Image

Tubootite: symptômes et traitement chez les enfants et les adultes

La tubootite est une maladie inflammatoire avec localisation au niveau de la trompe auditive (Eustache) et de l'oreille moyenne. Il existe des formes aiguës (jusqu'à un mois) et chroniques (d'une durée de 3 à 6 mois ou plus). La tubootite ou eustachiite se manifeste souvent par des symptômes bénins, ce qui complique le diagnostic et nécessite certaines approches individuelles et de la patience dans le traitement chez l'adulte et l'enfant.

Conditions et mécanismes de développement

Grâce au tube auditif, le nasopharynx se connecte à la formation anatomique de l'oreille moyenne, située immédiatement après le tympan. L'objectif principal du tube est de maintenir la même pression dans la cavité interne et à l'extérieur de ces structures (dans la bouche, le pharynx et le nez).

Avec la tubo-otite, l'infection se propage du nez, de la bouche ou des organes respiratoires (bronches, trachée) à la partie initiale du tube auditif, située dans le pharynx. La tubo-otite aiguë se développe, en règle générale, dans le contexte d'un pic ou lorsque les principaux symptômes des maladies virales (grippe, infections respiratoires aiguës) et bactériennes (causées par les streptocoques, les staphylocoques) disparaissent. Avec des lésions nasales et des complications des opérations dans cette zone, des saignements et un flux sanguin dans le tube auditif sont possibles. En réponse, une inflammation se développe également..

Un facteur prédisposant important est la tendance aux réactions allergiques (gonflement, augmentation de la sécrétion de la muqueuse et inflammation active).

La présence d'un tube auditif plus court et plus direct chez le jeune enfant que chez l'adulte fait de ce groupe d'enfants le plus vulnérable à la pathologie.

La tubo-otite chronique se produit dans le contexte de:

  • prolifération du tissu muqueux et glandulaire du pharynx et des voies nasales (adénoïdes);
  • foyers chroniques d'infections des organes ORL;
  • changements dans la structure anatomique et la forme du septum nasal;
  • formation de tumeurs du nasopharynx.

Les facteurs provoquants comprennent également le fait de rester sous l'eau (plongée sous-marine, être dans le bathyscaphe) et l'heure de décollage et d'atterrissage lorsque vous volez en avion..

Dans la trompe d'Eustache avec inflammation, les changements suivants sont observés:

  • gonflement et épaississement de la muqueuse;
  • réduction de sa clairance;
  • violation du mouvement normal de l'air entre les cavités du nasopharynx et de l'oreille moyenne.

En conséquence, la pression à l'intérieur du tube auditif diminue et la membrane tympanique est déformée et attirée dans son espace. Les parois du tuyau collent ensemble, ce qui entraîne une nouvelle diminution du diamètre de sa lumière. Dans ce cas, la libération de liquide inflammatoire dans la cavité de l'oreille moyenne n'est pas caractéristique, seule une inflammation modérée non inflammatoire s'y produit..

Avec un long processus (tubootite chronique):

  • la forme du tympan et de la cavité de l'oreille moyenne change;
  • la nutrition des tissus est perturbée;
  • la muqueuse s'amincit;
  • le tissu conjonctif se développe.

Ces processus interfèrent avec la conduction sonore normale. Une perte auditive importante se développe progressivement et une tubo-otite bilatérale entraîne une surdité complète..

Signes de maladie

Une caractéristique distinctive de la tubootite est la présence de symptômes locaux dans l'oreille affectée. Dans ce cas, les symptômes généraux:

  • augmentation de la température,
  • transpiration,
  • intoxication sous forme de nausées, faiblesse générale, perte d'appétit

généralement absent ou légèrement prononcé.

Les principaux symptômes de la tubootite aiguë:

  • congestion dans les oreilles à gauche avec le côté gauche et à droite avec le processus du côté droit;
  • le bruit, la sonnerie et un fort écho de sa voix;
  • douleur modérée, lourdeur et sensation de satiété du côté malade;
  • une sensation d'eau dans l'oreille, sa transfusion lors des virages et des inclinaisons de la tête;
  • perte d'audition.

Dans ce cas, l'audition peut être restaurée pendant la déglutition, dans laquelle la pression dans la cavité de l'oreille moyenne revient à la normale pendant un moment.

Les symptômes de l'eustachite chez les enfants sont les mêmes que chez les adultes. Cependant, si un enfant plus âgé peut parler de l'apparition de bruit, de congestion et de douleur dans les oreilles, une maladie chez un bébé ne peut être supposée que par un changement de son état et de son comportement..

Caractéristiques principales chez les nourrissons:

  • sautes d'humeur, anxiété d'un enfant, mauvais sommeil;
  • diminution de l'appétit, jusqu'à abandonner le sein;
  • une réaction aiguë et des pleurs avec tout toucher dans la zone de l'oreille affectée;
  • fièvre supérieure à 37,5-38 ° C, accompagnée de frissons.

Les enfants d'âges différents peuvent se plaindre de vertiges et de maux de tête, de perte auditive, leur coordination peut être altérée. Un enfant plus âgé peut noter que l'audition est rétablie pendant plusieurs secondes en éternuant, en toussant ou en bâillant. Il peut également y avoir une décharge du conduit auditif, un gonflement et des éruptions cutanées dans la région de l'oreillette.

Signes de tubootite chronique:

  • une déficience auditive progressive (d'abord, la capacité d'entendre des chuchotements, puis la parole silencieuse et la parole ordinaire disparaissent);
  • bruit constant et craquement dans les oreilles;
  • maux de tête légers;
  • congestion accrue et sensation de transfusion d'eau dans l'oreille lors de chutes de pression soudaines (en avion ou en plongée).

Le processus chronique entraîne des changements irréversibles dans la structure de l'appareil auditif et une surdité permanente. Les exacerbations avec augmentation des symptômes locaux et des périodes de calme sont caractéristiques.

Complications

La tubootite peut entraîner des complications. Le plus important:

  • la transition du processus inflammatoire vers l'oreille interne avec une mauvaise coordination des mouvements, des étourdissements, une instabilité de la démarche, une diminution de la concentration de l'attention;
  • inflammation du processus mastoïde, située derrière l'oreillette (mastoïdite), qui se manifeste par une douleur aiguë dans l'os temporal, un gonflement et une rougeur derrière l'oreille;
  • la méningite (inflammation des méninges) est une maladie extrêmement dangereuse avec une augmentation de la température corporelle jusqu'à plus de 40 ° C, des maux de tête sévères, une perte de conscience.

