Image

ARVI: symptômes et traitement chez l'adulte

L'une des pathologies les plus courantes pendant la morte-saison est l'infection aiguë des voies respiratoires supérieures..

Il n'y a personne qui n'énumère pas au moins certains des symptômes et du traitement du SRAS chez les adultes.

Presque tous les adultes ont la grippe ou d'autres maladies virales en moyenne une fois par an, et les écoliers 2-3 fois. Les épidémies et les pandémies touchent jusqu'à 30% de la population mondiale.

Souvent, non seulement les adultes, mais aussi les enfants souffrent de rhume et de grippe. Mais en même temps, tous les médicaments contre le rhume ne sont pas approuvés pour une utilisation chez les enfants. Heureusement, il existe une forme pour enfants d'AntiGrippin de Natur Product, qui est approuvée pour une utilisation chez les enfants à partir de 3 ans. Comme la forme adulte d'AntiGrippin, il se compose de trois composants - le paracétamol, qui a un effet antipyrétique, la chlorphénamine, qui facilite la respiration par le nez, réduit la congestion nasale, les éternuements, la larmoiement, les démangeaisons et les rougeurs des yeux, et l'acide ascorbique (vitamine C), qui est impliqué dans régulation du métabolisme des glucides, augmente la résistance du corps. 1

Les premiers signes du SRAS chez l'adulte

Une infection virale respiratoire aiguë se produit en raison de la pénétration de virus dans le corps, des cellules tropiques de l'épithélium respiratoire.

Il y en a beaucoup dans la nature, ils ne sont pas tous suffisamment étudiés. Les virus grippaux (A, B, C), les adénovirus, les rhinovirus, les coronavirus, les virus parainfluenza sont la cause la plus fréquente de la maladie.

La présence d'un pathogène spécifique est confirmée par des tests de laboratoire. Si cette dernière n'a pas été réalisée, une maladie respiratoire aiguë est diagnostiquée..

Vous pouvez obtenir l'ARVI d'une personne malade par des gouttelettes en suspension dans l'air: lors d'une conversation, toux, éternuements.

Le virus infecte le corps avec une diminution de l'immunité due à:

  • hypothermie;
  • stress
  • la malnutrition et la malnutrition;
  • infections chroniques;
  • mauvaise écologie.

La microflore pathogène pénètre dans les voies respiratoires, y provoquant une inflammation.

La période d'incubation peut durer de plusieurs heures à 5-7 jours. Sa durée dépend du type d'agent pathogène, de l'âge et de l'état du corps du patient.

À l'heure actuelle, les symptômes de la maladie sont absents ou presque non observés, cependant, les microbes se multiplient activement et sont transmis à d'autres.

Selon le virus et son tropisme aux cellules individuelles, les premiers signes d'une infection virale respiratoire aiguë peuvent également varier..

Certains virus affectent sélectivement les voies respiratoires inférieures, d'autres infectent l'épithélium de la cavité nasale ou de l'œil, du larynx ou du pharynx, et d'autres impliquent des cellules du tractus gastro-intestinal.

Connaître l'emplacement des infections vous permet de le diagnostiquer correctement.

Quelle que soit l'étiologie, la maladie commence toujours de façon aiguë.

Les symptômes typiques des infections virales respiratoires aiguës sont:

  • fièvre;
  • signes d'intoxication générale du corps (maux de tête, faiblesse, fièvre, douleurs musculaires et articulaires);
  • nez qui coule
  • toux, etc..

Symptômes d'ARVI

Considérez les symptômes de la maladie, en tenant compte des virus les plus courants:

Grippe

L'infection par la grippe A, B, C se traduit par une intoxication du corps:

  • la température corporelle augmente;
  • des frissons apparaissent;
  • tête étourdie et endolorie;
  • douleurs musculaires et endolories, etc..

La gravité de la maladie distingue:

  • La grippe est légère. Température corporelle 36 ° - 38 ° C. La toxicose infectieuse est légère ou absente.
  • Grippe de gravité modérée. Température corporelle 38,5 ° -39 ° C, intoxication modérée: faiblesse, maux de tête.
  • Une forme grave de la maladie se caractérise par une augmentation de la température à 40 ° -40,5 ° C, des étourdissements, des vertiges, des convulsions, des hallucinations et des vomissements. Des complications (encéphalite, méningite séreuse, névrite, etc.) et des complications bactériennes (pneumonie, otite, etc.) sont possibles.

Infection à adénovirus

Elle s'accompagne de phénomènes catarrhales prononcés: écoulement nasal, expectorations produites par la toux, l'enflure et le mal de gorge, conjonctivite. Les amygdales, les ganglions lymphatiques cervicaux et submandibulaires augmentent.

Avec cette infection, plus souvent qu'avec d'autres infections respiratoires aiguës, le tube digestif est impliqué dans le processus. Maux d'estomac, selles fréquentes. La reproduction de l'adénovirus dans l'épithélium intestinal entraîne la propagation de l'infection et sa fixation dans le foie et la rate.

Infection à rhinovirus

Elle se caractérise par une rhinorrhée incontrôlable, accompagnée d'une toux sèche, d'un gonflement des paupières, d'un larmoiement.

Lors de l'inspection, une macération de la peau autour des narines peut être détectée, parfois il y a un bouton de fièvre sur les lèvres; la membrane muqueuse du nez et du palais mou est légèrement hyperémique.

Les symptômes d'intoxication ne sont généralement pas présents:

  • l'état général est satisfaisant;
  • les patients peuvent remarquer un léger malaise;
  • léger mal de tête;
  • la température corporelle est souvent normale ou légèrement élevée au cours des 1-2 premiers jours;
  • aucun changement dans le sang.

Le nez qui coule dure jusqu'à 7-14 jours.

Lorsqu'une infection bactérienne est attachée, des complications peuvent survenir: sinusite, otite moyenne, bronchite, pneumonie.

Parainfluenza

Surtout le larynx est affecté: une toux aboyante rugueuse, une respiration bruyante, un enrouement de la voix sont notés.

Infection respiratoire syncytiale

Avec l'infection RS, les voies respiratoires inférieures sont affectées, une bronchite se développe, qui est souvent obstructive. Le principal symptôme est une toux paroxystique sèche obsessionnelle. Le processus peut être retardé, avoir des rechutes.

Infection par coronavirus

Manifesté par une rhinite avec écoulement aqueux abondant du nez. La fièvre et les symptômes d'intoxication sont généralement absents.

Dans les cas graves de la maladie, l'intoxication augmente, les voies respiratoires inférieures sont affectées, la toux, l'essoufflement, une respiration sifflante.

Infection à entérovirus

Il présente une variété de symptômes. Cela commence par une élévation de la température à 38-40 degrés, il y a un mal de tête, des étourdissements, une faiblesse, de la fièvre, des nausées et des vomissements, une éruption cutanée, des intestins sont bouleversés.

La température est de nature ondulée, avec une forme catarrhale, un nez qui coule, une toux sèche, une respiration sifflante.

Comment traiter l'ARVI chez l'adulte

La gamme de médicaments utilisés pour lutter contre les virus est large.

Une fois nommés, procédez selon les critères suivants:

  • large spectre d'action;
  • la possibilité de combiner les effets antiviraux et immunomodulateurs;
  • non-toxicité du médicament;
  • minimisation des effets secondaires;
  • absence de résistance des virus au médicament;
  • abordabilité.

Les principaux sont les interférons et les inducteurs d'interféron, qui sont efficaces dans toute forme d'infection virale respiratoire aiguë..

