Image

Les raisons pour lesquelles le sang peut couler des oreilles et les premiers soins si le sang coule de l'oreille

Pendant le nettoyage de l'oreille ou après une blessure, du sang de l'oreille peut apparaître. Quelle est la principale raison de cette condition, comment prodiguer les premiers soins et quel est le traitement - lire l'article.

Structure de l'oreille

La structure de l'oreillette

Les coquilles que nous voyons à l'extérieur ne sont qu'une petite partie de l'organe. Il dirige uniquement les sons vers les récepteurs auditifs.

L'oreille entière est entièrement composée de:

  • Extérieur - évier,
  • Cavité et membrane tympaniques moyennes,
  • Intérieur - Labyrinthe.

Le sang peut aller avec une maladie des oreilles moyennes ou externes. Le vaisseau endommagé devient une source de saignement.

La rupture d'un vaisseau peut se produire pour plusieurs raisons:

  • Inflammation de l'oreille externe,
  • Inflammation de l'oreille moyenne,
  • Blessure à la tête,
  • Blessure étrangère,
  • Rupture du tympan,
  • Tumeurs et polypes.

Inflammation de l'oreille externe

Le méat auditif et la concha, qui composent l'oreille externe, peuvent s'enflammer. Le plus souvent, une telle otite moyenne est représentée par une ébullition - inflammation de la peau du conduit auditif. L'ébullition est causée par un streptocoque pathogène ou un staphylocoque.

En plus d'une petite quantité de sang, une personne se plaint de:

  • Douleur dans l'oreille lors de la mastication, lorsque vous appuyez sur l'évier,
  • Rougeur et gonflement de la zone d'inflammation.

Pourquoi le sang va-t-il à ébullition? Des gouttes de sang sont libérées au moment de l'ouverture de la formation enflammée. Le sang est sombre et mélangé à du pus. Une telle otite externe se termine généralement en toute sécurité, guérissant sans perte auditive.

Inflammation de l'oreille moyenne

L'infection du tympan et de la membrane est appelée otite moyenne. Presque tous les cas d'otite moyenne sont la conséquence d'une infection du nez et de l'oropharynx. La raison en est la connexion directe de la cavité tympanique avec le nasopharynx à travers le tube auditif.

Les infections streptococciques ou staphylococciques pénètrent dans le tympan et provoquent une otite moyenne. Une grande quantité de liquide inflammatoire se forme dans la cavité - exsudat. Sous la pression d'un fluide, la membrane peut éclater. Il y a une perforation de la membrane. De l'oreille en ce moment, du sang mélangé à du pus est libéré.

Pour comprendre que le saignement de l'oreille s'est produit précisément à cause de l'otite moyenne, des symptômes supplémentaires aideront:

  • Douleur à l'oreille - tir, forte,
  • Perte d'audition,
  • Sensation de «bruissement» et d'autres sons désagréables dans l'oreille,
  • Fièvre, faiblesse.

Blessure à la tête

Il est extrêmement rare qu'un coup violent à la tête puisse provoquer le sang de l'oreille. Il s'agit généralement d'un mince ruisseau qui coule d'une oreille ou des deux. C'est un symptôme formidable qui signifie une fracture des os du crâne. Le plus souvent, c'est une fracture de la base du crâne.

Il s'agit d'une blessure grave qui menace directement la vie humaine..

Avec le sang des oreilles, les symptômes suivants apparaissent:

  • Perte de conscience,
  • Vomissements persistants,
  • Crampes,
  • Perte de vision, audition.

Blessure par un corps étranger

Les oto-rhino-laryngologistes affirment qu'il n'est pas nécessaire de nettoyer le conduit auditif quotidiennement. L'oreille est un organe autonettoyant. Le mouvement du cérumen et des cheveux à l'intérieur conduit à l'élimination constante et progressive de tous les débris du passage. Par conséquent, seuls les bords de l'oreille sont nettoyés.

Mais beaucoup de gens essaient de nettoyer leurs oreilles le plus profondément possible en utilisant des objets inappropriés:

  • Aiguilles,
  • Des aiguilles à tricoter,
  • Boutons de coton cosmétiques,
  • Allumettes,
  • Instruments d'écriture.

Toutes ces choses ne sont pas conçues pour nettoyer vos oreilles. Lorsqu'il est utilisé, il est facile de blesser le conduit auditif et le tympan. Au moment de la blessure, une personne peut ressentir une douleur et un inconfort aigus, du sang apparaîtra de l'oreille blessée. Si la membrane est endommagée, l'ouïe sur l'une des oreilles diminue fortement.

L'utilisation d'articles inappropriés pour nettoyer vos oreilles est lourde de pertes auditives et de complications. Par conséquent, n'utilisez que des oreilles spécialement adaptées à cet usage..

Ils sont suffisamment épais et conçus pour nettoyer uniquement l'oreillette et le vestibule du conduit auditif. Leur utilisation est sans danger pour les oreilles et l'ouïe..

Pendant les jeux, les enfants placent souvent un objet étranger dans leurs oreilles - stylos, crayons et bâtons. Cela conduit facilement à des dommages au conduit auditif. Les enfants doivent expliquer les dangers de ces actions ou garder des articles similaires hors de portée du bébé.

Rupture du tympan

Des bruits aigus et forts, des coups d'oreille peuvent endommager le tympan. Dans ce cas, les oreilles saignent légèrement et souvent les deux. Une rupture similaire du tympan se produit parfois avec des changements soudains de la pression atmosphérique. Ceci est possible avec une immersion brutale dans l'eau ou un soulèvement par le bas.

Afin d'éviter un tel cas, vous devez suivre les règles de comportement sous l'eau. Évitez les montées et les plongées soudaines. Il n'est pas souhaitable d'être exposé à des sons forts qui peuvent endommager votre audition. Les tampons d'oreille sont possibles pendant les jeux pour enfants, c'est pourquoi les enfants sont expliqués les dangers de telles actions.

Tumeurs et polypes

Un certain nombre de tumeurs malignes et bénignes peuvent se former dans la région du conduit auditif. Un petit polype se manifeste par des démangeaisons et une gêne. Il peut être facilement endommagé lors du nettoyage des oreilles, provoquant un léger saignement d'une oreille..

Les tumeurs, se développant dans la paroi du conduit auditif, détruisent les vaisseaux. Le saignement d'une telle tumeur peut être assez fort. Elle peut survenir à la fois spontanément et lors du nettoyage de l'oreille..

Premiers secours

L'apparition de sang de l'oreille doit toujours être en alerte. Même si ce n'est que quelques gouttes et que les saignements ne s'accompagnent pas d'inconfort, la première chose à faire est de consulter un médecin ORL. L'oreille peut saigner pour un certain nombre de raisons, mais seul un médecin peut poser un diagnostic spécifique après examen.

Pour les premiers soins, si du sang est apparu dans l'oreille lors du nettoyage avec un coton-tige, les bords de l'oreille des résidus sanguins doivent être traités et un médecin doit être consulté. Ne rincez pas vos oreilles et n'enterrez aucune solution. En cas de perforation de la membrane tympanique, le rinçage peut endommager l'oreille moyenne et provoquer une perte auditive..

Si du sang a coulé après avoir frappé l'oreille, il existe également un risque élevé de dommages à la membrane. Par conséquent, similaire à la situation précédente - pas de rinçage avant une visite chez le médecin. Vous pouvez fixer de la glace sur la zone meurtrie, qui est enveloppée dans un tissu épais.

Une lésion cérébrale traumatique, qui comprend un coup à l'arrière de la tête ou de la région temporale, peut provoquer des saignements des oreilles. Dès que possible dans cette situation, une personne devrait consulter un médecin. Il vaut mieux que ce soit un appel à l'équipe d'ambulance, car il n'est pas souhaitable de déplacer la victime avec un traumatisme crânien aussi grave.

L'apparition de sang par ébullition du conduit auditif, visible de l'extérieur, ne doit pas faire peur. Cela est dû à la localisation profonde de l'inflammation qui a affecté les vaisseaux.

