les tourments après le stress, l'effort physique intense ou la nuit.

La maladie se développe en raison de:

  • violations de l'écoulement du sang des poumons;
  • pathologies du cœur;
  • haute pression;
  • troubles circulatoires dans le cerveau;
  • maladie infectieuse.

Le risque de maladie augmente avec:

  • consommation d'alcool en grande quantité;
  • surmenage;
  • position couchée;
  • stress
  • l'introduction de grandes quantités de solutions dans une veine.

Les symptômes incluent:

  1. Essoufflement.
  2. Gonflement des veines cervicales.
  3. L'apparition d'une toux étouffante.
  4. Pâleur de la peau.
  5. Peur de la mort.
  6. Forte excitation.
  7. Teint de peau cyanotique dans le triangle nasolabial.
  8. Sueur froide.

Chez les enfants

Dans les pays de la CEI, l'asthme est détecté chez 10% des enfants. Souvent, la maladie se développe en 2 à 5 ans, mais elle peut apparaître à tout âge. Il ne faut pas oublier que l'asthme ne peut pas être complètement guéri. Parfois, pendant la puberté chez les enfants, les symptômes disparaissent. Mais cela n'indique pas une reprise absolue. Chez l'enfant, il existe 3 formes d'asthme:

Comme chez l'adulte, un allergène peut être un facteur provoquant chez l'enfant. Des symptômes douloureux apparaissent sur la poussière, les poils d'animaux, les détergents, les plantes et les médicaments. Parmi les symptômes, l'apparition de:

  • irritabilité, larmoiement - 2-3 jours avant une attaque;
  • perte d'appétit;
  • crise d'asthme;
  • tousser
  • transpiration.

Les attaques peuvent durer 2 à 3 jours. Pendant la rémission, on ne se plaint pas du bien-être, l'enfant a une vie normale. Le traitement consiste en une thérapie de routine. Tout doit être réalisé sous la surveillance d'un allergologue..

Les adultes doivent tenir compte du fait que la santé de l'enfant et le moment de la rémission dépendent d'eux. Non seulement les médicaments opportuns sont importants, mais aussi la protection contre les allergènes. Une vie hypoallergénique est nécessaire, et pour cela il est nécessaire d'observer les règles suivantes:

  1. Les livres et les meubles avec des vêtements doivent être fermés.
  2. Les oreillers en plumes ou en duvet ne doivent pas être conservés dans la maison..
  3. L'enfant devrait avoir des peluches.
  4. Les produits de lessive et de nettoyage doivent être retirés.
  5. Le nettoyage doit être fait avec soin, ne pas apporter de matière à l'apparence de moisissure.
  6. Les animaux domestiques doivent se baigner et se peigner.

Si vous suivez ces règles et les recommandations du médecin, vous pouvez réduire le nombre d'attaques aiguës et de toux asthmatique. Au moindre signe, une attention médicale immédiate est nécessaire..

Pendant la grossesse

Pendant l'accouchement, l'asthme peut s'aggraver ou aller en longue rémission. Pendant la grossesse, elle survient infectieuse ou allergique (espèces non infectieuses). Dans la première situation, la maladie provoque des maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures. Dans la deuxième forme, les causes sont associées aux allergènes..

Les symptômes incluent la survenue de:

  • inconfort dans la gorge;
  • nez qui coule;
  • douleur thoracique pressante;
  • respiration bruyante et peu profonde;
  • peau pâle;
  • toux avec légère décharge de crachats.

Parfois, les femmes enceintes ont une forte transpiration et une peau bleue. Lorsque ces symptômes disparaissent, une attaque se produit. Dans cette condition, les symptômes s'aggravent et l'attaque ne passe pas 2-3 jours.

Certaines femmes ne veulent pas prendre de médicaments, estimant que cela nuira à l'enfant. Mais c'est une erreur. Le refus de médicaments est une menace pour maman et bébé. Le traitement de l'asthme doit toujours être effectué, même pendant le transport de l'enfant. Pendant cette période, il est plus pratique d'utiliser des inhalateurs spéciaux. Ils ne sont pas nocifs pour maman et bébé. Il est également important de mener une vie saine et d'éviter le contact avec des allergènes..