Diagnostique

Le diagnostic de tubo-otite repose sur l'évaluation des plaintes, des autres symptômes et des résultats d'un examen du patient par un médecin ORL. Dans le même temps, le tympan lors de l'examen est gonflé, trouble, déformé, rétracté, avec des zones de rougeurs distinctes.

L'audiométrie est utilisée pour déterminer le degré de perte auditive, ainsi que la dynamique du traitement et déterminer la progression de la tubootite chronique. Une étude de l'écoulement de l'oreille ou du frottis donne des informations sur la nature immédiate de la maladie: infectieuse ou allergique, qui détermine l'orientation principale des mesures thérapeutiques.

Approches de traitement

Le traitement de la tubootite est effectué dans un hôpital en présence de complications, ou à domicile sous la supervision d'un médecin ORL.

Les principaux objectifs de la thérapie:

  • lutte contre l'infection (il est nécessaire de prescrire des antibiotiques, des agents antiviraux et des antimycotiques si indiqué pour la tubo-otite);
  • effet anti-inflammatoire;
  • réduction rapide des poches et restauration de la lumière normale du tube auditif;
  • améliorer la nutrition, la circulation sanguine dans la membrane muqueuse de l'oreille affectée et la réparation des tissus;
  • nettoyer les voies respiratoires et le nasopharynx d'un excès de sécrétions inflammatoires et de mucus;
  • l'amélioration des mécanismes de protection locaux et généraux pour prévenir les maladies chroniques;
  • prévention des complications.

En présence de changements inflammatoires chroniques des amygdales du nasopharynx, du développement de polypes (excroissances bénignes de la muqueuse), il est nécessaire de résoudre le problème de leur traitement chirurgical, car les foyers d'infection purulente, les obstacles constants à la ventilation normale du tube auditif soutiendront ou provoqueront à nouveau l'eustachite.

Il n'est pas possible d'améliorer la perméabilité de la trompe d'Eustache, en particulier sa première, située dans le nasopharynx, sans l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs. Les plus efficaces sont Naphthyzin, Sanorin, Nazivin.

S'il y a une prédisposition allergique, le traitement de la tubo-otite chez les adultes et les enfants comprend l'utilisation de médicaments antiallergiques (Claritin, Suprastin, Gismanal, Tsetrin, voir les médicaments contre les allergies), et dans les cas graves, avec un gonflement sévère et des médicaments hormonaux (Hydrocortisone, Prednisone).

Avec la nature infectieuse de la maladie, le médecin commence à traiter la tubootite, après avoir identifié l'agent pathogène ou (avant de recevoir les résultats des études), sur la base des signes cliniques d'infection.

Médicaments essentiels

Antibiotiques

  • Amoxicilline (Ospamox, Flemoxin, Amosin)
  • Azithromycine (Sumamed, Zitrolide, Hemomycin, Azitrox, Azidrop)
  • Ceftriaxone (Rocefin, Cefaxone)
  • Cefixim (Suprax, Pantsef)
  • Céphalexine
Sont communsLocal
  • Normax (norfloxacine)
  • Cypromed (ciprofloxacine)
  • Otofa (rifampicine)

Antiviral

  • Arbidol
  • Cycloferon
Nazoferon

Antifongique (antimycosiques)

  • Fluconazole (Mikomaks, Flukostat, Mikosist, Diflucan)
  • Itraconazole (Irunin, Itrazole, Orungamine, Orungal)
Naphthyne

Si la façon générale d'administrer des médicaments est de prendre des comprimés ou des injections intramusculaires, les gouttes sont topiquement efficaces pour la tubootite.

  • Ainsi, en plus du composant antibactérien, Otipax contient un anesthésique, qui aide à réduire la douleur dans l'oreille et soulage rapidement la condition.
  • L'antiseptique Miramistin a un large spectre d'action et peut être prescrit si la nature bactérienne de la maladie est suspectée.
  • Dans le même temps, la plupart des fluoroquinolones (ciprofloxacine) et des antiviraux sont contre-indiqués dans le traitement de la tubo-otite chez les jeunes enfants, bien que des gouttes Normax puissent également être instillées chez un enfant de plus d'un an..

Compte tenu du développement de la tubo-otite due à des infections accompagnées de toux et d'éternuements, ainsi que de la nécessité de nettoyer le nez (mouchez-vous), le patient doit être averti du danger de moucher sévèrement. Il est recommandé de nettoyer alternativement les parties droite et gauche du nez, tout en minimisant la tension et en se mouchant la bouche ouverte.

Un effet positif supplémentaire dans le traitement de la possession:

  • bâillement;
  • massage auriculaire;
  • imitation de l'expiration avec les voies nasales fermées (il est nécessaire d'appuyer les ailes du nez sur la partie cartilagineuse du septum nasal et de la souche, en expirant de l'air).

Ces actions améliorent la conduction aérienne du tube auditif et aident à améliorer la circulation sanguine..

L'auto-soufflage des oreilles est contre-indiqué, dans lequel l'air est introduit à travers la trompe d'Eustache dans la cavité de l'oreille moyenne à l'aide d'un ballon. Elle est réalisée sous le contrôle visuel direct d'un médecin ORL à l'aide d'un otoscope..

Il est possible de purger le tube auditif uniquement après l'introduction de préparations vasoconstricteurs (contenant de l'adrénaline) dans sa section pharyngée initiale. Ces médicaments réduisent considérablement le gonflement de la muqueuse et permettent au cathéter d'être inséré directement dans le tube auditif pour le libérer de la sécrétion muqueuse inflammatoire résultante..

Physiothérapie

La physiothérapie peut accélérer la résorption et la restauration de la muqueuse normale. Appliquer:

  • rayonnement ultraviolet;
  • UHF (thérapie ultra haute fréquence) sur le nez;
  • thérapie au laser de la région pharyngée du tube auditif;
  • massage du tympan pour améliorer la mobilité.

Avec un diagnostic rapide et un traitement adéquat, la tubo-otite aiguë disparaîtra dans les 1-2 semaines. Dans un processus chronique, la thérapie peut être plus longue. Si la tubootite ne disparaît pas,
il est nécessaire de prêter attention à la possibilité de la présence de facteurs favorisant l'eustachite chronique.

Tout d'abord, des foyers d'infection dans le nez, la bouche et les sinus paranasaux. Seule la mise en œuvre complète et approfondie de toutes les ordonnances du médecin peut aider à guérir d'une tubootite aiguë et à obtenir une compensation maximale et à empêcher la progression du processus chronique..