Une telle ébullition doit être traitée avec une turunda de coton avec des antiseptiques:

  • Chlorhexidine,
  • Peroxyde d'hydrogène,
  • Acide borique.

Vidéo: Comment nettoyer vos oreilles

Traitement

Après que l'oto-rhino-laryngologiste a examiné la personne affectée et posé un diagnostic, le traitement commencera. Selon la cause du saignement des oreilles, même une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Avec le développement de l'otite moyenne aiguë, les médicaments antibactériens sont prescrits par voie orale et sous forme de gouttes. Amoxicilline, Tsiprolet.

À des températures élevées, des médicaments antipyrétiques tels que l'ibuprofène et le paracétamol sont utilisés. Le suivi du traitement est nécessairement effectué par un médecin ORL. Il surveille les changements à l'intérieur de l'oreille et surveille la guérison du tympan..

L'otite moyenne chronique a également besoin d'antibiotiques. Mais certaines de ses formes nécessitent une intervention chirurgicale, car elles peuvent même affecter le tissu osseux autour de l'oreille. Dans l'otite moyenne chronique, la perforation du tympan est préservée, les médecins recommandent donc de fermer l'oreille pendant la natation. Cela empêchera l'eau de pénétrer dans l'oreille moyenne et d'exacerber le processus..

Les lésions cérébrales traumatiques associées à une fracture de la base du crâne nécessitent l'aide d'un neurochirurgien. Nécessite souvent une intervention chirurgicale, l'élimination de l'hématome interne. Un traitement supplémentaire est fourni dans l'unité de soins intensifs.

Écoulement purulent, sang, perte auditive et pas seulement: ce qui peut être une douleur d'oreille dangereuse

L'intensité de la douleur dans les oreilles n'est comparable qu'au mal de dents - les crampes douloureuses intolérables nécessitent une attention et un traitement rapide. Bien que les recettes folkloriques recommandent de se limiter aux compresses d'alcool, la situation peut être beaucoup plus grave. Les éditeurs de WMJ.ru ont collecté pour vous les conseils les plus efficaces pour la prévention et le traitement des maladies de l'oreille.

Causes et conséquences possibles

La congestion et la déficience auditive sont les premiers symptômes douloureux qui apparaissent avec une maladie du système auditif. Parfois, le processus s'accompagne de démangeaisons et d'irritations, ce qui indique un eczéma de la peau ou une inflammation de l'oreille moyenne. Si l'anxiété se limite à une légère douleur douloureuse et à une courte migraine, il s'agit très probablement d'un stade précoce de l'otite moyenne, de sorte que le traitement doit être commencé immédiatement pour éviter la propagation de l'infection. En cas d'écoulement purulent ou sanglant, il est préférable de consulter un médecin pour identifier la cause. Cela peut être un cas négligé d'otite moyenne, ou une inflammation grave du canal auditif externe ou un traumatisme au tympan et même à la base du crâne.

Parmi les principales causes d'apparition de la maladie, on distingue généralement: l'hypothermie, l'inflammation de la muqueuse, les lésions mécaniques, la formation d'une ébullition et l'infection par le virus de la grippe. Cependant, ce dernier est le plus courant, car c'est précisément en raison du développement d'une infection dans le corps que le processus inflammatoire commence. Dans tous les cas, même dans les premiers stades, vous devez contacter l'oto-rhino-laryngologiste pour le programme de diagnostic et de traitement.

Traitement

En parlant de traitement. Tout d'abord, les experts recommandent d'utiliser des gouttes vasoconstrictives dans le nez. Ils éliminent l'enflure de la muqueuse et rétablissent une communication normale entre la cavité nasale et l'oreille moyenne. Bien sûr, on ne peut pas se passer de la méthode populaire - une base compressée chaude de vodka ou d'huile de camphre. Pour votre propre confort, la procédure est préférable de faire la nuit et assurez-vous de le faire au début de la maladie ou pour la prévention après. Pendant la période active de traitement, il est préférable d'utiliser les conseils des médecins, sinon chauffer l'inflammation peut être nocif.

À un stade précoce de l'otite moyenne ou lorsqu'un bouchon est formé, les médecins ORL prescrivent une procédure d'élimination du soufre à l'aide de bougies auriculaires. En plus de l'action directe, ils ont un effet analgésique et chauffant. De plus, les patients reçoivent des gouttes thérapeutiques d'action antibactérienne. La fréquence de leur utilisation dépend du stade de la maladie et est prescrite par un spécialiste. À un stade avancé ou avec une otite moyenne chronique, les médecins prescrivent la physiothérapie individuellement.

La prévention

Tout d'abord, n'oubliez pas l'immunité - personne n'a annulé l'apport de vitamines, une bonne nutrition et une activité physique. Le maintien d'un corps sain vous protégera contre les infections indésirables à tout moment de l'année. Deuxièmement, si un nez qui coule se produit, il est important de reprendre son traitement même aux premiers stades et de ne pas espérer qu'il disparaîtra de lui-même. De plus, apprenez à vous moucher correctement pour éviter la pénétration accidentelle de micro-organismes nuisibles dans vos oreilles..

Les règles de sécurité banales sont également importantes. Lors du nettoyage avec un coton-tige, collez-le plus loin que 3-4 mm afin que le soufre ne pénètre pas plus profondément dans l'oreille. Sinon, un bouchon de soufre peut se former, ce qui peut provoquer une inflammation et même une perte d'audition. Soit dit en passant, le rappel de maman de l'importance de porter un chapeau pendant la saison froide vous protégera des otites moyennes indésirables et des sinusites.

Pourquoi le sang vient de l'oreille - causes probables et options de traitement

Une fuite de sang de l'oreille est une affection qui peut survenir spontanément, à la suite d'un phénomène de nature infectieuse, ou être le résultat d'organes auditifs ou du crâne..

Selon la cause, la sortie de sang peut être accompagnée de la libération de pus, de cérumen et d'autres fluides..

Corrélation entre les symptômes

Une fuite de sang dans l'oreille peut apparaître sans douleur et être le seul signe d'une maladie ou d'un événement traumatisant, mais peut également être associée à d'autres facteurs..

  • Les symptômes associés à l'oreille peuvent être présents, tels que démangeaisons, douleur, acouphènes (c.-à-d. Perception de bourdonnement et de sifflement dans l'oreille), étourdissements, perte d'audition et perte d'audition.
  • Symptômes liés à la grippe tels que maux de gorge, maux de tête, fièvre, nausées et vomissements.
  • Saignements concomitants, comme une fuite de sang par le nez. Cela se produit principalement à la suite d'événements traumatisants qui incluent l'ensemble du crâne.
  • Lésions cérébrales traumatiques avec perte de conscience partielle ou totale, étourdissements, léthargie, changement de taille de la pupille.

Pourquoi le sang apparaît-il dans l'oreille

L'orthorhagie peut être divisée en spontanée lorsque les causes sont des conditions pathologiques de nature infectieuse et post-traumatique lorsque les causes sont associées à un traumatisme au niveau de l'oreille ou au niveau du crâne..

Les causes de l'otorrhagie spontanée

Les saignements spontanés de l'oreille sont généralement associés à une maladie infectieuse..

Parmi les causes pathologiques possibles du sang de l'oreille, on peut citer:

  • Infections virales, par exemple, Ebola ou la grippe, qui peuvent conduire au développement d'une otite moyenne hémorragique externe. Cette forme d'otite moyenne aiguë est localisée au niveau de la membrane tympanique et des parois du canal auditif externe, en conséquence, des bulles de sang se forment à l'intérieur de l'oreille.
  • Granulomes purulents, processus pathologique bénin qui se produit à la suite d'un traumatisme. Le granulome peut être considéré comme une réaction excessive des mécanismes physiologiques de récupération après une blessure. Les granulomes sont composés de tissus très mous et friables qui saignent facilement.
  • Myringite, une forme d'infection bactérienne dans laquelle des vésicules se forment à l'intérieur de l'oreille, notamment au niveau du conduit auditif externe et du tympan. Les bulles éclatent parfois et provoquent une fuite de sang de l'oreille..
  • Tumeurs bénignes ou malignes de l'oreille moyenne, comme le carcinome à cellules de la corne.
  • Cholestéatome, type d'otite moyenne, qui se caractérise par la formation d'un cholestéat au niveau de l'oreille (une formation semblable à une tumeur (cavité) contenant des cellules épithéliales mortes et un mélange d'autres substances (accumulations de kératine, cristaux de cholestérol) entourées de tissu conjonctif sous la forme d'une capsule). Cela détermine la formation de pus, qui s'écoule de l'oreille avec le sang..

