Image

Qu'est-ce que l'ozène: informations générales sur la maladie, les symptômes, le diagnostic et le traitement

Tout le monde n'a pas une idée de ce qu'est la rhinite atrophique. Ozena est une maladie caractérisée par une inflammation de la muqueuse nasale et une odeur fétide. Chez les gens du commun, cette pathologie est appelée nez qui coule offensant. Ces patients sont assez faciles à détecter en raison de l'odeur spécifique qui en émane. Quelle est l'étiologie, la clinique et le traitement de l'ozène?

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR! Diseuse de bonne aventure Baba Nina: «Il y aura toujours beaucoup d'argent si vous le mettez sous votre oreiller...» Lire la suite >>

Caractéristiques d'Ozen

La rhinite est une affection caractérisée par une inflammation de la muqueuse nasale. Cela se produit le plus souvent après une hypothermie. Dans la plupart des cas, la rhinite est une manifestation d'autres maladies infectieuses des voies respiratoires. De cette maladie, les enfants et les adultes peuvent souffrir. Le nez qui coule fétide (ozena) est un type de rhinite chronique. Les types de rhinite chronique suivants sont distingués: hypertrophique, atrophique, vasomoteur, médicinal et catarrhal. L'atrophie est appelée amincissement de la muqueuse, un changement dans les structures osseuses du nez.

Ozena représente 1 à 3% de tous les cas de maladies de la cavité nasale. Le plus souvent, un nez qui coule fétide est diagnostiqué chez les personnes de moins de 40 ans. Parmi eux, un grand nombre d'enfants. Chez les femmes, cette pathologie est plus courante. La maladie survient chez les individus à la peau claire. Lorsque Ozen se produit une métaplasie épithéliale. Normalement, chez l'homme, la muqueuse nasale est tapissée d'épithélium cylindrique cilié. La maladie se caractérise par le remplacement de l'épithélium normal par un plat.

Facteurs étiologiques

Le nez qui coule fétide peut se produire pour diverses raisons. L'étiologie exacte de la maladie est inconnue. On distingue les facteurs de prédisposition suivants:

  • prédisposition héréditaire;
  • caractéristiques anatomiques du nez (nez large, diminution de la taille antéropostérieure, sous-développement des sinus paranasaux);
  • les maladies inflammatoires;
  • reproduction de bactéries (Klebsiella);
  • la présence d'une sinusite chronique;
  • violation de l'innervation;
  • changements hormonaux.

La théorie la plus répandue basée sur la défaite du nœud ptérygopalatin. L'examen des patients a révélé la présence de diverses bactéries dans les sécrétions nasales (Klebsiella, E. coli, diphtéroïdes). Un facteur de risque de développement de la rhinite atrophique est l'hypovitaminose à la vitamine D et le manque de fer dans le corps. Un facteur prédisposant possible est la présence d'adénoïdes dans le nez, la présence d'amygdalite et de lésions traumatiques du nez. La rhinite atrophique peut se développer après le transfert de la scarlatine, de la rougeole. Dans le contexte de l'exposition à des facteurs indésirables, un processus inflammatoire se développe dans la cavité nasale. Une grande quantité de sécrétion purulente épaisse se forme, qui finit par se dessécher, formant des croûtes. Ces derniers sont détectés par rhinoscopie..

Manifestations cliniques

Ozen se manifeste par les symptômes suivants:

  • violation de l'odeur;
  • une sensation de congestion nasale;
  • écoulement épais de la cavité nasale;
  • mal de crâne;
  • léthargie;
  • fatigue
  • trouble du sommeil;
  • démangeaisons du nez;
  • sensation de sécheresse.

Dans le développement d'une rhinite atrophique à odeur désagréable, 3 étapes se distinguent:

  1. La maladie peut commencer dans l'enfance. Le principal symptôme est un écoulement nasal constant. Ces enfants peuvent éprouver des maux de tête et une faiblesse. La décharge du nez a une odeur putréfactive, qui est ressentie par les autres. Le patient lui-même ne le ressent pas en raison de l'atrophie muqueuse et des récepteurs olfactifs.
  2. La deuxième étape est appelée l'étape supérieure. Des croûtes se forment dans le nez, ce qui entraîne des difficultés de respiration nasale. Ces patients respirent souvent par la bouche. L'anosmie complète se développe. Souvent, la sensibilité gustative est perturbée. Les patients peuvent être dérangés par une douleur au front.
  3. Le stade final de la maladie se caractérise par la disparition des principaux symptômes. Malgré cela, l'anosmie et la sécheresse du nez persistent..

Si elle n'est pas traitée, Ozena peut provoquer des saignements de nez, une inflammation du larynx ou de la trachée, une méningite et un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal.

Parfois, cette pathologie est associée à une tubootite.

Diagnostic et traitement

Le traitement n'est organisé qu'après un examen approfondi du patient. Les diagnostics incluent:

  • sondage;
  • rhinoscopie;
  • Examen radiographique du crâne et des sinus paranasaux;
  • imagerie par résonance magnétique ou calculée;
  • pharyngoscopie;
  • prendre du matériel du nez pour un examen microbiologique ultérieur.

Avec la rhinoscopie, des croûtes de couleur jaune ou verte, des signes d'atrophie sont trouvés. La pharyngoscopie est réalisée pour évaluer l'état du pharynx. Le traitement de la maladie peut être conservateur et chirurgical. Un traitement conservateur à domicile n'est pas recommandé. Un traitement général et local est effectué. Dans le premier cas, des antibiotiques sont prescrits. L'administration parentérale est la plus efficace. Le plus souvent, les céphalosporines et les fluoroquinolones sont utilisées pour le traitement. Il est important de rincer la cavité nasale. Vous pouvez le faire à la maison. Des solutions alcalines ou antiseptiques sont utilisées pour le lavage..

Pour ramollir et éliminer les croûtes, des turundas peuvent être introduites dans le nez. Après le nettoyage de la cavité nasale, des pommades sont déposées ou des instillations sont organisées. La physiothérapie (UHF, laser) est largement utilisée. Si la thérapie conservatrice n'aide pas, un traitement chirurgical est organisé..

À la maison, c'est impossible, donc les patients sont hospitalisés. Souvent effectué l'opération de Jung, rétrécissement de la cavité nasale. Pour améliorer le trophisme de la muqueuse, un stimulant spécial peut être implanté. S'il n'est pas traité, il peut y avoir de graves conséquences sous forme de troubles mentaux, de perte de mémoire, de bronchite, de pneumonie, d'otite moyenne, de lésions du globe oculaire. Ainsi, l'ozène est un type de rhinite chronique. Si vous êtes préoccupé par la décharge et une odeur désagréable du nez, vous devez consulter un spécialiste ORL. Vous ne pouvez pas négliger les symptômes afin d'éviter de gros problèmes de santé..

