Image

Massage Pleurésie

Avec la pleurésie, vous pouvez également masser le sein de la cellule, à cet effet, vous pouvez utiliser une serviette en éponge. Il commence en position assise en caressant et en frottant les épaules, le dos, le cou, la ceinture scapulaire et la face avant de la poitrine avec des mouvements de la colonne vertébrale au sternum et du sternum aux articulations des épaules et des creux axillaires.

En poussant fermement les doigts, masser les espaces intercostaux. Ensuite, ils effectuent un auto-massage de la nuque, en commençant par l'arrière du cou, en passant par la ceinture scapulaire en direction du cuir chevelu jusqu'à l'articulation de l'épaule..

Après cela, la surface antérolatérale de la poitrine est massée du sternum à l'articulation de l'épaule et de l'aisselle. Les femmes devraient contourner la glande mammaire. La durée totale du massage est de 10 à 15 minutes, il doit être fait quotidiennement et mieux le matin. Eh bien, si l'un des proches aide le patient.

Et dans ce cas, il ne faut pas oublier des activités physiques simples et utiles comme la gymnastique respiratoire, dont la mise en œuvre favorise non seulement la résorption du liquide qui s'accumule dans la cavité pleurale, mais aide également le corps à empêcher la formation d'adhérences qui limitent le mouvement des poumons.

Poursuivant le sujet du massage, nous donnons un exemple de technique qui permet-
lutter contre la fièvre élevée, qui accompagne toutes les périodes aiguës de bronchopulmonaires et autres rhumes; Tel; le massage est conseillé d'effectuer même à haute température corporelle. Dans le même temps, le massage améliore la microcirculation dans les poumons, les muscles et la fonction de drainage des bronches, etc. d. Une diminution de la température corporelle s'accompagne d'une amélioration du bien-être, du sommeil, de l'appétit, etc..

Contre-indications pour effectuer un massage hypothermique: grippe, infections virales respiratoires aiguës, péritonite, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, cholécystite aiguë, pancréatite, cancer, tuberculose pulmonaire, etc..

Le massage est effectué en position couchée. Commencez par masser le dos en utilisant des techniques de pétrissage, de pétrissage et de massage segmentaire. Ensuite, utilisez un massage par percussion, qui consiste à taper, frapper dans les projections des bronches et des segments pulmonaires. Après un massage par percussion, on caresse et frotte le dos et les espaces intercostaux avec des onguents chauffants (ginereromirukhshimi) (finadgon, nikoflex, etc.)..

Pour les enfants et les personnes âgées, le massage est effectué avec de l'huile chauffée (olive, sapin, eucalyptus, tournesol, etc.) avec une petite addition d'une pommade chauffante (ou liniment)..

Ensuite, le patient est tourné sur le dos et massé dans la poitrine, les muscles intercostaux, puis inclut des techniques qui activent la respiration (compression de la poitrine à l'expiration du patient) et le massage par percussion.

Le massage de la poitrine est également complété par un frottement avec des onguents chauffants (huiles).

Une fois le massage terminé, le patient doit être enveloppé dans une serviette de bain et recouvert d'une couverture. Après cela, il est bon de donner au patient un verre de thé chaud, et de préférence avec un citron. La durée du massage est de 5-15 minutes, il est effectué le soir. Dans les premiers jours, il peut être effectué à plusieurs reprises, mais les onguents "ne sont inclus dans la procédure de massage que le soir.

S'il y a une tachycardie, une augmentation de la pression artérielle, les membres inférieurs doivent également être massés..

MASSAGE APRÈS PLEURITE MOUVÉE.

Pleurésie il y a sec et exsudatif (épanchement). Pleurésie exsudative le plus souvent, il existe une étiologie allergique à la tuberculose, mais elle peut également être associée à une pneumonie, à des rhumatismes et à des lésions thoraciques. L'apparition peut être aiguë avec une forte fièvre, de fortes douleurs lancinantes sur le côté, aggravées par une respiration profonde et une toux. Dans certains cas, l'apparition est progressive - faiblesse, essoufflement, lourdeur et douleur thoracique augmentent.

En présence d'une grande quantité de liquide dans la cavité pleurale, l'état du patient s'aggrave, l'essoufflement s'intensifie, la cyanose apparaît, la moitié affectée de la poitrine est dilatée. Lorsque l'exsudat est résorbé, des commissures, des amarres et une rétraction thoracique peuvent se former.

Pleurésie sèche le plus souvent après une pneumonie, des infections virales respiratoires aiguës, la grippe.La douleur sur le côté avec toux et inhalation profonde s'intensifie. La température peut être normale ou subfébrile.

Le but du massage: accélérer la résorption des résidus d'exsudat et des adhérences pleurales, restaurer la fonction respiratoire, activer la circulation pulmonaire et périphérique, adapter le système cardiovasculaire et le système respiratoire à l'augmentation de l'activité physique.

Technique de massage.

Après une baisse de température et une diminution de l'ESR, une surface antéro-latérale de la poitrine est prescrite en massage. Le massage est doux, consiste en des techniques de caresse et de broyage léger (alternance, sciage, SPR-4). Les réceptions sont faciles et lentes. Temps de massage pendant cette période 7-10 minutes par jour.

Lorsque l'état du patient s'améliore, la poitrine est massée de tous les côtés. L'intensité de toutes les techniques augmente progressivement. Le pétrissage et les vibrations manuelles intermittentes améliorent et approfondissent la respiration. À la fin du cours, appliquez un massage énergique en profondeur, en utilisant toutes les techniques.

Un cours de 15-20 procédures, une répétition du cours après 1 mois.

MÉTHODE DE MASSAGE POUR LA BRONCHITE.

Bronchite chronique - Dommages irréversibles courants et prolongés à l'arbre bronchique avec altération de la fonction de drainage des voies respiratoires. La bronchite chronique entraîne une violation progressive de la conduction bronchique et le développement d'un "cœur pulmonaire". Ces dernières années, il y a une nette tendance à augmenter le nombre de patients atteints de bronchite chronique. Distinguer entre bronchite obstructive et obstructive. À non obstructif bronchite pas d'essoufflement. La fonction de la respiration externe est dans les limites normales. À obstructif bronchite il y a un essoufflement pendant l'effort physique, des troubles de la ventilation persistants, la forme physique est réduite.

Bronchite asthmatique caractérisés par l'apparition d'un essoufflement associé à un bronchospasme, ne présentant pas la nature d'une crise asthmatique typique, les troubles abstructifs sont transitoires.

But du massage: améliorer la circulation sanguine et lymphatique dans les poumons, favoriser la liquéfaction et la décharge des expectorations, réduire la toux, éliminer les spasmes des muscles des bronches.

Technique de massage.

