Image

Respiration du nouveau-né

Maman se pencha sur le berceau, regarde le bébé endormi et ne peut pas regarder suffisamment. Voici son bébé, son bébé, son sang. Maman considère les traits mignons, embrasse les petits doigts, écoute la respiration du bébé.

Il n'y a pas de vie sans respirer

La respiration est un processus physiologique important par lequel l'oxygène pénètre dans le corps et les sorties de dioxyde de carbone. La respiration donne de l'énergie à une personne pour la vie. Sans vie, aucune créature vivante sur notre planète ne peut vivre. Une personne sans air vit au maximum 5-9 minutes. Des records du monde ont été établis dans l'espace sans air jusqu'à 18 minutes, puis après une formation spéciale.

Le processus de respiration humaine est divisé en deux étapes. Lorsque vous inspirez par les voies respiratoires, l'air pénètre dans les poumons, qui se sépare dans le sang en oxygène et en dioxyde de carbone. La deuxième étape implique la saturation du corps en oxygène. L'oxygène est transporté par le sang artériel des poumons vers tous les organes. Le dioxyde de carbone est collecté par le sang veineux dans les poumons, qui est libéré lors de l'expiration.

Les biologistes et les médecins ont prouvé la possibilité de guérir diverses maladies à l'aide d'exercices respiratoires spéciaux. En Russie et dans les pays du monde, les méthodes de V.F. Frolov, A.N. Strelnikova, K.P. Buteyko, I.P.Neumyvakin, V.N. et même construire. Vous pouvez apprendre aux enfants à respirer correctement dès l'âge de deux ans.

Système respiratoire des nourrissons

Dans la petite enfance, ce système est d'une importance particulière. Tous les organes ne se sont pas encore développés et ne sont pas pleinement opérationnels, de sorte que la respiration du nouveau-né devient un moment vital dans le corps du bébé.

Presque tous les systèmes infantiles, y compris le système respiratoire, diffèrent des systèmes correspondants d'un adulte, leur travail présente des caractéristiques liées à l'âge qui fournissent le régime d'âge souhaité.

Les voies respiratoires supérieures et inférieures du nourrisson sont trop petites pour une respiration profonde complète. Le nez et le nasopharynx sont courts et étroits, donc même un petit mot fait éternuer un bébé, et un léger nez qui coule devient dangereux en raison d'une hyperémie de la couche muqueuse et d'une diminution de la lumière des voies nasales et du larynx. Non seulement les maladies, mais aussi la poussière et les petites taches, pénétrant dans un petit nez, provoquent des reniflements, des sifflements, des ronflements.

C’est pourquoi il est nécessaire de nettoyer le nez du bébé à temps et de tout mettre en œuvre pour prévenir le rhume et les maladies virales. La rhinite, la bronchite, la laryngite, la pharyngite et toute autre inflammation sont dangereuses à cet âge. Le massage et la gymnastique sont la meilleure action préventive pour se protéger contre les maladies, ainsi que pour développer les muscles respiratoires et améliorer la respiration..

Les spécificités de la respiration chez les nourrissons

Tous les minuscules systèmes et organes du nouveau-né fonctionnent dans un mode amélioré. À la naissance, le corps n'est pas formé, les organes respiratoires sont anatomiquement physiologiquement immatures et le corps du bébé fonctionne, grandit, se développe. Même la fréquence cardiaque chez un bébé est d'environ 140 battements / min, c'est-à-dire presque deux fois plus que chez un adulte.

Les muscles à la naissance sont faibles, les voies respiratoires avec une clairance étroite, les petites côtes n'aident pas à respirer, les bébés n'obtiennent pas de respirations profondes et d'exhalations. Par conséquent, les nourrissons doivent utiliser une respiration rapide pour se fournir en oxygène. Les enfants ne savent pas respirer uniformément, leur respiration fréquente est superficielle, inégale.

Le sous-développement de la structure des organes rend la respiration du bébé superficielle, essoufflée, irrégulière, brusque, tendue, avec une éventuelle insuffisance respiratoire. Mais avec chaque jour des premières années de la vie, le département se développe et s'améliore, et à environ 7 ans ces organes sont complètement formés.

Le plus souvent, le bébé prend deux à trois respirations courtes, puis une profonde. Ceci est normal pour un bébé de 1 à 6 mois, mais une augmentation de la fréquence des inspirations et des expirations jusqu'à 40 à 60 fois par minute est nécessaire pour fournir pleinement à l'enfant de l'oxygène. À 9-12 mois, les inhalations et exhalations du bébé deviennent uniformes, rythmées, calmes.

Si le bébé respire sans tension, sans bruit et gémissements, ne gonfle pas les ailes du nez, alors c'est la norme. Sinon, montrez le bébé au médecin..

La fréquence

Le nombre de mouvements respiratoires par minute est calculé par le mouvement de la poitrine lorsque le bébé est au repos. La fréquence respiratoire résultante de l'enfant est vérifiée avec le tableau dans lequel les normes sont prescrites pour les enfants jusqu'à un an.

  • de la naissance à deux semaines - 40 à 60 respirations par minute;
  • de 2 semaines à 3 mois - 40-45;
  • de 4 mois à six mois - 35-40;
  • de 7 mois à un an - 30-36.

A titre de comparaison: la fréquence respiratoire d'un adulte est de 16-20 par minute, pendant le sommeil ─ 12-14.

Après avoir calculé la fréquence des mouvements respiratoires, ou NPV, le pédiatre détermine le type, la profondeur et le rythme de la respiration, ainsi que si la poitrine, la paroi abdominale et le système cardiovasculaire dans son ensemble fonctionnent correctement. Il est logique que les parents calculent si la fréquence correspond aux indicateurs médicaux, car un échec peut indiquer le début de la maladie.

Type de respiration

Défini comme thoracique, abdominal et mixte:

  • le type thoracique est caractérisé par des mouvements de la poitrine;
  • abdominale - mouvements du diaphragme et de la paroi abdominale,
  • mixte ─ poitrine et diaphragme en cours d'exécution.

Dans le premier cas, la partie inférieure des poumons n'est pas suffisamment ventilée, dans le second - l'apex, à la suite de laquelle un syndrome de congestion est possible. Le type mixte de mouvements respiratoires dus à l'expansion de la poitrine et aux mouvements de la paroi abdominale ventile les poumons dans toutes les directions.

Violations

Violations du rythme ou des pathologies du signal de fréquence qui chez les nourrissons sont asymptomatiques ou sont des signes de troubles.

Ainsi, le syndrome de détresse respiratoire peut survenir le 1-3 jour de vie des miettes à l'hôpital. Mais ici, les néonatologistes, les pédiatres, les obstétriciens aideront sans aucun doute le nouveau-né.

Parfois, maman a peur des sons que le bébé fait avec son nez, sa gorge, son nasopharynx, ses poumons.

Si le bébé est en bonne santé, respire sans effort et silencieusement, les voies respiratoires fonctionnent normalement. Discutez de tous les sons parasites avec le pédiatre traitant afin d'éviter de gros problèmes.

  • Le bébé siffle, siffle, gémit - signifie, les tubes respiratoires se rétrécissent, l'air passe difficilement. De plus, ces sons apparaissent à la suite d'une inflammation, de crampes, d'infections, d'un gonflement, d'une ingestion de corps étranger. Un signe de graves problèmes de difficulté à respirer est bleu autour de la bouche, somnolence, incapacité à émettre des sons. Appeler d'urgence une ambulance, ne tirez pas.
  • Avec une respiration sifflante, une toux et un nez qui coule sont apparus - cela signifie que le bébé a attrapé un rhume. Respiration rapide, les miettes sont difficiles à inspirer et à expirer, il est méchant, il ne mange pas ─ appelez le médecin local, c'est peut-être une maladie bronchique.
  • La difficulté à respirer par le nez entraîne une congestion nasale et peut être un trouble.
  • Parfois, des gargouillements se font entendre dans les voies respiratoires. Il s'agit de la salive que le bébé n'a pas le temps d'avaler, s'accumule dans le cou et émet des gargouillements au passage de l'air. Ce syndrome disparaît bientôt.
  • Un trouble assez fréquent, lorsqu'un enfant ronfle dans un rêve, respire plus souvent qu'un nez, ─ c'est un autre trouble et aussi une raison de consulter un médecin, les végétations adénoïdes peuvent être agrandies.
  • L'enfant étouffe s'il s'étouffe ou respire et gèle très souvent. C'est normal pour les bébés de moins de 6 mois, mais assurez-vous d'en parler au médecin..
  • Pendant plusieurs secondes, un arrêt respiratoire se produit assez souvent chez les petits enfants. Cela fait peur aux mamans, elles ne savent pas quoi faire, mais tout se passe généralement de lui-même. Prenez votre bébé debout, vaporisez de l'eau froide sur votre visage, donnez de l'air frais, tapotez le dos et le cul.
  • Syndrome d'apnée ─ une pause effrayante dans la respiration pendant 10 à 20 secondes, puis la respiration est rétablie.