Tubootite chez l'adulte et l'enfant: causes, symptômes, traitement

La tubootite (du latin tuba - tube, otus - oreille) est un type de maladies oto-rhino-laryngologiques dont souffrent souvent les adultes et surtout les enfants. Que se passe-t-il avec cette maladie? Comment traiter la tubootite à différents âges? Comment l'identifier à temps et prévenir le développement de complications? Nous examinerons ces questions et d'autres dans notre article..

Tubootite c'est quoi?

La tubootite est souvent appelée eustachite. Ce n'est pas tout à fait correct, car l'eustachite est une lésion localisée de la trompe d'Eustache et la tubootite est une maladie de l'oreille moyenne, qui s'accompagne d'une inflammation de l'audition (trompe d'Eustache). C'est-à-dire que l'otite moyenne plus l'eustachite donnent une tubootite. Ils sont étroitement liés et présentent des symptômes et des méthodes de traitement similaires..

Comment le développement de la maladie?

  1. L'infection pénètre par le nez ou la gorge dans l'ouverture du tube auditif, situé dans le nasopharynx, et provoque une inflammation de la muqueuse. Il gonfle, la lumière du tube se rétrécit. L'eustachyite se développe.
  2. Depuis la trompe d'Eustache pénètre dans la cavité tympanique de l'oreille moyenne, après un certain temps, l'infection se propage à elle. La muqueuse de l'oreille gonfle, l'exsudat commence à se démarquer (il peut être purulent, séreux ou muqueux).
  3. L'exsudat s'accumule et remplit la cavité tympanique, puis brise le tympan et commence à sortir dans le conduit auditif..

Ces processus conduisent à une mauvaise ventilation de l'oreille moyenne, en raison de laquelle la pression nécessaire pour conduire les impulsions sonores diminue. Les écoulements pathologiques ne peuvent pas être évacués de la cavité tympanique, car le tube auditif est également bloqué. Tout cela conduit à une déficience auditive et à l'apparition de symptômes caractéristiques..

Dans l'enfance, les organes de l'odorat et de l'ouïe ne sont pas complètement développés et la réactivité du corps est faible. Par conséquent, ils souffrent plus souvent que les adultes de tubo-otite. Une autre maladie courante chez les bébés est l'otite moyenne. Vous pouvez lire sur les méthodes de traitement de l'otite moyenne chez les enfants dans un autre article..

Tubootite: causes de son apparition

La tubo-otite est généralement causée par des bactéries ou des virus qui pénètrent à travers le nasopharynx dans la trompe d'Eustache. Cela se produit avec la rhinite, la sinusite, la pharyngite, l'amygdalite et d'autres maladies ORL. Les agents responsables de la tubootite sont le plus souvent des staphylocoques ou des streptocoques, ainsi que des infections virales respiratoires aiguës, telles que la grippe, l'adénovirus. Chez les enfants, une inflammation de l'oreille peut survenir dans le contexte de la rougeole, de la coqueluche, de la diphtérie. Dans de rares cas, des infections fongiques sont diagnostiquées..

Bien sûr, dans le tube auditif, il existe un système de protection contre la pénétration de corps étrangers, et sa coquille produit également du mucus protecteur. Par conséquent, les maladies des voies respiratoires supérieures ne conduisent pas toujours à une tubo-otite. La contamination est facilitée par plusieurs facteurs, notamment: immunité réduite, structure irrégulière de la trompe d'Eustache, présence de maladies chroniques et pathologie du nez (polypose, végétations adénoïdes, hypertrophie de la concha nasale).

Au stade de l'inflammation de la trompe d'Eustache, on peut essayer de prévenir la propagation de la maladie à l'oreille moyenne. Vous pouvez apprendre comment procéder à partir de l'article Eustachiite..

Classification: types et types de tubootite

Selon la durée de la maladie, il arrive:

  • tubo-otite aiguë (dure 1-2 semaines);
  • tubo-otite chronique (dure de 1 mois à un an ou plus).

La forme chronique se développe souvent si des rechutes répétées de tubo-otite aiguë se sont produites ou si son traitement était incorrect. L'inflammation chronique est dangereuse car des adhérences du tissu conjonctif peuvent se former sur les parois du tube auditif et de la cavité tympanique. Si la maladie dure des années, des processus atrophiques et nécrotiques commencent (mort des tissus).

La tubootite est divisée en:

  • bilatéral;
  • côté gauche;
  • droitier.

La tubootite bilatérale est une lésion simultanée du tube auditif droit et gauche et de l'oreille moyenne. C'est plus lourd et plus dangereux. Le plus souvent, ce diagnostic est donné aux enfants..

Tubootite: symptômes et manifestations d'une forme aiguë et chronique de la maladie

Les symptômes de la tubootite chez les enfants et les adultes au stade initial sont les suivants:

  • une déficience auditive (peut-être une sensation de congestion, un bruit dans l'oreille, certains disent qu'ils ont des gargouillements dans les oreilles ou qu'ils entendent la résonance de leur propre voix);
  • inconfort, pression dans les oreilles.

Les signes de tubo-otite peuvent être légers jusqu'à ce que l'inflammation atteigne l'oreille moyenne. Ensuite, les problèmes auditifs deviennent plus graves, une perte auditive se développe. Une personne peut ressentir une douleur intense, sa température augmente. Après l'apparition d'une perforation du tympan et la libération de pus, la douleur disparaît. Une caractéristique de cette étape est la décharge de l'oreille..

Comment se manifeste la tubootite chez les nourrissons? Ils commencent à toucher l'oreille, ce qui fait mal, essayez de vous pencher de ce côté vers la mère (ou même sur une certaine surface). L'enfant devient de mauvaise humeur, mange et dort mal (ou, inversement, dort constamment). À cet âge, la température peut monter haut.

Les symptômes de la tubo-otite chronique peuvent être distingués par la présence constante d'écoulement de l'oreille, la survenue périodique de douleurs et de problèmes auditifs, et l'audition s'aggrave de plus en plus avec le temps. Ces symptômes disparaissent (cette période est appelée rémission) et après un certain temps, des exacerbations se produisent..

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de tubo-otite consiste principalement à examiner la cavité nasale et l'oreille. Le premier est appelé rhinoscopie, et le second est l'otoscopie. Dirigé par leur oto-rhino-laryngologiste.

La rhinoscopie postérieure vous permet d'examiner le nasopharynx, les extrémités de la concha nasale et la bouche de la trompe d'Eustache et d'identifier les causes possibles de son chevauchement. Ils le font à l'aide d'un miroir nasopharyngé, qui est chauffé et injecté au patient par la bouche dans les profondeurs du pharynx, sous la langue.

