Image

Traitement efficace de la pneumonie infantile

Le processus inflammatoire dans les poumons se développe en raison d'une infection virale et bactérienne, introduite de l'extérieur ou par voie hématogène à partir d'organes malades. Il est capable d'affecter le parenchyme et la plèvre pulmonaire d'un et des deux organes. Il s'agit d'une maladie grave - la pneumonie, les symptômes et le traitement chez les enfants à la maison ont leurs propres caractéristiques en raison du facteur âge. Bien qu'il s'agisse essentiellement de cas isolés, la nature épidémiologique de ce phénomène est parfois observée..

Les causes de la pneumonie chez les enfants

Les bébés jusqu'à trois ans sont particulièrement sensibles à la pneumonie, les enfants plus âgés sont beaucoup moins susceptibles de tomber malades. Ces statistiques vous font vous demander pourquoi cela se produit.?

Il est à noter que chez les enfants d'âges différents, la maladie est causée par des micro-organismes pathogènes hétérogènes. Chez les bébés de deux à cinq ans, des pneumocoques et un bacille hémophile provoquent une pathologie. Les enfants plus âgés souffrent d'une maladie due à un agent pathogène tel que les mycoplasmes. Les parasites intracellulaires chlamydiens affectent souvent les adolescents.

En plus de ces agents pathogènes, la cause de la maladie peut être Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa, des bactéries pyogènes (staphylocoques), des virus grippaux, l'herpès, la rubéole, la varicelle. Avec un rhume, la flore du corps est activée, prédominante dans la cavité buccale, la gorge et le nez.

Autres causes d'inflammation:

  • carence en nutriments dans le corps de l'enfant;
  • état d'immunité réduit;
  • anomalies congénitales du muscle cardiaque;
  • stress, surexcitation du système nerveux;
  • violation de la formation osseuse (rachitisme);
  • maladies respiratoires;
  • chez les nourrissons - la présence de corps étrangers dans les voies respiratoires, y compris la nourriture qui y est jetée lors des crachats.

Chez les nouveau-nés, la pneumonie peut être le résultat d'une infection intra-utérine. Les jeunes enfants, lorsqu'ils sont traités en milieu hospitalier, souffrent souvent de pathologie en raison de l'effet des antibiotiques sur le tissu pulmonaire mou. Pour ces enfants, la maladie est particulièrement dangereuse..

Son apparence est due au fait que chez les nourrissons, le système respiratoire n'est pas complètement développé, la respiration abdominale y règne et le système immunitaire n'est pas non plus complètement formé en raison de l'alimentation artificielle, des soins inadéquats du bébé, du rachitisme, du poids corporel insuffisant.

Signes de pneumonie infantile

Lorsqu'une infection pénètre dans le tissu pulmonaire, un gonflement des muqueuses se produit. Pour cette raison, l'air pénètre moins bien dans les alvéoles, par conséquent, tous les organes internes obtiennent moins d'oxygène..

Il est important pour les adultes de pouvoir distinguer les symptômes de la maladie et de prévenir sa progression, car pour les enfants, cela est lourd de complications graves, voire mortelles..

Consultez un médecin dans les cas suivants:

  • l'enfant est léthargique, dort mal, les sautes d'humeur se manifestent, perd l'appétit;
  • si une maladie catarrhale a été récemment transférée et, après quelques jours, la température augmente à nouveau et une toux et un essoufflement apparaissent;
  • il n'y a pas de température, mais la respiration est difficile;
  • en même temps qu'une toux et un essoufflement, un nez qui coule apparaît, la peau pâlit;
  • si à haute température les médicaments ne contribuent pas à réduire la chaleur, l'enfant a un besoin urgent d'aide.

Chez les nourrissons, une pneumonie sans toux peut survenir - cette forme latente de la maladie ne se caractérise que par un état somnolent et léthargique du bébé, sa fatigue rapide. En même temps, il n'y a pas de température, mais une rougeur malsaine apparaît sur la peau pâle dans son ensemble, et la respiration est brusque. Le bébé peut transpirer beaucoup et avoir soif. Parfois, son rythme cardiaque s'accélère.

Malheureusement, un enfant à cet âge ne peut pas parler de son état à ses parents, aussi les adultes doivent-ils être particulièrement attentifs au comportement non naturel de l'enfant et prendre rapidement les mesures appropriées.

Chez les écoliers, l'infection à chlamydia peut également provoquer une hypertrophie ganglionnaire. L'inflammation croupeuse s'accompagne de maux de tête, de vomissements et même de délire. Souvent, alors qu'il y a des douleurs abdominales, des selles molles. Lorsqu'elle est affectée par des mycoplasmes, la température est légèrement élevée et des symptômes tels que l'enrouement et la toux sont typiques.

En cas de pneumonie, les symptômes et le traitement chez l'enfant doivent être discutés avec votre médecin. Les parents ne devraient pas pratiquer l'auto-traitement, car cela est extrêmement dangereux pour l'enfant.

Vidéo: Comment soupçonner une pneumonie chez un enfant?

Comment diagnostique-t-on la pneumonie

Lorsque vous consultez un médecin, il interroge certainement ses parents sur les maladies dont souffre le bébé, sa tendance aux allergies. L'inspection donne une idée de l'état de la fonction respiratoire, révèle le degré d'empoisonnement du corps dû à la présence de micro-organismes infectieux.

Des symptômes tels que le bleuissement du nez et des lèvres, une respiration intermittente, une perte d'appétit peuvent indiquer une pneumonie..

Méthodes de recherche supplémentaires:

  • test sanguin général - les tests de laboratoire aident à déterminer le niveau de leucocytes, de globules rouges, indiquant la présence d'une inflammation;
  • L'ensemencement avec une barrière de sécrétion de la cavité nasale et des expectorations donne une idée du type d'infection et de la sensibilité des agents pathogènes à certains antibiotiques;
  • utilisation obligatoire de la radiographie pour étudier les tissus pulmonaires et le degré de leurs dommages;
  • la recherche immunologique évalue la capacité du corps à lutter contre le processus infectieux, aux mêmes fins que la méthode de biologie moléculaire est utilisée - PCR.

Dans le même temps, le médecin peut effectuer un électrocardiogramme et d'autres examens pour l'implication du cœur et d'autres organes dans le processus pathologique général.

Pneumonie: symptômes et traitement chez les enfants

La base du traitement conservateur est les agents antibactériens. Malgré leur effet fort et pas toujours correct, il est impossible de s'en passer en cas de maladie pulmonaire.

Pour arrêter l'inflammation, les principaux groupes de médicaments sont utilisés:

  1. Pénicillines - Amoxiclav, ampicilline. Utilisé pour les nouveau-nés en association avec les céphalosporines..
  2. Aminoglycosides - sulfate de gentamicine. Il est recommandé si l'enfant est intolérant aux pinicillines..
  3. Macrolides - midécamycine, spiramycine. Avec le SRAS, ils peuvent être utilisés pour les nourrissons jusqu'à six mois.

Lorsque la pneumonie est causée par un champignon, le fluconazole, le diflucan est utilisé. Dans les premiers jours du traitement, les agents antibactériens sont généralement administrés sous forme d'injections, puis des préparations orales sous forme de comprimés dissous dans l'eau peuvent être utilisées..

