Image

Rhume pendant la grossesse que le traitement du rhume

Chez les femmes enceintes, l'immunité est réduite, de sorte que le corps ne perçoit pas un ovule fécondé comme un corps étranger. Ainsi, l'embryon a l'opportunité de se développer tranquillement dans le sein de la mère. Mais la femme elle-même devient vulnérable à la plupart des virus et bactéries. En cas d'hypothermie ou lors d'une épidémie de grippe, une femme enceinte peut facilement tomber malade. Pendant cette période, la plupart des drogues sont interdites. Une femme doit savoir comment faire face à la maladie et ne pas nuire au bébé à naître.

Le rhume est un signe de grossesse.

Vous pouvez deviner la grossesse par certains symptômes. Ils ressemblent plus à des signes de rhume. Avec une augmentation des niveaux d'hormones, la température corporelle d'une femme s'élève à 37,5 degrés, un nez qui coule, des courbatures, une somnolence, une léthargie. Cette condition n'est observée qu'aux premiers stades. Plus tard, la femme enceinte revient à la normale.

Premiers symptômes

Avec un rhume, la santé d'une personne se détériore, l'appétit disparaît, une faiblesse et une somnolence apparaissent. La maladie peut être causée par des virus ou des bactéries. Les femmes enceintes peuvent contracter la grippe, le SRAS et les infections respiratoires aiguës. Avec un rhume, le système respiratoire souffre. Une femme malade peut développer une rhinite, une sinusite, une laryngite, une trachéite, une bronchite, une pneumonie.

Les symptômes du rhume:

  • léthargie;
  • rougeur des yeux;
  • nez qui coule
  • gorge irritée;
  • toux;
  • chaleur;
  • mal de crâne;
  • courbatures;
  • la diarrhée;
  • vertiges.

Au 3ème trimestre, la période œdémateuse commence. Les jambes et les bras de la femme enceinte gonflent et de la morve coule du nez. Un tel nez qui coule peut accompagner une femme tout au long de la grossesse. Il ne nécessite pas de traitement.

Parfois, un nez qui coule apparaît en raison d'allergies. Les symptômes peuvent être causés par la nourriture, les détergents et les cosmétiques, le pollen végétal, les poils de chat ou de chien. Pour vous débarrasser des allergies, vous devez identifier l'irritant et essayer de ne plus le contacter. Si les aliments sont à l'origine d'une mauvaise santé, les allergènes alimentaires doivent être exclus de votre alimentation..

Comment ne pas tomber enceinte avec la grippe?

Pour vous protéger contre les infections, vous devez vous graisser le nez avec une pommade oxolinique avant de sortir. Ce remède peut protéger contre la grippe au premier trimestre, lorsque l'utilisation de tout médicament est indésirable..

Au plus fort de l'épidémie, les recommandations suivantes doivent être observées:

  • ne communiquez pas avec les personnes malades;
  • Ne visitez pas les lieux publics
  • rentrer à la maison après une promenade, se gargariser et se rincer le nez;
  • prendre des vitamines et des agents antiviraux.

Les femmes doivent prendre bien soin de leur santé. Habillez-vous chaudement et par temps. Mangez régulièrement et pleinement, mangez beaucoup de fruits et légumes frais.

Que faire en cas d'apparition des premiers signes de rhume

Si une femme constate qu'elle est malade, vous devez vous coucher. Ne faites pas de sport et ne bougez pas trop pendant la maladie. Il est nécessaire de gagner de la force.

Règles pour le traitement du rhume:

  • Ne prenez aucun médicament sans l'avis d'un médecin;
  • appeler le thérapeute à la maison;
  • aérez régulièrement la pièce et faites un nettoyage humide;
  • boire autant de liquide que possible;
  • se gargariser plus souvent, nettoyer le nez;
  • prenez du paracétamol en cas de forte fièvre;
  • appliquer des méthodes traditionnelles de traitement de la maladie.

Vous ne pouvez prendre un antipyrétique qu'après 38 degrés. Si la température est supérieure à 37 degrés, vous devez faire du thé au tilleul et manger des framboises ou des bleuets, râpés avec du sucre. S'il n'y a pas un tel dessert, vous pouvez être traité avec de la confiture. Certes, il contient peu de vitamines. Les framboises et les bleuets sont de bons ateliers de misère qui aident à soulager la chaleur et à éliminer les toxines du corps..

Comment traiter un rhume pendant la grossesse

Vous devez traiter la maladie sous la direction d'un médecin. La future mère doit se rappeler que des médicaments non contrôlés pendant cette période peuvent nuire à la santé de l'enfant à naître.

Ce qui ne peut pas être fait:

  • prenez de l'aspirine - cela peut entraîner des malformations chez le fœtus;
  • se baigner dans un bain à remous;
  • planer les pieds;
  • respirer de l'air froid;
  • marcher pieds nus;
  • utilisez des antibiotiques de votre choix.

Que pouvez-vous obtenir d'un rhume pendant la grossesse:

  • prenez du paracétamol, si vous utilisez un thermomètre - au-dessus de 38 degrés (pas plus de trois comprimés par jour);
  • faire une compresse froide sur le front (humidifier une serviette dans l'eau courante);
  • essuyer les mains et les pieds avec du vinaigre dilué;
  • boire du thé au tilleul avec du miel.

Pendant les rhumes, vous devez essayer de boire toutes les demi-heures, mais petit à petit. À la fois, vous devez boire 70 ml d'eau. Comme boisson, utilisez des tisanes, des jus de fruits, des compotes.

Que peuvent prendre les femmes enceintes avec un rhume

Au cours du premier mois ou de la première semaine de grossesse, vous ne pouvez pas prendre de médicaments. Au 2e et 3e trimestre, le médecin peut prescrire des comprimés contre la toux ou une goutte de rhume. Pendant cette période, le fœtus s'est déjà formé et l'utilisation de médicaments ne lui fera pas de mal.

Traitement des rhumes pendant la grossesse:

  • médicaments à base d'interféron - suppositoires Viferon;
  • antipyrétique - Paracétamol;
  • anti-inflammatoire - ibuprofène;
  • antihistaminiques - Zirtek;
  • vasoconstricteurs - Nazivin;
  • mucolytiques - Linkas, Mukoltin, Herbion;
  • vitamines C, A, E, PP;
  • antibiotiques - Benzylpénicilline, érythromycine.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Kétanal, Diclofénac, Ibuprofène) peuvent être utilisés au 2ème trimestre. L'utilisation de ces fonds peut entraîner des complications: la durée de la grossesse augmente, la coagulation sanguine diminue, la quantité de liquide amniotique diminue. Au 1er et 3ème trimestre, il est interdit d'utiliser NPP.

Traitement de la rhinite

Les femmes enceintes aux premiers stades ne peuvent pas utiliser de gouttes vasoconstricteurs. Nazol, Naphthyzine, Tizin pendant cette période est interdit d'enterrer. Les gouttes peuvent entraîner une accélération du rythme cardiaque du fœtus. Par la suite, cela peut affecter sa santé..

Façons de traiter un nez qui coule dans les premiers stades:

  1. Onguents de cuisine. Faire fondre le miel au bain-marie, ajouter quelques gouttes d'huile végétale et d'ail. Les turunds sont imbibés de pommade et insérés dans les voies nasales.
  2. Gouttes faites maison. Du jus d'aloès pressé ou Kalanchoe est instillé dans chaque narine. Vous pouvez ajouter quelques gouttes de miel. Dans le même but, le jus de betterave est utilisé. Les gouttes soulagent l'enflure et l'inflammation, éliminent le mucus du nez.
  3. La lessive. Le nez est lavé avec une décoction de camomille, propolis, chélidoine. Une solution saline peut être utilisée.
  4. Inhalation de vapeur. Faire bouillir de l'eau, ajouter des gouttes éthérées d'eucalyptus, d'arbre à thé. Avant la procédure, vous devez vous nettoyer le nez et boire une décoction de racine de réglisse pour fluidifier les expectorations.
  5. Massage. Pour éliminer la congestion, massez le nez pendant 10 minutes.
  6. Rinçage. Préparez des teintures à base de plantes à partir de calendula, de sauge, de camomille. Une infusion chaude doit rincer le nasopharynx plusieurs fois par jour.

Il est utile de se rincer le nez avec une solution saline ou de soude. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d'iode à l'eau salée. Sur un verre de liquide, prenez une cuillère à café de sel ou de soda.

Pour se laver le nez, utilisez une théière pour le brassage. L'eau doit être chaude, mais pas chaude. La procédure se fait 2 ou 3 fois par jour. Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des produits de lavage prêts à l'emploi, par exemple, Aquamaris, Aqualor, Dolphin.