Parmi eux, l'amiksin, l'arbidol, l'alpharon, le fluferferon, l'ingaron, le cycloferon, le kagocel anaferon, l'ergoferon et autres.

Il est nécessaire de commencer le traitement dès les premières heures de la maladie.

Si une infection bactérienne est attachée à une infection virale, des lysats bactériens sont prescrits qui augmentent l'immunité et résistent à la croissance des agents pathogènes: IRS-19, imudon, bronchomunal, ribomunyl, lycopid, biostim et autres.

De plus, la thérapie symptomatique joue un rôle important pour se débarrasser de la maladie et atténuer sa manifestation..

Des médicaments mucolytiques et expectorants sont prescrits: (ACC, mucaltine, infusion de racine de guimauve, feuilles de plantain, tussilage, bromhexine, ambroxol et autres), vasoconstricteurs non stéroïdiens et locaux (naphthyzine, sanorin, rhinosaline, nasol, knoxspray,.P.)

Tous les médicaments sont pris strictement selon les prescriptions du médecin. Avant utilisation, il est nécessaire d'étudier les instructions.

Les infections graves nécessitent une hospitalisation.

ARVI traitement remèdes populaires

Les médicaments provoquent parfois des effets secondaires indésirables, ont des contre-indications, ils ne se révèlent pas toujours bon marché, par conséquent, des remèdes traditionnels traditionnels pour les ARVI sont souvent utilisés.

Herbes et produits apicoles les plus utilisés.

Ils soulagent bien les processus inflammatoires et ont une mère et belle-mère, la camomille, le calendula, le tilleul, le sureau, l'origan, la sauge, l'achillée millefeuille, l'églantier, qui ont un effet général de renforcement sur le corps. Les décoctions pour administration orale, les solutions de rinçage et d'inhalation, diverses teintures et onguents sont préparées à partir de plantes.

Par exemple, un mélange de cynorhodons séchés écrasés (une demi-tasse), de fleurs de calendula (3/4 tasse) et de fleurs et de feuilles de tilleul (une tasse et demie), rempli d'eau bouillante et infusé dans un thermos pendant 2-3 heures, non seulement soulagera l'inflammation et facilitera la respiration, mais et augmenter l'immunité, reconstituer le corps avec de la vitamine C.

Jus de canneberge, thés de fruits et feuilles de cassis et de framboise - ce sont les meilleurs aides dans la lutte contre les virus.

La gorge et le nez sont lavés avec une solution saline (une cuillère à café par verre d'eau). Vous pouvez y ajouter quelques gouttes d'iode..

Si la température n'est pas élevée, les bains de pieds à la moutarde sont bons..

Pour la récupération et à des fins préventives, ils utilisent des citrons, des oranges, des abricots secs, des figues, du gingembre, du miel. Les oignons et l'ail ont un effet bactéricide.

Vous pouvez boire du vin rouge chauffé en y ajoutant des herbes, faire du vin chaud.

Les principales conditions de traitement sont le repos au lit et l'utilisation d'une grande quantité de liquide. Il est nécessaire de ventiler régulièrement la pièce.

Ce qui ne peut pas être utilisé avec ARVI

L'une des erreurs les plus courantes dans la survenue d'infections virales respiratoires aiguës est la nomination d'antibiotiques. Ces derniers n'ont aucun effet sur les virus. Leur utilisation ne peut être justifiée qu'en absence d'amélioration ou avec une dynamique négative des symptômes 5-7 jours après le début de la maladie.

Ne pas utiliser d'aliments froids et très chauds, d'aliments à digestion dure et longue, de saucisses et de viandes fumées, de boissons alcoolisées fortes.

Pour éviter l'irritation des muqueuses enflammées, les aliments épicés et salés doivent être évités..

Si un bain peut être montré avec un rhume, puis avec une maladie qui s'est développée, celle-ci peut entraîner une détérioration et des complications.

À des températures élevées, vous ne pouvez pas prendre de bains chauds, nager dans l'eau.

Le traitement dentaire est également incompatible avec les infections virales respiratoires aiguës, car la probabilité de propagation des virus est élevée pendant les procédures dentaires. Les exceptions sont les situations d'urgence.

Bien entendu, le patient porteur de l'infection doit être à la maison, sous une couverture chaude ou une couverture..

Lorsqu'il va au travail, il représente non seulement un danger pour les autres, mais nuit également à sa santé.

Prévention du SRAS chez l'adulte

Une bonne nutrition, de l'exercice régulier, une aspiration et un frottement, une marche au grand air, éviter les mauvaises habitudes aideront à renforcer l'immunité et éviter l'infection.

Aucun vaccin efficace et sûr contre les ARVI n'a été créé. Il a été démontré que la vaccination antigrippale a un effet positif..

Le vaccin Grippol protège contre la grippe et réduit de 2,4 fois la probabilité de développer un ARVI chez les vaccinés.

Les maladies du SRAS doivent être prises très au sérieux.

Un traitement rapide a commencé, une consultation compétente avec un médecin et le strict respect de toutes ses recommandations permettront de vaincre rapidement les symptômes désagréables de la maladie et d'éviter les complications.

1 Instructions pour l'utilisation médicale du médicament AntiGrippin.

Il existe des contre-indications. Il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Symptômes et traitement des infections virales respiratoires aiguës chez l'adulte

L'infection des voies respiratoires supérieures la plus courante est le rhume ou le SRAS. Avec le bon traitement, il disparaît en trois jours..

Comment faire face rapidement aux infections virales respiratoires aiguës à la maison, pour éviter les complications et pour faciliter le transfert de la maladie, sera abordé plus loin dans l'article.

Qu'est-ce que ARVI?

L'infection virale respiratoire aiguë (ARVI) est l'une des maladies virales courantes chez les adultes et les enfants. Affecte principalement les voies respiratoires supérieures - nez, gorge et bronches, ainsi que rarement les poumons. La maladie dure généralement environ une semaine..

Elle se caractérise par l'apparition soudaine d'une forte fièvre, de myalgies, de maux de tête et de malaises sévères, de toux, de maux de gorge et d'écoulement nasal..

Mécanisme d'infection ARVI

Le SRAS est causé par des virus aéroportés. Une source d'infection ARVI est une personne malade.

Modes de transmission du virus:

  • Infection aéroportée. Lorsqu'une personne malade éternue ou tousse, le virus pénètre dans l'air, puis lors de la respiration, il s'installe sur les voies muqueuses d'une personne en bonne santé. Les agents causaux commencent à se multiplier activement et les premiers symptômes de la maladie apparaissent.
  • Voie d'infection contact-ménage. Se produit en raison du non-respect des règles d'hygiène personnelle. Grâce aux effets personnels du patient ARVI. Après avoir serré la main d'une personne malade sans se laver les mains, il est très probable que vous attrapiez un rhume.

Causes d'ARVI

Plus de 90% des infections virales respiratoires aiguës sont causées par une infection virale..

La cause des ARVI est l'entrée de virus (parainfluenza, adénovirus, rhinovirus, réovirus) dans le corps. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement sensibles au rhume..

Facteurs contributifs:

  • hypothermie;
  • enfants de moins de 5 ans;
  • stress fréquents;
  • avitaminose;
  • non-respect de l'hygiène personnelle;
  • saisonnalité (automne-printemps);
  • maladies chroniques.

À la maison, vous pouvez augmenter la résistance du corps aux infections. Une personne habituée à l'air frais développe la capacité de résister au rhume. L'appartement ne doit pas être trop chaud, la température optimale doit être de 20-21C. Si la maison a de l'air chaud et sec, la membrane muqueuse du nasopharynx commence à sécher, ce qui réduit la résistance aux virus.

