Image

Rhumes chez les femmes enceintes - prévention et traitement

Il est dangereux pour une future mère de recevoir un ARVI ou une grippe à n'importe quel trimestre, en particulier dans les premières semaines, donc un rhume pendant la grossesse nécessite un traitement. Sinon, il existe un risque de complications qui nuiront au bébé à naître et perturberont le développement de ses organes vitaux. Un grave danger est même un léger nez qui coule. Pendant la grossesse, d'autres méthodes de traitement et certains médicaments sont utilisés qui n'affectent pas la santé du bébé et de la mère.

Qu'est-ce qu'un rhume pendant la grossesse

Un rhume est considéré comme une maladie provoquée par un virus de la grippe ou le SRAS. Vous pouvez attraper un rhume à n'importe quelle période de la vie d'une personne, y compris pendant la grossesse. L'incidence maximale est observée pendant la saison froide: en hiver et au début du printemps. Un rhume peut également être le premier signe de grossesse. Tout dépend de la durée d'apparition des symptômes. Chaque trimestre est caractérisé par certaines conséquences de la maladie. Pour éviter un rhume, il est nécessaire de consulter un spécialiste dès les premiers symptômes. Le médecin vous prescrira une thérapie adéquate en fonction du diagnostic..

Symptômes

Les signes de rhume chez les femmes enceintes ne diffèrent pratiquement pas des symptômes chez les autres personnes. Initialement, un léger malaise, des maux de tête et une fatigue apparaissent. La condition s'aggrave progressivement au cours de la journée. De plus, un rhume courant chez les femmes enceintes s'accompagne de symptômes tels que:

  • toux;
  • éternuements
  • perte d'appétit;
  • mal de gorge, gonflement et rougeur;
  • frissons;
  • état de fièvre;
  • déchirure;
  • démangeaisons nasales, sécrétion de mucus.

La toux est souvent sèche et modérée, et la température ne dépasse pas 38 degrés, si la maladie n'est pas trop grave. Avec la grippe, les symptômes deviennent plus prononcés par rapport au rhume causé par d'autres virus. Après 2-3 jours, les signes de la maladie régressent progressivement. Cela est dû à la fin de la période active du rhume. Ses symptômes sont très similaires à ceux d'autres maladies, telles que la pneumonie, la sinusite ou la bronchite. Pour cette raison, il est important de consulter un médecin dès les premières manifestations..

Les causes

Il est plus difficile pour les femmes enceintes de se protéger du rhume. La raison en est que le fœtus est perçu comme étranger par le corps d'une femme. Pour qu'il ne soit pas rejeté par l'organisme, ce dernier réduit spécifiquement la fonctionnalité du système immunitaire. Cela empêche le conflit entre la mère et le bébé. Un processus similaire est appelé immunosuppression. C'est tout à fait normal, mais en même temps augmente la vulnérabilité de la femme aux maladies virales, donc la principale raison de leur développement est une immunité réduite. Les facteurs privés du développement de la maladie sont:

  • stress
  • séjour prolongé à l'extérieur par temps froid;
  • fumeur;
  • manger beaucoup d'aliments gras et de sucreries;
  • contact avec une personne déjà malade.

Ce qui est dangereux

Un rhume pendant la grossesse peut affecter le développement des organes vitaux du bébé ou entraîner une fausse couche spontanée. Les conséquences dangereuses sont considérées comme une infection intra-utérine et la mort fœtale. Avec la grippe, il existe un risque élevé d'infections bactériennes, qui à l'avenir entraînera également des malformations ou des fausses couches. Pourtant, ne paniquez pas, car selon les statistiques, 75% des femmes enceintes souffrent d'un rhume, mais seuls quelques patients ont des conséquences graves. L'essentiel est de commencer le traitement à temps.

Un rhume est également dangereux pour la femme enceinte elle-même. À l'avenir, elle pourrait développer de graves complications pendant ou après l'accouchement. Ces conséquences comprennent:

  • perte de sang massive pendant l'accouchement;
  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire;
  • sortie de liquide amniotique en avance sur le calendrier;
  • infections chroniques;
  • complications post-partum.

Comment un rhume affecte-t-il le fœtus?

L'herpès sur les lèvres est moins dangereux. À l'avenir, l'enfant développe simplement une immunité contre ce virus. Le rhume entraîne de graves complications. Ils dépendent de l'état de santé de la femme avant la conception, de la présence de maladies somatiques concomitantes et de la durée de la grossesse. Parmi les complications les plus dangereuses figurent:

  • mort fœtale;
  • syndrome de retard de développement;
  • infection intra-utérine;
  • insuffisance fœtoplacentaire;
  • malformations graves;
  • manque d'oxygène - hypoxie;
  • infections secondaires.

Effets

Le rhume le plus dangereux du premier trimestre. La raison en est que pendant cette période, la formation d'oeufs la plus importante se produit avec sa transformation en embryon humain. À ce stade, le système nerveux, les organes sensoriels, l'œsophage, les membres et le cœur sont posés. Si, avant la 10e semaine de grossesse, une maladie virale a affecté l'embryon, le risque de fausse couche est élevé. Toujours à ce stade, des malformations fœtales se produisent.

Dangereux n'est pas seulement un rhume, mais aussi un traitement avec des antibiotiques, des hormones, des immunomodulateurs, des enzymes et d'autres médicaments. Leur future mère peut consommer, sans connaître sa situation. Au deuxième trimestre (de 12 à 24 semaines), le bébé est déjà légèrement protégé grâce au placenta formé. Elle est un bouclier contre tous les dangers, mais attraper un rhume pendant cette période est toujours dangereux. Les conséquences comprennent:

  • insuffisance fœto-placentaire, qui peut entraîner un manque d'oxygène et de nutriments;
  • naissance prématurée avec un haut degré de dystrophie et un faible poids;
  • violation du développement des systèmes nerveux et endocrinien;
  • fausse couche à la semaine 14;
  • violation de l'ovogenèse intra-utérine, qui rend stériles les futures filles.

Au troisième trimestre de la grossesse, un rhume est également dangereux, surtout aux stades avancés. Cela augmente le risque de contracter un bébé avec une infection virale et une naissance prématurée. Le bébé est menacé d'hypoxie et de retard de développement. Parmi les autres conséquences d'un rhume dans les derniers stades de la grossesse figurent:

  • polyhydramnios;
  • perte de sang pendant l'accouchement;
  • période post-partum difficile;
  • décharge précoce de liquide amniotique;
  • risque élevé de blessure à la naissance;
  • maladies infectieuses des organes génitaux internes des femmes;
  • menace d'avortement.

Comment traiter un rhume pendant la grossesse

Les méthodes de traitement d'un rhume pendant la grossesse sont légèrement différentes de l'habituelle. Certains médicaments traditionnels peuvent non seulement être bénéfiques, mais également nuire au fœtus. Tout d'abord, il est important de maintenir la paix, de s'allonger quelques jours à la maison, en annulant tous les cas. Le repos au lit implique également l'abandon des tâches ménagères. Pour accélérer la récupération, vous devez suivre une alimentation équilibrée et boire beaucoup de liquides. Le traitement médicamenteux contre le rhume pendant la grossesse est déterminé par l'âge gestationnel.

Traitement du rhume et du SRAS pendant la grossesse

La saison la plus dangereuse du point de vue épidémiologique est l'automne, qui déjà au début du mois d'octobre devient «tardif» avec toutes les conséquences qui en découlent - froid, mauvais temps, humidité, changements de température, vents froids et neige précoce. C'est à cette époque que le plus grand nombre de cas d'infections respiratoires aiguës se sont produits, ce que l'on appelle souvent le «rhume». Que peut menacer une femme enceinte d'une telle attaque, comment l'éviter et que faire s'il n'était pas possible de se protéger, comment sortir de cette situation avec le moins de pertes possible?

Olga Komova
Obstétricien-gynécologue, Moscou

Comment ne pas obtenir d'ARVI pendant la grossesse?