Le massage de la poitrine est effectué selon la méthode habituelle. Lors du massage de la surface postérieure de la poitrine, le patient est placé dans une position de drainage pour une meilleure décharge des expectorations. Après le massage, une compression thoracique est effectuée à l'expiration..

Cours de massage 10-15 procédures.

Dans la bronchite obstructive chronique, en plus du massage de la poitrine, le massage des membres inférieurs est indiqué.

Avec bronchite et pneumonie, Dubrovsky V.I. recommande un massage en boîte (mais pas en période aiguë!), il est basé sur un mécanisme réflexe basé sur l'irritation des récepteurs cutanés créée par un vide dans le bain. Elle est réalisée comme suit: la surface massée est lubrifiée avec de l'huile chauffée ou de la vaseline. Ensuite, ils prennent un pot médical et introduisent un noyau avec du coton allégé imbibé d'alcool ou d'éther pendant 1-2 secondes. Après cela, le coton est retiré et le pot est rapidement appliqué sur la zone du corps. Ensuite, le pot d'aspiration fait des mouvements de massage coulissants. Une attention particulière est accordée au massage des zones paravertébrales, en retrait de 2-3 cm des processus épineux de la colonne vertébrale. Les mouvements de la boîte sont rectangulaires et en spirale. Durée 5-15 minutes par jour ou tous les deux jours. Sous l'influence de la massothérapie, la circulation sanguine et lymphatique est accélérée, la respiration s'améliore par réflexe dans les poumons, les expectorations. Après le massage du patient, vous devez envelopper une couverture, donner une boisson chaude.

Massage pour les maladies des poumons et de la plèvre

Indications: emphysème pulmonaire, pneumosclérose, asthme bronchique dans la période interictale, pneumonie chronique, insuffisance respiratoire causée par une bronchite chronique, pleurésie pendant la période de récupération.

Contre-indications: pleurésie exsudative au stade aigu, affections fébriles aiguës, bronchectasie au stade de la désintégration tissulaire, insuffisance cardiaque pulmonaire du degré III, maladies cutanées purulentes, tuberculose pulmonaire aux stades aigu et nodostroïde, néoplasmes, plaies pénétrantes, accompagnées d'hémorragies dans la cavité de la plèvre. pleurésie purulente ou développement d'une pneumonie.

Tâches générales de massage: renforcer les muscles respiratoires; augmenter la mobilité des côtes; augmenter la circulation sanguine et lymphatique dans les poumons; améliorer l'état général du patient.

Pneumonie. La pneumonie est une maladie pulmonaire infectieuse qui survient soit seule, soit comme complication d'autres maladies.

Le massage est prescrit pour les effets résiduels de la pneumonie, ainsi que sa forme chronique.

Méthodologie La position du patient - assis ou couché. L'exposition commence par les zones paravertébrales L5-1, ré9-3, AVEC4-3. Techniques appliquées: caresses plates, techniques de frottement classiques et segmentaires (forage, réception d'une «scie», impact sur les apophyses épineuses); pétrissage (pressage, déplacement, étirement); vibration (continue, perforante). Ensuite, les muscles latissimus dorsi et trapèze sont massés. Toutes les techniques sont utilisées, mais le pétrissage transversal des muscles latissimus commence à partir de la région lombaire et atteint les aisselles, et les muscles trapèzes commencent de l'arrière de la tête jusqu'aux articulations des épaules. Après cela, les muscles sternocléidomastoïdiens sont massés. Produire des pinces caressant, pétrissant, perforant, vibration continue. Affecte le point de da-chui (C7) - perforant, frappant. Masser la région interscapulaire et les zones suprascapulaires (caressant, frottant, vibration), les zones supraclaviculaires et sous-clavières (caressant, frottant, perforant), les articulations acromio-claviculaires et sternoclaviculaires (caressant, frottant, perforant), les principaux muscles pectoraux et le front muscles dentés (toutes techniques), espace intercostal (caresses en râteau, frottements), diaphragme (vibration continue, pression rythmique sur les paumes des paumes le long des côtes X-XII du sternum à la colonne vertébrale). Un massage pulmonaire indirect est effectué (vibration continue de la région cardiaque, légère pression rythmique saccadée sur le cœur avec la paume de la main et dans la région du tiers inférieur du sternum), paumes de la poitrine le long des lignes axillaires au niveau des côtes V-VI, tremblements thoraciques, compression et distension thoraciques, respiratoires des exercices.

Temps de massage 12-18 minutes, cours - 12 procédures, tous les deux jours.

L'asthme bronchique. L'asthme bronchique est une maladie allergique chronique du système respiratoire, dans laquelle des crises d'étouffement se produisent en raison d'une altération de la perméabilité des bronches due à un spasme des muscles des petites bronches, à un gonflement de la muqueuse et à une obstruction de leur écoulement. Massage montré dans la période interictale.

Tâches de massage: rétablissement d'une respiration normale; prévention de l'apparition précoce de changements emphysémateux et effet tonique.

Méthodologie Le patient s'assoit, détendant ses muscles; le masseur est debout ou assis derrière le patient.

Initialement, en 2-3 minutes, elles affectent le dos, l'arrière du cou, les côtés et le devant de la poitrine, en frottant et en frottant légèrement. Ensuite, pendant 8-10 minutes, affectez sélectivement les muscles du dos, de l'espace intercostal, de l'arrière du cou et de la région suprascapulaire. Appliquer un massage respiratoire.

La technique du massage respiratoire. Les doigts dilatés et installés sur l'espace intercostal (de II à V), à la commande ou au hasard sur l'expiration du patient (généralement par la bouche avec les lèvres comprimées), effectuent des mouvements saccadés de la colonne vertébrale au sternum, augmentant la pression, effectuant 5-6 mouvements saccadés. Ensuite, le masseur place ses paumes sur la paroi abdominale antérieure près du processus xiphoïde et effectue des mouvements saccadés vers le haut au moment de l'expiration allongée du patient. Le massage respiratoire est répété 3-4 fois.

Terminez la procédure en caressant le dos, la poitrine pendant 3 à 5 minutes, en frottant. l'alternant avec une tape, tapotant. Le patient doit être formé à une bonne respiration et s'assurer que pendant la procédure, il ne retient pas son souffle.

La durée de la procédure est de 12 à 15 minutes. Le cours du traitement est de 16 à 18 procédures par jour. Le massage est de préférence effectué après 2-4 heures après avoir mangé.

Technique IMAZ. O. F. Kuznetsov et T. S. Lagutina ont proposé une nouvelle méthode de traitement de l'asthme bronchique - massage intensif des zones asymétriques (IMAZ). La technique de ce massage a été développée par les auteurs sur la base de l'étude des modifications réflexes correspondant aux lobes pulmonaires atteints.