Il a été prouvé que les adultes sont plus sujets au SRAS dans un état de tension nerveuse. Le stress peut affecter l'activité des muqueuses des voies respiratoires de manière à créer des conditions favorables à la multiplication des virus.

Symptômes d'ARVI

La gravité des symptômes et l'évolution de la maladie dépendent de l'immunité d'une personne en particulier. Plus le système immunitaire est faible, plus la maladie est tolérée..

Les symptômes de l'ARVI sont divisés en primaire et secondaire.

Les premiers signes apparaissent dans les premières heures suivant l'introduction du virus dans l'organisme:

  • gorge irritée;
  • écoulement du nez;
  • larmoiement des yeux;
  • éternuements fréquents.

Les symptômes secondaires se développent après que le virus s'est multiplié et est entré dans la circulation sanguine:

  • faiblesse générale;
  • gorge irritée;
  • congestion nasale;
  • augmentation de la température corporelle;
  • toux;
  • douleur musculaire.

Types d'ARVI

Il existe plusieurs formes d'infection virale respiratoire aiguë, chacune ayant ses propres symptômes distinctifs..

  1. Parainfluenza La maladie commence par une élévation des températures élevées à 38 ° C. Ensuite, il y a une douleur dans le corps, une forte décharge muqueuse du nez, une hyperémie du pharynx et des douleurs lors de la déglutition. La parainfluenza est très facile à confondre avec la laryngite, car l'un de ses symptômes est une toux sèche et aboyante et un changement de voix.
  2. Grippe. Il se caractérise par une faiblesse et une intoxication graves. Il y a des douleurs dans les muscles et les articulations, la température corporelle peut atteindre 40 ° C. Il y a souvent un mal de tête. Un jour après le début de la maladie, une toux, un écoulement nasal apparaissent.
  3. Infection à adénovirus. Avec infection, faiblesse, léthargie, conjonctivite, douleur dans les yeux, photophobie, écoulement abondant du nez sont observés.
  4. Infection à rhinovirus. Elle se caractérise par un mal de gorge, des éternuements fréquents, une toux. La température corporelle ne dépasse généralement pas les marques subfébriles. Pendant la période d'infection, la congestion nasale et les larmoiements sont plus préoccupants..
  5. Infection virale respiratoire syncytiale. Commence par une montée en chaleur. Le principal symptôme est une toux sèche et prolongée accompagnée d'un essoufflement. Inflammation possible des ganglions lymphatiques dans le cou.

Diagnostique

Le diagnostic est basé sur les caractéristiques cliniques de la maladie..

Méthodes de laboratoire pour le diagnostic des infections virales respiratoires aiguës:

  • Analyse sanguine générale. Pendant la période de la maladie, l'ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes) sera augmentée. Les globules blancs avec une infection virale sont généralement inférieurs à la normale et, avec une infection bactérienne, ils sont au contraire élevés. Le nombre de lymphocytes sera plus élevé que la normale, car ces cellules visent à lutter contre les virus.
  • Analyse générale d'urine. Habituellement, une augmentation du nombre de globules blancs est détectée, mais cela peut indiquer la présence d'autres maladies (pyélonéphrite, cystite).

Complications de l'ARVI

L'ARVI en soi n'est pas une maladie dangereuse. Elle est bien pire que ses complications, ce qui peut être évité en commençant le traitement à temps. Les virus vivent et se multiplient dans le corps pendant 5 jours. Si pendant cette période vous ne les avez pas supportés, une infection bactérienne.

Les complications les plus courantes:

  • Bronchite. Infection bactérienne affectant les bronches. Il se manifeste par une forte toux avec des expectorations difficiles à séparer, un essoufflement.
  • Pneumonie. L'infection est localisée dans le tissu pulmonaire, provoquant une inflammation. Il se caractérise par une toux avec fièvre, un essoufflement, une respiration sifflante dans les poumons..
  • Otite. Avec cette maladie, le processus inflammatoire est localisé dans l'oreille. Manifesté par de la douleur, des acouphènes, une déficience auditive.
  • Sinusite. Inflammation des sinus. Elle se caractérise par des maux de tête, des acouphènes, une respiration nasale altérée.

Les complications du système neurologique sont moins courantes - méningite, névrite (maladie inflammatoire des nerfs périphériques), encéphalite, syndrome convulsif. Ces conditions sont très dangereuses et nécessitent une hospitalisation immédiate..

Traitement ARVI

Le traitement du rhume vise à supprimer les virus. Actuellement, il existe plusieurs groupes de médicaments utilisés pour traiter les infections virales respiratoires aiguës..

Les médicaments sont répartis dans les groupes suivants:

Agents antiviraux

Ce sont des médicaments qui suppriment la reproduction des virus et détruisent leur structure. Réduisez le risque de complications.

  • Rimantadine - nuisible aux virus de type A. Efficace si le traitement est commencé avec les premiers symptômes. Les analogues du médicament sont ARVIR, Tsitovir.
  • Tamiflu. La substance active est l'oseltamivir. Il agit sur les virus des types A et B. Il détruit les cellules des virus, réduit leurs propriétés pathogènes. Protège le corps contre la propagation des virus. Capable de réduire la durée de la maladie. Réduit le risque de complications. Analogues du médicament pour la substance active - Nomides, Relenza.
  • Amixin. La substance active du médicament est - tiloron. Il agit sur les virus A et B. Il inhibe la reproduction des virus, réduit leur activité. Analogues - Lavomax, Tiloram.

Immunomodulateurs

Les médicaments qui aident le système immunitaire à combattre les virus augmentent sa résistance. Tous ces médicaments sont basés sur une substance active - l'interféron leucocytaire. Récemment, très souvent, ces médicaments sont prescrits pour le traitement des infections virales respiratoires aiguës, mais vous devez être extrêmement prudent avec eux. Avec une utilisation fréquente, ils désactivent leur propre immunité, son travail devient inefficace.

ARVI traitement remèdes populaires

Au premier signe, vous devez boire plus de liquide. C'est mieux s'il s'agit d'une boisson vitaminée: bouillon de camomille, thé aux framboises, tilleul ou menthe. Le liquide doit être de 35 à 36 ° C, puis il sera absorbé plus rapidement dans le corps. Cela aide à éliminer l'intoxication, à éliminer le virus du corps..

Il n'est nécessaire de faire baisser la chaleur que si elle a dépassé 38,5 ° C. La température corporelle est une réaction protectrice du corps, les virus meurent à haute température.

Si vous ne vous sentez pas bien, il est préférable d'observer le repos au lit. Pendant le repos, le corps accumule de l'énergie supplémentaire pour combattre le virus.

Un excellent agent antiviral est l'inhalation d'oignons. Peler l'oignon, le couper en petits morceaux, l'envelopper de plusieurs couches de bandage. Appliquer sur le nez et respirer. Les oignons ont des propriétés antiseptiques et aideront à détruire les virus s'ils pénètrent dans la muqueuse nasale. Mieux encore, faites l'inhalation avec un nébuliseur utilisant diverses herbes. En combinaison avec l'inhalation d'oignons, les résultats du traitement seront plus rapides.

Pour les maux de gorge, utilisez la recette suivante:

Préparez une cuillère à soupe de fleurs de camomille avec un verre d'eau bouillante, laissez infuser 30 minutes, puis filtrez. Gargariser le mal de gorge 3 fois par jour.