Norme

  • L'apparition fréquente de sons étrangers lors de l'inhalation pendant que le bébé se développe normalement et prend du poids, que cela ne vous fasse pas peur, le bébé deviendra trop grand d'ici 1,5 an.
  • Dans un état d'excitation joyeux, avec un fort intérêt ou pendant une activité physique, le bébé commence à respirer souvent. Il s'agit d'un état naturel..
  • Dans un rêve, un nouveau-né peut siffler, gargouiller, ronronner, grogner, chanter un oiseau, et tous ces bruits respiratoires normaux ne provoquent pas de perturbations, mais sont causés par la structure imparfaite du nasopharynx.

C'est intéressant

Nous savons que les gens et les animaux sur Terre respirent de l'oxygène, et nous considérons que le dioxyde de carbone n'est pas nécessaire, nous l'exhalons. En fait, le dioxyde de carbone n'est pas moins important que l'oxygène, car l'oxygène nous donne de l'énergie, brûle les matières organiques et le dioxyde de carbone est impliqué dans la régulation du métabolisme. Lors de la respiration, avant de sortir pour expirer, le dioxyde de carbone est impliqué dans la vie du corps. Il calme le système nerveux, dilate les vaisseaux sanguins, anesthésie, synthétise les acides aminés, favorise la respiration.

Et plus loin. Il s'avère qu'avec un cri fort et fort, les poumons du bébé souffrent - ils éclatent littéralement. Un nourrisson peut crier s'il a faim ou qu'il a froid et qu'il ne se sent pas bien. Prenons soin des miettes pour qu'elles n'aient pas à déchirer les poumons.

Comment un nouveau-né doit respirer: problèmes de respiration rapide dans un rêve, retards et respiration sifflante chez un enfant sans fièvre

La respiration est le processus le plus important dans le corps humain de tout âge avec la contraction du muscle cardiaque. La respiration élimine le dioxyde de carbone du corps et sature les cellules d'oxygène. Sans elle, aucune créature vivante sur la planète ne peut exister. La personne maximale peut passer 5 minutes sans oxygène. Le record du monde, enregistré après une longue période de préparation d'une personne à vivre dans un espace sans air, à savoir sous l'eau, est de 18 minutes.

La respiration d'un nouveau-né est plus fréquente que chez l'adulte, du fait que le système respiratoire lui-même n'est pas encore complètement formé

Le processus lui-même est divisé en deux étapes. Lors de l'inhalation par les voies respiratoires, l'air pénètre dans les poumons humains, qui sont divisés en oxygène et en dioxyde de carbone, en passant par le système circulatoire. Lorsque vous expirez, le dioxyde de carbone est éliminé du corps. L'oxygène est distribué à tous les tissus et organes par les artères, et le dioxyde de carbone est libéré par le sang veineux dans les poumons. Si sagement et fonctionnellement ordonné la nature elle-même. La respiration de tout nouveau-né, comme un adulte, est un processus rythmique important, dont les échecs peuvent indiquer des dysfonctionnements dans le corps et entraîner des conséquences graves.

Respiration du nouveau-né

La respiration des nourrissons est d'une grande importance à la fois comme indicateur de la santé du bébé et comme principal processus de survie d'un nouveau-né, qui a ses propres caractéristiques d'âge, en particulier, des voies respiratoires très étroites. Les voies respiratoires de l'enfant sont courtes, donc une respiration profonde et expiratoire ne sont pas effectuées. Le nasopharynx est étroit, et le plus petit objet étranger qui y pénètre peut provoquer des éternuements et de la toux, et l'accumulation de mucus et de poussière - ronflement, reniflement et suffocation. Même un nez qui coule légèrement est dangereux pour le bébé en raison de l'hyperémie de la muqueuse et du rétrécissement de la lumière.

Les jeunes parents doivent s'efforcer de faire tout leur possible pour que le bébé n'attrape pas une maladie virale et n'attrape pas de rhume, car la rhinite et la bronchite pendant la petite enfance sont très dangereuses, elles doivent être traitées longtemps et durement, car les parasites ne peuvent toujours pas prendre la plupart des médicaments. Maintenir la température dans la pépinière, faire des massages et de la gymnastique pour le bébé, doser la fréquence des invités et la durée des promenades.

Les promenades fréquentes, l'air frais ont un effet bénéfique sur la santé et la respiration du bébé

Les particularités de la respiration du bébé

Le corps du bébé se développe littéralement à l'heure. Tous les organes et systèmes fonctionnent dans un mode amélioré, donc le pouls et la pression artérielle du bébé sont beaucoup plus élevés que chez un adulte. Ainsi, le pouls atteint 140 battements par minute. Le corps d'une petite personne est réglé physiologiquement pour une respiration rapide afin de compenser l'impossibilité d'inspirations-expirations profondes et à part entière dues à des imperfections du système respiratoire, des passages étroits, des muscles faibles et des petites côtes.

La respiration des bébés est superficielle, souvent ils respirent de façon intermittente et inégale, ce qui peut effrayer les parents. Même une insuffisance respiratoire est possible. À l'âge de 7 ans, le système respiratoire de l'enfant est complètement formé, le bébé grandit, cesse d'être très malade. La respiration devient la même que chez l'adulte, et la rhinite, la bronchite et la pneumonie sont plus faciles à transporter.

Allure, fréquence et types de respiration

Si votre petit n'a pas le nez bouché et que son corps fonctionne normalement, alors le bébé prend deux ou trois poumons courts, puis une profonde respiration, tandis que les exhalations restent tout aussi superficielles. Il s'agit de la respiration spécifique de tout nouveau-né. L'enfant respire souvent rapidement. En une minute, pour fournir au corps de l'oxygène, le bébé fait environ 40 à 60 respirations. Un bébé de 9 mois devrait respirer de façon plus rythmée, profonde et uniforme. Les bruits, la respiration sifflante, le gonflement des ailes du nez devraient déranger les parents et les faire montrer à un pédiatre.

Le nombre de mouvements respiratoires est généralement calculé par les mouvements de la poitrine du bébé, qui est au repos. Les normes de fréquence respiratoire sont répertoriées:

  • jusqu'à la troisième semaine de vie - 40 à 60 respirations;
  • de la troisième semaine de vie à trois mois - 40 à 45 respirations-expirations par minute;
  • de 4 mois à six mois - 35-40;
  • de six mois à 1 an - 30-36 respirations-expirations par minute.

Pour rendre les données plus visuelles, nous indiquons que la norme de la fréquence respiratoire d'un adulte est jusqu'à 20 respirations-expirations par minute, et à l'état de sommeil, l'indicateur diminue de 5 unités supplémentaires. Les lignes directrices aident les pédiatres à déterminer leur état de santé. Dans le cas où la fréquence des mouvements respiratoires, en abrégé NPV, s'écarte des positions généralement acceptées, nous pouvons parler d'une maladie des voies respiratoires ou d'un autre système dans le corps d'un nouveau-né. Les parents eux-mêmes ne peuvent pas manquer l'apparition de la maladie, calculant périodiquement la VAN à la maison, selon le Dr Komarovsky.

