Image

Rhume pendant la grossesse que le traitement du rhume

Chez les femmes enceintes, l'immunité est réduite, de sorte que le corps ne perçoit pas un ovule fécondé comme un corps étranger. Ainsi, l'embryon a l'opportunité de se développer tranquillement dans le sein de la mère. Mais la femme elle-même devient vulnérable à la plupart des virus et bactéries. En cas d'hypothermie ou lors d'une épidémie de grippe, une femme enceinte peut facilement tomber malade. Pendant cette période, la plupart des drogues sont interdites. Une femme doit savoir comment faire face à la maladie et ne pas nuire au bébé à naître.

Le rhume est un signe de grossesse.

Vous pouvez deviner la grossesse par certains symptômes. Ils ressemblent plus à des signes de rhume. Avec une augmentation des niveaux d'hormones, la température corporelle d'une femme s'élève à 37,5 degrés, un nez qui coule, des courbatures, une somnolence, une léthargie. Cette condition n'est observée qu'aux premiers stades. Plus tard, la femme enceinte revient à la normale.

Premiers symptômes

Avec un rhume, la santé d'une personne se détériore, l'appétit disparaît, une faiblesse et une somnolence apparaissent. La maladie peut être causée par des virus ou des bactéries. Les femmes enceintes peuvent contracter la grippe, le SRAS et les infections respiratoires aiguës. Avec un rhume, le système respiratoire souffre. Une femme malade peut développer une rhinite, une sinusite, une laryngite, une trachéite, une bronchite, une pneumonie.

Les symptômes du rhume:

  • léthargie;
  • rougeur des yeux;
  • nez qui coule
  • gorge irritée;
  • toux;
  • chaleur;
  • mal de crâne;
  • courbatures;
  • la diarrhée;
  • vertiges.

Au 3ème trimestre, la période œdémateuse commence. Les jambes et les bras de la femme enceinte gonflent et de la morve coule du nez. Un tel nez qui coule peut accompagner une femme tout au long de la grossesse. Il ne nécessite pas de traitement.

Parfois, un nez qui coule apparaît en raison d'allergies. Les symptômes peuvent être causés par la nourriture, les détergents et les cosmétiques, le pollen végétal, les poils de chat ou de chien. Pour vous débarrasser des allergies, vous devez identifier l'irritant et essayer de ne plus le contacter. Si les aliments sont à l'origine d'une mauvaise santé, les allergènes alimentaires doivent être exclus de votre alimentation..

Comment ne pas tomber enceinte avec la grippe?

Pour vous protéger contre les infections, vous devez vous graisser le nez avec une pommade oxolinique avant de sortir. Ce remède peut protéger contre la grippe au premier trimestre, lorsque l'utilisation de tout médicament est indésirable..

Au plus fort de l'épidémie, les recommandations suivantes doivent être observées:

  • ne communiquez pas avec les personnes malades;
  • Ne visitez pas les lieux publics
  • rentrer à la maison après une promenade, se gargariser et se rincer le nez;
  • prendre des vitamines et des agents antiviraux.

Les femmes doivent prendre bien soin de leur santé. Habillez-vous chaudement et par temps. Mangez régulièrement et pleinement, mangez beaucoup de fruits et légumes frais.

Que faire en cas d'apparition des premiers signes de rhume

Si une femme constate qu'elle est malade, vous devez vous coucher. Ne faites pas de sport et ne bougez pas trop pendant la maladie. Il est nécessaire de gagner de la force.

Règles pour le traitement du rhume:

  • Ne prenez aucun médicament sans l'avis d'un médecin;
  • appeler le thérapeute à la maison;
  • aérez régulièrement la pièce et faites un nettoyage humide;
  • boire autant de liquide que possible;
  • se gargariser plus souvent, nettoyer le nez;
  • prenez du paracétamol en cas de forte fièvre;
  • appliquer des méthodes traditionnelles de traitement de la maladie.

Vous ne pouvez prendre un antipyrétique qu'après 38 degrés. Si la température est supérieure à 37 degrés, vous devez faire du thé au tilleul et manger des framboises ou des bleuets, râpés avec du sucre. S'il n'y a pas un tel dessert, vous pouvez être traité avec de la confiture. Certes, il contient peu de vitamines. Les framboises et les bleuets sont de bons ateliers de misère qui aident à soulager la chaleur et à éliminer les toxines du corps..

Comment traiter un rhume pendant la grossesse

Vous devez traiter la maladie sous la direction d'un médecin. La future mère doit se rappeler que des médicaments non contrôlés pendant cette période peuvent nuire à la santé de l'enfant à naître.

Ce qui ne peut pas être fait:

  • prenez de l'aspirine - cela peut entraîner des malformations chez le fœtus;
  • se baigner dans un bain à remous;
  • planer les pieds;
  • respirer de l'air froid;
  • marcher pieds nus;
  • utilisez des antibiotiques de votre choix.

Que pouvez-vous obtenir d'un rhume pendant la grossesse:

  • prenez du paracétamol, si vous utilisez un thermomètre - au-dessus de 38 degrés (pas plus de trois comprimés par jour);
  • faire une compresse froide sur le front (humidifier une serviette dans l'eau courante);
  • essuyer les mains et les pieds avec du vinaigre dilué;
  • boire du thé au tilleul avec du miel.

Pendant les rhumes, vous devez essayer de boire toutes les demi-heures, mais petit à petit. À la fois, vous devez boire 70 ml d'eau. Comme boisson, utilisez des tisanes, des jus de fruits, des compotes.

Que peuvent prendre les femmes enceintes avec un rhume

Au cours du premier mois ou de la première semaine de grossesse, vous ne pouvez pas prendre de médicaments. Au 2e et 3e trimestre, le médecin peut prescrire des comprimés contre la toux ou une goutte de rhume. Pendant cette période, le fœtus s'est déjà formé et l'utilisation de médicaments ne lui fera pas de mal.

Traitement des rhumes pendant la grossesse:

  • médicaments à base d'interféron - suppositoires Viferon;
  • antipyrétique - Paracétamol;
  • anti-inflammatoire - ibuprofène;
  • antihistaminiques - Zirtek;
  • vasoconstricteurs - Nazivin;
  • mucolytiques - Linkas, Mukoltin, Herbion;
  • vitamines C, A, E, PP;
  • antibiotiques - Benzylpénicilline, érythromycine.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Kétanal, Diclofénac, Ibuprofène) peuvent être utilisés au 2ème trimestre. L'utilisation de ces fonds peut entraîner des complications: la durée de la grossesse augmente, la coagulation sanguine diminue, la quantité de liquide amniotique diminue. Au 1er et 3ème trimestre, il est interdit d'utiliser NPP.

Traitement de la rhinite

Les femmes enceintes aux premiers stades ne peuvent pas utiliser de gouttes vasoconstricteurs. Nazol, Naphthyzine, Tizin pendant cette période est interdit d'enterrer. Les gouttes peuvent entraîner une accélération du rythme cardiaque du fœtus. Par la suite, cela peut affecter sa santé..

Façons de traiter un nez qui coule dans les premiers stades:

  1. Onguents de cuisine. Faire fondre le miel au bain-marie, ajouter quelques gouttes d'huile végétale et d'ail. Les turunds sont imbibés de pommade et insérés dans les voies nasales.
  2. Gouttes faites maison. Du jus d'aloès pressé ou Kalanchoe est instillé dans chaque narine. Vous pouvez ajouter quelques gouttes de miel. Dans le même but, le jus de betterave est utilisé. Les gouttes soulagent l'enflure et l'inflammation, éliminent le mucus du nez.
  3. La lessive. Le nez est lavé avec une décoction de camomille, propolis, chélidoine. Une solution saline peut être utilisée.
  4. Inhalation de vapeur. Faire bouillir de l'eau, ajouter des gouttes éthérées d'eucalyptus, d'arbre à thé. Avant la procédure, vous devez vous nettoyer le nez et boire une décoction de racine de réglisse pour fluidifier les expectorations.
  5. Massage. Pour éliminer la congestion, massez le nez pendant 10 minutes.
  6. Rinçage. Préparez des teintures à base de plantes à partir de calendula, de sauge, de camomille. Une infusion chaude doit rincer le nasopharynx plusieurs fois par jour.

Il est utile de se rincer le nez avec une solution saline ou de soude. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d'iode à l'eau salée. Sur un verre de liquide, prenez une cuillère à café de sel ou de soda.

Pour se laver le nez, utilisez une théière pour le brassage. L'eau doit être chaude, mais pas chaude. La procédure se fait 2 ou 3 fois par jour. Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des produits de lavage prêts à l'emploi, par exemple, Aquamaris, Aqualor, Dolphin.

Au 2ème et 3ème trimestre, le nez peut être instillé avec des gouttes de Pinosol, Sinupret, Nazivin. Pendant cette période, il est autorisé d'utiliser des antibiotiques si la femme enceinte présente une sinusite purulente. Les plus sûrs sont l'azithromycine, la spiramycine.

Traitement contre la toux

Devenue malade, une femme doit prendre toutes les mesures pour se rétablir. Le symptôme le plus dangereux d'un rhume pendant la grossesse est la toux. À cause de cela, le tonus de l'utérus augmente, une naissance prématurée, une fausse couche, des saignements utérins peuvent survenir et l'enfant peut souffrir d'une privation d'oxygène ou développer une infection intra-utérine..