Avec un mal de gorge, la soude avec du sel aide très bien. Dans un verre d'eau bouillie tiède, ajoutez 1 cuillère à café de soude et de chlorure de sodium, remuez jusqu'à ce que les grains disparaissent. Gargariser matin et soir.

Moyens pour tousser:

Peler le radis noir, le râper et presser le jus. Mélangez-le avec 1 cuillère à soupe de miel. Prendre 2 cuillères à soupe 15 minutes avant les repas 3 fois par jour.

Râper la tête d'oignon. Ajouter une cuillère à soupe de miel à la bouillie d'oignons et mélanger. Prendre une cuillère à café 2-3 fois par jour.

Recette froide:

Si un nez qui coule vient de commencer, le jus des plantes médicinales s'y adapte parfaitement. Ils ont un effet vasoconstricteur et anti-inflammatoire: aloès, argousier, cynorhodon.

Instiller le jus 2-3 fois par jour, 1-2 gouttes dans chaque narine.

Moyens à haute température:

Il y a des situations où, à portée de main, il n'y a pas de médicaments antipyrétiques. Si la température corporelle a atteint des chiffres élevés, elle peut être abaissée à la maison..

Pour ce faire, enlevez vos vêtements, sous-vêtements.

Humidifiez une serviette avec de l'eau fraîche, pressez. Essuyez la peau avec une serviette humide en partant du visage, puis des bras et des jambes. Cela aidera à réduire la température de 1,5 à 2 C. Vous pouvez également appliquer des compresses froides sur le front, les creux axillaires, les poignets, la région poplitée et les pieds..

Comme les toxines sont éliminées avec la sueur, faites du thé diaphorétique avec du thym, du millepertuis et du tilleul. L'air dans la pièce doit être frais.

La prévention

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à traiter. Pour réduire le risque d'infection par le SRAS, pendant la période d'activité virale, essayez de ne pas visiter les lieux publics.

Essayez de bien manger, de septembre à mars, prenez des multivitamines pour renforcer l'immunité. Aérez la pièce à vivre et nettoyez-la à l'eau pour réduire la concentration de virus dans l'air..

Utilisez un masque médical dans les endroits bondés. Au retour d'une promenade, lavez-vous les mains et rincez-vous le nez avec des solutions d'eau salée de mer. Cela aidera à éliminer les virus de la surface de la peau et des muqueuses..

Évitez de parler aux personnes qui présentent les moindres signes d'infection - un nez qui coule, des éternuements. Habillez-vous en fonction de la météo, pas besoin de vous envelopper pour ne pas transpirer plus tard. Dormez suffisamment et évitez le stress..

Pour vous protéger du SRAS, vous pouvez utiliser des remèdes populaires.

Prenez un demi-citron avec le zeste, hachez, ajoutez-y l'ail haché. Transférer le mélange dans un pot d'un litre et verser de l'eau froide bouillie, laisser infuser 3 jours à température ambiante. Mettez ensuite au réfrigérateur. Prendre la perfusion pendant la période d'augmentation de l'incidence d'une cuillère à soupe une fois par jour.

En automne-hiver, les adultes et leurs enfants devraient boire des décoctions de jus de canneberge de rose sauvage. Ils contiennent une énorme dose d'acide ascorbique, ce qui renforce l'immunité..

Le corps humain est agencé de manière à pouvoir lui-même faire face au SRAS. Mais si la récupération l'aide, ce sera plus rapide. Prenez soin de votre santé, de votre tempérament, augmentez votre immunité, alors aucun rhume ne vous fera peur.

ARVI: symptômes et traitement chez l'adulte

ARVI est une infection virale respiratoire aiguë qui provoque plus de 200 types d'agents pathogènes viraux.

Pour fournir au patient des soins de qualité, le médecin prescrit un spectre complexe de médicaments.

La composition de ces médicaments contient des agents actifs qui soulagent les symptômes et éliminent rapidement la maladie..

Dans cet article, les symptômes de l'ARVI et les méthodes de traitement de cette maladie chez l'adulte seront divulgués..

Symptômes du SRAS chez les adultes

Les symptômes de l'ARVI sont:

  • frissons;
  • faiblesse dans le corps;
  • démangeaisons dans le nez et le nez qui coule;
  • douleur thoracique;
  • maux et maux de gorge;
  • toux sèche, après quelques jours se transformant en toux avec crachats;
  • température (peut être élevée, mais le plus souvent jusqu'à 38 ° C);
  • mal de crâne;
  • douleurs articulaires.

Causes d'ARVI

  1. Virus de la grippe. Les agents pathogènes grippaux courants sont les virus des types A et B. Le premier jour de l'infection, les premiers symptômes de la maladie apparaissent. Une personne est malade pendant sept jours. Si elle n'est pas traitée, la récupération durera plus longtemps et plus difficilement.
  2. Micro-organismes rhinovirus qui pénètrent dans la muqueuse nasale. Les rhinovirus provoquent un écoulement nasal, sont transmis par des gouttelettes aéroportées. 2-4 jours après l'infection, les premiers symptômes de la maladie apparaissent. Avec une thérapie efficace, le patient sera guéri dans les 5 à 10 jours.
  3. Adénovirus A, B, C, E, qui provoquent une infection aiguë des voies respiratoires et des yeux. Lorsqu'il est infecté par un adénovirus, la température corporelle augmente, le pharynx s'enflamme, une conjonctivite apparaît.
  4. La parainfluenza est un virus dans lequel se produit une inflammation du larynx, une laryngite se développe, puis les bronches s'infectent. Parfois, il y a une lésion de la muqueuse nasale, un nez qui coule apparaît. Les premiers symptômes de la parainfluenza apparaissent 2 à 7 jours après l'infection. Le traitement de la maladie dure environ 7 à 8 jours..

Traitement ARVI chez l'adulte

ARVI est traité de la manière suivante:

  1. Repos au lit: Ceci est nécessaire pour lutter contre l'infection et prévenir les complications de la maladie.
  2. Boisson abondante: Une boisson chaude abondante (3-4 l / jour) favorise l'élimination accélérée des toxines du corps produites par des virus qui empoisonnent le corps tout entier. Il est conseillé que la boisson contienne de la vitamine C. Il s'agit de rose sauvage, ainsi que de jus et de boissons aux fruits de canneberges, d'airelles rouges et d'orange. Avec ARVI, le thé aux framboises, au citron et au miel affecte également le corps.
  3. Lavage nasal: la cavité nasale doit être rincée afin que l'infection ne se propage pas dans tout le corps, et le rinçage réduit également le gonflement du nez et étire le mucus.
  4. Se gargariser: la gorge doit être gargarisée pour éviter que l'infection ne se propage. Le gargarisme aide à soulager la toux. Pour se gargariser, une solution saline-soude, des décoctions de camomille, de calendula, de sauge conviennent.
  5. Inhalations: Cette procédure vise à soulager la toux. Des remèdes populaires, pour l'inhalation, vous pouvez utiliser la vapeur de pommes de terre "en uniforme", ainsi que des décoctions de camomille, de calendula, de menthe et d'autres herbes médicinales. De moyens modernes, pour l'inhalation, vous pouvez utiliser un nibulizer.
  6. Traitement ARVI symptomatique.