Diagnostique

Lors des mesures diagnostiques, les causes probables sont déterminées, l'anamnèse est personnelle et familiale. Ensuite, le patient doit subir un diagnostic instrumental.

La confirmation de l'asthme bronchique est effectuée en utilisant:

  • spirométrie - un test de la fonction pulmonaire;
  • débitmétrie de pointe - détermination de la vitesse de l'air;
  • radiographie pulmonaire;
  • tests d'allergie;
  • test de concentration d'oxyde d'air.

À partir de tests de laboratoire, un test sanguin peut être prescrit par un médecin. Cela permettra d'évaluer l'état général du patient..

Confirmez le développement de l'asthme cardiaque avec les méthodes de diagnostic suivantes:

Ce n'est qu'en fonction des données reçues que le médecin établit un diagnostic. Sur cette base, un traitement approprié est prescrit. Ce diagnostic doit être fait pour les adultes et les enfants..

Traitement de l'asthme bronchique

Il est impossible de guérir complètement une maladie. Mais si vous suivez le mode de vie correct et les prescriptions du médecin, vous pourrez augmenter le temps de rémission et réduire le nombre de crises. Vous devez d'abord vous débarrasser de la cause des allergies..

Les médicaments contre l'asthme suivants sont prescrits:

  1. Anti-inflammatoire qui bloque les crises.
  2. Bronchodilatateurs - soulager la condition lors d'une attaque.

Les stéroïdes oraux sont référés au premier type. Il peut s'agir de comprimés, de capsules, de liquides. Le deuxième groupe comprend les bêta-agonistes - les inhalateurs. Le second doit toujours être à portée de main avec une personne malade. Ils sont pris avec des stéroïdes inhalés. Habituellement, les médecins prescrivent un rendez-vous:

Le cours dure généralement 3 à 10 jours. La posologie et la fréquence des procédures sont déterminées par le médecin traitant. Le traitement chez l'adulte consiste à prendre des médicaments qui éliminent les expectorations, ainsi qu'à effectuer des procédures avec un nébuliseur.

Traitement de l'asthme cardiaque

En cas d'asthme cardiaque, une ambulance est requise. Avant que ce patient soit assis confortablement, les jambes doivent être abaissées du lit. Il est conseillé de préparer un bain de pieds pour assurer un flux sanguin suffisant vers les membres inférieurs..

Un garrot est appliqué sur les jambes pendant 15 minutes. Cela est nécessaire pour décharger la circulation pulmonaire. Le traitement est effectué dans un hôpital. Des médicaments contre l'asthme, les médecins prescrivent:

  • analgésiques narcotiques;
  • les nitrates;
  • antipsychotiques;
  • antihistaminiques;
  • antihypertenseur.

Il convient de garder à l'esprit que les médicaments doivent être pris uniquement selon les prescriptions du médecin et à la posologie indiquée. Le respect de ces recommandations améliorera la condition. L'automédication peut entraîner des conséquences négatives..

Remèdes populaires

Sur avis d'un médecin, et si cela permet un état de santé, le traitement peut être effectué à domicile. Les remèdes populaires ne doivent être utilisés que sur recommandation d'un spécialiste. Cela est dû au fait que de nombreuses recettes n'ont pas été testées, et chez certains patients, il existe une intolérance à des composants spécifiques. Les remèdes populaires sont plus adaptés à la prévention et non au traitement de la maladie elle-même.

Si le traitement à domicile est autorisé, il est conseillé d'utiliser une infusion de gingembre pour cela. Faire face parfaitement à la maladie de l'inhalation avec une paire de pommes de terre bouillies. Souvent, les recettes folkloriques améliorent la condition des patients.

Exercices respiratoires

Grâce à des exercices réguliers, vous pouvez améliorer votre bien-être. Avec eux, les vaisseaux sanguins deviennent plus forts, ils sont nettoyés des plaques, l'immunité est augmentée et la circulation sanguine est rétablie. Cela conduit à une respiration normale..