Au 2ème et 3ème trimestre, le nez peut être instillé avec des gouttes de Pinosol, Sinupret, Nazivin. Pendant cette période, il est autorisé d'utiliser des antibiotiques si la femme enceinte présente une sinusite purulente. Les plus sûrs sont l'azithromycine, la spiramycine.

Traitement contre la toux

Devenue malade, une femme doit prendre toutes les mesures pour se rétablir. Le symptôme le plus dangereux d'un rhume pendant la grossesse est la toux. À cause de cela, le tonus de l'utérus augmente, une naissance prématurée, une fausse couche, des saignements utérins peuvent survenir et l'enfant peut souffrir d'une privation d'oxygène ou développer une infection intra-utérine..

Médicaments contre le rhume pendant la grossesse et la toux:

  • Mukoltin, sirop de racine d'Althea, Herbion - de la toux sèche en 1 trimestre;
  • Bronchipret, Doctor Tice - pour la toux humide aux premiers stades;
  • Eucabale, Gedelix, Bronchicum - de la toux sèche au 2ème et 3ème trimestre;
  • Stoptussin Fito, Doctor Tice, Herbion, Linkas - pour la toux humide au 2e et 3e trimestre.

Quels médicaments ne doivent pas être pris par les femmes enceintes:

La toux est particulièrement dangereuse au début de la grossesse. Pendant cette période, la pose des organes de l'enfant à naître a lieu. Une infection ou un médicament peut provoquer des problèmes de développement fœtal. La toux peut entraîner une hypoxie, un décollement placentaire et une fausse couche. Au 2e trimestre, les virus sont difficiles à traverser le placenta. Cependant, des quintes de toux fréquentes peuvent augmenter le tonus utérin. Au cours des derniers mois, le placenta vieillit et les toxines et médicaments dangereux utilisés par la mère peuvent le traverser..

Comment traiter un mal de gorge?

Pendant la grossesse, la gorge est traitée avec des rinçages fréquents. La procédure est effectuée toutes les 30 minutes. Se gargariser avec un nez qui coule et une toux. Cette procédure aide à adoucir le mucus qui s'y forme et à apaiser la gorge irritée par les attaques fréquentes..

Si une femme souffre d'angine de poitrine, vous pouvez utiliser des herbes médicinales pour rincer. Sur un verre de liquide, prenez une cuillère à soupe de sauge ou de camomille, de calendula, de millepertuis. Avec l'angine de poitrine, vous ne pouvez pas vous gargariser avec des solutions de soude et de sel. Le liquide ne doit pas être trop chaud.

En plus du rinçage, la gorge peut être lubrifiée avec de l'huile d'arbre à thé ou de l'argousier. Pendant cette période, vous devez boire du lait avec du beurre. Il faut refuser l'utilisation du miel, cela irrite la muqueuse.

Avec l'angine de poitrine, la pharyngite, l'amygdalite pendant la grossesse, les médicaments contenant de l'alcool ne peuvent pas être utilisés. Il est interdit d'enduire la gorge de propolis. N'utilisez pas les sprays Stop et les sprays Yoks.

Certains médicaments peuvent être prescrits aux femmes enceintes. La chlorhexidine est utilisée pour se gargariser. Avec l'angine de poitrine, Miramistin Spray est prescrit. Au 2ème trimestre, la gorge peut être lubrifiée avec Lugol. En cas de douleur intense, vous pouvez dissoudre les sucettes Lizobact ou Laripront.

Traitement de la toux avec des remèdes populaires

À la maison, le rhume peut être traité par des inhalations, des teintures à base de plantes, des compresses, des gargarismes. Toutes les procédures physiothérapeutiques pour les femmes enceintes ne sont pas autorisées.

Ce qui ne peut pas être fait:

  • mettre des banques;
  • réchauffer les poumons avec des enduits à la moutarde;
  • planer les pieds.

Les inhalations pendant la grossesse sont mieux effectuées avec un nébuliseur. Comme solution pour la procédure, vous pouvez utiliser de l'eau minérale (Borjomi, Narzan). Comme prescrit par le médecin, vous pouvez utiliser Lazolvan, Mukaltin.

S'il n'y a pas d'appareil, vous pouvez respirer au-dessus de la vapeur. Pour ce faire, versez 2 litres d'eau dans la casserole, portez à ébullition et dissolvez-y une cuillerée de soda. La vapeur ne doit pas être trop chaude. La température de la solution est de 40 degrés. En plus du soda, des herbes médicinales (sauge, camomille, millepertuis) peuvent être ajoutées à l'eau. Vous devez respirer de la vapeur pendant environ 5 à 10 minutes une fois par jour, de préférence avant le coucher. Vous ne pouvez pas vous couvrir la tête avec une serviette. L'inhalation est interdite lorsqu'une femme a de la fièvre..

Assurez-vous de vous gargariser. Pour une procédure, 1 tasse de liquide est prise. Il est conseillé de se gargariser après avoir mangé. Cette procédure peut être effectuée 4 à 7 fois par jour. Se gargariser avec du soda, une décoction de camomille, de tilleul, de plantain. 1 cuillère à café d'herbe est prise dans un verre d'eau.

Le miel aide à tousser. Vous pouvez l'ajouter au lait. Du beurre est ajouté à la solution préparée. Ce mélange apaise une gorge irritée..

Avant de vous coucher, vous pouvez faire une compresse contre la toux à partir d'une feuille de chou et de miel. La feuille est bouillie dans l'eau pendant 5 minutes, puis appliquée sur la poitrine. Vous devez d'abord le graisser avec du miel. La compresse est laissée une nuit. Le matin, vous pouvez remarquer que le mucus a commencé à mieux s'éclaircir. La compresse favorise une élimination plus rapide des expectorations accumulées dans les bronches.

Le jus de toux aide le radis noir et le miel. Préparez le produit avant utilisation. Pour fluidifier le mucus dans les bronches, vous devez prendre une cuillerée du mélange trois fois par jour.

Aide à faire face au rhume et à un remède populaire comme le lait à la sauge. Le mélange est préparé avant le coucher. À 300 ml de lait, ajoutez une cuillère à soupe d'herbe. Le mélange doit être bouilli pendant cinq minutes, mais pas plus, filtrer et boire quand il a refroidi à température ambiante.

Les oignons et l'ail aideront à tuer l'infection. Vous pouvez râper les légumes, ajouter du miel et prendre une cuillère à café trois fois par jour. La bouillie d'oignons ou d'ail peut être placée sur une soucoupe et posée sur une table de chevet près du lit. Il est bon de respirer par paires de ces plantes pendant le sommeil..

Le thé au gingembre et au citron aide à tousser. Pour le préparer, faites bouillir de l'eau (200 ml), ajoutez une cuillère à café de racine de gingembre râpé, une tranche de citron et de miel.

Il est utile de manger du bouillon de poulet pendant la maladie. Il réduit les symptômes de la toux, améliore la condition. Vous pouvez y ajouter plus d'oignon, de poivre, d'aneth et d'ail..

Conséquences et danger de rhume

Comment un rhume affectera un enfant à naître, pas un seul médecin ne peut le dire. Si une femme est malade au début ou à la fin de la grossesse, l'infection peut pénétrer dans le placenta et affecter le développement du fœtus. Pas moins dangereux pendant cette période et les drogues. L'utilisation de certains médicaments peut entraîner un déséquilibre hormonal. Les troubles métaboliques chez la mère conduisent parfois au développement de pathologies chez l'enfant.

Si une femme s'inquiète des complications, elle peut faire des tests. Vous pouvez vérifier dans quel état le liquide amniotique et s'il y a des anomalies chez le fœtus. Certes, après une telle analyse, vous devrez faire un choix - quitter l'enfant ou se faire avorter. Toutes les femmes ne sont pas prêtes à décider du sort de leur bébé. Des violations pas toujours identifiées peuvent entraîner des problèmes de santé de l'enfant.

La nature elle-même sait quand mettre fin à une grossesse. En cas de problème, une femme fait une fausse couche. S'il n'y a pas de menace et que l'analyse générale du sang et de l'urine est normale, vous ne pouvez pas toucher le fœtus et le laisser se développer tranquillement. Après tout, toute intervention dans une vie de nouveau-né peut avoir des conséquences.

La prévention

Le rhume pendant la grossesse ne se produira pas si des mesures de précaution sont prises. Pendant l'épidémie de grippe, vous ne devez pas visiter les lieux publics ni entrer en contact avec des personnes malades. En arrivant à la maison, assurez-vous de vous laver les mains avec du savon, de vous rincer la bouche et le nez avec une solution saline.

Si des parents malades vivent dans la maison, vous devez aérer régulièrement la pièce et essayer de ne pas leur parler. La pièce peut être «quartzisée» avec une lampe UV. Aux premiers symptômes de la maladie, consultez un médecin. Un rhume n'est dangereux que s'il n'est pas traité.