Je option. Ils agissent sur les zones d'hypertrophie tissulaire dans la zone de projection du lobe supérieur des lobes gauche et inférieur du poumon droit, en utilisant le frottement, le pétrissage (80–90% du temps total) et des vibrations intermittentes (10–20%). Ensuite, ils agissent sur la moitié gauche de la poitrine en avant, suivis de la transition vers la moitié droite de la région lombaire et de retour à l'angle de l'omoplate droite. Terminer sur la région scapulaire gauche.

Option II. Initialement, ils agissent sur les zones de la zone de projection du lobe supérieur du poumon droit et du lobe inférieur du segment de roseau du poumon gauche, c'est-à-dire massent les côtés opposés. La durée de la procédure est de 30 à 40 minutes. Le cours du traitement est de 3-5 procédures avec un intervalle de 3-5 jours. Masser 4 zones pour chaque option (2 à l'avant et 2 à l'arrière) masser alternativement deux fois, à partir de la zone sous-jacente.

Contre-indications à l'utilisation de la technique IMAZ. Processus aigu dans les bronches et les poumons, cardiopathie pulmonaire de degré III, hypertension II - III et âge supérieur à 60 ans.

Bronchite - inflammation des bronches - l'une des maladies respiratoires les plus courantes. Le massage est indiqué pendant la période d'affaissement des phénomènes de bronchite aiguë.

Technique de massage - comme pour la pneumonie. De plus, un massage segmentaire d'intensité moyenne avec vibration est utilisé. La durée de la procédure est de 10-20 minutes. Le cours du traitement - 12 procédures, tous les jours ou tous les deux jours.

Pleurésie. Pleurésie - inflammation de la plèvre, commence le plus souvent comme une complication de la pneumonie. La pleurésie par la présence ou l'absence de liquide dans la cavité pleurale est conditionnellement divisée en sécheresse et en épanchement (exsudatif).

Le massage respiratoire est indiqué pendant la période de récupération; au stade aigu et avec pleurésie exsudative, le massage est contre-indiqué.

Les objectifs du massage: prévenir et réduire le processus d'adhésion; augmenter les défenses de l'organisme; améliorer l'apport sanguin et lymphatique aux poumons; aider à accélérer l'absorption des exsudats et des infiltrats; restaurer la mobilité thoracique.

Méthodologie Le patient est assis ou couché sur son côté endolori. Affecte les zones paravertébrales L5-1, ré9-3, C4-3 application de caresses, frottements, pétrissages, vibrations. Ensuite, les muscles latissimus dorsi, trapèze et sternocleidomastoid sont massés. Masser la région inter-scapulaire, les zones suprascapulaires (caresser, frotter avec les extrémités des doigts, le bord du coude de la main, vibration continue, tapoter); zones supra et sous-clavières (caresses, frottements du bout des doigts, hachures, perforations, vibrations continues); gros muscles pectoraux, muscles dentés antérieurs, espaces intercostaux, broyage des arcs costaux; massage du diaphragme (vibration continue et pression rythmique sur les champs pulmonaires à l'arrière et à l'avant); compression de la poitrine le long des lignes axillaires au niveau des côtes V-VII (Fig.138).

Figure. 138. Le schéma des changements réflexes dans les maladies des poumons et de la plèvre.
1 - changements réflexes de la peau; 2 - changements réflexes dans le tissu conjonctif: 3 - changements réflexes dans le tissu musculaire.

Terminez la procédure avec des exercices de respiration. La durée de la procédure est de 12 à 20 minutes. Cours - 12-15 procédures, quotidiennement ou tous les deux jours.

Emphysème. Cette maladie est causée par l'expansion des alvéoles pulmonaires. Distinguer entre limité (couvrant des sections individuelles du poumon) et diffus (général); avec le cours - emphysème pulmonaire aigu et chronique.

Technique de massage - comme pour l'asthme bronchique, le cours est le même, mais des exercices de respiration spéciaux sont également utilisés.

Pour le développement de la respiration abdominale, une expiration complète est effectuée avec une rétraction vigoureuse de l'abdomen. Cet exercice est effectué en position assise sur une chaise, allongé, debout, 15-20 fois; il est nécessaire de s'assurer que lorsque vous inspirez, l'estomac dépasse et que vous expirez, il se rétracte. Le rythme de l'exercice est lent (8 cycles de respiration par minute); inhalation - par le nez, expirez - par la bouche, les lèvres prolongées par un tube. Le temps d'expiration augmente progressivement de 2-3 s à 10-12 s.

Les techniques d'acupression pour les maladies respiratoires sont illustrées à la Fig. 139-142.

Figure. 139. Points utilisés pour les rhumes.

Figure. 140. Points utilisés pour la rhinite (nez qui coule).

Figure. 141. Points utilisés pour la toux (rhume).

Figure. 142. Points utilisés dans l'asthme bronchique.

Massage segmentaire. Indications: troubles respiratoires fonctionnels, immobilité thoracique, trachéobronchite chronique, bronchectasie, asthme intermittent, emphysème pulmonaire, bronchopneumonie chronique, effets résiduels après pneumonie, pleurésie sèche ou exsudative.

Méthodologie La position du patient - allongé sur le ventre ou assis. Commencez la procédure avec un massage des zones paravertébrales de L2 à C3 (caressant à plat, taille segmentaire, frottant avec les doigts largement écartés de tout le dos). Le forage paravertébral est effectué dans les 1ère et 2ème méthodes, massage des apophyses épineuses, réception de la «scie», mouvements - toutes les alternances doivent être alternées avec des caresses avec un avion. Produisez ensuite un massage de l'espace intercostal à droite et à gauche - caressant, frottant, pétrissant. Tous les mouvements sont effectués vers la colonne vertébrale en mettant l'accent sur les bords inférieurs des côtes.

Le massage de l'omoplate (alternativement) commence par des caresses le long du bord latéral, médial, en passant à la colonne vertébrale de l'omoplate. Avec une mobilité suffisante des lames pénétrer dans la région sous-scapulaire, en utilisant le broyage, la pression. Effectuez un massage général du dos (caresses, frottements, pétrissages et vibrations), en mettant en évidence les grands groupes musculaires - le plus large, trapézoïdal, sternocléidomastoïdien. Le massage du sternum est effectué dans la position du patient allongé sur le dos ou assis. Appliquer caresser, frotter, pétrir, vibration labile continue. Étirement de la poitrine (3 fois) - par la commande «inhalation», les mains du massothérapeute fixent les surfaces latérales de la poitrine et expirent pour exercer une pression latérale sur la poitrine du patient.

Ensuite, une main avec la base de la paume est placée sur le bord inférieur du sternum (processus xiphoïde), l'autre main est placée sur le dos.