Afin de neutraliser les effets nocifs des antibiotiques, des fonds supplémentaires sont prescrits pour restaurer la flore intestinale - Bifidumbacterin, Linex, Bifiform. En outre, pour réduire la douleur, réduire la température, des médicaments antipyrétiques et analgésiques sont prescrits, et des aides respiratoires - Fluimucine, Bromhexine, Mucosalvan - sont également importantes..

Pendant une période de fièvre, le repos au lit est nécessaire.

Dans les cas graves, le traitement de la pneumonie à domicile n'est pas recommandé et une hospitalisation est nécessaire pour éviter des conséquences dangereuses. Cela s'applique en particulier aux enfants de moins de trois ans..

Accueil Traitement de la pneumonie

S'il n'y a aucune indication de traitement hospitalier, il peut être effectué à domicile, mais ce n'est pas une raison pour l'annulation des prescriptions médicales. Des antimicrobiens sont également prescrits à l'enfant, dont la durée ne prend pas plus de 10 jours. À l'avenir, il s'agit d'exercices de respiration, d'essuyage avec une serviette humide, de bains, de traitement de la pneumonie avec des remèdes populaires.

Comme la thérapie avec la médecine traditionnelle est utilisée:

  1. Décoctions d'herbes telles que la centaure, l'absinthe, la pulmonaire. Ils sont brassés le soir et laissés insister jusqu'à ce que l'enfant se réveille. La perfusion est administrée au bébé 100 ml 4-5 fois pendant la journée.
  2. Des compresses de feuilles de plantain séchées et réchauffées sont appliquées sur la poitrine et laissées toute la nuit, en enveloppant d'abord la poitrine du bébé avec un film, et en plus avec une couverture en laine.

Il est utile de donner aux enfants malades du miel avec du jus d'aloès, des infusions d'écorce de chêne, de l'angélique, de la lavande et du millepertuis.

Il est important que les parents comprennent à quel point la pneumonie est dangereuse - les symptômes et le traitement chez les enfants peuvent être différents, mais surtout, les soins médicaux doivent être fournis en temps opportun. Pour éviter une maladie grave, il est nécessaire d'accorder plus d'attention à la santé des enfants. Et les adultes doivent s'en occuper..

Comment identifier les premiers signes et guérir la pneumonie chez un enfant

En Russie, la pneumonie est enregistrée chez 10 jeunes enfants sur 1000. Les signes de pneumonie chez un enfant dépendent de l'âge et du type de la maladie. Les nourrissons et les enfants de moins de 4 ans sont les plus sensibles à une telle pathologie. Le diagnostic de la pneumonie chez les jeunes enfants peut être effectué par fluoroscopie. Après avoir confirmé l'avis médical, le médecin décide de l'hospitalisation du patient et choisit une antibiothérapie. La maladie dure en moyenne 7 à 10 jours.

Types de pneumonie infantile

Les causes de la pneumonie

Symptômes chez les enfants de la première année de vie

Symptômes chez les enfants d'âge préscolaire

Signes chez les écoliers

Indications d'hospitalisation

Les règles de base pour traiter la pneumonie à domicile

Commentaires et revues

Types de pneumonie infantile

Selon la localisation des foyers d'inflammation, la pneumonie peut être:

  • partagé;
  • segmentaire;
  • côté droit;
  • côté gauche;
  • bilatéral.

Dans la forme, on distingue la pneumonie acquise dans la communauté (à domicile), l'hôpital et congénitale. La pneumonie infantile atypique causée par les mycoplasmes est la moins importante. Pneumonie classée séparément caractéristique des patients atteints d'immunodéficience.

Les types de pneumonie les plus courants sont:

  • bronchopneumonie focale;
  • pneumonie croupeuse lobaire (pneumocoque);
  • bronchopneumonie segmentaire (polysectorielle);
  • interstitielle aiguë.

En outre, chacun des types de pneumonie peut être divisé en simple et compliqué. Cette forme entraîne parfois des maladies plus graves, telles que pleurésie épanchée, destruction pulmonaire, etc..

Selon la durée de l'évolution de la maladie, la pneumonie peut être:

  • courant aigu (pouvant durer jusqu'à 4 semaines);
  • prolongée (constatée dans le cas où le processus inflammatoire dans les poumons dure plus de 4 semaines).

Toute pneumonie non traitée, en particulier chez les enfants de moins de 3 ans, devient chronique. Cette forme est caractérisée par des changements irréversibles dans l'arbre bronchique et des rechutes constantes.

Types de pneumonie infantile

Les causes de la pneumonie

La pneumonie est une complication de maladies telles que la bronchite et l'asthme bronchique, la laryngite, la pharyngite, l'amygdalite, le SRAS.

L'inflammation des poumons peut provoquer:

  1. Virus (diagnostiqués chez environ la moitié des patients). Cela peut être: le bâton d'Afanasyev-Pfeiffer, le virus de la varicelle, la grippe, l'herpès, l'adénovirus, le cytomégalovirus.
  2. Les bactéries. Le plus souvent, la pneumonie provoque Legionella, Escherichia, Klebsiella, Mycoplasma.
  3. Champignon. La forme la plus rare et la plus grave qui se produit en raison d'un traitement inapproprié de la maladie sous-jacente, par exemple, après l'utilisation d'antibiotiques pour les infections virales.
  4. Parasites. Ascaris, ténia du porc, douve pulmonaire causent des dommages aux poumons.

Chez les nouveau-nés, la pneumonie est le plus souvent causée par les streptocoques et les staphylocoques. Parfois, la cause peut être des pneumocoques et des bacilles hémophiles.

La pneumonie congénitale survient au cours des 72 premières heures de la vie d'un bébé. L’infection par des bactéries et la chlamydia peut survenir lors de l’accouchement, puis la pneumonie néonatale se manifeste de 6 à 14 jours de la vie d’un enfant.

Une autre cause de l'apparition de la maladie est la présence d'une infection intra-utérine dans le contexte d'une immunité fragile. Les virus de l'herpès, le cytomégalovirus peuvent également être des provocateurs de la maladie. Les malformations congénitales contribuent parfois à la maladie.

Chez les enfants de plus d'un an, la cause de la pneumonie est:

  • infections chroniques;
  • sinusite compliquée, adénoïdite, problèmes des systèmes cardiovasculaire et nerveux central;
  • traitement inapproprié des infections respiratoires aiguës et des infections virales respiratoires aiguës (dans le cas de l'utilisation de médicaments qui suppriment la toux).

L'utilisation fréquente de médicaments vasoconstricteurs, ou leur utilisation avec une forte décharge nasale peut aider à abaisser le virus dans les bronches.

Malgré l'idée fausse générale, il est extrêmement rare qu'un enfant développe une hypothermie sévère.

Les symptômes de la pneumonie

Le tableau clinique dépend des facteurs suivants:

  • formes;
  • agent pathogène;
  • gravité
  • âge enfant.

Le principal symptôme de la pneumonie est l'essoufflement. Une toux paroxystique profonde peut survenir. Infusion thoracique possible. Si la maladie est grave, l'enfant peut avoir des crises d'asthme pendant ou immédiatement après la toux. La respiration des enfants devient plus fréquente, elle devient superficielle, il devient impossible de respirer profondément. La pneumonie peut également être reconnue par une respiration sifflante dans les poumons..

  1. Fièvre, gonflement des jambes.
  2. Le visage, en particulier les lèvres, pâlit ou devient gris / bleuâtre. En règle générale, cela est caractéristique de la pneumonie bactérienne et est causé par des spasmes des vaisseaux sanguins.
  3. L'appétit est réduit ou complètement perdu. Un enfant peut perdre du poids de manière significative.
  4. Il y a léthargie, irritabilité, fatigue accrue.