Pendant l'épidémie, il est conseillé de ne pas consulter un gynécologue. Après tout, vous pouvez être infecté en attendant un rendez-vous dans le couloir d'une clinique prénatale. Il peut y avoir des femmes malades à proximité. Dans de tels cas, il est préférable d'appeler votre médecin et de reporter le rendez-vous à un autre jour..

Certains médecins conseillent de se faire vacciner contre la grippe. Aux premiers stades, la vaccination n'est pas recommandée. Il y a toujours une chance que la personne vaccinée attrape toujours le virus. Afin de ne pas tomber malade, il est préférable de renforcer votre système immunitaire.

Renforcez l'immunité des manières suivantes:

  • tous les jours pour être au grand air, se promener dans un parc ou un jardin, où il y a beaucoup d'arbres et de plantes;
  • manger des fruits et légumes frais, de la viande, du poisson, du lait, des noix;
  • essayez de ne pas vous soucier de rien;
  • réagir calmement à une situation stressante;
  • reposez-vous davantage, dormez au moins 8 heures par jour.

Si une femme est malade, vous devez immédiatement vous coucher et appeler un médecin à la maison. Pendant la maladie, il est nécessaire de boire autant d'eau que possible. Il vaut mieux être traité avec des remèdes populaires. L'utilisation de produits pharmaceutiques doit être différée jusqu'à la livraison.

Froid pendant la grossesse 1 trimestre

Le rhume est-il dangereux pendant la grossesse au premier trimestre, comment être traité

Un rhume au premier trimestre de la grossesse est toujours une excitation particulière pour une femme pour qui cet enfant est très désirable. Comment agir en cas de maladie? Comment prévenir les effets négatifs sur l'enfant?

Mais pour commencer, pourquoi un rhume pendant la grossesse 1 trimestre provoque-t-il parfois la panique? Et le fait est que dans les premières semaines après la conception, il y a une énorme chance d'avortement spontané. Selon les statistiques, les grossesses congelées et les fausses couches se produisent dans tous les huit cas jusqu'à 12 semaines. Et c'est là que les raisons exactes de cela n'ont pas été identifiées. Et s'il y a des problèmes de santé, alors encore plus souvent.

Est-il dangereux d'avoir un rhume pendant la grossesse au cours du premier trimestre spécifiquement dans votre cas? Vous ne pourrez pas le dire tout de suite. Même pour les femmes qui ont eu un ARVI dans les premières semaines et après l'avortement, on ne peut pas dire avec 100% de certitude qu'il s'agit d'une maladie. Après tout, les embryons meurent chez les femmes en bonne santé. La raison en est des anomalies génétiques chromosomiques sévères, ainsi qu'un manque d'hormone progestérone chez la mère, la présence de néoplasmes dans l'utérus, une infection chronique, etc..

Théoriquement, le danger d'un rhume au premier trimestre de la grossesse n'est rien si l'embryon continue de se développer. Étant donné que si, dans les premières semaines après la conception, ses blessures graves se produisent, tout se termine spontanément, le saignement commence. Si le médecin diagnostique la croissance de l'utérus, une échographie détermine la taille de l'embryon en fonction de son terme et toujours avec un rythme cardiaque, vous pourrez vous détendre. Plus précisément, il sera possible de prédire les conséquences possibles d'un rhume pendant la grossesse au premier trimestre lors du premier dépistage. Il s'agit d'une telle étude, qui comprend une étude par ultrasons et un test sanguin biochimique. Et selon les résultats de cet examen, un programme spécial calcule le risque d'anomalies chromosomiques. Mais même sans cette erreur de calcul, souvent tout est clair grâce à l'échographie. Avec cette étude, le médecin peut identifier les malformations fœtales macroscopiques.

Soit dit en passant, ces malformations peuvent provoquer non seulement des maladies virales graves (le plus souvent), mais également des médicaments contre le rhume pendant la grossesse au cours du premier trimestre. Après tout, de nombreux médicaments ont un effet toxique. Vous ne pouvez pas utiliser certains antibiotiques, que beaucoup utilisent traditionnellement pour accélérer le processus de guérison. C'est pourquoi toutes les femmes qui planifient un enfant et qui ont déjà des relations sexuelles sans utiliser de contraceptifs doivent consulter un médecin avant de commencer à prendre tout médicament..

Beaucoup croient que le traitement d'un rhume au cours du premier trimestre de la grossesse avec des remèdes populaires est beaucoup plus sûr et peut être effectué sans restrictions. Mais ce n'est pas le cas non plus. Si dans le cas des médicaments leur effet est connu avec précision, décrit dans les instructions, les effets secondaires et les contre-indications ne deviendront pas des nouvelles, alors personne n'a soigneusement étudié les herbes. Par conséquent, si nous effectuons déjà un tel traitement contre le rhume pendant la grossesse au premier trimestre, ne les prenez pas à l'intérieur. Par exemple, de l'utilisation locale d'une décoction de calendula pour se gargariser, il n'y aura certainement aucun mal. La sauge, la camomille sont également souvent utilisées à cette fin..

Comment et comment traiter un rhume au premier trimestre est-il encore possible? La thérapie doit être symptomatique. Par exemple, si la température dépasse 38,5 degrés, il sera prudent de prendre du paracétamol. En toussant, il est préférable d'utiliser une boisson chaude. Et seulement dans le cas d'une évolution prolongée, vous pouvez réfléchir avec votre médecin à un traitement médical. Eh bien, d'un froid, des vaporisations nasales avec une solution saline ou de l'eau de mer aideront.

Quelle est la prévention du rhume pendant la grossesse, que faire pour ne pas être infectée? Tout est élémentaire - ne communiquez pas avec les personnes qui toussent, éternuent, se bouchent le nez. Moins visiter les lieux publics et les cliniques. Il est conseillé de ne pas voyager en transports en commun. Eh bien, ou dans des cas extrêmes, portez un masque médical là-bas. À votre arrivée, lavez-vous soigneusement les mains à l'eau et au savon. Eh bien, à l'extérieur de la maison, ne touchez pas vos mains avec votre visage, car c'est sur les mains de la personne que le plus de germes se déposent.

Il existe un autre moyen de prévenir le rhume au début de la grossesse - c'est d'augmenter l'immunité. Mais non seulement à l'aide de certaines préparations spéciales, mais avec une bonne nutrition, l'utilisation de légumes aux propriétés bactéricides, par exemple, les oignons, l'ail, le gingembre.

Bien sûr, il vaut mieux avoir une grossesse saine. Mais s'il arrivait que vous tombiez malade - ne vous découragez pas. Cela se produit avec presque toutes les femmes enceintes. Mais dans la plupart des cas, les bébés ne souffrent pas du rhume d'une mère.

Que faire en cas de rhume, d'écoulement nasal ou de toux au premier trimestre de la grossesse?

Ce n'est pas un hasard si le premier trimestre de la grossesse est considéré comme le plus dangereux - au cours des 10 premières semaines, les organes et les systèmes du bébé sont activement pondus, et jusqu'à 13 semaines, le jeune placenta ne remplit toujours pas pleinement ses fonctions de barrière, de sorte que le bébé est très vulnérable.

Tout facteur négatif peut conduire à sa mort, à la formation de graves malformations. Avec le début de la grossesse, l'immunité d'une femme diminue et elle devient elle-même plus sensible aux maladies virales, le rhume. Non seulement les virus qui pénètrent dans la circulation sanguine de la mère, mais également un traitement inapproprié des infections virales respiratoires aiguës, de la grippe et d'autres maladies peuvent nuire au bébé au cours du premier trimestre.

Ce qui ne peut pas être fait?

Si cela se produit et que la femme enceinte est toujours malade, il est important de savoir d'abord quoi faire absolument.

Et il y a pas mal d'interdictions:

  • il est interdit de faire monter les jambes dans l'eau chaude - une ruée de sang vers les membres inférieurs et les organes pelviens peut provoquer une fausse couche;
  • il est interdit de frotter avec de la graisse de blaireau, de la graisse - des difficultés de thermorégulation peuvent entraîner des troubles vasculaires;
  • vous ne pouvez pas tolérer une température élevée - cela affecte négativement le flux sanguin utéro-placentaire et l'apport d'oxygène au fœtus;
  • Ne prenez aucun médicament à l'insu d'un médecin.

Nous devons nous attarder sur les médicaments plus en détail, car c'est avec eux que nous sommes habitués à traiter le nez qui coule, la toux, les infections virales.

Presque tous les médicaments antibactériens sont contre-indiqués chez les femmes au premier trimestre. Avec la grippe et le SRAS, les antibiotiques ne sont pas du tout recommandés, car leur effet sur les virus ne s'applique pas, ils ne sont actifs que contre les bactéries. Si une femme souffre d'une rhinite bactérienne ou a un mal de gorge, dont l'agent pathogène est le plus souvent causé par des bactéries pathogènes, le médecin doit prescrire le traitement antibactérien approprié.