Orvi: traitement chez l'adulte - les médicaments sont peu coûteux mais efficaces

Les médicaments prescrits aux adultes par ARVI pour un traitement efficace sont répartis dans les groupes suivants:

  1. Médicaments antiviraux qui répondent à l'agent causal de la maladie. Il est recommandé de prendre des médicaments avec de l'interféron, une substance qui empêche la reproduction des cellules virales.
  2. Médicaments antibactériens. Les antibiotiques sont souvent prescrits si les bactéries provoquent la maladie et avec complications (pneumonie, bronchite).
  3. Immunostimulants. Ce sont des médicaments à base d'acide ascorbique. La vitamine C affecte la production d'interféron.
  4. Immunomodulateurs - empêchent la croissance des bactéries, renforcent le système immunitaire. Fondamentalement, ce sont des médicaments homéopathiques à base d'herbes.

Les médicaments efficaces peu coûteux pour le traitement des infections virales respiratoires aiguës chez l'adulte sont les suivants.

Betaferon est disponible sur la base de bêta-interféron.

L'interféron alpha pur est vendu sous le nom de Grippferon. Disponible sous forme de spray ou de gouttes. Il en coûte 180-260 roubles.

Viferon contient des agents interféron alpha et bêta. Il est produit en bougies, utilisé pour la prévention et le traitement des infections virales respiratoires aiguës et de la grippe..

Immunal est plus efficace dans le traitement des infections virales respiratoires aiguës, car il stimule la production de globules blancs et augmente leur capacité de phagocytose. En conséquence, les anticorps développés éliminent rapidement le virus..

Liste des médicaments ARVI et leurs analogues bon marché

  1. Aspirine (antipyrétique, anti-inflammatoire, la substance active est l'acide acétylsalicylique). Prix: 135-210 roubles. Analogique: acide acétylsalicylique - 4-14 roubles.
  2. Xymelin, Otrivin, For Nose (gouttes, rétrécissement des vaisseaux sanguins, du nez qui coule; basé sur une solution de 0,1% de xylométazoline). Prix: 110-180 roubles. Analogique: Galazolin, coûte 40-60 roubles.
  3. Immunal est un médicament qui soutient les défenses de l'organisme. Ingrédient actif: extrait d'échinacée. Prix: 230-250 roubles. Analogique: teinture d'échinacée, prix 60-180 roubles.
  4. Ambrobene, Lazolvan - un médicament contre la toux. Ingrédient actif: Ambroxol. Prix: 280-380 roubles. L'analogue est Ambroxol: 30-80 roubles.
  5. Nurofen est un médicament anti-inflammatoire. La substance active est l'ibuprofène. Prix: 70-140 roubles. Un analogue est l'ibuprofène: le prix est de 25 à 40 roubles.
  6. Panadol est un médicament anti-inflammatoire et antipyrétique. Prix: 50-100 roubles. Analogique: paracétamol, coûte 5-15 roubles.
  7. Arbidol est un médicament antiviral ayant des effets immunomodulateurs. Renforce les défenses de l'organisme contre le SRAS et la grippe. Prix: 110-150 roubles.
  8. Viferon - le médicament détruit les virus, renforce le système immunitaire. Ingrédient actif: interféron alfa-2-b. Prix: 120-165 roubles.
  9. Kagocel - synthétise l'interféron, se caractérise par un effet antiviral et immunomodulateur. Prix: 180-280 roubles.

Autres médicaments ARVI à faible coût

  1. Vitamine C. Il a un effet anti-inflammatoire et antipyrétique, renforce le système immunitaire. Il est peu coûteux - de 9 à 25 roubles. Vendu sous forme de comprimés à croquer, parfois avec des arômes (framboises, menthe).
  2. Médicaments contre la toux. Le plus populaire est Lazolvan, mais il peut être remplacé par Ambroxal et Abrol. Le médicament Acetal C dilue et élimine les expectorations, adoucit la toux. Et le médicament contre la toux le plus célèbre et le moins cher est Mukaltin..
  3. Les décoctions avec des herbes médicinales peuvent fournir les premiers soins pour les maladies respiratoires aiguës. Cela peut être une décoction de camomille, de tilleul, de frais mammaires. Mais vous devez absolument savoir si le patient est allergique aux herbes médicinales. Ils ne remplaceront pas un médicament à part entière, mais ils atténueront certains des symptômes. Le prix des frais pour les herbes naturelles - une moyenne de 50 à 75 roubles.
  4. Enduits à la moutarde. Vendu en pharmacie, la substance active est la poudre de moutarde. Dans le paquet de 10-20 sacs. Ils sont utilisés comme agent de distraction localement irritant pour les infections virales respiratoires aiguës et d'autres maladies. Prix: 40-50 roubles.
  5. Inhalation de vapeur. Il n'est pas recommandé d'utiliser les premiers jours de la maladie, car l'état du patient peut s'aggraver. Dans ce cas, les inhalations propagent l'infection dans tout le corps, car la vapeur dilate les vaisseaux du nasopharynx et des voies respiratoires. Par conséquent, les bactéries nocives sont activées. Lorsque l'état du patient s'améliore, le médecin peut prescrire l'inhalation comme antiseptique, distrayant, anti-inflammatoire, antispasmodique contre les ARVI (rhinite, laryngite, trachéite, toux, bronchite). Vous ne pouvez pas prendre d'inhalation pour les allergies aux substances actives et à l'asthme. Vous pouvez faire des inhalations de vapeur bon marché à la maison: prenez un bol, versez-y de l'eau bouillante, ajoutez 1-2 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus (50-80 roubles), couvrez-vous la tête avec une serviette et inhalez la vapeur pendant 5 minutes en moyenne. L'effet est perceptible immédiatement - une expectoration de mucus se produit, la respiration s'améliore.

Vidéo - Traitement du SRAS

Complications de l'ARVI

Si l'ARVI ne prend pas les mesures nécessaires à son traitement, des complications peuvent entraîner les maladies suivantes:

  • Méningite;
  • Otite;
  • Laryngite;
  • Trachéite;
  • Pneumonie;
  • Sinusite;
  • Sinusite;
  • Conjonctivite;
  • Névrite;
  • Cardiopathie
  • Exacerbation d'autres maladies chroniques.

Ainsi, lorsque les premiers symptômes surviennent, le traitement des infections virales respiratoires aiguës chez l'adulte peut être démarré par lui-même à l'aide de médicaments, gargarismes, lavages de nez. Si la température dure plus de 5 jours, vous devez absolument consulter un médecin, car des complications graves peuvent survenir.

Saison ARI et ARVI. Un médecin spécialiste des maladies infectieuses explique pourquoi il est important de savoir si votre infection est bactérienne ou virale.

En hiver, il est important de savoir en quoi les infections virales et bactériennes diffèrent. Les infections bactériennes sont traitées avec des antibiotiques, mais elles n'agissent pas sur les virus. Quels sont les symptômes typiques d'une infection virale et quels sont ceux d'une infection bactérienne, a expliqué à "Kur'er" Nikolai Lutsevich, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital du district central de Slutsk..
Nikolay Lutsevich, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital du district central de Slutsk. Photo: Natalia Zhavrid

Infections virales

Le rhume est appelé infections respiratoires aiguës (IRA).

«Il s'agit d'un groupe de maladies infectieuses aiguës cliniquement similaires transmises principalement par des gouttelettes aéroportées. La principale place parmi les IRA est occupée par les infections virales respiratoires aiguës. Ceux-ci incluent la grippe, la parainfluenza, le rhinovirus, l'adénovirus, la mononucléose infectieuse, l'entérovirus et autres. Tous sont désignés par le terme général ARVI », explique le spécialiste..

Les virus affectent généralement les voies respiratoires supérieures: muqueuse nasale, nasopharynx, oropharynx, trachée. Photo: pixabay.com

Comment traiter une infection virale

Pour le traitement d'une infection virale, des antipyrétiques et des analgésiques, des antihistaminiques, des gouttes nasales, des sirops contre la toux et des maux de gorge sont prescrits. N'oubliez pas non plus de boire beaucoup et de vous détendre. L'agent causal doit vaincre le système immunitaire lui-même.