L'otoscopie fournit des informations sur l'état du conduit auditif et du tympan. Au début de la maladie, elle semble rétractée en raison de troubles de la pression dans la cavité de l'oreille moyenne. Il peut également être enflé, hyperémique. Au stade perforé, la perforation et la décharge de celui-ci sont visibles. Grâce à lui, l'ORT pourra examiner la cavité tympanique.

Le diagnostic de tubo-otite est basé sur les données d'examen. Ils peuvent également prescrire des purges pour le Politzer. Il s'agit d'une procédure au cours de laquelle un ballon en caoutchouc avec de l'air est utilisé. La pointe du ballon est insérée dans une narine, la deuxième narine est bloquée. Le médecin presse le ballon et l'air pénètre dans le nez. À partir des sons entendus lors du soufflage, il détermine le degré de perméabilité du tube auditif. Si pendant la procédure pour observer le tympan à travers l'otoscope, vous pouvez déterminer sa mobilité.

Vous devrez également effectuer des tests sanguins généraux, des tests d'urine et, s'il y a un écoulement de l'oreille, un frottis pour déterminer l'agent causal de la maladie. De plus, pour le diagnostic de tubo-otite, des tests audio (tests auditifs), une radiographie ou une TDM peuvent être prescrits.

Tubootite: traitement

Pour le traitement de la tubo-otite chez les enfants et les adultes, vous avez besoin de:

  • tuer l'infection;
  • soulager l'enflure et l'inflammation;
  • nettoyer l'oreille moyenne et le tube auditif, restaurer leur perméabilité.

Les méthodes de traitement de la tubo-otite sont similaires aux méthodes de traitement de l'otite moyenne, vous seul devez également affecter le tube auditif.

Pour cela, les médecins prescrivent:

  • des antibiotiques, des antiviraux ou des antimycotiques. Les antibiotiques pour la tubootite aident à faire face à une infection bactérienne de l'intérieur et à soulager l'inflammation. Si la maladie est facile, vous n'en aurez probablement pas besoin et vous pourrez guérir par des méthodes plus douces. Par exemple, des gouttes antibiotiques ou des médicaments homéopathiques sont vendus. Ils sont plus sûrs et ne nuisent pas au corps. Il existe également des gouttes antifongiques (antimycotiques). Ils sont prescrits si la tubootite est causée par la microflore fongique. Et en cas d'infections virales respiratoires aiguës, des médicaments antiviraux seront nécessaires (Arbidol, Laferobion, Anaferon);
  • anti-inflammatoires. L'ORL prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, Analgin) ou des gouttes avec des corticostéroïdes. Avec la tubootite, il est important d'agir non seulement par les oreilles, mais aussi par le nez. Vous avez donc besoin de gouttes auriculaires et nasales. La liste des médicaments pour la tubootite, vous trouverez dans le tableau ci-dessous;
  • physiothérapie. Avec tubootite, UHF, UFO, réchauffement, électrophorèse, sollux sont prescrits. Ces procédures visent à améliorer la circulation sanguine et la circulation lymphatique, ce qui affecte positivement le processus de guérison. Les procédures physiologiques aident à soulager la douleur, l'inflammation et l'enflure, à restaurer la respiration nasale;
  • purge et cathétérisme du tube auditif. Le soufflage, utilisé pour diagnostiquer la tubo-otite, a également un effet thérapeutique. Pendant la purge, il est possible de vider la cavité du tube auditif du liquide et du pus. S'il est fortement obstrué, de telles procédures peuvent être inefficaces. Ensuite, un cathétérisme est utilisé (rinçage avec un cathéter, qui est inséré à travers la narine directement dans la bouche de la trompe d'Eustache). Auparavant, la cavité nasale est nettoyée, instillé des gouttes vasoconstricteurs et anesthésié. Les antibiotiques et les solutions antiseptiques sont injectés à travers le cathéter, agissant directement sur le site de l'inflammation;
  • se laver les oreilles et le nez. Les oreilles doivent être rincées en cas d'écoulement et le nez doit être froid. Pour ce faire, utilisez des solutions antiseptiques. Ils sont versés dans le nez ou l'oreille avec une seringue, une pipette ou une poire. La pression ne doit pas être excessivement forte. Pour les oreilles, 3% de peroxyde d'hydrogène dilué avec de l'eau, de la furaciline, de l'alcool borique conviennent. Vous pouvez en savoir plus sur le lavage des oreilles dans l'article sur l'otite. Une solution saline, de la chlorhexidine, du peroxyde d'hydrogène, de la miramistine sont utilisés pour désinfecter le nez. La pharmacie vend également des dispositifs de rinçage spéciaux. Vous trouverez leurs noms dans le tableau avec les médicaments;
  • gouttes vasoconstricteurs. Ils aident à soulager l'enflure de la muqueuse nasale et à réduire la quantité de mucus. Il existe de nombreux médicaments qui peuvent être utilisés pour traiter l'inflammation du tube auditif: Nazol, Nazolin, Galazolin, Sanorin, For Nose, etc..

Si le patient craint une douleur intense, des analgésiques sont prescrits. Il peut s'agir de comprimés (par exemple, Ketanov, Ketonal) ou de gouttes auriculaires. Les gouttes ne peuvent être utilisées qu'au stade de la pré-perforation!

Le traitement de la tubootite chronique est effectué de manière complète, en utilisant toutes les méthodes. Cela peut prendre du temps. Vous devrez peut-être répéter le cours plusieurs fois et plusieurs fois. Dans le cas où l'inflammation du tube auditif s'accompagne de phénomènes atrophiques et que des cicatrices se forment dans les oreilles, ils recourent à un débridement chirurgical de la cavité de l'oreille moyenne, suivi d'une chirurgie plastique des fragments retirés et de la fermeture de la perforation du tympan.

Antibiotiques utilisés pour la tubootite chez l'adulte:

  • Azithromycine La composition comprend un antibiotique du groupe des macrolides - l'azalide. Disponible en comprimés et sirop;
  • Amoxicilline. Il s'agit d'un antibiotique lié à la pénicilline. Il existe des comprimés et des suspensions injectables d'amoxicilline;
  • Céfuroxime. Céphalosporine, antibiotique de deuxième génération. Il est utilisé dans les cas graves, car il est plus puissant;
  • Flemoxin Solutab en comprimés. Contient du trihydrate d'amoxicilline semi-synthétique;
  • Ceftriaxone. Il s'agit d'un antibiotique céphalosporine de troisième génération, doté d'un puissant effet antibactérien. Il est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Convient aux enfants:

  • Augmentin, Amoxiclav, combinent l'amoxicilline et l'acide clavulanique, augmentant ainsi le spectre de l'action antibactérienne. Les enfants jusqu'à un an sont utilisés sous forme de gouttes, d'un an à 12 ans - sous forme de suspensions pour administration orale;
  • Sumamed (comprimés ou suspensions d'azithromycine pour la préparation de sirop).