Avant de sortir, vous pouvez lubrifier la muqueuse nasale avec 0,25% de POMMADE D'OXOLINE. Cette recommandation s'étend au premier trimestre de la grossesse, lorsque l'ingestion de médicaments est extrêmement indésirable et que la prévention et le traitement sont mieux effectués en utilisant des remèdes populaires sûrs, dont nous parlerons plus tard..

Les mesures courantes et bien connues au plus fort de l'épidémie, qui, pour une raison ou une autre, sont négligées par beaucoup, sont les suivantes:

  • restriction des contacts, visites dans les lieux publics;
  • porter des pansements de gaze;
  • se rincer le nez et se gargariser immédiatement après avoir visité des lieux publics - cela aide à lutter contre les virus que vous pourriez attraper de plusieurs personnes dans des endroits surpeuplés;
  • prendre des vitamines et des compléments alimentaires prescrits par un médecin;
  • vaccination anticipée 1.

Comment traiter le rhume et le SRAS pendant la grossesse

Il existe plusieurs règles absolues pour les femmes enceintes, dont la négligence est dangereuse pour la vie de l'enfant à naître.

  1. Vous ne devez en aucun cas prescrire vous-même des médicaments, car ils peuvent nuire à l'embryon et provoquer des changements irréversibles; cela est particulièrement vrai des antibiotiques, qui ne sont nécessaires que pour lutter contre les complications des infections respiratoires aiguës ou de la grippe et sont prescrits individuellement par un médecin.
  2. Appeler un médecin généraliste à domicile.
  3. Commencez le traitement le plus tôt possible et empêchez le développement de la maladie.
  4. Affecter les foyers d'infection (muqueuse nasale, gorge) remèdes populaires.
  5. Observer le repos au lit pendant les premiers jours.
  6. Aérez régulièrement l'appartement.
  7. Utilisez beaucoup d'eau pour éliminer les toxines du corps..
  8. Suivez un régime de lait et de légumes.

Traitement du rhume avec des remèdes populaires

Ils concernent les effets sur divers organes, mais contribuent en général à l'amélioration et à la récupération..

Traitement de la gorge pendant la grossesse

  • Rincer à l'eau salée (1 cuillère à café de sel dans un verre d'eau). L'eau doit être chaude mais pas chaude.
  • Rinçage avec une solution de bicarbonate de soude (1 cuillère à café par verre d'eau tiède, vous pouvez ajouter 2-3 gouttes de solution d'iode) - une telle solution a un effet néfaste sur les virus, aide à combattre l'inflammation.
  • Vous pouvez vous gargariser avec des décoctions d'herbes: sauge, camomille, millepertuis, eucalyptus.

Ces herbes ont un effet anti-inflammatoire et antiseptique. Ils peuvent être utilisés séparément et peuvent être combinés. Par exemple, vous pouvez brasser de la camomille et des feuilles de tussilage - cet outil a également un effet expectorant lors de la toux. La seule contre-indication de ces herbes est l'hypersensibilité, l'intolérance individuelle.

Gargariser devrait être au moins 3-4 fois par jour.

Parmi les médicaments sans danger pour les femmes enceintes, HEXORAL (un aérosol qui a un effet antiseptique, convient à la lutte contre les maladies inflammatoires du pharynx. Le dosage principal: appliquer 2 fois par jour, une dose unique est administrée pendant 1-2 secondes. Contre-indications - hypersensibilité individuelle aux composants du médicament).

L'aérosol INHALIPT est également très efficace (il contient du glycérol, de l'huile de menthe poivrée, du sulfanilamide, de l'huile d'eucalyptus et d'autres composants). Il a un effet antiseptique et anti-inflammatoire. Contre-indication - hypersensibilité aux huiles essentielles.

Traitement contre la toux pendant la grossesse

Inhalation de vapeur: faites cuire les pommes de terre dans leur peau (5-6 petites pommes de terre par litre d'eau), ajoutez une pincée de feuilles d'eucalyptus, maintenez le feu pendant 2-3 minutes, puis posez la casserole sur la table, couvrez avec une serviette et asseyez-vous pendant 5-7 minutes). Juste avant la procédure, vous pouvez ajouter 1 goutte d'huile de sapin.

En tant qu'antitussif et expectorant:

  • thé à partir de feuilles de tussilage, de feuilles de plantain et de cassis;
  • sirop d'oignon: laver l'oignon de taille moyenne (dans la cosse), verser l'eau au ras de l'oignon et ajouter 50 g de sucre. Laisser mijoter 30 à 40 minutes, laisser refroidir, puis filtrer et boire 1 cuillère à café 4 à 5 fois par jour, de préférence 20 à 30 minutes avant de manger).
  • thé de fleurs de tilleul;
  • thé aux framboises séchées;
  • décoction de pommes séchées (ajouter 1 tasse de pommes séchées à 1 litre d'eau bouillante);
  • canneberges écrasées avec du miel (prendre 2 cuillères à soupe de canneberges, purée, essuyer à travers une passoire, ajouter une cuillère à café de miel et verser 2-3 cuillères à soupe d'eau très chaude (60-70 ° C). Remuer, refroidir légèrement et boire à petites gorgées);
  • jus de betterave ou de carotte (1/4 du jus de chou blanc peut y être ajouté).

Traitement pour un nez qui coule pendant la grossesse

Rincer le nez avec des solutions et des teintures:

  • Solution saline-iode (versez un demi-verre d'eau tiède, ajoutez quelques gouttes d'iode et de sel sur la pointe d'une cuillère à café. Placez 2-3 gouttes dans le nez, alternativement dans chaque narine. Un tel lavage est bon à effectuer 3-4 fois par jour).
  • Collection à base de plantes (prendre des cynorrhodons - 1 partie, feuille de menthe poivrée - 3 parties, ficelle aux herbes - 2 parties. 2 cuillères à soupe de la collection infuser avec de l'eau bouillante (1 tasse), insister dans un thermos pendant 2-3 heures, filtrer à travers de la gaze, ajouter avant le lavage 1 à 2 gouttes d'huile de sapin. Rincer le nez 2 à 3 fois par jour).

Pour l'instillation dans le nez:

  • jus d'aloès dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 1.

Médicaments sûrs pour les femmes enceintes:

  • AQUAMARIS (eau de mer) - une solution stérile d'eau de mer - hydrate la muqueuse, soulage l'inflammation.
  • PINOSOL - contient de la menthe poivrée, de l'huile de pin, de l'huile d'eucalyptus, de la vitamine E, d'autres composants, a un effet antimicrobien et anti-inflammatoire.
  • NAZIVIN - en raison du spasme des vaisseaux de la muqueuse nasale réduit l'inflammation.

Qu'est-ce que ARVI?

ARVI - infections virales respiratoires aiguës - causées par divers virus qu'une personne malade émet lorsqu'elle tousse, éternue, parle.

La période d'incubation - du moment de l'infection au début des premiers symptômes - dure 3 à 5 jours. La maladie se développe progressivement et le bien-être dans les premiers jours est assez satisfaisant, la température augmente légèrement, des symptômes d'inflammation des muqueuses des voies respiratoires supérieures apparaissent - nez qui coule, toux, enrouement. Durée de la maladie - en moyenne une semaine et demie à deux semaines.

Ces maladies surviennent le plus souvent hors saison, lorsque, en raison du contraste des températures, une hypothermie du corps peut se produire. Et puisque l'infection se propage par les gouttelettes aéroportées, pendant cette période, il y a tellement de personnes malades qui tentent également de transmettre la maladie sur leurs pieds et multiplient ainsi le nombre de personnes malades autour.

Chez les femmes enceintes, les infections respiratoires aiguës se produisent souvent plus sévèrement et entraînent plus de complications. Pourquoi cela arrive-t-il?