Chaque maman peut vérifier indépendamment la fréquence et le type de respiration

Au cours de la vie, le nourrisson peut respirer de trois manières différentes, ce qui est physiologiquement prescrit par la nature, à savoir:

  • Type de poitrine. Il est prédéterminé par les mouvements caractéristiques de la poitrine et ne ventile pas correctement les parties inférieures des poumons..
  • Type abdominal. Avec lui, le diaphragme et la paroi abdominale bougent et les parties supérieures des poumons ne sont pas correctement ventilées.
  • Type mixte. Le type de respiration le plus complet, les voies respiratoires supérieures et inférieures sont ventilées.

Écarts par rapport à la norme

Les paramètres du développement physiologique ne répondent pas toujours aux normes généralement acceptées en raison de la mauvaise santé humaine. Causes d'anomalies respiratoires non pathologiques:

  • le bébé peut respirer trop rapidement pendant une période d'activité physique, jouer, dans un état excité de nature positive ou négative, en quelques minutes de pleurs;
  • dans un rêve, les nouveau-nés peuvent siffler, siffler et même siffler mélodieusement, si ce phénomène est peu fréquent, il est uniquement dû au sous-développement du système respiratoire et ne nécessite pas l'intervention de médecins.
Le rythme respiratoire du bébé peut varier en fonction de son état, par exemple lors des pleurs

Pourquoi les enfants peuvent-ils retenir leur souffle??

Jusqu'au début du sixième mois de la vie du bébé, il peut subir un arrêt respiratoire (apnée), et ce n'est pas une pathologie. Dans un rêve, les retenues de souffle représentent jusqu'à 10% du temps total. Une respiration inégale peut avoir les causes suivantes:

  • SRAS. Avec les rhumes et les maladies virales, la fréquence respiratoire augmente, il peut y avoir des retards, une respiration sifflante, des reniflements.
  • Carence en oxygène. Il se manifeste non seulement en retenant votre souffle, mais aussi par le bleuissement de la peau, l'opacification de la conscience. L'enfant halète. Dans ce cas, l'intervention de médecins est nécessaire..
  • Température corporelle élevée. Une perte de rythme et un essoufflement indiquent le plus souvent une augmentation de la température, ce qui peut non seulement dans le contexte du SRAS, mais aussi avec la dentition.
  • Faux croup. La maladie d'asphyxie la plus grave nécessite un appel d'urgence immédiat.

Si nous parlons d'enfants de moins de 7 ans et surtout de l'âge Sadik, la cause de l'apnée peut être les végétations adénoïdes, en raison de la grande taille dont l'enfant retient son souffle. L'adénoïdite est une maladie courante qui survient chez les enfants fréquentant les jardins d'enfants, s'habillant dans des chambres froides et souffrant très souvent du SRAS. Il caractérise l'essoufflement, surtout la nuit, car les végétations adénoïdes envahies empêchent le bébé de respirer complètement par le nez.

L'adénoïdite est traitée avec des sprays antiseptiques et une goutte dans le nez, l'homéopathie est assez populaire, un long séjour à la maison dans des conditions chaudes. Médicaments efficaces pour les ganglions lymphatiques enflés. Le traitement est nécessaire long et continu, en cas d'échec, l'élimination des végétations adénoïdes peut être recommandée..

Qu'est-ce que la respiration sifflante?

Idéalement, la respiration du nouveau-né s'effectue sans difficulté ni respiration sifflante. L'apparition de bruit indique un dysfonctionnement du corps. La respiration sifflante est une inhalation-expiration difficile par les voies respiratoires rétrécies, elles peuvent survenir avec une infection, un bronchospasme, un œdème ou un corps étranger. Le symptôme d'un faux croup est une respiration sifflante lors de l'inhalation de stridor (nous recommandons de lire: comment et comment traiter le stridor chez les nouveau-nés?).

Lorsque des soins médicaux sont requis?

Si vous entendez une respiration sifflante, analysez l'état général du bébé. Appelez une ambulance si vous remarquez l'un des symptômes suivants: peau bleue autour des lèvres; l'enfant est inhibé et somnolent, la conscience est trouble; bébé ne peut pas parler.

Une respiration sifflante chez un bébé peut signifier qu'une maladie catarrhale a commencé. Dans ce cas, maman doit appeler le pédiatre à la maison

Résumons dans un tableau les situations où la respiration sifflante, les causes possibles et vos actions sont perceptibles dans la respiration de l'enfant (nous vous recommandons de lire: le nouveau-né éternue souvent: causes et traitement).

SituationCauseActions
Chez un nourrisson, une respiration sifflante se produit périodiquement à l'improviste, en particulier pendant le sommeil (nous recommandons de lire: que dois-je faire si le bébé grogne?). Il se développe normalement, un examen de routine d'un pédiatre ne montre aucune pathologie.Imperfection physiologique des voies respiratoires du bébé. Pas de pathologies.Prenez calmement ce phénomène, la situation changera en fonction de l'âge d'un an de votre enfant. Consultez votre médecin si votre respiration sifflante est trop forte ou trop fréquente, ou si cela semble inhabituel à votre oreille lorsque votre bébé respire et expire. L'essentiel est de fournir des conditions confortables pour le développement du corps de l'enfant, d'humidifier l'air, de maintenir la température dans la chambre des enfants à moins de 21 degrés Celsius, de ventiler la crèche 2 fois par jour (voir aussi: norme de température chez un nouveau-né).
Respiration sifflante sur fond d'infections virales respiratoires aiguës ou de rhumes. L'arachide a une toux et un nez qui coule.Maladie virale.Consultez un pédiatre et un médecin ORL. Boire beaucoup et des conditions confortables pour le bébé avant l'arrivée du médecin.
L'enfant développe périodiquement une toux ou un nez qui coule, qui ne passe pas par les médicaments anti-ARVI, dure plus de 2 jours (voir aussi: pourquoi l'enfant ronfle-t-il en dormant et comment le guérir?). Parents diagnostiqués avec des allergies ou de l'asthme.Toux allergique ou asthme.Analysez ce qui peut provoquer des allergies. Tout d'abord, assurez-vous qu'il n'y a pas d'allergènes dans l'alimentation de la mère si le bébé est sous HB. Pendant l'alimentation, des substances indésirables peuvent lui être transmises. La période de floraison de l'herbe à poux et d'autres plantes allergiques, la poussière dans la pièce, les vêtements de l'enfant jouent un rôle. Contactez votre allergologue, faites des tests d'allergènes.

Quand appeler une ambulance?

Il y a des situations où votre enfant a un besoin urgent d'appeler un médecin ou une ambulance. Indiquons dans quels cas une respiration sifflante est un signe avant-coureur de la maladie grave d'un bébé. Cela pourrait être le début d'une maladie grave, d'une condition critique ou d'un corps étranger pénétrant dans les voies respiratoires, provoquant une suffocation et un gonflement..

Il est possible de soulager la respiration laborieuse de l'enfant avec une bronchite à l'aide d'un sirop, que le médecin vous prescrira

Respiration sifflante sur fond de toux atroce fréquente, qui dure plus d'une journée.La bronchiolite est une infection des bronchioles des poumons, les plus petites branches des bronches. Plus fréquent chez les bébés.Cette maladie grave nécessite des soins médicaux d'urgence. Hospitalisation possible.
Le bébé d'un âge sadikovsky parle dans le nez, ronfle et siffle pendant le sommeil, avale, est sujet à des rhumes fréquents. L'enfant se fatigue rapidement et respire par la bouche.Adénoïdite.Consultez votre médecin ORL. Gardez votre bébé au chaud, limitez les randonnées, nettoyez plus souvent à l'eau, humidifiez la pièce.
Respiration sifflante et toux sévère contre la fièvre.Bronchite. Pneumonie.Consultez votre médecin dès que possible. Si l'enfant n'est plus en bas âge et que vous avez l'expérience du traitement contre le SRAS, vous pouvez lui donner un sirop contre la toux et un anti-allergique appropriés pour soulager la maladie. La bronchite et, surtout, la pneumonie peuvent nécessiter une hospitalisation.
Respiration sifflante sur fond de toux aboyante sèche, fièvre, enrouement, pleurs étranges.Faux croup.Appelle une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, humidifiez la pièce, assurez la circulation de l'air frais.
Une forte respiration sifflante est apparue brusquement, surtout après que le bébé a été laissé seul pendant un certain temps, et qu'il y avait de petits objets à proximité, des jouets aux boutons. Le bébé pleure d'une voix rauque.Un corps étranger pénètre dans les voies respiratoires.Appelez une ambulance, seul un professionnel de la santé vous aidera à dégager les voies respiratoires d'un corps étranger.