Causes de l'otorrhagie post-traumatique

L'otorrhagie post-traumatique est le flux sanguin de l'oreille qui se produit à la suite d'une blessure physique au crâne ou aux organes auditifs.

Parmi les blessures les plus courantes qui déterminent l'otorrhagie, nous avons:

  • Perforation du tympan, c'est-à-dire une rupture du tympan, qui peut être le résultat de diverses blessures, pression (par exemple, lors d'un vol en avion) ​​ou d'infections, accompagnée de l'apparition d'un œdème, ce qui entraîne une augmentation de la pression à l'intérieur de l'oreille.
  • Corps étranger, qui est l'une des principales causes de blessures aux oreilles chez les enfants. La cause la plus courante de ce problème est un coton-tige, qui est utilisé à d'autres fins..
  • Blessure à la tête, survenant accidentellement ou après un accident, et toutes ces situations qui déterminent un fort choc physique au niveau du crâne.
  • Otite moyenne barotraumatique, c'est-à-dire une blessure à l'oreille causée par des changements rapides de pression externe. Il s'agit d'un phénomène typique pour ceux qui pratiquent la plongée et la remontée. Cela peut également se produire lors d'un voyage en avion en raison d'une pression accrue dans l'habitacle.
  • Blessures de diverses natures, par exemple de chutes accidentelles ou de gifles trop fortes.

Remèdes et comportements

Lorsque nous remarquons du sang dans l'oreille, nous devons suivre certaines règles pour éviter d'aggraver le problème. En général, après les premiers soins, le patient doit consulter un médecin qui choisira la thérapie, en fonction de la raison.

Comment agir s'il y a du sang dans l'oreille

Si vous êtes en présence d'une autre personne dont le sang a saigné à l'oreille, les étapes suivantes doivent être effectuées:

  • Vous devez éviter d'insérer des corps étrangers dans votre oreille..
  • Les liquides ne doivent pas être injectés dans l'oreille pour «nettoyer» le conduit auditif..
  • Le patient doit s'allonger sur le côté, l'oreille saignante vers le bas, pour faciliter la circulation sanguine.
  • Attachez votre oreille affectée de manière à empêcher les corps étrangers de pénétrer à l'intérieur..
  • Le patient doit contacter le service d'urgence le plus proche ou, dans le cas d'un patient souffrant de troubles de la conscience, appeler le 112.

Traitement des saignements auriculaires

Les thérapies de l'otorrhagie sont étroitement liées aux causes qui déterminent ses manifestations..

La décision concernant le traitement doit être prise par le médecin, après examen à l'aide d'un otoscope:

  • En cas d'otite moyenne infectieuse ou de myringite, l'utilisation d'anti-inflammatoires et d'antibiotiques sera nécessaire pour réduire l'inflammation et éliminer le processus infectieux.
  • En cas de lésion du tympan, le médecin nettoie et, si nécessaire, prescrit des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Les dommages à la membrane tympanique sont généralement caractérisés par une régression spontanée. Dans les cas plus graves, il est nécessaire de recourir à la chirurgie pour restaurer le tympan.
  • Dans le cas où la blessure est associée à une pression (barotraumatisme ou otite moyenne barotraumatique), des rémissions spontanées se produisent généralement, il suffit donc d'utiliser des gouttes anti-douleur.
  • Dans le cas d'une tumeur de l'oreille, un traitement chirurgical est nécessaire et, si possible, l'ablation de la tumeur.

Causes traumatiques et pathologiques du sang de l'oreille, méthodes de traitement et méthodes de prévention

Le saignement de la cavité de l'oreille est une condition qui peut survenir dans un contexte de plusieurs maladies et conditions pathologiques. Selon les statistiques, de 0,5 à 3% des patients consultent un médecin présentant un symptôme similaire de gravité variable. Les adultes et les enfants souffrent souvent. Il existe des cas connus de ce trouble chez les nouveau-nés et les personnes âgées. Cependant, les causes du sang de l'oreille sont toujours différentes..

Pourquoi le sang vient-il de l'oreille

L'apparition de sang de l'oreille indique des dommages aux vaisseaux à l'intérieur de l'organe auditif ou des tissus mous. Les causes de la maladie sont généralement divisées en 2 grands groupes: traumatiques et pathologiques.

Dans le premier cas, les saignements se développent sous l'influence d'un facteur traumatique, et dans le second, sur fond de maladies. Sa raison principale détermine les tactiques de traitement ultérieures..

Dommages mécaniques

Diverses blessures mécaniques sont une cause fréquente de saignement de l'oreille. Cela peut être une violation de la sécurité ou une mauvaise hygiène du conduit auditif, le résultat d'un accident. Parmi les principaux types d'effets traumatiques, on distingue les suivants:

  1. Endommagement du conduit auditif lors du nettoyage. Les blessures peuvent être de deux types: externes et internes. Dans le premier cas, la quantité de saignement est insignifiante et ne nécessite pas de consulter un médecin. Une croûte se forme progressivement au site d'abrasion. Avec des soins appropriés, elle disparaît d'elle-même au fil du temps. En cas de blessure interne, il s'agit de dommages au tympan. Les saignements sont généralement abondants et s'accompagnent de douleurs intenses. L'absence de traitement peut entraîner une perte auditive.
  2. Dommages mécaniques à des corps étrangers. Ce type d'effet traumatique se retrouve le plus souvent chez les enfants ou les personnes atteintes de troubles mentaux. Les perles, les petites pièces de jouets, les pierres, etc. peuvent jouer le rôle de corps étrangers La survenue de saignements dus à des dommages partiels au tympan ou à sa rupture.
  3. Blessure après impact. Elle résulte d'un passage à tabac, d'un accident de voiture ou d'une chute de hauteur. Pendant l'accident vasculaire cérébral, la région temporale, le tympan sont endommagés, les vaisseaux et les muqueuses sont endommagés. De plus, des saignements peuvent être observés non seulement de l'oreille, mais aussi des narines et de la bouche. Les symptômes qui l'accompagnent sont des maux de tête, des crampes, une perte de conscience.

Une autre option pour l'action mécanique est l'immersion / remontée rapide dans l'eau. Le tympan ne peut pas résister à une forte chute de pression. En conséquence, du sang apparaît de la cavité de l'oreille.

Troubles de la coagulation de l'oreille

L'apparition de cette condition peut être associée à des processus infectieux et inflammatoires, l'oncologie. Si les premiers répondent bien à la pharmacothérapie, une intervention chirurgicale et d'autres interventions peuvent être nécessaires en cas de cancer..

Polypes

Un polype est une prolifération de tissu épithélial dans la lumière de la cavité de l'oreille. Leur taille et leur structure peuvent varier. Un petit néoplasme a le plus souvent un cours asymptomatique..

Cependant, à mesure qu'il grandit, le tableau clinique est complété par une déficience auditive et des muqueuses de la cavité auriculaire, ce qui entraîne des saignements. En outre, un symptôme similaire se produit dans un contexte de déchirure de la base (jambes) du polype.

Sang des oreilles: causes de saignement d'oreille chez un adulte

Parfois, il est possible d'observer chez vous ou chez un enfant un symptôme aussi désagréable qui provoque une appréhension régulière comme le sang de l'oreille. Il peut y avoir plusieurs raisons à ce phénomène: de simple et rapidement amovible à assez grave. Dans l'article, nous examinerons ce problème et découvrirons pourquoi il y a des saignements aux oreilles. Nous apprenons également quoi faire et comment éliminer ce symptôme dangereux chez un adulte et un enfant.