Médicaments contre le rhume pendant la grossesse et la toux:

  • Mukoltin, sirop de racine d'Althea, Herbion - de la toux sèche en 1 trimestre;
  • Bronchipret, Doctor Tice - pour la toux humide aux premiers stades;
  • Eucabale, Gedelix, Bronchicum - de la toux sèche au 2ème et 3ème trimestre;
  • Stoptussin Fito, Doctor Tice, Herbion, Linkas - pour la toux humide au 2e et 3e trimestre.

Quels médicaments ne doivent pas être pris par les femmes enceintes:

La toux est particulièrement dangereuse au début de la grossesse. Pendant cette période, la pose des organes de l'enfant à naître a lieu. Une infection ou un médicament peut provoquer des problèmes de développement fœtal. La toux peut entraîner une hypoxie, un décollement placentaire et une fausse couche. Au 2e trimestre, les virus sont difficiles à traverser le placenta. Cependant, des quintes de toux fréquentes peuvent augmenter le tonus utérin. Au cours des derniers mois, le placenta vieillit et les toxines et médicaments dangereux utilisés par la mère peuvent le traverser..

Comment traiter un mal de gorge?

Pendant la grossesse, la gorge est traitée avec des rinçages fréquents. La procédure est effectuée toutes les 30 minutes. Se gargariser avec un nez qui coule et une toux. Cette procédure aide à adoucir le mucus qui s'y forme et à apaiser la gorge irritée par les attaques fréquentes..

Si une femme souffre d'angine de poitrine, vous pouvez utiliser des herbes médicinales pour rincer. Sur un verre de liquide, prenez une cuillère à soupe de sauge ou de camomille, de calendula, de millepertuis. Avec l'angine de poitrine, vous ne pouvez pas vous gargariser avec des solutions de soude et de sel. Le liquide ne doit pas être trop chaud.

En plus du rinçage, la gorge peut être lubrifiée avec de l'huile d'arbre à thé ou de l'argousier. Pendant cette période, vous devez boire du lait avec du beurre. Il faut refuser l'utilisation du miel, cela irrite la muqueuse.

Avec l'angine de poitrine, la pharyngite, l'amygdalite pendant la grossesse, les médicaments contenant de l'alcool ne peuvent pas être utilisés. Il est interdit d'enduire la gorge de propolis. N'utilisez pas les sprays Stop et les sprays Yoks.

Certains médicaments peuvent être prescrits aux femmes enceintes. La chlorhexidine est utilisée pour se gargariser. Avec l'angine de poitrine, Miramistin Spray est prescrit. Au 2ème trimestre, la gorge peut être lubrifiée avec Lugol. En cas de douleur intense, vous pouvez dissoudre les sucettes Lizobact ou Laripront.

Traitement de la toux avec des remèdes populaires

À la maison, le rhume peut être traité par des inhalations, des teintures à base de plantes, des compresses, des gargarismes. Toutes les procédures physiothérapeutiques pour les femmes enceintes ne sont pas autorisées.

Ce qui ne peut pas être fait:

  • mettre des banques;
  • réchauffer les poumons avec des enduits à la moutarde;
  • planer les pieds.

Les inhalations pendant la grossesse sont mieux effectuées avec un nébuliseur. Comme solution pour la procédure, vous pouvez utiliser de l'eau minérale (Borjomi, Narzan). Comme prescrit par le médecin, vous pouvez utiliser Lazolvan, Mukaltin.

S'il n'y a pas d'appareil, vous pouvez respirer au-dessus de la vapeur. Pour ce faire, versez 2 litres d'eau dans la casserole, portez à ébullition et dissolvez-y une cuillerée de soda. La vapeur ne doit pas être trop chaude. La température de la solution est de 40 degrés. En plus du soda, des herbes médicinales (sauge, camomille, millepertuis) peuvent être ajoutées à l'eau. Vous devez respirer de la vapeur pendant environ 5 à 10 minutes une fois par jour, de préférence avant le coucher. Vous ne pouvez pas vous couvrir la tête avec une serviette. L'inhalation est interdite lorsqu'une femme a de la fièvre..

Assurez-vous de vous gargariser. Pour une procédure, 1 tasse de liquide est prise. Il est conseillé de se gargariser après avoir mangé. Cette procédure peut être effectuée 4 à 7 fois par jour. Se gargariser avec du soda, une décoction de camomille, de tilleul, de plantain. 1 cuillère à café d'herbe est prise dans un verre d'eau.

Le miel aide à tousser. Vous pouvez l'ajouter au lait. Du beurre est ajouté à la solution préparée. Ce mélange apaise une gorge irritée..

Avant de vous coucher, vous pouvez faire une compresse contre la toux à partir d'une feuille de chou et de miel. La feuille est bouillie dans l'eau pendant 5 minutes, puis appliquée sur la poitrine. Vous devez d'abord le graisser avec du miel. La compresse est laissée une nuit. Le matin, vous pouvez remarquer que le mucus a commencé à mieux s'éclaircir. La compresse favorise une élimination plus rapide des expectorations accumulées dans les bronches.

Le jus de toux aide le radis noir et le miel. Préparez le produit avant utilisation. Pour fluidifier le mucus dans les bronches, vous devez prendre une cuillerée du mélange trois fois par jour.

Aide à faire face au rhume et à un remède populaire comme le lait à la sauge. Le mélange est préparé avant le coucher. À 300 ml de lait, ajoutez une cuillère à soupe d'herbe. Le mélange doit être bouilli pendant cinq minutes, mais pas plus, filtrer et boire quand il a refroidi à température ambiante.

Les oignons et l'ail aideront à tuer l'infection. Vous pouvez râper les légumes, ajouter du miel et prendre une cuillère à café trois fois par jour. La bouillie d'oignons ou d'ail peut être placée sur une soucoupe et posée sur une table de chevet près du lit. Il est bon de respirer par paires de ces plantes pendant le sommeil..

Le thé au gingembre et au citron aide à tousser. Pour le préparer, faites bouillir de l'eau (200 ml), ajoutez une cuillère à café de racine de gingembre râpé, une tranche de citron et de miel.

Il est utile de manger du bouillon de poulet pendant la maladie. Il réduit les symptômes de la toux, améliore la condition. Vous pouvez y ajouter plus d'oignon, de poivre, d'aneth et d'ail..

Conséquences et danger de rhume

Comment un rhume affectera un enfant à naître, pas un seul médecin ne peut le dire. Si une femme est malade au début ou à la fin de la grossesse, l'infection peut pénétrer dans le placenta et affecter le développement du fœtus. Pas moins dangereux pendant cette période et les drogues. L'utilisation de certains médicaments peut entraîner un déséquilibre hormonal. Les troubles métaboliques chez la mère conduisent parfois au développement de pathologies chez l'enfant.

Si une femme s'inquiète des complications, elle peut faire des tests. Vous pouvez vérifier dans quel état le liquide amniotique et s'il y a des anomalies chez le fœtus. Certes, après une telle analyse, vous devrez faire un choix - quitter l'enfant ou se faire avorter. Toutes les femmes ne sont pas prêtes à décider du sort de leur bébé. Des violations pas toujours identifiées peuvent entraîner des problèmes de santé de l'enfant.

La nature elle-même sait quand mettre fin à une grossesse. En cas de problème, une femme fait une fausse couche. S'il n'y a pas de menace et que l'analyse générale du sang et de l'urine est normale, vous ne pouvez pas toucher le fœtus et le laisser se développer tranquillement. Après tout, toute intervention dans une vie de nouveau-né peut avoir des conséquences.

La prévention

Le rhume pendant la grossesse ne se produira pas si des mesures de précaution sont prises. Pendant l'épidémie de grippe, vous ne devez pas visiter les lieux publics ni entrer en contact avec des personnes malades. En arrivant à la maison, assurez-vous de vous laver les mains avec du savon, de vous rincer la bouche et le nez avec une solution saline.

Si des parents malades vivent dans la maison, vous devez aérer régulièrement la pièce et essayer de ne pas leur parler. La pièce peut être «quartzisée» avec une lampe UV. Aux premiers symptômes de la maladie, consultez un médecin. Un rhume n'est dangereux que s'il n'est pas traité.

Pendant l'épidémie, il est conseillé de ne pas consulter un gynécologue. Après tout, vous pouvez être infecté en attendant un rendez-vous dans le couloir d'une clinique prénatale. Il peut y avoir des femmes malades à proximité. Dans de tels cas, il est préférable d'appeler votre médecin et de reporter le rendez-vous à un autre jour..

Certains médecins conseillent de se faire vacciner contre la grippe. Aux premiers stades, la vaccination n'est pas recommandée. Il y a toujours une chance que la personne vaccinée attrape toujours le virus. Afin de ne pas tomber malade, il est préférable de renforcer votre système immunitaire.

Renforcez l'immunité des manières suivantes:

  • tous les jours pour être au grand air, se promener dans un parc ou un jardin, où il y a beaucoup d'arbres et de plantes;
  • manger des fruits et légumes frais, de la viande, du poisson, du lait, des noix;
  • essayez de ne pas vous soucier de rien;
  • réagir calmement à une situation stressante;
  • reposez-vous davantage, dormez au moins 8 heures par jour.

Si une femme est malade, vous devez immédiatement vous coucher et appeler un médecin à la maison. Pendant la maladie, il est nécessaire de boire autant d'eau que possible. Il vaut mieux être traité avec des remèdes populaires. L'utilisation de produits pharmaceutiques doit être différée jusqu'à la livraison.

Froid pendant la grossesse: traitement et prévention

C'est pourquoi les femmes enceintes ont tendance au rhume, ainsi qu'à l'exacerbation des maladies chroniques des voies respiratoires supérieures. Selon diverses sources, l'incidence des rhumes, des infections respiratoires aiguës ou des infections virales respiratoires aiguës pendant la grossesse est de 55 à 82%.