Ozena

Ozena est un processus progressif atrophique dans les structures cartilagineuses et osseuses du nez et de la membrane muqueuse des voies nasales, accompagné par la libération de mucus avec une odeur désagréable et la formation de croûtes fétides. Cette maladie était connue dans l'antiquité, et aujourd'hui cette pathologie est extrêmement rare, et le plus souvent les femmes d'âge moyen, ainsi que les enfants, en souffrent. Souvent, une dizaine de cas surviennent chez des personnes vivant dans des conditions défavorables..

Les causes

À ce jour, les médecins ne sont pas en mesure d'établir les causes exactes du développement de cette maladie. Selon certains scientifiques, les malformations congénitales du squelette facial, y compris les voies nasales raccourcies et les sinus sous-développés, occupent une place de premier plan dans le développement de la pathologie. Selon d'autres scientifiques, les raisons résident dans la lésion nécrotique de la muqueuse nasale, due à la progression de diverses pathologies (par exemple, la rhinite). Avec la propagation de la nécrose, des dommages aux structures cartilagineuses et osseuses environnantes se produisent..

En outre, il existe une hypothèse bien fondée selon laquelle l'ozène se développe chez les personnes qui mangent de manière irrationnelle et incorrecte. En conséquence, le corps manque de nutriments, en raison desquels des processus pathologiques dans les tissus se développent, entraînant une dégénérescence de la muqueuse et une destruction des os nasaux..

En raison du fait que diverses colonies de micro-organismes se trouvent dans la sécrétion fétide séparée des voies nasales, certains chercheurs sont convaincus que le lac a une étiologie infectieuse, et les raisons de son apparition résident dans la colonisation de la muqueuse par des bactéries.

Mais la théorie la plus fiable du développement de cette pathologie est aujourd'hui considérée comme l'affirmation selon laquelle elle survient à la suite d'une lésion des nerfs du nœud ptérygopalatin avec le développement d'une violation de leur fonctionnement.

Le facteur héréditaire dans le développement du lac est également tracé - et si la famille a cette pathologie, la probabilité de sa manifestation dans la génération future augmente considérablement. En raison du fait que la maladie est plus souvent trouvée chez les femmes que chez les hommes, les scientifiques ont conclu que les troubles endocriniens jouent également un rôle important dans le développement de la maladie - en particulier, les femmes pendant la puberté et le début des menstruations sont touchées, les femmes enceintes ainsi que les femmes ménopause.

Panneaux

La maladie se manifeste en trois étapes. La première étape est un nez qui coule commun, qui commence imperceptiblement et progresse progressivement. Le plus souvent, un nez qui coule se développe même dans l'enfance, et les parents notent que leur bébé sort constamment de son nez. Il convient de noter que le nez qui coule au bord du lac a ses propres caractéristiques - l'écoulement est initialement assez épais et visqueux, il a une odeur désagréable et est souvent de nature purulente. Les gens qui l'entourent et les parents sentent une odeur fétide provenant de l'enfant. Habituellement, l'état de l'enfant n'est pas perturbé, mais il peut parfois se plaindre de symptômes tels que faiblesse, maux de tête, perte d'appétit et troubles du sommeil.

Une caractéristique du cours du lac est l'incapacité à arrêter le nez qui coule par tous les moyens. Les parents d'enfants atteints d'une telle pathologie se plaignent souvent qu'étant donné qu'ils n'essaient pas de traiter le nez qui coule, aucun remède contre la rhinite ne fonctionne et que le mucus du nez continue de se démarquer, dégageant une odeur fétide. À l'adolescence, le processus s'intensifie et les symptômes s'aggravent, mais en même temps, l'enfant lui-même ne sent plus l'odeur fétide causée par la pathologie, car à ce moment-là les récepteurs olfactifs sont affectés. Dans le même temps, ceux qui l'entourent évitent de plus en plus l'enfant avec une telle pathologie, car une odeur putride émane de lui et il a une mauvaise haleine.

Le deuxième stade est le stade de la hauteur, survenant à un jeune âge (20-25 ans). Pendant cette période, une personne note non seulement un nez qui coule, mais également l'apparition de croûtes, qui sont très difficiles à enlever. Une fois retirés, on peut noter qu'ils dégagent également une terrible odeur putréfactive. Dans ce cas, le processus de respiration nasale est perturbé, car les croûtes empêchent le passage de l'air à travers les voies nasales. Le nez est bouché, la muqueuse est sèche et les écoulements visqueux continuent de déranger la personne.

À ce stade, les patients se plaignent souvent de symptômes tels que des douleurs au front et à la pyramide nasale, ils ont un sommeil perturbé et une léthargie et une baisse des performances. Saignements de nez fréquents.

L'étape terminale (finale) est un processus d'auto-guérison. L'excrété disparaît, comme un nez qui coule, les croûtes reculent et la personne se débarrasse enfin de l'odeur fétide. Cependant, les muqueuses sèches et le manque d'odeur persistent jusqu'à la fin de la vie. Le stade terminal se développe généralement à l'âge de 40 ans, c'est-à-dire qu'une personne vit toute sa vie avec cette pathologie, qui est non seulement mauvaise pour sa santé, mais aussi pour son état psychologique, car la plupart des gens la fuient et il est difficile pour elle de s'adapter pour vivre en société.

Parfois, les symptômes de la maladie sont atypiques - les patients peuvent avoir une ozène unilatérale ou une ozène impliquant des structures cartilagineuses et osseuses dans le processus, ce qui conduit à l'expansion des voies nasales et à la courbure de la cloison nasale.

Dans le contexte d'une pathologie comme Ozen, des complications se développent - laryngite, sinusite chronique, otite moyenne, blépharite et conjonctivite, c'est-à-dire des lésions inflammatoires des organes connectés - oreilles, yeux, pharynx et trachée, etc..

Diagnostic et traitement de la pathologie

Le diagnostic de cette maladie est basé sur des plaintes et un examen visuel du patient, ce qui suggère déjà qu'il a une pathologie telle que l'ozène. Les symptômes de la maladie sont si spécifiques qu'il est difficile de les confondre avec les symptômes d'autres pathologies du nez. Cependant, des méthodes d'examen instrumentales telles que la rhinoscopie et la pharyngoscopie sont également prescrites pour confirmer le diagnostic..

L'examen aux rayons X des os du crâne et des sinus paranasaux permet un diagnostic différentiel avec la rhinite atrophique et d'autres maladies. La tomodensitométrie des sinus paranasaux et l'examen bactériologique des frottis sont également prescrits..