Important! Assurez-vous de visiter l'oto-rhino-laryngologiste qui vous dira comment traiter la tubootite dans votre cas, car les situations peuvent être différentes et différentes personnes ne peuvent pas utiliser le même schéma.

NOM DU PRODUIT, FORMULAIRE D'ÉMISSIONSUBSTANCE ACTIVECHAMP D'APPLICATION
GOUTTES AVEC ANTIBIOTIQUE
Gouttes auriculaires PolydexAntibiotique néomycine et polymyxine B, glucocorticoïde dexaméthasonePolydex est indiqué pour l'otite moyenne, sans perforation du tympan. Ce médicament a un large éventail d'effets antimicrobiens et soulage également l'inflammation.
Isofra (vaporisateur nasal ou gouttes)Agent antimicrobien FramecitinIl est utilisé pour le traitement des maladies du nez. Isofra a un effet antimicrobien prononcé
Les gouttes auriculaires d'OtofAntibiotique à la rifampicineLa rifampicine présente une activité antimicrobienne contre la plupart des types de micro-organismes. Otof est utilisé pour l'inflammation de l'oreille moyenne, même en présence de perforation
GOUTTES ANTI-INFLAMMATOIRES EN COURS DE PROJET
Gouttes d'oreille GarazonGlucocorticoïde bétaméthasone phosphate de sodium, gentamicineDommages bactériens aux oreilles
Sofradex - gouttes dans les oreillesDexaméthasone, néomycine, gramicidineAide à tuer les bactéries, à soulager l'inflammation et les réactions allergiques dans les otites moyennes aiguës et chroniques
Avamis - spray nasalFuorate de fluticasone corticostéroïdeIl est utilisé pour soulager les symptômes de la rhinite allergique.
BOUCHONS ANESTHÉTIQUES AVEC TRAITEMENT
OtipaxPhénazone et chlorhydrate de lidocaïneOtipax avec tubootite est utilisé pour anesthésier, soulager l'inflammation et les antiseptiques du conduit auditif
AnauranChlorhydrate de lidocaïne, polymyxine B, néomycineAnauran a un effet anesthésique et antibactérien local
PRODUITS POUR LAVER LES OREILLES ET LA CAVITÉ DU NEZ
Remo-wax - un moyen pour l'hygiène de l'oreillette et du conduit auditifLanoline, huile de vison, allantoïneRevo Max adoucit et enlève les bouchons de soufre
Physiomère (vaporisateur nasal)Solution isotoniqueIl est utilisé pour se laver le nez. Physiomer soulage l'inflammation, nettoie le nez de la saleté et du mucus, améliore l'écoulement du mucus et la régénération de la muqueuse
Aquamaris (spray et gouttes nasales)Eau isotonique de l'AdriatiqueMédicament de type physiomère

Pour le traitement de la tubo-otite chez les enfants et les adolescents, les mêmes méthodes sont utilisées: antibiotiques, procédures physiologiques, purge, etc. Pour abaisser la température et anesthésier, donnez à l'enfant de l'ibuprofène ou du paracétamol jusqu'à 4 fois par jour. Parmi les médicaments autorisés pour les enfants, on peut distinguer les gouttes Otof (vendues sans limite d'âge), Anauran, Polydex et Avamis (à partir de 6 ans).

Solutions physiologiques et isotoniques, la miramistine est autorisée pour les enfants dès la naissance, car ils sont absolument sûrs. N'hésitez pas à rincer le nez de votre bébé.

N'oubliez pas que pour récupérer, vous devez guérir toutes les maladies liées (adénoïdes, polypose, rhinite, etc.). Il est également important de renforcer le système immunitaire. Pour cela, il existe des médicaments immunomodulateurs spéciaux. La rééducation sera réussie si vous observez le repos au lit, évitez d'avoir de l'eau dans les oreilles et ne vous mouchez pas trop.

Tubootite: traitement à domicile

Habituellement, la tubo-otite se déroule sans complications. Par conséquent, il peut être traité indépendamment après avoir consulté un médecin..

Comment traiter la tubootite à la maison? Les règles restent les mêmes: vous devez désinfecter et nettoyer la cavité nasale et les oreilles pour arrêter la propagation des infections et des inflammations. Vous pouvez utiliser la pharmacie et les remèdes populaires dans le complexe. Ça ne fera pas mal.

Recettes pour le traitement de la tubootite avec des remèdes populaires:

  • alcool borique. Un remède bien connu est vendu dans une pharmacie. Il a des propriétés bactéricides. De l'alcool borique coule dans l'oreille endolorie 3 gouttes plusieurs fois par jour. Après l'instillation, vous devez garder la tête inclinée pendant 10 minutes supplémentaires. À la fin, fermez le conduit auditif avec un coton-tige. Le traitement de la tubo-otite avec de l'alcool borique aidera à faire face à la douleur et aux acouphènes;
  • en cas de douleur intense, il est recommandé de verser 20% d'huile de camphre dans l'oreille. Il doit d'abord être chauffé. Une compresse d'alcool sur les oreilles et l'instillation d'alcool à 40% aident également à soulager la douleur;
  • la teinture de calendula et la teinture de propolis sont largement utilisées pour le traitement de l'otite moyenne. Vous pouvez acheter une teinture dans une pharmacie ou trouver une prescription et la faire cuire vous-même, cela ne prend que 1-2 semaines. Les flagelles ouatés y sont humidifiés et placés dans le conduit auditif;
  • tampons avec des médicaments. Préparez des tampons de gaze de coton, faites-les tremper dans du jus d'oignons fraîchement pressé et insérez-les dans les narines pendant 10 à 20 minutes. Répétez 3 fois par jour. Vous pouvez également utiliser du jus d'aloès ou du Kalanchoe, dilué avec de l'eau en 2 fois. Ils sont enfouis dans le nez et les oreilles pendant 5 gouttes ou mis des tampons. Pour traiter les oreilles avec une méthode similaire, la teinture de morelle convient;
  • décoctions d'herbes pour renforcer l'immunité et soulager l'inflammation. Vous pouvez préparer une décoction de l'une de ces herbes: millefeuille, camomille, millepertuis, lavande, pissenlit, menthe, feuilles de bouleau. Une collection de plusieurs herbes convient également. Prenez 1-2 cuillères à soupe. matières premières et versez un verre d'eau bouillante, recouvrez-le avec quelque chose. Réserver pendant 30 minutes. Buvez une décoction dans un verre par jour. Thé au tilleul toujours utile.
au contenu ↑

Complications de la maladie

Une complication de la tubootite est la perte auditive et la surdité. Ils sont surtout souvent observés dans la forme chronique de la maladie. L'inflammation chronique est la plus dangereuse, il est donc préférable d'essayer de la prévenir en commençant le traitement dès les premiers signes d'une maladie.