Il ne faut pas oublier que lorsque vous faites du sport, vous devez respirer par la bouche. Mais les respirations doivent être superficielles. La gymnastique doit effectuer 2 fois par jour. Il existe de nombreuses techniques différentes, mais la technique de Strelnikova est considérée comme l'une des plus courantes et efficaces. L'avantage est la facilité de faire l'exercice. Une personne doit se mettre dans une position de départ, les pieds doivent être écartés à la largeur des épaules et prendre un journal enroulé ou un bâton avec ses mains. Il est nécessaire de se pencher en avant et de respirer rapidement avec le nez. Ensuite, la personne doit se lever et expirer librement avec sa bouche..

Inhalation d'asthme

Les médecins prescrivent souvent l'inhalation aux patients. Pendant la procédure, une personne inhale des microparticules de médicaments. Un excellent effet réside dans les caractéristiques du médicament et la durée de l'exposition. Parmi les avantages de l'inhalation, on distingue les suivants:

  • élimination rapide d'une attaque;
  • la concentration maximale de médicaments dans la zone douloureuse;
  • exposition prolongée aux bronches;
  • possibilité d'utilisation par les enfants.

Si les procédures sont effectuées correctement, une efficacité élevée de la thérapie est garantie. Une amélioration du bien-être est observée après 1-2 procédures.

Quels médicaments sont choisis pour cela? Lors d'attaques, il est conseillé de respirer par inhalation avec un médicament, et des herbes médicinales peuvent être utilisées. Il est conseillé de choisir les outils suivants:

  • bronchodilatateur - «Berotek», «Salbutamol»;
  • médicaments pour éclaircir les expectorations - «Lazolvan», «Fluimucil»;
  • l'acide cromoglycique;
  • médicaments hormonaux - Butesonide, Pulmicort.

Les nébuliseurs sont activement utilisés dans le traitement. Leur partie principale est le compresseur. Ils comprennent également un réservoir de médicaments, des tubes et des embouchures. La solution après avoir pénétré dans le tube devient un aérosol, ce qui vous permet de l'apporter aux bronches. L'utilisation d'un nébuliseur est simple. Le médicament doit être pulvérisé et inhalé en aérosol à travers l'appareil. Dans ce cas, l'inhalateur doit être lavé et séché. Si des glucocorticostéroïdes sont utilisés pendant le traitement, vous devez vous laver le visage et la bouche après la procédure.

Les avantages de l'inhalation avec un nébuliseur comprennent:

  • la possibilité d'utilisation immédiatement après une attaque;
  • peut être utilisé avec une ventilation mécanique;
  • universalité d'utilisation - il est permis d'inhaler par le nez et la bouche;
  • la possibilité d'utiliser de grandes doses de solutions.

Les nébuliseurs peuvent être utilisés n'importe où. Les enfants sont autorisés à les utiliser à partir de 7 ans. Il convient de garder à l'esprit que l'inhalation ne peut pas être utilisée lorsque:

  • température élevée;
  • exacerbation;
  • hypertension
  • prédisposition à l'hémorragie pulmonaire;
  • altération du fonctionnement du muscle cardiaque;
  • processus purulents dans le système respiratoire.

La prévention

Il n'y a pas de mesures préventives en tant que telles pour se protéger contre la maladie. Mais il est possible de réduire le nombre d'attaques. Pour ce faire, vous devez suivre des règles simples:

  1. Nécessite un nettoyage humide régulier sans détergents aromatiques.
  2. Il est important que les bibliothèques soient fermées.
  3. Si vous avez des animaux domestiques, désinfectez.
  4. Dans la literie ne doit pas être des plumes, des peluches. Il est conseillé de choisir des accessoires synthétiques.
  5. La pièce doit avoir le moins de tissus et de rideaux possible..
  6. Vous devez garder un inhalateur à portée de main pour arrêter l'attaque.
  7. Il est nécessaire pour traiter en temps opportun les maladies infectieuses et non infectieuses.

Le respect de ces règles réduit la fréquence des crises et facilite la vie d'une personne. Mais un tel mode de vie pour un patient asthmatique devrait toujours mener..

