Image

Amygdalite chronique

L'amygdalite chronique est un processus inflammatoire lent qui se produit dans les amygdales. Les patients atteints d'amygdalite chronique ressentent longtemps une gêne et un mal de gorge, ils ont de la fièvre, une rougeur des amygdales avec la formation de bouchons purulents dans les interstices.

Que sont les amygdales et comment apparaît la maladie

Les amygdales palatines sont composées de tissu lymphoïde, qui remplit une fonction protectrice. Les amygdales pénètrent dans des canaux profonds et complexes - des cryptes qui se terminent à la surface des amygdales avec des lacunes - des cavités spéciales à travers lesquelles le contenu des lacunes est évacué. En moyenne, 2 à 8 lacunes se trouvent sur l'amygdale. On pense que plus la taille des espaces est grande, plus la décharge est facile et rapide.

En plus des amygdales palatines, il existe d'autres formations dans la gorge qui remplissent une fonction protectrice: sur la racine de la langue il y a une amygdale linguale, sur la paroi postérieure du nasopharynx - végétations adénoïdes (adénoïdes), dans la profondeur du nasopharynx autour du tube auditif - amygdales du tube.

L'inflammation des tissus des amygdales est appelée amygdalite, et un processus inflammatoire prolongé est appelé amygdalite chronique..

Types d'amygdalite chronique

Selon l'évolution de la maladie, l'amygdalite chronique peut être:

  • compensé;
  • décompensé;
  • prolongé;
  • récurrent;
  • allergique toxique.

L'amygdalite compensée se déroule en secret: les amygdales ne sont pas perturbées par l'inconfort et l'inflammation, le patient n'a pas de fièvre, cependant, à l'examen, une rougeur est visible, les amygdales sont généralement agrandies.

Dans l'amygdalite chronique, il y a de temps en temps un inconfort dans la gorge - transpiration, légère douleur. Les exacerbations de la maladie - amygdalite - concernent le patient avec une forme récurrente d'amygdalite.

L'amygdalite chronique toxique-allergique est divisée en deux formes:

  • la première forme est caractérisée par l'addition aux principaux symptômes de complications telles que douleurs articulaires, fièvre, douleurs cardiaques sans détérioration de l'électrocardiogramme, fatigue accrue;
  • la deuxième forme transforme les amygdales en une source d'infection stable qui se propage dans tout le corps et complique le travail du cœur, des reins, des articulations et du foie. Le patient se sent fatigué, les performances diminuent, le rythme cardiaque est perturbé, les articulations s'enflamment, les maladies de la sphère génito-urinaire s'aggravent.

Selon le lieu de propagation du processus inflammatoire, l'amygdalite chronique peut être:

  • lacunaire, dans laquelle l'inflammation affecte les lacunes - dépressions dans les amygdales;
  • lacuno-parenchymateuse, lorsque l'inflammation se produit dans les lacunes et le tissu lymphoïde des amygdales;
  • phlegmoneux, lorsque le processus inflammatoire s'accompagne d'une fusion purulente des tissus;
  • hypertrophique, accompagnée d'une prolifération accrue des tissus des amygdales et des surfaces environnantes du nasopharynx.

Causes de l'amygdalite chronique

L'amygdalite chronique se développe dans la plupart des cas après avoir souffert d'une forme aiguë de la maladie - amygdalite aiguë ou amygdalite. L'amygdalite non traitée peut réapparaître ou s'aggraver en raison d'embouteillages dans les interstices et les cryptes des amygdales, qui sont obstrués par des masses caséo-nécrotiques - sécrétions purulentes, déchets de bactéries et virus.

Les principaux agents responsables de la maladie sont le plus souvent:

  • virus - adénovirus, herpès simplex, virus Epstein-Barr;
  • bactéries - pneumocoques, streptocoques, staphylocoques, moraxella, chlamydia;
  • champignons.

De plus, les facteurs suivants peuvent affecter l'apparition d'une amygdalite chronique:

  • non-respect de la sécurité industrielle: grandes quantités de poussières, fumées, contamination gazeuse, suspensions de substances nocives dans l'air inhalé;
  • maladies chroniques de la cavité buccale, des oreilles, du nasopharynx: otite moyenne chronique, sinusite, carie, pulpite, parodontite et parodontose, dans lesquelles un écoulement purulent tombe sur les amygdales et provoque le développement du processus inflammatoire;
  • diminution de la fonction immunitaire des amygdales: les substances protectrices sécrétées par le tissu lymphoïde ne peuvent plus faire face à un grand nombre de bactéries et de virus qui, à leur tour, s'accumulent et se multiplient;
  • abus de produits chimiques ménagers;
  • manger des aliments contenant une petite quantité de vitamines et de minéraux, une nutrition irrégulière, des aliments de mauvaise qualité;
  • facteur d'hérédité: l'un des parents a souffert ou souffre d'une inflammation chronique des amygdales;
  • mauvaises habitudes - l'alcool et le tabagisme, qui en plus des effets négatifs sur le système immunitaire, compliquent l'évolution de la maladie;
  • situations stressantes fréquentes, exposition prolongée à un état de stress émotionnel intense;
  • absence d'un régime normal de travail et de repos: manque de sommeil, surmenage.

Les symptômes de l'amygdalite chronique

Déterminer par vous-même si une personne souffre d'amygdalite chronique est extrêmement difficile: un oto-rhino-laryngologiste expérimenté devrait le faire. Cependant, il est nécessaire de connaître les principaux symptômes et signes de la maladie, dont l'apparition doit être immédiatement consultée par un médecin:

  • maux de tête;
  • sensation désagréable de corps étrangers dans la gorge: miettes à arêtes vives, petits morceaux de nourriture (causées par l'accumulation de dépôts putréfactifs et de bouchons de mucus sur les interstices et dans les scripts, les bactéries et les produits vitaux des virus);
  • éruption cutanée persistante qui ne disparaît pas depuis longtemps, à condition que le patient n'ait jamais eu d'éruptions cutanées auparavant;
  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur dans le bas du dos: l'inflammation chronique des amygdales provoque souvent des complications dans les reins;
  • douleur dans la région du cœur, rythme cardiaque instable;
  • douleurs musculaires et articulaires: l'amygdalite chronique entraîne souvent des lésions articulaires rhumatismales;
  • fatigue, baisse des performances, mauvaise humeur;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques derrière les oreilles et le cou;
  • élargissement des amygdales;
  • l'apparition sur les amygdales de cicatrices, d'adhérences, de films;
  • bouchons dans les interstices - formation de nuances jaunes, marron clair, marron de consistance solide ou gruau.

La plupart des signes supplémentaires d'amygdalite chronique apparaissent lorsque d'autres organes et systèmes vitaux fonctionnent mal: le cœur, les reins, les vaisseaux sanguins, les articulations et le système immunitaire.

Par exemple, dans les amygdales enflammées, les streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A peuvent parasiter, ce qui dans la structure de la protéine est similaire au tissu conjonctif du cœur. Avec l'amygdalite, le système immunitaire peut attaquer par erreur les tissus cardiaques, en essayant de supprimer les micro-organismes qui provoquent l'inflammation des amygdales.En conséquence, il y a des sensations désagréables dans la zone cardiaque, l'état général s'aggrave et il existe un risque de maladies cardiaques graves - myocardite et endocardite bactérienne.

Diagnostic de l'amygdalite chronique

Établir correctement la présence, la forme et le type d'amygdalite chronique ne peut être effectué que par un oto-rhino-laryngologiste, donc un traitement rapide à la clinique est la clé d'un diagnostic et d'un traitement rapides.

Les signes les plus précis d'une maladie chronique sont obtenus en étudiant les antécédents médicaux et en effectuant un examen externe des amygdales: l'amygdalite la plus probable indiquera une amygdalite fréquente, ainsi que des dépôts purulents et des bouchons dans les lacunes et les cryptes.

En plus d'étudier l'histoire et l'examen, des tests de laboratoire sur le sang et les cultures bactériennes de la gorge sur la flore et la sensibilité aux antibiotiques sont également utilisés..

Traitement

Pour le traitement de l'amygdalite chronique, des méthodes conservatrices et chirurgicales sont utilisées. Un oto-rhino-laryngologiste ne prescrit la chirurgie qu'en dernier recours: les amygdales palatines jouent un rôle important dans le système immunitaire humain, protégeant le nasopharynx de la pénétration d'agents pathogènes. L'élimination des amygdales ne peut être effectuée que si, en raison d'un changement pathologique des tissus, elles ne peuvent plus remplir leur fonction de protection. Lorsque nous décidons de l'ablation chirurgicale des amygdales, nous devons une fois de plus rappeler que c'est la partie la plus importante du système immunitaire global du corps, responsable de la protection du nasopharynx.