Comment un rhume affecte la grossesse?

Toutes les femmes enceintes, sans exception, sont intéressées par la réponse à la question principale: un rhume est-il dangereux pendant la grossesse? Et surtout - un rhume au premier trimestre de la grossesse.

Un rhume est le résultat d'une exposition au corps d'une des variétés d'infection à adénovirus. Alors que les médecins ne peuvent pas dire comment tel ou tel type d'adénovirus, qui a été détecté par la future femme, se reflète dans le développement du fœtus. Mais absolument tous les obstétriciens-gynécologues sont d'accord sur une chose: la façon dont un rhume affecte la grossesse dépend, tout d'abord, de sa durée.

Un rhume dans les premières semaines de grossesse est le plus dangereux, car c'est durant cette période que sont posées les bases du port normal d'un bébé en bonne santé. Un rhume à 1 semaine de grossesse et un rhume à 2 semaines de grossesse (alors que la plupart des femmes ne savent pas encore qu'elles sont «en position») peuvent entraîner une fausse couche. Un rhume à 3 semaines de gestation est également très indésirable, car juste à ce moment, l'implantation de l'œuf fœtal dans la paroi utérine se produit et il n'a aucune protection (il n'y a pas encore de placenta).

Toute infection et exacerbation de maladies, ainsi qu'un rhume à 4 semaines de grossesse, au début de la formation du placenta, peuvent provoquer son détachement avec saignement et interruption d'une grossesse non développée. Selon les statistiques médicales, en raison du rhume et du SRAS dans les premiers stades de 13 à 18% des grossesses sont interrompues prématurément.

Un rhume à la 5e semaine de grossesse et un rhume à la 6e semaine de grossesse coïncident avec le stade auquel le fœtus forme le tube neural, et la maladie de la future mère peut provoquer des anomalies du système nerveux central chez l'enfant.

Un rhume à la 7e semaine de grossesse, un rhume à la 8e semaine de grossesse et un rhume à la 9e semaine de grossesse - si une femme enceinte a le nez bouché et de la fièvre pendant la maladie - cela affecte le flux d'oxygène vers le fœtus, dans lequel se produit la formation d'organes internes. Une carence en oxygène entraîne une hypoxie fœtale et un risque élevé de retard de développement.

Un rhume à 10 et 11 semaines de grossesse survient à un moment où la plupart des organes vitaux du bébé à naître se sont non seulement formés, mais commencent également à fonctionner. Et un rhume enceinte, surtout sous une forme sévère avec une forte fièvre, augmente le risque que les toxines produites par les virus atteignent le fœtus. Cela est particulièrement vrai pour la grippe: les femmes enceintes atteintes de cette maladie sont très susceptibles de donner naissance à des bébés prématurés ou de faible poids à la naissance, ainsi que de développer une hydrocéphalie ou un vieillissement prématuré du placenta. Les mêmes facteurs s'appliquent également lorsque la femme enceinte a un rhume à 12 semaines de grossesse ou un rhume à 13 semaines de grossesse.

Le deuxième trimestre de la grossesse commence et on pense qu'un rhume au deuxième trimestre de la grossesse ne provoque aucune pathologie périnatale. Cependant, un rhume à la 14e semaine de grossesse, un rhume à la 15e semaine de grossesse et un rhume à la 16e semaine de grossesse peuvent provoquer des processus inflammatoires dans le corps du bébé à naître - en raison de l'action de l'infection sur le placenta.

Bien que, en effet, le rhume au deuxième trimestre de la grossesse et le rhume au troisième trimestre de la grossesse ne puissent plus affecter si directement les organes de l'enfant de manière si grave qu'ils provoquent leurs anomalies.

Cependant, un rhume à la 17e semaine de grossesse, un rhume à la 18e semaine de grossesse et également un rhume à la 19e semaine de grossesse sont dangereux pour le fœtus en raison de l'intoxication du corps d'une femme dont la température + 38 ° C et au-dessus ne baisse pas pendant plusieurs jours et l'appétit disparaît complètement. Le développement intra-utérin de l'enfant se poursuit, et pour cela, il a besoin d'oxygène et de nutriments, ce qui manque à la mère froide.

De plus, avec une température corporelle élevée, un rhume à la 20e semaine de grossesse, un rhume à la 21e semaine de grossesse, un rhume à la 22e semaine de grossesse et un rhume à la 23e semaine de grossesse (bref, tout le deuxième trimestre) peuvent entraîner la défaite du placenta par le virus, ce qui entraîne souvent pathologie de l'insuffisance placenta-foetoplacentaire. Et les virus contribuent à l'activation des foyers d'infection, qui sont cachés dans le corps d'une femme enceinte.

Un rhume en fin de grossesse a ses conséquences négatives. Un rhume à 32 semaines de gestation et jusqu'à la fin de la gestation s'accompagne d'une pression d'un utérus considérablement élargi sur tous les organes environnants - en particulier sur le diaphragme. Très souvent, les femmes enceintes se plaignent d'essoufflement et même de douleur sous les côtes lors de la respiration. Et avec une toux froide, tous les muscles respiratoires, le diaphragme et les muscles abdominaux se resserrent; tandis que le mouvement saccadé du diaphragme affecte le fond de l'utérus, dont l'utérus est tonique. Et cela peut conduire à une naissance prématurée. C’est pourquoi un rhume est dangereux à 35 semaines de gestation.

Un rhume à 36 semaines de gestation et une augmentation significative de la température lors d'un rhume sont lourds de décollement du placenta et de décharge prématurée de liquide amniotique (liquide amniotique). Et avec un rhume à 37 semaines de gestation, des agents pathogènes peuvent pénétrer dans le liquide amniotique (que le fœtus absorbe systématiquement).

Il est facile d'imaginer comment un rhume à 38 semaines de grossesse ou un rhume à 39 semaines de grossesse peut affecter un enfant. Il est clair qu'avec un fort nez froid et bouché de sa mère, il reçoit moins d'oxygène. Aux stades ultérieurs de la grossesse, l'hypoxie intra-utérine du fœtus s'exprime à la fois par sa faible activité et par sa mobilité excessive. Ce dernier conduit à l'enchevêtrement du cordon ombilical. Un enchevêtrement serré répété du cordon ombilical est la principale raison de l'arrêt complet de l'oxygène de l'enfant et de l'arrêt de son approvisionnement en sang...

Enfin, principale conséquence du rhume à la 40e semaine de grossesse: la naissance du bébé tant attendu aura lieu au service d'observation. Ce service est destiné aux femmes en travail qui ont de la fièvre (au-dessus de + 37,5 ° C), qui présentent des symptômes d'infections respiratoires aiguës ou de grippe, diverses infections du canal génital, sont porteuses du virus de l'hépatite. Et l'enfant - immédiatement après sa naissance - est isolé de la mère.

Soit dit en passant, la grossesse après un rhume n'a généralement pas de conséquences négatives. Et un rhume guéri en temps opportun pendant la planification de la grossesse - en particulier.

Les symptômes du rhume pendant la grossesse

Les premiers symptômes d'un rhume pendant la grossesse ne sont pas différents des signes de cette maladie dans une partie non enceinte de l'humanité. Il s'agit d'un malaise général et de maux de tête, puis un nez qui coule commence, il fait mal à la gorge et est douloureux à avaler, la température corporelle augmente légèrement. La température peut augmenter jusqu'à + 38,5 ° C, bien qu'un rhume pendant la grossesse sans fièvre (ou avec une fièvre de faible intensité) soit beaucoup plus fréquent.

La toux et les symptômes d'intoxication générale, qui se manifestent sous forme de faiblesse, de perte d'appétit et de somnolence, peuvent rejoindre un écoulement nasal. La maladie dure de 5 à 12 jours. Si vous ne suivez pas le traitement d'un rhume pendant un certain temps, des complications sont possibles: pharyngite, sinusite ou bronchite.

Traitement du rhume pendant la grossesse

Il est nécessaire de commencer le traitement du rhume pendant la grossesse dès les premiers signes de maladie. Et rappelez-vous que pendant la période de grossesse, la plupart des médicaments, y compris les comprimés contre la toux. Leur utilisation doit être traitée avec beaucoup de soin..

Par exemple, les gouttes, la pommade et le spray d'acétate d'alpha-tocophérol ont également un effet antiviral, immunomodulateur et antiprolifératif. Il est utilisé dans le traitement de diverses maladies infectieuses et inflammatoires des adultes et des enfants (y compris les nouveau-nés). Sous forme de pommade, Viferon pendant la grossesse avec un rhume est utilisé pour traiter les lésions herpétiques de la peau et des muqueuses. La pommade est appliquée en couche mince sur les zones affectées de la peau 3-4 fois par jour pendant 5-7 jours.

Froid pendant la grossesse 1 trimestre

Le rhume est-il dangereux pendant la grossesse au premier trimestre, comment être traité

Un rhume au premier trimestre de la grossesse est toujours une excitation particulière pour une femme pour qui cet enfant est très désirable. Comment agir en cas de maladie? Comment prévenir les effets négatifs sur l'enfant?

Mais pour commencer, pourquoi un rhume pendant la grossesse 1 trimestre provoque-t-il parfois la panique? Et le fait est que dans les premières semaines après la conception, il y a une énorme chance d'avortement spontané. Selon les statistiques, les grossesses congelées et les fausses couches se produisent dans tous les huit cas jusqu'à 12 semaines. Et c'est là que les raisons exactes de cela n'ont pas été identifiées. Et s'il y a des problèmes de santé, alors encore plus souvent.