Raisons pour lesquelles le sang coule de l'oreille chez l'adulte

Pourquoi le sang de l'oreille peut aller chez un adulte, nous apprenons.

L'otite moyenne en phase aiguë est une cause fréquente. Veuillez noter que s'il s'agit vraiment d'une otite moyenne, il y aura alors un mélange de pus dans le sang libéré. Dans ce cas, les saignements s'accompagneront de douleurs aiguës de tir, d'oreille bouchée, éventuellement de température.

La rupture du tympan entraîne également la libération de sang de l'oreille. En règle générale, la perforation de la membrane se produit à la suite d'une otite moyenne purulente et s'accompagne de douleurs intenses.

  • Myringite. C'est ce qu'on appelle une inflammation de la membrane de l'oreille. La meringite entraîne une douleur intense, et à la suite de l'éclatement de petits capillaires sur la membrane - à la libération de sang mélangé avec du liquide séreux. Il est impossible de faire ce diagnostic vous-même, car les symptômes de la myringite sont similaires aux symptômes de l'otite moyenne..
  • Blessure. La possibilité d'une lésion du conduit auditif ne peut être exclue: l'apparition d'une égratignure ou d'une abrasion. Parfois, même un nettoyage imprécis de l'oreille peut entraîner une telle blessure, car la peau à l'intérieur des canaux auditifs est très délicate et fine. Si la cause est précisément une blessure mineure, le sang sera libéré en très petite quantité et s'arrêtera bientôt. En cas de blessure plus grave, une visite chez le médecin est nécessaire: examen, lavage des oreilles, traitement antiseptique et autres mesures pour arrêter les complications possibles sont nécessaires.
  • Perforation du tympan. Bien que rare, une rupture de la membrane se produit. Le plus souvent, cela se produit à la suite d'une otite moyenne purulente ou de l'ingestion d'un corps étranger dans la cavité de l'oreille. Le trou dans le tympan s'accompagne d'une douleur intense et d'une diminution notable du niveau d'audition.
  • Parfois, des lésions bénignes peuvent apparaître dans les canaux auditifs. Ils éclatent, à la suite desquels de l'exsudat avec du sang coule de l'oreille. Souvent, une telle décharge a une odeur putréfactive désagréable. Les maux de tête et les vertiges sont également des satellites de cette pathologie..
  • Une ébullition dans le conduit auditif est une cause probable d'écoulement sanguin de l'oreille. Cela se produit lorsque l'ébullition se brise: du pus avec du sang sort. Une douleur très forte et aiguë accompagnera l'apparition de pertes de l'oreille dans ce cas.
  • Le carcinome est une tumeur maligne située dans l'oreille. Cette raison arrive rarement, mais néanmoins, pour être complet, il faut en parler. Dans ce cas, les saignements seront fréquents, mais aucune douleur ne se produira. Lorsqu'un carcinome est déclenché, l'ouïe est fortement altérée et une odeur désagréable apparaît de l'oreille.

Toutes les raisons énumérées de l'apparition de sang dans les oreilles peuvent bien être les causes de cette maladie chez une femme enceinte. Dans ce cas, des exigences particulières sont imposées à la santé, une visite chez le médecin est donc requise.

Vidéo: l'opinion de Komarovsky sur la raison pour laquelle il y a du sang dans l'oreillette

Sur la vidéo - quelles sont les causes de l'apparition de sang de l'oreille et que faire à ce sujet:

Pourquoi les saignements d'oreille apparaissent-ils chez les enfants

Quelles raisons peuvent provoquer l'apparition de sang de l'oreille chez un enfant.

  • Une lésion cérébrale traumatique qu'un enfant peut obtenir «à l'improviste» pendant un jeu actif entraîne des saignements aux oreilles. Même si la blessure était si légère qu'elle n'a provoqué qu'une légère ecchymose, le sang peut toujours couler. Et dans tous les cas, un examen par un médecin est nécessaire pour exclure les conséquences graves d'une blessure.
  • Perforation du tympan due à des circonstances externes. Les enfants peuvent mettre un crayon et une baguette dans leur oreille, par exemple, pour éliminer les démangeaisons. Parfois, de telles actions conduisent à la rupture de la membrane et, bien sûr, il y a une circulation sanguine. Parallèlement aux saignements dans ce cas, le niveau de perception auditive diminuera également de manière significative.
  • Parfois, un enfant peut avoir des furoncles dans l'oreille, après une rupture dont le pus et le sang sont libérés des canaux auditifs. Si les causes sont à ébullition, l'enfant se plaindra d'un mal d'oreille et la zone autour deviendra très enflammée et rougira.
  • Une maladie comme la myringite peut également faire sortir du sang de vos oreilles. La myringite est une inflammation du tympan caractérisée par une douleur intense, de la fièvre et la formation d'une vésicule dans l'oreille avec du liquide séreux. Après l'éclatement de la vésicule, le sang et l'exsudat commencent à couler à travers les canaux auditifs.
  • La candidose auriculaire est une cause probable de sang dans les oreilles. De nombreux facteurs conduisent à l'apparition d'une maladie fongique dans les canaux auditifs. La plus courante est l'utilisation à long terme d'antibiotiques, qui ont supprimé la microflore normale du corps et affaibli le système immunitaire..
  • Eh bien, la cause la plus fréquente de saignement d'oreille chez les enfants est un type différent d'otite moyenne. Fondamentalement, l'otite moyenne de l'oreille moyenne entraîne l'apparition de sang. Cette maladie s'accompagne également de douleurs auditives sévères, d'apparition de faiblesse, de vertiges et d'autres symptômes désagréables et dérangeants. Une attention médicale immédiate est requise, car l'otite moyenne évoluée se transforme en purulente et la méningite y est également possible..

Parfois, mais pas souvent, la survenue de sang est associée à des problèmes d'oncologie. Diverses tumeurs apparues dans l'oreille, dans la tête, peuvent exercer une pression sur les vaisseaux sanguins. Les petits navires ne résistent pas à la pression et éclatent. À la suite de cela, on peut observer le sang de l'oreille chez un enfant. Pour exclure la possibilité de cette terrible raison, assurez-vous de consulter un médecin, effectuez tous les examens prescrits.

Quelles gouttes sont le traitement de l'otite moyenne externe et lesquelles sont les plus efficaces, est décrite dans cet article.

Mais ce qui tombe dans les oreilles avec l'otite moyenne avec l'antibiotique est le plus populaire, cet article aidera à comprendre: https://prolor.ru/u/lechenie-u/kak-pravilno-lechit-otit-antibiotikami.html

Que faire lorsque la gorge me démange et tousse, cet article vous aidera à comprendre.

Soins d'urgence

Si le sang s'écoule de l'oreille, avant l'arrivée du médecin, vous pouvez prendre certaines mesures qui aideront à soulager l'état du patient et, en même temps, ne nuiront pas.

Pliez le bandage stérile en plusieurs couches et fixez-le à l'oreille qui saigne. Si le sang de l'oreille est causé par un traumatisme et que ce dernier est clairement visible, le peroxyde peut être traité. Vous pouvez également faire de la turunda à partir de gaze, la faire tremper dans du peroxyde et l'insérer dans une oreille qui saigne pour éliminer l'infection.

Si le sang est causé par une ébullition située près de l'ouverture de l'oreille, le néoplasme éclaté doit être traité avec de l'alcool de bore et le pus restant doit être retiré avec un tampon de gaze.

Si les causes des saignements ne sont pas claires, il est préférable d'attendre un médecin, en supprimant uniquement les taches à l'extérieur de l'oreille.

Thérapie médicamenteuse

Découvrez quels médicaments peuvent être utiles pour éliminer diverses causes de saignement d'oreille.