Si l'inflammation engloutit l'oreille interne, des problèmes avec l'appareil vestibulaire peuvent commencer. Il y a une forte probabilité de perte auditive complète..

Il existe également un danger de propagation de l'infection de l'oreille au crâne et de développement d'une méningite, d'un abcès cérébral et d'une septicémie. Ces conditions nécessitent une assistance opérationnelle urgente..

La tubootite chez les enfants est particulièrement dangereuse. Par conséquent, si votre enfant est malade, assurez-vous d'aller chez le médecin. Sous sa supervision, ce sera plus sûr et plus calme. Si l'enfant s'aggrave, appelez une ambulance.

Prévention de la tubootite

La prévention de la tubootite doit inclure:

  • traitement rapide des maladies des voies respiratoires supérieures;
  • prévention des infections virales;
  • renforcer l'immunité.

Des précautions doivent être prises pour éviter l'hypothermie et l'eau sale entrant dans l'oreille et le nez. Ainsi, vous pouvez empêcher le développement de la tubootite!

Tubootite chronique (eustachite): traitement et symptômes

La tubootite est une inflammation de la membrane muqueuse de l'oreille moyenne associée à une altération du fonctionnement de la trompe auditive (Eustache). D'où le deuxième nom de la maladie - l'eustachite.

L'oreille moyenne se compose de: une cavité tympanique, une cavité de l'apophyse mastoïde et la trompe d'Eustache. La trompe d'Eustache mesure 3,5 cm et relie la cavité tympanique au nasopharynx.

Le tube auditif remplit des fonctions importantes: ventilation, drainage et protection.
Le processus inflammatoire conduit à un œdème du conduit auditif et, en l'absence de traitement rapide, il devient une forme plus grave de la maladie - chronique.

Le traitement rapide de la forme aiguë d'eustachite se produit sans conséquences et complications, tandis que la tubootite chronique entraîne une altération de la fonction de l'oreille et, dans les cas les plus graves, des lésions cérébrales.

Les causes

Presque toujours, la cause de l'eustachite est des infections qui pénètrent dans la cavité nasale par la cavité nasale..

La rhinite aiguë se produit avec un gonflement de la muqueuse nasale, ce qui entraîne une obstruction de la bouche de la trompe d'Eustache. Dans ce cas, il est tout simplement impossible d'égaliser la pression. Ce phénomène provoque une violation de la mobilité des osselets auditifs, entraînant une sensation de congestion dans l'oreille.

Les infections pénètrent dans les tubes auditifs pour les raisons suivantes:

  • maladies chroniques de l'oreille et des voies respiratoires supérieures
  • tubootite aiguë non traitée
  • prédisposition de la muqueuse de l'oreille à la maladie
  • maladies chroniques des voies respiratoires supérieures
  • allergie provoquant un gonflement fréquent des oreilles

La cavité nasale et les sinus maxillaires sont connectés aux oreilles, donc les maladies des voies respiratoires supérieures sont le plus souvent les causes de l'eustachite chronique.

Parmi les causes de la maladie d'origine non transmissible, il convient de noter les vols fréquents en avion.

Avec une prise nette et une diminution de la hauteur, des coups de bélier se produisent. Chez les personnes atteintes de maladies chroniques de l'oreille, le tube auditif se ferme, entraînant une altération du flux sanguin et de la ventilation de l'oreille.

Stades de la maladie

La tubootite chronique se produit en trois étapes, chacune caractérisée par son propre état de la membrane muqueuse de la cavité tympanique, ainsi que par un tableau histologique différent:

  1. Isolement du liquide de l'oreille en raison de l'inflammation et du gonflement de la membrane muqueuse (exsudat, transsudat) avec des impuretés de mucus. La prolifération de l'épithélium tégumentaire se produit.
  2. Une forte augmentation du mucus et des produits de décomposition cellulaire se produit. L'effet «oreille collante» apparaît.
  3. Une diminution de la quantité de mucus et une augmentation de la viscosité de l'exsudat provoquent la formation d'un processus adhésif. Pour cette raison, le tympan se ferme. Le tympan s'étire, devient mince, flasque et presque imperceptible (atrophie). La seule façon de ramener la membrane dans la lumière du conduit auditif est de rincer le tube auditif.

Symptômes

L'eustachite chronique s'accompagne rarement de fièvre. Les patients ne ressentent pas souvent de douleur dans les oreilles, mais se plaignent des affections suivantes:

  • bruit dans les oreilles
  • maux de tête fréquents
  • écho de sa propre voix à l'oreille
  • perte d'audition
  • congestion de l'oreille
  • lorsque vous bougez la tête, il y a une sensation d'eau dans l'oreille
  • rougeur et gonflement de l'intérieur de l'oreillette
  • saignement d'oreille

Intéressant! Éternuements, toux et bâillements peuvent rétablir temporairement l'audition.

Lors de l'otoscopie, il est clairement visible que le tympan est rétracté et a une teinte trouble. Le médecin note également le rétrécissement du tube auditif, la sécrétion d'exsudat et l'accumulation de pus dans la cavité interne de l'oreille.

L'évolution de la maladie chez les enfants

Les enfants sont sujets à la fois aux formes aiguës de tubo-otite et aux maladies chroniques. Cela est dû au fait que chez les enfants, les tubes auditifs sont courts et droits.

Si chez un adulte, la longueur de la trompe d'Eustache est de 3,5 cm, puis chez un nouveau-né - 2 cm. C'est pourquoi les infections pénètrent facilement et rapidement dans l'oreille de l'enfant.

Les symptômes ne diffèrent pas des signes de la maladie chez un adulte, mais chez les enfants, il y a une augmentation de la température. Sur la face interne de l'oreillette, en plus du gonflement, des bulles apparaissent.

Traitement

Le traitement de l'eustachite chronique est complexe et comprend les étapes suivantes:

  • élimination des causes à l'origine de la maladie
  • restauration auditive
  • mener des activités visant à prévenir le développement d'une perte auditive persistante

Si le traitement conservateur est inefficace, il est nécessaire de ne pas retarder l'opération chirurgicale: un drainage et une ponction de la membrane tympanique sont effectués, et dans les cas plus graves, un shunt est effectué. Un shunt est installé dans le tympan, à travers lequel le rinçage et le traitement de la cavité tympanique avec des solutions spéciales sont effectués.