Dans la vidéo, le célèbre médecin parle des symptômes de la pneumonie. Vidéo extraite de la chaîne Doctor Komarovsky.

Symptômes chez les enfants de la première année de vie

La pneumonie chez les nouveau-nés et les nourrissons de la première année de vie se manifeste par une léthargie générale et une somnolence excessive. L'enfant refuse de manger, pleure beaucoup, se comporte mal. Les symptômes augmentent progressivement. Dès que la mère du bébé remarque de tels symptômes, vous devez contacter un pédiatre, même à température corporelle normale. Les chances de survie chez les jeunes patients, en particulier chez les nourrissons, dépendent de la rapidité des soins médicaux. L'inflammation des poumons chez les nouveau-nés, en particulier la pneumonie intra-utérine, se termine souvent fatalement.

Selon l'âge de l'enfant, les signes de pneumonie sont:

  1. Un bébé âgé d'un mois souffre d'une insuffisance respiratoire due au sous-développement du système immunitaire des bébés.
  2. Chez un bébé de deux mois, la maladie se caractérise par de multiples petites lésions pulmonaires focales.
  3. Lorsque des bébés de trois mois tombent malades, deux poumons sont immédiatement affectés..
  4. Un bébé d'un an développe souvent une pneumonie segmentaire, ce qui peut entraîner le plus de complications.

Un médecin doit identifier la présence d'une pneumonie, le diagnostic est confirmé par une radiographie et un test sanguin. Le nombre de globules blancs aide à comprendre la présence de la maladie, dont l'augmentation est un signe du développement d'une pneumonie chez l'enfant.

Premiers signaux

Les premiers signes de l'apparition de la maladie chez les bébés:

  • violation du comportement dans le sens d'une humeur accrue;
  • selles fréquentes ou lâches;
  • toux paroxystique, aggravée par les pleurs, accompagnée de vomissements, des caillots jaunes ou verts peuvent tousser.
  • l'enfant commence souvent à régurgiter entre les périodes d'alimentation;
  • le sommeil est perturbé - il devient intermittent, agité.

Température corporelle

La température corporelle chez les bébés peut rester inchangée ou augmenter jusqu'à la sous-fibrille - 37,1 à 37,5 degrés. Cela est dû à une faible immunité et n'aidera pas à déterminer la gravité de la maladie..

La respiration du bébé

La dépression respiratoire avec pneumonie devient rapide (plus de 30 respirations par minute), lourde, avec rétraction au site de la lésion pulmonaire. Quand un enfant tombe malade, il commence à gonfler ses joues ou ses narines, à dessiner dans ses lèvres et à hocher la tête au rythme de sa respiration. Chez les enfants de moins de 3 mois, une mousse peut apparaître dans la bouche et le nez, ce qui peut indiquer un arrêt respiratoire à venir.

Cyanose du triangle nasolabial

Les tout-petits de la première année de vie sont caractérisés par du bleu dans le nez et les lèvres. Ce symptôme peut être remarqué lors de l'alimentation, lorsque le bébé est tendu. La cyanose peut être distinguée dans un état détendu, ce qui indique la propagation des bactéries et des spasmes des vaisseaux sanguins.

Il s'agit de la cyanose du triangle nasogénien chez le bébé

Symptômes chez les enfants d'âge préscolaire

Le premier signe de pneumonie chez les enfants de 3 à 5 ans est une augmentation de la température corporelle du jour 3 au jour 5 de la maladie ARVI.

  1. L'intoxication du corps est grandement améliorée, l'enfant devient irritable.
  2. Des problèmes de sommeil sont notés - le bébé se balance et se retourne, se réveille, se comporte mal, tandis que la léthargie et la perte d'appétit sont exprimées.
  3. Un autre signe de pneumonie est une mauvaise température corporelle. Médicaments qui ont aidé avant cet arrêt.
  4. Il y a une douleur derrière le sternum et une transpiration excessive.
  5. La toux apparaît à partir du cinquième jour de la maladie ou est absente.
  6. Parfois, des éruptions cutanées et des douleurs musculaires apparaissent.
  7. Peut-être le développement de la tachycardie. La respiration s'accélère - plus de 50 respirations par minute.

Signes chez les écoliers

Chez les enfants de 7 à 12 ans, les symptômes s'expriment comme suit:

  • respiration lourde et difficile, accélère jusqu'à 60 fois par minute;
  • dans le contexte du développement de la pneumonie dans les poumons, de petits râles bouillonnants apparaissent; des tonalités étouffées se font entendre au site de l'inflammation;
  • la température corporelle monte à 39-40 degrés et dure 3 jours, généralement sans augmentation supplémentaire;
  • crachats laisse mal, l'enfant souffre d'une toux sèche;
  • des lèvres pâles ou bleues sont notées.

Pneumonie segmentaire

La pneumonie segmentaire affecte des segments entiers des poumons, provoquant leur déformation. Il peut se développer à tout âge, les enfants de 3 à 7 ans sont les plus sensibles à la maladie. Il se caractérise par une intoxication grave du corps avec une augmentation de la température corporelle supérieure à 38,5 degrés. Au cours de la maladie, une insuffisance respiratoire se développe. La pneumonie segmentaire est traitée pendant une longue période, en règle générale, dans des conditions stationnaires. La toux est rare. La récupération des cellules pulmonaires dure 2-3 mois. Une bronchectasie peut survenir - élargissement des sites individuels.

Voici à quoi ressemblent les poumons du bébé aux rayons X avec une pneumonie segmentaire

Indications d'hospitalisation

Les nouveau-nés et les bébés jusqu'à 3 ans sont nécessairement à l'hôpital. Les enfants de plus de 3 ans sont admis à l'hôpital si la maladie est grave ou compliquée par d'autres maladies chroniques. La décision de séjour de l'enfant à l'hôpital ou à domicile est prise par le médecin traitant après évaluation de l'état du bébé malade et des résultats de l'analyse.

Les indications d'hospitalisation des enfants d'âge primaire et secondaire sont des lésions de plusieurs lobes du poumon, un abcès ou une septicémie. Si la pression baisse, l'enfant s'évanouit ou ressent une faiblesse excessive, il est conseillé d'être hospitalisé pour une surveillance constante. Toute altération de la conscience est une raison d'hospitalisation d'urgence. À tout âge, les enfants atteints de syndrome obstructif ou de pleurésie sont placés à l'hôpital.

Traitement des maladies

Les principes de traitement de la pneumonie dépendent de l'agent causal. La pneumonie virale passe d'elle-même dans les 7 jours et ne nécessite pas de traitement supplémentaire. Les bactéries ne peuvent être guéries qu'avec des antibiotiques. Il est très important de fournir suffisamment de liquide, même si l'enfant refuse de boire seul.

Les normes de traitement de la pneumonie infantile comprennent l'utilisation des médicaments suivants:

  1. Toux. Des préparations d'amincissement des expectorations et facilitant son excrétion sont utilisées. Il peut être utilisé sous forme de comprimés ou de sirops, la composition peut être chimique ou naturelle. Bien établi - Ambroxol (à partir de la naissance), Bromhexine (à partir de 3 ans).
  2. Température. Des médicaments antipyrétiques sont utilisés si la température corporelle est supérieure à 38,5 degrés. Les plus populaires sont le paracétamol (dès la naissance) et le nurofen (dès la naissance).
  3. Antibiotiques. La série de pénicillines est prescrite en premier, mais le choix dépend de la forme de pneumonie. Populaire - Amoxicilline (à partir de la naissance), érythromycine (à partir de 4 mois).
  4. Probiotiques - Linex (dès la naissance), Bificol (à partir de 6 mois).