Pourquoi la respiration sifflante est plus fréquente chez les bébés?

Le plus souvent, une respiration sifflante est diagnostiquée chez les enfants de moins de 3 ans. Cela est dû à une formation insuffisante des voies respiratoires. Ils sont étroits et plus faciles à obstruer le mucus, la poussière, sujets à l'enflure. Il est plus difficile de traiter les enfants, car ils ne peuvent pas utiliser de nombreux médicaments fabriqués par l'industrie pharmaceutique, les ARVI et les rhumes sont donc plus difficiles et plus longs. Pourquoi la respiration est-elle parfois lourde et bruyante? Il s'agit d'air sec et poussiéreux, selon le Dr Komarovsky. Il est nécessaire d'humidifier l'air et de tempérer les enfants pour éviter les problèmes respiratoires, le rhume, l'adénoïdite précoce et les complications.

Pourquoi le nouveau-né respire-t-il bizarrement?

Le bébé a-t-il une respiration fréquente et inégale? Dans les premiers mois de la vie, cette condition est considérée comme la norme. Cependant, dans certains cas, le bébé a besoin de l'aide d'un médecin.

Caractéristiques du souffle du nouveau-né

Au cours de la première année de vie, le corps du bébé a besoin d'un double volume d'oxygène. De plus, le système respiratoire de l'enfant est encore imparfait. Au début, ses voies nasales sont trop étroites, le volume de ses poumons est très petit et ses muscles thoraciques sont faibles. Pour cette raison, le bébé ne peut pas respirer profondément et uniformément. Pour que l'oxygène dans la bonne quantité pénètre dans son corps, le bébé respire fréquemment et rapidement. Cette respiration superficielle et intermittente est commune à tous les nourrissons jusqu'à un an.

Comment les bébés en bonne santé respirent?

Si le corps du bébé fonctionne correctement, le bébé respire de cette façon: d'abord, respirez longuement, puis après une courte pause, expirez brièvement. Il est également considéré comme normal si le bébé prend deux ou trois respirations légères et une profonde, les pauses entre elles restent courtes, les expirations sont superficielles.

Les enfants de moins d'un an respirent le plus souvent l'estomac ou la poitrine et le ventre en même temps. Par conséquent, le bébé doit être porté dans des vêtements amples qui n'appuient pas sur la cavité abdominale et ne gênent pas les mouvements.

Au cours du premier mois de vie, le bébé doit prendre 40 à 60 respirations par minute, de la quatrième semaine à trois mois - 40 à 45, de quatre à six mois - 35 à 40, de six mois à 12 mois 30 à 36 respirations.

Il est important que les parents surveillent le rythme respiratoire du bébé, car un écart par rapport à cette norme est le premier signe de diverses maladies.

Important! Vous pouvez déterminer le rythme respiratoire du bébé à la maison. Pour ce faire, placez le bébé sur le dos et allumez le chronomètre. En une minute, comptez le nombre de respirations. L'essentiel est qu'à ce moment l'enfant doit être absolument calme.

Quand ne pas s'inquiéter

Les tout-petits commencent à respirer plus souvent pendant les pleurs ou les jeux actifs. Les bébés peuvent également renifler, siffler ou ronfler dans leur sommeil. Si cela ne se produit pas régulièrement, mais de temps en temps, l'enfant est en bonne santé. La raison réside dans les caractéristiques de son système respiratoire.

Si pendant l'éveil le bébé renifle, il doit se rincer le nez. Pour ce faire, instillez une goutte d'eau bouillie dans chaque narine pour faire tremper le mucus séché. Ensuite, prenez un coton, roulez dans un flagelle, humidifiez avec de l'eau, entrez soigneusement dans le nez et tournez. Utilisez deux disques (un pour chaque narine). Ne poussez pas le coton trop profondément et faites tout très soigneusement.

Si le bébé commence à soupirer, il n'y a rien de mal à cela non plus. Son corps rapporte donc de la fatigue. Il est donc temps pour le bébé de faire ses bagages.

Aller chez le docteur

Si le bébé retient son souffle (fait de longues pauses entre l'inspiration et l'expiration) ou exhale de l'air avec du bruit et une respiration sifflante, il a besoin de l'aide d'un spécialiste.

Maintien de la respiration

Il peut être observé lors des rhumes et des maladies virales. Dans ce cas, vous devez contacter un pédiatre et traire l'enfant entre les tétées avec de l'eau bouillie propre. Les bébés retiennent leur souffle et dorment la bouche ouverte s'ils ont de la fièvre ou les dents sont coupées.

Si le retard respiratoire s'accompagne de lèvres et de peau bleues, le bébé halète, devient léthargique, cela signifie une carence en oxygène. Il est nécessaire de libérer le bébé des vêtements serrés, d'ouvrir les fenêtres de la chambre et d'appeler immédiatement une ambulance.

Si le bébé ronfle souvent dans un rêve, essaie de respirer par la bouche et le nez, la raison réside dans l'adénoïdite. Cette maladie est caractéristique des enfants d'âge préscolaire et est associée à une augmentation de l'amygdale nasopharyngée. Vous devez montrer le bébé à laura. Le médecin prescrira un traitement et prescrira des médicaments. Il est recommandé à ces bébés d'avoir chaud, de respirer de l'air humide et de sortir moins souvent.

Respiration sifflante

Si le bébé tousse et siffle, que sa température corporelle augmente et que les symptômes ne disparaissent pas en une journée, vous devez appeler la maison du médecin. Très probablement, le bébé est tombé malade avec une bronchite ou une bronchiolite. Dans les cas graves, une hospitalisation peut être nécessaire..

Si l'enfant respire par intermittence et respire fortement, pleure de façon inhabituelle, une respiration sifflante est accompagnée d'une toux sèche et d'aboiements et de fièvre, nous pouvons parler d'une maladie grave - le faux croup. Appeler d'urgence une ambulance, aérer la pièce et allumer l'humidificateur.

Si une respiration sifflante commence soudainement et que le bébé pleure d'une voix rauque, un objet étranger pourrait pénétrer dans ses voies respiratoires. N'essayez pas de résoudre le problème vous-même, appelez une ambulance.

Aider le bébé à respirer

La respiration libre est la clé de la santé de votre bébé. Pour le rendre moins susceptible de souffrir de rhumes et de maladies virales, maintenez la bonne atmosphère dans la pépinière. La température dans la pièce doit être d'environ 18-20 ° C, l'humidité de l'air - 60-70%. Aérez la pièce deux fois par jour, faites un nettoyage humide régulièrement, marchez avec les miettes quotidiennement et organisez des bains d'air pour cela. Ces étapes simples aideront votre bébé à devenir actif et en bonne santé..

Un nouveau-né respire souvent - comment un bébé devrait respirer dans un rêve

Caractéristiques du système respiratoire des nourrissons

Un bébé nouveau-né s'adapte juste pour toute une vie dans le monde extérieur. Son corps ne fonctionne toujours pas aussi bien qu'un adulte. Le système respiratoire est également imparfait, a ses propres caractéristiques. D'une part, cette imperfection adapte le processus d'échange de gaz aux besoins d'une telle miette. En revanche, c'est une condition préalable pour des problèmes qui ne sont pas caractéristiques d'un âge avancé.

Les caractéristiques du système respiratoire du bébé sont:

  1. Accélération du flux sanguin dans les voies respiratoires supérieures.
  2. Passage nasal anatomiquement étroit (premiers mois de vie).
  3. Trachée et bronches anatomiquement étroites.
  4. Trompe d'Eustache courte et large.
  5. Pas de sinus.
  6. Poumons sous-développés.

La conséquence de ces caractéristiques est une difficulté à respirer dans les maladies, les inflammations..

Intéressant. Les enfants jusqu'à environ 3 ans sont plus susceptibles d'avoir une otite moyenne que les plus âgés. Cela est dû à la structure infantile de la trompe d'Eustache. Mais à cet âge, la sinusite et la sinusite frontale n'existent pas, car il n'y a pas de sinus dans lesquels se produit une infection bactérienne.