Pendant l'expiration, ils appuient sur la région de la clavicule avec la main droite ou la main gauche alternativement, remontant la poitrine avec les deux mains simultanément (répéter 3 à 4 fois pour chaque clavicule).

La durée de la procédure est de 15-20 minutes.

Le cours du traitement est de 8 à 10 procédures, tous les deux jours ou 2-3 fois par semaine.

Maladies des poumons et de la plèvre

Maladies des poumons et de la plèvre

Les indications. Emphysème pulmonaire, pneumosclérose, asthme bronchique dans la période interictale, pneumonie chronique, insuffisance respiratoire causée par une bronchite chronique, pleurésie pendant la période de récupération.

Contre-indications Pleurésie exsudative au stade aigu, affections fébriles aiguës, bronchectasie au stade de la désintégration tissulaire, cardiopathie pulmonaire du degré III, maladies cutanées purulentes, tuberculose pulmonaire aux stades aigu et subaigu, néoplasmes, plaies pénétrantes, accompagnées d'hémorragies dans la cavité pleurale, hémothorax avec transition pleurésie purulente ou développement d'une pneumonie.

Tâches générales de massage. Renforce les muscles respiratoires; augmenter la mobilité des côtes; augmenter la circulation sanguine et lymphatique dans les poumons; améliorer l'état général du patient.

Pneumonie. La pneumonie est une maladie pulmonaire infectieuse qui survient seule ou comme complication après d'autres maladies.

Le massage est prescrit pour les effets résiduels de la pneumonie, ainsi que sa forme chronique.

Méthodologie La position du patient - assis ou couché, d'abord sur le ventre, puis sur le dos.

? caressant - planaire, saisissant, en forme de râteau, en forme de peigne, en forme de pince, de repassage, variant toutes ces techniques avec des poids;

? meulage - droit, circulaire, en spirale, pince, sciage, croisement, hachurage, rabotage;

? pétrissage - longitudinal, transversal, roulant, pressant, déplaçant, étirant, forceps;

? vibrations - continues et intermittentes, à la fois labiles et stables, techniques de choc - frappant, tapotant, hachant, secouant.

Massage du col:

? caresser - toutes les variétés des techniques principales et auxiliaires de haut en bas à la ceinture scapulaire, aux épaules;

? frottement - toutes les variétés de réception dans n'importe quelle direction, navette;

? pétrissage - toutes les variétés de réception, à l'exception de la technique de "feutrage";

? vibration - les types de réception principaux et auxiliaires, à l'exclusion des secousses. Portez une attention particulière à l'impact ponctuel des vibrations sur le da-jui; point situé sous VII vertèbre cervicale.

Massage du paralatum (les deux omoplates, il est conseillé de masser en même temps):

? caresser le long du périmètre des omoplates du bord extérieur à l'intérieur et aux articulations de l'épaule - toutes les variétés de réception;

? frotter autour du périmètre des lames - toutes les variétés de techniques de base et auxiliaires;

? pétrissage - pression, forceps, cisaillement, extension, ainsi que longitudinal et transversal le long des épaules;

? vibration - labile en continu sur toute la surface des lames.

Massez la surface avant de la poitrine:

? caressant - tous les types d'administration dans la direction de bas en haut et vers les ganglions lymphatiques axillaires;

? frottement - toutes les variétés d'administration dans diverses directions, navette, une attention particulière aux bords inférieurs des arcs costaux, du sternum et de la clavicule;

? pétrissage - toutes les variétés possibles de réception avec massage de la poitrine;

? vibrations - stables et labiles, intermittentes et continues avec des techniques de choc, épargnent la projection du cœur et des zones douloureuses.

1ère option. Placer les phalanges terminales des doigts II - V sur les espaces intercostaux de T 9 à T 5, aussi près de la colonne vertébrale que possible. Avec l'acte d'expiration, pousser la poitrine le long des surfaces latérales 5-6 fois dans des mouvements saccadés et en même temps se déplacer vers le sternum. Avec l'acte d'inspiration, faites une pause, puis expirez pour répéter le mouvement. Plus les mains des deux mains se rapprochent du sternum, plus l'impact (pression) est fort. Répétez ces passes 6-8 fois, tout le temps à partir de la colonne vertébrale.

2ème option. D'une main, fixez la surface avant de la poitrine (près du processus xiphoïde se trouve le point de jiu-wei). L'autre bras est situé symétriquement du côté opposé à l'arrière. Au début de l'expiration, les deux mains commencent simultanément à se déplacer de bas en haut: le long de la surface avant de la poitrine jusqu'aux clavicules et le long du dos jusqu'à la colonne vertébrale des omoplates, où le mouvement est terminé en appuyant (appuyant) sur la base des paumes 5-6 fois. En même temps, à la fin du mouvement, l'effort doit être augmenté de manière différentielle, en fonction de l'état du patient.

Répéter le massage respiratoire selon la 2e option 7 à 8 fois sur le côté droit de la poitrine et sur la gauche, mais en mettant l'accent sur la zone la plus affectée du corps.

Complétez la procédure de massage en caressant toute la poitrine, le col, ainsi que les frottements et les vibrations labiles. À la fin de la procédure - techniques de choc et commotion cérébrale. Pendant le massage, assurez-vous que le patient ne retient pas spécifiquement son souffle. La durée de la procédure est de 15 à 25 minutes. Le cours du traitement est de 15 à 20 procédures. Prescrire un massage quotidiennement ou tous les deux jours, selon la réponse du patient après le massage. Pour recommander une combinaison avec des procédures physiques et balnéologiques, ainsi que la climatothérapie.

L'asthme bronchique. L'asthme bronchique est une maladie allergique chronique du système respiratoire, dans laquelle des crises d'étouffement se produisent en raison d'une altération de la perméabilité des bronches due à un spasme des muscles des petites bronches, à un gonflement de la muqueuse et à une obstruction de leur écoulement. Massage montré dans la période interictale.

Les tâches de massage. Rétablir une respiration normale, prévenir l'apparition précoce de changements d'emphysème et d'effet réparateur.

Méthodologie La position du patient - assis ou couché sur le ventre, puis sur le dos.

Commencez le massage en caressant et en frottant l'ensemble du dos, du col et de la poitrine (si le patient est assis).

L'impact sur la zone paravertébrale de Th 9 avant Th 2:

? caresses - planes, pinces, en forme de peigne, en forme de râteau, repassage;

? meulage - rectiligne, circulaire, en spirale, forceps, sciage, en forme de peigne, éclosion;

? pétrissage - pressage, déplacement, étirement, forceps;

? vibration - labile continue, avec des doigts séparés, une, deux mains. Tous les mouvements sont effectués uniquement de bas en haut..