Si une pneumonie survient lors d'infections virales respiratoires aiguës, il est important de traiter un nez qui coule. Lors du gonflement de la muqueuse, il est nécessaire d'utiliser des médicaments vasoconstricteurs - Otrivin (à partir de 6 ans), Nazivin (à partir de 1 an). Rincer avec des solutions salines - Aqua Maris, Quick, Pshik, tous peuvent être utilisés dès la naissance.

Lorsqu'une obstruction bronchique est prescrite, un traitement par Berodual ou Eufillin. Les médicaments peuvent être utilisés dès la naissance sous la surveillance d'un médecin.

Les types de médicaments pour la pneumonie, la posologie et le mode d'administration sont indiqués dans le tableau:

Type de médicamentNom du médicamentÂgeDosageMode d'admission
Amincissement des expectorationsAmbroxol

Bromhexine

depuis la naissance

à partir de 3 ans

jusqu'à 6 ans - 1/2 c. à thé, jusqu'à 12 ans - 1 c. à thé, plus de 12 ans - 2 c. à thé..

3-6 ans - 2,5 ml, 6-10 ans - 5-10 ml, plus de 10 ans - 10-20 ml

2-3 fois par jour, avec les repas

3 fois par jour

AntipyrétiqueParacétamol

Nurofen

depuis la naissance

depuis la naissance

15 mg pour 1 kg

50 ml

3-4 fois par jour

3 fois par jour

AntibiotiquesAmoxicilline

Érythromycine

depuis la naissance

à partir de 4 mois

20 mg pour 1 kg

50 mg pour 1 kg

divisé en 3 doses

divisé en 4 réceptions

ProbiotiquesLinex

Bifikol

depuis la naissance

à partir de 6 mois

moins de 7 ans - 1 sachet; plus de 7 ans - 2 sachets

jusqu'à 12 mois - 1 dose, plus d'un an - 5-10 doses

1 fois par jour 3 heures après l'antibiotique

Dissoudre 1 dose dans 1 c. eau, appliquer 20-30 minutes avant les repas

VasoconstricteurOtrivin

Nazivin

à partir de 6 ans

à partir de 1 an

1 injection

jusqu'à 6 ans - 0,025% - 1-2 gouttes, plus de 6 ans - 0,5% - 1-2 gouttes

3-4 fois par jour

2-3 fois par jour

Solutions de rinçageAqua Maris

Rapide

depuis la naissance

depuis la naissance

1-2 irrigation

1-2 irrigation

3 fois par jour

3 fois par jour

Avec bronchospasmeBerodual

Atrovent

depuis la naissance

depuis la naissance

2 gouttes (0,1 mg) par 1 kg par 1 dose, pas plus de 1,5 mg par jour

individuellement

inhalation à travers un nébuliseur

par voie intraveineuse

Les règles de base pour traiter la pneumonie à domicile

Lors du diagnostic de pneumonie, des soins hospitaliers sont recommandés. Vous pouvez être soigné à domicile avec l'autorisation du pédiatre, sous réserve de toutes les exigences.

Les recommandations les plus importantes:

  1. Dès que l'enfant commence à tomber malade, la température dans sa chambre doit être de 18 à 19 degrés, car l'air frais empêche le séchage rapide du mucus dans les poumons.
  2. Il est conseillé de retirer tous les dépoussiéreurs et tapis; si cela n'est pas possible, un nettoyage humide doit être effectué plus souvent. Il est préférable de le faire une fois par jour, mais au moins deux fois par semaine sans utiliser de parfums.
  3. La pièce où se trouve l'enfant doit être régulièrement ventilée et humidifiée. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des appareils électroménagers spéciaux, des ioniseurs d'air ou tout autre élément (serviettes sur la batterie, bassin d'eau). Aérez toutes les 10 minutes pendant une heure..

La durée du traitement de la pneumonie à la maison dépendra de la conformité de l'enfant au régime et au régime alimentaire. Les aliments doivent être légers, sans aliments gras et frits. Les soupes de légumes et les viandes vapeur sont idéales. Si l'enfant ne veut pas manger, vous pouvez vous limiter aux décoctions de fruits secs, de compote ou de thé.

La maladie est traitée plus rapidement si vous adhérez au repos au lit. Vous pouvez marcher dans la rue après 6 à 7 jours de maladie avec une bonne santé et des conditions météorologiques favorables.

Prévention des maladies

La prévention est importante dans le traitement de la pneumonie. Cela commence pendant la grossesse, lorsque les femmes enceintes devraient éviter de fumer et d'inhaler la fumée de tabac. Vous devez surveiller votre santé et votre nutrition.

Les mesures préventives suivantes pour la pneumonie sont distinguées:

  1. Durcissement corporel. Plus l'immunité de l'enfant est forte, plus le risque de développer une pneumonie est faible.
  2. De longues promenades fréquentes en plein air.
  3. Évitez les zones humides, les endroits touchés par la moisissure ou mal ventilés.
  4. Traitement en temps opportun des infections respiratoires aiguës et des infections virales respiratoires aiguës, en particulier chez les bébés de la première année de vie.

Vidéo

Dans cette vidéo, un célèbre médecin parle du diagnostic, de la prévention et du traitement de la pneumonie chez les enfants. Tiré de la chaîne "Doctor Komarovsky".

Pneumonie chez les enfants - symptômes et traitement

L'inflammation des poumons chez les enfants, ou pneumonie, est une maladie infectieuse aiguë dans laquelle des processus inflammatoires se produisent dans les tissus pulmonaires.

Partout dans le monde, toutes les 20 secondes, une pneumonie tue un enfant.

98% des décès surviennent dans les pays en développement où il est difficile de diagnostiquer un enfant. Par conséquent, nous devons prendre très au sérieux le traitement de cette maladie.

Signes de pneumonie

Contrairement aux adultes, les enfants atteints de pneumonie peuvent ne pas tousser ou souffrir de fièvre..

Parfois, ils présentent des signes d'infection relativement bénins. En raison d'un système immunitaire peu développé, les enfants risquent d'être infectés.

Ainsi, les signes de pneumonie chez les enfants peuvent ne pas être les mêmes que chez les adultes.

Pneumonie - symptômes chez les enfants

Les symptômes de la pneumonie chez les enfants diffèrent selon l'âge et le type d'agent pathogène qui a infecté les poumons.

Les symptômes de la pneumonie bactérienne chez les enfants

Les micro-organismes pathogènes provoquent une telle pneumonie, notamment les mycoplasmes et les chlamydia, hemophilus influenzae, staphylococcus aureus, Klebsiella pneumoniae (Klebsiella pneumoniae).

Les symptômes sont légers, de sorte que la maladie ne peut pas toujours être suspectée à un stade précoce. Ce type de pneumonie est courant chez les écoliers..

Après un certain temps, un enfant malade qui va à l'école peut observer les symptômes suivants:

  • Une augmentation de la température corporelle supérieure à 38 degrés;
  • Toux sèche;
  • Mal de crâne;
  • Fatigue.