Grossesse et infections

Le fait est que la grossesse elle-même pour le corps féminin est un facteur qui réduit l'immunité: de cette façon, le conflit immunitaire entre la mère et le fœtus est évité. Une diminution de l’immunité est nécessaire pour qu’un enfant «étranger» au corps de la mère puisse se développer normalement.

Lorsqu'une maladie survient, les virus qui pénètrent dans l'organisme ont un effet destructeur sur de nombreux organes et systèmes, et dans certains cas, le fœtus peut également être affecté négativement. Par conséquent, les maladies virales augmentent le risque d'avortement, en particulier aux premiers stades.

Remarque! Les jus fraîchement préparés contiennent des phytoncides (substances biologiquement actives formées par les plantes). Ils tuent ou inhibent la croissance et le développement des micro-organismes, empêchant ainsi les complications secondaires (bactériennes).

Si la température dépasse 39 ° C, vous pouvez faire du vinaigre (9%) ou de la vodka - pour cela, vous devez essuyer tout le corps avec un chiffon imbibé de vodka (ne le frottez pas!). Si la température dépasse 38,5 ° C, il est nécessaire de prendre des antipyrétiques que le médecin vous prescrira.

Froid pendant la grossesse 1 trimestre

Le rhume est-il dangereux pendant la grossesse au premier trimestre, comment être traité

Un rhume au premier trimestre de la grossesse est toujours une excitation particulière pour une femme pour qui cet enfant est très désirable. Comment agir en cas de maladie? Comment prévenir les effets négatifs sur l'enfant?

Mais pour commencer, pourquoi un rhume pendant la grossesse 1 trimestre provoque-t-il parfois la panique? Et le fait est que dans les premières semaines après la conception, il y a une énorme chance d'avortement spontané. Selon les statistiques, les grossesses congelées et les fausses couches se produisent dans tous les huit cas jusqu'à 12 semaines. Et c'est là que les raisons exactes de cela n'ont pas été identifiées. Et s'il y a des problèmes de santé, alors encore plus souvent.

Est-il dangereux d'avoir un rhume pendant la grossesse au cours du premier trimestre spécifiquement dans votre cas? Vous ne pourrez pas le dire tout de suite. Même pour les femmes qui ont eu un ARVI dans les premières semaines et après l'avortement, on ne peut pas dire avec 100% de certitude qu'il s'agit d'une maladie. Après tout, les embryons meurent chez les femmes en bonne santé. La raison en est des anomalies génétiques chromosomiques sévères, ainsi qu'un manque d'hormone progestérone chez la mère, la présence de néoplasmes dans l'utérus, une infection chronique, etc..

Théoriquement, le danger d'un rhume au premier trimestre de la grossesse n'est rien si l'embryon continue de se développer. Étant donné que si, dans les premières semaines après la conception, ses blessures graves se produisent, tout se termine spontanément, le saignement commence. Si le médecin diagnostique la croissance de l'utérus, une échographie détermine la taille de l'embryon en fonction de son terme et toujours avec un rythme cardiaque, vous pourrez vous détendre. Plus précisément, il sera possible de prédire les conséquences possibles d'un rhume pendant la grossesse au premier trimestre lors du premier dépistage. Il s'agit d'une telle étude, qui comprend une étude par ultrasons et un test sanguin biochimique. Et selon les résultats de cet examen, un programme spécial calcule le risque d'anomalies chromosomiques. Mais même sans cette erreur de calcul, souvent tout est clair grâce à l'échographie. Avec cette étude, le médecin peut identifier les malformations fœtales macroscopiques.

Soit dit en passant, ces malformations peuvent provoquer non seulement des maladies virales graves (le plus souvent), mais également des médicaments contre le rhume pendant la grossesse au cours du premier trimestre. Après tout, de nombreux médicaments ont un effet toxique. Vous ne pouvez pas utiliser certains antibiotiques, que beaucoup utilisent traditionnellement pour accélérer le processus de guérison. C'est pourquoi toutes les femmes qui planifient un enfant et qui ont déjà des relations sexuelles sans utiliser de contraceptifs doivent consulter un médecin avant de commencer à prendre tout médicament..

Beaucoup croient que le traitement d'un rhume au cours du premier trimestre de la grossesse avec des remèdes populaires est beaucoup plus sûr et peut être effectué sans restrictions. Mais ce n'est pas le cas non plus. Si dans le cas des médicaments leur effet est connu avec précision, décrit dans les instructions, les effets secondaires et les contre-indications ne deviendront pas des nouvelles, alors personne n'a soigneusement étudié les herbes. Par conséquent, si nous effectuons déjà un tel traitement contre le rhume pendant la grossesse au premier trimestre, ne les prenez pas à l'intérieur. Par exemple, de l'utilisation locale d'une décoction de calendula pour se gargariser, il n'y aura certainement aucun mal. La sauge, la camomille sont également souvent utilisées à cette fin..

Comment et comment traiter un rhume au premier trimestre est-il encore possible? La thérapie doit être symptomatique. Par exemple, si la température dépasse 38,5 degrés, il sera prudent de prendre du paracétamol. En toussant, il est préférable d'utiliser une boisson chaude. Et seulement dans le cas d'une évolution prolongée, vous pouvez réfléchir avec votre médecin à un traitement médical. Eh bien, d'un froid, des vaporisations nasales avec une solution saline ou de l'eau de mer aideront.

Quelle est la prévention du rhume pendant la grossesse, que faire pour ne pas être infectée? Tout est élémentaire - ne communiquez pas avec les personnes qui toussent, éternuent, se bouchent le nez. Moins visiter les lieux publics et les cliniques. Il est conseillé de ne pas voyager en transports en commun. Eh bien, ou dans des cas extrêmes, portez un masque médical là-bas. À votre arrivée, lavez-vous soigneusement les mains à l'eau et au savon. Eh bien, à l'extérieur de la maison, ne touchez pas vos mains avec votre visage, car c'est sur les mains de la personne que le plus de germes se déposent.

Il existe un autre moyen de prévenir le rhume au début de la grossesse - c'est d'augmenter l'immunité. Mais non seulement à l'aide de certaines préparations spéciales, mais avec une bonne nutrition, l'utilisation de légumes aux propriétés bactéricides, par exemple, les oignons, l'ail, le gingembre.

Bien sûr, il vaut mieux avoir une grossesse saine. Mais s'il arrivait que vous tombiez malade - ne vous découragez pas. Cela se produit avec presque toutes les femmes enceintes. Mais dans la plupart des cas, les bébés ne souffrent pas du rhume d'une mère.

Comment et comment traiter un rhume pendant la grossesse au premier trimestre

Le traitement du rhume pendant la grossesse commence par une visite chez le médecin, car les virus qui provoquent l'écoulement nasal, la toux, la fièvre, menacent au premier trimestre non seulement la santé de la femme, mais aussi le fœtus.

Vous ne pouvez traiter un rhume qu'après que le médecin a exclu la possibilité d'un nez qui coule allergique ou hormonal..

Traitement pour un rhume au premier trimestre

Le rhume est provoqué par une infection virale et les principales conditions d'un traitement réussi sont chez la femme enceinte:

  • repos au lit;
  • mise en œuvre des recommandations du médecin;
  • microclimat confortable - humidité 55 - 65%, température 22 ° C;
  • régime lait-légumes pendant le traitement;
  • ventilation fréquente, nettoyage humide.

Le traitement d'un rhume au premier trimestre de la grossesse est symptomatique et vise à atténuer les manifestations d'une infection virale:

  • nez qui coule;
  • augmentation de la température;
  • tousser
  • gorge irritée;
  • boutons de fièvre sur les lèvres;
  • mal de crâne.

Vous ne pouvez pas choisir seul des médicaments pour combattre les symptômes d'un rhume, même si le remède a aidé une femme bien avant la grossesse. Les femmes enceintes peuvent éprouver des allergies, ainsi que des effets secondaires qui peuvent nuire au développement du fœtus..