Donc, la première chose à déterminer la cause. Si la cause est une pathologie du nez ou du nasopharynx, le traitement vise à l'éliminer.

En cas de chute de pression dans l'avion, il est nécessaire de se moucher les oreilles avec la déglutition habituelle, la déglutition avec les narines pincées ou une respiration aiguë avec les narines pincées et la bouche fermée. Les nouveau-nés et les bébés ne savent toujours pas comment procéder, il est donc important de donner au bébé à boire ou à allaiter pendant le décollage et l'atterrissage.

Dans le traitement de la turbotite, il est nécessaire d'éliminer le gonflement de la muqueuse. Pour ce faire, utilisez:

  1. gouttes vasoconstricteurs dans le nez (Nazivain, Rinostop, Sanorin)
  2. antihistaminiques (Erius, Zirtek, Suprastin)

Dans certains cas, des médicaments hormonaux locaux sont prescrits - glucocorticoïdes (Nazonex, Avamis).

Pour restaurer le tympan déformé et les parois adhérentes du conduit auditif, ainsi que pour guérir les changements sclérosostrophiques de la muqueuse comme suit:

  • thérapie au laser
  • Thérapie UHF
  • cathétérisme du tube auditif lors de sa poursuite de la purge ou de l'administration de médicaments
  • massage pneumatique
  • chirurgie

La durée du traitement de la tubo-otite aiguë est de 3 à 7 jours, le traitement de l'eustachite chronique prend généralement beaucoup plus de temps - de plusieurs mois à plusieurs années.

Attention! N'utilisez pas d'autres méthodes de traitement sans consulter un oto-rhino-laryngologiste. Ils peuvent aggraver l'évolution de la maladie..

Complications

La tubo-otite chronique se caractérise par une évolution lente. Souvent, les patients ne remarquent pas de symptômes, cependant, un traitement prématuré peut entraîner de telles conséquences négatives:

  1. Fonction d'oreille altérée. Dans l'oreille enflammée, le liquide s'accumule, une pression négative se forme. Il y a adhésion des parois du tube auditif, ainsi que déformation du tympan.
  2. Otite moyenne suppurée aiguë. Le tympan et les os de l'oreille moyenne sont endommagés. La cavité de l'oreille est recouverte de tissu conjonctif, à la suite de laquelle l'infection passe à l'os et à la membrane du cerveau.
  3. Perte auditive neurosensorielle. Le liquide résultant dans l'oreillette détruit le nerf auditif.

Les troubles atrophiques ou sclérotiques de la muqueuse de l'oreille, la turbidité ou la rupture du tympan entraînent une perte auditive complète ou partielle.

Important! Avec un tympan détruit, le pus ne persiste pas dans l'oreille et le patient ne ressent pas de douleur, il ne peut donc pas consulter un médecin à temps.

La prévention

À titre préventif, il est important de respecter certaines règles:

  • consulter un oto-rhino-laryngologiste une fois tous les six mois
  • renforcer l'immunité
  • éviter l'hypothermie
  • injecter régulièrement une solution saline dans le nez pour détruire les virus
  • traiter les maladies chroniques du nasopharynx

Important! Pour prévenir l'infection par le mucus de l'oreille, vous devez bien nez: nez alternativement les narines gauche et droite. Mieux plus souvent, mais avec moins d'intensité. Ne traînez pas le mucus en vous.

La tubo-otite chronique est une maladie grave. Le succès de son traitement dépend du stade où il a été découvert, ainsi que de la qualité du schéma thérapeutique.

Tubootite

La tubotomie est une complication fréquente d'une infection respiratoire aiguë lors d'un rhume sévère. L'inflammation de la membrane muqueuse du tube auditif entraîne une congestion d'une ou deux oreilles à la fois, qui s'accompagne d'un inconfort sévère, nécessite une prévention précoce et un traitement approprié.

Pourquoi se développe-t-il?

Qu'est-ce que la tubootite? La tubootite est une inflammation de la muqueuse de la trompe d'Eustache avec œdème, entraînant une obstruction complète ou partielle de la lumière. Il se développe le plus souvent en raison du rejet de la muqueuse de la cavité nasopharynx à la veille du tube auditif. Les causes de la tubootite comprennent:

  • infections virales respiratoires aiguës;
  • maladies bactériennes;
  • polypes du nasopharynx, sinus;
  • végétations adénoïdes;
  • amygdalite chronique avec écoulement purulent;
  • rhinite chronique;
  • rhinite allergique;
  • maux de gorge fréquents;
  • tumeurs du nasopharynx;
  • kystes;
  • anomalies anatomiques dans la structure du tube auditif.

La rhinite aiguë s'accompagne d'une forte séparation du mucus, d'une congestion nasale, d'éternuements - un soufflage excessif incorrect du nez conduit à la création de flux d'air turbulents dans le nasopharynx, et les particules de mucus sont jetées dans le tube auditif avec des agents pathogènes. La trompe d'Eustache, nécessaire pour maintenir l'équilibre de la pression du nasopharynx et de l'oreille moyenne, cesse de remplir sa fonction - les processus de ventilation sont perturbés, ce qui entraîne un changement de la pression atmosphérique, une rétraction du tympan et des symptômes de tubootite..

Le colmatage de la trompe d'Eustache avec un secret muqueux pathologique ou un tissu muqueux enflé entraîne une diminution de la pression dans la cavité tympanique, une fermeture complète de l'oreille moyenne. La croissance d'agents pathogènes sur la muqueuse de la bouche nasopharyngée entraîne le développement de diverses complications, par exemple une otite moyenne, une inflammation du tympan ou une infection de l'oreille interne.

Avec la tubootite, les complications dépendent de la localisation du processus inflammatoire, du degré de dommage à la muqueuse. La croissance rapide de la flore pathogène provoque une inflammation d'autres organes du tympan, le nasopharynx.

Qui se développe?

Il existe une prédisposition au développement de l'eustachite chez les jeunes enfants de moins de cinq ans, chez qui le tube auditif, contrairement aux adultes, est court, large et horizontal. Les changements physiologiques dans le nasopharynx de l'enfance provoquent l'apparition fréquente d'un nez qui coule, la croissance des végétations adénoïdes, des amygdales pharyngées - cela conduit à des troubles de la ventilation de la bouche nasopharyngée.