Massage du paralatum (masser simultanément les deux omoplates):

? caressant - le long du bord extérieur; le long du bord intérieur; sur la colonne vertébrale de l'omoplate à l'articulation de l'épaule;

? meulage - rectiligne, circulaire, en spirale, hachuré - autour du périmètre des lames;

? pétrissage - forceps, pression, cisaillement, étirement, transversal et longitudinal sur les épaules;

? vibration - labile continue.

Terminez l'impact sur la région paracampale en caressant.

Massage des espaces intercostaux:

? caresser - plan, râteau, pinces, en forme de peigne, repassage;

? meulage - rectiligne, circulaire, sciage, croisement, pince, hachure;

? pétrissage - pressage, déplacement, étirement, forceps;

? vibration - labile continue, intermittente stable, ponction, commotion cérébrale du bas de la poitrine.

Massage de poitrine

Le mouvement est effectué à partir de la surface avant de la colonne cervicale, du haut de la poitrine, en mettant l'accent sur les lieux d'attache de la clavicule au sternum, processus acromiaux des omoplates:

? caresser - saisir, plat, pinces, râteau, repassage, peigne; les mouvements sont effectués de haut en bas le long de la surface avant du cou et sur la poitrine jusqu'aux ganglions lymphatiques axillaires;

? rectification - rectiligne, circulaire, spirale, pince, sciage, croisement, peigne, hachure, rabotage;

? pétrissage - longitudinal, transversal, pressage, cisaillement, étirement, laminage;

? vibration - variétés intermittentes et continues avec commotion cérébrale de la poitrine entière.

Il existe des options pour effectuer des exercices de respiration au rythme de Bougeiko et d'autres, ainsi que des options recommandées lors de l'exécution de la technique de traitement de la pneumonie.

Terminez la procédure en caressant et en frottant le dos, le col et la poitrine.

La durée de la procédure est de 15 à 20 minutes. Le cours du traitement est de 12 à 15 procédures. Le massage est de préférence effectué après 2-4 heures après avoir mangé.

Technique IMAZ. O. F. Kuznetsov et T. S. Lagutina ont proposé une nouvelle méthode de traitement de l'asthme bronchique - massage intensif des zones asymétriques (IMAZ). La technique de ce massage a été développée par les auteurs sur la base de l'étude des modifications réflexes correspondant aux lobes pulmonaires atteints.

1ère option. Ils agissent sur les zones d'hypertrophie tissulaire dans la zone de projection du lobe supérieur des lobes gauche et inférieur du poumon droit, en utilisant le broyage, le pétrissage (80–90% du temps total) et des vibrations intermittentes (10–20%). Ensuite, ils agissent sur la moitié gauche de la poitrine en avant, suivis de la transition vers la moitié droite de la région lombaire et de retour à l'angle de l'omoplate droite. Terminer sur la région scapulaire gauche.

2ème option. Initialement, ils agissent sur les zones de la zone de projection du lobe supérieur du poumon droit et du lobe inférieur du segment de roseau du poumon gauche, c'est-à-dire massent les côtés opposés. La durée de la procédure est de 30 à 40 minutes. Le cours du traitement est de 3-5 procédures avec un intervalle de 3-5 jours. Masser 4 zones pour chaque option (2 à l'avant et 2 à l'arrière) masser alternativement deux fois, à partir de la zone sous-jacente.

Contre-indications à l'utilisation de la technique IMAZ. Processus aigu dans les bronches et les poumons, cardiopathie pulmonaire du degré III, hypertension des stades II - III et âge supérieur à 60 ans.

Bronchite - inflammation des bronches - l'une des maladies respiratoires les plus courantes. Le massage est indiqué pendant la période d'affaissement des phénomènes de bronchite aiguë.

Technique de massage - comme pour la pneumonie. De plus, un massage segmentaire d'intensité moyenne avec vibration est utilisé. La durée de la procédure est de 10 à 20 minutes. Le cours du traitement - 12 procédures, tous les jours ou tous les deux jours.

Pleurésie. Pleurésie - inflammation de la plèvre, commence le plus souvent comme une complication après une pneumonie. La pleurésie par la présence ou l'absence de liquide dans la cavité pleurale est conditionnellement divisée en sécheresse et en épanchement (exsudatif).

Le massage respiratoire est indiqué pendant la période de récupération; au stade aigu et avec pleurésie exsudative, le massage est contre-indiqué.

Les tâches de massage. Empêcher et réduire le processus d'adhésion, augmenter les défenses de l'organisme, améliorer l'apport sanguin et lymphatique aux poumons, aider à accélérer l'absorption des exsudats et des infiltrats, restaurer la mobilité thoracique.

Méthodologie Le patient est assis ou couché sur son côté endolori. Affecte les zones paravertébrales L 5–1, Jeu 9_ 3, De 4 à 3, application de caresses, frottements, pétrissages, vibrations. Ensuite, les muscles latissimus dorsi, trapèze et sternocleidomastoid sont massés. Un massage de la région interscapulaire, des zones suprascapulaires est effectué (caresse, frottement avec les extrémités des doigts, le bord du coude de la main, vibration continue, tapotements); zones au-dessus et sous-clavières (caresses, frottements avec les extrémités des doigts, éclosion, perforation, vibrations continues); gros muscles pectoraux, muscles dentés antérieurs, espaces intercostaux, broyage des arcs costaux; massage du diaphragme (vibration continue et pression rythmique sur les champs pulmonaires à l'arrière et à l'avant); compression de la poitrine le long des lignes axillaires au niveau des côtes V-VII (Fig.142).

Figure. 142. Schéma des changements réflexes dans les maladies des poumons et de la plèvre:

1-3 - les mêmes que sur la fig. 121

Terminez la procédure avec des exercices de respiration. La durée de la procédure est de 12 à 20 minutes. Cours - 12-15 procédures, quotidiennement ou tous les deux jours.

Emphysème. La maladie est causée par l'expansion des alvéoles pulmonaires. Distinguer entre limité (couvrant des sections individuelles du poumon) et

diffus (général); avec le cours - emphysème pulmonaire aigu et chronique.

Technique de massage - comme pour l'asthme bronchique, le cours est le même, mais des exercices de respiration spéciaux sont également utilisés.

Pour le développement de la respiration abdominale, expirez complètement avec une rétraction abdominale vigoureuse. Cet exercice est effectué en étant assis sur une chaise, allongé, debout, 15-20 fois; il est nécessaire de s'assurer que lorsque vous inspirez, l'estomac dépasse et que vous expirez, il se rétracte. Le rythme de l'exercice est lent (8 cycles de respiration par minute); inhalation - par le nez, expirez - par la bouche, les lèvres prolongées par un tube. Le temps d'expiration augmente progressivement de 2-3 à 10-12 s..