Les parents sont souvent intéressés à savoir pourquoi leur enfant mange sans interruption pour prendre une bouffée d'air. En effet, jusqu'à environ 9 mois, les bébés peuvent avaler et respirer en même temps. En même temps, ils respirent uniquement par le nez.


Bébé avec une bouteille

Type de respiration

Toutes les personnes naissent avec une respiration abdominale. C'est alors que l'estomac bouge activement lorsqu'il est inhalé. Donc, le bébé va respirer pendant environ un an.

Avec deux ans de souffle mélangé. Ensuite, il est divisé: chez les garçons, il reste mixte ou retourne à l'abdomen. Les filles ont surtout une respiration thoracique.

Il arrive qu'un nouveau-né ait une respiration rapide, puis une pause qui dure jusqu'à 10 minutes. Ensuite, le rythme normal mesuré se stabilise. C'est tout à fait normal, il n'y a aucune raison pour l'excitation parentale. Ce phénomène a même un nom spécial - respiration périodique..

De plus, le rythme peut être perturbé avec un nez qui coule, ce qui, en raison de la physiologie, se produit souvent chez les jeunes enfants. Puis il alterne avec les éternuements. Cette action réflexe vise à dégager les voies nasales.

La fréquence

Pas besoin de comparer le souffle d'un adulte et d'un enfant. Un nouveau-né respire souvent, même par rapport aux écoliers plus jeunes:

  • Pendant une période d'éveil calme, la norme est de 40 à 60 respirations par minute;
  • Dans un état excité - plus de 60 respirations / minute;
  • Dans un rêve, la fréquence diminue à 30-40 respirations.


Arachide pendant le sommeil

Cela est dû au sous-développement des poumons. Ils ne fonctionnent pas encore à pleine capacité. Dans le même temps, le besoin d'oxygène chez l'enfant est important, car son métabolisme est très rapide. Il s'avère que pour compenser le besoin d'air, le bébé ne peut que respirer plus souvent. À titre de comparaison: un adolescent ou un adulte inhale environ 16 à 20 fois par minute.

La prévention

Tout d'abord, la future mère devrait réfléchir aux manifestations possibles de l'apnée chez un enfant. Par conséquent, pendant la grossesse, la consommation d'alcool, de drogues et de tabac est absolument exclue. Les médicaments sont pris dans des cas extrêmement rares et selon les directives d'un médecin..

La nutrition doit être équilibrée avec l'apport quotidien de vitamines et de macronutriments

Il est important de penser au contexte émotionnel, d'essayer d'éviter le stress émotionnel

Pour un enfant apné, des conditions doivent être prévues pour réduire le risque d'épisodes d'arrêt respiratoire..

  • le contrôle du poids;
  • traitement rapide des maladies respiratoires, des troubles endocriniens et neurologiques, des allergies;
  • refus de manger 3 heures avant le coucher;
  • préparation de l'endroit optimal pour dormir (matelas semi-rigide, petit coussin);
  • dormir sur le côté, soutenir la colonne vertébrale et la tête au niveau maximum;
  • humidification dans la chambre (optimum 50-60%);
  • activité physique optimale avec une prédominance de l'exercice aérobie (vélo, jogging, natation, sports, promenades en plein air).

Le pronostic de l'apnée en développement actif n'est pas bon, l'augmentation des symptômes cliniques peut entraîner une invalidité à l'âge adulte.

Le taux de mortalité des personnes atteintes de formes sévères du syndrome est 4,5 fois plus élevé que celui des personnes en bonne santé. Par conséquent, la santé future de l'enfant dépend entièrement des actions coordonnées et correctes des parents, de la recherche d'une aide médicale et du soutien total de toutes les recommandations du médecin.

Comment déterminer la fréquence respiratoire

Hochet de poitrine en respirant - que faire

Les mamans doivent savoir comment calculer correctement le rythme respiratoire de leur bébé. Habituellement, cette connaissance n'est pas utile. Mais il vaut mieux se souvenir et ne pas en profiter que de ne pas savoir quoi faire à un moment crucial. Pour mesurer, vous avez besoin d'un chronomètre ou d'une minuterie. Agissez comme suit:

  1. L'enfant est rassuré, occupé par quelque chose, allongé sur le dos. Il est important que maman voit sa poitrine et son abdomen. Il vaut mieux qu'ils soient sans vêtements. Si un bébé est mesuré, ils essaient de le bercer avant cela.
  2. Un adulte surveille de près les mouvements de la paroi abdominale et de la poitrine. Si cela est difficile à faire, vous pouvez poser votre main sur la zone souhaitée et compter les mouvements respiratoires non pas visuellement, mais au toucher.
  3. La minuterie démarre pendant une minute. Ou il est marqué sur le chronomètre. Pendant cette période, toutes les respirations de l'enfant sont comptées. À la fin du temps, le résultat est fixe.

Un moniteur spécial pendant le sommeil vous aidera à mesurer le nombre de respirations. Le capteur est attaché aux vêtements du bébé, surveille la fréquence des mouvements respiratoires, les enregistre. En cas d'apnée (arrêt respiratoire pendant plus de 10 secondes), l'appareil émettra un signal qui réveillera le bébé.

Diagnostic de la maladie

Si un nouveau-né a des retards respiratoires constants dans le sommeil, vous devriez consulter un médecin: pédiatre, oto-rhino-laryngologiste, neurologue pédiatrique ou pneumologue.

Si cette condition est enregistrée chez les prématurés, une consultation néonatologiste est nécessaire.

Diagnostic de la maladie chez les nouveau-nés

La principale méthode de diagnostic de l'apnée chez les nourrissons est la polysomnographie: avec son aide, le fait du syndrome est confirmé: un arrêt respiratoire est observé visuellement, le nombre et la fréquence des retards.

Pendant l'étude, l'enfant est placé dans les conditions les plus confortables. Pendant le sommeil, les capteurs et les électrodes connectés à certaines zones du corps enregistrent les changements dans les paramètres de l'activité des organes.

En fonction des symptômes, des méthodes de diagnostic sont sélectionnées. Pour déterminer les causes de dysfonction respiratoire en cas de suspicion de syndrome obstructif, un examen oto-rhino-laryngologique est réalisé (la rhinoscopie antérieure permet de déterminer les causes des troubles respiratoires nasaux).

Si une violation du fonctionnement du système cardiovasculaire est supposée, le médecin choisira d'autres méthodes: échographie du cœur et des vaisseaux sanguins du cerveau, ECG du cœur.

Autres mesures diagnostiques:

  • radiographie (pour exclure la pneumonie);
  • CT et IRM;
  • encéphalogramme cérébral.

Diagnostic de la pathologie chez les bébés prématurés

Un manque de respiration épisodique de plus de 20 secondes, accompagné d'un bleuissement ou d'un blanchiment de la peau et d'un ralentissement du pouls, permet de tirer une première conclusion sur le syndrome d'apnée nocturne chez un bébé prématuré.

Le plus souvent, les enfants d'âge gestationnel insuffisant souffrent d'apnée centrale. La principale méthode de diagnostic est la neurosonographie (échographie du cerveau): selon ses résultats, des changements pathologiques dans la morphologie de l'organe sont révélés (une attention particulière est portée au tronc cérébral: c'est en elle que se situe le centre respiratoire), les processus cérébraux et leur dynamique sont analysés.

En présence de déviations, une ponction lombaire est pratiquée: elle permet de détecter les hémorragies intraventriculaires, foyers d'inflammation.

Causes de l'augmentation de la respiration chez les nouveau-nés

Comment un nouveau-né devrait-il dormir dans un berceau

La respiration des enfants est déjà fréquente. Il peut accélérer même s'il y a une raison. Ils peuvent être comme ça:

  • Essoufflement dû à un œdème, une inflammation, des crampes, des infections. Le pédiatre Komarovsky estime que c'est l'un des signes de pneumonie, par exemple. Cela peut également se produire en raison d'une obstruction partielle du canal respiratoire par des corps étrangers..