Est-il dangereux d'avoir un rhume pendant la grossesse au cours du premier trimestre spécifiquement dans votre cas? Vous ne pourrez pas le dire tout de suite. Même pour les femmes qui ont eu un ARVI dans les premières semaines et après l'avortement, on ne peut pas dire avec 100% de certitude qu'il s'agit d'une maladie. Après tout, les embryons meurent chez les femmes en bonne santé. La raison en est des anomalies génétiques chromosomiques sévères, ainsi qu'un manque d'hormone progestérone chez la mère, la présence de néoplasmes dans l'utérus, une infection chronique, etc..

Théoriquement, le danger d'un rhume au premier trimestre de la grossesse n'est rien si l'embryon continue de se développer. Étant donné que si, dans les premières semaines après la conception, ses blessures graves se produisent, tout se termine spontanément, le saignement commence. Si le médecin diagnostique la croissance de l'utérus, une échographie détermine la taille de l'embryon en fonction de son terme et toujours avec un rythme cardiaque, vous pourrez vous détendre. Plus précisément, il sera possible de prédire les conséquences possibles d'un rhume pendant la grossesse au premier trimestre lors du premier dépistage. Il s'agit d'une telle étude, qui comprend une étude par ultrasons et un test sanguin biochimique. Et selon les résultats de cet examen, un programme spécial calcule le risque d'anomalies chromosomiques. Mais même sans cette erreur de calcul, souvent tout est clair grâce à l'échographie. Avec cette étude, le médecin peut identifier les malformations fœtales macroscopiques.

Soit dit en passant, ces malformations peuvent provoquer non seulement des maladies virales graves (le plus souvent), mais également des médicaments contre le rhume pendant la grossesse au cours du premier trimestre. Après tout, de nombreux médicaments ont un effet toxique. Vous ne pouvez pas utiliser certains antibiotiques, que beaucoup utilisent traditionnellement pour accélérer le processus de guérison. C'est pourquoi toutes les femmes qui planifient un enfant et qui ont déjà des relations sexuelles sans utiliser de contraceptifs doivent consulter un médecin avant de commencer à prendre tout médicament..

Beaucoup croient que le traitement d'un rhume au cours du premier trimestre de la grossesse avec des remèdes populaires est beaucoup plus sûr et peut être effectué sans restrictions. Mais ce n'est pas le cas non plus. Si dans le cas des médicaments leur effet est connu avec précision, décrit dans les instructions, les effets secondaires et les contre-indications ne deviendront pas des nouvelles, alors personne n'a soigneusement étudié les herbes. Par conséquent, si nous effectuons déjà un tel traitement contre le rhume pendant la grossesse au premier trimestre, ne les prenez pas à l'intérieur. Par exemple, de l'utilisation locale d'une décoction de calendula pour se gargariser, il n'y aura certainement aucun mal. La sauge, la camomille sont également souvent utilisées à cette fin..

Comment et comment traiter un rhume au premier trimestre est-il encore possible? La thérapie doit être symptomatique. Par exemple, si la température dépasse 38,5 degrés, il sera prudent de prendre du paracétamol. En toussant, il est préférable d'utiliser une boisson chaude. Et seulement dans le cas d'une évolution prolongée, vous pouvez réfléchir avec votre médecin à un traitement médical. Eh bien, d'un froid, des vaporisations nasales avec une solution saline ou de l'eau de mer aideront.

Quelle est la prévention du rhume pendant la grossesse, que faire pour ne pas être infectée? Tout est élémentaire - ne communiquez pas avec les personnes qui toussent, éternuent, se bouchent le nez. Moins visiter les lieux publics et les cliniques. Il est conseillé de ne pas voyager en transports en commun. Eh bien, ou dans des cas extrêmes, portez un masque médical là-bas. À votre arrivée, lavez-vous soigneusement les mains à l'eau et au savon. Eh bien, à l'extérieur de la maison, ne touchez pas vos mains avec votre visage, car c'est sur les mains de la personne que le plus de germes se déposent.

Il existe un autre moyen de prévenir le rhume au début de la grossesse - c'est d'augmenter l'immunité. Mais non seulement à l'aide de certaines préparations spéciales, mais avec une bonne nutrition, l'utilisation de légumes aux propriétés bactéricides, par exemple, les oignons, l'ail, le gingembre.

Bien sûr, il vaut mieux avoir une grossesse saine. Mais s'il arrivait que vous tombiez malade - ne vous découragez pas. Cela se produit avec presque toutes les femmes enceintes. Mais dans la plupart des cas, les bébés ne souffrent pas du rhume d'une mère.

Comment traiter la toux et le nez qui coule pendant la grossesse: quels médicaments peuvent

Traitement et conséquences du SRAS et de la grippe pendant la grossesse

Irina Chesnova candidate aux sciences historiques, psychologue familiale, auteure de livres pour parents

La grippe pendant la grossesse, en particulier aux premiers stades, beaucoup ont peur - mais le SRAS, ou un rhume, est souvent porté sur leurs pieds, et en vain. Comment se comporter si un virus vous a attaqué pendant la grossesse? Quels médicaments peuvent être utilisés pendant la grossesse pour soulager la toux, le nez qui coule, le mal de gorge? Voici un guide détaillé pour traiter le rhume et la grippe pendant la grossesse.

Les premiers signes du SRAS, ou d'un rhume, sont connus de tous: il s'agit d'un malaise général, d'un mal de gorge, d'une congestion nasale, parfois de toux et de fièvre. Le SRAS, en règle générale, se développe progressivement, de sorte qu'il peut être arrêté, comme on dit, "à la périphérie" - boire du thé avec du citron et du miel, mettre des chaussettes en laine et se coucher. 2-3 jours en position horizontale avec une boisson abondante (thé, boisson aux fruits) sont capables de faire un miracle.

La grippe commence toujours de façon soudaine et aiguë: la température monte rapidement à 38–40 ° C, une faiblesse sévère, des courbatures, des maux de tête, des étourdissements, des frissons, souvent des nausées et une photophobie apparaissent. Puis les phénomènes catarrhaux se rejoignent - congestion nasale, toux. Il est déjà impossible d'arrêter le développement de la maladie. La température élevée tient pendant plusieurs jours.

Un rhume ou une grippe pendant la grossesse affecteront-ils un bébé à naître??

Si vous prenez soin de vous et êtes traité correctement, il est peu probable que l'ARVI nuise au bébé. Cependant, dans le cas de la grippe, cela n'est hélas pas exclu. Le plus grand danger est la grippe dans les premiers stades de la grossesse (jusqu'à 12 semaines, lors de la ponte des organes et des tissus de l'enfant à naître). Mais, en règle générale, dans ce cas, la loi bien connue «tout ou rien» est déclenchée: c'est-à-dire que la grippe provoque des malformations incompatibles avec la vie, puis la grossesse prend fin, ou le virus n'a pas d'effet spécial sur le bébé et la grossesse se développe avec succès.

Après 12 semaines de grossesse, lorsque tous les organes du bébé à naître se sont formés, l'infection ne peut plus provoquer de malformations macroscopiques. Cependant, le virus de la grippe réduit considérablement l'immunité, et dans ce contexte, les maladies chroniques de la femme enceinte peuvent s'aggraver ou des complications se développer, qui, en règle générale, affectent à la fois le déroulement de la grossesse et l'état du bébé. Par conséquent, prenez soin de vous.

Afin de ne pas s'inquiéter, il est conseillé aux femmes enceintes de faire un «triple test» (dépistage biochimique de l'AFP, de l'hCG et de l'œstriol libre) pendant des périodes de 16 à 20 semaines - si la grippe a été transférée dans la première moitié de la grossesse. S'il s'est produit au cours du deuxième ou du troisième trimestre de la grossesse, après la récupération, pour clarifier l'état du bébé, vous devez faire une échographie, une dopplerométrie et un CTG (après 32 semaines), et également faire un test sanguin et urinaire.

Que faire avec les premiers symptômes de la grippe ou du SRAS

Il est très important de vous écouter constamment pour commencer le traitement, uniquement lorsque vous vous sentez mal. Si vous pensez que vous avez attrapé un ARVI ou la grippe, l'essentiel est de ne pas paniquer et de ne pas désespérer. Appelez votre médecin ou appelez le thérapeute local à la maison, prenez un congé de maladie. Votre bien-être et la santé du futur bébé sont désormais plus importants que tout problème de temps au travail.

Un examen médical est également nécessaire car sous couvert d'infections virales respiratoires aiguës, des maladies graves telles que l'amygdalite et la mononucléose infectieuse (une maladie virale aiguë caractérisée par de la fièvre, des douleurs dans les muscles et les articulations, des dommages à la gorge, une inflammation des ganglions lymphatiques, une hypertrophie du foie et / ou de la rate) peuvent être cachées.

Ne jamais se soigner soi-même. Même un moyen apparemment inoffensif avec une utilisation incontrôlée peut être nocif. Par conséquent, ne prenez que ce que le «médecin vous a prescrit» et suivez des recommandations simples pour soulager votre état.