Ce qu'il ne faut pas faire pour les femmes enceintes ayant un rhume

Avec un rhume, il est souvent recommandé de traiter un mal de gorge, d'adoucir une toux avec du miel. Il doit être utilisé avec prudence, car le miel est un allergène puissant..

Vous ne pouvez pas traiter un rhume au 1er trimestre de la grossesse avec des méthodes telles que:

  • bains chauds pour le corps;
  • bains de pieds chauds;
  • enduits à la moutarde
  • banques médicales.

Il est impossible pour les femmes enceintes de traiter le rhume avec un médicament sans ordonnance médicale, et en particulier:

  • antibiotiques
  • à l'intérieur des agents antiviraux;
  • immunomodulateurs entrants;
  • adaptogènes - teintures de pharmacie pour l'alcool ou fabriquées indépendamment;
  • médicaments vasoconstricteurs;
  • aspirine.

Les procédures thermiques provoquent la sortie de sang de l'utérus, ce qui réduit le flux d'oxygène vers le fœtus.

Le vaccin contre la grippe doit être effectué plus correctement au stade de la planification de la grossesse ou chez la femme enceinte, à partir de 14 semaines.

Au premier trimestre, la grippe n'est pas vaccinée. Cependant, s'il y a des personnes malades dans la famille, elles sont vaccinées au premier trimestre, car la grippe est plus dangereuse que le mal possible du vaccin..

Remèdes populaires contre le rhume

Toutes les plantes médicinales ne sont pas inoffensives pour les femmes enceintes, en particulier au 1er trimestre. Les herbes les plus courantes qui sont sans danger pour un adulte sont capables de:

  • provoquer une fausse couche - aloès, guimauve, origan, épine-vinette, ergot, ail, radis, persil, livèche, nerprun, tanaisie, rhubarbe;
  • provoquer une hypoxie fœtale - sauge, hysope;
  • provoquer des malformations fœtales - varech, épinards, oseille;
  • intensifier la toxicose - valériane, ledum, absinthe, chélidoine, mélilot;
  • affectent le fond hormonal - pissenlit, noix, groseille, mélisse, tous les adaptogènes - citronnelle, ginseng, leuzea, rhodiola, eleutherococcus;
  • agir sur le système de coagulation du sang, contribuant aux saignements ou à la thrombose - alpiniste, oiseau, maïs, ortie.

Traiter un rhume pendant la grossesse selon des recettes folkloriques au cours du premier trimestre sans le contrôle d'un médecin n'est pas moins dangereux qu'avec certains médicaments.

Cependant, il n'y aura aucune conséquence avec l'application topique de gouttes nasales ou de solutions pour inhalation si elles sont traitées, en respectant les règles d'utilisation. La consommation modérée d'infusion de camomille ne fera pas de mal - pas plus de 1 tasse par jour.

Toute teinture d'alcool pour administration orale est contre-indiquée pour les femmes enceintes. Lors du traitement des remèdes populaires contre le rhume, il est nécessaire de se souvenir du risque de réaction allergique même pour les femmes qui n'ont pas souffert de cette maladie avant la conception.

Traitement au froid pour le rhume

Une congestion nasale due au rhume au premier trimestre de la grossesse aggrave le flux d'oxygène et provoque une hypoxie chez la mère et le bébé. Demande en oxygène particulièrement élevée à 5 à 8 semaines de gestation.

Au cours de ces semaines, les systèmes d'organes de base sont posés et un rhume pendant cette période est extrêmement indésirable. Une carence en oxygène peut entraîner une anémie chez la mère, souvent chez les femmes enceintes.

Les conséquences de l'anémie causée par un nez bouché avec un rhume au 1er trimestre de la grossesse peuvent être:

  • fausse couche;
  • altération du développement fœtal et carence en fer chez un enfant après la naissance.

Les vasoconstricteurs ne sont pas recommandés pour les femmes enceintes, car ils affectent non seulement les vaisseaux de la muqueuse nasale chez la mère, mais aussi les vaisseaux du fœtus et du placenta.

Avec un gonflement grave du nez causé par le nez qui coule hormonal des femmes enceintes en raison de niveaux élevés de prolactine, un moyen sûr de traiter un rhume consiste à instiller une solution hypertonique dans le nez. Humer, Aqua Maris Strong.

En raison de la concentration élevée de sels, le gonflement de la muqueuse nasale est réduit et il n'y a pas d'effets secondaires négatifs.

Les femmes enceintes peuvent traiter un nez qui coule avec un lavage nasal à l'aide de médicaments:

Enterré dans le nez ou lubrifié la muqueuse des narines avec des immunomodulateurs contenant de l'interféron alpha humain:

  • Gel de Viferon;
  • gouttes de grippferon;
  • La solution d'Alfaron.

Gouttes avec du jus d'aloès, Kalanchoe peut être utilisé s'il n'y avait pas d'allergie à ces produits avant la grossesse. Les gouttes de soda-tanin aident à un écoulement nasal, dont la préparation est décrite sur la page "Un écoulement nasal prolongé, traitement".

Du mal de tête à la femme enceinte, des fleurs de trèfle des prés sont brassées:

  • 2 thé cuillères à soupe + verre d'eau;
  • faire bouillir pendant 4 minutes;
  • boire 2 tables. mensonges. 4 p. / Jour avant de manger.

Médicaments contre le mal de gorge

Pour adoucir un mal de gorge lors d'un rhume au 1er trimestre de la grossesse, vous pouvez recourir à des inhalations, des rinçages. Comment effectuer des inhalations à des femmes enceintes, est décrit en détail dans la section "Inhalations".

Parmi les préparations pharmaceutiques pour le traitement de la gorge au 1er trimestre de la grossesse, les sprays conviennent:

Le gargarisme au 1er trimestre de la grossesse est autorisé:

  • soda solution - prenez une cuillère à café dans un verre d'eau. cuillère. soude +1 goutte d'iode;
  • solution saline - Chayn. cuillère + verre d'eau;
  • solution de furatsiline;
  • solution de chlorhexidine;
  • infusion de calendula - infuser 1 théière. cuillère. fleurs dans un verre d'eau.

Le mal de gorge est atténué en enveloppant le cou avec une écharpe chaude et en fournissant de la chaleur sèche dans la gorge.

Comment se gargariser avec un rhume avec de la chlorhexidine, de la soude, de la furatsiline lire dans la section "Rinçages".

Traitement contre la toux

Une toux tendue provoque une réduction des muscles respiratoires et augmente le tonus musculaire de l'utérus, ce qui affecte négativement le cours de la grossesse.

Le sucre brûlé est un remède sûr pour les femmes enceintes au premier trimestre contre les fortes tremblements de toux avec un rhume. Pour préparer le médicament:

Pastilles de toux de sucre

verser le sucre dans une cuillère;

  • chauffer une cuillère à soupe de sucre granulé sur un feu;
  • quand le sucre fond, versez la masse fondue dans une tasse d'eau.
  • Le caramel est absorbé dans la bouche avant de se dissoudre et pendant 30 minutes après la procédure, ne buvez pas et ne mangez pas. Il existe plusieurs façons de faire ce médicament fait maison, vous pouvez en apprendre plus à leur sujet sur la page "Sucre Brûlé Sucre".

    Dans la section «Toux», vous trouverez des informations sur d'autres méthodes de traitement sûr de la toux chez les femmes enceintes au premier trimestre. Vous pouvez en prendre connaissance sur les pages "Banane pour la toux", "Radis et miel pour la toux".

    Une méthode pour aider à guérir la toux, le mal de gorge et le rhume consiste à augmenter le volume de boisson chaude. Les femmes enceintes peuvent boire 3 à 4 tasses de thé par jour avec du miel, des framboises ou du citron. Boissons aux fruits utiles, compotes de fruits secs, décoctions d'herbes.