Le traitement de l'amygdalite chronique est effectué en ambulatoire dans un établissement médical par un oto-rhino-laryngologiste. Le processus de traitement peut être divisé en plusieurs étapes, chacune remplissant sa fonction.

Première étape: lavage des amygdales palatines

À ce stade, les amygdales sont lavées au patient, libérant les espaces et les cryptes des masses caséo-nécrotiques et des embouteillages. En l'absence d'équipements modernes, ce travail est généralement effectué avec une seringue conventionnelle: une solution désinfectante est aspirée et pressée dans les amygdales et les lacunes avec un piston. Les inconvénients de cette méthode sont la pression trop faible du jet de solution, qui ne permet pas de rincer et de nettoyer en profondeur les cryptes, ainsi que la survenue possible d'un réflexe nauséeux provoqué par le contact d'une seringue sur les amygdales.

Dans la plupart des cas, ils utilisent un équipement moderne - l'appareil à vide ultrasonique Tonsillor utilisé par les polycliniques modernes et les centres ORL. La buse de lavage vous permet de laver à fond les amygdales sans les toucher, sans provoquer de réflexes nauséeux. L'avantage de l'utilisation de la buse est que le médecin peut observer et contrôler le processus de lavage du contenu pathologique des amygdales.

Deuxième étape: traitement antiseptique

Après avoir nettoyé les amygdales, un antiseptique leur est appliqué par ultrasons: les ondes ultrasonores convertissent la solution antiseptique en vapeur, qui est appliquée sous pression à la surface des amygdales.

Pour corriger l'effet antibactérien, les amygdales sont traitées avec la solution de Lugol: elle contient de l'iode et de l'iodure de potassium, qui ont une puissante propriété antibactérienne.

Troisième étape: physiothérapie

La thérapie au laser est l'un des effets secondaires efficaces, indolores et sans effets secondaires des méthodes de physiothérapie. Ses propriétés positives:

  • anesthésie;
  • activation des processus métaboliques;
  • métabolisme amélioré dans l'organe affecté;
  • régénération des tissus affectés;
  • augmenter l'immunité;
  • amélioration significative des propriétés et des fonctions du sang et des vaisseaux sanguins.

Pour neutraliser les micro-organismes nuisibles dans la cavité buccale, le rayonnement ultraviolet est utilisé.

Le nombre de procédures de lavage, de traitement avec des antiseptiques et de physiothérapie est prescrit individuellement par le médecin. En moyenne, afin de nettoyer complètement les amygdales et de restaurer leur capacité d'auto-nettoyage, le lavage doit être répété au moins 10 à 15 fois. Afin d'éliminer complètement la nécessité d'une intervention chirurgicale, des cours de traitement conservateurs sont répétés plusieurs fois par an.

Dans les cas extrêmes, lorsque le tissu lymphoïde des amygdales à la suite de la maladie est remplacé par du tissu conjonctif et que les amygdales cessent de protéger le corps contre les micro-organismes, étant une source constante d'agents pathogènes, une amygdalectomie est prescrite. L'amygdalectomie est une opération chirurgicale pour enlever les amygdales. Elle est réalisée en milieu hospitalier sous anesthésie locale ou générale..

Prévention de l'amygdalite chronique

Les mesures préventives pour éviter la récurrence du processus inflammatoire dans la zone des amygdales palatines comprennent plusieurs mesures complexes:

  • une bonne nutrition: ne mangez pas de nourriture qui irrite les muqueuses des amygdales - agrumes, épicé, épicé, frit, aliments fumés, boissons alcoolisées fortes;
  • renforcement de l'immunité générale: durcissement, marche au grand air, apport de complexes vitaminiques et minéraux;
  • mode de repos et de travail: vous devez dormir suffisamment, prendre le temps de vous reposer, éviter les heures de travail sans pauses.

Traitement efficace de l'amygdalite chronique

L'amygdalite chronique est une lésion inflammatoire des amygdales, qui disparaît ou s'aggrave..

Galkin Alexey Vladimirovich

Mis à jour 08.08.2019 13:35

L'amygdalite chronique est une lésion inflammatoire des amygdales, qui disparaît ou s'aggrave..

Quel est le rôle des amygdales palatines?

Les amygdales sont des organes constitués de tissu lymphoïde qui sont situés dans le nasopharynx et agissent comme des défenses immunitaires. Ils ont obtenu leur nom en raison de la ressemblance extérieure avec les noix d'amande, c'est pourquoi les anatomistes ont commencé à utiliser le nom «amygdale».

Le tissu lymphoïde du pharynx est présent non seulement dans l'amygdale palatine, mais aussi dans d'autres structures:

  • amygdale linguale et nasopharyngée;
  • foyers lymphoïdes de la paroi pharyngée postérieure.

Le tissu lymphoïde du pharynx est un élément important de l'immunité, car à sa surface il y a un contact des cellules immunitaires du corps avec l'environnement. Les informations reçues par les cellules immunitaires dans les structures lymphoïdes du pharynx sont transmises aux organes immunitaires du lien suivant (thymus, moelle osseuse, ganglions lymphatiques) pour produire des protéines protectrices (immunoglobulines). À l'avenir, ils neutraliseront les virus, bactéries, champignons et protozoaires pathogènes qui pénètrent dans le corps depuis l'environnement extérieur..

Avec l'âge, le rôle des amygdales en tant qu'organes de l'immunité est progressivement perdu. Le tissu lymphoïde est progressivement remplacé par des éléments du tissu conjonctif, de sorte que l'involution (développement inverse) des organes commence. Plus tôt que tout, l'amygdale nasopharyngée subit une involution, puis elle se propage aux amygdales linguales et palatines. Par conséquent, chez les personnes âgées, le tissu amygdalien (amygdale palatine) diminue jusqu'à la taille d'un pois.

L'amygdale palatine est la structure la plus complexe. Il se compose d'un grand nombre de canaux - cryptes (ou lacunes). Certaines cryptes ressemblent à un tubule peu profond, plus ou moins droit, d'autres ont une grande profondeur, des branches d'arbre, certaines cryptes sont interconnectées. Souvent, là où la crypte s'ouvre dans la gorge, il y a un rétrécissement du canal. Cela conduit à son nettoyage difficile du contenu, contre lequel se développe le processus inflammatoire.

L'amygdale palatine est limitée à la capsule - une membrane dense du tissu conjonctif. À l'extérieur, il y a une couche de tissu friable - fibre paratonsillaire ou péri-aminodiaque. Avec une inflammation sévère, l'infection détruit la barrière de la capsule et va au-delà, provoquant une inflammation de cette fibre. Cette condition est appelée paratonsillite. Il s'agit d'une complication grave qui, avec un traitement inapproprié ou prématuré, peut avoir des conséquences graves, telles que le développement d'un foyer purulent dans les tissus mous du cou (abcès paratonsillaire, phlegmon du cou), la septicémie et les dommages aux organes internes. Par conséquent, le traitement doit être commencé le plus tôt possible..

Causes de l'amygdalite chronique

Le développement d'une amygdalite chronique est possible dans 2 scénarios:

  • à la suite d'un mal de gorge (amygdalite aiguë) mal traité ou dont le traitement n'a pas été mené à terme;
  • à la suite d'une diminution de la défense immunitaire et d'une exposition constante à des facteurs agressifs (il s'agit d'une option sans angine de poitrine).

Les irritants agressifs sont:

  • inhalation de fumée de tabac;
  • malnutrition;
  • l'abus d'alcool;
  • dents carieuses;
  • processus inflammatoires dans les sinus paranasaux (sinusite, sinusite frontale, etc.);
  • violation de la respiration nasale qui se produit lorsque le septum nasal est courbé, polypes ou hypertrophie de la concha nasale inférieure. Dans ces conditions, la muqueuse buccale s'assèche et la formation d'immunoglobulines A est altérée, ce qui réduit la défense immunitaire des organes ORL.

Cependant, l'exposition aux seuls facteurs décrits n'est pas suffisante pour le développement d'une amygdalite chronique. Actuellement, il est considéré comme le résultat d'une infection par des bactéries pathogènes dans le contexte d'une allergisation (altération de la réactivité immunitaire). Les modifications locales du tissu lymphoïde après une amygdalite précédente jouent également un rôle dans ce processus, ainsi qu'un facteur d'hérédité, qui ne se manifeste que dans certaines conditions de l'environnement interne et externe..