Le traitement d'une maladie comme l'ozone peut être médicamenteux et chirurgical. Le traitement médicamenteux de l'ozène est l'utilisation d'une antibiothérapie rationnelle. Afin d'éliminer les écoulements purulents et les croûtes, les voies nasales sont lavées avec des solutions spéciales (solution saline, solutions désinfectantes et autres médicaments). Des onguents et des solutions huileuses de vitamines, du nitrate d'argent et des installations endozonales pour le traitement local sont également utilisés..

Un bon effet est obtenu à partir du traitement de l'ozène avec des méthodes physiothérapeutiques - les patients se voient prescrire une électrophorèse, OVNI.

Étant donné que les voies nasales se développent avec l'ozone, la pathologie peut également être traitée chirurgicalement - en installant des implants ou en effectuant une opération pour déplacer les parois latérales du nez. En outre, le traitement de l'ozène implique l'utilisation de moyens pour hydrater la muqueuse, ce qui vous permet de vous débarrasser de la sécheresse et de vous sentir plus à l'aise.

Ozen - Fetid Runny Nose

Ozen est un beau mot. Si vous ne savez pas qu'il cache le nom de la maladie. Ozena est une atrophie de la muqueuse nasale. Une sécrétion visqueuse malodorante est sécrétée par le nez. Dans le nez, il se transforme en croûtes grossières.

D'où vient cette maladie et comment se manifeste-t-elle? Est-il possible de s'en remettre? De quoi aura-t-on besoin pour le traitement? Ceci sera discuté plus en détail dans cet article..

Description de la maladie

Le nez qui coule fétide est connu depuis l'Antiquité, au sens littéral du terme. Les Égyptiens appelaient cette maladie «naa». Plus tard, ils l'ont découverte en Inde. Le «nez malodorant» était considéré comme une maladie des personnes souffrant de syphilis. Les anciens médecins ont tenté de percer le mystère du lac et de comprendre d'où vient la forte puanteur du nez. Et ce n'est qu'au XIXe siècle qu'il est devenu clair que la syphilis n'a absolument rien à voir avec. Ozena - le processus d'atrophie de la muqueuse nasale.

Le tableau clinique de la maladie ressemble à ceci:

  • Un secret visqueux et puant est sécrété quotidiennement par le nez;
  • La décharge a une odeur nauséabonde;
  • De nombreuses croûtes séchées apparaissent sur la muqueuse nasale;
  • Le patient perd progressivement son odorat;
  • Des maux de tête fréquents, des étourdissements, une perte de mémoire partielle et des saignements de nez réguliers sont possibles..

Pourquoi Ozen apparaît?

La médecine moderne progresse à pas de géant. Et pourtant, les causes exactes de la maladie d'Ozen ne sont toujours pas connues..

Les opinions des médecins ont été divisées en trois groupes. Le premier dit que l'anatomie du visage est à blâmer pour la maladie. Un homme est né avec une largeur accrue des voies nasales. Le crâne facial surdimensionné et les sinus sous-développés sont également accusés d'avoir causé des ozenas..

Les causes exactes de la maladie ne sont toujours pas connues.

La deuxième catégorie de médecins affirme que toutes les maladies ont une prédisposition génétique. Le nez qui coule fétide ne fait pas exception. Le patient doit remercier les parents pour une telle "récompense".

Le troisième groupe se réfère aux bactéries pathogènes - Klebsiella. Ces bactéries habitent tout le corps humain. Les conditions les plus confortables pour eux sont le tractus gastro-intestinal. Mais ils ne dédaignent pas le nez et la bouche, provoquant des maladies absolument dégoûtantes.

Comment se manifeste la maladie??

Tout commence dès l'enfance. Ozena est une maladie insidieuse. Elle apparaît à l'âge de 7-8 ans, et la dernière étape se rapproche de 40 ans.

Au total, il existe 3 stades d'ozène:

Chacun a ses propres caractéristiques..

stade initial

Au stade initial de l'apparition d'un nez qui coule fétide, il n'y a pas de signes spécifiques spécifiques. La maladie commence dans l'enfance. L'enfant est traité intensivement pour la rhinite, le plus souvent chronique. Elle nécessite l'avis d'un médecin expérimenté. Il pourra remarquer une augmentation de la concha nasale chez l'enfant, et de la muqueuse pâle.

Ozena gagne en force, l'odeur du nez du patient devient insupportable. Des croûtes offensives se forment. L'enfant, pendant un certain temps, ressent une forte odeur putréfactive. Vient ensuite la défaite du sens des récepteurs olfactifs, et l'enfant ne ressent déjà rien. Pour ceux qui l'entourent, l'ambre putréfactif est désagréable et répugnant. Il est important de savoir que les filles sont les plus exposées aux maladies. Quand ils ont des jours critiques, l'odeur du nez pendant cette période est particulièrement forte.

Deuxième étape

La maladie progresse. La deuxième étape se caractérise par une perte d'odeur presque complète. Le nez coule constamment. Les patients se plaignent de difficultés respiratoires et de croûtes rugueuses sur la muqueuse nasale, ce qui provoque une sécheresse.

Une personne souffrant d'un lac développe une faiblesse, des étourdissements et des saignements de nez. Il peut devenir retiré et irritable, commence à fuir même ses proches.

Étape finale

La dernière - la dernière étape se manifeste à l'âge de 40 ans et plus. La maladie disparaît d'elle-même, semble-t-il, à première vue. Le patient n'est plus gêné par le nez sec, les croûtes s'ennuient disparaissent, l'odeur putréfiante disparaît.

Cependant, cela n'aide pas à restaurer l'odorat. Des changements atrophiques se sont produits et les conséquences de la maladie persistent.

Formes de la maladie

Ils peuvent être divisés en typiques et atypiques. Les formes typiques d'ozen comprennent:

  • Un processus à double sens lorsque la maladie se propage des deux côtés du nez;
  • La forme généralisée dans laquelle ozena "capture" la muqueuse entière;
  • Avec l'apparition de croûtes.
Il existe des formes typiques et atypiques de la maladie.

L'ozène atypique se caractérise par le fait que:

  • C'est unilatéral. Le patient a un septum nasal incurvé;
  • Ne couvre que certaines zones de la muqueuse nasale et du nasopharynx;
  • Tous les symptômes persistent, sauf l'insuffisance respiratoire et la formation d'une croûte sèche..

Gravité

Degré de maladie actuellement connu, léger, modéré et sévère.