    Compresse de chou avec du miel sauve de la toux, à haute température. Pour faire une compresse:

    • blanchir quelques feuilles de chou;
    • battre légèrement les feuilles de chou, graisser avec du miel;
    • attacher des feuilles de chou à la poitrine et au dos, sans imposer sur la zone du cœur;
    • couvrir d'un film et d'un foulard;
    • changer après 30 minutes plusieurs fois, en gardant au chaud.

    Sûr pendant la grossesse au cours du 1er trimestre avec perfusion de tussilage, primevère, medunica, gravier.

    Comment faire baisser la température avec un rhume

    Au premier trimestre, en raison de l'augmentation de la production de progestérone, la température corporelle augmente et atteint en moyenne 37,2 ° C. Il est nécessaire d'abaisser la température après avoir atteint 38 ° C.

    Si vous ne pouvez pas abaisser la température vous-même, vous devez appeler un médecin à la maison, car la fièvre à long terme affecte gravement le fœtus en 1 trimestre. La formation peut souffrir:

    • cœur, vaisseaux sanguins;
    • système nerveux central;
    • développement des membres.

    Avec un rhume, le paracétamol, le panadol à raison de ½ à 1 comprimé 3 r / jour sont autorisés. Thé utile avec des framboises ou une décoction de brindilles vertes et de feuilles de framboise.

    L'infusion de fleurs de tilleul, brassée dans une proportion de 3 tableaux, aide à la température. mensonges. dans un verre d'eau. Buvez le médicament pendant la journée au chaud.

    Fièvre avec un coup de froid avec des lingettes au vinaigre. Exécutez la procédure de la manière suivante:

    • prendre 1/2 litre d'eau, ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre à 9%;
    • humidifier une serviette, presser légèrement;
    • essuyer le corps sans frotter, en accordant une attention particulière aux aisselles, aux plis des coudes, des genoux.

    Au premier trimestre, vous ne pouvez pas traiter un rhume avec de l'aspirine à une température élevée, car elle peut provoquer des saignements utérins et l'interruption de grossesse.

    Traitement de l'herpès

    Surtout pour le traitement des boutons de fièvre pour le rhume:

    Il est préférable d'utiliser localement des médicaments anti-herpétiques. Bien qu'un effet tératogène sur le fœtus avec l'utilisation d'acyclovir, Zovirax n'ait pas été trouvé, aucune étude n'a encore été menée pour être sûr de l'innocuité du médicament..

    Des boutons de fièvre avec un rhume, la pommade Viferon est utilisée. Le médicament est appliqué par voie topique sur la zone affectée de la peau. Le traitement est effectué 7 jours pour 3 procédures par jour.

    Médicaments immunostimulants

    L'effet des médicaments immunostimulants sur le fœtus n'a pas été entièrement étudié. Il est possible d'utiliser des médicaments qui ont un effet stimulant sur le système immunitaire uniquement sur prescription du médecin traitant.

    Prescrire des suppositoires rectaux Viferon, à partir de la 14e semaine de grossesse, c'est-à-dire déjà au 2e trimestre.

    Quels changements se produisent dans le système immunitaire au premier trimestre?

    Pour qu'un ovule fécondé puisse envahir la paroi de l'utérus et développer:

    • l'immunité spécifique représentée par les lymphocytes T et B et associée à la production d'anticorps est supprimée;
    • la défense cellulaire non spécifique est activée - l'activité des cellules NK (tueuses), les monocytes augmentent.

    La suppression de défenses immunitaires spécifiques entraîne un risque accru d'exacerbation des maladies chroniques chez la femme, des rechutes:

    • cystite;
    • maladies du système respiratoire;
    • herpès
    • toxoplasmose;
    • chlamydia.

    La protection immunitaire du fœtus est assurée par la transmission à travers le placenta avec le flux sanguin des immunoglobulines de la mère. De plus, le placenta joue le rôle d'un organe immunitaire et est capable de produire des anticorps.

    L'activité la plus élevée des tueurs de NK en début de grossesse. Normalement, il devrait diminuer d'ici la fin du premier trimestre.

    Si le niveau de cellules NK reste élevé, des scénarios négatifs sont possibles:

    • grossesse gelée;
    • Avortement.

    Les changements dans le fonctionnement du système immunitaire contribuent à l'apparition au cours du premier trimestre de diverses réactions allergiques atypiques.

    "Augmentation de l'immunité" non contrôlée par l'ingestion d'immunomodulateurs, les adaptogènes peuvent perturber l'état normal du système immunitaire et conduire au résultat inverse.

    Prévention du rhume chez la femme enceinte

    Pendant la grossesse, il est important:

    • faites attention à une alimentation équilibrée - l'hypervitaminose est non moins nocive que la carence en vitamines;
    • Avant de quitter la maison, lubrifiez le nez avec une pommade oxolinique;
    • adhérer strictement au sommeil, au travail, au repos;
    • effectuer des exercices physiques dans des limites raisonnables;
    • ne pas se soigner soi-même.

    Avec un courant de sang circulant, le fœtus reçoit des anticorps contre le virus qui est entré dans le corps, c'est-à-dire qu'il est protégé par l'immunité maternelle. Néanmoins, au premier trimestre, il est nécessaire d'essayer d'être moins susceptible d'assister à des événements publics, et lors de la visite, il est obligatoire d'utiliser un masque médical.

    Le régime alimentaire doit être équilibré en tous les nutriments nécessaires, et afin de contrôler les allergies possibles, il est utile de tenir un journal de nutrition. Le journal doit indiquer tous les types d'aliments consommés par jour.

    Pendant la grossesse, il est utile pour une femme de marcher davantage, en évitant l'hypothermie, et afin de ne pas tomber malade, l'hygiène personnelle doit être soigneusement observée. Le lavage consciencieux des mains vous évitera les virus qui se propagent non seulement par les gouttelettes en suspension dans l'air, mais aussi par contact avec les articles ménagers.

    Pour plus d'informations sur la façon de traiter le rhume chez les femmes enceintes, lisez la page «Traitement du rhume avec des médicaments pendant la grossesse»..

    Comment traiter un rhume (IRA) pendant la grossesse du premier trimestre?

    Toutes les femmes en position ne peuvent pas lire calmement ce qui est écrit sur Internet au sujet d'un rhume pendant la grossesse. Cela est particulièrement vrai pour le premier trimestre, au cours duquel, à en juger par de nombreux articles, Dieu interdit à quiconque de tomber malade. Ce sont toutes des histoires d'horreur que nous dissiperons dans cet article..

    Le traitement des femmes enceintes est toujours un sujet de limitations et un choix entre comment aider et ne pas nuire. Mais n'ayez pas peur: le traitement d'un rhume pendant la grossesse au 1er trimestre est désormais sans danger pour un bébé à naître.

    Mythes sur le rhume en début de grossesse

    1. Les femmes enceintes ont souvent un rhume

    Les rhumes sont portés par 50% à 90% des femmes pendant la grossesse. La même fréquence d'ARVI est caractéristique de l'ensemble de la population. Traditionnellement, la catégorie la plus vulnérable est celle des enfants dont l'immunité est en cours de «formation».

    Les femmes enceintes adultes sont immunisées. Oui, après la conception, certains changements se produisent dans le corps. Mais elles ne sont pas si catastrophiques qu'elles laissent la future femme sans défense immunitaire.

    1. Le rhume est un virus qui affecte le fœtus.

    En effet, le rhume est provoqué par divers virus respiratoires. Les virus sont une forme de vie qui se multiplie à l'intérieur d'autres cellules à l'aide de leur appareil de réplication. Mais les virus infectent toujours des cellules spécifiques, et pas tous d'affilée.

    Les virus respiratoires se multiplient uniquement dans les cellules superficielles des voies respiratoires. Ils ne pénètrent pas l'embryon et ne l'affectent pas.

    1. L'enfant aura de terribles maladies et anomalies.

    Il n'y a pas de statistiques pour soutenir cela. Même les statistiques ne comptent pas. Regardez autour de vous vos amis qui ont des enfants. La moitié d'entre elles présentaient des symptômes de rhume au premier trimestre de la grossesse. Et tout le monde est né et grandit des enfants sains et beaux.