Infection Le plus souvent, les streptocoques et les staphylocoques deviennent la cause. Dans ce cas, le streptocoque pyogène, appelé bêta-hémolytique (appartenant au groupe A), est le plus dangereux. Les risques associés à ce pathogène sont la probabilité de développer des maladies auto-immunes, c'est-à-dire lorsque vos propres cellules immunitaires endommagent d'autres cellules de votre propre corps. Cela se produit avec la glomérulonéphrite, les rhumatismes, la polyarthrite et d'autres maladies similaires..

Altération de la réactivité du corps (son allergisation), caractérisée par une production excessive d'immunoglobulines de classe E. Dans de telles conditions, une nouvelle pénétration d'antigènes (par exemple, des protéines de bactéries étrangères) déclenche une réaction allergique qui soutient constamment l'inflammation. Cela correspond à la phase d'exacerbation du processus pathologique.

Il est prouvé que la probabilité d'une amygdalite chronique chez les personnes dont les parents de première ligne souffrent de cette maladie est beaucoup plus élevée que chez les autres personnes. Cela est dû aux particularités de l'anatomie des cryptes amygdales et du statut immunitaire (tendance à une réponse allergique).

Manifestations cliniques

Les symptômes de l'amygdalite dépendent de sa forme, qui peut être simple ou allergique toxique..

Signes d'une forme simple:

  • Exacerbations pas plus de 1 à 2 fois par an;
  • Entre les exacerbations, l'état général n'est pas rompu;
  • Il n'y a pas de manifestations systémiques de l'amygdalite (il n'y a pas de dommages aux autres organes, il n'y a pas d'intoxication, l'état général ne souffre pas);
  • Manifestations locales du processus inflammatoire.

Les signes d'une forme toxique-allergique sont:

  • Changements dans le sang (ils sont détectés par une analyse clinique, biochimique et immunologique générale);
  • Intoxication amygdalienne;
  • Symptômes de dommages aux organes internes (cœur, vaisseaux sanguins, reins, etc.) associés au développement de rhumatismes, de glomérulonéphrite, de vascularite, d'endocardite septique, etc..

Compte tenu de la gravité des symptômes cliniques, la forme allergique toxique est du 1er et du 2e degré. Les différences entre eux tiennent compte de la classification de B. Preobrazhensky.

Classification B.S. Preobrazhensky

La forme du processus inflammatoireManifestations distinctives
Formulaire simple (simple)Seuls les panneaux locaux sont présents:

Pus et bouchons denses, couvrant la lumière des interstices et la surface enflammée des amygdales (elles sont lâches, rouges, gonflées).

Bordures enflammées des arches du ciel (elles sont gonflées, rouges, infiltrées).

Amygdalite toxique-allergique du 1er degréLes manifestations locales de la forme simple se superposent aux symptômes généraux de nature allergique-toxique:

État subfébrile périodique (indicateurs de température jusqu'à 37,5 ° C).

Intoxication amygdalienne, présente constamment ou périodiquement - baisse des performances, fatigue, manque d'appétit, faiblesse générale, malaise, sensation de faiblesse dans tout le corps.

Elargissement des ganglions lymphatiques du cou, leur douleur.

Douleurs articulaires occasionnelles.

Changements dans le test sanguin - augmentation des globules blancs, accélération de l'ESR.

Amygdalite toxique-allergique 2e degréAux signes du 1er degré s'ajoutent des manifestations fortement exprimées de nature toxique-allergique:

Modifications fonctionnelles de l'ECG.

Troubles du rythme cardiaque.

Condition subfébrile de longue durée.

Diagnostic de la maladie

Une recherche diagnostique de l'amygdalite chronique n'est pas seulement un diagnostic, mais aussi une définition de la forme de la maladie. Par conséquent, l'examen est toujours complexe, qui comprend:

  • Données d'examen objectif (rougeur, gonflement, injection vasculaire sur la muqueuse des amygdales, etc.);
  • Enquête - évaluation des plaintes, historique de leur apparence et autres informations anamnestiques;
  • Examen microbiologique (inoculation de la sécrétion pathologique provenant de lacunes sur des milieux spéciaux pour déterminer le microbe responsable, ainsi que sa sensibilité aux antimicrobiens);
  • Tests de laboratoire (sang, urine);
  • Examens instrumentaux (ECG, échographie du cœur et des ganglions lymphatiques).

L'évaluation de ces paramètres vous permet de déterminer correctement le stade du processus inflammatoire et de sélectionner de manière optimale le traitement.


Méthode d'enquêtePanneauxQue donne l'examen?
Recueil des antécédents médicaux, plaintesMal de gorge, sensation de masse et de corps étrangers, douleur cardiaque et articulaire, faiblesse générale, malaise.
Exacerbations simples ou multiples de l'amygdalite tout au long de l'année.
Vous permet de suspecter une amygdalite chronique et le stade du processus, d'évaluer l'efficacité du traitement.
PharyngoscopiePus ou bouchons purulents à la surface des amygdales (un secret pathologique remplit les lacunes).
Rougeur, infiltration et gonflement des arches du ciel, leur fusion cicatricielle avec l'amygdale.
Confirme le diagnostic d'amygdalite chronique, mais ne permet pas d'évaluer le stade du processus. Vous permet d'évaluer l'efficacité d'un traitement conservateur.
Examen bactériologiqueIdentification du micro-organisme et de sa sensibilité à l'antibiothérapie.Vous permet d'identifier le micro-organisme responsable et de sélectionner le traitement nécessaire. Évaluer l'efficacité d'un traitement conservateur.
Diagnostic de laboratoireTest sanguin clinique, test sanguin biochimique (urée, créatinine, ALT, AST), protéine C-réactive, ASLO, facteur rhumatoïde, IgE, IgA sanguine totale.Il permet de déterminer l'activité de l'inflammation, d'identifier le risque de développement ou la présence de maladies concomitantes (rhumatismes, glomérulonéphrite, polyarthrite, endocardite infectieuse, etc.) Il permet de choisir les tactiques de traitement, d'évaluer l'efficacité du traitement.
Diagnostic fonctionnelECG (électrocardiogramme)
Echo-KG (échographie du cœur)
Échographie des reins
Échographie des ganglions lymphatiques du cou.
Aide à déterminer le stade de l'amygdalite chronique, à identifier la présence de maladies conjuguées (rhumatismes, glomérulonéphrite, polyarthrite, endocardite infectieuse, etc.) Aide à choisir les tactiques de traitement.

Traitement de l'amygdalite chronique

Le traitement de l'amygdalite chronique est effectué à la fois par des méthodes conservatrices et chirurgicales..

Les méthodes conservatrices sont:

  • des antibiotiques prescrits à la fois par voie topique (gargarisme) et systémique (comprimés ou injections);
  • lavage direct des lacunes et introduction de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires dans celles-ci;
  • procédures physiothérapeutiques (gallothérapie, traitement au laser magnétique des ganglions lymphatiques, phonophorèse et amygdales ultraviolettes).
Méthode de traitementMécanisme d'actionobjectif
Rincer les lacunes avec une canuleLes lacunes avec un jet de solution antiseptique sont nettoyées du pus, des micro-organismes, des débris alimentaires, des bouchons épidermiques. À l'avenir, un médicament antibactérien et anti-inflammatoire pourrait être administréLacunes de nettoyage
Action bactéricide
Effet anti-inflammatoire
Laver les lacunes avec une buse à videEn raison de l'action du vide, le contenu est retiré des interstices..Lacunes de nettoyage
Thérapie laser magnétique (MILTA)L'effet du champ magnétique et du rayonnement laser sur la zone d'inflammation. Il y a une amélioration de la microcirculation de la zone d'exposition, les propriétés protectrices locales de la muqueuse sont activées.Effet anti-inflammatoire
Activation de l'immunité locale
PhonophorèseL'effet des médicaments (antibactériens, anti-inflammatoires) sur la muqueuse des amygdales. Sous l'influence des ultrasons, les médicaments pénètrent dans les sections profondes des interstices..Effet anti-inflammatoire
Action bactéricide
Rayonnement ultraviolet (KUV)Le rayonnement ultraviolet a un effet bactéricide et active l'immunité locale de la muqueuse.Action bactéricide
Activation de l'immunité locale

Méthodes chirurgicales de traitement:

  • Amygdalectomie - ablation des amygdales avec la capsule (technique instrumentale et exsangue).
  • Destruction du tissu lymphoïde dans l'amygdale (ablation par ondes radio, cryodestruction).
  • Cryptolyse («soudure» des lacunes palatines).
Méthode de thérapieMécanisme d'actionAvantagesLes indications
Amygdalectomie réalisée par des instruments traditionnels (instrumentaux)L'isolement de l'amygdale et de sa capsule est réalisé avec des instruments chirurgicaux (boucle, raspator)Taux d'intervention chirurgicaleLe traitement précédent a été inefficace.
Streptocoque bêta hémolytique détecté
Forme d'amygdalite toxique-allergique
Amygdalectomie exsangueL'amygdale est sécrétée avec la capsule à l'aide d'un laser, d'ondes radio, de l'énergie du plasma froid ou d'autres méthodes physiques.Dissection et coagulation simultanées des tissus. L'intervention a lieu sans effusion de sangLe traitement précédent a été inefficace.
Détection d'une espèce hémolytique de streptocoque bêta
Forme d'amygdalite toxique-allergique
Destruction (ablation) des éléments lymphoïdes de l'amygdaleLes ondes radio, un laser, des températures élevées ou basses détruisent la plupart des structures lymphoïdes des amygdalesPossible de mener à la cliniqueLe traitement précédent a été inefficace.
Forme simple (catarrhale) d'amygdalite
CryptolyseDestruction de la couche épithéliale des lacunes due aux méthodes physiques d'exposition. Dans de telles conditions, ils collent ensemble, de sorte que les particules alimentaires et les micro-organismes n'y pénètrent pas, c'est-à-dire l'inflammation ne peut pas se développer.Peut être réalisé en ambulatoireLe traitement précédent a été inefficace.
Forme simple (catarrhale) d'amygdalite

Ce qui détermine le choix du traitement?

Le choix des tactiques de traitement dépend:

  • type de maladie;
  • taux de rechute;
  • la présence ou l'absence dans les amygdales de streptocoque bêta-hémolytique;
  • l'efficacité de la méthode (ou son absence) par rapport au traitement précédent.

    Traitement de l'amygdalite à domicile chez l'adulte

    Le traitement de l'amygdalite à la maison chez les adultes et les enfants peut être effectué en utilisant des médicaments ou des méthodes de médecine traditionnelle. Mais si les symptômes sont prononcés, vous devez d'abord consulter un oto-rhino-laryngologiste.

    L'amygdalite est une maladie dans laquelle se produit une inflammation des amygdales de l'anneau pharyngé. La cause du développement de la maladie peut être des virus, des bactéries ou des champignons transmis par des gouttelettes aéroportées ou par contact.

    Souvent, l'amygdalite survient avec un système immunitaire affaibli, une hypothermie ou est une complication d'autres maladies..

    Les symptômes de l'amygdalite

    Une fois que l'infection est entrée dans le corps, 12 à 48 heures peuvent s'écouler, puis les premiers symptômes apparaissent sous la forme d'une sensation de coma dans la gorge. À l'avenir, la douleur apparaît, qui s'intensifie progressivement et commence à céder aux oreilles. La membrane muqueuse de la gorge devient rouge et gonfle, ce qui entraîne une augmentation significative de la taille des amygdales.

    La douleur dans l'angine de poitrine peut être si forte qu'une personne ne peut pas manger. Les ganglions lymphatiques régionaux augmentent, ce qui devient un obstacle à l'infection.

    Avec un examen visuel, vous pouvez trouver des bouchons purulents sur les amygdales ou dans les interstices. Une mauvaise haleine peut apparaître. La température corporelle monte à des nombres élevés (38–39 ° C), il y a des maux de tête, des douleurs musculaires, une faiblesse, une somnolence.

    Afin d'éliminer l'intoxication, vous devez boire beaucoup de liquides. À ces fins, le thé au citron, le jus, la boisson aux fruits, l'eau minérale alcaline ou la compote de fruits secs conviennent. Les boissons ne doivent pas être froides.

    Si la maladie ne commence pas à être traitée à temps, elle se transformera en abcès chronique et peut s'aggraver périodiquement, provoquant des symptômes d'amygdalite aiguë..

    Comment traiter l'amygdalite à la maison chez les adultes et les enfants

    Le traitement de l'amygdalite à domicile n'est rapidement possible qu'au stade initial de la maladie, lorsque l'infection vient de pénétrer dans l'organisme et n'a pas encore provoqué de grave processus inflammatoire. Si la maladie commence, s'en débarrasser en 1 jour ne fonctionnera pas.

    Dans les premiers jours de la maladie, le patient a besoin de repos au lit, le stress physique ou émotionnel doit être exclu. Les aliments ne doivent pas être trop chauds ou froids. Si une douleur intense survient lors de la déglutition, la nourriture doit être moulue dans une purée de pommes de terre et consommée en petites portions jusqu'à 5 fois par jour..

    L'angine de poitrine est une maladie très grave qui peut entraîner diverses complications, telles que la pyélonéphrite, l'otite moyenne, les rhumatismes, la myocardite.

    Afin d'éliminer l'intoxication, vous devez boire beaucoup de liquides. À ces fins, le thé au citron, le jus, la boisson aux fruits, l'eau minérale alcaline ou la compote de fruits secs conviennent. Les boissons ne doivent pas être froides.

    Le plus souvent, des antibiotiques sont prescrits pour le traitement de l'amygdalite (pénicillines, céphalosporines, macrolides). Mais avec l'amygdalite virale, ces médicaments n'aideront pas, car les micro-organismes qui ont causé la maladie leur sont insensibles..

    Pour le traitement de l'amygdalite à domicile, des solutions de furaciline ou de permanganate de potassium sont utilisées. Ils sont utilisés pour se gargariser. En outre, les sprays et les pastilles donnent un bon effet. Pour réduire les maux de gorge et abaisser la température corporelle, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés (ibuprofène, nimésulide).

    Afin d'atténuer les symptômes de la maladie, des inhalations sont utilisées. Ils vous permettent de réduire le processus inflammatoire, d'adoucir la muqueuse, d'éliminer l'enflure et de réduire la sévérité de la douleur.

    Les remèdes populaires sont particulièrement populaires. Selon les critiques de ceux qui les utilisent pour traiter les formes aiguës et chroniques de la maladie, ils aident à arrêter rapidement les symptômes et à accélérer la récupération.

    Le miel est utilisé depuis longtemps pour traiter les maladies de la gorge. Il possède des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires, toniques et analgésiques, et renforce également le système immunitaire. Il existe de nombreuses recettes pour la médecine traditionnelle, dont le composant principal est le miel de mai, de sarrasin ou de canola..

    Les remèdes suivants sont utilisés pour traiter à la fois les formes aiguës et chroniques d'amygdalite à la maison:

    • moyens pour administration orale: 50 g de beurre sont mélangés avec la même quantité de miel et mis au bain-marie. Une fois que le mélange est devenu homogène, ajoutez 2 g de bicarbonate de soude et remuez rapidement jusqu'à ce qu'une mousse apparaisse. Le produit est retiré du feu, placé dans un récipient en verre et conservé au réfrigérateur. Prenez une demi-cuillère à café trois fois par jour avant les repas;
    • moyens pour administration orale: ajoutez une cuillère à café de miel et un petit morceau de beurre dans une tasse avec du lait chaud. Boire par petites gorgées, en conservant le liquide dans la bouche. S'applique matin et soir jusqu'à soulagement des symptômes;
    • moyens pour une administration par voie orale: un verre de baies fraîches de viorne mûre est broyé et mélangé avec la même quantité de miel. Une cuillère à soupe du mélange est versée avec 200 ml d'eau tiède, à boire à petites gorgées le matin et le soir;
    • gargarisme: dans 250 ml d'eau tiède, ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme naturel et une demi-cuillère de miel. Appliquer toutes les trois heures jusqu'à soulagement des symptômes;
    • solution de gargarisme: 50 ml de miel sont dissous dans 200 ml d'eau, la procédure est effectuée toutes les heures jusqu'à ce que les symptômes soient soulagés.

    Selon les patients, ces médicaments peuvent rapidement atténuer les symptômes de la maladie et aider à prévenir la récurrence de l'amygdalite chronique..

    Cette plante a un effet antibactérien, accélère la régénération des tissus, élimine rapidement l'inflammation. Les plus utiles sont les feuilles d'aloès, vieillies pendant 12 jours à une température de 6-8 degrés. Pendant ce temps, la plante produit des stimulants biogènes qui excitent les processus vitaux dans d'autres tissus..