Cette décision n'est pas facile pour un spécialiste: il faut peser tous les risques qu'une infection peut se transformer et les risques possibles de l'utilisation d'un antibiotique. Si l'infection est plus dangereuse, alors dans l'intérêt de la mère et du fœtus, une antibiothérapie est toujours prescrite.

Les antibiotiques augmentent la probabilité de mutations fœtales; les préparations à base de quinolones sont particulièrement dangereuses, ainsi que la gentamicine ototoxique et la néomycine. L'utilisation de préparations du groupe sulfanilamide n'est pas encouragée. S'il y a un besoin urgent d'antibiotiques, selon le médecin, des médicaments du groupe pénicilline ou du groupe macrolide peuvent être prescrits.

Une femme au premier trimestre ne devrait pas utiliser d'antipyrétiques à base d'aspirine, qui dilue le sang, et les gouttes vasoconstrictives dans le nez ne sont pas recommandées pour un rhume.

Les agents antiviraux peuvent être recommandés, mais uniquement s'ils sont homéopathiques (Anaferon, Oscillococcinum, etc.). Les accepter ou non, c'est à la femme elle-même. Les pilules homéopathiques ne présentent aucun danger, ainsi que des avantages particuliers - cliniquement, l'efficacité des remèdes homéopathiques n'a pas été identifiée.

La plupart des médicaments antiviraux n'ont également aucun effet sur les virus, il n'y a qu'un petit groupe de médicaments contre la grippe qui ont un effet sur les souches courantes de la grippe, mais ils sont injectés dans un hôpital. Ces fonds au premier trimestre sont strictement interdits.

Il se trouve que les gens vivent et prospèrent du mythe de la nécessité de prendre des doses de choc de vitamine C pour le rhume ou le SRAS. Les essais cliniques n'ont pas révélé les effets de cette vitamine sur les virus, mais il a été démontré que l'excès de cette vitamine au cours du premier trimestre peut causer d'énormes dommages aux femmes enceintes: l'hypervitaminose C est un provocateur d'une grossesse manquée et d'une fausse couche spontanée aux premiers stades..

Une femme ne devrait pas s'appuyer sur la prise de multivitamines pendant une maladie. Au cours du premier trimestre, un excès de vitamine A (capable de provoquer de multiples malformations fœtales), de vitamine E (à fortes doses, peut provoquer des anomalies dans le développement du squelette et des organes de vision du fœtus), de vitamine K (pouvant entraîner des malformations cardiaques, des vaisseaux sanguins, un développement anormal du système nerveux central) sont dangereux. Les préparations de vitamines sont bonnes au deuxième trimestre, lorsque le besoin de nutriments chez la mère et le fœtus augmente considérablement..

Jusqu'à la 13e semaine de grossesse, les vitamines sont strictement recommandées en fonction des indications individuelles..

Comment être traité?

De tout ce qui précède, il peut sembler qu'une femme ne devrait pas être traitée du tout en cas de maladie au premier trimestre. Ce n'est pas vrai. Il est possible et nécessaire de traiter, mais il doit être fait correctement et adéquatement.

Si un mal de gorge, une toux, de la fièvre, des frissons et des maux de tête, des douleurs musculaires, une photosensibilité, la première chose qu'une femme enceinte devrait faire est d'appeler le thérapeute à la maison. En aucun cas vous n'avez besoin d'aller à la clinique pour un rendez-vous. Un spécialiste évaluera la condition et découvrira quel type de maladie s'est produite et qui est à blâmer - un virus ou une bactérie. Ensuite, nous procédons au traitement correct..

Mode

Il est recommandé de traiter le rhume et le SRAS au cours du premier trimestre conformément au repos au lit - ne pas aller travailler ou étudier, pas de tâches ménagères actives et d'activité physique. Au repos, la récupération sera plus rapide et la probabilité de complications sera moindre.

Vous devez comprendre qu'une infection virale disparaît généralement en 3-5 jours avec ou sans traitement, dans le cas des femmes enceintes, la maladie peut durer jusqu'à 7 jours, car l'immunité des femmes enceintes est sensiblement réduite et il faudra plus de temps pour donner une réponse immunitaire adéquate au pathogène.

La pièce dans laquelle se trouve le malade doit être souvent et bien ventilée (à tout moment de l'année), il ne doit pas y avoir de radiateurs qui sèchent l'air. Seule l'inhalation d'air humidifié peut accélérer la récupération et réduire la probabilité de complications respiratoires - bronchite, pneumonie, car les muqueuses des voies respiratoires ne se dessèchent pas.

Pour humidifier l'air, il est important d'instruire le nettoyage humide domestique dans la pièce, vous pouvez allumer l'humidificateur, s'il existe un tel appareil utile dans la famille. S'il n'est pas disponible, vous pouvez accrocher des serviettes humides sur les radiateurs de chauffage qui, une fois séchés, évaporeront l'humidité dans l'air. En séchant, ils doivent être à nouveau humidifiés avec de l'eau.

Il est important de boire beaucoup lorsque vous êtes enceinte d'un rhume ou d'une maladie virale au cours du premier trimestre - boire beaucoup d'eau à température ambiante vous aidera à vous débarrasser des toxines plus rapidement, à rétablir l'équilibre hydrique à des températures élevées. Ne buvez pas de thé noir, qui contient de la caféine - une autre substance interdite au premier trimestre.

Il est préférable de boire du thé vert, du jus de fruits fait maison à partir de baies fraîches, de la compote de fruits secs avec un ajout minimal de sucre. Refuser les boissons chaudes - avec de nombreux processus inflammatoires dans le larynx, les boissons chaudes ne feront qu'aggraver les poches.

Rinçage, inhalation

De telles méthodes ne sont pas interdites, mais elles doivent être convenues avec le médecin, qui peut prescrire certains fonds à ajouter à l'inhalateur. Les pommes de terre bouillies sont une bonne méthode pour grand-mère, mais il vaut mieux utiliser un inhalateur. S'il n'y a pas d'inflammation dans la gorge et le nasopharynx, vous pouvez inhaler des vapeurs d'eau chaude - ce sera une hydratation supplémentaire des muqueuses respiratoires. Si vous n'êtes pas allergique aux huiles essentielles, vous pouvez ajouter une goutte d'huile d'eucalyptus à l'inhalateur.

Les tentatives de respirer sur des pommes de terre chaudes ou un bol d'eau bouillante peuvent très mal se terminer: une brûlure des muqueuses du système respiratoire, des yeux.

Avec le mal de gorge, vous pouvez vous gargariser avec une solution de soude faible, une solution de furatsilina. Dans le nez, vous pouvez instiller la solution saline la plus courante à base d'eau bouillie et de chlorure de sodium (éviter d'ajouter du sel iodé).

L'inhalation n'est pas effectuée à haute température, avec une rhinite bactérienne et une amygdalite causées par des bactéries.

En toussant

La plupart des médicaments expectorants pour les femmes enceintes sont contre-indiqués. Si la future mère n'a pas d'intolérance individuelle au miel et aux produits apicoles, elle peut boire du lait avec du miel, ajouter une cuillerée de miel au thé chaud - cela aidera à faire face. Mais nous devons nous rappeler que le miel est l'un des produits d'une allergénicité accrue, et donc trop de ce produit peut entraîner la formation d'une réaction allergique chez le fœtus, et cette allergie apparaîtra après la naissance.

S'il est impossible ou réticent à utiliser du miel pour le traitement, vous pouvez boire une décoction de cynorrhodon, une décoction de baies de viorne.

Avec un rhume

La rhinite chez les femmes en «position» n'est pas toujours associée à la maladie. L'enflure de la muqueuse nasale peut être causée par l'action de l'hormone de grossesse - la progestérone. Et s'il n'y a pas d'autres symptômes, sauf un nez qui coule, il n'est pas nécessaire de traiter une telle rhinite - elle passera progressivement. Le soulagement survient généralement à la fin du premier trimestre de la grossesse..

Si un complexe complet de symptômes accompagnant la maladie est «attaché» au rhume, alors, en plus des lavages nasaux salins, il est possible d'inculquer du jus d'aloès dilué avec de l'eau dans un rapport de 50/50.

Dans le feu

Il est recommandé qu'une femme surveille attentivement le niveau de température pendant la maladie. Si le thermomètre dépasse 38,5 degrés, des antipyrétiques à base de paracétamol doivent être pris (l'aspirine, nous le rappelons, est interdite!). Les vêtements sur une femme doivent être minimisés, ne vous enveloppez pas dans une couverture chaude - à des températures élevées, un transfert de chaleur rapide est important.