La pneumonie à Mycoplasma survient chez 15 à 50% des adultes infectés, parmi les écoliers, cet indicateur est plus élevé. Les bactéries pathogènes se propagent en été ou en automne.

Une éclosion de la maladie peut survenir au sein de groupes où des contacts étroits se produisent - dans le camp, dans les cercles et à l'entraînement. Les enfants ramènent souvent cette maladie du domicile collectif, mettant tous les membres de la famille en danger.

Les symptômes de la pneumonie virale chez les enfants

Les virus sont souvent des agents responsables de la pneumonie chez les enfants âgés de 4 mois à 5 ans..

Chez les enfants malades, des symptômes ressemblant à un rhume ou à une grippe apparaissent:

  • gorge irritée,
  • la toux apparaît,
  • la température corporelle monte à 39 ° C et plus,
  • bourre le nez.

De plus, les enfants perdent l'appétit, ils ont la diarrhée, il y a un manque d'énergie et de fatigue.

Signes de pneumonie sévère chez les enfants

Une pneumonie grave peut être déclenchée par la bactérie Pseudomonas aeruginosa. La maladie est plus fréquente chez les enfants et les adolescents du secondaire.

La pneumonie sévère se développe plus rapidement que la pneumonie due au rhume ou à la grippe et se caractérise par des symptômes plus complexes:

  • Forte fièvre;
  • Toux avec du pus jaune ou vert;
  • Transpiration ou frissons intenses;
  • Hyperémie réflexe de la peau;
  • Teinte bleuâtre des lèvres ou des ongles;
  • Respiration sifflante;
  • Respiration difficile.

Signes de pneumonie chez les nouveau-nés et les nourrissons

Les nourrissons ne sont pas en mesure de parler de leur santé. Pour cette raison, il est plus difficile d'identifier la maladie..

Cependant, les signes et symptômes suivants peuvent indiquer que l'enfant a une pneumonie:

  • Pâleur de la peau;
  • Apathie, léthargie;
  • Le bébé pleure plus que d'habitude;
  • Manger mal;
  • Devient irritable et agité;
  • L'enfant vomit.

Diagnostic de la pneumonie chez les enfants

Les signes et les symptômes de la pneumonie sont souvent non spécifiques et varient en fonction de l'âge de l'enfant et des organismes infectieux impliqués dans l'infection..

La surveillance des efforts respiratoires du bébé lors d'un examen médical est une étape importante dans le diagnostic de la pneumonie..

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a identifié des valeurs seuils de fréquence respiratoire pour déterminer la pneumonie chez les enfants:

  • Enfants de moins de 2 mois: supérieur ou égal à 60 respirations / min;
  • Enfants âgés de 2 à 11 mois: supérieur ou égal à 50 respirations / min;
  • Enfants de 12 mois à 5 ans: supérieur ou égal à 40 respirations / min.

La saturation en oxygène par oxymétrie de pouls doit être évaluée au début du diagnostic en cas de symptômes respiratoires..

La cyanose peut être présente dans les cas graves..

La capnographie peut être utile dans le traitement des enfants présentant une insuffisance respiratoire potentielle..

D'autres tests de diagnostic peuvent également être utilisés:

  • Auscultation avec un stéthoscope;
  • Analyse sérologique;
  • Crachats de semis de dos;
  • Analyse sanguine générale;
  • Radiographie pulmonaire;
  • Échographie échographie.

De nouvelles données montrent que l'échographie diagnostique avec précision la plupart des cas de pneumonie chez les enfants.

L'échographie peut éventuellement remplacer les rayons X pour le diagnostic..

Les enfants qui ont déjà été hospitalisés sont souvent traités avec des antibiotiques, souffrent d'asthme, n'ont pas été vaccinés contre la rougeole, la varicelle, la coqueluche, la grippe de type B ou la grippe saisonnière, sont plus à risque de développer une pneumonie.

La seule façon de savoir de manière fiable si un enfant a une pneumonie est d'appeler un médecin. Un pédiatre ou un médecin généraliste peut vérifier la présence de liquide dans les poumons du bébé à l'aide d'un stéthoscope ou d'une radiographie..

En faisant attention aux premiers symptômes de la pneumonie chez un enfant, les parents peuvent éviter l'hospitalisation..

Traitement de la pneumonie chez les enfants

La pneumonie peut évoluer très rapidement chez les enfants, en particulier chez ceux qui ont eu une maladie infectieuse..

Si un enfant a de la fièvre, des difficultés à respirer (surtout si l'enfant respire rapidement), des vomissements, des soins médicaux d'urgence doivent être appelés immédiatement.

Premiers secours

Les priorités initiales pour le traitement des enfants atteints de pneumonie comprennent l'identification et le traitement de la détresse respiratoire, de l'hypoxémie et de l'hypercapnie..

La difficulté à respirer nécessite un soutien respiratoire immédiat.

Les enfants souffrant d'insuffisance respiratoire sévère doivent être intubés car ils sont incapables de maintenir l'oxygénation ou ont perdu connaissance..

Des exigences accrues de soutien respiratoire, telles qu'une augmentation de la concentration d'oxygène respirable, une ventilation à pression positive sont généralement nécessaires avant le début de la récupération..

Traitement de la pneumonie chez les enfants avec des antibiotiques

La plupart des enfants diagnostiqués avec une pneumonie en ambulatoire sont traités avec des antibiotiques oraux ou des injections..

Des doses élevées d'amoxicilline sont utilisées comme médicament de première intention chez les enfants atteints de formes simples de pneumonie d'origine communautaire..

Les céphalosporines de deuxième ou troisième génération et les antibiotiques macrolides tels que l'azithromycine sont acceptables comme alternative.

La thérapie combinée (ampicilline, gentamicine, céfotaxime), en règle générale, est utilisée dans la phase initiale du traitement des nouveau-nés et des jeunes enfants.

Les petits patients hospitalisés peuvent être traités avec de la pénicilline à spectre étroit comme l'ampicilline.

Le choix de l'agent et la posologie peuvent varier en fonction des taux de résistance locaux (des taux élevés de pneumocoque moyen ou persistant peuvent nécessiter une dose plus élevée d'ampicilline pour surmonter la protéine de liaison à la pénicilline altérée qui provoque un pneumocoque persistant).

Dans les zones où la résistance est très élevée (> 25% des souches non sensibles), les céphalosporines de troisième génération peuvent être utilisées à la place.

Les enfants d'âge scolaire peuvent recevoir des macrolides pour traiter les infections atypiques.

Bien que les fluoroquinolones couvrent tous les agents pathogènes respiratoires des infections infantiles, elles ont des effets secondaires importants, notamment des lésions tendineuses à court terme et des effets à long terme sur la résistance aux antibiotiques. Ils doivent être réservés aux cas où d'autres traitements ont échoué..

Les enfants infectés devraient recevoir une antibiothérapie, qui comprend la vancomycine et la troisième génération de céphalosporines (en particulier dans les cas où la résistance à la pénicilline chez les pneumocoques et le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline a été déterminée).

Vidéo - Pneumonie: symptômes chez les enfants. Dr. Komarovsky.

Prévention de la pneumonie chez les enfants

En plus de prévenir les contacts infectieux (bien que cela soit difficile pour de nombreuses familles), la vaccination est le principal moyen de le prévenir. Très souvent, la pneumonie apparaît comme une complication après la grippe.

Le vaccin contre la grippe est recommandé pour les enfants âgés de 6 mois et plus. Vaccin antipneumococcique conjugué recommandé pour tous les enfants de moins de 5 ans.