Important! Si le nouveau-né respire fortement, avec un sifflement ou une respiration sifflante, il est faible et somnolent, ne peut pas faire de bruit, la peau autour de la bouche devient bleue, des soins d'urgence doivent être appelés immédiatement. Cette condition menace la vie d'une petite personne..

  • Un nez qui coule, un rhume. En raison des caractéristiques structurelles des voies respiratoires, elles gonflent plus rapidement que chez les adultes. De plus, la question est compliquée par la morve qui coule le long de la paroi arrière de la trachée directement dans les poumons, provoquant le développement d'une bronchite et l'apparition d'une toux..
  • Faux croup. Il s'agit d'un œdème laryngé, semblable à ce qui se produit avec la diphtérie (on l'appelle le vrai croup). En plus d'une fréquence accrue des respirations, parmi les symptômes se trouve une toux aboyante.
  • Conditions fébriles. Étant donné que chez les enfants, le refroidissement dû à la respiration est plus rapide que chez les adultes, cela est normal à des températures élevées. Un enfant plus âgé respirera par la bouche comme un chien.
  • État excité. Cela est particulièrement évident si l'enfant est "hors de contrôle". En outre, la tachypnée (augmentation de la fréquence des respirations) se produit lorsque le bébé ne se calme qu'après un choc nerveux, une crise de colère. En même temps, il soupire rapidement, par intermittence.
  • Écarts dans le développement de systèmes internes, par exemple cardiaques. Le bébé présente un essoufflement (à ne pas confondre avec un essoufflement - repos).
  • Tachypnée transitoire. Du liquide amniotique est resté dans les poumons, provoquant une insuffisance respiratoire peu après la naissance.

Conseils utiles aux parents

Sachant à quel point la respiration libre et complète est importante pour un nouveau-né, il est nécessaire de minimiser l'impact des facteurs négatifs.

Pour ce faire, les parents ont besoin:

  • maintenir une température optimale (20-22 ° C) et le niveau d'humidité nécessaire (50-60%) dans la pépinière;
  • effectuer régulièrement un nettoyage humide et aérer la pièce dans laquelle le nouveau-né dort;
  • éviter de fumer pendant la grossesse et en présence d'un bébé;
  • si possible, faites un choix en faveur de l'allaitement maternel, ce qui renforce l'immunité du bébé grâce à la réception d'immunoglobulines et d'anticorps de la mère;
  • dans la saison pour mener à bien la prévention du rhume de tous les membres de la famille;
  • si l'un des adultes tombe malade et qu'il n'y a aucun moyen de limiter le contact avec le bébé, ne négligez pas l'utilisation de masques jetables et les exigences d'hygiène de base;
  • éviter d’emballer le visage d’un enfant pendant la saison fraîche;
  • nettoyer régulièrement le nez du bébé avec un flagelle de coton et avec un nez qui coule, avec un aspirateur, suivi de l'utilisation de gouttes à base d'eau de mer;
  • effectuer des procédures qui favorisent la santé du bébé: massage, gymnastique, bains d'air;
  • veillez à ce que le nouveau-né dorme sur le côté, ce qui réduit la probabilité d'aspiration pendant le crachement;
  • si possible, allez vous promener deux fois par jour.

En conclusion, nous notons que la respiration fréquente d'un nouveau-né dans un rêve est une variante de la norme à un âge donné. S'en inquiéter ne vaut pas la peine. Cependant, le bébé ne doit pas non plus être ignoré.

Il est important de maintenir un certain équilibre, le «juste milieu». Et en cas de moindre suspicion, consultez d'urgence un médecin qualifié

Causes de la respiration rapide

La tachypnée chez les bébés peut survenir à la fois pendant l'éveil et pendant le sommeil pour les raisons décrites ci-dessus. C'est lorsque l'enfant s'endort qu'il peut respirer plus souvent en raison de:

  • Mauvais sommeil, ce qui inquiète le bébé;
  • Végétations adénoïdes. Dans ce cas, il est difficile pour l'enfant de respirer par le nez en position couchée. Il respire par la bouche (si l'âge le permet). Donc, le sang est saturé en oxygène pire, car le nombre de respirations augmente.

Si la respiration s'accélère en raison d'un écoulement nasal, d'un gonflement de la muqueuse, le bébé commencera bientôt à grogner pendant le sommeil. Au réveil, il va sûrement trembler et pleurer, effrayé.

Types d'insuffisance respiratoire

Avec cette pathologie, il n'y a pas de support normal pour la composition gazeuse du sang, ou des dysfonctionnements dans les organes respiratoires externes se produisent. Cela conduit au fait que le corps s'use plus rapidement et n'est pas en mesure de fonctionner pleinement..

Il y a quatre degrés d'insuffisance respiratoire chez un nouveau-né:

  • À la première manifestation, ils ne sont pas immédiatement évidents, ils peuvent devenir perceptibles lorsque l'enfant est anxieux, hurlant. Les symptômes comprennent une dyspnée légère, une tachycardie initiale.
  • Le deuxième degré - un essoufflement plus grave, le nombre de respirations - les expirations augmentent considérablement. La peau de votre bébé peut pâlir.
  • Au troisième degré, la respiration est non seulement accélérée, mais aussi plus superficielle. La couleur de la peau change, elle devient malsaine, le corps du bébé peut se couvrir de sueur collante.
  • Un quatrième degré peut entraîner une perte de conscience et un coma. Les veines cervicales gonflent, inspirent et expirent irrégulièrement, agitées.

Comment aider une personne endormie à respirer normalement

Un nouveau-né respire parfois souvent dans un rêve. Ce n'est pas le symptôme d'un problème, s'il est rare. Pour que tout reste ainsi, il est important d'empêcher le développement de la pathologie. Pour ça:

  1. Renforce l'immunité des enfants. Moins les bébés tombent malades, moins leur système respiratoire est touché.
  2. Ils pratiquent la gymnastique avec l'enfant. Cela aidera à développer rapidement les poumons, à éviter leur stagnation..


Gymnastique infantile avec maman

  1. Regardez le nez du bébé. Lui-même ne peut pas se moucher, donc maman nettoie les voies nasales. Si nécessaire, le mucus est éliminé avec de la turunda de coton ou un aspirateur..
  2. Organisez le sommeil sur le dos, dans une position optimale pour le reste du nouveau-né. Si un enfant s'endort sur le ventre, cela est dangereux - des problèmes respiratoires ou un SMSN (syndrome de mortalité subite du nourrisson) peuvent se développer.
  3. Jouets en peluche, couvertures lourdes, tout ce qui peut bloquer le nez du bébé. Il est conseillé de retirer les côtés, peu importe leur sécurité.
  4. Éloignez le bébé de la fumée de cigarette et essuyez la poussière à temps. Ces deux éléments peuvent provoquer de l'asthme (dont un symptôme est la tachypnée).
  5. Ils ne déplacent pas l'enfant dans leur chambre jusqu'à un an. Il vaut mieux qu'il soit constamment avec ses parents, bien que dans son berceau. Si le petit tombe soudainement malade, maman et papa ont le temps de réagir à temps.
  6. N'oubliez pas d'ouvrir les fenêtres la nuit, au mieux de votre capacité à humidifier l'air de la pièce. Un air pur et frais est nécessaire pour un développement sain de l'enfance..

Mesures préventives

Certaines études ont suggéré que se tenir debout sur le ventre pendant le sommeil augmente le risque de développer une SHSM. Cependant, à l'heure actuelle, la plupart des néonatologistes conviennent que le facteur décisif n'est pas la position pendant le sommeil, mais l'organisation correcte de l'endroit où le bébé peut dormir: le matelas doit être orthopédique, rigide ou semi-rigide, tous les oreillers, les lits en plumes duveteux, lourds et couvertures volumineuses, ainsi que de gros jouets en peluche - c'est-à-dire tout ce qui peut provoquer l'étranglement. Il est préférable de couvrir le bébé avec une couverture légère - en laine ou en synthétique, son bord supérieur ne doit pas dépasser le niveau des épaules. La température dans la pièce où dort le bébé ne doit pas dépasser 24 ° C; mieux si elle est dans la gamme de 18-21ºС. Le fait est que l'augmentation de la température augmente fortement les besoins du cerveau en oxygène et sa sensibilité à l'hypoxie. En aucun cas vous ne devez fumer dans la pièce où l'enfant dort.