    Comment se manifeste un rhume?

    Le premier signe d'un rhume est toujours de légers symptômes catarrhales:

    • L'apparition d'une décharge liquide du nez;
    • chatouiller dans le nez;
    • éternuements
    • gorge irritée;
    • l'apparition de l'herpès ("rhume sur les lèvres").

    Ne vous attendez pas à l'apparition de symptômes plus graves. Commencer le traitement dès les premiers signes de rhume.

    Comment traiter un rhume pendant la grossesse au premier trimestre

    Le traitement antiviral contre le rhume en début de grossesse devrait commencer dès l'apparition des premiers symptômes de la maladie.

    Ne vous inquiétez pas: même si vous «pensiez» que vous étiez malade, les médicaments antiviraux sont également efficaces à titre préventif. Ils stimulent le système immunitaire et ne font aucun mal..

    Si vous ressentez les premiers signes d'un rhume, commencez à vous rincer le nez avec de l'eau salée à l'aide d'appareils spéciaux (Dolphin, Aqualor). Étant donné que les virus respiratoires infectent la membrane muqueuse du nasopharynx, le lavage favorisera l'élimination mécanique des virus.

    Après vous être lavé le nez, vaporisez / goutte à goutte des médicaments antiviraux.

    C'est ce que vous pouvez obtenir d'un rhume pendant la grossesse..

    Thérapie immunomodulatrice antivirale

    Médicaments pouvant être pris pendant la grossesse à partir d'un rhume:

    • Alpharone (poudre pour dilution avec de l'eau);
    • Grippferon (gouttes / spray);
    • Viferon (pommade / gel).

    Ces médicaments sont du même type: il s'agit de l'interféron alfa humain. En pénétrant sur la membrane muqueuse des voies respiratoires, l'interféron protège les cellules de la pénétration des virus à l'intérieur. Cela ralentit la réplication du virus, aide à «sortir de la stupeur» de votre propre système immunitaire..

    Parmi ces médicaments, Grippferon est le plus pratique à utiliser et le plus abordable (250-300 roubles par bouteille). L'alpharone doit être diluée avec de l'eau et le liquide résultant instillé dans le nez. Le gel Viferon doit être appliqué sur la muqueuse nasale ou les amygdales palatines.

    Mode de réception - 3 gouttes / spray (ou 1 bande de pommade de 5 mm) à chaque nouveau coup jusqu'à 6 fois par jour pendant 7 jours maximum.

    Traitement d'un rhume sur la lèvre pendant la grossesse

    Une éruption herpétique sur la lèvre (dans le nez, la bouche et les autres muqueuses) indique toujours le début d'un rhume. Souvent, il ne se développe pas en symptômes plus évidents. Mais l'herpès est un virus et les règles de la thérapie antivirale s'y appliquent..

    Le gel d'interféron Viferon déjà mentionné devrait lubrifier le rhume sur la lèvre quatre fois par jour.

    Médicaments antiherpétiques efficaces contenant de l'acyclovir:

    • Acyclovir (comprimés);
    • Zovirax (crème);
    • Virolex (comprimés / crème).

    N'importe lequel de ces médicaments est utilisé 5 fois par jour jusqu'à disparition de la plaie herpétique.

    Des études ont été menées sur l'effet d'un traitement systémique par l'acyclovir chez la femme enceinte au cours du premier trimestre sur le développement ultérieur du fœtus et de l'accouchement. Aucun écart n'a été trouvé. Par conséquent, le médicament, si nécessaire, peut être utilisé pendant la grossesse au 1er trimestre.

    Que puis-je faire pendant la grossesse au premier trimestre d'un rhume?

    Que vous ayez le nez qui coule ou non, il est nécessaire d'utiliser des gouttes / sprays antiseptiques afin de prévenir le développement d'une infection bactérienne.

    La séquence d'actions est la suivante:

    1. Rincez-vous le nez.
    2. Nous creusons dans un médicament contenant de l'interféron.
    3. Après 10-15 minutes - un antiseptique - Pinosol ou Cameton.

    Les gouttes vasoconstricteurs ne sont pas recommandées. Ils ne peuvent être utilisés qu'en cas d'absence complète de respiration nasale, d'incapacité à rincer et à vaporiser des médicaments antiviraux.

    Ce qui est possible pendant la grossesse au premier trimestre de la toux

    Parallèlement à la thérapie antiseptique de la cavité nasale, il est nécessaire de protéger le pharynx et la gorge contre le développement d'une infection bactérienne. Recommandé pour cela:

    • Bioparox (4 pulvérisations quotidiennes jusqu'à 7 jours);
    • Hexaspray (2 pulvérisations trois fois par jour jusqu'à 10 jours).

    Tous ces vaporisateurs médicinaux sont des effets exclusivement locaux, n'affectent pas le fœtus.

    Ce qui est possible pendant la grossesse pendant 1 trimestre de température

    Malheureusement, tous les antipyrétiques, y compris l'aspirine et le paracétamol, sont interdits au premier trimestre. Dans un cas extrême, si pendant la grossesse et un rhume la température reste supérieure à 38 0C, vous pouvez prendre un comprimé d'ibuprofène.

    Les virus respiratoires eux-mêmes ne provoquent généralement pas de fièvre. Le plus souvent, y compris chez les femmes enceintes, avec un rhume, la température se maintient légèrement au-dessus de 37 0C. Bien qu'il existe des exceptions, par exemple, avec l'infection à adénovirus ou la grippe.

    La thérapie antivirale conduite devrait supprimer les symptômes d'une attaque virale, y compris conduire à une diminution de la température. Si cela ne se produit pas dans les 2-3 jours, une infection bactérienne doit être supposée. Et cela signifie que vous ne pouvez pas vous passer d'antibiotiques pour le rhume.

    Pas le plus efficace, mais le plus sûr pendant la grossesse au 1er trimestre - antibiotiques-macrolides:

    • Spiramycine-Vera (2 comprimés. Trois fois par jour);
    • Rovamycine (2 comprimés. Trois fois par jour);
    • Vilprafen (1 comprimé, deux fois par jour).

    Prévention du rhume chez la femme enceinte au premier trimestre

    Il est difficile de se défendre contre les virus lors des montées infectieuses saisonnières. Surtout si vous, comme des millions d'autres femmes, allez au travail, visitez les magasins et autres lieux publics.

    Afin de ne pas vous soucier de la façon de traiter un rhume pendant la grossesse, vous devez respecter la recommandation principale:

    Utiliser des interférons d'immuno-modélisation à des fins prophylactiques: 1 fois tous les matins par jour ou selon un autre schéma établi pour un médicament particulier.

    Ces remèdes sont sûrs. Bien sûr, ils ne pourront pas se protéger complètement contre les virus, mais ils donneront au corps la possibilité de leur résister activement.

    Le danger du rhume au premier trimestre

    La pathologie la plus courante chez les mères est considérée comme un rhume. Elle survient dans un contexte de lésions virales ou d'hypothermie générale, surtout en hiver. Il n'est pas souhaitable d'attraper ARVI à n'importe quelle période gestationnelle, cependant, le rhume le plus dangereux pendant la grossesse est de 1 trimestre. Au cours de la période de 1 à 12 semaines, les processus les plus importants se produisent, dont dépendra à l'avenir l'incidence sur l'accouchement et la santé du bébé. Au cours de ces semaines, la formation des organes vitaux du bébé a lieu et si une intervention du facteur pathologique se produit, elle peut se terminer très tristement. Par conséquent, maman doit faire attention au premier trimestre de la grossesse à cause d'un rhume.