Asthme: causes, signes et symptômes chez l'adulte, traitement

Dans cet article, nous parlerons d'une maladie telle que l'asthme (ou comme on l'appelle également l'asthme bronchique). Considérez ce que c'est, comment la maladie commence, les premiers signes, le traitement, la prévention et bien plus encore.

Qu'est-ce que l'asthme bronchique?

L'asthme bronchique (respiration difficile, essoufflement ou simplement asthme) est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires caractérisée par une réactivité accrue des voies aériennes et une obstruction réversible du flux d'air.

Les symptômes courants comprennent une respiration sifflante, une toux et un essoufflement, qui peuvent aller de légers à graves. Les symptômes peuvent être évités en évitant les irritants..

Aujourd'hui, il y a une tendance à augmenter le nombre de patients avec ce diagnostic. Cela est dû à la longue liste de causes qui conduisent à des processus pathologiques du système respiratoire humain.

Épidémiologie

Les données documentées indiquent une faible prévalence de l'asthme dans les pays asiatiques tels que la Chine et l'Inde. Le taux de prévalence dans ces pays n'est que de 2 à 4% par rapport aux pays développés tels que la Russie, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, où la prévalence de la maladie est de 15 à 20%..

Selon les estimations de l'OMS pour 2018, la maladie a touché 235 millions de personnes et est une maladie courante chez les enfants.

Ces dernières années, l'apparition de l'asthme a augmenté, surtout après les années 1970. Il a également été constaté que la maladie provoque environ 400 000 décès..

Quelle est la différence entre l'asthme bronchique et l'asthme cardiaque?

Ceux qui entendent parler d'asthme pensent généralement à l'asthme bronchique, une maladie inflammatoire chronique du système bronchique. En plus de l'asthme bronchique, il existe aussi ce que l'on appelle l'asthme cardiaque, qui est familièrement appelé "asthme cardiaque".

L'asthme cardiaque est une condition d'insuffisance aiguë de la valve ventriculaire gauche. En conséquence, du sang s'accumule dans les poumons et des fuites de liquide dans les tissus pulmonaires. Résultat: essoufflement et surtout toux nocturne.

Physiopathologie

La physiopathologie de l'asthme est un phénomène complexe, les crises peuvent être spontanées ou provoquées. Dans tous les cas, la physiopathologie des crises est la suivante:

  • initialement, les cellules inflammatoires sont activées, entraînant la libération de médiateurs inflammatoires des cellules épithéliales, des macrophages et des mastocytes bronchiques;
  • la sensibilité dans les muscles lisses des voies respiratoires augmente en raison de changements dans le contrôle nerveux du tonus musculaire et d'une violation de l'intégrité de l'épithélium;
  • cela provoque l'apparition de symptômes, sous forme d'essoufflement et de sifflements dans les bronches.

Si les crises initiales ne disparaissent pas, la condition peut prendre une forme plus aiguë et sévère appelée état asthmatique, qui nécessite une hospitalisation.

Types d'asthme bronchique

  • Asthme bronchique médicinal - ce type d'asthme bronchique se caractérise non seulement par un problème de fonction respiratoire, mais également par l'intolérance du corps à l'acide acétylsalicylique et à d'autres médicaments, avec une substance similaire dans la composition. Dans de nombreux cas, chez les personnes atteintes d'une forme médicinale de la maladie, il existe une intolérance à l'aspirine et aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Les médicaments typiques qui peuvent provoquer l'asthme sont les analgésiques contenant de l'acide acétylsalicylique. Environ 10% des adultes souffrant d'asthme non allergique connu ne tolèrent pas ces analgésiques car cela augmente leur trouble asthmatique..