Malgré les conseils insistants de parents plus âgés et de certains «spécialistes» d'Internet, cela ne vaut pas la peine d'utiliser des lingettes à glace et à alcool. Cela peut provoquer un spasme des vaisseaux sanguins..

Nutrition pendant la maladie

La nourriture enceinte doit être légère et facile pour le système digestif. Si le corps dépense maintenant trop d'énergie également pour digérer le steak de viande, la récupération peut ralentir.

Mangez des aliments légers qui sont rapidement digérés, comme les céréales, les produits laitiers, les fruits et légumes frais. Pour les maux de gorge, il est préférable de manger des céréales et de la purée de sorte que les aliments durs ne blessent pas en outre le larynx. Essayez de ne pas trop manger ou mourir de faim.

Médicaments autorisés

Il sera utile de répéter que l'utilisation de tout médicament pendant le premier tiers du terme pour porter un bébé doit être nécessairement convenue avec le médecin.

Les médicaments absolument autorisés au premier trimestre n'existent pas dans la nature. Il y a des fonds qui peuvent être recommandés si nécessaire, mais là encore, s'il y a raison, et uniquement par un médecin.

Pour la toux, les éléments suivants peuvent être prescrits:

  • "Mukaltin" - 3-4 comprimés jusqu'à trois fois par jour;
  • "Stodal" - jusqu'à 4-5 fois par jour, 5-10 ml (préparation homéopathique).

En cas de mal de gorge, une femme enceinte peut prescrire:

Du rhume, seuls les médicaments qui sont des solutions salines et des produits à base de plantes sans effet vasoconstricteur sont utilisés:

De la température, une femme peut utiliser tous les produits à base de paracétamol:

Ne buvez pas de sirops sucrés à effet antipyrétique ou appliquez des poudres diluées dans l'eau, elles contiennent du sucre et des colorants. Il est préférable de prendre un comprimé de paracétamol ordinaire ou d'utiliser une forme de suppositoires rectaux.

Comment éviter la maladie?

Étant donné que l'immunité d'une femme dès les premiers jours après l'implantation est supprimée par l'action de la progestérone, il est important de savoir comment se protéger et se protéger des maladies.

  • Essayez de rester à l'écart des endroits surpeuplés, surtout si la cour est pendant la saison froide et que les locaux sont fermés. C'est dans ces conditions que les infections virales se propagent le plus rapidement..
  • Avant de voyager dans les transports en commun, de visiter une consultation ou une clinique, un magasin ou une pharmacie, lubrifiez les narines avec de la pommade oxolinique.
  • Essayez de marcher plus à l'extérieur.
  • Mangez de manière équilibrée, ne négligez pas la viande, le poisson, les produits laitiers - les protéines végétales ne peuvent pas pleinement soutenir l'immunité d'une femme dans une période aussi cruciale.
  • Faites-vous vacciner contre la grippe - les femmes enceintes reçoivent un vaccin purifié. Le vaccin ne peut pas garantir à 100% qu'il n'y aura pas de maladie, mais il garantit que la grippe sera plus douce et plus facile en cas d'infection, et la probabilité de complications dangereuses est réduite..

Si la maladie persiste, soyez traité correctement et assurez-vous de prendre des mesures pour éviter la réinfection. Il est peu probable que vous soyez infecté par le même virus, car une immunité temporaire se forme après la guérison, mais il existe plus de trois cents virus respiratoires qui peuvent être dangereux et vous n'êtes protégé contre aucun autre agent pathogène..

Vous découvrirez les caractéristiques du traitement des infections virales respiratoires aiguës en début de grossesse dans la prochaine vidéo.

Comment et comment traiter un rhume pendant la grossesse au premier trimestre

Le traitement du rhume pendant la grossesse commence par une visite chez le médecin, car les virus qui provoquent l'écoulement nasal, la toux, la fièvre, menacent au premier trimestre non seulement la santé de la femme, mais aussi le fœtus.

Vous ne pouvez traiter un rhume qu'après que le médecin a exclu la possibilité d'un nez qui coule allergique ou hormonal..

Traitement pour un rhume au premier trimestre

Le rhume est provoqué par une infection virale et les principales conditions d'un traitement réussi sont chez la femme enceinte:

  • repos au lit;
  • mise en œuvre des recommandations du médecin;
  • microclimat confortable - humidité 55 - 65%, température 22 ° C;
  • régime lait-légumes pendant le traitement;
  • ventilation fréquente, nettoyage humide.

Le traitement d'un rhume au premier trimestre de la grossesse est symptomatique et vise à atténuer les manifestations d'une infection virale:

  • nez qui coule;
  • augmentation de la température;
  • tousser
  • gorge irritée;
  • boutons de fièvre sur les lèvres;
  • mal de crâne.

Vous ne pouvez pas choisir seul des médicaments pour combattre les symptômes d'un rhume, même si le remède a aidé une femme bien avant la grossesse. Les femmes enceintes peuvent éprouver des allergies, ainsi que des effets secondaires qui peuvent nuire au développement du fœtus..

Ce qu'il ne faut pas faire pour les femmes enceintes ayant un rhume

Avec un rhume, il est souvent recommandé de traiter un mal de gorge, d'adoucir une toux avec du miel. Il doit être utilisé avec prudence, car le miel est un allergène puissant..

Vous ne pouvez pas traiter un rhume au 1er trimestre de la grossesse avec des méthodes telles que:

  • bains chauds pour le corps;
  • bains de pieds chauds;
  • enduits à la moutarde
  • banques médicales.

Il est impossible pour les femmes enceintes de traiter le rhume avec un médicament sans ordonnance médicale, et en particulier:

  • antibiotiques
  • à l'intérieur des agents antiviraux;
  • immunomodulateurs entrants;
  • adaptogènes - teintures de pharmacie pour l'alcool ou fabriquées indépendamment;
  • médicaments vasoconstricteurs;
  • aspirine.

Les procédures thermiques provoquent la sortie de sang de l'utérus, ce qui réduit le flux d'oxygène vers le fœtus.

Le vaccin contre la grippe doit être effectué plus correctement au stade de la planification de la grossesse ou chez la femme enceinte, à partir de 14 semaines.

Au premier trimestre, la grippe n'est pas vaccinée. Cependant, s'il y a des personnes malades dans la famille, elles sont vaccinées au premier trimestre, car la grippe est plus dangereuse que le mal possible du vaccin..

Remèdes populaires contre le rhume

Toutes les plantes médicinales ne sont pas inoffensives pour les femmes enceintes, en particulier au 1er trimestre. Les herbes les plus courantes qui sont sans danger pour un adulte sont capables de:

  • provoquer une fausse couche - aloès, guimauve, origan, épine-vinette, ergot, ail, radis, persil, livèche, nerprun, tanaisie, rhubarbe;
  • provoquer une hypoxie fœtale - sauge, hysope;
  • provoquer des malformations fœtales - varech, épinards, oseille;
  • intensifier la toxicose - valériane, ledum, absinthe, chélidoine, mélilot;
  • affectent le fond hormonal - pissenlit, noix, groseille, mélisse, tous les adaptogènes - citronnelle, ginseng, leuzea, rhodiola, eleutherococcus;
  • agir sur le système de coagulation du sang, contribuant aux saignements ou à la thrombose - alpiniste, oiseau, maïs, ortie.

Traiter un rhume pendant la grossesse selon des recettes folkloriques au cours du premier trimestre sans le contrôle d'un médecin n'est pas moins dangereux qu'avec certains médicaments.

Cependant, il n'y aura aucune conséquence avec l'application topique de gouttes nasales ou de solutions pour inhalation si elles sont traitées, en respectant les règles d'utilisation. La consommation modérée d'infusion de camomille ne fera pas de mal - pas plus de 1 tasse par jour.

Toute teinture d'alcool pour administration orale est contre-indiquée pour les femmes enceintes. Lors du traitement des remèdes populaires contre le rhume, il est nécessaire de se souvenir du risque de réaction allergique même pour les femmes qui n'ont pas souffert de cette maladie avant la conception.

Traitement au froid pour le rhume

Une congestion nasale due au rhume au premier trimestre de la grossesse aggrave le flux d'oxygène et provoque une hypoxie chez la mère et le bébé. Demande en oxygène particulièrement élevée à 5 à 8 semaines de gestation.

Au cours de ces semaines, les systèmes d'organes de base sont posés et un rhume pendant cette période est extrêmement indésirable. Une carence en oxygène peut entraîner une anémie chez la mère, souvent chez les femmes enceintes.

Les conséquences de l'anémie causée par un nez bouché avec un rhume au 1er trimestre de la grossesse peuvent être:

  • fausse couche;
  • altération du développement fœtal et carence en fer chez un enfant après la naissance.

Les vasoconstricteurs ne sont pas recommandés pour les femmes enceintes, car ils affectent non seulement les vaisseaux de la muqueuse nasale chez la mère, mais aussi les vaisseaux du fœtus et du placenta.