    Les agents suivants sont utilisés dans le traitement de l'amygdalite chronique ou aiguë:

    • moyens pour une administration par voie orale: 500 g de feuilles d'aloès sont écrasés avec un mélangeur dans une pulpe, mélangé avec 500 g de miel et la même quantité de vin naturel rouge. Le produit est placé dans un bocal, bien fermé avec un couvercle et a insisté pendant une semaine. Pour le traitement de l'amygdalite chronique, prenez une cuillère à café du mélange trois fois par jour, avant les repas. La réception se poursuit pendant 2-3 semaines. Le médicament fini peut être conservé au réfrigérateur pendant six mois;
    • moyens pour administration orale: 100 g de beurre sont dissous dans un bain-marie, auquel sont ajoutés 50 g de pulpe de feuilles d'aloès et 50 g de miel. Le produit est conservé dans un bocal en verre sur la tablette inférieure du réfrigérateur. 5 g du mélange sont conservés en bouche jusqu'à dissolution complète. Appliquer trois fois par jour après les repas;
    • rincer: ajouter une cuillère à café de jus d'aloès à un verre d'eau tiède, appliquer jusqu'à cinq fois par jour.

    Herbes medicinales

    Lors du traitement de l'amygdalite à la maison, les herbes médicinales sont souvent utilisées. Les décoctions et infusions préparées sur leur base ont de nombreuses propriétés utiles et vous permettent de faire face rapidement à la maladie..

    Recettes de remèdes populaires couramment utilisés:

    • rhizomes de calamus: 5 g de matière première broyée sont remplis de 200 ml d'eau réfrigérée bouillie et laissés 6 heures. Ensuite, le produit est bouilli pendant 20 minutes au bain-marie. Après avoir refroidi à une température confortable, il est filtré et divisé en trois parties. Appliquer pour se gargariser trois fois par jour. Le bouillon prêt peut être conservé au réfrigérateur pendant 3 jours;
    • feuilles d'airelle rouge: 5 g de matières premières médicinales sont versés dans 200 ml d'eau et laisser mijoter 5 minutes. L'outil est filtré et utilisé pour se gargariser. Dans la forme aiguë de l'amygdalite, la procédure est effectuée toutes les deux heures, en chronique - 3-4 fois par jour. Le traitement dure 3-7 jours;
    • Kombucha: Une couche de Kombucha est placée dans un pot, versée dans 2/3 de thé noir sucré filtré et laissée dans un endroit chaud. Le col du récipient est attaché avec de la gaze pour l'accès à l'oxygène. Après deux semaines, le produit est utilisé pour se gargariser avec une amygdalite chronique. La procédure est effectuée quatre fois par jour pendant 10 jours;
    • feuilles de sauge, airelles rouges, fleurs de camomille et écorce de chêne: les plantes sont mélangées dans la même quantité, versez 5 g de la collection 300 ml d'eau et faites bouillir à feu doux pendant deux minutes. Une fois le bouillon refroidi, il est filtré et divisé en trois portions. Se gargariser trois fois par jour, la procédure se poursuit jusqu'à ce que la maladie disparaisse.

    Inhalations d'amygdalite

    Afin d'atténuer les symptômes de la maladie, des inhalations sont utilisées. Ils vous permettent de réduire le processus inflammatoire, d'adoucir la muqueuse, d'éliminer l'enflure et de réduire la sévérité de la douleur.

    Pour l'inhalation, les agents suivants sont utilisés:

    • décoctions d'herbes. Vous pouvez utiliser la sauge, le calendula, la camomille, l'écorce de chêne, la menthe. Une pincée de matière première est versée avec de l'eau bouillante, après que le produit a refroidi à une température confortable - de la vapeur chaude est inhalée pendant 3 à 10 minutes. La procédure peut être effectuée jusqu'à 5 fois par jour;
    • huiles essentielles. Avec l'amygdalite, l'huile d'eucalyptus, l'arbre à thé, l'origan, la sauge et le sapin sont utilisés. Quelques gouttes d'huile sont ajoutées à un verre d'eau chaude puis inhalées à la vapeur.

    Le traitement de l'amygdalite peut également être effectué à l'aide d'un nébuliseur. Pour l'inhalation, ces solutions sont utilisées comme Dekasan, solution saline, eau minérale Borjomi, teinture d'eucalyptus.

    L'angine de poitrine est une maladie très grave qui peut entraîner diverses complications, telles que la pyélonéphrite, l'otite moyenne, les rhumatismes, la myocardite. Si le traitement de l'amygdalite à la maison pendant 2-3 jours ne donne pas le résultat souhaité et que l'état du patient s'aggrave, vous devriez consulter un médecin.

    Vidéo

    Nous vous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

    Amygdalite. Causes, symptômes, signes, diagnostic et traitement de la pathologie

    L'amygdalite est une maladie allergique infectieuse qui se manifeste par une inflammation d'une ou plusieurs amygdales de l'anneau pharyngé lymphatique. Surtout les amygdales sont affectées, ce sont les amygdales; beaucoup moins souvent - amygdale linguale ou crêtes latérales de la paroi pharyngée postérieure. La maladie peut être causée par un streptocoque bêta-hémolytique (80% des cas), ainsi que par des staphylocoques et d'autres bactéries, virus, champignons.

    Manifestations d'amygdalite: sécheresse et maux de gorge, aggravés par la déglutition, fièvre, malaise général. Sur la surface des amygdales des îlots de pus visibles. Parfois, les amygdales recouvrent la plaque purulente.

    L'amygdalite est l'une des pathologies les plus courantes du pharynx. 15% des adultes et jusqu'à 25% des enfants souffrent de diverses formes. Une augmentation du taux d'incidence est observée à l'automne, lorsque, après les vacances et les vacances, les gens retournent dans les collectifs.

    L'amygdalite est transmise par les gouttelettes aéroportées des patients et des porteurs asymptomatiques, ou par la nourriture, par le biais de produits infectés. En outre, l'infection peut être introduite dans les amygdales à partir d'autres foyers d'inflammation avec sinusite, sinusite, gingivite. Le risque de développer la maladie augmente avec une violation de la respiration nasale, une hypothermie, un surmenage, une tension nerveuse prolongée.

    Il existe une amygdalite aiguë et chronique:

    • Amygdalite aiguë ou amygdalite - inflammation infectieuse aiguë d'une ou plusieurs amygdales, principalement palatine.
    • L'amygdalite chronique est une inflammation durable des amygdales qui se développe après des maladies infectieuses accompagnées de lésions du pharynx. Apparaît principalement chez les personnes immunodéprimées.

    Dans l'amygdalite chronique, le processus pathologique ne se limite pas aux amygdales. Un lien avec plus de 100 maladies a été prouvé avec lui, principalement des lésions du cœur, des articulations et des reins. Chez les hommes, cette pathologie conduit à une violation de la puissance, chez les femmes à un changement du cycle menstruel. En raison de la prévalence de l'amygdalite et du risque de complications, il est important d'identifier et de traiter cette maladie en temps opportun..

    Anatomie du pharynx et des amygdales

    La cavité buccale est la section initiale du système digestif. Devant, il est délimité par les lèvres, sur les côtés par les joues, par le haut par un palais dur et mou, par le bas par la langue et les muscles du bas de la cavité buccale.

    Derrière la bouche et le nez se trouve le pharynx, qui est le lien de connexion entre lui, l'œsophage et la trachée. Le trou reliant la cavité buccale au pharynx est appelé le pharynx.

    À la frontière de la cavité buccale et du pharynx, une grande quantité de tissu lymphoïde est localisée. Il est représenté par des cellules uniques dans l'épaisseur de la muqueuse buccale et, dans certaines régions, forme de grands amas - amygdales.

    Amygdales - une accumulation de tissu lymphoïde qui ressemble à une noix d'amande en forme. Leur fonction est de reconnaître les antigènes provenant de l'environnement et d'en informer le système immunitaire. Les amygdales font partie de l'anneau lymphadénoïde Valdeyer-Pirogov entourant l'entrée du pharynx qui se compose de:

    • deux palatins.
    • deux tuyaux.
    • pharyngé.
    • amygdales linguales.

    Avec l'amygdalite, les amygdales palatines sont affectées dans 90% des cas. Ils sont situés entre les arcades palatines antérieure et postérieure et sont clairement visibles lors de l'examen de la gorge. Leur taille peut varier considérablement en fonction des caractéristiques individuelles d'une personne. Certaines personnes croient à tort qu'une hypertrophie des amygdales palatines indique une amygdalite chronique..

    La structure des amygdales

    Les tailles des amygdales varient de 7 à 10 mm à 2,5 centimètres. Ils ont une surface lisse ou légèrement bosselée..