En raison de la prévalence répandue de la tubo-otite, les oto-rhino-laryngologistes ont développé des groupes à risque pour les personnes sujettes au développement de la maladie, dans le but d'une prévention rapide et d'un traitement précoce. Le groupe à risque comprend:

  • les enfants fréquentant les établissements d'enseignement pour enfants pour la première fois;
  • enfants et adultes souvent malades;
  • les gens qui ont changé les conditions climatiques, ont déménagé dans une autre région;
  • les résidents des zones froides climatiques;
  • les personnes atteintes de maladies rhinopharyngées chroniques, héritées;
  • les personnes peu résistantes aux maladies infectieuses;
  • bébés nourris au sein;
  • patients après une intervention chirurgicale sur les sinus, le nasopharynx;
  • les personnes présentant une diminution générale de la résistance immunitaire.

La tubootite chronique se développe chez les personnes après des exacerbations fréquentes de la rhinite aiguë, y compris l'étiologie allergique. Une irritation constante de la muqueuse entraîne un épaississement de ses parois, l'émergence d'une perte auditive stable.

L'accessibilité gratuite et l'utilisation généralisée de systèmes visant à rincer les sinus paranasaux à la maison conduisent à une expansion stable en forme d'entonnoir du vestibule du tube auditif, ce qui conduit à une décharge constante de mucus dans l'oreille moyenne. Après un ou deux lavages indépendants, un schéma caractéristique de développement de la tubootite est noté même après une légère infection respiratoire.

Symptômes

Les symptômes typiques sont caractéristiques des formes aiguës et chroniques. En raison du déséquilibre de la pression dans l'oreille moyenne, un tableau clinique caractéristique se développe. Le schéma symptomatique de la tubo-otite comprend:

  • congestion de l'oreille du côté affecté;
  • inconfort croissant;
  • mal de crâne;
  • bruit dans les deux oreilles;
  • perte d'audition;
  • altération de la sensibilité auditive;
  • l'autophonie;
  • léthargie;
  • la faiblesse.

La tubootite aiguë se caractérise par une apparition soudaine, une obstruction spontanée du tube auditif et une évolution relativement légère. Avec un syndrome catarrhal sévère, des éternuements sévères, une légère obstruction de la lumière externe de la trompe d'Eustache, en règle générale, ne se fait pas sentir. L'accumulation excessive d'écoulement pathologique est un environnement favorable à la croissance des bactéries pathogènes.

En cas de catarrhale aiguë, l'état des patients est satisfaisant, stable, en raison de l'absence de température élevée, signes d'intoxication infectieuse. La lésion bilatérale s'accompagne d'une détérioration importante, jusqu'à une perte auditive temporaire complète.

Tubootite aiguë

La tubootite aiguë est une inflammation aiguë de la membrane muqueuse de l'oreille moyenne et du tube auditif, qui survient à la suite de la transition du processus inflammatoire des voies respiratoires supérieures (cavité nasale et nasopharynx).

Les causes et l'évolution de la maladie

Lorsque des violations des fonctions de ventilation et de drainage du tube auditif se produisent, des changements pathologiques se produisent dans la cavité tympanique de l'oreille moyenne. Tout d'abord, ils apparaissent sous forme d'épanchement - transsudat, puis les globules blancs et les lymphocytes apparaissent dans l'exsudat, ce qui indique le stade initial de l'inflammation aiguë de l'oreille moyenne.

Les causes de cette maladie ne sont pas entièrement connues. Certains spécialistes ORL pensent que la cause de la tubootite est le développement d'une infection hypovirulente dans le corps humain, tandis que d'autres considèrent que la théorie virale du développement de la tubootite est plus légitime..

La prédisposition de la membrane muqueuse de l'oreille moyenne au développement d'un œdème allergique, de changements inflammatoires et d'une sécrétion excessive est d'une grande importance dans la survenue d'une tubootite. Ces facteurs peuvent se produire dans diverses combinaisons et donner au cours clinique de la maladie une certaine couleur..

Mais néanmoins, le principal symptôme de cette maladie est un dysfonctionnement (altération de la perméabilité) du tube auditif.

Avec la tubootite au stade aigu, on observe une hyperémie (rougeur) et un gonflement de la muqueuse du tube auditif et un rétrécissement de sa lumière. Dans ce cas, la cavité tympanique est fermée et la pression de l'air dans le canal auditif externe est supérieure à la pression dans la cavité tympanique. Une diminution de la pression entraîne une congestion veineuse (stase), une vasodilatation et une augmentation de la perméabilité de leurs parois, ce qui provoque une transudation.

Pathologiquement, cette maladie est la suivante. Au stade aigu de la maladie, la membrane muqueuse du tube auditif gonfle d'abord et est remplie de sang, sa lumière se rétrécit, à cause de laquelle meurent les cils de l'épithélium cilié. En conséquence, les parois du tube auditif se ferment hermétiquement et perdent la capacité de se séparer les unes des autres, de sorte que la lumière du tube ne s'ouvre pas pendant toute la période aiguë d'inflammation.

Image clinique

Lors de l'otoscopie, de l'otomicroscopie, de la vidéomicroscopie (méthodes spéciales d'examen de l'oreille), le tympan semble rétracté et peut avoir une couleur gris pâle, marron, jaune, violet ou bleu, qui dépend de la présence dans le transsudat de globules rouges et de leurs produits de désintégration. Dans certains cas, à travers le tympan, vous pouvez voir le niveau de liquide, qui ressemble à une ligne plus foncée sur le fond d'un tympan plus clair. Déficience auditive.

Copains! Un traitement rapide et approprié assurera votre récupération rapide.!

Diagnostique

Traitement

Tout d'abord, il est nécessaire de traiter les maladies aiguës du nasopharynx et de la cavité nasale à l'aide de gouttes vasoconstrictives dans le nez, ainsi que l'irradiation ultraviolette (UV), les séances de thérapie au laser, les séances d'irrigation par ultrasons et la thérapie vibroacoustique. Des antihistaminiques et des vaporisateurs nasaux homéopathiques sont également prescrits. Le traitement de cette maladie implique également le soufflage des tubes auditifs avec un ballon Politzer, le massage pneumatique des membranes tympaniques, le cathétérisme du tube auditif à l'aide d'un cathéter, dont le but est l'introduction de médicaments vasoconstricteurs, corticostéroïdes, enzymatiques, antiseptiques et anti-inflammatoires. Un traitement par aérosol est également utilisé, qui est effectué à travers les tubes auditifs à l'aide d'un cathéter élastique inséré dans sa lumière. Conduire efficacement la stimulation électrique du muscle par le tube auditif.

Si un traitement conservateur ne donne pas l'effet souhaité, un traitement chirurgical est recommandé - paracentèse du tympan avec l'installation d'un shunt en téflon, dans lequel l'exsudat se déversera indépendamment de la cavité tympanique pendant environ un mois.