  • Asthme bronchique d'effort physique - confusion dans la respiration et toux suffocante avec ce type d'asthme en cas d'effort physique. Il est interdit aux patients souffrant d'une maladie de l'effort physique de pratiquer des sports de plein air tels que le football, le volley-ball, les compressions (grandes, sur table), la course à pied. La natation n'est pas autorisée à un rythme rapide..
  • Forme dyshormonale - se produit dans le contexte d'un dysfonctionnement du système endocrinien et d'un déséquilibre hormonal dans le corps. Dans la plupart des cas, ce type d'asthme survient chez les personnes âgées et chez les femmes pendant la ménopause et la ménopause.
  • Forme psychogène - survient à la suite d'un stress émotionnel et psychologique prolongé ou d'un choc vécu. Ces types d'asthme dans leur forme pure sont extrêmement rares. En règle générale, chez les patients atteints de cette espèce, il existe des manifestations cliniques des 4 espèces. Il y a des cas où, au cours de la vie, une maladie change son tableau clinique et la nature de sa manifestation.

Les causes de l'asthme bronchique

L'asthme bronchique chez l'adulte, comme chez l'enfant, est une maladie acquise qui se produit en raison d'allergies, de mauvaises habitudes et d'une mauvaise écologie..

Les causes sont souvent la pneumonie, la maladie pulmonaire obstructive chronique, la grippe ou la bronchite, qui n'ont pas été complètement guéries et sont passées au stade chronique.

En général, l'étiologie de l'asthme n'est pas encore entièrement comprise..

La relation entre les facteurs génétiques et environnementaux dans l'apparition de l'asthme est encore un sujet de discussion, et de nombreuses études sont en cours pour établir une relation entre les allergies et l'asthme..

Facteurs provocateurs

Les principaux facteurs de risque d'asthme bronchique:

  • prédisposition héréditaire;
  • mauvaise écologie;
  • exposition aux infections et aux endotoxines;
  • stress prolongé;
  • pathologie du système respiratoire;
  • immunodéficience.

Il est important de comprendre que si l'hérédité n'est pas une maladie, sa présence indique seulement qu'une personne est à risque, et en présence de certains facteurs, tels que l'immunodéficience, la pneumonie transférée, une maladie se développe.

Les symptômes de l'asthme bronchique

L'asthme bronchique se caractérise par des signes d'étouffement, de toux et d'essoufflement. Les patients ayant un diagnostic de melon ont un processus difficile d'exhaler de l'air plutôt que d'inhaler.

Les principaux symptômes de l'asthme bronchique:

  • Étouffement et essoufflement. Ces symptômes peuvent survenir à tout moment, que la personne soit au repos ou engagée dans un travail physique. Dans la plupart des cas, aux premiers stades de la maladie, les problèmes respiratoires commencent à tourmenter une personne pendant une nuit de sommeil. L'étouffement se produit lors d'un séjour prolongé dans une pièce poussiéreuse, au contact du pollen.
  • Toux soudaine. La nature de la toux est sèche. Cela se produit avec un essoufflement. À la fin d'une toux soudaine, une petite quantité de crachats peut apparaître. Il y a le sentiment qu'une personne veut se racler la gorge, mais en vain.
  • Respiration sifflante dans la poitrine. Lorsque vous respirez à partir de la poitrine, une respiration sifflante et un sifflement se font entendre, qui peuvent même être entendus par d'autres..
  • La nature superficielle de la respiration et le processus d'expiration à long terme. C'est avec l'expiration de l'air qu'une personne a des problèmes, alors que la respiration ne pose pas de difficultés.
  • Palpitations cardiaques (tachycardie cardiaque) La fréquence cardiaque lors d'une attaque peut atteindre 150 battements par minute. Entre les crises, pendant une période de calme, la fréquence cardiaque est dans les limites normales.

Crise d'asthme aiguë

Un rétrécissement soudain des voies respiratoires peut provoquer une crise d'asthme aiguë. Les premiers signes d'une crise d'asthme sont des problèmes respiratoires tels que des convulsions, une suffocation et une toux. Autres symptômes:

  • respiration et rythme cardiaque rapides;
  • suffocation sévère essoufflement.

Une forte toux, à son tour, peut aggraver les symptômes. Au fur et à mesure de la progression et du manque d'oxygène, la couleur des lèvres et du visage devient bleuâtre, une sueur froide apparaît.