    Le parenchyme amygdalien est constitué de tissu conjonctif, entre lequel un grand nombre de lymphocytes sont contenus, des plasmocytes et des macrophages sont également présents. L'unité structurale des amygdales est le follicule, une vésicule dont les parois sont tapissées de lymphocytes. La surface externe de l'amygdale est recouverte d'épithélium pavimenteux stratifié, comme le reste de la cavité finie.

    Au fond des amygdales palatines remontent jusqu'à 20 sillons (cryptes), qui se ramifient, formant de vastes cavités bordées d'épithélium. Les cryptes contiennent des phagocytes, des micro-organismes, des cellules d'épithélium desquamé, parfois des particules alimentaires. Normalement, l'élimination des lacunes du contenu se produit pendant l'acte d'avaler, mais parfois ce processus échoue et des bouchons purulents se forment dans la lumière des cryptes.

    Dans les plis des amygdales, un contact prolongé des stimuli externes, principalement des micro-organismes, avec les cellules des organes est prévu. Il est nécessaire pour que le système immunitaire se familiarise avec l'agent pathogène et commence à sécréter des anticorps et des enzymes pour leur destruction. Ainsi, les amygdales sont impliquées dans la formation d'une immunité locale et générale.

    Membrane muqueuse de la cavité buccale

    Trois couches se distinguent dans la muqueuse buccale.

    1. La couche épithéliale est un épithélium pavimenteux stratifié. Il se compose d'une couche basale, épineuse, granuleuse et cornée. Entre les cellules de l'épithélium se trouvent des leucocytes individuels. Leur fonction est de protéger contre les bactéries et virus étrangers. Ils sont capables de se déplacer et de migrer indépendamment vers des zones où l'inflammation se développe..

    2. La propre plaque de la membrane muqueuse est une couche de tissu conjonctif, constituée de collagène et de fibres réticulaires. Parmi eux:

    • Fibroblastes - cellules du tissu conjonctif qui produisent des protéines précurseurs des fibres de collagène.
    • Mastocytes - représentants du tissu conjonctif responsables de la stabilité chimique de la muqueuse buccale et de la production d'immunoglobulines de classe E pour assurer l'immunité locale.
    • Les macrophages capturent et digèrent les bactéries et les cellules mortes.
    • Les plasmocytes appartiennent au système immunitaire et sécrètent 5 types d'immunoglobulines.
    • Les neutrophiles segmentés sont un type de globule blanc responsable de la protection contre les infections..

    3. La sous-muqueuse est une plaque lâche constituée de fibres du tissu conjonctif. Dans son épaisseur passent les vaisseaux, les fibres nerveuses et les petites glandes salivaires.

    La membrane muqueuse de la cavité buccale est pénétrée par les canaux des grandes et petites glandes salivaires. Ils produisent une salive riche en enzymes, qui a un effet bactéricide, inhibe la croissance et la reproduction des bactéries.

    Ainsi, dans la cavité buccale, il existe de nombreux mécanismes qui protègent contre les virus et les bactéries. Un corps sain, lorsque des micro-organismes pénètrent dans les amygdales, y fait face sans développer d'amygdalite. Cependant, avec une diminution de l'immunité générale ou locale, la défense naturelle est altérée. Les bactéries qui persistent dans les amygdales commencent à se multiplier. Leurs toxines et produits de dégradation des protéines provoquent des allergies au corps, ce qui conduit au développement d'une amygdalite.

    Les causes de l'amygdalite

    Voies d'infection avec amygdalite

    • Aéroporté. Un porteur malade ou asymptomatique, lorsqu'il tousse et parle, libère des agents pathogènes ainsi que des gouttelettes de salive, infectant les personnes environnantes.
    • Aliments. Il se développe en mangeant des aliments dans lesquels les micro-organismes pathogènes se multiplient. À cet égard, les plus dangereux sont: les produits contenant de la crème protéinée, le lait et les produits laitiers, les plats contenant des œufs et de la poudre d'œufs.
    • Contact. Vous pouvez attraper une amygdalite avec un baiser et à travers des articles ménagers: brosses à dents, couverts et autres plats.
    • Endogène. Les bactéries sont introduites dans les amygdales avec le flux de sang ou de lymphe provenant d'autres foyers d'infection. Le plus souvent, l'amygdalite survient dans un contexte de sinusite, de sinusite, de sinusite frontale, d'otite moyenne, de parodontite, de carie.

    L'émergence de l'amygdalite est facilitée par des facteurs qui affaiblissent le système immunitaire:
    • hypothermie locale et générale;
    • réactions de stress aiguë;
    • forte contamination par les poussières et les gaz;
    • aliments monotones déficients en vitamines C et B;
    • blesser les amygdales avec de la nourriture rugueuse;
    • diathèse lymphatique - une anomalie caractérisée par une hypertrophie persistante des ganglions lymphatiques, des amygdales et de la glande thymus;
    • perturbations dans le travail du système nerveux central et autonome;
    • processus inflammatoires chroniques dans la cavité buccale et nasale;
    • adaptation réduite aux changements environnementaux.

    Le mécanisme du développement de l'amygdalite se compose de 4 étapes

    1. Infection. La maladie commence par l'ingestion de micro-organismes pathogènes sur les amygdales. Avec une diminution des défenses de l'organisme, les bactéries reçoivent des conditions favorables à la reproduction. Cela conduit à une inflammation de la membrane muqueuse des amygdales, qui se traduit par leur augmentation, gonflement, rougeur.
    Une partie des bactéries pénètre dans la circulation sanguine. Typiquement, une telle bactériémie est de courte durée. Mais chez les patients affaiblis, cela peut provoquer le développement d'une inflammation purulente dans d'autres organes (abcès, otite moyenne).

    2. Intoxication. Le nombre de bactéries augmente. Les manifestations cliniques à ce stade sont associées à l'entrée dans le sang d'enzymes bactériennes qui provoquent une intoxication du corps. Les signes d'intoxication du système nerveux sont de la fièvre, une faiblesse générale, des maux de tête. Les enzymes streptocoques streptolysine-0 (SL-O), streptokinase (SC) et hyaluronidase ont un effet toxique sur le cœur, provoquant un spasme de ses vaisseaux. La streptolysine streptococcique provoque une nécrose du tissu amygdalien. Les cellules lymphatiques meurent et des vides remplis de pus se forment à leur place..

    3. Allergie. Les produits bactériens contribuent à la formation d'histamine et au développement d'une réaction allergique. Cela entraîne une accélération de l'absorption des toxines dans les amygdales et une augmentation de leur œdème..

    4. Lésions neuroréflexives des organes internes. Les amygdales contiennent de nombreux récepteurs nerveux. Ils ont une connexion réflexe étroite avec d'autres organes, en particulier avec les ganglions sympathiques et parasympathiques cervicaux (ganglions nerveux). Avec une amygdalite prolongée ou chronique, la circulation sanguine y est perturbée, une inflammation aseptique (sans la participation de micro-organismes) se développe. L'irritation de ces nœuds nerveux importants entraîne des perturbations dans le fonctionnement de divers organes internes, dont ils sont responsables de l'innervation.

    L'achèvement de l'amygdalite peut avoir deux options:

    1. La destruction des micro-organismes qui ont causé l'amygdalite et la récupération complète.
    2. La transition de la maladie vers une forme chronique. Le système immunitaire n'est pas en mesure de supprimer complètement l'infection et certaines bactéries restent dans les plis ou les follicules. De plus, dans les amygdales, il y a toujours un foyer avec une infection "dormante". Ceci est facilité par le fait qu'après l'angine de poitrine, la sortie des interstices peut être rétrécie par les tissus cicatriciels et leur auto-nettoyage est altéré, ce qui contribue à la croissance des bactéries. La présence constante de micro-organismes pathogènes affaiblit le système immunitaire et peut provoquer des pathologies auto-immunes (rhumatismes, polyarthrite rhumatoïde).