Avec un gonflement grave du nez causé par le nez qui coule hormonal des femmes enceintes en raison de niveaux élevés de prolactine, un moyen sûr de traiter un rhume consiste à instiller une solution hypertonique dans le nez. Humer, Aqua Maris Strong.

En raison de la concentration élevée de sels, le gonflement de la muqueuse nasale est réduit et il n'y a pas d'effets secondaires négatifs.

Les femmes enceintes peuvent traiter un nez qui coule avec un lavage nasal à l'aide de médicaments:

Enterré dans le nez ou lubrifié la muqueuse des narines avec des immunomodulateurs contenant de l'interféron alpha humain:

  • Gel de Viferon;
  • gouttes de grippferon;
  • La solution d'Alfaron.

Gouttes avec du jus d'aloès, Kalanchoe peut être utilisé s'il n'y avait pas d'allergie à ces produits avant la grossesse. Les gouttes de soda-tanin aident à un écoulement nasal, dont la préparation est décrite sur la page "Un écoulement nasal prolongé, traitement".

Du mal de tête à la femme enceinte, des fleurs de trèfle des prés sont brassées:

  • 2 thé cuillères à soupe + verre d'eau;
  • faire bouillir pendant 4 minutes;
  • boire 2 tables. mensonges. 4 p. / Jour avant de manger.

Médicaments contre le mal de gorge

Pour adoucir un mal de gorge lors d'un rhume au 1er trimestre de la grossesse, vous pouvez recourir à des inhalations, des rinçages. Comment effectuer des inhalations à des femmes enceintes, est décrit en détail dans la section "Inhalations".

Parmi les préparations pharmaceutiques pour le traitement de la gorge au 1er trimestre de la grossesse, les sprays conviennent:

Le gargarisme au 1er trimestre de la grossesse est autorisé:

  • soda solution - prenez une cuillère à café dans un verre d'eau. cuillère. soude +1 goutte d'iode;
  • solution saline - Chayn. cuillère + verre d'eau;
  • solution de furatsiline;
  • solution de chlorhexidine;
  • infusion de calendula - infuser 1 théière. cuillère. fleurs dans un verre d'eau.

Le mal de gorge est atténué en enveloppant le cou avec une écharpe chaude et en fournissant de la chaleur sèche dans la gorge.

Comment se gargariser avec un rhume avec de la chlorhexidine, de la soude, de la furatsiline lire dans la section "Rinçages".

Traitement contre la toux

Une toux tendue provoque une réduction des muscles respiratoires et augmente le tonus musculaire de l'utérus, ce qui affecte négativement le cours de la grossesse.

Le sucre brûlé est un remède sûr pour les femmes enceintes au premier trimestre contre les fortes tremblements de toux avec un rhume. Pour préparer le médicament:

Pastilles de toux de sucre

verser le sucre dans une cuillère;

  • chauffer une cuillère à soupe de sucre granulé sur un feu;
  • quand le sucre fond, versez la masse fondue dans une tasse d'eau.
  • Le caramel est absorbé dans la bouche avant de se dissoudre et pendant 30 minutes après la procédure, ne buvez pas et ne mangez pas. Il existe plusieurs façons de faire ce médicament fait maison, vous pouvez en apprendre plus à leur sujet sur la page "Sucre Brûlé Sucre".

    Dans la section «Toux», vous trouverez des informations sur d'autres méthodes de traitement sûr de la toux chez les femmes enceintes au premier trimestre. Vous pouvez en prendre connaissance sur les pages "Banane pour la toux", "Radis et miel pour la toux".

    Une méthode pour aider à guérir la toux, le mal de gorge et le rhume consiste à augmenter le volume de boisson chaude. Les femmes enceintes peuvent boire 3 à 4 tasses de thé par jour avec du miel, des framboises ou du citron. Boissons aux fruits utiles, compotes de fruits secs, décoctions d'herbes.

    Compresse de chou avec du miel sauve de la toux, à haute température. Pour faire une compresse:

    • blanchir quelques feuilles de chou;
    • battre légèrement les feuilles de chou, graisser avec du miel;
    • attacher des feuilles de chou à la poitrine et au dos, sans imposer sur la zone du cœur;
    • couvrir d'un film et d'un foulard;
    • changer après 30 minutes plusieurs fois, en gardant au chaud.

    Sûr pendant la grossesse au cours du 1er trimestre avec perfusion de tussilage, primevère, medunica, gravier.

    Comment faire baisser la température avec un rhume

    Au premier trimestre, en raison de l'augmentation de la production de progestérone, la température corporelle augmente et atteint en moyenne 37,2 ° C. Il est nécessaire d'abaisser la température après avoir atteint 38 ° C.

    Si vous ne pouvez pas abaisser la température vous-même, vous devez appeler un médecin à la maison, car la fièvre à long terme affecte gravement le fœtus en 1 trimestre. La formation peut souffrir:

    • cœur, vaisseaux sanguins;
    • système nerveux central;
    • développement des membres.

    Avec un rhume, le paracétamol, le panadol à raison de ½ à 1 comprimé 3 r / jour sont autorisés. Thé utile avec des framboises ou une décoction de brindilles vertes et de feuilles de framboise.

    L'infusion de fleurs de tilleul, brassée dans une proportion de 3 tableaux, aide à la température. mensonges. dans un verre d'eau. Buvez le médicament pendant la journée au chaud.

    Fièvre avec un coup de froid avec des lingettes au vinaigre. Exécutez la procédure de la manière suivante:

    • prendre 1/2 litre d'eau, ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre à 9%;
    • humidifier une serviette, presser légèrement;
    • essuyer le corps sans frotter, en accordant une attention particulière aux aisselles, aux plis des coudes, des genoux.

    Au premier trimestre, vous ne pouvez pas traiter un rhume avec de l'aspirine à une température élevée, car elle peut provoquer des saignements utérins et l'interruption de grossesse.

    Traitement de l'herpès

    Surtout pour le traitement des boutons de fièvre pour le rhume:

    Il est préférable d'utiliser localement des médicaments anti-herpétiques. Bien qu'un effet tératogène sur le fœtus avec l'utilisation d'acyclovir, Zovirax n'ait pas été trouvé, aucune étude n'a encore été menée pour être sûr de l'innocuité du médicament..

    Des boutons de fièvre avec un rhume, la pommade Viferon est utilisée. Le médicament est appliqué par voie topique sur la zone affectée de la peau. Le traitement est effectué 7 jours pour 3 procédures par jour.

    Médicaments immunostimulants

    L'effet des médicaments immunostimulants sur le fœtus n'a pas été entièrement étudié. Il est possible d'utiliser des médicaments qui ont un effet stimulant sur le système immunitaire uniquement sur prescription du médecin traitant.

    Prescrire des suppositoires rectaux Viferon, à partir de la 14e semaine de grossesse, c'est-à-dire déjà au 2e trimestre.

    Quels changements se produisent dans le système immunitaire au premier trimestre?

    Pour qu'un ovule fécondé puisse envahir la paroi de l'utérus et développer:

    • l'immunité spécifique représentée par les lymphocytes T et B et associée à la production d'anticorps est supprimée;
    • la défense cellulaire non spécifique est activée - l'activité des cellules NK (tueuses), les monocytes augmentent.

    La suppression de défenses immunitaires spécifiques entraîne un risque accru d'exacerbation des maladies chroniques chez la femme, des rechutes:

    • cystite;
    • maladies du système respiratoire;
    • herpès
    • toxoplasmose;
    • chlamydia.

    La protection immunitaire du fœtus est assurée par la transmission à travers le placenta avec le flux sanguin des immunoglobulines de la mère. De plus, le placenta joue le rôle d'un organe immunitaire et est capable de produire des anticorps.

    L'activité la plus élevée des tueurs de NK en début de grossesse. Normalement, il devrait diminuer d'ici la fin du premier trimestre.

    Si le niveau de cellules NK reste élevé, des scénarios négatifs sont possibles:

    • grossesse gelée;
    • Avortement.

    Les changements dans le fonctionnement du système immunitaire contribuent à l'apparition au cours du premier trimestre de diverses réactions allergiques atypiques.

    "Augmentation de l'immunité" non contrôlée par l'ingestion d'immunomodulateurs, les adaptogènes peuvent perturber l'état normal du système immunitaire et conduire au résultat inverse.

    Prévention du rhume chez la femme enceinte

    Pendant la grossesse, il est important:

    • faites attention à une alimentation équilibrée - l'hypervitaminose est non moins nocive que la carence en vitamines;
    • Avant de quitter la maison, lubrifiez le nez avec une pommade oxolinique;
    • adhérer strictement au sommeil, au travail, au repos;
    • effectuer des exercices physiques dans des limites raisonnables;
    • ne pas se soigner soi-même.