    Causes d'ARVI

    Ces rhumes fréquents au cours du premier trimestre sont causés par une grave dépression de l'immunité. C'est juste que l'embryon au début de la gestation est un objet étranger pour maman. Pour que le rejet ne se produise pas, les structures immunitaires du corps de la mère réduisent l'intensité de leur travail, ce qui vous permet de créer le microclimat nécessaire au plein développement des miettes. Dans le même temps, la résistance de l'organisme à diverses infections virales respiratoires aiguës et au rhume diminue sensiblement, ce qui explique des rhumes si fréquents pendant la grossesse au premier trimestre.

    Dans le langage des médecins, de telles conditions sont appelées immunosuppression, et elles sont considérées comme une réaction complètement naturelle du corps à la conception. En plus de l'immunosuppression, d'autres facteurs peuvent provoquer une infection froide:

    • Contact avec le rhume;
    • Mauvaise nutrition;
    • Dépendances malsaines telles que le tabagisme, la consommation de drogues ou l'alcool, qui inhibent davantage le statut immunitaire;
    • Hypothermie;
    • Restez dans des endroits où il y a beaucoup de monde lorsque l'épidémie de grippe passe;
    • Pathologies inorganiques de nature chronique.

    Comme toute autre maladie, un rhume pendant la grossesse peut provoquer des conséquences dangereuses, donc la maman doit prendre des mesures en temps opportun lorsque des signes suspects indiquent un rhume..

    Symptômes du rhume

    La première manifestation d'un rhume au premier trimestre devient généralement un malaise, une fatigue et une faiblesse, l'apparition de migraines. Le premier jour, la santé se détériore rapidement, un nez qui coule, un mal de gorge, puis un mal de gorge, se terminant par une toux, rejoignent le tableau clinique global. Parfois, la toux survient plus tôt que les autres manifestations symptomatiques. Si maman a perdu l'appétit et en même temps elle a mal à la gorge, cela indique également la survenue de rhumes chez les femmes enceintes.

    Si la maladie n'est pas grave, elle survient à température normale ou avec une hyperthermie légère, ne dépassant pas 38 ° C. Habituellement, un état plus cassé et un malaise sévère sont observés avec un rhume au cours des deux premiers jours, puis le malaise recule rapidement. Habituellement, le rhume survient après une hypothermie banale. Mais des cas plus complexes d'infections virales respiratoires aiguës et d'infections respiratoires aiguës se produisent en raison de l'influence de bactéries ou de virus. Les symptômes dans ces cas sont similaires, mais il est impossible de comprendre indépendamment si la maman a une bronchite, une pharyngite ou des processus pneumoniques. Par conséquent, il est nécessaire de commencer le traitement par une visite obligatoire chez un médecin.

    Dangers du rhume

    Toutes les maladies catarrhales ne sont pas sans danger pour maman. Il arrive qu'un pathogène viral soit déjà caché dans le corps d'une femme enceinte, mais ne montre jusqu'à présent aucune activité. Et le moment venu (pendant la grossesse, c'est l'immunosuppression), le virus s'active, commence à se multiplier et provoque une infection. Cela se produit généralement au début de la gestation, lorsque les structures fœtales commencent à peine à se former. Même à cause du rhume pendant la grossesse, des retards dangereux dans le développement des structures intra-organiques du fœtus d'importance vitale peuvent se produire.

    Ne vous inquiétez pas lorsqu'un rhume au premier trimestre de la grossesse apparaît sur les lèvres sous forme d'herpès. Une telle réaction peut même donner au bébé une immunité contre ce virus, car avec la nutrition de la mère, le bébé reçoit des anticorps contre le virus de l'herpès.

    • La rubéole est considérée comme la maladie virale la plus dangereuse, qui est très symptomatique d'une infection par le froid, se manifestant par une toux, un écoulement nasal, des ganglions lymphatiques enflés et des éruptions cutanées mineures..
    • Même un simple rhume peut entraîner une certaine menace, car en l'absence de traitement rapide, un rhume au premier trimestre de la grossesse entraîne des conséquences extrêmement néfastes, par exemple, une pneumonie, une bronchite ou une sinusite, etc..
    • Il existe d'autres facteurs que le rhume au premier trimestre de la grossesse. Il s'agit notamment de la grippe, qui peut provoquer de graves malformations du développement fœtal ou une fausse couche spontanée. Dans un tel cas, une intervention spécialisée est nécessaire pour effectuer un examen, prescrire un traitement approprié.
    • Quel est le danger d'un rhume pendant la grossesse en cas d'infection par le virus de la grippe? De telles pathologies virales nécessitent un traitement sérieux, une femme doit boire des médicaments suffisamment forts. Danger Au cours des premières semaines, l'embryon est si faible que la prise de pilules peut entraîner des complications ou même interrompre la grossesse.

    Parfois, une femme est traitée, sans assumer une conception, ce qui peut simplement ruiner le bébé. Par conséquent, si maman envisage de concevoir, alors dès les premiers jours, il est nécessaire de prendre soin de l'état de santé et d'éviter l'utilisation non autorisée de médicaments.

    Caractéristiques du traitement des infections virales respiratoires aiguës en début de grossesse

    Un rhume pendant la grossesse au 1er trimestre de traitement nécessite une attention particulière. Tout d'abord, maman a besoin de repos au lit. Il est absolument inacceptable qu'une femme enceinte souffre d'un rhume aux jambes. La pièce où le patient sera situé doit être régulièrement ventilée et nettoyée à l'eau. Deuxièmement, maman devrait boire plus. Boire du thé chaud provoque régulièrement la transpiration, ce qui aide à évacuer plus rapidement les agents pathogènes toxiques et autres. Pour cela, le thé ordinaire au citron et au lait convient, ou vous pouvez le remplacer par du thé vert, des compotes, des boissons à base de plantes. L'essentiel est que la température des boissons soit chaude, pas chaude.

    Troisièmement, il est nécessaire de rincer et d'inhaler, ce qui élimine rapidement et en toute sécurité l'enflure et la sécheresse douloureuse de la gorge. Vous pouvez respirer la vapeur de pommes de terre bouillies ou d'huiles essentielles, et pour le rinçage, utilisez une solution de soude, une solution saline ou de la furatsiline. De plus, le traitement du rhume pendant la grossesse au 1er trimestre consiste à prendre des expectorants. Par exemple, avec une forte toux, vous devez être traité avec du miel naturel, en mangeant une grande cuillère de médicament sucré par jour..

    Avec un nez qui coule, il est préférable de laver les sinus, ce qui aide à éliminer l'enflure désagréable des muqueuses et à éliminer la congestion. Il est également recommandé de manger plus de fruits, car le traitement d'un rhume au premier trimestre est beaucoup plus facile avec un soutien vitaminique, ce qui aide le corps à se débarrasser rapidement des toxines et accélère la récupération.

    Médicaments autorisés

    Pour choisir des médicaments, vous devez être extrêmement prudent. Il est contre-indiqué de boire par vous-même, tout médicament doit être prescrit par un spécialiste traitant. La thérapie avec des médicaments mal choisis peut causer des dommages irréparables au bébé et même provoquer une fausse couche. Les drogues interdites comprennent l'aspirine et l'analgin, Coldrex et Teraflu, Askofen et Citramon; teintures d'alcool et médicaments hormonaux, Ambrobene et Ambroxol, tétracyclines, compléments alimentaires, immunomodulateurs, etc. Mais le rhume au premier stade de la gestation peut bien être traité avec des remèdes populaires et des médicaments approuvés qui doivent être pris selon une prescription médicale..

    Faire baisser la température

    Pour réduire la température, il est recommandé aux mères de prendre des médicaments contenant du paracétamol, par exemple le Panadol, comme ingrédient actif principal. Il est conseillé aux femmes enceintes de recourir à un tel traitement dans les cas où l'hyperthermie est supérieure à 38 degrés. Si sur le thermomètre la colonne de mercure montre 39,5-40 degrés, vous devriez immédiatement aller chez l'obstétricien-gynécologue.