  • La première étape est facile, le patient peut facilement respirer par le nez;
  • Avec un degré moyen, les croûtes se dispersent dans tout le nez et il est difficile pour le patient de respirer. La normalisation de la respiration est temporaire et n'est effectuée qu'après avoir nettoyé le nez des excroissances. L'odorat est abaissé;
  • Un degré sévère est caractérisé par la propagation des croûtes au larynx et au pharynx. L'odorat est pratiquement absent. La respiration est perturbée et le traitement d'un lac de ce degré est difficile..

Comment la maladie est-elle détectée??

Lorsque l'ozène est à son stade initial, il est impossible de l'identifier. Il n'y a pas de symptômes spécifiques et le patient reçoit un traitement pour la rhinite chronique.

Le nez qui coule fétide ne se trouve qu'au deuxième stade de développement. Le médecin prescrit aux patients des examens des organes ORL, une rhinoscopie est effectuée. Faites un examen bactériologique des frottis prélevés sur la muqueuse nasale. Une fois les processus d'atrophie de la muqueuse nasale identifiés et les résultats d'une étude bactériologique obtenus, le médecin établit un diagnostic et prescrit un traitement.

Quels facteurs contribuent à la maladie?

  1. Le genre Les femmes tombent malades avec ozena trois fois plus souvent que les représentants de la forte moitié de l'humanité. Bien que la maladie elle-même soit rare. Seulement 3% de la population y est exposée.
  2. Les personnes ayant de larges voies nasales sont plus sujettes à la maladie..
  3. Souffrant de mauvaises habitudes peut également souffrir du lac.
  4. Si une personne a souffert d'une maladie infectieuse (rougeole, variole), elle est sujette à un "nez malodorant".
  5. Parmi les couches sociales inférieures de la population, cette maladie a pris racine. Froid permanent, mauvaises habitudes et existence incompréhensible font des ravages.
  6. Les personnes sujettes à la rhinite et à d'autres maladies de la cavité nasale peuvent également obtenir un lac.

Complications

Ozena entraîne des complications impliquant divers organes. Le plus souvent, les oreilles, les yeux et le larynx souffrent. Les pathologies suivantes se développent:

  • Sinusite chronique;
  • Atrophie de la muqueuse du larynx;
  • Otite moyenne et autres maladies chroniques de l'oreille;
  • Maladies inflammatoires oculaires;
  • Névrite;
  • Maladies pulmonaires (bronchite);
  • Problèmes gastro-intestinaux (par exemple, gastrite);
  • Mémoire diminuée et sa perte partielle;
  • États dépressifs.

La maladie s'accompagne de troubles neuropsychiques. Cela est particulièrement vrai pour les adolescents et les jeunes. Il peut atteindre un isolement complet de la société et du suicide. L'homme ne se sent pas rassasié, la société le rejette. Les résultats peuvent être déplorables.

Cure ozena

Il existe de nombreuses théories liées à l'apparition de la maladie. À cet égard, deux méthodes de son traitement chez l'adulte sont proposées. L'intervention chirurgicale et les méthodes médicales sont utilisées..

Vous pouvez vous débarrasser du rhume fétide à l'aide d'une thérapie générale. La thérapie générale est le traitement aux antibiotiques, dont sa Klebsiella s'enfuit. Ou, un traitement local vous aidera. Cela se comprend comme des douches nasales, une irrigation de la muqueuse avec des huiles essentielles et l'utilisation de bougies spéciales.

Il n'y a pas de remède spécifique pour l'ozène. Le nez est nettoyé avec une solution de chlorure de sodium ou des solutions alcalines. Ceci est fait pour le libérer des croûtes. Après quoi, il y a une irrigation abondante de la muqueuse nasale avec de l'huile d'argousier ou de pêche. Utilisation obligatoire des vitamines A et E sous forme huileuse.

Les médecins recommandent que ces patients lubrifient la muqueuse avec de l'iode - glycérol. Des antibiotiques sont également prescrits pour l'ozone, par exemple, la streptomycine.

Les méthodes de traitement physiothérapeutiques n'ont pas encore été annulées. Les UV, l'électrophorèse et la thérapie au laser sont de dignes analogues de l'intervention chirurgicale.

Physiothérapie

Si vous ne pouvez pas vous passer de ce dernier, la méthodologie de traitement de l'ozène sera sélectionnée en fonction de la cause de la maladie. Avec de larges voies nasales chez le patient, elles sont réduites par diverses méthodes. Les parois latérales ont appris à bouger. De la paraffine ou de la vaseline est injectée sous la muqueuse. Des boules acryliques sont implantées..

Traitement Ozena avec des remèdes populaires

  1. Infusion de menthe et d'absinthe.
    Mélangez les herbes de menthe poivrée et d'absinthe dans un rapport de 1: 1. Prenez 1 cuillère à soupe. cuillère du mélange et verser de l'eau bouillante (300 ml.). Insister pendant une demi-heure, puis filtrer.
    Prendre 100 ml trois fois par jour. jusqu'à récupération complète.

Prévention des maladies

Évitez les taches malodorantes bien réelles. Cela nécessitera le respect de certaines règles:

  • Ne déclenchez pas de rhinite chronique. Dans le cas idéal, évitez la rhinite sous diverses formes;
  • Rincez-vous le nez régulièrement;
  • Suivez l'hygiène de sa muqueuse;
  • Si les premiers signes d'ozène apparaissent, ne vous auto-méditez pas, mais allez chez le médecin;
  • Refuser de mauvaises habitudes;
  • Si possible, évitez la production nocive et l'augmentation de la poussière de l'environnement;
  • Pour les personnes sujettes au rhume, gardez-vous au chaud en hiver et en automne.

Conclusion

Le nez qui coule fétide est l'une des maladies les plus désagréables. Comment traiter l'ozène, si les premières cloches de la maladie se font déjà sentir? Ne retardez pas la visite chez l'oto-rhino-laryngologiste. Un spécialiste vous prescrira un traitement compétent.

Les postulats les plus simples aideront à prévenir la maladie: surveiller votre santé, être plus souvent à l'air libre, ne pas avoir froid et éviter les mauvaises habitudes. Notre santé est entre nos mains. Ne soyez pas malade, soyez en bonne santé!

Causes du nez qui coule, de traitement ou de complications

Les causes

À ce jour, les médecins ne sont pas en mesure d'établir les causes exactes du développement de cette maladie. Selon certains scientifiques, les malformations congénitales du squelette facial, y compris les voies nasales raccourcies et les sinus sous-développés, occupent une place de premier plan dans le développement de la pathologie. Selon d'autres scientifiques, les raisons résident dans la lésion nécrotique de la muqueuse nasale, due à la progression de diverses pathologies (par exemple, la rhinite). Avec la propagation de la nécrose, des dommages aux structures cartilagineuses et osseuses environnantes se produisent..