  • Assurez-vous d'aller vous coucher et d'y rester autant que vous en avez besoin. Maintenant, vous avez besoin d'une paix totale.
  • S'il fait froid, enfilez des chaussettes chaudes. N'oubliez pas que les femmes enceintes ne devraient pas faire monter les pieds et prendre des bains chauds.
  • Ventilez la pièce plus souvent (cela réduit la concentration de virus pathogènes dans l'air et la poussière de la pièce). Demandez à votre famille de faire un nettoyage humide quelques fois par jour ou de mettre un humidificateur dedans - il sera beaucoup plus facile de respirer.
  • Il est très important de boire beaucoup - thé au citron, lait chaud avec du miel, boissons aux fruits aux canneberges ou aux airelles, compote de fruits secs, infusion d'églantier, décoction de baies et de feuilles de framboise, thé au tilleul, jus de pamplemousse ou simplement eau chaude.
  • Très probablement, vous ne voudrez pas manger, mais si votre appétit n'est pas éteint, vous devriez privilégier les aliments légers et sains - poisson, produits laitiers, légumes et fruits.

Comment traiter la toux et le nez qui coule pendant la grossesse: ce qui peut, ce qui ne peut pas?

Les inhalations de vapeur sont utiles. Respirez sur les pommes de terre, juste une casserole avec de l'eau bouillante ou utilisez un inhalateur (nébuliseur). Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser une décoction de calendula, de camomille, de menthe ou de mélanges d'inhalation prêts à l'emploi vendus dans les pharmacies.

Pour soulager les maux de gorge, les rinçages aident - avec une solution de furatsiline (1 comprimé pour 150 ml d'eau), une solution de sel (1 cuillère à café) avec de l'iode, des infusions ou des décoctions d'herbes (camomille, eucalyptus ou calendula). Rincer souvent - une fois toutes les 2 heures. En outre, dans le traitement des infections virales respiratoires aiguës et de la grippe pendant la grossesse, vous pouvez utiliser des sprays Tantum Verde ou Hexoral, et Strepsils, Lizobakt et Faringosept peuvent être utilisés comme bonbons..

Pour le traitement de la toux pendant la grossesse, les collections de seins et les médicaments naturels conviennent - Gedelix, Prospan, Doctor Mom, homéopathique Stodal. Cependant, tous les médicaments ne peuvent être pris qu'après avoir consulté un médecin, car dans votre cas particulier, ils peuvent ne pas convenir.

Avec un nez qui coule pendant la grossesse, Pinosol, le spray homéopathique Euphorbium Compositum, des solutions d'eau de mer ou une solution saline normale (solution de chlorure de sodium, 0,9%), qui peuvent être achetés à la pharmacie, aident. En ce qui concerne les gouttes vasoconstrictives dans le nez, qui facilitent la respiration, il faut absolument consulter un médecin, car leur utilisation pendant la grossesse est indésirable: un surdosage peut provoquer une augmentation de la pression artérielle et un rythme cardiaque rapide. De plus, les gouttes vasoconstrictives créent souvent une dépendance, ce qui est alors très difficile à éliminer..

Il est nécessaire de réduire la température pendant la grossesse uniquement si elle dépasse 38,5 ° C. Vous pouvez essuyer avec de l'eau fraîche, boire du thé avec de la confiture de framboises maison ou prendre un médicament contenant du paracétamol au dosage indiqué dans les instructions. L'aspirine, l'ibuprofène, la codéine, ainsi que les analgésiques complexes, qui incluent ces substances, ne doivent pas être bu, car ils peuvent avoir un effet négatif sur le développement du bébé et augmenter le risque de saignement. De médicaments tels que "Teraflu", "Coldrex", il est également recommandé de refuser.

Pour le traitement de la grippe, des infections virales respiratoires aiguës et du renforcement de l'immunité, les médecins conseillent parfois les suppositoires Viferon (à une dose de 150 000 UI et pas avant le deuxième trimestre de la grossesse). Appliquer 1 suppositoire 2 fois par jour après 12 heures par jour. La durée du traitement est de 5 à 10 jours.

Vous pouvez être traité pour la grippe et le SRAS avec des remèdes homéopathiques, mais un médecin homéopathe expérimenté devrait vous les recommander..

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.

Traitement du rhume pendant la grossesse 1 trimestre, recommandations et conseils généraux

Comment et quoi faire pendant la grossesse? Presque toutes les femmes enceintes sont confrontées à cette question, car seules quelques femmes parviennent à ne pas tomber malades pendant neuf mois. Un rhume est particulièrement dangereux pendant la grossesse 1er trimestre - le traitement de la maladie doit être très prudent, car le premier trimestre est une période importante dans la formation du fœtus..

Les raisons peuvent être de mauvaises conditions météorologiques, des explosions de maladies virales et un affaiblissement général du corps, mais les conséquences sont toujours les mêmes: écoulement nasal, toux, mal de gorge et forte fièvre.

Et si auparavant vous pouviez faire face à ces symptômes simplement en buvant une cure d'antiviraux, la plupart d'entre eux sont désormais strictement interdits: leurs composants peuvent nuire au développement du fœtus et au déroulement de la grossesse dans son ensemble, entraînant diverses complications.

Froid pendant la grossesse 1 trimestre de traitement avec des médicaments

La pharmacologie ne s'arrête pas, de plus en plus de médicaments sont développés et commercialisés chaque année pour soulager les symptômes.

Ce sont principalement des médicaments créés à base d'ingrédients à base de plantes, de divers remèdes homéopathiques et de médicaments antipyrétiques doux, qui peuvent également être utilisés pour abaisser la température chez les nouveau-nés..

  1. Pour faciliter la respiration et éliminer les agents pathogènes de la muqueuse nasale, les médecins prescrivent souvent des gouttes nasales de comprimés AquaMaris ou Sinupret. Ils sont fabriqués à base de composants naturels et n'ont pas d'impact négatif..
  2. La toux et la transpiration dans la gorge sont capables d'éliminer les pilules à base de racine de réglisse et de thermopsis, le plus souvent c'est Mukaltin, et de soulager la chaleur intense - Paracétamol.
  3. L'aflubine est souvent prescrite comme agent antiviral commun qui fournit un effet antiviral complet sur le corps.

Traitement des rhumes pendant la grossesse avec des méthodes folkloriques au 1er trimestre

Beaucoup de femmes qui tombent malades au premier trimestre recourent à un traitement ARVI avec des remèdes populaires. Il peut s'agir de teintures et décoctions préparées à base de plantes médicinales, capables de soulager les principaux symptômes et d'accélérer la récupération.

  1. Deux cuillères à soupe. cuillères à soupe de framboises séchées et de feuilles de tussilage et 1 cuillère à soupe. ajouter une cuillerée d'origan avec deux verres d'eau bouillante et faire bouillir pendant 5 minutes. Buvez-le chaud toute la journée. Les composants qui composent cette boisson ont un effet anti-inflammatoire et anti-toxique élevé et sont capables de stopper les premiers symptômes de la maladie;
  2. Avec un rhume sévère, l'inhalation aidera. Pour ce faire, 3-4 cuillères à soupe. cuillères à soupe de pharmacie de camomille versez un verre d'eau bouillante et laissez infuser pendant 20 minutes, ajoutez 2 tasses d'eau bouillante au mélange. Respirez un tel bain, en couvrant sa tête avec une serviette, deux fois par jour.
  3. L'infusion de camomille est un puissant antiseptique, elle convient donc également au gargarisme. La teinture de fleurs de camomille, d'écorce de saule et de zeste de citron peut soulager les symptômes généraux. Ces ingrédients doivent être mélangés dans des proportions égales, 1 cuillère à café de la collection reçue versez de l'eau bouillante et insistez pendant 10 minutes. Prendre 100 ml 3 fois par jour quelques minutes avant les repas.
  4. En outre, les herbes telles que la succession, la sauge et l'origan ont un fort effet antiviral et anti-inflammatoire. Leurs décoctions peuvent être utilisées pour rincer la bouche et inhaler.
  5. Un mélange de fleurs de tilleul et de feuilles de framboises sèches vous permet de baisser la température. Ils ont un effet diaphorétique prononcé et soulagent bien la chaleur.

Recommandations générales pour une future maman

Aux premiers symptômes de malaise, une femme doit consulter un médecin. Il peut s'agir d'un thérapeute local ou d'un obstétricien-gynécologue qui vous aidera à déterminer le type d'infection virale et à offrir le traitement le plus doux, incapable de nuire à la future mère et au bébé.

Le traitement du rhume pendant la grossesse au 1er trimestre, ou plutôt l'automédication pendant cette période, est extrêmement dangereux. Suivant les conseils d'amis ou de parents qui n'ont pas de formation médicale, une femme peut se mettre elle-même et son enfant en danger, est-ce vraiment la peine??

Le premier trimestre est la période la plus dangereuse en termes de divers virus et infections. Un embryon dans le corps de la mère ne fait que se former; tous les futurs organes, le système nerveux central, y sont déposés. L'embryon n'a pas encore de protection sous forme de placenta, il ne commence à se former qu'à partir de la 7ème semaine.

Un petit organisme est totalement sans défense contre les virus. Un soin particulier doit être pris dans la période allant jusqu'à 10-12 semaines, jusqu'à ce que le placenta soit complètement formé. À l'avenir, il protégera le fœtus..

Dans les premières semaines du corps féminin, des changements globaux se produisent. Tout d'abord, la restructuration hormonale commence, permettant à l'embryon de prendre pied dans le corps de la mère. Des changements se produisent dans le système immunitaire. Le fait est que l'embryon contient, en plus des protéines maternelles, également paternelles, qui sont étrangères à la femme.

Ainsi, afin de ne pas rejeter le fœtus comme un corps étranger, le corps supprime artificiellement le système immunitaire. Un effet secondaire d'une telle restructuration est précisément une diminution de l'immunité.

Une infection virale au cours de cette période peut même provoquer une fausse couche. De plus, le virus affecte négativement le développement de l'embryon. En conséquence, le bébé peut naître avec des défauts.