Si le saignement est causé par une infection fongique, des agents antimycotiques sont nécessaires:

Candibiotic (mais quelles sont les contre-indications pour Candibiotic, est décrite dans cet article);

Pour la mise en œuvre d'un traitement antiseptique de l'oreille, des médicaments tels que:

    Chlorhexidine (comment le rince-bouche se produit avec l'angine de poitrine avec la chlorhexidine, cet article vous aidera à comprendre);

  • Miramistin (comment utiliser Miramistin pour la laryngite chez les enfants, ces informations aideront à comprendre), etc..
  • Ils sont utiles, y compris pour les blessures, les furoncles et l'otite externe.

    Si le sang est causé par une otite moyenne, des gouttes auriculaires contenant un antibiotique seront nécessaires:

    Otof (comment l'utilisation des gouttes auriculaires Otof est décrite dans cet article);

  • Otipax (découvrez comment Otipax est utilisé pour les enfants et les adultes);
  • Normax et al.
  • Si le sang est causé par un processus inflammatoire, des médicaments antipyrétiques peuvent être nécessaires:

    Les antibiotiques d'une action dirigée et prononcée sont nécessaires pour l'otite moyenne purulente. Des outils utiles tels que:

    • Ceftriaxone;

    Comment traiter

    Nous découvrirons quelles méthodes aideront à faire face à l'élimination des saignements auriculaires..

    Si le sang provient de l'oreille en raison de certains dommages externes aux tissus mous, le lavage des organes auditifs externes est généralement effectué. Après cela, les vers à coton avec un agent anti-inflammatoire sont placés dans les canaux auditifs et les abrasions sont enduites de vert pour exclure la possibilité de suppuration. Si les ecchymoses sont de taille suffisante, une compresse froide pour soulager l'œdème ne fera pas de mal.

    En cas de blessure entraînant l'apparition de sang de l'oreille, le patient doit assurer la paix et l'immobilité afin d'exclure la possibilité de lésions des organes internes avant un examen médical.

    Jusqu'à ce que le saignement cesse complètement, le médecin fournit au patient une assistance appropriée, qui comprend l'introduction de médicaments vasoconstricteurs et de médicaments qui améliorent la coagulation sanguine. En cas de traumatisme grave, l'aide d'un neurochirurgien et d'un neurologue est nécessaire. Et si un hématome interne en augmentation rapide est détecté, une opération urgente est prescrite. De plus, si le saignement de l'oreille est causé par un traumatisme, le patient doit absolument prendre des antibiotiques pour exclure la probabilité de développer une infection bactérienne et une inflammation.

    Sur la vidéo, que faire si du sang apparaît dans l'oreille:

    Si le sang de l'oreille est le résultat d'une otite moyenne, le traitement sera approprié pour la maladie. On prescrit au patient des antibiotiques, des antifongiques et des antihistaminiques pour soulager l'enflure de la muqueuse. Le plus souvent avec cette maladie, la principale forme de thérapie médicamenteuse est les gouttes auriculaires, qui ont toutes les propriétés ci-dessus.

    Si le saignement s'accompagne de douleurs à l'oreille, des analgésiques locaux sont prescrits. Dans de nombreuses gouttes auriculaires, par exemple, il existe un composant tel que la lidocaïne, qui peut simplement soulager rapidement la douleur.

    L'otite en phase chronique répond bien au traitement par physiothérapie. Dans le même temps, il est nécessaire d'éliminer les foyers d'infection qui ont conduit au développement d'une maladie chronique.

    Si un saignement de l'oreille a provoqué la pénétration d'un corps étranger dans le conduit auditif, il doit être retiré, mais uniquement dans la salle médicale. Si un petit objet s'avère suffisamment profond et ne peut être atteint de l'extérieur par aucun moyen, une opération sous anesthésie générale est prescrite. La présence d'un corps étranger dans le conduit auditif provoque non seulement des saignements et affecte la perception auditive, mais entraîne également des processus inflammatoires, une otite moyenne purulente et d'autres conséquences graves.

    Si le sang de l'oreille est provoqué par des tumeurs, l'oncologue est impliqué dans le traitement du patient et l'élimination de ce problème. La chirurgie peut également être nécessaire..

    Il faut être le plus attentif possible à ce problème. La proximité des organes auditifs avec le cerveau rend ce dernier très vulnérable dans ce cas. Si vous ne guérissez pas une otite moyenne purulente ou un autre processus inflammatoire, l'infection peut se propager à la membrane du cerveau, provoquant une méningite. Demandez de l'aide médicale si vous remarquez du sang dans votre oreille: le plus tôt un traitement adéquat est fourni, le plus tôt vous oublierez ce problème.

    Les causes de l'apparition de sang de l'oreille

    Il est assez difficile de comprendre pourquoi le sang coule de l’oreille sans raison apparente vers une personne ordinaire qui n’a pas suivi de formation médicale. Par conséquent, lorsqu'un tel symptôme apparaît, vous devez absolument consulter un médecin. De plus, les tentatives pour faire face de manière indépendante à la pathologie apparente peuvent provoquer des complications supplémentaires.

    Sources du problème

    Les saignements auriculaires peuvent survenir pour diverses raisons, mais ils peuvent être divisés en 4 groupes. Cela peut être dû à:

    • dommages mécaniques
    • maladie infectieuse
    • l'apparition de néoplasme
    • chutes de pression soudaines

    Blessure au crâne

    Les blessures au crâne sont l'une des causes visibles qui conduisent assez souvent à la libération de liquide des organes auditifs. Un mélange sanglant peut apparaître à la fois immédiatement après une blessure et après un certain temps. De plus, la victime a des étourdissements et des maux de tête. Les premiers soins devraient consister à assurer la paix à la victime. Il doit être posé horizontalement et appeler une ambulance. Avant l'arrivée de l'ambulance, si du sang vient de l'oreille, il est recommandé d'y introduire un tampon imbibé d'un médicament antiseptique. De telles actions sont autorisées à condition que l'oreille elle-même ne soit pas blessée..

    Le coup qui a frappé l'organe auditif est une autre raison de l'apparition de saignements à court terme. En règle générale, cela s'arrête rapidement, mais il est toujours nécessaire de contacter un spécialiste.

    Une autre raison courante pour laquelle le sang sort de vos oreilles est une procédure de nettoyage bâclée. Les dommages au tympan lors du nettoyage de l'oreille se produisent assez souvent. La raison de cette blessure mécanique réside dans le non-respect des règles de sécurité. Selon les statistiques, les blessures aux oreilles lors de leur nettoyage se produisent le plus souvent en raison de l'utilisation d'objets pointus. Blesser un organe avec un coton-tige n'est possible que si quelqu'un pousse sous le coude. Dans le cas où, après le saignement, les oreilles saignent toujours, mais que la plaie s'est formée dans l'oreillette elle-même (c'est-à-dire que le tympan n'a pas été endommagé), vous devez traiter soigneusement la zone de saignement avec du peroxyde d'hydrogène ou un autre antiseptique. En cas de perforation du tympan, vous devez consulter un médecin. Le défaut de fournir des soins qualifiés peut entraîner une perte auditive..

    Sang des oreilles avec otite moyenne

    L'otite est une lésion inflammatoire de la partie interne, moyenne ou externe de l'oreille humaine qui se produit sous une forme chronique ou aiguë. Chez l'adulte, cette pathologie est moins courante que chez l'enfant. La maladie se développe en raison d'une étiologie fongique, virale ou infectieuse.

    La raison pour laquelle le sang coule des oreilles avec une otite moyenne est la défaite des tissus profonds. Si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, une complication sous la forme d'un processus purulent peut se développer. En règle générale, avant que le sang ou le pus ne commence à être libéré, le patient éprouve d'autres symptômes désagréables:

    • augmentation de la température
    • douleur lancinante
    • sensations de pression dans l'oreille
    • signes d'intoxication
    • malaise général

    S'il y a du sang dans l'oreille, dont la cause est l'otite moyenne, il est nécessaire de consulter un spécialiste dès que possible. Un traitement intempestif peut entraîner le développement d'une méningite. L'otite moyenne est généralement traitée avec des antibiotiques..

    Du pus peut également apparaître en raison de l'ouverture d'une ébullition, qui s'est formée à la suite de l'infection pénétrant dans le microtraumatisme de l'oreillette. Une autopsie de l'ébullition s'accompagne d'enflure, de douleur et de fièvre.