En outre, il existe une hypothèse bien fondée selon laquelle l'ozène se développe chez les personnes qui mangent de manière irrationnelle et incorrecte. En conséquence, le corps manque de nutriments, en raison desquels des processus pathologiques dans les tissus se développent, entraînant une dégénérescence de la muqueuse et une destruction des os nasaux..

En raison du fait que diverses colonies de micro-organismes se trouvent dans la sécrétion fétide séparée des voies nasales, certains chercheurs sont convaincus que le lac a une étiologie infectieuse, et les raisons de son apparition résident dans la colonisation de la muqueuse par des bactéries.

Mais la théorie la plus fiable du développement de cette pathologie est aujourd'hui considérée comme l'affirmation selon laquelle elle survient à la suite d'une lésion des nerfs du nœud ptérygopalatin avec le développement d'une violation de leur fonctionnement.

Le facteur héréditaire dans le développement du lac est également tracé - et si la famille a cette pathologie, la probabilité de sa manifestation dans la génération future augmente considérablement. En raison du fait que la maladie est plus souvent trouvée chez les femmes que chez les hommes, les scientifiques ont conclu que les troubles endocriniens jouent également un rôle important dans le développement de la maladie - en particulier, les femmes pendant la puberté et le début des menstruations sont touchées, les femmes enceintes ainsi que les femmes ménopause.

Panneaux

La maladie se manifeste en trois étapes. La première étape est un nez qui coule commun, qui commence imperceptiblement et progresse progressivement. Le plus souvent, un nez qui coule se développe même dans l'enfance, et les parents notent que leur bébé sort constamment de son nez. Il convient de noter que le nez qui coule au bord du lac a ses propres caractéristiques - l'écoulement est initialement assez épais et visqueux, il a une odeur désagréable et est souvent de nature purulente. Les gens qui l'entourent et les parents sentent une odeur fétide provenant de l'enfant. Habituellement, l'état de l'enfant n'est pas perturbé, mais il peut parfois se plaindre de symptômes tels que faiblesse, maux de tête, perte d'appétit et troubles du sommeil.

Une caractéristique du cours du lac est l'incapacité à arrêter le nez qui coule par tous les moyens. Les parents d'enfants atteints d'une telle pathologie se plaignent souvent qu'étant donné qu'ils n'essaient pas de traiter le nez qui coule, aucun remède contre la rhinite ne fonctionne et que le mucus du nez continue de se démarquer, dégageant une odeur fétide. À l'adolescence, le processus s'intensifie et les symptômes s'aggravent, mais en même temps, l'enfant lui-même ne sent plus l'odeur fétide causée par la pathologie, car à ce moment-là les récepteurs olfactifs sont affectés. Dans le même temps, ceux qui l'entourent évitent de plus en plus l'enfant avec une telle pathologie, car une odeur putride émane de lui et il a une mauvaise haleine.

Le deuxième stade est le stade de la hauteur, survenant à un jeune âge (20-25 ans). Pendant cette période, une personne note non seulement un nez qui coule, mais également l'apparition de croûtes, qui sont très difficiles à enlever. Une fois retirés, on peut noter qu'ils dégagent également une terrible odeur putréfactive. Dans ce cas, le processus de respiration nasale est perturbé, car les croûtes empêchent le passage de l'air à travers les voies nasales. Le nez est bouché, la muqueuse est sèche et les écoulements visqueux continuent de déranger la personne.

À ce stade, les patients se plaignent souvent de symptômes tels que des douleurs au front et à la pyramide nasale, ils ont un sommeil perturbé et une léthargie et une baisse des performances. Saignements de nez fréquents.

L'étape terminale (finale) est un processus d'auto-guérison. L'excrété disparaît, comme un nez qui coule, les croûtes reculent et la personne se débarrasse enfin de l'odeur fétide. Cependant, les muqueuses sèches et le manque d'odeur persistent jusqu'à la fin de la vie. Le stade terminal se développe généralement à l'âge de 40 ans, c'est-à-dire qu'une personne vit toute sa vie avec cette pathologie, qui est non seulement mauvaise pour sa santé, mais aussi pour son état psychologique, car la plupart des gens la fuient et il est difficile pour elle de s'adapter pour vivre en société.

Parfois, les symptômes de la maladie sont atypiques - les patients peuvent avoir une ozène unilatérale ou une ozène impliquant des structures cartilagineuses et osseuses dans le processus, ce qui conduit à l'expansion des voies nasales et à la courbure de la cloison nasale.

Dans le contexte d'une pathologie comme Ozen, des complications se développent - laryngite, sinusite chronique, otite moyenne, blépharite et conjonctivite, c'est-à-dire des lésions inflammatoires des organes connectés - oreilles, yeux, pharynx et trachée, etc..

Comment traiter un lac

Dans le traitement conservateur de l'ozone, des mesures thérapeutiques sont utilisées pour éliminer la sécheresse du nez et des croûtes. Faites des procédures de lavage avec du peroxyde d'hydrogène ou une solution faible de permanganate de potassium. Une solution saline normale convient également. Utilisez pour cela un bidon de lavage ou une tasse Esmarch. Pour empêcher le liquide de pénétrer dans votre oreille, inclinez la tête et ouvrez légèrement la bouche. Lubrifiez votre nez avec 2% ou 5% de glycérine d'iode.

Ozena: traitement à domicile

Traiter efficacement l'ozène à l'aide de recettes de médecine traditionnelle. Les procédures régulières sont efficaces même dans les cas les plus avancés..

Prenez une teinture d'herbes médicinales. Pour ce faire, mélangez en quantités égales de sauge, d'absinthe et de menthe. Versez le mélange à raison de cinq cuillères à soupe dans un thermos et versez un litre d'eau bouillante. Insistez pendant deux heures. Boire un verre trois fois par jour.

Broyer les algues séchées dans un mélangeur en poudre. Inhalez la poudre plusieurs fois par jour..

Instiller trois fois par jour de l'huile d'argousier, de cynorhodon ou de chardon-Marie.

Mélanger deux parties de miel et une partie d'huile de menthe poivrée et lubrifier trois fois par jour.

Mélanger le menthol et l'huile d'olive dans des proportions égales. Lubrifiez votre nez trois fois par jour.

Mélanger quatre gousses d'ail avec deux cuillères à soupe d'huile végétale et faire bouillir au bain-marie pendant trente minutes. Laisser refroidir, insister pendant deux heures, puis filtrer. Instillez une goutte dans chaque narine cinq fois par jour..