Froid pendant la grossesse

ARVI, ARI, les maladies virales dues au système immunitaire affaibli d'une femme se développent rapidement, souvent avec des complications. Aux premiers signes de la maladie, il faut commencer à être traité pour que le froid n'affecte pas le fœtus.

Vous ne pouvez pas traiter seul - il vaut mieux consulter un médecin.

Il est facile d'attraper un rhume pendant la grossesse, en traitant votre propre corps comme s'il n'était pas au stade de porter le bébé. Une maladie délicate qui peut dépasser un corps affaibli par la grossesse.

La future maman était surchauffée au soleil et tombait sous un courant d'air, était-il trop froid? Le froid est fourni.

Causes et symptômes

Un rhume pendant la grossesse est considéré comme une maladie infectieuse qui se propage aux bronches, aux poumons et à la gorge. La cause de l'événement n'est pas la pénétration d'une infection virale de l'extérieur, mais la faiblesse générale des fonctions de protection.

L'immunité chez les femmes enceintes est réduite du fait que le corps considère le fœtus comme un corps étranger, il essaie donc de s'en débarrasser.

L'immunosuppression, d'une part, aide à éviter le rejet de l'embryon, d'autre part, réduit la réponse protectrice à la pénétration de virus dans le corps.

Pour cette raison, même un court séjour près d'une personne qui a un rhume peut provoquer un SRAS enceinte, ARI.

En plus d'une faible immunité, les causes de nombreuses maladies chez les femmes enceintes sont:

  • stress;
  • hypothermie;
  • gastrite;
  • la consommation d'alcool;
  • fumeur;
  • refus de suivre les recommandations du médecin;
  • non-respect du régime établi.

Les rhumes, tels que les infections respiratoires aiguës et les infections virales respiratoires aiguës, s'accompagnent de symptômes prononcés. Dans les premières heures après que le virus pénètre dans le corps, une femme se sent faible, faible, d'humeur diminuée.

Il est difficile de se concentrer sur quelque chose, la fatigue apparaît. Un écoulement nasal clair peut disparaître.

Si ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour arrêter l'apparition de la maladie.

Si cela n'est pas fait pendant la journée, des maux de gorge, de la toux et de la fièvre s'ajouteront aux premiers symptômes, les écoulements nasaux se transformeront en nez qui coule. Le développement rapide de la maladie chez la femme enceinte peut s'accompagner de complications futures.

Si vous commencez à être traité immédiatement lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous pouvez soulager l'évolution de la maladie en deux à trois jours. Un examen préliminaire par un médecin, la réussite des tests montreront avec quoi la femme enceinte était malade.

Le danger du rhume pendant la grossesse

Le rhume peut affecter la formation du système nerveux de l'enfant, provoquer le développement de diverses pathologies. Il est nécessaire de surveiller l'état du corps d'une femme enceinte à tout moment afin de prévenir d'éventuelles complications sur le fœtus.

Lors de l'identification du degré de la maladie, le traitement ne doit pas être retardé. Il est important de se souvenir du danger d'un rhume pendant la grossesse pour le futur bébé et la future maman.

Les virus provoquent l'apparition de processus inflammatoires dans le corps. À leur tour, ils peuvent compliquer l'accouchement, entraver le bon développement du fœtus.

Qu'arrivera-t-il à l'enfant si la femme enceinte attrape toujours un rhume? Cela dépend du type de maladie catarrhale, de l'intensité, des méthodes de traitement appliquées au patient.

Il est très indésirable qu'un rhume apparaisse dans les premiers mois de la grossesse. Les médecins recommandent de surveiller attentivement la santé de vos femmes en ce moment..

Hypothermie, longues promenades en plein air, dormir dans une chambre froide sont inacceptables.

Je trimestre

La grossesse d'une personne dure neuf mois. Ils sont divisés en périodes appelées trimestres. Un trimestre équivaut à trois mois.

Chaque période est due aux caractéristiques du développement du fœtus, de la formation des organes internes, du système nerveux, du cerveau. Le premier trimestre est la période de grossesse la plus importante et en même temps la plus dangereuse..

Sans une analyse approfondie, un examen par un médecin, vous pouvez le confondre avec l'ARVI habituel. De là, le danger de la maladie ne fait qu'augmenter. La seule différence est une légère éruption cutanée.

Si une femme attrape un rhume au cours du premier trimestre de la grossesse, cela peut nuire au fœtus. Jusqu'à la dixième semaine, les futurs organes, systèmes sont formés et déposés dans l'embryon.

Si une infection virale pénètre dans le corps à ce moment, le développement peut entraîner des conséquences désastreuses sous forme de pathologies, de maladies, de complications.

La période est due à la formation de l'embryon en tant que personne. Il a les débuts du cœur, des organes internes, du système nerveux, de la circulation sanguine.

Il est faible pour résister aux effets d'une infection virale. La maladie, devenue grave, causera des dommages irréparables à l'état externe et interne du fœtus..

L'utilisation de médicaments puissants dans les premiers stades de la grossesse, dans le traitement du rhume, pour un enfant peut avoir des conséquences fatales.

Il est interdit d'effectuer un traitement indépendant contre le rhume. Il est recommandé de consulter un médecin pour déterminer le diagnostic exact. Un spécialiste compétent sélectionnera les bons médicaments qui ne nuiront pas au développement du fœtus à l'avenir.

II trimestre

Au deuxième trimestre, le fœtus se transforme progressivement en une petite personne. Un placenta se forme autour de lui, à travers lequel les nutriments pénètrent dans son corps..

Et c'est aussi une sorte de protection contre les effets des infections virales, des bactéries. L'évolution de la maladie à ce moment dans une moindre mesure affectera le développement du bébé, mais sans le bon traitement, tout peut arriver.

Sans traitement approprié pour l'infection virale, une insuffisance fœto-placentaire se développe. Cela cause des problèmes au fœtus lui-même..

La maladie et le développement d'une insuffisance peuvent empêcher l'enfant de recevoir des nutriments, des minéraux et des vitamines dans l'utérus. Cela est dû à une rupture du placenta..

En raison d'un manque d'oxygène et de nutrition, le fœtus peut souffrir d'hypoxie. Si des mesures ne sont pas prises à temps, l'enfant sera faible.

Au deuxième trimestre, le système nerveux se développe activement. Si au cours des premiers mois, il y avait une pose de ses fondations, la deuxième période est due à la formation minutieuse des terminaisons nerveuses.

Le développement sévère d'une maladie virale, l'apparition de complications vont porter un coup au nouveau système nerveux du bébé. Pour cette raison, il peut souffrir à l'avenir de divers types de maladies nerveuses..

  • violation dans le développement du système endocrinien;
  • fausse couche (14e semaine de grossesse);
  • l'apparition de l'infertilité chez les filles;
  • formation osseuse anormale.

Il n'est pas recommandé aux médecins de se faire soigner seuls pendant cette période. Les femmes enceintes, leurs proches et leurs maris doivent comprendre qu'un traitement inadéquat peut provoquer des conséquences plus importantes que la maladie elle-même.

Ne prenez des médicaments que sur prescription de votre médecin et gynécologue. Utilisez d'autres méthodes de traitement avec prudence.

III trimestre

Le troisième trimestre est le dernier de la formation du corps de l'enfant. Avec l'apparition de pathologies internes, les caractéristiques du corps de la mère, parfois au troisième trimestre, s'accompagnent d'un danger de naissance prématurée.

La médecine moderne est capable de laisser des bébés nés plus tôt dans la grossesse. Cependant, une telle évolution des événements doit être évitée afin de ne pas provoquer l'apparition de maladies chez l'enfant.

Une maladie catarrhale à ce moment peut entraîner des complications pour la femme elle-même, pas seulement pour l'enfant.

Lorsque les premiers signes d'un rhume apparaissent, des mesures immédiates doivent être prises pour arrêter la maladie. La procrastination provoque une détérioration du système immunitaire.

Cela compliquera la naissance, la maladie peut se propager à l'enfant à naître.

Au cours des derniers mois de la grossesse, le corps d'une femme est exposé au stress quotidien. En raison du fœtus, qui prend de grandes tailles, les organes internes de la maman sont comprimés.

Il exerce une pression sur tous les systèmes de survie de la femme. Il lui est difficile de respirer, de bouger, de s'asseoir, de se coucher, de soulever des choses et d'effectuer les actions habituelles.

Il sera très difficile de transmettre une infection virale. Une infection virale qui affecte le corps d'une femme au cours des dernières semaines de grossesse peut se transmettre à son bébé à la naissance.

Traitement du rhume pendant la grossesse

Quelle que soit la durée d'une femme enceinte, dès les premiers signes de rhume, vous devez immédiatement prendre un congé de maladie et rester à la maison. Il est hautement indésirable de porter une infection virale sur les jambes.

Pour le traitement, des remèdes populaires pour les femmes enceintes contre le rhume sont utilisés, rarement - des médicaments. Vous pouvez découvrir comment traiter un rhume au début de la grossesse avec un médecin..

Que peut avoir une femme enceinte avec un rhume? Options de traitement, le nombre de médicaments dépend de la période pendant laquelle la femme malade est.