    Chutes de pression et néoplasmes

    Le sang des oreilles peut aller avec une forte baisse de la pression artérielle, malgré le fait qu'avec de tels problèmes de santé, le sang commence souvent à couler par le nez. Lorsque de tels symptômes apparaissent, la tentative d'automédication est dangereuse. Besoin d'aide d'un médecin. Un signe avant-coureur de saignement avec des changements de pression artérielle est une sorte de coup dans les oreilles (pulsation de sang). Malgré le fait que l'hypertension soit caractéristique des adultes, cette maladie peut être diagnostiquée chez un enfant. Par conséquent, si le bébé se plaint d'entendre quelque chose frapper à l'oreille et qu'il n'y a pas d'autres symptômes, il est recommandé de ne pas retarder la visite à l'ORL.

    Les gens qui font de la plongée sous-marine et plongent à de grandes profondeurs, rencontrent assez souvent un symptôme tel que l'apparition de sang de leurs oreilles. La cause du sang dans les oreilles est la rupture du tympan. Avec de tels dommages, il n'y a pas beaucoup de pertes de sang, mais il est toujours recommandé de contacter un établissement médical pour les premiers soins.

    Du sang dans l'oreille peut apparaître en raison de l'apparition d'un néoplasme. Il peut s'agir d'un polype ou d'une tumeur.

    La formation d'une croissance sous la forme d'un polype s'accompagne de douleur. À mesure qu'elle augmente, l'audition du patient peut diminuer. Pour déterminer la nature de l'origine du néoplasme résultant, ainsi que son danger, ne peut être fait qu'à l'aide de tests de laboratoire spéciaux. Par conséquent, si les oreilles commencent à faire mal ou si un autre symptôme désagréable apparaît, une visite chez le médecin sera la meilleure solution..

    Premiers soins pour saignement

    Il n'est pas toujours possible de se rendre rapidement à l'hôpital, vous devez donc savoir quoi faire lorsque le sang commence à couler de vos oreilles.

    Tout d'abord, vous devez déterminer la cause de l'apparition du sang. Si une petite égratignure saigne à l'extérieur de l'organe auditif (oreillette), vous devez traiter la plaie avec un antiseptique, si possible, appliquez un patch bactéricide.

    En cas de dommages plus graves ou en cas d'otite moyenne, le patient doit être positionné de manière à ce que la tête soit légèrement relevée par rapport au corps. Ensuite, vous devez tourner la tête du côté affecté pour assurer sa sortie sans entrave. Le contenu libéré peut être soigneusement retiré avec un coton-tige, préalablement humidifié dans un antiseptique. Seule l'oreillette est nettoyée, il est impossible d'éliminer le sang restant à l'intérieur de l'organe.

    Si du sang est apparu chez un enfant, en plus des premiers soins, vous devez essayer de calmer le bébé. Il n'est pas recommandé d'appliquer une compresse froide ou chaude sur l'oreille pour soulager la douleur, sauf si la cause des dommages est établie. De telles actions peuvent aggraver le problème et augmenter les saignements..

    Avant d'arrêter le sang de l'oreille, vous devez examiner attentivement la victime pour la présence de corps étrangers. Vous ne pouvez pas essayer de vous en débarrasser par vous-même, de telles actions ne peuvent qu'augmenter le saignement. La victime doit assurer la paix et couvrir l'organe auditif affecté par le haut avec un bandage stérile et attendre l'arrivée de l'ambulance.

    L'apparition de sang de l'oreille est un symptôme grave, ignorant qui peut entraîner de graves conséquences..

    Le site contient exclusivement des articles originaux et protégés par copyright.
    Lors de la copie, placez un lien vers la source - page de l'article ou principal.

    Saignement d'oreille: causes, symptômes, traitement

    Le saignement d'oreille est l'une des conditions pathologiques les plus courantes pour lesquelles les patients consultent un oto-rhino-laryngologiste. Manifesté par la libération de sang du canal auditif externe.

    Il n'est pas difficile de diagnostiquer une pathologie - il est plus important de déterminer la cause immédiate de cette violation. Il peut s'agir non seulement d'une perturbation locale de l'oreille, mais également d'une maladie systémique. Souvent, grâce à de tels saignements, le patient est examiné plus en profondeur et la maladie provocatrice est d'abord détectée.

    Les tactiques de traitement dépendent de la pathologie qui a conduit à cette violation.

    informations générales

    Le saignement de l'oreille est une condition qui peut survenir dans le contexte d'un certain nombre de maladies et de conditions pathologiques. Selon diverses sources, de 0,5 à 3% des patients se plaignent de la répartition du sang de l'oreille de gravité variable lors d'un rendez-vous chez le spécialiste.

    Les adultes et les enfants souffrent souvent. Des cas de détection de ce trouble chez les nourrissons au cours des premières semaines et même des jours après la naissance, ainsi que chez les patients âgés n'ayant pas souffert de pathologie auriculaire, sont décrits..

    Chez les hommes, les saignements de l'oreille sont diagnostiqués un peu plus souvent que chez les femmes - en moyenne, deux hommes par femme atteints de cette pathologie. Un diagnostic plus fréquent de saignement d'oreille est dû aux cas qui surviennent à la suite d'un traumatisme des structures de l'oreille.

    Souvent, le saignement de l'oreille devient le premier symptôme manifeste d'une pathologie dont le patient ne s'est même pas rendu compte.

    Causes de saignement d'oreille chez les adultes

    Toutes les causes de saignement de l'oreille peuvent être divisées en deux grands groupes:

    Les premiers surviennent sous l'influence d'un agent traumatique, les seconds - dans le contexte de diverses maladies et conditions pathologiques.

    Un saignement traumatique de l'oreille est observé lorsque les structures sont endommagées:

    • canal auditif externe;
    • tympan;
    • oreille moyenne.

    Avec des blessures importantes de l'os temporal, la pyramide et les structures de l'oreille interne peuvent être blessées en cas de saignement. Un tel traumatisme est généralement observé avec de graves blessures à la tête..

    Un saignement traumatique de l'oreille se produit avec des blessures:

    • non médical;
    • causés pendant les procédures médicales.

    Les blessures non médicales sont la cause la plus fréquente du développement de la pathologie décrite. Il peut s'agir de blessures:

    Ils surviennent:

    • à la maison;
    • en production;
    • lors d'activités sportives;
    • à la suite d'un accident;
    • dans des situations de nature criminelle;
    • pendant la guerre.

    Les blessures domestiques qui entraînent des saignements de l'oreille sont le plus souvent le résultat d'actions inattentives. En règle générale, cela saigne en raison d'un traumatisme du canal auditif externe, moins souvent - le tympan.

    Une personne peut tomber sur la zone de l'oreille sur un objet pointu qui pourrait l'endommager. En outre, des saignements peuvent survenir avec:

    • purification du canal auditif externe contre les accumulations de soufre et d'autres contaminants - en raison de l'utilisation d'objets tranchants ou d'une mauvaise manipulation;
    • extraction indépendante d'un corps étranger du conduit auditif.

    En production, les lésions de l'oreille, qui peuvent entraîner le développement de la maladie décrite, surviennent le plus souvent en raison de:

    • non-respect des règles de sécurité industrielle en général;
    • les ignorer par les travailleurs.

    Le saignement de l'oreille est un traumatisme fréquent des athlètes - en règle générale, ceux qui pratiquent des sports motorisés (y compris les sports d'équipe):

    En plus d'eux, les sports qui sont manifestement exposés au risque de blessure sont dangereux - ce sont les sports motorisés et les sports motorisés.

    Les saignements de l'oreille dans les accidents peuvent souvent être particulièrement prononcés - non seulement les petits vaisseaux des tissus mous, mais aussi les gros troncs sont endommagés. Les raisons de cette blessure peuvent être:

    • accident de la route;
    • tomber d'une hauteur - d'un arbre, d'un escalier, d'une fenêtre;
    • tomber sous le glissement de terrain lors de catastrophes industrielles et naturelles;
    • immersion dans l'eau à une grande profondeur - cela provoque une forte chute de pression dans l'oreille externe et moyenne, ce qui peut endommager le tympan.