Mélanger dans un plat en verre trois cuillères à soupe de romarin haché et un verre d'huile d'olive. Laisser un mois dans un endroit sombre, en secouant quotidiennement. Après avoir essoré et filtré. Instiller le produit résultant quatre fois par jour dans chaque narine.

Versez trois cuillères à soupe d'oignon haché avec cinquante millilitres d'eau bouillie tiède et mettez une cuillère à café de miel. Insister pendant trente minutes, puis filtrer. Instiller cinq à six fois par jour.

Faire fondre la graisse intérieure. Le mélange de graisses résultant en quantités égales avec de la propolis. Chauffer le mélange résultant dans un bain-marie, en remuant constamment, mais sans porter à ébullition. Puis filtrez, versez dans un bocal en verre et fermez hermétiquement. Lubrifiez votre nez quotidiennement aussi profondément que possible au moins deux fois par jour..

Respirez par paires sur des pommes de terre bouillies. Les croûtes accumulées dans le nez deviennent molles. Puis égouttez les gouttelettes d'huile.

Faire bouillir deux pommes de terre moyennes dans leur peau. Mettez de l'huile de menthol dans votre nez et appliquez des légumes-racines légèrement refroidis sur les ailes du nez des deux côtés jusqu'à ce qu'ils refroidissent complètement. Rincez-vous ensuite le nez avec une solution à base de plantes ou de soda.

Une cuillère à soupe de jus d'aloès frais versez un demi-verre d'eau bouillie tiède. Dessiner une solution une fois par jour avec des narines.

Dissoudre une cuillère à soupe de sarrasin ou de miel de tilleul dans un verre d'eau bouillie tiède. Le matin et le soir, aspirez les narines puis égouttez les gouttes d'huile.

Dans un verre d'eau bouillie, mettez deux cuillères à soupe de soda et égouttez cinq gouttes d'iode. Rincer le nasopharynx et inhaler les narines plusieurs fois par jour..

Traitement antibiotique Ozena

Dans le traitement de l'ozone, des antibiotiques systémiques sont utilisés. Ce sont les médicaments du groupe des aminosides - Gentomycine, Streptomycine. Ils sont administrés par injection intramusculaire. Le groupe linkomycine est également utilisé. C'est l'érythromycine, l'oxacilline.

Qu'est-ce que l'ozena dangereux?

Les complications d'une ozène locale comprennent la pharyngite, la laryngite, la sinusite, la sinusite, la laryngotrachéite. Il peut y avoir une inflammation de l'œil sous forme de bléporite, conjonctivite, kératite. Complication possible de l'otite moyenne.

Les complications à long terme incluent: pneumonie, névralgie du trijumeau, bronchite, méningite. Les organes du tractus gastro-intestinal souffrent également. La constipation, la flatulence, la gastrite, la dyspepsie se produisent. Les complications du système nerveux sont exprimées par la neurasthénie, la dépression, la perte de mémoire et l'apathie intellectuelle.

L'ozène ou la rhinite atrophique est une maladie grave de l'odorat, caractérisée par une atrophie de la muqueuse, l'apparition de croûtes avec une odeur désagréable.

Après séchage de ces croûtes, le patient développe des excroissances qui l'empêchent de respirer normalement. Par la suite, une personne perd même son odorat.

Le traitement de la rhinite atrophique peut être conservateur ou chirurgical, selon le degré de négligence de la maladie..

À domicile, le traitement de l'ozène consiste à enlever les croûtes, l'irrigation du nez, à soulager l'état du patient.

À l'aide de quels médicaments, de méthodes alternatives pour se débarrasser de l'ozène, ainsi que des moyens de prévenir l'apparition de cette maladie, lisez-la ci-dessous.

Méthodes de traitement

Il existe plusieurs façons de traiter l'ozène, qui sont souvent incluses dans une thérapie complexe..

Le traitement thérapeutique vise à réduire les symptômes et à soulager l'état du patient

Le cours comprend les procédures suivantes:

  • se laver le nez avec des préparations salines ou faibles à base de sel, de soude, de sucre (1 cuillère à café de la substance active se dissout dans 1000 ml d'eau) tous les jours;
  • l'introduction de gouttes d'une solution de glycérine glucose à 25%;
  • traitement avec des antibiotiques locaux de la série streptomycine;
  • l'utilisation d'injections intramusculaires systémiques de médicaments antibactériens aminoglycosides (gentomycine, lincomycine, streptomycine, oxacilline);
  • effectuer des procédures physiothérapeutiques (UV, électrophorèse, diathermie, UHF des ganglions cervicaux et de la cavité nasale);
  • la nomination de médicaments contenant du fer (Ferrum-Lek);
  • cours d'ajustement du système endocrinien.

Comme fonds supplémentaires, des médicaments irritants sont prescrits qui facilitent le retrait du mucus, par exemple, l'iodinol. Les huiles de pêche, d'argousier ou de lin aident à ramollir les croûtes..

Une intervention chirurgicale est prescrite pour la faible efficacité de la thérapie conservatrice et dans les cas particulièrement graves.

  • implantation de plaques sous la muqueuse de matériaux artificiels ou donneurs qui rétrécissent le passage nasal;
  • rétrécissement chirurgical des côtés du nez, ce qui empêche la formation de croûtes et améliore l'hydratation naturelle de la muqueuse.

Les deux opérations sont effectuées avec un intervalle de deux ans. Rarement, une opération est introduite pour introduire un canal dans le passage nasal avec sécrétion de la glande auriculaire ou du sac lacrymal. Le résultat est une hydratation de haute qualité de la muqueuse nasale. Il est également possible d'utiliser la substance polymère Ivalon, stimulant le plexus nerveux.

Qu'est-ce que Ozen et pourquoi apparaît-il

Ozena (du grec - nez qui coule fétide) est une inflammation progressive, qui s'accompagne d'une atrophie progressive des cellules. Dans les cas compliqués, le processus s'étend au tissu osseux de la concha nasale, ce qui conduit à un amincissement de l'os.

La maladie se développe en 3 étapes, chacune caractérisée par un tableau clinique spécifique..

Au stade initial, les symptômes sont similaires à la rhinite ordinaire:

  • problèmes d'odeur;
  • sécrétion de mucus visqueux;
  • formation périodique de croûtes grises avec une odeur désagréable;
  • arrêt respiratoire;
  • muqueuse sèche.

Le patient, en raison d'une diminution de l'odeur, peut ne pas remarquer une odeur désagréable, indiquant le développement de la maladie. Ceux qui l'entourent ressentent clairement. Les questions et commentaires à ce sujet peuvent provoquer le développement de problèmes sociaux et émotionnels..