Figure. 143. Points d'exposition aux rhumes

Fig.144 Points d'exposition pour la rhinite (nez qui coule)

Les points d'exposition aux maladies respiratoires sont indiqués sur la Fig. 143–146.

Massage segmentaire. Les indications.

Troubles respiratoires fonctionnels, immobilité thoracique, trachéobronchite chronique, bronchectasie, asthme interictal, emphysème pulmonaire, bronchopneumonie chronique, effets résiduels après pneumonie, pleurésie sèche ou exsudative.

Méthodologie La position du patient - allongé sur le ventre ou assis. Commencer la procédure par un massage des zones paravertébrales de L 2 à C 3 (caressant à plat, taille segmentaire, frottant avec les doigts largement écartés de tout le dos). Forage paravertébral en 1 ou 2 voies, massage des apophyses épineuses, réception de la "scie", déplacement - toutes les techniques alternent avec le caressage à plat.

Ensuite, effectuez un massage de l'espace intercostal à droite et à gauche - caressant, frottant, pétrissant. Tous les mouvements sont effectués vers la colonne vertébrale en mettant l'accent sur les bords inférieurs des côtes.

Le massage de l'omoplate (alternativement) commence par des caresses le long du bord latéral, médial, en passant à la colonne vertébrale de l'omoplate. Avec une mobilité suffisante des lames pénétrer dans la région sous-scapulaire, en utilisant le broyage, la pression. Effectuez un massage général du dos (caresses, frottements, pétrissages et vibrations), en mettant en évidence les grands groupes musculaires - le plus large, trapézoïdal, sternocléidomastoïdien. Le massage du sternum est effectué dans la position du patient allongé sur le dos ou assis. Appliquer caresser, frotter, pétrir, vibration labile continue. Étirement de la cage guda (3 fois) - par la commande «inhalation», les mains du massothérapeute fixent les surfaces latérales de la poitrine et expirent une pression sur le côté de la poitrine du patient.

Fig.145 Points d'exposition pour la toux (rhume)

Fig. 146 Points d'exposition pour l'asthme bronchique.

Ensuite, une main avec la base de la paume est placée sur le bord inférieur du sternum (processus xiphoïde), l'autre main est placée sur le dos.

Lorsque vous expirez, appuyez sur la région de la clavicule avec votre main droite ou gauche alternativement, en remontant la poitrine avec les deux mains simultanément (répétez 3-4 fois pour chaque clavicule).

La durée de la procédure est de 15 à 20 min..

Le cours du traitement est de 8 à 10 procédures, tous les deux jours ou 2-3 fois par semaine.

Ce texte est une fiche d'information..

Massage à percussion pour pleurésie et toux

?Massage par percussion (drainage) pour la toux et la pleurésie??

D'un point de vue médical, la toux est un réflexe inconditionnel, une réaction adaptative et protectrice du corps. Une toux est nécessaire pour préserver et nettoyer la trachée et les autres organes respiratoires du mucus, des corps étrangers, du pus ou des expectorations. Souvent, une toux accompagne les maladies respiratoires, et pour s'en débarrasser, les médecins prescrivent des médicaments et des remèdes populaires, des inhalations et des séances de massage par percussion. Le tapotement mécanique améliore et libère la respiration, soulage la douleur et réduit le stress accompagnant la maladie..

Le but des massages

Les séances de massage par percussion visent à éliminer le mucus des voies respiratoires. Du latin, «percussion» est traduit par «tapotement», utilisé pour étudier l'état des organes internes et déterminer leur position par le son. Attribuez des séances en fonction du type de toux:

  • Avec une toux sèche, les procédures sont effectuées pour augmenter son humidité et l'élimination plus rapide des expectorations. Lors d'une attaque, la tension musculaire dans la poitrine et le diaphragme entraîne une douleur intense;
  • Avec une toux productive ou humide, le massage a pour but d'éliminer le mucus et les bactéries pathogènes des bronches.

Le massage par percussion n'est pas un moyen indépendant de traiter la toux, mais il fait nécessairement partie d'une thérapie complexe. Il est également prescrit pendant la période de récupération après un rhume complexe. L'efficacité du massage repose sur l'activation des récepteurs pulmonaires: les informations sur l'irritation des terminaisons nerveuses sont transmises au centre respiratoire du cerveau, et reviennent sous forme de stimulation réflexe des capacités respiratoires.

Avantage

Le massage de la toux chez l'adulte et l'enfant apporte un effet positif si la technique est suivie. La procédure vise à:

  • Stimulation des fonctions de base du système respiratoire;
  • Améliorer le mouvement des fluides corporels dans les bronches et les poumons;
  • Expansion des vaisseaux sanguins;
  • Une augmentation du volume des chambres pulmonaires;
  • Soulagement des spasmes;
  • Accélération du retrait des expectorations;
  • Augmentation du tonus musculaire;
  • Réduction des manifestations de la douleur;
  • Restaurer l'élasticité des fibres musculaires;
  • Relaxation.

Les personnes d'âges différents peuvent faire un massage contre la toux: la différence de technique réside uniquement dans la force de l'effet et dans la profondeur de l'étude.

Les procédures de percussion sont une série de vibrations lumineuses dont le rôle est la séparation des particules de crachats de la surface interne des bronches. Les séances contribuent à l'activation des muscles intercostaux, à la normalisation du système respiratoire et à la réduction des processus inflammatoires. Après le massage, les patients se sentent reposés, notent une diminution de la douleur et une apparence de respiration légère et libre.

Les indications

Les procédures de massage sont recommandées si la personne a:

  • Processus inflammatoires dans les poumons;
  • Une toux chronique
  • Congestion dans les poumons;
  • Trachéite et bronchite;
  • Pneumonie.

Souvent, ce massage est prescrit aux enfants de moins de 5 ans, dans lesquels le réflexe expectorant est peu développé. La procédure est toujours effectuée avant le coucher..

Contre-indications

La technique de massage par percussion fait référence à la physiothérapie active, par conséquent, elle a des limites pour la conduite.

Les contre-indications incluent:

  • Bronchite aiguë et asthme bronchique;
  • 3 degrés d'hypertension, perturbations dans le travail de CVS;
  • Lésions oncologiques du système respiratoire;
  • Inflammation des poumons et du nasopharynx;
  • La température et ses symptômes résiduels;
  • Forme active de tuberculose;
  • SIDA, peau et maladies sexuellement transmissibles;
  • Risque accru de thrombose;
  • Les troubles mentaux.

Les contre-indications temporaires incluent l'intoxication et les vomissements. L'auto-massage doit être convenu avec votre médecin.