    Parfois, de tels accidents peuvent avoir un caractère curieux, mais non moins dramatique - lorsqu'elle est ivre, une personne tombe de sa propre taille et se blesse (notamment en étant frappé par la partie temporale de la tête, ce qui conduit à l'apparition de la pathologie décrite).

    Les saignements auriculaires dus à des blessures subies dans des situations de nature criminelle ne sont pas aussi répandus que les saignements domestiques, mais leur nombre a augmenté au cours des cinq à dix dernières années.

    Les raisons sont les suivantes:

    • augmentation de l'agression humaine;
    • clarification plus fréquente des relations par la force;
    • une tentative de se débarrasser du stress psychologique causé par des problèmes dans la société, dans la famille, au travail, etc..

    Ces situations sont:

    • combats;
    • attaque contre une personne dans le but d'un vol qualifié;
    • mutiler pour se venger;
    • torture (plus souvent dans les pays économiquement arriérés avec d'anciennes fondations sociales)

    Les saignements de l'oreille lorsqu'ils sont exposés à la méthode de la force, en règle générale, sont plus prononcés que ceux qui surviennent dans le contexte de blessures personnelles, industrielles ou sportives.

    De plus, des saignements de l'oreille peuvent se produire dans le contexte de l'autotraumatisme - l'automutilation, dont les objectifs les plus courants sont:

    • rester dans un établissement médical afin d'éviter la responsabilité sociale (service militaire), administrative et pénale;
    • provoquer l'apitoiement sur soi (cela est possible pour les personnes seules ayant certains problèmes psychologiques);
    • type de comportement démonstratif (souvent pratiqué par des personnes émotionnellement labiles)

    Ces blessures sont souvent infligées dans le but de se suicider ou dans le contexte d'une maladie mentale..

    Le saignement de l'oreille se produit dans des conditions militaires, pas seulement en blessant des objets. Sa cause peut être une commotion cérébrale (blessure sans endommager la peau du corps) en raison des effets de l'onde de souffle. Dans de telles circonstances, l'intégrité du tympan est rompue (elle éclate littéralement), ce processus s'accompagne d'une violation de l'intégrité des parois des vaisseaux, des saignements se produisent.

    Des saignements traumatiques de l'oreille peuvent survenir lors des manipulations:

    Dans le premier cas, c'est:

    • examen de diverses structures de l'oreille à l'aide d'instruments ORL ou de techniques endoscopiques;
    • ponction diagnostique - une ponction des structures de l'oreille afin de collecter le contenu pathologique liquide (par exemple, avec l'apparition d'ulcères, d'hématomes, etc.);
    • biopsie - prélèvement de fragments de tissu auditif avec examen ultérieur au microscope.

    Lorsqu'elles sont correctement exécutées, de telles méthodes ne conduisent pas à elles seules au développement de saignements - elles sont observées lorsqu'elles sont inexactes, grossières ou inefficaces, ainsi qu'en violation de la technique de leur mise en œuvre.

    Les manipulations médicales peuvent également provoquer des saignements de l'oreille. Le plus souvent, c'est:

    • extraction de corps étrangers même en milieu clinique;
    • rincer l'oreille pour retirer les bouchons de soufre;
    • chirurgie de l'oreille.

    Quelles pathologies peuvent provoquer des saignements de l'oreille? Le plus souvent, c'est:

    • tumeurs;
    • maladies infectieuses;
    • pathologies inflammatoires de nature aseptique - celles qui se développent sans la participation d'un agent infectieux;
    • maladie vasculaire;
    • pathologie sanguine.

    Au milieu des tumeurs bénignes, les saignements de l'oreille sont rares. En règle générale, les néoplasmes malins sont un provocateur, qui se développent rapidement, se propagent aux tissus environnants et en même temps «mangent» littéralement la paroi vasculaire, l'endommageant. De plus, les néoplasmes malins deviennent une source de saignement lorsqu'ils sont détruits aux stades terminaux. Il peut s'agir de tumeurs:

    • primaire - ceux qui surviennent immédiatement dans les structures de l'oreille;
    • celles qui se sont formées lors de la dégénérescence maligne des néoplasmes bénins;
    • métastatique - celles qui se développent à partir de cellules tumorales reçues avec un flux sanguin ou lymphatique provenant de néoplasmes malins d'autres organes et tissus.

    Le plus souvent, des saignements de l'oreille se produisent contre des tumeurs telles que:

    • polypes - la croissance des tissus sous la forme de longues formations minces. De tous les néoplasmes de l'oreille, les polypes sont l'une des causes les plus courantes du développement de l'état pathologique décrit. Le plus souvent, les polypes se produisent dans le canal auditif externe - avec cet arrangement, ils sont facilement blessés. De plus, la cause du saignement peut être que les polypes sont capables de dégénérescence maligne, tandis que le risque de saignement augmente;
    • hémangiome - une tumeur vasculaire bénigne qui apparaît à la suite d'une violation du développement des vaisseaux sanguins chez le fœtus;
    • carcinome - une tumeur maligne de l'oreille moyenne qui se développe à partir des cellules épithéliales

    Des saignements auriculaires peuvent se produire dans le contexte de toute lésion infectieuse - bactérienne, virale, causée par des protozoaires, des spirochètes et d'autres agents pathogènes infectieux. Dans la plupart des cas, l'état pathologique décrit se produit pour les raisons suivantes:

    • une simple lésion infectieuse et inflammatoire progresse et devient purulente - le pus corrode la paroi vasculaire, le sang déborde par le défaut;
    • les toxines microbiennes détruisent la paroi des vaisseaux. Il peut s'agir d'exotoxines (celles que l'agent pathogène sécrète dans les tissus pour faciliter leur séjour), de produits métaboliques (métabolisme) de l'agent infectieux, de produits de décomposition de corps microbiens morts..

    Les agents pathogènes qui provoquent une lésion infectieuse avec le développement d'un saignement de l'oreille peuvent affecter toutes ses structures dans la même mesure. L'oreille interne est la plus sensible. Ces agents pathogènes peuvent être:

    Dans le premier cas, ce sont des micro-organismes qui peuvent provoquer un certain nombre de pathologies infectieuses - staphylocoques, streptocoques, Escherichia coli et autres.

    Dans le second cas, il s'agit d'agents pathogènes dont la présence conditionne le développement d'une certaine maladie infectieuse. Il:

    • Baguette de Koch - provoque la tuberculose de diverses localisations (dans ce cas, les structures de l'oreille);
    • tréponème pâle - provoque le développement de la syphilis;
    • brucella - provoquer une brucellose

    et autres agents pathogènes.

    De plus, il peut être non seulement pathogène (provoquant la maladie dans tous les cas), mais aussi des micro-organismes pathogènes conditionnels (ceux qui vivent normalement en paix dans le corps humain, mais commencent à présenter des propriétés agressives dans certaines conditions - par exemple, avec l'hypothermie ou l'ingestion composés agressifs en elle).

    Le plus souvent, les saignements de l'oreille se produisent dans le contexte de pathologies infectieuses causées par des bactéries, moins fréquemment par d'autres agents pathogènes. Un certain rôle est joué par les champignons, à savoir le candida. Ils peuvent se propager le long de la peau du canal auditif externe, affectant les petits vaisseaux superficiels - l'intégrité de leurs parois est brisée, des saignements se produisent. De plus, les champignons pathogènes peuvent provoquer l'apparition de démangeaisons - le patient peigne les endroits qui démangent, les parois des vaisseaux au site de peignage sont endommagées, des saignements se produisent.

    Des saignements de l'oreille sont souvent détectés lors de la percée de gros ulcères - tandis que le pus avec du sang est sécrété par le canal auditif externe.