La durée d'une crise d'asthme varie de quelques secondes à plusieurs heures, voire jusqu'à plusieurs jours dans certains cas. Ensuite, les médecins parlent du soi-disant état asthmatique.

Entre les crises, certains adultes asthmatiques ne présentent aucun symptôme, tandis que d'autres ont le sentiment constant de perdre leur souffle.

Diagnostique

Le diagnostic est généralement fait en évaluant l'état du patient, en effectuant un examen physique complet, une étude approfondie des antécédents médicaux et une étude de la fonction pulmonaire.

Examiné à l'aide d'un stéthoscope, écoutez les sons dans les poumons. De plus, diverses études physiologiques sont prescrites pour évaluer la fonction pulmonaire:

  • spirométrie;
  • analyse du débit maximal des bronches avec un débitmètre de pointe;
  • test de provocation bronchique.

De plus, des études supplémentaires sont en cours pour exclure d'autres maladies possibles. Certaines de ces études:

Le reflux gastro-œsophagien peut agir comme un facteur initiateur et aggraver l'état des asthmatiques, il est donc absolument nécessaire d'en évaluer les possibilités.

Traitement de l'asthme bronchique

Le traitement vise à bloquer le processus de compression des parois des bronches pour assurer une clairance respiratoire normale.

Le traitement dépend du stade de l'asthme et de la gravité des symptômes de la maladie.

Avec une suffocation sévère, une peau bleue pendant la toux et une santé extrêmement mauvaise, il est nécessaire d'arrêter immédiatement les symptômes graves.

Le choix des divers médicaments utilisés pour traiter l'asthme est basé sur l'âge, les symptômes et les facteurs causaux..

Médicaments préventifs à long terme.

Ils réduisent l'inflammation des voies respiratoires entraînant des symptômes. Certains de ces médicaments:

  • Corticostéroïdes inhalés - par exemple, fluticasone, budésonide;
  • Modificateurs de l'activité des leucotriènes - par exemple, Montelukast, Zafirlukast;
  • Bêta2-agonistes à longue durée d'action - par exemple, Salmétérol, Formotérol;
  • Inhalateurs combinés - par exemple, salmétérol + fluticasone, budésonide + formotérol;
  • Théophylline (1,3-diméthylxanthine)

Inhalateurs rapides.

Ils ouvrent les voies respiratoires et facilitent la respiration. Certains de ces médicaments:

  • Agonistes bêta2 à courte durée d'action Ventolin
    (aérosol);
  • Bromure d'ipratropium;
  • Corticostéroïdes oraux et intraveineux.

Le traitement de l'asthme bronchique aux premiers stades de développement conduit à une guérison complète de la maladie.

Traitement de l'asthme allergique et à l'aspirine.

Pour le traitement de l'asthme bronchique de type allergique, une hyposensibilisation est nécessaire. Ce type de thérapie vous permet de bloquer la réaction pathologique du corps aux stimuli externes..

L'essence de cette procédure est l'introduction au patient à des doses microscopiques d'une substance irritante, à laquelle le patient a une allergie qui provoque des crises d'asthme. Les injections sont effectuées par un cours spécial, qui est calculé individuellement par le médecin, pour chaque cas.

L'asthme d'aspirine est traité avec une désensibilisation à l'aspirine pour développer une réponse normale à ce médicament dans le corps..

Thérapie alternative

Des méthodes de thérapie non traditionnelles sont également utilisées pour traiter et soulager l'état général d'un adulte..

Important! Aucune méthode de médecine alternative ne peut être utilisée comme méthode indépendante de traitement de l'asthme bronchique. Leur tâche principale consiste à arrêter les symptômes d'asthme sévères et à soulager la condition chez l'adulte et l'enfant.

Spéléothérapie (un type de climatothérapie) - passer du temps dans des grottes de sel, dont le microclimat affecte favorablement le système respiratoire humain.

Après que les grottes de sel, les crises d'asthme et la toux disparaissent, l'excrétion des expectorations est activée, les fonctions protectrices du système immunitaire augmentent.