Un vaccin antipneumococcique polysaccharidique 23-valent est recommandé pour les enfants de 24 mois et plus à haut risque de pneumococcie.

Avant la vaccination, assurez-vous d'être examiné par un médecin.

Pneumonie chez les enfants - symptômes de diverses formes de la maladie

La pneumonie est une maladie des voies respiratoires inférieures dans laquelle une inflammation se développe dans les tissus des poumons. Les enfants sont difficiles à tolérer la maladie en raison de leur faible immunité et de la propagation rapide de l'infection. Par conséquent, il est important que les parents soient capables de reconnaître les premiers symptômes de la maladie, de commencer le traitement à temps.

Les causes de la maladie

Pendant les rhumes, le processus inflammatoire est localisé dans le nasopharynx. Si l'enfant n'est pas traité correctement, l'infection descend en dessous et s'arrête dans le tissu pulmonaire.

Les parents font les erreurs les plus courantes:

  • ignorer les symptômes d'un rhume (les enfants sont amenés chez le médecin à un stade sévère de la maladie);
  • traitement à long terme avec des gouttes nasales vasoconstrictives (la membrane muqueuse s'assèche, devient un environnement favorable aux infections);
  • combinaison inappropriée de médicaments (administration simultanée de médicaments pour stimuler la production de crachats et pour supprimer la toux);
  • utilisation incontrôlée d'antibiotiques (les bactéries mutent, deviennent immunisées contre l'action des médicaments antibactériens);
  • traitement uniquement avec des recettes folkloriques (les fonds soulagent la maladie, mais n'éliminent pas la cause de la maladie).

La pneumonie apparaît souvent chez les enfants à immunité réduite. La protection s'affaiblit en raison de maladies chroniques, du tabagisme passif, d'une alimentation déséquilibrée, d'un régime alimentaire inadéquat, de rares promenades en plein air.

Signes d'une forme typique de pneumonie

La pneumonie est une complication courante des maladies du système respiratoire. Par conséquent, si un enfant empire après une courte amélioration de sa santé, consultez d'urgence un médecin pour un examen diagnostique supplémentaire.

Le principal symptôme de la maladie est une toux. Il apparaît lors d'un effort physique, lors d'une conversation, d'une respiration profonde, d'un rire, de pleurs. Les attaques s'intensifient le matin après avoir pris une position verticale du corps. Dans le même temps, des caillots verts de pus, des stries rouges de sang peuvent être vus dans les expectorations.

La dyspnée est un symptôme caractéristique de la pneumonie. Il apparaît avec une légère activité physique et au repos.

Avec la pneumonie, la toux devient humide, accompagnée d'une respiration sifflante dans la poitrine. Des sifflements et des gargouillements peuvent être entendus pendant la respiration profonde du bébé. Le bébé essaie de respirer souvent et superficiellement pour éviter les crises de toux épuisantes.

La température est un symptôme essentiel d'une pneumonie typique. De plus, l'élévation du thermomètre indique non pas la gravité de la maladie, mais la réaction du système immunitaire. La détérioration est observée le soir et la nuit. Pendant le repos, l'enfant souffre de frissons, de fièvre, d'une incapacité à dormir profondément.

La maladie épuise le corps des bébés. Ils deviennent léthargiques, de mauvaise humeur, agités, en larmes.

Avec la pneumonie, l'apparence des enfants malades change. Leur peau devient pâle avec une zone bleuâtre du triangle nasogénien. En même temps, les yeux sont hydratés, une lueur malsaine apparaît sur les joues. En raison du manque d'appétit, l'enfant perd du poids, devient faible.

Les symptômes de la pneumonie chez les nourrissons

Les enfants dans leur première année de vie sont sensibles aux infections respiratoires aiguës. Un système immunitaire immature ne peut pas arrêter l'attaque d'agents pathogènes et la maladie est compliquée par une infection secondaire. De plus, les bébés ne savent toujours pas comment se vider la gorge, souffler du mucus par le nez.

Symptômes de pneumonie chez les nourrissons:

  • couleur de peau pâle;
  • teinte bleuâtre de la langue;
  • rejet mammaire;
  • insuffisance pondérale;
  • désordres digestifs;
  • respiration sifflante ou respiration sifflante
  • toux avec respiration profonde, pleurs;
  • fièvre.

Une pneumonie particulièrement sévère est portée par les bébés prématurés dans les premiers mois de la vie. Pour lutter contre la maladie, des mesures de réanimation sont souvent nécessaires, un traitement dans un hôpital sous la supervision du personnel médical.

Forme atypique de pneumonie

Les agents responsables d'une pneumonie typique sont des bactéries pathogènes (moins fréquemment des virus). La forme atypique se développe après une infection à chlamydia, mycoplasmes. Ces micro-organismes unicellulaires ne se manifestent en aucune façon après être entrés dans les cellules pulmonaires, mais avec une diminution de l'immunité, ils commencent rapidement à se développer et à se multiplier, provoquant un processus inflammatoire.

Symptômes caractéristiques d'une forme atypique de la maladie:

  • une forte augmentation à court terme de la température dans le contexte d'un état satisfaisant du bébé;
  • éternuements, nez qui coule, maux de gorge;
  • toux sèche, respiration sifflante rare dans la poitrine.

L'absence de symptômes caractéristiques d'une pneumonie typique (toux humide, respiration sifflante en respirant, essoufflement, bleuissement de la peau) complique le diagnostic. La destruction du pathogène n'est possible qu'avec des antibiotiques du groupe macrolide.

Signes de pneumonie latente

Si un segment pulmonaire séparé s'enflamme dans le corps d'un enfant, l'immunité donne une réaction très faible. Sans traitement, les bactéries continuent de se multiplier, provoquant une intoxication. L'enfant ne peut pas expliquer comment il se sent et où ça fait mal. Par conséquent, une forme latente (calme, lente) de pneumonie est souvent détectée à un stade avancé.

Symptômes de la forme latente de pneumonie:

  • pâleur de la peau;
  • siffle pendant la respiration profonde;
  • léthargie, refus de manger;
  • arriéré d'études;
  • fatigue, faiblesse.

En raison du manque de température, de nombreux parents pensent que l'enfant a un rhume ou un surmenage. Par conséquent, ils ne vont pas chez le médecin et ne traitent pas la maladie à la maison avec des remèdes populaires.

Traitement de la pneumonie

Pendant la phase aiguë de la maladie, lorsque l'enfant a une température élevée et une faiblesse dans le corps se fait sentir, il est nécessaire de lui fournir un repos au lit. Le manque d'activité physique, un long repos et un sommeil aident le corps à lutter contre l'agent pathogène et à prévenir les complications.

La pneumonie est traitée de manière globale. Après avoir déterminé l'agent pathogène, le médecin prescrit des médicaments pour sa destruction. En tant que traitement symptomatique, l'enfant doit prendre des agents mucolytiques, contre la toux, antipyrétiques, renforçateurs généraux.

Les probiotiques aident à restaurer la microflore intestinale perturbée par les médicaments antibactériens.

Pendant le traitement, l'appétit de l'enfant diminue. Pour maintenir la force, donnez au bébé du bouillon de poulet, des boissons au lait aigre, de la viande blanche en purée. L'eau pure, les tisanes, les compotes de fruits secs aident à éliminer les toxines du corps, hydratent les muqueuses des voies respiratoires.