    Un agent infectieux ne doit pas nécessairement être présent pour les saignements de l'oreille - une inflammation aseptique peut être son arrière-plan. L'infection agit comme un provocateur de changements tissulaires (en particulier, dans la paroi vasculaire) - mais ils peuvent également être observés avec des lésions inflammatoires non infectieuses. Les médiateurs de l'inflammation (substances qui provoquent le développement de ses symptômes) affectent la paroi vasculaire, augmentent sa perméabilité, c'est pourquoi la partie liquide du sang quitte la lumière du vaisseau, mais souvent avec des globules rouges (globules rouges). Un tel saignement est mineur, mais il peut être régulier.

    La violation décrite peut se produire dans le contexte non seulement de dommages locaux, mais également de maladies systémiques. Ce sont ces pathologies dans lesquelles les parois des vaisseaux de tout le corps sont affectées - y compris dans les structures de l'oreille, ce qui conduit à des saignements. Le plus souvent, c'est:

    • vascularite - une lésion inflammatoire de la paroi vasculaire avec sa destruction ultérieure;
    • apport insuffisant en vitamine C;
    • carence en vitamine P

    De plus, une augmentation des saignements de l'oreille peut être observée avec les maladies sanguines systémiques. Ce sont des troubles dans lesquels souffrent les systèmes de coagulation et d'anticoagulation du sang - l'activité du premier diminue, la seconde augmente. Le plus souvent, ces pathologies sont l'hémophilie - une série de maladies dans lesquelles la coagulation (coagulation sanguine) est altérée. Les pathologies plaquettaires sont également un facteur grave - éléments sanguins qui participent à la formation d'un caillot sanguin, à cause duquel le saignement cesse.

    Symptômes

    En fait, un signe de saignement de l'oreille est l'attribution de sang de celui-ci. Ce processus, selon la pathologie qui l'a provoqué, peut avoir différentes caractéristiques:

    • par la quantité de sang - en règle générale, ce sont de petites pertes;
    • selon la régularité - avec les pathologies systémiques, les sécrétions sanguines de l'oreille peuvent atteindre 3-4 fois par jour;
    • pour préserver la fonction auditive - elle ne peut être altérée que lorsqu'une quantité importante de sang s'accumule dans l'oreille moyenne (si vous ne tenez pas compte de la perte auditive due à un traumatisme du tympan et d'autres types de dommages).

    La symptomatologie générale est purement due à un saignement de l'oreille, mais elle peut se développer dans le contexte des pathologies qui l'ont conduit à.

    Diagnostique

    La détection des saignements de l'oreille repose sur un simple examen du patient. Mais l'important n'est pas seulement sa déclaration, mais aussi la détermination des raisons. Par conséquent, il est nécessaire de demander soigneusement au patient quelles plaintes il avait avant la survenue d'un saignement, à quelle fréquence il est observé, si des signes de progression ont été notés (en particulier, l'écoulement de plus de sang à chaque fois).

    Un examen physique consiste à examiner l'oreille et à déterminer la quantité de sang sécrétée - il peut s'agir de ses traces séchées ou de sa décharge, se poursuivant au moment de l'examen.

    La méthode instrumentale fondamentale de recherche dans le diagnostic des saignements de l'oreille est l'otoscopie - examen du canal auditif externe, du tympan et, s'il est endommagé - de la cavité de l'oreille moyenne, qui est réalisée à l'aide d'un otoscope (instrument ORL avec optique montée et éclairage). En outre, les méthodes de diagnostic sont déterminées en fonction des circonstances de la survenue d'un saignement de l'oreille. Donc ça peut être:

    • Radiographie du crâne - avec traumatisme;
    • imagerie par résonance magnétique (IRM) - avec une origine tumorale suspectée de saignement;
    • examen endoscopique de l'oreille

    et plein d'autres.

    Le diagnostic de troubles systémiques peut également être nécessaire..

    Les méthodes de recherche en laboratoire pour le diagnostic des saignements de l'oreille aident à effectuer un diagnostic différentiel entre les pathologies qui pourraient le provoquer. Il:

    • analyse sanguine générale - une augmentation du nombre de leucocytes (leucocytose) et ESR indique la nature inflammatoire du provocateur de pathologie, une forte augmentation de l'ESR - sur la tumeur et ainsi de suite;
    • coagulogramme - le système de coagulation sanguine est évalué

    Diagnostic différentiel

    Le diagnostic différentiel (distinctif) du saignement de l'oreille est effectué entre les maladies qui peuvent le provoquer - local et systémique.

    Complications

    En règle générale, les complications critiques des saignements de l'oreille ne sont pas observées. La quantité de sang libérée n'est pas si importante que vous pourriez vous méfier d'une perte de sang importante.

    Le plus souvent, les effets des saignements de l'oreille sont observés avec une accumulation de sang dans la cavité de l'oreille. Les complications suivantes se produisent:

    • déficience auditive;
    • infection du sang avec ajout de microflore pathogène avec suppuration possible.

    Dans le deuxième cas, en l'absence de traitement adéquat, des complications secondaires peuvent survenir - ce sont:

    • méningite - inflammation des méninges due à l'introduction de microflore pathogène dans celles-ci, qui a infecté l'hématome de l'oreille moyenne;
    • lymphadénite - une lésion inflammatoire des ganglions lymphatiques régionaux;
    • lymphangite - inflammation des vaisseaux lymphatiques régionaux.

    Des complications secondaires généralisées sont rarement observées, mais la possibilité de leur développement doit être rappelée. Il:

    • septicémie - propagation d'une infection par un flux sanguin ou lymphatique dans tout le corps avec formation de foyers purulents métastatiques dans les organes et les tissus. Cela peut se produire si, pendant la suppuration du contenu sanglant de l'oreille moyenne, un diagnostic rapide et un traitement adéquat ne sont pas effectués;
    • Choc infectieux-toxique - violation de la microcirculation dans les tissus dans le contexte de leur défaite par un agent infectieux.

    Que faire si du sang vient de l'oreille

    La tactique médicale pour le saignement de l'oreille est basée sur l'implication de méthodes de traitement locales et générales.

    Les principes de traitement sont les suivants:

    • arrêter de saigner;
    • thérapie antibactérienne - réalisée pour prévenir et traiter une infection qui peut se joindre;
    • soulagement des maladies et des conditions pathologiques qui pourraient conduire au développement de cette condition.

    Arrêter le saignement de l'oreille consiste en des actions telles que:

    • froid local;
    • tamponnement de l'oreille - insertion étanche d'un pansement stérile pour comprimer un vaisseau endommagé et arrêter le flux sanguin. La tamponnade doit être effectuée correctement, sinon l'oreille moyenne peut être bouchée par le pansement et le saignement n'est pas arrêté, ce qui est lourd d'accumulation de sang dans l'oreille;
    • médicaments hémostatiques - locaux et systémiques. Les éponges hémostatiques insérées dans l'oreille sont utilisées comme agents hémostatiques locaux. L'éthamylate de sodium, l'acide aminocaproïque et plusieurs autres sont utilisés comme agents hémostatiques systémiques. Il peut également s'agir de préparations de vitamine K, mais il ne faut pas oublier que l'effet de son administration se produit après 72 heures..

    Pour la thérapie antibactérienne, des antibiotiques à large spectre sont généralement utilisés..

    Les méthodes pour arrêter les conditions pathologiques qui ont provoqué des saignements sont très différentes, car elles dépendent de la maladie spécifique, elles sont donc prescrites individuellement.

    La prévention

    Les principales méthodes de prévention des saignements de l'oreille sont les suivantes:

    • la prévention, la détection et le traitement des tumeurs, des maladies infectieuses, des pathologies inflammatoires de nature aseptique, des maladies vasculaires et sanguines, des maladies somatiques et d'autres pathologies pouvant déclencher la survenue de saignements de l'oreille;
    • procédures diagnostiques et thérapeutiques précises sur les structures de l'oreille.

    Prévoir

    Le pronostic des saignements de l'oreille est généralement favorable. La perte de sang n'est pas critique, le saignement est arrêté assez rapidement en utilisant des méthodes modernes.

    Kovtonyuk Oksana Vladimirovna, observateur médical, chirurgien, consultant médical

    5,580 vues totales, 9 vues aujourd'hui