  1. Pour abaisser la température corporelle, utilisez un frottement avec de l'eau. Vous ne devez en aucun cas utiliser des boissons fortes! Vous pouvez également ajouter du vinaigre à l'eau. Diluer avec de l'eau dans des proportions de 1 à 3, si la force est de 9%.
  2. Le mal de gorge est éliminé avec des rinçages. Dans un verre d'eau tiède, diluez une cuillère à café de sel, de soude, déposez une goutte d'iode. Rincez plusieurs fois par jour jusqu'à disparition du symptôme. Aux mêmes fins, la camomille en paquets, le calendula, la sauge conviennent.
  3. Vous pouvez vous débarrasser d'une toux avec un ancien remède éprouvé - faire bouillir les pommes de terre dans leurs uniformes, créer l'effet d'un hammam, respirer par paires. Les inhalations peuvent être faites avec de l'eau minérale..
  4. À partir d'un rhume, utilisez des gouttes à base d'huiles naturelles ou utilisez simplement de l'huile. L'argousier sèche bien la muqueuse, réduit l'inflammation et les plaies.

Traiter un rhume pendant la grossesse au 2e trimestre est légèrement différent. La règle principale - être au repos - s'applique également en ce moment. Vous pouvez également utiliser des remèdes populaires.

De plus, vous pouvez utiliser des complexes de vitamines pour les femmes enceintes, l'accent principal étant sur le traitement à base de plantes. Buvez beaucoup de décoctions de baies, framboises, miel, rose sauvage. Utilisez du miel, frottez et réchauffez les onguents.

Au cours du deuxième trimestre, le médecin traitant peut prescrire des médicaments pour soulager l'évolution de la maladie. Sont sûrs ceux basés sur la pénicilline.

Les agents antiseptiques sont utilisés pour éliminer les maux de gorge. Antiviraux prescrits pour la grippe.

Comment puis-je traiter un rhume pendant la grossesse au 3e trimestre? Une femme est recommandée au repos au lit. L'utilisation de médicaments pendant cette période n'est pas souhaitable, car leur effet peut affecter le fœtus.

Pour nettoyer un nez qui coule en se lavant à l'eau de mer. À des températures élevées, buvez des thés avec l'ajout de framboises, d'herbes antipyrétiques. Quoi d'autre pour traiter le rhume pendant la grossesse dans les dernières étapes, le médecin vous dira.

Vous devez le contacter dans tous les cas pour éviter les complications de la maladie.

Quelles méthodes de traitement sont interdites pendant la grossesse

Le maintien de la santé d’une femme pendant la grossesse est une préoccupation importante et primordiale. Après tout, toute ingérence extérieure dans le corps d'une femme pendant la grossesse peut se transformer en catastrophe.

Les rhumes sont dangereux car ils ne constituent pas une menace sérieuse pour une personne ordinaire qui n'est pas en train de porter un fœtus.

Des médicaments non contrôlés pendant la grossesse causeront des problèmes à la mère et au fœtus. Un spécialiste expérimenté et formé devrait s'occuper du traitement du rhume chez les femmes enceintes.

Lors de la visite d'un médecin, il est important de vérifier sa compétence. Il est conseillé que la consultation soit menée en collaboration avec le gynécologue qui mène la grossesse.

Un grand nombre de médicaments prescrits pour traiter le rhume sont dangereux pour les femmes enceintes. La réception d'antibiotiques pendant cette période est contre-indiquée. N'utilisez pas de chloramphénicol, des médicaments anti-inflammatoires. Aucun vaccin contre la grippe autorisé.

Les médicaments sont divisés en plusieurs groupes, selon le degré d'influence sur le fœtus. Les plus sûrs appartiennent au groupe A - vitamines. Leur apport n'affecte pas le développement de l'enfant dans l'utérus.

Les plus dangereux sont le groupe X. Il s'agit notamment des hormones, des médicaments contre le cancer. En cas de doute, vous devriez consulter votre médecin au sujet des médicaments prescrits. Vous devrez peut-être consulter un autre médecin..

Pour lutter contre la toux, n'utilisez pas de sirops. Ils inhibent le système respiratoire du fœtus, affectent négativement la santé de la future femme. L'automédication peut entraîner des complications, des pathologies du développement fœtal, une mauvaise santé de la mère.

Prévention du rhume pendant la grossesse

Il est possible de prévenir la maladie, et non de la traiter, en prévenant correctement le rhume pendant la grossesse. Pour éviter l'infection pendant la saison d'incidence accrue - en hiver, en automne - vous devez vous rendre dans des lieux publics avec un masque médical sur le visage.

Rincer le nez avec de l'eau minérale, l'utilisation de vitamines pour les femmes enceintes aide à faire face à une éventuelle infection..

La prévention du rhume pendant la grossesse prévient le rhume. Pour rester en bonne santé, vous devez bien manger, vous habiller en fonction de la météo, ne pas trop refroidir.

Température: que faire

L'un des premiers et principaux symptômes d'un rhume est la fièvre. Si le thermomètre affiche moins de 38, vous devrez vous passer de pilules. Une femme doit porter un pyjama confortable, mais il est conseillé de ne pas tirer sur un peignoir en éponge et de ne pas envelopper dans deux couvertures épaisses. Les femmes enceintes doivent être chaudes, mais pas chaudes, sinon la température augmentera davantage.

Vous pouvez essuyer le corps avec de la pomme ou du vinaigre de table avec une concentration de 5% ou moins. Le composant est dilué avec de l'eau à température ambiante. Pour une partie de vinaigre, prenez 3, et de préférence 4 parties de liquide. Une alternative est le jus de citron fraîchement pressé, qui active la transpiration et aide à abaisser la température..

Avec un chiffon doux trempé dans la solution, essuyez les jambes et les bras, les zones sous la poitrine et l'abdomen. Vous pouvez demander à votre mari de traiter le talon avec du vinaigre ou du citron. Sur le front, vous devez mettre une compresse, qui est retournée car elle est chauffée et changée toutes les 10-15 minutes ou plus souvent.

Thés médicinaux

Transpirer avec un rhume est bon et bénéfique, mais pour que le corps ne souffre pas de déshydratation, vous devez boire des décoctions et des boissons aux fruits. Vous pouvez faire du thé médicinal à partir de fleurs de tilleul séchées ou d'origan. La racine de framboise résiste rapidement au rhume, mais elle doit être utilisée avec prudence pendant la grossesse.

S'il n'y a pas d'herbes dans la maison, la future mère sera sauvée par du thé vert ou noir. Il est conseillé de préparer une boisson non pas à partir de sachets, mais à partir de feuilles de thé naturelles. Lorsque le thé est chaud, ajoutez quelques cuillères à soupe de miel et une tranche de citron dans la tasse.

Les boissons aux canneberges ou aux groseilles, les jus de cerise et les compotes de framboises fraîches sont utiles. Dans de telles boissons, beaucoup d'acide ascorbique, ce qui renforce le système immunitaire. Vous ne pouvez prendre de la vitamine C en pharmacie que sur recommandation d'un médecin.

Au lieu de décoction avant d'aller au lit, il est préférable de boire un verre de lait bouilli avec une tranche de beurre et 2 cuillères à soupe de miel. Ne buvez pas plus de 2 litres de liquide par jour. Si les membres inférieurs gonflent ou ont des problèmes rénaux, vous devez boire jusqu'à 7 à 8 tasses de décoctions, de thé, de compote et d'autres boissons, y compris des soupes et d'autres premiers plats.

Assistance médicale

Une femme enceinte peut faire baisser la température avec du paracétamol, mais uniquement sous forme pure. D'autres médicaments contenant cette substance, tels que Panadol ou Efferalgan, sont contre-indiqués. Ils affectent l'enfant et, en cas de maltraitance, entraînent une insuffisance rénale ou hépatique chez la mère.

Vous ne pouvez pas boire "Nurofen" à une température, surtout pendant le troisième trimestre. L'aspirine et les médicaments contenant ce composant peuvent provoquer des saignements et des fausses couches, ils ne conviennent donc pas aux femmes enceintes.

Méthodes de gestion du froid

Si le nez est bouché, il est nécessaire de le rincer et de soulager l'enflure, afin que la future mère puisse mieux respirer. Les produits de pharmacie sûrs sont Aqualor, Humer ou Aquamaris.
Le composant principal de ces pulvérisations est l'eau de mer. À la maison, vous pouvez préparer un remède alternatif à partir de sel de table et de soda:

  1. Un verre d'eau bouillie, refroidi à température ambiante, aura besoin de 5 à 10 g d'ingrédients secs.
  2. La soude et le sel devraient se dissoudre complètement, le liquide deviendra d'un blanc terne.
  3. La solution est aspirée dans une seringue et injectée tour à tour dans chaque narine, la tête haute.
  4. Le liquide doit être inhalé avec soin pour qu'il pénètre dans les sinus..
  5. Lorsque l'eau atteint la gorge, vous devez rapidement incliner la tête et vous moucher avec le mucus.
  6. La procédure est effectuée jusqu'à ce que le verre contenant le produit soit vide. Après le lavage, vous devez vous égoutter le nez ou la graisse avec de l'huile végétale.

Au lieu de solution saline, des décoctions à base de plantes à base de sauge, de fleurs de trèfle et de racines de montagnes sont utilisées. Les plantes sèches sont mélangées dans des proportions égales, vous pouvez ajouter des feuilles de calendula ou de plantain. Hacher l'herbe et cuire à feu moyen, insister 2 heures, puis filtrer et rincer le nez avec une décoction.

Conseils: S'il n'est pas pratique d'utiliser une seringue, vous pouvez acheter une petite seringue dans une pharmacie. Il est recommandé d'ajouter 3 à 5 gouttes d'iode à une solution saline ou à une décoction à base de plantes afin d'éliminer rapidement l'inflammation des sinus. Rincez-vous le nez 5 fois par jour, et s'il est très bouché, alors plus souvent.