Lorsque l'état de l'enfant s'améliore et se stabilise, partez avec lui à l'air frais. À la maison, faites des exercices de respiration, des massages de drainage. Ces méthodes de traitement aident à se débarrasser des expectorations, à restaurer le fonctionnement normal des bronches et des poumons..

Mesures préventives

Pendant la planification de la grossesse, les futurs parents doivent subir des tests de diagnostic. Un traitement rapide de la mère aidera à prévenir l'infection du fœtus et du nouveau-né par des mycoplasmes et une pneumonie à chlamydia.

Consultez votre pédiatre si vous ressentez les premiers symptômes d'une maladie respiratoire. N'oubliez pas que l'automédication provoque souvent une maladie chronique ou des complications. Seul un médecin peut prescrire un médicament et calculer correctement sa posologie.

Arrêtez de fumer, restez propre dans l'appartement. Aérez la pépinière quotidiennement, gardez l'air sec.

Effectuer des procédures de trempe avec votre enfant. Enregistrez-le dans la section sportive ou faites une promenade quotidienne au grand air. Apprendre à jouer d'un instrument de musique à vent est une bonne prévention des maladies respiratoires.

Pneumonie chez les enfants de la première année de vie

Diagnostic et traitement de la pneumonie chez un enfant

La simple mention de la pneumonie provoque généralement une anxiété grave chez les parents des nourrissons - et non sans raison. Les enfants de la première année de vie souffrent de cette maladie dix fois plus souvent que les écoliers. L'incidence «maximale» se situe entre 3 et 9 mois. Malheureusement, la pneumonie est particulièrement dangereuse pour les nourrissons: leurs caractéristiques corporelles sont telles que, avec un traitement inapproprié, le processus inflammatoire se propage rapidement, le travail d'autres systèmes (urinaire, nerveux, digestif) peut être perturbé, les capacités respiratoires déjà limitées des poumons sont considérablement réduites.

Parce que l'arbre bronchique est ainsi appelé, il ressemble à un vrai arbre, seulement inversé. Son «tronc» est la trachée, qui est divisée en deux branches puissantes - les bronches principales droite et gauche, qui ensuite, déjà profondément dans les poumons, se décomposent en branches toujours plus fines, seulement elles sont entourées non par des feuilles, mais par des grappes de minuscules vésicules appelées alvéoles. Le nombre total d'alvéoles atteint des centaines de millions. Dans les alvéoles, l'échange de gaz a lieu: l'oxygène qui en provient pénètre dans la circulation sanguine et, à son tour, dégage du dioxyde de carbone vers les alvéoles. Chez le fœtus, les poumons sont dans un état non ajusté. Lorsque le bébé naît et prend son premier souffle, les alvéoles sont remplies d'air et les poumons se redressent. Au moment de la naissance, l'arbre bronchique est déjà formé: les poumons, comme les adultes, sont divisés en lobes, et ceux-ci, à leur tour, sont divisés en segments. Le poumon droit a 3 lobes: le haut, le milieu et le bas, et le gauche - seulement deux: le haut et le bas, mais le volume pulmonaire est à peu près égal. L'air circule mieux dans les segments supérieurs des poumons, et les segments arrière-inférieurs sont moins bien alimentés en air. Les bronches principales et les gros vaisseaux entrant et sortant des poumons forment les soi-disant racines pulmonaires.

Les alvéoles sont maintenues dans un état redressé et fonctionnel à l'aide d'un surfactant spécial - surfactant, qui en quantité suffisante ne se forme dans les poumons du fœtus qu'au cours du troisième trimestre de la grossesse. Les enfants nés beaucoup plus tôt que prévu ont des difficultés à respirer; généralement la raison en est qu'en raison d'un manque de tensioactif, les alvéoles pulmonaires ne sont pas encore prêtes à travailler.

La pneumonie est différente

La pneumonie (du grec. Pneumon - les poumons) est une maladie infectieuse et inflammatoire aiguë du tissu pulmonaire. En règle générale, la maladie se développe progressivement. Au début, des symptômes communs de malaise apparaissent: pâleur, anxiété, mauvais sommeil, régurgitation, parfois trouble des selles, diminution de l'appétit. De plus, des signes d'infection des voies respiratoires sont notés: difficulté à respirer par le nez, éternuements, sécheresse, toux du bébé. Le patient peut avoir de la fièvre. Cependant, "l'insidiosité" de la pneumonie est qu'elle survient à une température basse (jusqu'à 38 ° C) ou même à une température corporelle normale. Après un certain temps, un bleu (cyanose) de la peau apparaît dans le triangle nasolabial, s'intensifiant en hurlant et en suçant. Tous ces symptômes devraient alerter les parents: lorsqu'ils apparaissent, l'enfant doit être présenté d'urgence au médecin.

Avec le développement ultérieur de la maladie, la respiration de l'enfant devient plus fréquente, son rythme peut s'effondrer. On note une tension des ailes du nez, qui deviennent comme immobiles et pâles. Un écoulement mousseux peut apparaître de la bouche (plus souvent chez les enfants au cours des trois premiers mois de la vie). Ensuite, un essoufflement "sifflant" apparaît et les ailes du nez gonflent. Il y a un arrêt respiratoire (appelé apnée) qui, chez les enfants dans les premiers mois de la vie, est particulièrement fréquent et long. La peau d'un enfant malade prend une teinte grisâtre. Le système cardiovasculaire est impliqué dans le processus pathologique, le tractus intestinal est perturbé. Il y a léthargie, une diminution significative de l'activité motrice, l'anxiété peut persister.

Selon la taille du foyer d'inflammation, les médecins distinguent les types suivants de cette maladie:

  • La petite pneumonie focale chez les nourrissons est la plus courante. Le foyer est relativement petit, l'inflammation dans le tissu pulmonaire se développe comme une continuation de l'inflammation dans la bronche correspondante.
  • Dans la pneumonie segmentaire, l'inflammation affecte un ou plusieurs segments du poumon.
  • Avec la pneumonie croupeuse, le processus inflammatoire capture des sections importantes du tissu pulmonaire - un ou plusieurs lobes. Cette forme de la maladie est plus grave..
  • La pneumonie interstitielle est assez rare. Dans ce cas, l'inflammation affecte moins le tissu pulmonaire que le septum du tissu conjonctif autour des bronches, des alvéoles.

Il y a une pneumonie aiguë (dans ce cas, la maladie dure jusqu'à 6 semaines) et prolongée, dont la durée est supérieure à 6 semaines.

À l'aide d'un phonendoscope, le médecin reçoit beaucoup d'informations sur le rythme cardiaque, la respiration du bébé. Le pédiatre commence à écouter les organes de la poitrine depuis le cœur. À ce stade de l'examen, il est important pour le médecin que l'enfant ne pleure pas, car dans cette situation, les bruits cardiaques sont considérablement noyés. Le cœur est entendu principalement sur la face avant de la poitrine à gauche. Ensuite, le médecin écoute le système respiratoire. Chez les nouveau-nés, la respiration est souvent très calme, ses nuances sont difficiles à entendre même à l'aide d'un phonendoscope. Par conséquent, le pédiatre peut recourir à des astuces - frotter le talon du bébé (la pression sur cet endroit sera certainement désagréable pour l'enfant), après quoi la respiration devient plus profonde et plus sonore. Les pleurs de l'enfant, qui s'accompagnent toujours d'une respiration profonde, aident généralement le médecin.