    Avec un courant de sang circulant, le fœtus reçoit des anticorps contre le virus qui est entré dans le corps, c'est-à-dire qu'il est protégé par l'immunité maternelle. Néanmoins, au premier trimestre, il est nécessaire d'essayer d'être moins susceptible d'assister à des événements publics, et lors de la visite, il est obligatoire d'utiliser un masque médical.

    Le régime alimentaire doit être équilibré en tous les nutriments nécessaires, et afin de contrôler les allergies possibles, il est utile de tenir un journal de nutrition. Le journal doit indiquer tous les types d'aliments consommés par jour.

    Pendant la grossesse, il est utile pour une femme de marcher davantage, en évitant l'hypothermie, et afin de ne pas tomber malade, l'hygiène personnelle doit être soigneusement observée. Le lavage consciencieux des mains vous évitera les virus qui se propagent non seulement par les gouttelettes en suspension dans l'air, mais aussi par contact avec les articles ménagers.

    Pour plus d'informations sur la façon de traiter le rhume chez les femmes enceintes, lisez la page «Traitement du rhume avec des médicaments pendant la grossesse»..

    Que prendre pour les femmes enceintes atteintes de rhume: les méthodes de traitement les plus sûres et les plus efficaces

    Malheureusement, presque toutes les femmes enceintes font face à un rhume. Pendant 9 mois de grossesse, il est presque impossible d'éviter le froid ou l'humidité, ainsi que le contact avec une personne infectée, surtout si vous avez déjà de petits enfants à la maison.

    En raison des changements hormonaux et de l'immunité réduite, le corps de la future femme ne résiste pas bien aux virus. Ne traitez pas les ARVI facilement, toute infection peut nuire au bébé, le traitement ne doit donc être que sous la surveillance d'un médecin.

    Rhume pendant la grossesse: causes et symptômes

    Caractéristiques du développement du rhume pendant la grossesse

    Le rhume a été et reste la maladie la plus courante chez les femmes enceintes. Les principales causes sont les virus et l'immunité réduite..

    Seul un médecin peut déterminer quoi prendre en cas de rhume. Le traitement dépend de la durée de la grossesse et de la gravité de l'évolution de la maladie, des complications et du bien-être d'une femme.

    Avec le début de la grossesse, les changements hormonaux commencent dans le corps de la femme, le niveau de progestérone dans le sang augmente. Cette hormone est conçue pour protéger la grossesse de toutes les manières. Il affaiblit le tonus musculaire ainsi que le système immunitaire de la femme, de sorte que le système ne reconnaît pas l'embryon comme un corps étranger et ne le déchire pas.

    Dans cette situation, une femme devient particulièrement vulnérable, par conséquent, les maladies virales se retrouvent très souvent chez les femmes enceintes.

    Un rhume peut s'accompagner de complications et entraîner des malformations fœtales dans les cas graves et la fixation d'une infection bactérienne.

    Par conséquent, lorsque les premiers signes d'un rhume apparaissent, vous devriez consulter un médecin:

    • Maux de tête et malaise. Avec ces symptômes, la grossesse elle-même et l'ARVI peuvent commencer. Dans certains cas, la faiblesse et les maux de tête indiquent une pression artérielle élevée.
    • Nez qui coule, congestion nasale. Parfois, la rhinite des femmes enceintes apparaît sans autres signes de rhume. Mais avec une décharge abondante du nez, un gonflement sévère et des éternuements, nous pouvons conclure qu'il s'agit toujours d'une infection virale.
    • Maux de gorge, maux de gorge, maux de gorge. Les maux de gorge peuvent aller de légers à coupants. Si la douleur ne permet pas d'avaler normalement, la voix a disparu, vous devez contacter le spécialiste ORL, l'infection peut avoir atteint le larynx.
    • Toux. La toux peut être sèche ou humide, aboyante ou légère, expectorante. Avec une toux prolongée, une toux des muscles abdominaux, ce qui est extrêmement indésirable pendant la grossesse, donc la toux doit être traitée, mais sous la supervision d'un médecin.
    • Température. La fièvre élevée est un symptôme alarmant. Si la température dépasse 37,5 degrés, vous devez en informer votre médecin. Ce symptôme peut indiquer une infection grave et dangereuse..

    Il convient de rappeler que non seulement un rhume, mais aussi une sinusite, une bronchite, une laryngite peuvent commencer avec de tels symptômes, il n'est donc pas recommandé de retarder une visite chez le médecin.

    Traiter la toux et le mal de gorge

    Médicaments sûrs et ordonnances populaires

    Pendant la grossesse, ne pas abuser des vaporisateurs, des pastilles contre la toux et des aérosols. Tous ne sont pas sans danger pour le fœtus, par conséquent, le médecin prescripteur doit prescrire des médicaments et prescrire une posologie.

    Avec une forte accumulation de crachats, des préparations expectorantes peuvent également être prescrites. Les remèdes populaires pour traiter la toux et les maux de gorge ne sont pas non plus complètement sûrs. Ils peuvent provoquer une réaction allergique et augmenter l'enflure. Lorsque les premiers signes d'allergies ou une augmentation de la toux apparaissent, consultez un médecin.

    Médicaments sûrs contre le rhume pendant la grossesse:

    • Sprays pour les maux de gorge. Parmi les sprays sûrs pendant la grossesse, Ingalipt et Hexoral peuvent être distingués. Ingalipt contient un grand nombre d'ingrédients naturels, comme la menthe poivrée et l'huile d'eucalyptus. Il est nécessaire de lire attentivement la composition et d'identifier les composants auxquels il peut y avoir des réactions allergiques. Hexoral contient des substances antiseptiques qui soulagent rapidement l'inflammation de la gorge. Des médicaments similaires sont prescrits à une posologie spécifique. Ils ne sont pas recommandés pour une utilisation de plus de 3-4 jours..
    • Miramistin. Ce médicament est considéré comme sûr pendant la grossesse et pendant la petite enfance. Il supprime rapidement l'inflammation, détruit les virus, les bactéries, certains champignons et a également un effet immunostimulant local. La miramistine irrigue un mal de gorge jusqu'à 3 fois par jour.
    • Inhalation avec de l'eau saline ou minérale. L'inhalation avec un nébuliseur avec une solution saline et sans l'ajout d'autres médicaments est totalement sûre. Ils peuvent traiter à la fois la rhinite et le mal de gorge et d'autres maladies respiratoires. Néanmoins, cette procédure nécessite une consultation avec un médecin, car elle a ses contre-indications. Par exemple, si vous avez des saignements de nez ou de la fièvre, l'inhalation n'est pas recommandée..
    • Rincer. Vous pouvez vous gargariser avec une solution de sel, de soude, une décoction d'herbes. Vous pouvez vous gargariser avec du soda ou du sel à tout moment pendant la grossesse. Il s'agit d'une procédure sûre qui réduit l'inflammation et les rougeurs de la gorge. Il est nécessaire d'utiliser de l'eau bouillie tiède. Vous pouvez également vous gargariser avec une décoction de camomille, de tussilage, de millepertuis, de sauge en l'absence d'allergies. Il n'est pas recommandé de prendre ces herbes à l'intérieur pendant la grossesse..

    Température: que faire?

    Méthodes sûres pour normaliser la température corporelle pendant la grossesse

    Pendant la grossesse, des températures allant jusqu'à 37,2 degrés sont autorisées. Si elle augmente plus haut, une infection virale peut être suspectée..

    La fièvre pendant la grossesse s'accompagne de nombreux symptômes désagréables, par exemple, maux de tête, courbatures, faiblesse, somnolence et délire. Le virus est capable de pénétrer dans le placenta, par conséquent, à haute température et d'autres symptômes d'infections virales respiratoires aiguës, vous devriez consulter un médecin et commencer immédiatement le traitement. La température pendant la grossesse peut également indiquer une pneumonie, une pyélonéphrite et d'autres maladies inflammatoires.

    Plus le traitement commence tôt, moins le risque de complications.