Au stade aigu, le mucus sèche rapidement, la formation de croûtes fétides dans le nez, qui sont difficiles à éliminer. Les voies nasales se développent sensiblement (parfois à tel point qu'à travers elles la paroi postérieure du nasopharynx et les entrées des trompes d'Eustache deviennent visibles). La pathologie affecte non seulement l'odorat, mais aussi les papilles gustatives. Le processus atrophique commence, dont l'image est visible à la rhinoscopie.

Lors du passage au dernier stade de l'ozone, la sécrétion de mucus et la formation de croûtes fétides cessent. On pense que le processus d'auto-guérison est en cours, mais l'atrophie est irréversible - une personne a des problèmes pour la vie.

Selon les statistiques médicales, la maladie est diagnostiquée plus souvent chez la femme à la puberté. Cependant, peut survenir chez les enfants, les personnes âgées.

Les causes

Ozena est connue depuis longtemps - la première mention a été enregistrée pendant mille ans avant JC. Jusqu'à présent, la médecine ne peut pas donner une réponse fiable à la raison pour laquelle un patient a une rhinite fœtale.

Causes possibles de la maladie:

  • lésions infectieuses de la cavité nasale (Klebsiella ozena, Corynebacterium, Proteus);
  • dommages aux troncs nerveux autonomes, au nerf trijumeau, aux ganglions sympathiques cervicaux;
  • perturbations du système endocrinien;
  • maladies chroniques des organes ORL (amygdalite, pharyngite, rhinite);
  • pathologies aiguës d'étiologie infectieuse (rougeole, rubéole, diphtérie).

De plus, les facteurs contribuant au développement du lac sont identifiés - blessures au nez et aux os du squelette facial, prédisposition génétique, en particulier la structure anatomique du crâne, du nasopharynx et faible immunité. Les risques augmentent les mauvaises habitudes, une mauvaise nutrition, une carence en fer et en vitamine D, un environnement social et de vie défavorable.

Parfois, la maladie survient dans le contexte de la radiothérapie, de l'utilisation prolongée incontrôlée de médicaments vasoconstricteurs.

Il est probable qu'une combinaison de facteurs et de causes - devient l'impulsion pour le développement du lac.

Qu'est-ce qu'une maladie?

Le nez qui coule fétide est une maladie infectieuse qui affecte la muqueuse et les os du nez. Une manifestation caractéristique est la formation de croûtes à séchage rapide qui ont une odeur désagréable. Ils obstruent étroitement la muqueuse nasale et provoquent le développement de processus atrophiques qui s'étendent jusqu'à la coque osseuse et se caractérisent par une formation accrue de sécrétions fétides.

Avec une atrophie nasale prononcée, des transformations de métaplasie des tissus de l'épithélium de la muqueuse nasale se produisent, qui sont souvent irréversibles.

Le traitement d'un nez qui coule fétide sans l'aide de spécialistes est impossible. À la maison, les symptômes peuvent être atténués. Vous devez être extrêmement prudent lors du choix d'un traitement folklorique, afin de ne pas aggraver le processus. Toutes les actions doivent être coordonnées avec le médecin. Le traitement doit être terminé. Sinon, l'ozène deviendra chronique et entraînera une destruction complète des tissus et des os du nez.

Pour le moment, il n'y a pas de données précises sur la cause du rhume fétide. Les avis étaient partagés sur ce point. Certains médecins pensent qu'un nez qui coule fétide est la conséquence d'une anomalie congénitale dans laquelle les tissus osseux du sinus ou de toute la cavité nasale sont considérablement dilatés, raccourcis et sous-développés. Selon d'autres experts, la maladie est causée par des dommages à la muqueuse, dans laquelle elle commence à s'effondrer progressivement. Ce processus provoque une odeur fétide..

Les causes possibles de métaplasie muqueuse sont:

  1. insuffisance de l'approvisionnement en sang et de la nutrition des tissus muqueux,
  2. trouble métabolique dans l'épithélium,
  3. pourriture progressive des os du sinus.

Il y a des scientifiques qui croient que l'ozone a une origine infectieuse. Dans le secret fétide extrait de la cavité nasale pour analyse, les patients présentent toujours une teneur élevée en microflore nocive.

L'un des résultats d'études récentes sur les causes de la maladie est un dysfonctionnement des terminaisons nerveuses du nœud, dans lequel sont tissées des fibres parasympathiques de la glande lacrymale et de la muqueuse nasale. À la suite de dommages, la destruction de la muqueuse et du tissu osseux est provoquée..

Les premiers signes de la maladie sont:

  1. sécheresse excessive du nez,
  2. respiration libre,
  3. périodiquement, il y a une sensation de particule étrangère dans la cavité nasale, qui passe après le nettoyage du nez,
  4. croûtes accrues sur la paroi inférieure du nez,
  5. mauvaise haleine et cavité nasale.

En raison de la formation d'un grand nombre de croûtes obstruant la cavité nasale, le patient doit constamment se nettoyer le nez, surtout après le sommeil. Vous pouvez sentir une odeur âcre au cours du processus. Des croûtes progressivement fétides apparaissent non seulement sur la paroi inférieure, mais également sur toute la surface interne du nez.

Au deuxième stade de développement du nez qui coule fétide, l'odorat diminue jusqu'à son absence complète. Le patient ne sent pas l'odeur, mais il est clairement audible pour les autres. La maladie accompagne l'otite moyenne, à la suite de laquelle l'audition est réduite, est constamment bruyante.

Les processus atrophiques se propagent souvent au nasopharynx et à la trachée. À ces endroits, l'épithélium des muqueuses est également détruit, des croûtes se forment dans la bouche, des canaux, ce qui complique grandement la respiration. Dans ce cas, la mauvaise haleine commence à se propager.

De tous les symptômes décrits ci-dessus, le patient peut déterminer indépendamment les symptômes d'une rhinite infectieuse puante:

  • troubles respiratoires nasaux,
  • forte "adhérence" des sinus le matin,
  • assèchement intense de la muqueuse avec formation de mucus visqueux qui ne s'échappe pas,
  • maux de tête persistants,
  • insomnie,
  • manque d'appétit,
  • faiblesse générale, dépression.

Un nez qui coule fétide peut être détecté par un spécialiste de la nature et de la couleur des croûtes, qui sont denses, de couleur jaunâtre. Avec leur élimination complète, une expansion atrophique de la cavité nasale, recouverte d'un secret visqueux, répandant une odeur fétide, est visible. Souvent, après avoir nettoyé le nez, vous pouvez facilement voir la coque supérieure. Les changements pathologiques provoquent une dystrophie de la cavité nasale. Une odeur fétide apparaît en raison de la destruction de la protéine avec la formation d'un sulfure d'hydrogène à odeur désagréable, skatola, indole.