    Les symptômes de l'amygdalite

    SymptômeMécanisme de développementSes manifestations
    FièvreLa réaction du système nerveux à la présence de toxines bactériennes dans le sang.Amygdalite aiguë - la température augmente fortement à 38-40 degrés. Dure 5-7 jours.
    Amygdalite chronique - fièvre prolongée de bas grade jusqu'à 37,5 degrés.
    Inflammation des ganglions lymphatiquesLes ganglions lymphatiques inhibent les micro-organismes et leurs déchets qui pénètrent dans le système lymphatique.Inflammation des ganglions lymphatiques cervicaux antérieurs régionaux (les plus proches des amygdales). Ils sont agrandis, non soudés à la peau et peuvent être douloureux lorsqu'ils sont palpés..
    Rougeur importante des arcades palatinesLes toxines bactériennes provoquent l'expansion de petits vaisseaux dans la membrane muqueuse des arcades palatines.La rougeur est importante. L'œdème, en règle générale, n'est pas observé.Hyperémie et gonflement des amygdales
    Maux de gorge catarrhaleSous l'influence des toxines, les vaisseaux se dilatent, leur perméabilité augmente et les tissus sont saturés de liquide..Le gonflement et la rougeur des amygdales sont prononcés. Ils peuvent considérablement augmenter en taille..Follicules purulents
    Amygdalite folliculaireUne accumulation de formes de pus dans les follicules des amygdales.L'accumulation de pus dans les interstices
    Angine lacunaireDans les lacunes, la phagocytose se produit activement. Le pus est formé d'un mélange de bactéries, de cellules immunitaires et épithéliales dans les cavités.Les confitures purulentes de forme irrégulière ressemblent à des grains de fromage cottage. Ils sont visibles dans les lacunes des lacunes. Souvent, ils dégagent une odeur désagréable. Autour des bouchons à la surface des amygdales, un revêtement purulent se forme, qui peut fusionner et couvrir toute sa zone.Gorge irritéeLes amygdales sont riches en terminaisons nerveuses. Leur irritation provoque de la douleur.
    Sécheresse et maux de gorge, qui augmentent considérablement en cas d'ingestion. Les patients peuvent difficilement avaler des aliments solides.Malaise généralLes enzymes bactériennes ont des effets toxiques sur le système nerveux central et périphérique.Douleurs et courbatures dans les muscles et les articulations, faiblesse, somnolence, apathie et perte de force.

    Diagnostic de l'amygdalite

    Examen par un médecin ORL

    Examen des amygdales

    Pour détecter le contenu des lacunes, le médecin abaisse la racine de la langue avec une spatule, et avec l'autre, il tire l'arc avant et incline légèrement l'amygdale sur le côté. Dans ce cas, les espaces sont resserrés et leur contenu sort. L'inspection est effectuée à l'aide d'une loupe et d'une source de lumière, ce qui vous permet de considérer les détails cachés à l'œil nu.

    L'examen des lacunes est effectué avec une sonde bouton légèrement incurvée. Avec lui, vous pouvez prendre un échantillon du contenu pour la recherche bactérienne. La sonde est insérée dans la lumière du canal pour déterminer sa profondeur et la présence d'adhérences, ce qui indique une amygdalite chronique.

    Pour identifier les maladies concomitantes, le médecin examine la cavité nasale et les voies auditives.

    Une biopsie d'amygdalite est rarement utilisée, car les lymphocytes se trouvent dans une amygdale saine et enflammée. La méthode est utilisée lorsqu'une tumeur maligne est suspectée..

    Tests de laboratoire

    Dans la plupart des cas, la pharyngoscopie est suffisante pour poser un diagnostic de pharyngite. Cependant, afin d'identifier l'agent pathogène et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques, un examen bactériologique du frottis de la gorge est nécessaire.

    Frottis à la surface des amygdales ou à l'arrière du pharynx

    Les écouvillons stériles prélèvent des frottis de mucus à la surface des amygdales et de la paroi pharyngée postérieure. L'échantillon est envoyé au laboratoire pour la microscopie du matériau, tandis que les micro-organismes qui ont causé la maladie sont détectés. Dans la grande majorité des cas, il s'agit de streptocoques hémolytiques et de staphylocoques. Cependant, il existe plus de 30 combinaisons différentes de bactéries et virus pathogènes conditionnellement pathogènes qui peuvent provoquer une amygdalite..

    Avec une amygdalite souvent récurrente, un test de sensibilité aux antibiotiques est effectué, ce qui vous permet de choisir un traitement efficace.

    Cependant, la plupart des médecins estiment que les écouvillons de la surface des amygdales ne sont pas une étude informative, car chez 10% des personnes en bonne santé, le streptocoque est révélé lors de l'examen et chez 40% des staphylocoques..
    Une méthode plus informative consiste à compter le nombre de cellules microbiennes dans un frottis. Dans l'amygdalite aiguë, 1,1 à 8,2 • 10 6 cellules sont détectées. Cependant, en raison de sa complexité, cette étude est rarement utilisée..

    Test sanguin clinique pour l'amygdalite:

    • Le niveau ESR monte à 18-20 mm / h;
    • leucocytose neutrophile (une augmentation du nombre de neutrophiles dans le sang) jusqu'à 7-9x10 9 / l;
    • coup de couteau vers la gauche - une augmentation du nombre de neutrophiles immatures (coup de couteau), l'apparition de myélocytes et de métamyélocytes (jeunes).

    Les changements dans le test sanguin indiquent une maladie infectieuse, accompagnée d'un processus inflammatoire. Chez certains patients, en particulier avec une amygdalite chronique en rémission, les tests sanguins restent normaux.

    Détermination du titre des anticorps dirigés contre les produits streptococciques

    Une production accrue d'anticorps contre la streptolysine O supérieure à 200 UI / ml indique l'agent causal de la maladie. Cette étude n'est recommandée que pour l'amygdalite chronique, car des anticorps anti-streptolysine apparaissent dans le sang au 7e jour de la maladie.

    Traitement de l'amygdalite

    Médicament pour l'amygdalite

    Groupe de médicamentsLe mécanisme de l'action thérapeutiqueReprésentantsMode d'application
    AntibiotiquesDérange la formation des protéines de la paroi cellulaire, en particulier pendant la période de division et de croissance. Provoque la mort des cellules bactériennes.CeftriaxoneAdministration intramusculaire ou intraveineuse 1-2 g une fois par jour.
    AmpicillineA l'intérieur, quel que soit le repas. Une dose unique de 0,5 g 4 fois par jour à intervalles réguliers.
    Amoxicilline
    La dose est réglée individuellement, en moyenne 0,5 g 3 fois par jour.
    Préparations de sulfanilamideIls ont un large spectre d'action. Pénétrer dans la cellule bactérienne et perturber la synthèse des protéines, inhibant la croissance et la reproduction des micro-organismes.SulfadiméthoxineÀ l'intérieur 1 fois par jour. Le premier jour, la dose est de 1 à 2 g, dans les 0,5 à 1 g suivants.La durée du traitement est de 7 à 14 jours..
    SulfonométhoxinePrendre par voie orale après un repas. Le premier jour est de 0,5 à 1 g 2 fois par jour. À l'avenir, 5-1 g une fois par jour.
    Antidouleurs et anti-inflammatoiresLes préparations pour le traitement local ont un effet analgésique, réduisent la douleur lors de la déglutition et au repos. Ils ont également des effets antimicrobiens et réduisent les signes d'inflammation..TrachisanDissoudre 1 comprimé toutes les 2 heures.
    Néo-anginePour 1 bonbon toutes les 2-3 heures, de préférence après un repas. La dose maximale de 8 comprimés par jour.
    Spray GivalexUtiliser pour l'irrigation de la bouche 4-6 fois par jour.
    Solutions de rinçage antiseptiqueDésinfectez et détruisez les bactéries dans la cavité buccale, aidez à nettoyer les lacunes des amygdales du contenu purulent.Chlorophyllipt d'alcoolLa solution finie est diluée dans le rapport de 1 cuillère à café. pour 100 ml d'eau. Répétez 4 fois par jour..
    Chlorhexidine1 cuillère à soupe rincer le médicament pendant 20-30 secondes 2-3 fois par jour. Après la procédure, ne mangez pas pendant 1,5 à 2 heures.
    AntihistaminiquesAppliquer avec un gonflement sévère des amygdales. Ils aident à réduire l'enflure et à réduire l'intoxication générale..Loratadine1 comprimé une fois par jour.
    Cetrin1 comprimé une fois par jour.
    Médicaments antipyrétiquesAccepté lorsque la température dépasse 38 degrés. Élimine la fièvre et les courbatures.Paracétamol0,35-0,5 g 3-4 fois par jour après les repas.
    Ibuprofène400-600 mg 3 fois par jour après les repas.