Avec un ARVI simple, la prise d'antibiotiques n'a tout simplement aucun sens. Et parfois, cela peut être nocif. Une personne qui utilise des antibiotiques depuis longtemps, souvent et de manière non systématique, peut par la suite devenir victime de bactéries résistantes aux médicaments. Les antibiotiques sont inutiles dans le traitement des infections virales.

«Mais chaque cas du patient est individuel. Parfois, un médecin peut prescrire un antibiotique pour une infection virale s'il y a des complications ou d'autres facteurs », explique Nikolai Lutsevich.

Infections bactériennes

Une infection bactérienne peut survenir seule ou dans le contexte d'une infection virale. «Les virus, brisant la barrière protectrice et supprimant l'immunité, créent un environnement favorable à la reproduction des bactéries. En conséquence, des complications bactériennes surviennent - sinusite, laryngite, amygdalite (amygdalite), otite moyenne, trachéite, bronchite ou pneumonie », explique Nikolai Lutsevich.

Comment traiter une infection bactérienne

Les infections bactériennes ne sont traitées qu'avec des antibiotiques. «La prescription de médicaments antibactériens est obligatoire, sinon le corps seul ne peut pas faire face à la maladie. Le médecin traitant doit sélectionner un antibiotique », souligne le spécialiste..
Nikolay Lutsevich note: si après deux ou trois jours de traitement symptomatique, une personne ne se sent pas mieux, vous devez consulter un médecin.

«Parfois, seul le médecin traitant peut suggérer s'il s'agit d'un virus ou d'une bactérie. Permettez-moi de vous donner un exemple de gorge rouge. Chacun perçoit ce symptôme à sa manière. Et c'est un signal pour plusieurs maladies.

Un raid sur les amygdales peut être avec la mononucléose, l'angine de poitrine et la candidose. La première option est traitée avec des médicaments antiviraux, la seconde avec des antibiotiques, la troisième avec des médicaments antifongiques. Il vaut donc mieux confier le traitement de la maladie à un spécialiste », souligne le chef du service des maladies infectieuses..

Symptômes d'une infection virale

  • Début soudain du processus.
  • Symptômes d'intoxication sans lésion clairement définie: maux de tête, mal de gorge, écoulement nasal, faiblesse générale, malaise, toux et mal de gorge, forte fièvre.
  • Avec les infections virales, l'écoulement est de nature séreuse (aqueuse) ou muqueuse.
  • Avec un cours simple, une infection virale passe dans les 5-7 jours.

Symptômes d'une infection bactérienne

  • L'infection bactérienne se développe généralement lentement et lentement.
  • Il est difficile d'isoler le moment de l'infection..
  • A une lésion clairement définie.
  • Avec la sinusite, la présence d'écoulement taché purulent est caractéristique.

Différences entre les infections virales et bactériennes

  • Écoulement muqueux. L'agent pathogène viral se caractérise par une décharge liquide et claire. Avec une infection bactérienne, l'écoulement est épais et taché - vert ou brun avec des stries de sang (avec sinusite).
  • Température. Avec une infection virale, la température augmente immédiatement. Elle tient pendant plusieurs jours puis tombe.
    Avec une infection bactérienne, la température augmente sur plusieurs jours.
  • Le foyer de la lésion. Avec une infection virale, tout fait mal: gorge, nez, tête, faiblesse générale et malaise. Avec une infection bactérienne, une personne peut dire avec certitude ce qui la dérange: une gorge avec angine de poitrine, une douleur éclatante dans la région des sinus avec sinusite, des douleurs thoraciques et une toux avec bronchite ou pneumonie.
  • Durée Avec une infection virale, l'amélioration se produit le 5-7ème jour. Avec bactérien - la dynamique positive à ce moment est toujours manquante.

Trois questions naïves sur le traitement du rhume

Pour mettre fin rapidement à un rhume, chaque personne a ses propres méthodes. Certains essaient de transpirer, d'autres commencent à boire des vitamines par poignées. Ce qui est réellement efficace et ce qui est dangereux?

Ce que vous n'avez pas besoin de faire dans le traitement du rhume?

«Pour toute infection, la physiothérapie à température est contre-indiquée. Ni inhalation, ni rives, ni pansements à la moutarde, ni envol des pieds - c'est impossible. Sinon, la température peut augmenter encore plus, note le spécialiste. - Une autre idée fausse enracinée: frotter avec de l'alcool ou de la vodka fera baisser la température. Peut-être que la température baissera immédiatement, car l'alcool s'évapore rapidement de la surface de la peau. Mais ensuite, en raison de l'action de l'alcool, les vaisseaux se rétrécissent, ce qui empêche la nouvelle libération de température.
Et après un certain temps, elle peut monter encore plus haut. Les jeunes enfants y sont particulièrement sensibles. ».

Nikolay Lutsevich conseille d'ajouter un refroidissement physique si les médicaments antipyrétiques sont inefficaces: déshabiller et frotter la peau avec une solution de vinaigre de table avec de l'eau bouillie à température ambiante dans les proportions 1: 1.

À quelle fréquence les enfants peuvent-ils tomber malades??

«Ne vous inquiétez pas si un enfant fréquentant une école maternelle est malade une fois par mois. Pendant la maladie, l'immunité se durcit, le corps accumule des cellules de mémoire contre les virus qui persistent longtemps dans le corps. En règle générale, les enfants tombent moins souvent malades à l'école, ou ils peuvent plus facilement tolérer les infections », explique le spécialiste.

Pour restaurer le corps, beaucoup commencent à boire des vitamines. C'est correct?

«Vous ne devez pas commencer à prendre des vitamines pendant une maladie. Ainsi, nous essayons de tromper le corps et de le distraire de la lutte contre les virus. En ce qui concerne le processus de récupération, aujourd'hui, les vitamines peuvent être obtenues avec la bonne alimentation équilibrée. Le magasin propose toutes sortes de viandes, fruits et légumes. Je ne suis pas partisan des vitamines complexes dans une «pilule» magique. Si vous prenez des vitamines, alors séparément », conseille Nikolai Lutsevich.

SRAS - description, symptômes, causes, traitement et prévention du SRAS

Bonjour, chers lecteurs!

Aujourd'hui, nous examinerons avec vous une maladie telle que le SRAS, ainsi que ses symptômes, ses causes, son traitement et sa prévention. De plus, nous analyserons en quoi l'ARVI diffère des infections respiratoires aiguës et des rhumes. Donc…

Qu'est-ce que ARVI?

L'ARVI (infection virale respiratoire aiguë) est une maladie respiratoire causée par une infection virale dans le corps. Parmi les agents pathogènes, les plus courants sont les virus grippaux, les parainfluenza, les adénovirus et les rhinovirus.

La zone touchée des infections virales respiratoires aiguës comprend - le nez, les sinus paranasaux, la gorge, le larynx, la trachée, les bronches, les poumons. Sous la "vue" se trouve également la conjonctive (muqueuse de l'œil).