Contrairement aux attentes, le sommeil commun du bébé avec les parents n'augmente pas le risque de CBC (si, bien sûr, les libations d'alcool et l'utilisation de médicaments puissants sont exclus), mais le réduit même. Le fait est que le corps du nourrisson a la capacité de synchroniser certains paramètres avec des indicateurs externes similaires. Ainsi, être près de la mère conduit à l'établissement d'une respiration plus rythmée et de palpitations dans les miettes. Apparemment, les caractéristiques évolutives intégrées n'impliquent pas l'existence d'un nourrisson séparément de sa mère. L'allaitement maternel sans interruption nocturne (ce qui se produit généralement lors de l'organisation de l'alimentation à la demande) est également un facteur important dans la prévention de la SHSM.

En plus des mesures préventives de cet état terrible, supposées par la nature même, avec l'aide de la science et de la technologie, des dispositifs spéciaux ont été développés pour aider à surveiller la respiration et la fréquence cardiaque du bébé et pour alerter les parents en cas de danger. Ceux-ci comprennent des moniteurs à domicile - un moniteur de respiration (son capteur est situé sous le matelas du lit de bébé et détecte les mouvements des muscles respiratoires du bébé) et un moniteur cardiorespiratoire. Le dernier appareil est capable d'enregistrer simultanément non seulement la respiration, mais la fréquence cardiaque du bébé. Les deux appareils sont équipés d'un système d'avertissement qui fonctionne en cas d'apnée prolongée et d'un moniteur cardiorespiratoire - également avec une bradycardie sévère (une diminution de la fréquence cardiaque) et une arythmie (battements cardiaques irréguliers). Dans ces cas, en règle générale, il suffit de réveiller le bébé, de le prendre dans ses bras, de faire un léger massage des talons - c'est-à-dire d'appliquer une stimulation non spécifique. Il est possible de recommander l'utilisation de ces dispositifs chez les enfants appartenant au groupe à haut risque pour le développement de SHSM.

Dorofey Apaev, pédiatre, Moscou

Quand consulter un médecin

Chez un nouveau-né, une respiration rapide peut être la norme ou l'occasion de consulter un médecin. Maman devrait se méfier si:

  • La tachypnée survient trop souvent en raison de circonstances inexpliquées. Pour lui, considérez le nombre de mouvements respiratoires au repos plus de 80 fois par minute.
  • Des grognements sifflants apparaissent, assez forts et constants. Peut être un symptôme de malformations congénitales..
  • La cyanose commence. C'est le bleuissement du bout des doigts, des joues, des lèvres. Un signe grave - il peut indiquer un manque d'oxygène, préjudiciable au cerveau, ou une insuffisance cardiaque.


Exemple de cyanose chez un nouveau-né sur les doigts

Façons d'éliminer les attaques d'apnée

  1. Stimulation physique de la respiration au moment de l'attaque - l'impact sur la fonction pulmonaire se produit par l'utilisation de secousses ou de claquements doux.
  2. L'utilisation d'un masque à oxygène spécial - en règle générale, cette méthode est recommandée pour une utilisation en cas d'attaques fréquentes. La pertinence d'utiliser cette méthode de traitement n'est établie que par le médecin traitant.
  3. Traitement médicamenteux - les médicaments sont sélectionnés en fonction de la maladie sous-jacente de l'enfant, à la discrétion du médecin.
  4. Traitement chirurgical - si la cause de l'insuffisance respiratoire ne se prête pas à un traitement classique, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale.

Toutes les méthodes et méthodes de traitement sont choisies à la discrétion du médecin. Il faut se rappeler qu'en cas d'insuffisance respiratoire grave chez un nourrisson, les parents doivent rechercher une aide qualifiée. Avec un diagnostic et un traitement en temps opportun, cette condition pathologique est éliminée sans difficultés graves.

Problèmes chez les prématurés

Les enfants nés prématurément respirent aussi souvent. De plus, c'est plus superficiel, car leurs poumons sont encore complètement immatures. La fréquence des respirations est plus élevée - de 40 à 90 fois par minute. Le rythme est inégal, le plus souvent l'apnée.

Pendant l'effort émotionnel et physique (par exemple, la succion ou les pleurs), la respiration est accélérée, puis se fige, jusqu'à une crise d'asphyxie. Il n'y a pas de réflexe de toux chez ces nourrissons, c'est pourquoi pendant l'alimentation, le liquide pénètre dans les canaux respiratoires.

Le tissu pulmonaire n'est pas encore formé comme il se doit, car il existe des conditions préalables à la survenue d'un emphysème. Pendant cela, les alvéoles augmentent pathologiquement, à la suite de quoi le processus d'échange de gaz est perturbé.

Les bébés prématurés qui à la naissance ne pesaient pas plus de 1,5 kg (ils sont considérés comme profondément prématurés) seulement au bout de trois mois normalisent le cycle respiratoire. Les enfants qui ont réussi à prendre le poids nécessaire font face à ce problème plus tôt - à la 3e semaine de vie. Dans tous les cas, le système respiratoire sera vulnérable longtemps avant la naissance du nourrisson..

La respiration du nouveau-né est un signe important que les parents ne doivent pas ignorer. Il est nécessaire de mesurer périodiquement sa fréquence, d'enregistrer les données reçues. Si quelque chose inquiète papa et maman, il vaut mieux consulter un médecin sans tarder.

Aide à un corps étranger

Si un corps étranger pénètre, il vaut la peine de fournir les premiers soins immédiats au bébé. Vous pouvez détecter le problème par les yeux et la bouche grands ouverts, le bleuissement du visage et, dans certains cas, la perte de conscience.

Avant l'arrivée, une ambulance doit être impliquée:

  • essayez d'obtenir l'article s'il est visible;
  • mettre le bébé sur l'avant-bras, abaisser sa tête sous le corps;
  • soutenez le menton des miettes avec votre main;
  • appuyez sur le dos avec des mouvements légers.

Après les manipulations, vous devez examiner la paroi arrière du pharynx lorsque vous toussez pour visualiser un corps étranger et, lorsqu'il apparaît, le faire.

7 causes de difficultés respiratoires chez les enfants ou que faire si votre enfant a soudainement des difficultés à respirer

«Il est difficile pour un enfant de respirer» est peut-être la raison la plus courante d'appeler une ambulance. Et cette circonstance est assez grave, car la respiration est l'une des fonctions vitales les plus importantes d'une personne. Voyons ce qui pourrait violer un processus aussi important..

Nez qui coule et congestion nasale

Et si cela est désagréable pour un adulte, alors pour un bébé qui allaite, un nez bouché est tout un problème. Étant donné qu'un nouveau-né ne peut pas respirer par la bouche, la congestion nasale chez les nourrissons peut provoquer un abandon du sein, de l'anxiété et des troubles du sommeil.

Le nez qui coule et la congestion nasale chez les nourrissons peuvent également être dus aux allergies, à la dentition, à l'air sec et poussiéreux, mais l'ARVI devient la cause la plus courante. Complique la situation et les caractéristiques anatomiques des nourrissons. La cavité nasale elle-même est plus courte et plus étroite que chez l'adulte. Les voies nasales sont fortement rétrécies, la muqueuse du nez est tendre, facilement blessée.

L'enfant a le nez bouché - que faire?

Ce qui est necessaire:

1. Lavage nasal toutes les 2 à 3 heures. Toute solution saline (solution saline, Rinorin, Aqualor baby, Otrivin baby) convient au lavage. Si vous avez un enfant jusqu'à un an, privilégiez les gouttes.

2. Aspirateur. Cet appareil est vendu en pharmacie, il existe de nombreuses options:

  • l'aspirateur à seringue est un bon vieil appareil, familier à tout le monde, y compris nos mères et nos grands-mères. Mais, hélas, ils sont bon marché et inefficaces;
  • les aspirateurs mécaniques se composent d'un tube, d'un récipient pour recueillir le mucus et d'un filtre remplaçable;
  • les aspirateurs électriques sont les plus faciles à utiliser. Un tube est inséré dans le nez de l'enfant, un bouton est enfoncé et l'aspirateur fait tout lui-même.