    Procédures physiothérapeutiques pour l'amygdalite:

    • Hydrothérapie sous vide des amygdales palatines - lavage sous vide des interstices, lorsque les bouchons purulents sont retirés sous l'influence de la pression. Les cavités résultantes sont remplies d'une solution antiseptique - 0,1% de peroxyde d'hydrogène ou de solutions antibiotiques. Après le lavage, la surface des amygdales est lubrifiée avec une solution de Lugol. Le cours se compose de 5 procédures.
    • Thérapie ultraviolette locale des amygdales. Les amygdales sont irradiées avec un faisceau de lumière ultraviolette selon le schéma, en commençant de 30 secondes à 2 minutes. 10 procédures sont prescrites pour le cours.
    • UHF L'émetteur est installé sur le côté du cou à l'angle de la mâchoire inférieure. Durée de la session 7 minutes. Le cours de traitement 10-12 procédures.
    Le traitement physiothérapeutique améliore la circulation sanguine dans les amygdales, a un effet biostimulant, active la production d'anticorps et accélère la phagocytose (absorption des bactéries par les phagocytes).

    Nutrition et mode de vie pour l'amygdalite

    Dans l'amygdalite aiguë (amygdalite), l'exercice est contre-indiqué. Une activité excessive augmente la charge sur le cœur et augmente le risque de complications. Par conséquent, il est conseillé de respecter l'alitement pendant toute la durée du traitement

    Dans l'amygdalite chronique en rémission, il est conseillé aux patients de bouger davantage et d'être à l'air libre pendant au moins 2 heures par jour. L'hypodynamie aggrave l'état d'immunité. Il est prouvé qu'avec une activité physique insuffisante, les propriétés protectrices locales de la muqueuse buccale et des glandes se détériorent 5 à 8 fois. Par conséquent, l'exercice régulier réduit considérablement le nombre d'exacerbations de l'amygdalite..

    Charges recommandées pour l'amygdalite: sports, exercices de respiration, marche, massage.
    Déconseillé: ski, patin à glace, hockey, course à pied.

    Recommandations aux patients atteints d'amygdalite chronique pour augmenter les propriétés protectrices du corps:

    • Évitez l'air poussiéreux et enfumé..
    • Arrêter de fumer.
    • Humidifiez l'air intérieur. L'humidité doit être d'au moins 60%.
    • Tempérer. Douche contrastée quotidienne, essuyage à froid, aspiration à l'eau froide.
    • Cure thermale sur la côte de la mer. La natation, les bains de soleil et le rinçage à l'eau de mer augmentent l'immunité globale et locale. La durée du traitement est de 14 à 24 jours.
    • Observez la routine quotidienne et réservez suffisamment de temps pour vous reposer. Ne surchargez pas et évitez le stress..
    Régime pour l'amygdalite

    Le tableau 13 est recommandé pour les patients présentant une amygdalite aiguë et exacerbée. Ce régime vise à renforcer les défenses de l'organisme et à éliminer rapidement les toxines.

    Transformation culinaire - cuisson à l'eau ou à la vapeur. Cela permet de garantir que les plats sont aussi simples que possible. Les muqueuses de la bouche et de la gorge ne doivent pas être blessées mécaniquement, thermiquement ou chimiquement, donc tous les plats doivent être liquides ou semi-liquides, la température est de 15 à 65 degrés. Aliments épicés, épicés et aigres exclus.

    Pendant la maladie, des repas fréquents en petites portions 5 fois par jour sont nécessaires. Il est conseillé de prendre de la nourriture pendant les heures où la température baisse et l'appétit.

    Il est nécessaire d'augmenter la consommation de liquide à 2,5 litres par jour. Cela réduit la concentration de toxines dans le corps et favorise leur excrétion dans l'urine..

    Produits recommandés:

    • Pain de blé d'hier.
    • Soupes de viande ou de poisson. Pas riche, non gras - pour cela, égouttez la première eau lors de la cuisson de la viande. Des légumes, des pâtes et des céréales sont ajoutés aux soupes. Puisqu'il est difficile pour les patients d'avaler, les soupes sont essuyées ou écrasées avec un mélangeur.
    • Viandes, volailles et poissons cuits à la vapeur à faible teneur en matière grasse. Les escalopes de vapeur, les boulettes de viande, les boulettes de viande sont également recommandées..
    • Produits laitiers, fromage cottage frais faible en gras, fromage doux. La crème sure est utilisée uniquement pour habiller les plats..
    • Céréales semi-fluides visqueuses à base de céréales.
    • Accompagnements de légumes: purée de pommes de terre, ragoûts, caviar de légumes.
    • Fruits et baies frais, non durs ni acides. Confiture, compotes, gelée, jus dilués avec de l'eau 1: 1.
    • Miel, marmelade, confiture.
    • Boissons: thé et café faibles, bouillon d'églantier.

    Produits à jeter:
    • Muffin, pain de seigle.
    • Variétés grasses de poisson et de viande, leurs bouillons.
    • Viandes fumées, conserves, poisson salé.
    • Orge et gruau d'orge, millet.
    • Crème, lait entier, crème sure, fromages gras.
    • Produits favorisant la formation de gaz: chou, légumineuses, radis, radis.
    • Épices, assaisonnements épicés.
    • Thé fort, café.
    • De l'alcool.

    Quand il est nécessaire d'enlever les amygdales (amygdales)?

    Selon l'approche moderne, les médecins tentent d'éviter l'élimination des amygdales, car ils remplissent une fonction protectrice importante - ils reconnaissent l'infection et la retardent. L'exception est les cas où un foyer inflammatoire chronique menace de causer de graves complications. Sur cette base, l'opération d'élimination des amygdales (amygdalectomie) est réalisée strictement selon les indications.

    Indications pour l'élimination des glandes:

    • amygdalite purulente plus de 4 fois par an;
    • les amygdales élargies perturbent la respiration;
    • un traitement conservateur (prise d'antibiotiques, lavage des amygdales et physiothérapie) ne conduit pas à une amélioration durable;
    • complications développées dans divers organes:
      • abcès péri-amygdalien;
      • pyélonéphrite, glomérulonéphrite post-streptococcique;
      • arthrite réactive;
      • dommages aux valves cardiaques ou myocardite;
      • insuffisance rénale ou cardiaque.

    Contre-indications absolues pour l'amygdalectomie:
    • pathologie de la moelle osseuse;
    • troubles de la coagulation;
    • diabète sucré décompensé;
    • pathologie cardiovasculaire décompensée;
    • tuberculose active.

    Ces dernières années, la cautérisation avec de l'azote liquide, un laser et l'électrocoagulation des zones endommagées des amygdales a été utilisée comme alternative à l'élimination des amygdales. Dans ce cas, le corps se débarrasse du foyer d'infection et continue de remplir ses fonctions.

    Prophylaxie de l'amygdalite

    La tâche principale de la prévention de l'amygdalite est de prévenir une diminution de l'immunité et d'éviter l'infection..

    Qu'est-ce que cela nécessite?

    • Vivez une vie saine. Ce concept comprend une bonne nutrition, une activité physique et un bon repos. Les aliments doivent être riches en protéines, vitamines et minéraux facilement digestibles. Dans ce cas, il contribue à renforcer les défenses naturelles de l'organisme..
    • Endurci. Il est nécessaire de commencer le durcissement en versant de l'eau à température ambiante ou en nageant dans un étang ouvert pendant 3-5 minutes. Réduisez progressivement la température de l'eau et augmentez le temps passé dans l'étang.
    • Respectez les règles d'hygiène: n'utilisez pas les brosses à dents des autres, ne buvez pas dans une tasse, lavez soigneusement la vaisselle. Attribuer des appareils individuels au patient.
    • Restaurer la respiration nasale altérée. Pour ce faire, contactez l'ORL.
    • Surveillez l'état de la cavité buccale et des dents. Visitez le dentiste au moins une fois par an.
    • Se gargariser 2 fois par jour avec du jus de colanchoe dilué (1 cuillère à café par verre d'eau), des infusions de camomille ou de calendula. Cette recommandation aidera les personnes qui ont souvent mal à la gorge..
    • Le massage de la surface avant du cou est effectué par des mouvements de caresse du menton aux lobes d'oreille, de la mâchoire supérieure aux clavicules. Le massage améliore la circulation sanguine et le flux lymphatique, améliore l'immunité locale. Il est conseillé de le réaliser avant de sortir ou après une hypothermie.
    Choses à éviter:
    • Contact avec une amygdalite malade. Si possible, isolez le patient des autres membres de la famille.
    • Endroits surpeuplés, surtout pendant les périodes d'épidémie où il y a une forte probabilité de contracter.
    • Surchauffe et hypothermie, car cela entraîne une diminution de l'immunité.
    • Tabagisme, consommation d'alcool, brûlure de gorge.