L'ARVI est l'une des maladies infectieuses les plus courantes. Surtout, les enfants qui fréquentent la maternelle et l'école en souffrent - jusqu'à 10 fois par an. Cela est dû à l'immunité qui ne s'est pas encore formée, au contact étroit les uns avec les autres, au manque de connaissances et / ou au refus de prendre des mesures préventives pour éviter l'infection. Les autres groupes à risque sont les étudiants, les enseignants, les employés de bureau, les prestataires de soins de santé et autres. Cependant, les adultes sont généralement moins affectés par les infections respiratoires aiguës d'étiologie virale, qui sont associées au système immunitaire formé, ainsi que par sa résistance à ces maladies en raison d'autres maladies. Cependant, même si un adulte n'est pas sensible au développement de cette infection dans le corps et qu'il n'a pas de signes évidents de la maladie, il peut simplement être porteur de l'infection, infectant tout le monde autour de lui.

L'infection virale respiratoire aiguë a une saisonnalité. Ainsi, la plupart des cas de morbidité ont été observés de septembre - octobre à mars - avril, ce qui est associé à l'hypovitaminose, ainsi qu'à un temps frais et humide..

Comment ARVI est-il transmis??

L'ARVI se transmet principalement par des gouttelettes en suspension dans l'air (éternuements, toux, conversation rapprochée), cependant, l'infection est possible par contact direct avec l'agent pathogène (baisers, poignées de main et contact ultérieur des mains avec la cavité buccale) ou par contact avec des objets du porteur de l'infection (vaisselle, vêtements). Lorsqu'une personne attrape une infection, elle en devient immédiatement le porteur. Aux premiers signes du SRAS (malaise général, faiblesse, écoulement nasal) - le patient commence à infecter tous ceux qui l'entourent. En règle générale, les parents, les travailleurs, les personnes dans les transports prennent le premier coup. C'est la raison de la recommandation - dès les premiers signes d'infections virales respiratoires aiguës, le patient doit rester à la maison et les personnes en bonne santé, si les médias signalent une épidémie de la maladie, éviter de rester dans des endroits surpeuplés (transports en commun, rassemblements de vacances dans la rue, etc.).

La période d'incubation et le développement du SRAS

Lors du contact d'une personne avec l'infection, le virus s'installe initialement sur la muqueuse des voies respiratoires supérieures (nez, nasopharynx, bouche), sa victime potentielle. De plus, l'infection commence à sécréter des toxines, qui sont absorbées dans le système circulatoire et transportées par le sang dans tout le corps. Lorsque la température corporelle du patient augmente, cela indique que l'infection est déjà entrée dans le système circulatoire et que les fonctions de protection du corps se sont activées, car une température élevée détruit réellement le virus et ses toxines.

La période d'incubation d'une infection virale respiratoire aiguë est d'environ 2 jours, soit du virus pénétrant dans la muqueuse et jusqu'à l'apparition des premiers symptômes de la maladie. À ce moment, une personne peut ressentir un léger malaise, une irritabilité. De plus, à mesure que l'infection progresse, les symptômes s'intensifient.

Après une maladie, l'immunité ne développe pas de résistance aux infections virales respiratoires aiguës, qui est due à un grand nombre de virus différents et à leurs souches. De plus, les virus sont sensibles aux mutations. Cela conduit au fait qu'un adulte peut recevoir des ARVI jusqu'à 4 fois par an.

Quelle est la différence entre ARVI, ARI et le rhume?

Beaucoup de gens ont beaucoup d'inexactitudes et d'ambiguïtés sur cette question, par conséquent, passez brièvement en revue le sujet et découvrez en quoi ces termes diffèrent.

ARVI - une maladie d'étiologie virale, c'est-à-dire la cause de la maladie est une infection virale.

ARI (maladie respiratoire aiguë) est le nom collectif pour les infections respiratoires. Il est utilisé si la cause exacte de la maladie respiratoire n'est pas établie, c'est-à-dire la cause peut être un virus ou une bactérie. Le groupe de maladies ARI comprend les ARVI, la grippe, la parainfluenza, etc..

Le rhume est un terme familier qui implique ARVI..

Symptômes d'ARVI

L'apparition du SRAS se caractérise par des symptômes tels que la congestion nasale, l'écoulement nasal, les démangeaisons nasales, les éternuements et la rougeur des yeux. Dans ce cas, la sécrétion muqueuse sécrétée est liquide et transparente..

Après une journée, le secret devient visqueux et épais, et sa couleur acquiert une teinte jaunâtre ou verdâtre. La température corporelle commence à monter à 37,5-38 ° C, ce qui indique le début de la lutte du système immunitaire avec infection.

Parmi les autres signes d'infections virales respiratoires aiguës, il y a:

  • maux de gorge et maux de gorge, rougeurs et toux;
  • larmoiement, douleur dans les yeux;
  • faiblesse générale, malaise;
  • des ganglions lymphatiques enflés;
  • manque d'appétit;
  • insomnie;
  • mal de crâne;
  • douleurs articulaires;
  • transpiration excessive;
  • frissons.

Le SRAS chez les jeunes enfants peut être accompagné de:

Complications de l'ARVI

Si l'ARVI ne prend pas les mesures nécessaires pour son traitement, des complications peuvent se développer qui se traduisent par le développement des maladies et affections suivantes:

Causes d'ARVI

Le premier facteur qui conduit à la maladie ARVI, comme indiqué ci-dessus, est l'ingestion d'une infection virale - virus de la grippe (types A, B, C), parainfluenza, adénovirus, rhinovirus, réovirus, virus respiratoire syncytial (RSV), entérovirus (Coxsackie), coronavirus et autres. Beaucoup d'entre eux meurent par séchage, désinfection, rayonnement ultraviolet, les infections telles que les adénovirus et les réovirus peuvent rester longtemps à l'intérieur, sans céder aux mesures préventives de routine.

Le deuxième facteur qui conduit au développement d'infections virales respiratoires aiguës est l'immunité affaiblie, qui remplit les fonctions de protection du corps contre ces mêmes infections..

Le système immunitaire est affaibli principalement en raison de:

  • mauvaise nutrition - un manque de vitamines et de minéraux dans les aliments, ainsi que l'utilisation d'aliments peu utiles et malsains;
  • hypothermie du corps;
  • les stress qui nuisent au système immunitaire ne sont rien moins que l'hypothermie;
  • les maladies chroniques, telles que le diabète sucré, l'ulcère, la bronchite, la pneumonie, etc.;
  • forte consommation de divers médicaments;
  • conditions environnementales défavorables sur le lieu de résidence ou de travail.

Diagnostic des ARVI

Pour poser un diagnostic d'ARVI, une étude approfondie en laboratoire est nécessaire, ce qui peut prendre environ une semaine.Par conséquent, le plus souvent en présence des symptômes ci-dessus, le diagnostic est l'ARI (Maladie Respiratoire Aiguë). Cela est également dû au fait qu'en une semaine, un patient en l'absence de complications peut déjà se remettre du SRAS.

Le diagnostic d'ARVI est généralement posé si dans cette région, c'est-à-dire le lieu de résidence du patient était de nombreux autres cas similaires de la maladie, et une étude de laboratoire a été menée précédemment.

Pour le diagnostic d'ARVI, les méthodes d'examen suivantes sont généralement utilisées:

  • Examen du patient;
  • Diagnostic rapide par immunofluorescence;
  • Recherche bactériologique.

De plus, une radiographie des sinus paranasaux (sinus) et de la poitrine peut être prescrite.

Traitement ARVI

Comment traiter ARVI? Le traitement des infections virales respiratoires aiguës commence par un examen médical. Cela est nécessaire pour exclure d'autres maladies qui sont symptomatiquement similaires au SRAS..

Le traitement des infections virales respiratoires aiguës à domicile n'est autorisé que dans le cas d'une maladie légère à modérée. Dans les cas graves de la maladie, le patient est hospitalisé..