    Comment faire baisser la température pendant la grossesse:

    • Médicaments antipyrétiques. Pendant la grossesse, le paracétamol et les préparations à base de celui-ci sont autorisés. Le paracétamol fait partie de diverses poudres et comprimés pour les symptômes du rhume et de la grippe. Cependant, il n'est pas recommandé de s'y impliquer pendant la grossesse, il suffit de prendre le paracétamol lui-même si la température est supérieure à 38 degrés. Assurez-vous d'informer le médecin de la présence de température, certains cas nécessitent une hospitalisation. Le paracétamol ne doit pas être pris plus de 4 fois par jour. Si la température persiste, consultez immédiatement un médecin. Vous ne pouvez pas prendre d'aspirine ni de médicaments en contenant, car elle peut provoquer des saignements.
    • Reposez-vous et buvez beaucoup. Ces recommandations apparemment dépassées restent très efficaces contre le rhume et la fièvre. Une femme devrait se reposer et boire plus, en particulier une boisson chaude. Il convient de rappeler que pendant la grossesse, vous ne pouvez pas dépasser le débit de liquide autorisé en raison de la forte charge sur les reins. Si vous buvez beaucoup d'eau et du thé chaud, du lait, limitez la quantité d'autres liquides utilisés, tels que les jus, les yaourts, les soupes, etc. En cas de gonflement, consultez un médecin..
    • Ne surchauffez pas. En cas de forte chaleur, des frissons se produisent parfois, une femme enceinte a tendance à se cacher dans une couverture chaude et commence à s'habiller plus chaudement. Cela peut déclencher une augmentation encore plus importante de la température. Vous devez boire un liquide plus chaud, transpirer abondamment, mais ne pas surchauffer.
    • Rubdowns. L'essuyage avec du vinaigre pendant la grossesse peut être fait, mais après avoir consulté un médecin. En aucun cas vous ne devez prendre un bain chaud ou faire planer vos jambes, cela peut déclencher une fausse couche ou une naissance prématurée.

    Nez qui coule pendant la grossesse

    Le traitement du rhume

    La congestion nasale pendant la grossesse inquiète beaucoup la femme enceinte. La raison peut résider dans une infection virale, des allergies ou une rhinite chez la femme enceinte. L'œdème ne permet pas de respirer, de dormir normalement, de manger.

    Un manque d'oxygène affectera négativement la mère et le bébé. En plus du manque d'oxygène, une déshydratation peut survenir, donc le traitement ne doit pas être négligé..

    • Vasoconstricteur tombe. Ces médicaments ne peuvent pas être considérés comme absolument sûrs, on pense qu'ils peuvent provoquer des spasmes des vaisseaux du placenta et ne sont pas recommandés pendant la grossesse. Cependant, un gonflement sévère et un manque d'oxygène ne sont pas moins dangereux. Le médecin peut prescrire un spray pour enfants de type enfants Tizin, enfants Nazivin, Nazol Baby. Ils contiennent la moitié de la quantité de substance active. Il est possible d'utiliser de telles préparations contenant de la xylométazoline, de l'oxymétazoline ou de la phényléphrine en respectant strictement la posologie, c'est-à-dire pas plus de 3 fois par jour et pas plus de 3-4 jours.
    • Broyages à base d'eucalyptus et de menthe poivrée. Actuellement, les pharmacies peuvent trouver un grand nombre de médicaments pour broyer et soulager la respiration. Ils sont appliqués ponctuellement avec de légers mouvements de massage sur les ailes du nez, des tempes et de la poitrine. En aucun cas, vous ne devez utiliser de telles pommades sur les muqueuses, elles peuvent provoquer une brûlure.
    • Réchauffer le nez. Un tel chauffage n'est autorisé qu'avec la pleine confiance qu'il n'y a pas de sinusite purulente. Pour réchauffer l'arête du nez, chauffez un sac de sel dans une casserole et attachez-la à l'arête du nez jusqu'à ce qu'elle refroidisse.
    • Rincer le nez. Le nez peut être lavé avec de l'eau salée, une solution saline ou des sprays spéciaux à base d'eau de mer tels que Aqua Maris, Dolphin. Le lavage est non seulement sûr pendant la grossesse, mais aussi très utile. Ils ne permettent pas la propagation de l'infection, accélèrent la guérison, soulagent l'enflure.
    • Jus et herbes. Vous devez être prudent avec les jus concentrés. Lorsqu'elles sont instillées dans le nez, elles doivent être diluées avec de l'eau et la possibilité d'une réaction allergique prise en compte. S'il est mal utilisé, le jus peut provoquer des brûlures de la muqueuse. Enterrez soigneusement les infusions à base de plantes, car elles peuvent provoquer une réaction allergique sévère.

    Conséquences et danger de rhume

    Vous devez traiter le rhume pendant la grossesse pour éviter les complications.

    La période la plus dangereuse où vous devez surtout vous méfier du rhume est le premier trimestre de la grossesse. À ce moment, le placenta commence à peine à se former, donc la probabilité que le virus pénètre dans le fœtus est plus élevée, tout comme la probabilité d'une fausse couche.

    Toute infection pendant la grossesse peut entraîner une infection intra-utérine du fœtus. Ceci est dangereux en tant que complications lors de l'accouchement et mort intra-utérine. C'est le pire résultat. Bien sûr, il ne faut pas paniquer avec un rhume, imaginer le pire et être nerveux, mais négliger les visites chez le médecin n'est pas non plus recommandé. Dans la plupart des cas, avec la prévention et le traitement compétent et rapide des rhumes, de telles complications peuvent être évitées..

    Un rhume compliqué peut entraîner une hypoxie fœtale et des malformations.

    Après de telles infections graves, une femme, en règle générale, se fait prescrire des tests sanguins supplémentaires, des tests d'urine, ainsi qu'une échographie non planifiée pour s'assurer que tout est en ordre avec l'enfant. Les infections virales peuvent affecter non seulement le fœtus et la grossesse elle-même, mais aussi la femme. La rhinite en l'absence de traitement peut donc être compliquée par une sinusite, qui se transforme rapidement en une forme chronique. La sinusite pendant la grossesse est dangereuse car la traiter avec des antibiotiques (sous forme purulente) n'est pas toujours possible. Dans certains cas particulièrement graves, ils ont recours à une ponction du sinus maxillaire.

    Vidéo utile - Rhume pendant la grossesse: traitement et prévention.

    La rubéole est particulièrement dangereuse pendant la grossesse. Ses symptômes peuvent ressembler à un rhume, mais avec l'ajout d'une éruption rouge, qui est facilement attribuable aux allergies. Seul un médecin expérimenté peut identifier les symptômes de la rubéole. Cette infection peut affecter le fœtus et provoquer des retards de développement..

    Un rhume aux deuxième et troisième trimestres est moins dangereux qu'au premier, mais en l'absence de traitement et d'observation des complications, il n'est pas toujours possible de l'éviter. Par exemple, une infection virale peut provoquer des polyhydramnios, des complications sous forme de maladies des organes génitaux, des maladies chroniques, ainsi que la fixation d'une infection bactérienne. Il est impossible de prédire ce qu'un rhume peut entraîner pendant la grossesse, mais vous pouvez réduire considérablement le risque de complications si vous consultez un médecin à temps et suivez toutes ses recommandations.

    Prévention du rhume pendant la grossesse

    Traiter un rhume pendant la grossesse peut être difficile, surtout au premier trimestre, lorsque presque tous les médicaments sont interdits, il est donc préférable de prendre soin de sa santé à l'avance.

    1. Si la grossesse est planifiée, vous devez commencer à renforcer le système immunitaire avant même la conception. Les médecins recommandent de subir un examen avant la grossesse, de boire des vitamines, de l'acide folique, de s'emporter, de s'abstenir de mauvaises habitudes. Tout cela contribue au fait que pendant la grossesse, une femme est beaucoup plus facile à tolérer des phénomènes désagréables tels que la toxicose, ainsi que moins sensible aux maladies virales.
    2. Une bonne nutrition pendant la grossesse signifie beaucoup non seulement pour l'immunité, mais aussi pour le développement normal de l'enfant, ainsi que pour le travail du tube digestif. Si vous consommez suffisamment de fruits et légumes frais, mangez du poisson, de la viande maigre et évitez les additifs chimiques, vous pouvez éviter un certain nombre de problèmes: hypoxie fœtale, constipation et hémorroïdes, brûlures d'estomac, rhume et même une toxicose sévère.
    3. La future femme devrait s'habiller en fonction de la météo. Pendant la saison froide, n'hésitez pas à vous habiller plus chaudement. Dans la garde-robe de la future mère, il peut y avoir des guêtres et des collants en molleton, des chapeaux chauds et des écharpes. Cela aidera à éviter les maladies virales et l'hospitalisation..
    4. N'oubliez pas la sécurité. La future mère doit prendre soin d'elle-même, il est donc nécessaire de réduire tous les contacts avec les personnes infectées. Cependant, la première fois, il n'est pas toujours possible de déterminer qu'une personne est infectée, alors évitez de vous embrasser avec des copines, n'essayez pas les cosmétiques dans les magasins, en particulier le rouge à lèvres, lavez-vous les mains après les transports en commun, essayez d'utiliser les toilettes publiques le moins possible.

    Malgré le fait que le corps diminue délibérément l'immunité pour maintenir la grossesse, elle peut être renforcée dans le cadre du raisonnable. Vous pouvez boire des médicaments sérieux pour renforcer l'immunité, ainsi que des complexes multivitaminiques, avec l'autorisation d'un médecin.