Que faire:

  1. Toutes les 2 à 3 heures, rincez-vous le nez avec une solution saline, en instillant 7 à 8 gouttes dans chaque narine.
  2. Les enfants qui se mouchent doivent être expliqués quoi faire. Les bébés qui ne savent pas se moucher doivent enlever le mucus avec un aspirateur ou une turunda en coton.
  3. La pièce dans laquelle l'enfant se trouve doit être ventilée, bien nettoyée, humidifiée, pas d'odeur dans la pièce.
  4. Il vaut mieux dormir avec une tête de lit surélevée.
  5. Contactez votre médecin pour un examen et d'autres recommandations..

Si de telles gouttes vous sont prescrites, suivez strictement les recommandations du médecin pour leur utilisation.

Réaction allergique

Les manifestations d'allergies sont différentes et tout le monde le sait. Il y a une éruption cutanée, une rhinite peut apparaître ou une forme plus désagréable peut se développer - œdème allergique.

L'œdème de Quincke est une réaction allergique qui se développe rapidement, commence généralement par le visage et descend.

Les symptômes de l'œdème de Quincke comprennent plusieurs manifestations:

  1. Oedème des tissus, poches du visage, paupières, lèvres, oreilles.
  2. Avec la propagation de l'œdème, l'enrouement de la voix se développe, une toux aboyante se développe, la respiration s'accélère, une sensation d'essoufflement apparaît, la peau devient pâle.
  3. La diarrhée, des vomissements et des douleurs abdominales sont également possibles..
  4. L'enfant peut se plaindre d'une sensation de froid, peut avoir très peur.
  5. Perte de conscience possible.

Que faire:

  1. Ouvrez la fenêtre. L'air frais facilitera les choses si la cause est de la poussière ou une forte odeur..
  2. Si l'enfant est mordu par un insecte, appliquez une compresse froide ou une serviette fraîche et humide sur le site des dommages.
  3. Donnez à votre enfant un médicament antiallergique (Suprastin, Tavegil, Fenistil, Zodak). Il est préférable que les enfants de moins de 3 ans donnent des gouttes, ils sont plus faciles à doser et à utiliser.
  4. Corps étrangers des voies respiratoires.

Corps étranger du nez

Ce que les enfants ne peuvent pas trouver dans leurs jeux. Il est regrettable que les jeux pour enfants aient parfois de tristes conséquences.

Souvent, les enfants, jouant un peu ou expérimentant, mettent un haricot, une perle, un petit détail d'un jouet dans leur nez. Et les parents ne l'apprennent que lorsque des écoulements purulents apparaissent du nez de l'enfant et que vous devez consulter un médecin ORL.

Imaginons maintenant une situation différente. Par exemple, vous avez vu comment tout cela s'est produit. Est-il possible d'aider l'enfant?

Que faire:

  • Tout d'abord, calmez le bébé, ressaisissez-vous et ne grondez pas le bébé. Croyez-moi, il est pire que vous;
  • regardez, voyez-vous ce que l'enfant a mis dans son nez, ou non. Sinon, il est préférable de consulter immédiatement un médecin ORL. Si vous voyez, inclinez la tête du bébé vers l'avant, donnez un mouchoir et demandez de tenir une narine et de la souffler de l'autre. Si cela ne fonctionne pas et que le bébé pleure, mieux vaut ne pas continuer, calmer le bébé.

Corps étranger de l'œsophage

L'œsophage n'a absolument rien à voir avec les voies respiratoires.

Mais il arrive que des enfants, se livrant à de la nourriture, l'avalent et de gros morceaux de nourriture restent coincés dans l'œsophage. La condition est désagréable, l'enfant est pâle, effrayé, la salive est abondamment séparée, il peut y avoir un arrêt respiratoire réflexe. Dans cette situation, une consultation avec un chirurgien est nécessaire.

Corps étranger dans la trachée et le larynx

La situation la plus mortelle. Une fois à l'intérieur des voies respiratoires, un corps étranger provoque un spasme des ligaments et une fermeture hermétique de la glotte. Si sous vos yeux un enfant qui venait de mâcher une pomme commence soudain à virer au bleu, à tousser et ne peut rien dire, ne perdez pas de temps, appelez d'urgence une ambulance. Mieux encore, quelqu'un d'autre devrait le faire (si possible).

Ne perdez pas de temps précieux, commencez immédiatement à fournir les premiers soins:

  1. Couchez l'enfant sur votre cuisse pour que la tête soit aussi basse que possible, frappez plusieurs fois entre les omoplates.
  2. Si l'enfant est grand, vous pouvez vous tenir derrière, saisir vos mains sous les côtes (en plaçant un double poing dans le plexus solaire) et faire un mouvement de bas en haut.
  3. Si l'enfant a jusqu'à un an, mettez-le sur votre avant-bras avec la tête baissée, votre bouche doit être ouverte, tenez votre cou et faites très soigneusement 5 sauts confiants dans le dos entre les omoplates. Si vous ne parvenez pas à obtenir l'article, essayez de tourner l'enfant vers vous et appuyez deux doigts sur la poitrine.

Soyez extrêmement prudent. Avec cette manipulation, une fracture des côtes est possible.

Bronchite aiguë. Syndrome obstructif bronchique

L'obstruction bronchique chez l'enfant est un spasme des bronches, une séparation difficile des expectorations avec une diminution de sa séparation, ce qui entraîne des difficultés à respirer.

La cause de la bronchite aiguë est le plus souvent une infection virale ou bactérienne..

Initialement, dans le contexte de la maladie respiratoire aiguë actuelle, un enfant développe une toux sèche ou improductive.

De plus, la condition s'aggrave, l'essoufflement augmente, l'enfant se plaint qu'il lui est difficile de respirer.

Si vous regardez attentivement, vous pouvez voir la rétraction des muscles intercostaux.

Que faire:

  1. Appelle un docteur.
  2. Fenêtre ouverte.
  3. Humidifiez l'air.
  4. Rassurez l'enfant.
  5. Faire l'inhalation avec une solution saline à travers un nébuliseur.

Faux croup (laryngotrachéite sténosante)

Plus fréquent chez les enfants de moins de 7 ans. Habituellement, tout commence par une infection respiratoire banale. Rien ne présage de problèmes, le soir, l'enfant devient agité, inhabituellement mobile, puis les parents commencent à remarquer un enrouement.

L'enfant est pâle, tousse constamment, la toux est généralement sèche et ressemble à un chien qui aboie. Progressivement, l'état du bébé s'aggrave, une sensation de difficulté à respirer apparaît, il devient sifflant et la toux s'intensifie.

Que faire:

  1. Appelle un docteur.
  2. L'enfant doit être en position semi-assise, cela facilitera la respiration.
  3. Fenêtre ouverte.
  4. Humidifiez l'air de la pièce. Un humidificateur d'air convient à cela. Sinon, prenez des serviettes, faites-les tremper et mettez des piles.
  5. Si vous avez un nébuliseur, inspirez avec de l'eau salée ou minérale.
  6. Donnez à votre enfant du thé chaud sucré.
  7. Si votre enfant a de la fièvre, donnez un antipyrétique selon l'âge.
  8. Ne laissez pas couler de gouttes vasoconstricteurs dans le nez du bébé. Si vous en avez, il vaut mieux inhaler avec eux, après avoir dilué les gouttes avec une solution saline.

Malheureusement, le faux croup est une condition qui peut se développer avec n'importe quelle maladie catarrhale de l'enfant. Les parents doivent être préparés à cela. Il n'y a pas de mesures préventives, vous devez donc écouter attentivement et suivre toutes les recommandations de votre médecin.

Résumant tout ce qui précède, j'attirerai votre attention sur le fait que, dans toutes les conditions, il est souhaitable:

  • bien aérer la pièce;
  • humidifier l'air intérieur;
  • donner à l'enfant une position semi-assise;
  • calmer et rassurer l'enfant.

C'est la moitié du succès. La seconde moitié - une mise en œuvre claire des rendez-vous du médecin traitant. Prenez soin de vous et de vos proches.