Le traitement ARVI comprend:

Mode lit ou semi-lit. Cela est nécessaire pour accumuler l'énergie nécessaire au corps pour combattre l'infection, ainsi que pour éviter d'éventuelles complications. De plus, cela minimise l'attachement à une infection secondaire, comme le corps atteint du SRAS est déjà affaibli.

Boire beaucoup. Une boisson abondante (2-3 l / jour) contribue à l'élimination accélérée des toxines du corps produites par des virus qui empoisonnent tout le corps. De plus, à des températures élevées, le corps libère plus d'humidité, c'est-à-dire le patient a une transpiration excessive, il est donc nécessaire de reconstituer avec un approvisionnement supplémentaire en eau. Une seule boisson abondante peut être contre-indiquée chez les patients atteints d'insuffisance rénale, de maladie cardiaque.

Un grand nombre de virus ont peur des alcalis, par conséquent, en buvant, privilégiez les eaux minérales. De plus, la vitamine C (acide ascorbique), qui renforce le système immunitaire, aide parfaitement l'organisme à lutter contre les maladies infectieuses. Une grande quantité de vitamine C est présente dans les cynorhodons, ainsi que dans les jus de canneberges, d'airelles rouges et d'orange. Le thé aux framboises, au citron et au miel est également bénéfique pour le SRAS.

Réchauffer le nez. Il aide à soulager l'enflure de la muqueuse nasale, à améliorer la circulation sanguine et la décharge des sinus de la sécrétion pathologique formée par l'infection..

Rincer le nez. Comme vous vous en souvenez, chers lecteurs, la cavité nasale est presque le premier endroit attaqué par l'infection. C'est pourquoi la cavité nasale doit être lavée, ce qui minimise non seulement le développement ultérieur de la maladie, si elle commence tout juste à se manifester, mais est également une excellente méthode préventive, s'il n'y a aucun signe. De plus, c'est de la cavité nasale de l'infection qui se propage activement dans le corps, par conséquent, avec les infections virales respiratoires aiguës, il doit être lavé quotidiennement.

En tant que «rinçage» pour le nez, les solutions salines faibles, ainsi que les sprays de pharmacie spéciaux, sont bien adaptés.

Gargarisme. La gorge, comme la cavité nasale, doit être rincée pour la même raison, car c'est la première barrière entre l'infection et le corps, donc ce "post-post" doit être constamment rincé. Le gargarisme aide également à soulager la toux - le faisant passer du sec au mouillé. Cette procédure limitera la possibilité d'exacerbation de la maladie due à une toux irritée des muqueuses..

Pour rincer la bouche et la gorge, la solution de soude saline, ainsi que les décoctions de camomille, calendula, sauge, sont excellentes.

Inhalation. Cette procédure vise pratiquement la même chose que le gargarisme - pour soulager la toux. Des remèdes populaires, pour l'inhalation, vous pouvez utiliser la vapeur de pommes de terre "en uniforme", ainsi que des décoctions de camomille, de calendula, de menthe et d'autres herbes médicinales. Des moyens modernes, pour faciliter l'inhalation, vous pouvez acheter un nébuliseur.

Régime pour ARVI. Avec ARVI, il est conseillé de manger des aliments facilement digestibles enrichis en vitamines et minéraux. Un accent particulier doit être mis sur la vitamine C. Il est conseillé d'exclure les aliments gras, épicés et frits, les viandes fumées.

Traitement symptomatique Il vise à supprimer certains symptômes pour atténuer l'évolution de la maladie..

Médicaments pour ARVI

Médicaments antiviraux. La thérapie antivirale vise à stopper l'activité vitale d'une infection virale et la propagation de ses toxines dans l'organisme. De plus, les médicaments antiviraux accélèrent le processus de guérison..

Parmi les médicaments antiviraux pour les infections virales respiratoires aiguës, on peut distinguer Amixin, Arbidol, Remantadin, Cycloferon..

Température avec ARVI. La température pendant le SRAS n'est pas renversée, car c'est un mécanisme protecteur contre l'infection virale à l'intérieur du corps. L'immunité augmente la température, «brûle» ainsi l'infection, il est donc très important de ne pas interférer avec elle. L'exception est les cas où la température corporelle dure plus de 5 jours ou dépasse 38 ° C - chez l'enfant, 39 ° C - chez l'adulte.

Pour abaisser la température corporelle, en fonction de l'agent pathogène identifié et de la maladie spécifique, divers antipyrétiques et analgésiques sont utilisés: paracétamol, ibuprofène, nimésil.

Veuillez noter que les médicaments à base d'ibuprofène (ibuprofène, Nurofen et autres) ne sont pas prescrits pour l'infection à coronavirus COVID-19, car ils peuvent provoquer ses complications. Au lieu de cette substance, dans ce cas, le paracétamol et ses dérivés sont prescrits.

Avec la congestion nasale, les vasoconstricteurs sont utilisés pour faciliter la respiration: Naphthyzinum, Noxspray, Otrivin.

Avec une forte toux sèche, utilisez: "Codelac", "Sinecode". Pour le retrait des expectorations des voies respiratoires - sirop de plantain, Tussin. Pour la liquéfaction des expectorations - «Ascoril», «ACC» (ACC).

En cas de maux de tête nommer: "Askofen", "Aspirin".

Avec l'insomnie, des sédatifs sont prescrits: "Barbamil", "Luminal".

Antibiotiques pour les infections virales respiratoires aiguës. Il n'est pas conseillé de prescrire des antibiotiques pour les infections virales respiratoires aiguës, car avec un traitement d'entretien approprié, le corps lui-même fait face à une infection virale. De plus, en règle générale, la durée du traitement antibiotique est beaucoup plus longue que la durée de la maladie.

Les antibiotiques ne sont prescrits que si les symptômes des infections virales respiratoires aiguës ne disparaissent pas après 5 jours de maladie, et également si une infection secondaire a rejoint l'infection virale respiratoire aiguë ou si des complications sont apparues, par exemple, pneumonie, otite moyenne, sinusite, pharyngite, amygdalite. De plus, des antibiotiques peuvent être prescrits si, après soulagement, les symptômes se sont à nouveau intensifiés, ce qui indique parfois une infection du corps par une infection bactérienne. Seul un médecin prescrit des antibiotiques sur la base d'un examen personnel du patient.

Prévention ARVI

La prévention des ARVI comprend les recommandations suivantes:

  • lors de l'annonce d'une épidémie dans votre zone de résidence, portez des masques;
  • ne permettent pas l'hypothermie du corps;
  • manger principalement des aliments sains enrichis de vitamines et de minéraux, en particulier en automne, en hiver et au printemps;
  • essayez en même temps de manger des antibiotiques naturels, tels que - l'ail et les oignons;
  • ventiler les pièces d'habitation et de travail plus souvent;
  • s'il y a un SRAS malade dans la maison, affectez-le à la vaisselle à usage séparé (fourchettes, cuillères, vaisselle), à ​​la literie, aux serviettes et désinfectez également les poignées de porte quotidiennes et autres articles avec lesquels le patient entre en contact;
  • observer les règles d'hygiène personnelle;
  • se faire vacciner, mais pas avec des médicaments gratuits, mais avec des vaccins coûteux et éprouvés;
  • tempérez votre corps;
  • essayez de bouger davantage;
  • arrêter de fumer;
  • si vous visitez souvent des endroits surpeuplés lors d'une épidémie, lorsque vous rentrez chez vous, rincez les voies nasales avec une solution légèrement saline;
  • éviter les endroits bondés sauf si nécessaire.