Caractéristiques de la pneumonie chez les jeunes enfants

L'inflammation des poumons commence généralement au cours de la première semaine d'une infection respiratoire aiguë. Bien que les infections respiratoires aiguës soient plus souvent de nature virale, la flore bactérienne "lève la tête" très rapidement sur leur fond. Le fait est qu'une infection virale viole les barrières protectrices des voies respiratoires et des poumons, contribuant ainsi à l'apparition de foyers d'infection bactérienne; ce sont les bactéries (par exemple, les pneumocoques, les streptocoques) qui causent la pneumonie. Il existe également une pneumonie virale que le virus de la grippe peut provoquer..

Un certain nombre de facteurs contribuent au développement de la pneumonie chez les enfants au cours de leur première année de vie..

Tout d'abord, ce sont les caractéristiques du système respiratoire des nourrissons. Les voies respiratoires courtes et étroites, une membrane muqueuse douce et bien équipée de vaisseaux sanguins facilitent la propagation du processus inflammatoire. Faibles mouvements thoraciques, la position horizontale des côtes prédispose à une ventilation insuffisante des poumons, en particulier des parties postérieure et inférieure. Un apport sanguin abondant dans cette partie des poumons et la position couchée des enfants dans les premiers mois de la vie contribuent également à la stase sanguine dans les parties postérieures des poumons. La maturité insuffisante du tissu pulmonaire provoque le développement d'une atélectasie (affaissement et absence d'air du tissu pulmonaire), dans laquelle les microbes se sentent à l'aise, ce qui entraîne également une inflammation.

En plus des caractéristiques anatomiques, les facteurs qui contribuent au développement de la pneumonie chez les nourrissons comprennent tout ce qui affaiblit en quelque sorte les défenses du bébé: rachitisme, alimentation précoce mixte et artificielle incorrecte, conditions de vie qui ne prennent pas en compte les besoins hygiéniques du bébé, infections respiratoires aiguës et gastro-intestinales maladies intestinales, etc..

Comment reconnaître la pneumonie

Le succès du traitement de la pneumonie dépend en grande partie du diagnostic correct. Cependant, il n'est pas toujours facile de diagnostiquer un bébé, en particulier au stade initial, qui coïncide presque avec le début d'une infection respiratoire aiguë. Et à ce stade initial de la maladie, une consultation en temps opportun avec un médecin est très importante. Pendant ce temps, il arrive que les parents attribuent le malaise de l'enfant à des raisons triviales (par exemple, la dentition) et commencent un traitement local d'une maladie inexistante, «brouillant» parfois l'image de la maladie réelle et rendant le diagnostic plus difficile. Répétons encore une fois les vérités: ne donnez pas de médicament à un bébé sans consulter un médecin. Cela s'applique aux antipyrétiques et aux médicaments contre la toux, et plus encore aux antibiotiques.

Diagnostiquer correctement un médecin permet non seulement un examen approfondi, une palpation et une écoute, mais également des méthodes de recherche supplémentaires - radiographie pulmonaire, test sanguin général. Le fait est que, pris séparément, l'examen et les examens supplémentaires ne garantissent pas l'exactitude du diagnostic. Seule une évaluation complète de l'état d'un bébé malade basée sur toutes les méthodes ci-dessus vous permet de déterminer avec précision la cause de son malaise.

Traitement de la pneumonie

Si la maladie n'est pas sévère, il est préférable de traiter l'enfant à domicile. Dans une forme sévère de la maladie, le bébé devra être placé dans un hôpital dont les conditions permettront d'effectuer les actes médicaux nécessaires: perfusion, thérapie respiratoire (inhalation d'un mélange oxygène-air, médicaments), dans les situations critiques - ventilation mécanique. Heureusement, dans la plupart des cas, avec une reconnaissance rapide de la maladie et un traitement rapide, le résultat est positif..

Aujourd'hui, la médecine dispose d'un arsenal de médicaments assez puissant pour combattre la pneumonie. La base du traitement est les médicaments antibactériens. La thérapie moderne utilise également largement des médicaments interféron pour renforcer l'immunité antivirale. Divers anticoagulants, expectorants et anti-allergiques sont également utilisés. Cependant, nous rappelons que seul un médecin peut prescrire ces médicaments, en particulier aux jeunes enfants.

Et que peuvent faire les parents pour un rétablissement rapide de l'enfant? Si le traitement a lieu à la maison, il est nécessaire de ventiler régulièrement la pièce, de changer la position du corps de l'enfant, de prendre souvent le bébé dans ses bras afin d'éviter la congestion pulmonaire.

Il convient de rappeler que les symptômes de la pneumonie disparaissent plus rapidement que le processus inflammatoire dans les poumons lui-même. Par conséquent, un traitement incomplet peut entraîner des rechutes, des exacerbations de la maladie et, dans certains cas, la transition d'un processus inflammatoire aigu à un processus chronique, à la formation de maladies bronchopulmonaires chroniques.

Prévention de la pneumonie

La clé de la santé d'un enfant est l'allaitement maternel, la prévention du rachitisme, le massage réparateur et la gymnastique, et le durcissement (bains d'air et frottements). En période d'épidémie d'infections respiratoires, il est particulièrement important de limiter le contact du bébé avec des étrangers, même avec des proches. Les adultes qui vivent dans le même appartement avec le bébé, il est conseillé de se faire vacciner contre la grippe. En cas de maladie de la mère avec une infection virale respiratoire, il est nécessaire de continuer l'allaitement, car avec du lait le bébé recevra des anticorps antiviraux. La seule condition pour cela est l'utilisation d'un masque de protection. Même prendre une mère avec des antibiotiques n'est pas une contre-indication à l'allaitement maternel, il suffit de choisir les médicaments les plus sûrs pour le bébé.

Pneumonie congénitale

En raison d'un certain nombre de circonstances (maladies infectieuses et non infectieuses aiguës et chroniques, fonction ciliaire insuffisante du col chez la mère, période anhydre prolongée lors de l'accouchement, etc.), certains bébés naissent avec des changements inflammatoires dans les poumons. Parfois, une pneumonie se développe en eux peu de temps après la naissance. Surtout souvent, une infection congénitale est observée chez les bébés prématurés, car l'une des principales causes de naissance prématurée est l'infection du liquide amniotique et du fœtus.

La maladie est généralement grave. Par conséquent, l'allaitement des bébés malades est effectué exclusivement dans les services de pathologie néonatale ou les unités de soins intensifs. Malgré le fait que la pneumonie chez les nouveau-nés soit une maladie grave, les technologies médicales modernes permettent de résister avec succès à cette maladie. Parmi eux, une antibiothérapie massive, une immunothérapie, une irradiation au laser hélium-néon de la zone de projection des foyers de pneumonie, etc. Après sa sortie de l'hôpital, l'enfant doit recevoir des médicaments qui normalisent la flore intestinale (bifidumbactérine, primodophilus), des multivitamines. Dans cette situation, l'allaitement est également un remède..

Si un enfant a eu une pneumonie congénitale, cela ne signifie pas du tout que la pneumonie le hantera inévitablement tout au long de sa vie. Cependant, la probabilité de maladies respiratoires fréquentes chez ces enfants est plus élevée.

Pour prévenir la pneumonie congénitale, une femme avant la conception ou déjà pendant la grossesse doit être traitée avec tous les foyers chroniques d'infection. Une alimentation saine et un mode de vie sain pour la femme enceinte sont également importants..

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.