    L'effet d'abaisser la température peut être obtenu avec une compresse froide et en frottant avec un peu de vinaigre. Ne pas utiliser d'alcool lors du frottement, car l'éthanol pénètre dans les pores de la peau dans le corps, ce qui peut avoir des conséquences désagréables.

    Traiter la gorge

    Souvent, le problème, plutôt que de traiter un rhume, consiste à prendre des médicaments qui éliminent l'inflammation et le mal de gorge, par exemple contre un mal de gorge ou une pharyngite. Ces maladies sont dangereuses en raison des complications du développement fœtal, en particulier de l'amygdalite streptococcique, dans laquelle il est presque impossible d'éviter l'effet négatif du pathogène sur le fœtus. Comment traiter un rhume pendant la grossesse, s'il s'accompagne de maux de gorge? Pour cela, des médicaments comme Ingalipt, Cameton, Hexoral sont utilisés..

    1. Ingalipt fait référence à une combinaison de médicaments ayant une activité antifongique et antimicrobienne, il arrête l'inflammation et soulage facilement la douleur. Spray pulvérisé dans la gorge 3-4 r / d.
    2. Cameton fait également référence à des préparations sûres pour les femmes enceintes, éliminant efficacement les maux de gorge et éliminant le gonflement des muqueuses. Après avoir été malade, Cameton doit être pulvérisé dans la gorge à 4 r / d, ce qui guérira rapidement le mal de gorge.
    3. Hexoral est également un traitement sûr pour les femmes enceintes souffrant de maux de gorge. Le médicament a un effet analgésique et anti-inflammatoire, antiseptique et antimicrobien. Hexoral est utilisé pour traiter les maux de gorge, y compris l'amygdalite, l'amygdalite, la pharyngite, etc. Le médicament est pulvérisé sur la gorge affectée 3 r / d.

    Élimine la toux

    La quinte de toux donne à la femme enceinte beaucoup d'inconfort et interfère également avec le flux normal d'oxygène vers les tissus fœtaux. En outre, dans le contexte de spasmes de toux, une tension des muscles abdominaux se produit, ce qui peut entraîner un tonus utérin et l'interruption de la grossesse. Par conséquent, il est nécessaire de lutter contre la toux. À la maison, des médicaments comme Mukaltin, Stodal ou Bioparox aideront à faire cela..

    Mukaltin est fabriqué en comprimés à base de guimauve médicinale. Il s'agit d'un médicament expectorant, utilisé pour les maladies accompagnées d'expectorations difficiles à séparer. Prenez Mukaltin à 4 r / j dans un cours de deux semaines.

    Stodal fait référence aux remèdes homéopathiques d'origine végétale. Le sirop aide à faire face à la toux sèche, humide et spasmodique. Il est recommandé de le prendre quatre fois par jour pour 5-15 ml.

    Bioparox est également utilisé pour traiter la toux. Il s'agit d'un médicament inhalé contenant des composants antibiotiques qui élimine efficacement les agents pathogènes nocifs. Le médicament n'est pratiquement pas absorbé dans la circulation sanguine, mais en raison de la présence d'un antibiotique, il ne peut être pris pendant la grossesse que sur ordonnance médicale.

    Nous traitons un nez qui coule

    Pas moins de problème pour les mères qui n'ont pas de chance d'attraper un rhume est un nez qui coule. Cette condition est dangereuse pour une carence en oxygène fœtal. Dans une situation similaire, les mères doivent savoir clairement ce qui peut être pris dans une situation similaire et quels médicaments sont considérés comme interdits. Par exemple, les médicaments vasoconstricteurs comme la Naphthyzine ou le Nazole sont strictement interdits pendant la gestation. Que faire en cas de rhume et quels médicaments traiter.

    Les permis pour les rhumes enceintes comprennent Pinosol, Aquamaris, Nazivin. Le pinosol est fabriqué à base d'huiles essentielles d'eucalyptus, de menthe et de pin, a un effet antiseptique, anti-inflammatoire, décongestionnant. Il est recommandé de creuser Pinosol 3-6 r / d.

    Aquamaris est stérilisé et purifié avec de l'eau de mer, le médicament est donc sans danger pour les femmes enceintes. Aquamaris dilue le mucus et normalise la production de sécrétions, réduisant les symptômes inflammatoires. Il est nécessaire d'utiliser le médicament 3-4 r / d cours de 2-4 semaines.

    Il est également sans danger pour la rhinite chez Nazivin enceinte. L'outil facilite la respiration, élimine l'enflure et même avec l'origine allergique de la rhinite.

    Il est sûr d'utiliser certains médicaments contre le rhume pour les femmes enceintes, d'autres sont strictement interdits. Pour exclure la probabilité d'erreur et de prendre un médicament dangereux, il est nécessaire d'utiliser des médicaments en thérapie uniquement à des fins médicales.

    Remèdes populaires

    Étant donné que de nombreux rhumes sont interdits au cours du premier trimestre de la gestation, les mères essaient parfois de faire face au rhume avec des remèdes maison éprouvés..

    • Pendant la période de l'épidémie, il est recommandé d'utiliser des agents immunostimulants, dont le raifort ordinaire. Il est recommandé de broyer la racine et de la mélanger avec une quantité similaire de miel. Le mélange doit être conservé dans un bocal en verre soigneusement scellé pendant 24 heures, puis pris toutes les 60 minutes à raison de 1 grande cuillère.
    • Avec une sécheresse dans la gorge, il est recommandé de rincer avec des décoctions à base de camomille, calendula, feuilles de sauge. Vous pouvez également utiliser des solutions de pharmacie prêtes à l'emploi pour le rinçage comme la chlorhexidine ou la furaciline.
    • Les inhalations à base de plantes avec la décoction de camomille ou de sauge sont bonnes pour la toux. Ils traitent un rhume et ont un effet adoucissant sur le nasopharynx. Il est recommandé de faire bouillir les pommes de terre dans leur peau en ajoutant des feuilles d'eucalyptus ou de camomille à l'eau. Vous devez respirer la vapeur de ce bouillon, en vous couvrant la tête avec une serviette.

    Indispensable pour le traitement à domicile des rhumes, du miel et d'autres produits apicoles. Il est utile de boire une infusion d'églantier avec du miel et du citron.

    Ce qui ne peut pas être fait

    Il est strictement inacceptable pour les femmes enceintes d'utiliser des médicaments interdits comme l'aspirine, les antibiotiques, la grippe et les médicaments similaires dans le traitement. Maman doit également s'abstenir d'abus d'acide ascorbique, car l'hypervitaminose n'amène pas non plus une femme enceinte et le bébé rien de bon.

    Idéalement, après l'apparition des premières manifestations symptomatiques catarrhales, une femme devrait consulter un obstétricien-gynécologue qui évaluera son état et sélectionnera le traitement le plus sûr. Et il vaut mieux appeler un médecin directement à la maison, afin de ne pas faire la queue avec les mêmes personnes froides et de ne pas aggraver sa propre santé.

    La prévention

    Mieux que toute thérapie sera toujours la prévention des rhumes, qui sont considérés comme une condition courante dans les premières semaines de gestation. Il est conseillé aux mamans de faire attention à ces lieux publics, où il y a souvent du monde, surtout pendant les saisons où il y a une incidence accrue de grippe et de SRAS. Avant de marcher, il est préférable de lubrifier chaque narine avec un oxolina, et à votre retour à la maison, gargariser et rincer les sinus avec du calendula ou une infusion d'eucalyptus.

    En outre, le maintien d'un régime alimentaire avec une grande quantité d'aliments végétaux riches en micronutriments ne fera pas de mal pendant la gestation, par conséquent, le corps sera plus facile à résister à une infection virale. Si la patiente prévoit une grossesse, à ce stade, jusqu'à la conception, il est conseillé pour une femme de se faire vacciner contre la grippe..

    SRAS, grippe, rhume - ces pathologies chez les femmes enceintes sont associées à un certain risque de port, mais avec un traitement adéquat des conséquences dangereuses, il est facile d'éviter.