Technique de massage par percussion

La méthode par percussion est une technique de guérison visant à stimuler les voies respiratoires supérieures et à maintenir la communication entre le centre du système respiratoire et l'appareil de ventilation. La séance peut être accompagnée d'une musique méditative pour détendre le client, ainsi que l'utilisation d'huiles essentielles et d'aromathérapie pendant l'étude. Lors du choix d'un parfum, il est préférable de privilégier les esters qui ont un effet bénéfique sur le système respiratoire:

  • Cannelle;
  • Thym;
  • Romarin;
  • Cèdre;
  • Menthe poivrée;
  • Lavande;
  • Genévrier;
  • Eucalyptus;
  • Sapin;
  • Théier.

Huile de massage contre la toux à l'eucalyptus

Vous pouvez utiliser soit une composition essentielle soit un mélange de plusieurs huiles à base d'une crème de massage de base.

L'effet positif s'explique par un tapotement des doigts sur le dos, la poitrine et les côtes. Lors de l'exposition aux vibrations, ils activent le mouvement des fluides corporels, soulagent la fatigue et améliorent la respiration, la ventilation pulmonaire. La technique aide à prendre une respiration plus profonde, ce qui est bon pour la saturation en oxygène des tissus.

Méthodologie de la session

Les séances de massage sont à la fois thérapeutiques et prophylactiques. La procédure de massage par percussion a la technique suivante:

  • Le masseur presse fermement une paume contre le corps du patient, la seconde - fait des mouvements de choc avec son poing d'en haut;
  • Après plusieurs coups de petite force dans une zone, la paume est déplacée et la réception est répétée.

Le massage avec toux est effectué des deux côtés de la poitrine, et sur le dos, seule la zone des omoplates est traitée séparément. Pour chaque zone, pas plus de trois traits symétriques sont recommandés. L'étude commence toujours par l'avant de la poitrine, la zone sous les clavicules et sous l'arc costal. Ensuite, ils se déplacent vers les omoplates, sans oublier de passer et la surface entre eux.

Pendant l'inhalation, les mains du masseur doivent glisser le long des muscles intercostaux et à l'expiration vers le sternum. Après avoir tapoté avec les doigts ou les poings, la poitrine est serrée: les mains sont placées sur le côté inférieur près du diaphragme et serrées avec force. Massez ensuite la zone près des aisselles. Et pour faciliter la respiration, le patient reçoit des instructions sur la durée et la durée de l'inspiration et de l'expiration.

La compression de la poitrine entraîne une irritation des récepteurs alvéolaires, ce qui entraîne une réponse sous la forme d'une activation de la fonction respiratoire du poumon. La session se déroule pendant 5 à 10 minutes et peut être effectuée jusqu'à deux fois par jour. Après étude, amélioration et relâchement de la respiration, réduction des spasmes et de la douleur, une décharge active des expectorations est notée.

Techniques supplémentaires pour la toux

En plus des percussions, il existe plusieurs techniques plus spécialisées utilisées pour la bronchite, la pleurésie, etc. Ils peuvent être prescrits comme traitement d'appoint de la maladie en combinaison avec d'autres techniques de massage ou peuvent être effectués après la récupération pour améliorer les fonctions respiratoires..

Drainage

Les procédures de massage normalisent la respiration, favorisent l'élimination du liquide œdémateux des cavités et des tissus corporels, qui s'accumule à la suite de processus inflammatoires. Après tapotement, on observe une amélioration des fonctions respiratoires, une augmentation du tonus des muscles pectoraux et une augmentation du déplacement des vertèbres de la colonne thoracique au cours du cycle respiratoire.

Technique de drainage pour la toux

Un massage est indiqué pour la bronchite, ainsi que pour:

  • L'asthme bronchique;
  • Pleurésie;
  • Emphysème;
  • Pneumonie.

Vous pouvez démarrer une session avec un taux d'humidité dans la pièce supérieur à 65%. À une valeur inférieure, la production d'expectorations sera difficile. La deuxième condition de conduite est l'absence d'inflammation dans le système respiratoire et la température corporelle dans la plage normale pour le patient. Le non-respect de ces conditions peut provoquer des spasmes musculaires et une rétention des expectorations dans les bronches.

Technique

Le massage de drainage pour la toux est de préférence effectué le matin après le petit déjeuner (après 1,5-2 heures). Le massage commence par un léger effet sur le devant de la poitrine. Pendant l'étude, des techniques de caresses et de frottements sont utilisées. L'intensité et la profondeur du mouvement sur l'expiration sont toujours plus fortes que sur l'inspiration. La direction du mouvement est parallèle à la position de la nervure. L'espace intercostal est frotté en dernier. L'effet de massage sur le sternum empêche le développement de processus pathologiques et l'apparition d'adhérences dans les bronches, augmente l'efficacité des médicaments pris et augmente le tonus musculaire.

Ensuite, le triangle nasolabial et le nez passent du bout des doigts. Le masseur n'utilise que des frottements et des caresses douces. Le nez est massé en fin de réception.

La deuxième étape est le travail avec le dos. Le masseur place le patient sur le ventre afin que sa tête soit en dessous du niveau des bronches. Sous l'estomac, vous pouvez mettre un petit oreiller ou un rouleau. Tout d'abord, le dos est lentement caressé et frotté jusqu'à l'apparition d'une légère rougeur de la peau. La colonne vertébrale pendant l'étude n'est pas affectée. Les mouvements en spirale et directs sont effectués dans la direction du bas du dos au cou, et ne touchent pas non plus la colonne vertébrale.

Lorsque vous effectuez un massage pour bébé, la séquence de mouvements est similaire, mais la force des techniques est minime. Si la séance se déroule correctement, le bébé doit tousser après le massage. Pour les enfants, le temps d'étude est jusqu'à 8 minutes, et pour les adultes - jusqu'à 15. La durée du cours est de 8 et 14 procédures, respectivement. Après le massage, il est conseillé de couvrir le patient avec une couverture chaude et de lui laisser le temps de se détendre.

Postural

Le massage postural est également utilisé pour traiter la toux. Son efficacité s'explique par la position particulière du corps pendant l'étude, qui contribue à la libération rapide des poumons des expectorations. Les fluides s'écoulent des petites bronches vers la trachée, et lorsqu'il atteint la bifurcation de la trachée, le patient commence à tousser activement. Pendant le massage, il est nécessaire de boire beaucoup de liquide chaud.

Le patient est placé sur le ventre de sorte que la tête et la poitrine soient situées sous la taille et les coudes reposent sur le sol. En règle générale, une table de massage spéciale est utilisée pour les séances, aidant le patient à supporter confortablement et en toute sécurité la procédure dans cette position. Ensuite, une huile essentielle d'eucalyptus, de cèdre, de sapin ou de pin, ou une émulsion de massage est appliquée sur la surface de la peau. L'outil est nécessaire pour faciliter le glissement des mains sur la peau. Puis ils commencent à pratiquer des techniques de massage par vibration: le maître plie les paumes avec un bateau et tape sa poitrine. La vitesse de passage d'une zone ne doit pas être inférieure à 50 mouvements par minute. Après une pause d'une minute, la procédure est répétée. Au total, chaque session comprend jusqu'à 5 cycles, dont la durée totale ne dépasse pas 10 minutes.