En présence de spasme bronchique, vous pouvez vous référer aux méthodes suivantes:

  • électropuncture (utilisation d'impulsions électriques);
  • dubothérapie (méthode d'utilisation des balles en métal);
  • acupuncture.

La base de ces méthodes est l'effet sur certains points du corps humain, en raison duquel les crises sont arrêtées et les fonctions du système nerveux central sont restaurées.

La thérapie respiratoire est l'une des méthodes alternatives les plus efficaces de la thérapie de l'asthme..

La méthode est basée sur le développement des poumons et des bronches, en effectuant des techniques de respiration spéciales et en prononçant des sons laryngés.

Cette méthode est strictement interdite aux patients lors d'une exacerbation de la maladie, qui s'accompagne d'attaques graves et prolongées..

Traitement avec des remèdes populaires à la maison

Les recettes de médecine traditionnelle incluent l'utilisation des herbes suivantes:

Recette 1:

Pour préparer le bouillon, vous aurez besoin: d'une cuillère à soupe d'herbe séchée et moulue, qui est versée avec un verre d'eau bouillante.

Avant utilisation, insister 60 minutes, filtrer et refroidir à température ambiante.

Mangez une cuillère à soupe de bouillon le matin, l'après-midi et le soir.

Recette 2:

Pour préparer la deuxième décoction thérapeutique, vous devez verser 10 g de bourgeons de pin dans un verre d'eau chaude de 200 m et laisser reposer 2 à 2,5 heures. Filtrez, prenez jusqu'à 4 fois par jour une cuillère à soupe.

Les reins de pin aident à éliminer les expectorations, soulagent le processus inflammatoire et ont un effet antimicrobien.

Recette 3:

En médecine populaire, pour le traitement de l'asthme bronchique, les racines de réglisse sont utilisées, à partir desquelles une décoction est préparée.

Une cuillère à café de racines écrasées est ajoutée à la casserole, versez 0,5 l d'eau et faites bouillir à feu doux pendant 30 minutes.

Après, le bouillon doit être refroidi, filtré, ajouté plus d'eau pour revenir à son volume d'origine, car pendant l'ébullition, l'eau s'évapore.

Mode d'utilisation: cuillère à soupe, une demi-heure avant le repas principal, 3 fois par jour.

Important! Sans consulter un spécialiste, il est fortement déconseillé de recourir à la médecine traditionnelle, que ce soit pour un adulte ou un enfant, en raison d'éventuelles réactions allergiques qui ne feront qu'aggraver la situation des patients.

Prévention de l'asthme bronchique

Les crises d'asthme peuvent être évitées en réduisant l'exposition aux facteurs négatifs. Pour cela, la première étape est l'identification des facteurs provoquants. Certains de ces facteurs sont l'air pollué, les allergies, la sinusite, l'air froid, le virus de la grippe, la fumée, divers parfums.

Le tabagisme peut également provoquer des crises d'asthme et, par conséquent, toute forme de tabagisme doit être évitée..

Si le rhume et la grippe provoquent une crise d'asthme, évitez les endroits surpeuplés ou l'exposition à l'air froid, cela réduira la fréquence des crises d'asthme..

Prévoir

L'asthme bronchique est une maladie chronique et le pronostic chez l'adulte dépend généralement de la gravité de la maladie. Dans certains cas, la maladie peut entrer dans des périodes de rémission plus longues. Habituellement, dans les cas modérés d'asthme bronchique, les manifestations cliniques peuvent s'améliorer avec le temps..

Environ 10% seulement des cas ont un état très grave et persistant qui ne répond pas au traitement. Chez ces patients, il y a une diminution irréversible de la fonction pulmonaire, ainsi que des changements dans les parois des voies respiratoires.

Les décès dus à des crises d'asthme sont relativement rares et peuvent être évités par des médicaments..

En général, le pronostic de l'asthme bronchique est très bon. Plus de la moitié des enfants asthmatiques ne présentent pas de symptômes à l'âge adulte si la maladie est détectée et traitée à temps, mais dans certains cas, l'asthme peut réapparaître même après une décennie d'absence. Dans tous les cas, les voies respiratoires restent vulnérables à vie..