Traitement thermique

Les femmes enceintes sont autorisées à inhaler de la vapeur. Il existe deux options pour effectuer une telle procédure: utiliser un nébuliseur ou respirer sur une casserole avec du bouillon chaud. Un appareil spécial traite à la fois un nez qui coule et un mal de gorge, mais il a un inconvénient important - un prix élevé. Toutes les femmes ne sont pas aidées par la chaleur, donc acheter peut être inutile. Il est recommandé d'essayer d'abord la méthode de la grand-mère avec une casserole et une serviette.

Une décoction pour inhalation est préparée à partir de:

  • feuilles d'eucalyptus;
  • fleurs de camomille;
  • sauge;
  • achillée;
  • violettes;
  • bourgeons de pin;
  • mauve des forêts.

Prenez un ou plusieurs composants dans des proportions égales, remplissez d'eau - et sur un feu vif jusqu'à ébullition. Réorganisez le pot avec du bouillon chaud sur la table et penchez-vous sur le récipient, couvrant vos épaules et votre tête avec un tapis ou une grande serviette de bain. Inspirez la vapeur avec votre nez, en essayant de garder la bouche fermée. Pour que cette méthode ne nuise pas à la femme enceinte, elle ne doit pas s'asseoir sur le bouillon pendant plus de 5 minutes.

Un moyen d'action local plus sûr consiste à réchauffer les sinus avec un œuf à la coque ou des sacs de sel. Dans le premier cas, le produit est enveloppé dans de petites serviettes ou des morceaux de tissu afin qu'ils ne brûlent pas la peau. Dans le deuxième mode de réalisation, le sable ou le sel est chauffé dans une poêle sèche, puis versé dans de petits sacs. S'ils semblent trop chauds, vous pouvez mettre du tissu ou de la gaze sous eux.

Un médecin peut offrir à une femme enceinte un échauffement avec une lampe spéciale, mais pour cela elle devra se rendre régulièrement à l'hôpital, ce qui n'est pas toujours pratique. Bien que cette méthode ne doive pas être abandonnée avec un nez qui coule prolongé, ce qui menace d'entrer dans la sinusite. Vous pouvez traiter votre nez avec du sel ou des œufs 2-3 fois par jour, mais de préférence pas plus souvent. Fixer le résultat de la procédure devrait être des gouttes naturelles.

Hydratant pour le nez

Lors d'un écoulement nasal, les voies nasales se dessèchent et une irritation apparaît à l'intérieur, ce qui peut prolonger la maladie. Il est conseillé aux femmes enceintes de lubrifier les muqueuses avec de la vaseline ou de la crème pour bébé après l'inhalation et le lavage..

L'huile de pêche et d'argousier, ainsi que le cynorrhodon, ont des propriétés hydratantes. Mais l'un d'eux doit être élevé en tournesol ou en olive, car sous forme concentrée, ces gouttes irritent encore plus la muqueuse. Pour 20 parties de la base, prendre 1 partie de l'additif et bien mélanger. Dans chaque narine pas plus de 2 gouttes, trois fois par jour.

Au lieu d'huiles, des jus fraîchement pressés sont utilisés:

  • carotte, parfois combinée avec de la betterave;
  • Pomme;
  • orange ou mandarine.

Avec les variétés d'agrumes, vous devez être prudent, car elles peuvent provoquer une allergie chez une femme ou un fœtus. Le jus acheté dans un magasin ne convient pas pour traiter le nez qui coule, car il n'y a rien de naturel dans une telle boisson.

Les gouttes sont préparées à partir d'oignons ou d'aloès. Broyer le produit, en extraire le jus et le diluer avec de l'eau bouillie. Dans chaque narine, 3 gouttes. Le traitement est complété par un massage: par des mouvements doux, pétrissez les sinus maxillaires, l'arête nasale et le whisky. Il est recommandé de frotter la pommade «Asterisk» ou «Doctor Mom» dans ces zones.

Bonne atmosphère

Dans le salon ou la chambre où la femme enceinte se repose, vous devez mettre quelques bols avec des oignons ou de l'ail hachés, trempés dans l'eau. Si vous n'aimez pas l'odeur, remplacez les légumes par de l'huile essentielle d'arbre à thé.

Il est recommandé de ventiler la pièce le matin et au coucher, et s'il fait chaud à l'extérieur, vous pouvez laisser la fenêtre ouverte toute la journée. Humidifiez régulièrement l'air de l'atomiseur, car s'il est très sec, le nez est bouché et il devient difficile de respirer.

Astuce: pendant le sommeil, placez un oreiller haut ou plusieurs sous la tête afin que le mucus ne s'accumule pas dans les sinus maxillaires et que la femme enceinte puisse se reposer normalement.

Si les recettes folkloriques étaient impuissantes, les gouttes en pharmacie sont autorisées. Mais vous devez acheter une dose pour enfants, ne pas utiliser plus d'une fois par jour et abandonner le médicament après 2 jours.

Une femme au nez bouché commence à respirer par la bouche. Les muqueuses se dessèchent, une infection pénètre dans la gorge et s'enflamme. Pour éliminer rapidement la transpiration et l'enflure, vous devez dissoudre une cuillère à café d'huile d'argousier ou de miel. L'aloès a également un effet antibactérien: vous devez couper une petite tranche et, sans mâcher, la garder dans votre bouche.

Rinçages pour rinçage

Tout d'abord, la gorge est lavée pour éliminer le mucus. Une décoction de calendula ou d'écorce de chêne, de feuilles d'eucalyptus ou de sauge sera utile. Les rinçages sont préparés à partir de bourgeons de bouleau ou de camomille, vous pouvez ajouter une pincée de soda et quelques gouttes d'iode.

Les rougeurs sont éliminées avec de la teinture d'alcool de propolis: une cuillerée du produit dans un verre d'eau tiède. Essayez de ne pas avaler la solution, car l'alcool peut nuire à l'enfant. Une alternative à la propolis est une collection antivirale composée de 10 g de feuilles de bouleau, 20 g d'eucalyptus et 30 g de sauge. Billet dans un verre d'eau bouillante, attendre 15 minutes, après avoir filtré, utiliser pour rincer.

La solution et l'inconfort élimineront la solution de 20 ml d'eau tiède, 1 cuillère à café de sel et la même quantité de soda. Ajouter 3 gouttes d'iode, bien mélanger. Le remède contre l'inflammation et l'amygdalite est prêt.

Cocktails thérapeutiques

Vous avez besoin d'une cuillerée de sauge séchée et de 200 à 250 ml de lait. Mettre les composants à feu doux, laisser mijoter 10 minutes après ébullition. A boire juste avant le coucher, avec ou sans miel.

Un mal de gorge enlèvera le mélange, qui se compose de:

  • jus fraîchement pressé d'un demi-citron;
  • une cuillère à café de sirop d'églantier;
  • 2 cuillères à soupe de jus de betterave;
  • 30–40 ml de kéfir.

Agitez soigneusement les composants, prenez-les par petites gorgées après le rinçage. Les sprays antiseptiques font bien avec l'inflammation, mais ces médicaments doivent être prescrits par un médecin.

Si l'inconfort après le traitement avec des remèdes populaires n'a pas disparu et que les amygdales sont gonflées ou recouvertes d'un étrange revêtement, il est nécessaire d'aller à l'hôpital. L'inflammation ordinaire peut être une amygdalite ou même une amygdalite avec laquelle on ne peut pas plaisanter..

Recettes contre la toux

Si vous commencez la lutte contre un rhume dès les premiers symptômes, il recule rapidement, mais parfois la maladie est plus forte et une toux apparaît. Il est conseillé à une femme enceinte de boire du thé au citron tout au long de la journée, et avant d'aller au lit, utilisez une tasse de lait chaud avec une tranche de beurre et une pincée de soda.

Si la cause de la toux est un mal de gorge, l'inhalation d'huile d'eucalyptus ou d'arbre à thé est utile. Vous pouvez faire une décoction de sauge avec de la fleur de tilleul et de la camomille. Elle apaisera les irritations et détruira les virus, et l'huile essentielle a des propriétés anti-inflammatoires..

La toux sèche doit être combattue avec des tisanes de feuilles de ledum, de ficelle, d'achillée millefeuille ou d'airelle rouge. De plus, il est recommandé de frotter la partie supérieure de la poitrine avec du miel chaud. Laissez le produit pendant environ une heure, puis rincez à l'eau tiède.

Important: Au premier trimestre, les huiles essentielles ne sont pas recommandées, et dans les deuxième et troisième boissons avec beaucoup de miel, car ce produit appartient à la catégorie des allergènes forts.

Comprimés et sirops

La toux sèche ou sévère peut être traitée avec des médicaments à base de matières premières naturelles. Sans danger pour un enfant:

  • Sirop de plantain;
  • Eucabale;
  • Mukaltin;
  • Dr Tice;
  • Racine d'Althea;
  • Dr. Mom.

Les sirops et les comprimés contre la toux n'affectent presque pas l'enfant, mais néanmoins, le médecin, et non la femme elle-même, doit choisir les médicaments, car certains composants peuvent contenir des composants dangereux.

De quoi avoir peur

Le rhume est une maladie insidieuse et dangereuse, en particulier pour les femmes portant un enfant. Les femmes enceintes sont recommandées pour la paix, beaucoup de repos et de fruits, des soins et pas de stress. Les premiers symptômes d'un rhume peuvent être arrêtés par des méthodes traditionnelles, mais si la température ne baisse pas et que la femme enceinte se sent pire, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et suivre les recommandations des spécialistes.