Segmentaire

Le massage de la pleurésie est effectué après la récupération, lorsque la température corporelle a déjà commencé à baisser. Si pendant la session la santé du patient commence à se détériorer, alors la session est arrêtée et l'intensité de la suivante est réduite.

La procédure est effectuée à partir d'une position couchée ou assise. Ils commencent l'étude par des mouvements de caresse profonds et doux, qui remplacent le broyage et le pétrissage, ainsi que des tapotements de vibration. Seules les zones paravertébrales passent à travers les vibrations. Après cela, ils affectent:

  • Latissimus dorsi;
  • Le muscle cervical sternocléidomastoïdien;
  • La zone au-dessus et entre les omoplates.

Pour chacune de ces zones, une séquence de mouvements similaire est appliquée. Les principaux muscles dentés et pectoraux avant, ainsi que la zone entre les côtes et le diaphragme, passent par une alternance de tapotements de vibration et de pression rythmique. Terminez la séance avec des exercices de respiration. Le massage avec pleurésie ne prend pas plus de 20 minutes.

Les séances peuvent être quotidiennes ou tous les deux jours, et le cours standard se compose de 15 procédures.

La technique du massage par percussion est généralement prescrite en plus du traitement médicamenteux pour les maladies respiratoires. Son avantage dans un petit nombre de contre-indications, l'efficacité et un résultat rapide: un cycle standard de 12 à 15 procédures suffit pour améliorer l'état du patient. La sécurité de la méthode vous permet de l'utiliser dans le travail avec de jeunes enfants: un effet doux active le réflexe d'expectoration et libère les poumons des expectorations accumulées.

Les séances ne doivent être suivies que sur recommandation du médecin traitant. L'auto-nomination sans tenir compte des contre-indications et de l'état général peut aggraver considérablement le bien-être.

Massage segmentaire pour pleurésie

La pleurésie, l'une des complications de la pneumonie, est une inflammation de la plèvre. Selon la présence ou l'absence de liquide dans la cavité pleurale, l'épanchement (exsudatif) et la pleurésie sèche sont distingués.

Un massage pour pleurésie est prescrit pendant la période de récupération avec une baisse régulière de la température. Si pendant les séances de massage le patient monte en température et ne diminue pas pendant plusieurs heures, alors l'intensité du massage doit être réduite ou complètement arrêtée.

Le massage segmentaire est contre-indiqué dans la forme aiguë de la maladie et en cas de pleurésie épanchée..

L'effet positif du massage dans le traitement de la pleurésie doit se manifester par:

accélérer la résorption des infiltrats et des exsudats (accumulation de liquide dans la cavité pleurale);
activation de l'apport de lymphe et de sang aux poumons;
stimuler la mobilité thoracique;
réduction ou prévention des adhérences;
améliorer les propriétés protectrices du corps.

La procédure pour effectuer un massage segmentaire dans le traitement de la pleurésie:

Le patient s'assoit ou se couche sur le côté.
Le massage commence par une exposition aux zones paravertébrales L5-1, D9-3, C4-3 avec une utilisation alternative des caresses, des frottements, du pétrissage et des vibrations.

Puis le massage est successivement effectué:
le latissimus dorsi, les muscles sternocléidomastoïdiens, la région suprascapulaire et scapulaire avec une utilisation alternative des caresses, frottant avec les phalanges terminales des doigts et le bord du coude de la main, vibration continue, tapotements;
zones sous- et supraclaviculaires avec utilisation alternative des caresses, frottements avec les phalanges terminales des doigts, éclosion, perforation, vibrations continues;
muscles dentés avant, muscles pectoraux principaux, espaces intercostaux et arcades costales, diaphragme avec utilisation alternée de vibrations continues, pression rythmique sur les poumons sur la poitrine et sur le dos;
poitrine en utilisant la méthode de compression le long des lignes axillaires au niveau des côtes V-VII.

Le massage se termine par des exercices de respiration.

Le cours du traitement de la pleurésie est de 12 à 15 séances, effectuées quotidiennement ou à des intervalles d'une journée. La durée de chaque procédure est de 15 à 20 minutes.

Massage Pleurésie

La pleurésie, l'une des complications de la pneumonie, est une inflammation de la plèvre. Selon la présence ou l'absence de liquide dans la cavité pleurale, l'épanchement (exsudatif) et la pleurésie sèche sont distingués.

Un massage pour pleurésie est prescrit pendant la période de récupération avec une baisse régulière de la température.

Si pendant les séances de massage le patient monte en température et ne diminue pas pendant plusieurs heures, alors l'intensité du massage doit être réduite ou complètement arrêtée.

Le massage segmentaire est contre-indiqué dans la forme aiguë de la maladie et en cas de pleurésie épanchée..

L'effet positif du massage dans le traitement de la pleurésie doit se manifester par:

- accélération de la résorption des infiltrats et des exsudats (accumulation de liquide dans la cavité pleurale);

- activation de l'apport de lymphe et de sang aux poumons;

- stimulation de la mobilité de la poitrine;

- réduction ou prévention des adhérences;

- améliorer les propriétés protectrices du corps.

La procédure pour effectuer un massage segmentaire dans le traitement de la pleurésie:

1. Le patient s'assoit ou se couche sur le côté.

2. Le massage commence par une exposition aux zones paravertébrales L5-1, D9-3, C4-3 avec une utilisation alternative des caresses, des frottements, du pétrissage et des vibrations.

3. Ensuite, le massage est successivement effectué:

- les muscles les plus larges du dos, les muscles sternocléidomastoïdiens, la région suprascapulaire et scapulaire avec une utilisation alternative des caresses, frottant avec les phalanges terminales des doigts et le bord du coude de la main, vibration continue, tapotements;

- zones sous- et supraclaviculaires avec utilisation alternative des caresses, frottements avec les phalanges terminales des doigts, éclosion, perforation, vibrations continues;

- muscles dentés avant, muscles pectoraux principaux, espaces intercostaux et arcades costales, diaphragme avec utilisation alternée de vibrations continues, pression rythmique sur les poumons sur la poitrine et sur le dos;

- poitrine en utilisant la méthode de compression le long des lignes axillaires au niveau des côtes V-VII.

4. Le massage se termine par des exercices de respiration.

Le cours du traitement de la pleurésie est de 12 à 15 séances, effectuées quotidiennement ou à des intervalles d'une journée. La durée de chaque procédure est de 15 à 20 minutes.