Un nez qui coule fétide peut apparaître en raison d'une trachéite, d'une laryngite, d'une pharyngite.

Qu'est-ce que Ozena

Nez qui coule malodorant pour un lac, les symptômes, le traitement de cette maladie ont été étudiés par les Égyptiens et les Hindous pendant 1000 ans avant JC. Cette maladie peut être identifiée par une atrophie chronique de la muqueuse nasale, dans laquelle même les os sont affectés, des sécrétions nauséabondes (avec un arôme similaire à l'odeur de la pieuvre de mer) et des croûtes apparaissant constamment qui rendent la respiration du nez difficile. Les médecins utilisent un traitement symptomatique pour soulager l’état du patient. Au stade final de la maladie chez les patients, il y a une guérison spontanée.

Pathogène du lac

La bactérie Klebsiella ozena est un micro-organisme pathogène conditionnel qui résiste sérieusement aux conditions environnementales défavorables - elle tolère calmement le refroidissement à des températures inférieures à zéro et le chauffage à 65 degrés. Environ 80% des patients atteints d'ozone ont la bactérie Klebsiella, également appelée «bâton ozena». Ce micro-organisme pathogène provoque également d'autres maladies de la gorge, du larynx, de la trachée, qui s'accompagnent également de la sécrétion d'une sécrétion liquide nauséabonde..

Lorsque Klebsiella Ozena est infectée, le traitement est spécifique, car le micro-organisme est très stable. Auparavant, les antibiotiques étaient utilisés pour le traitement - tétracyclines, chloramphénicol, ampicilline et autres, mais des études ont montré que les souches de Klebsiella leur étaient résistantes. Aujourd'hui, les médecins utilisent de nouveaux médicaments modernes qui peuvent affecter Klebsiella, il n'est donc pas recommandé d'automédication avec des antibiotiques avec de l'ozone.

Ozena - les raisons

Nez qui coule malodorant Ozena ne semble pas toujours prévisible; les médecins ont plusieurs causes possibles de la maladie. Selon la théorie anatomique, une prédisposition au lac est associée à des voies nasales élargies congénitales et à des sinus sous-développés. Les physiopathologues suggèrent que l'impulsion pour le développement d'un nez qui coule fétide est transférée des maladies inflammatoires de la cavité nasale. Selon la théorie infectieuse, les bactéries sont «coupables» de la présence d'ozène. Il existe également des théories génétiques, endocriniennes et autres.

Les médecins modernes ont identifié plusieurs facteurs qui déclenchent l'apparition d'un nez qui coule fétide:

  • blessures au squelette facial ou au nez;
  • dommages aux nerfs faciaux;
  • maladies infectieuses - rougeole, rubéole, diphtérie, varicelle, scarlatine;
  • foyers chroniques d'infection - sinusite, rhinite, amygdalite, pharyngite;
  • mauvaises habitudes, mauvaise alimentation, mauvaise qualité de vie.

Qu'est-ce que l'ozena dangereux?

La maladie d'Ozen peut être dangereuse avec des complications - pharyngite et laryngite ostéotiques, sinusite chronique, processus inflammatoires de l'œil (blépharite, conjonctivite, kératite) et de l'oreille (otite moyenne chronique). Des complications à long terme de l'ozène sont également possibles: pneumonie, névralgie du trijumeau, méningite, bronchite et autres maladies. En raison de l'ingestion fréquente de sécrétions sécrétées par le lac, des maladies gastro-intestinales peuvent se développer - gastrite, dyspepsie, constipation, flatulence. Des complications mentales sont également probables - dépression, neurasthénie, apathie.

Traitement

Traitement conservateur et médicaments

Ce type de traitement implique l'élimination des croûtes de la cavité nasale, l'hydratation et la désodorisation. On prescrit au patient un lavage de nez avec du peroxyde d'hydrogène, une solution de permanganate de potassium ou une solution saline. Le rinçage est effectué à l'aide d'un arrosoir spécial pour le nez pour empêcher le liquide de pénétrer dans le tube auditif.

Tamponnade de Goldstein - souvent utilisée dans le traitement de cette maladie. Il s'agit d'une telle procédure dans laquelle un tampon de gaze avec une solution de glycérol et d'iode est appliqué sur la cavité nasale. Après quelques heures, ce coton-tige est enlevé avec les croûtes ramollies..

Ils traitent parfois le lac avec de la pâte de chlorophyllocarotène, introduisant des suppositoires avec cette pâte dans les sinus tous les jours pendant un mois. Cette procédure permet d'éliminer la puanteur nasale..

Une amélioration significative peut être par inhalation d'air ionisé, ainsi qu'après les procédures de diathermie.

Les médicaments suivants sont souvent prescrits à un patient atteint d'ozène: furazolidone, furagine, furatsiline, stimulants biogéniques, sédatifs, ainsi qu'une cure de multivitamines et de préparations contenant du fer.

Chirurgical

L'intervention chirurgicale est réalisée avec des troubles physiologiques dans la structure du nez chez un patient avec un lac. Le but d'une telle opération est de rétrécir la cavité nasale en introduisant un implant dans le tissu situé derrière la muqueuse.

Après cette procédure, le tissu conjonctif commence à se former activement, ce qui conduit à un rétrécissement de la cavité nasale..

En tant qu'implant, un matériau spécial ivalon est maintenant plus souvent utilisé. Pendant la chirurgie, des hormones sont administrées au patient qui accélèrent la croissance du tissu conjonctif et améliorent le développement vasculaire.

Dans les cas complexes, une opération plus radicale est effectuée, dans laquelle la paroi du sinus maxillaire est pressée vers le septum nasal, puis fixée avec un tampon. À la suite de cette procédure, la fusion de la concha nasale avec le septum nasal se produit..

Méthodes folkloriques

Certains remèdes populaires aident à soulager l'état du patient avec un lac et récupèrent parfois complètement:

  1. Infusion de menthe, d'absinthe et de sauge. Ces herbes sont prises dans des proportions égales, mélangées, puis 5 cuillères à soupe sont placées dans un thermos et versez un litre d'eau bouillante. La collection est infusée pendant deux heures. Vous devez le prendre par voie orale dans un verre trois fois par jour, vous pouvez vous rincer la bouche avec cette infusion.
  2. Chou marin. Les algues séchées sont soigneusement broyées dans un moulin à café à l'état de poudre. Cette poudre doit être inhalée par le nez. Le chou marin aide à se débarrasser des croûtes dans la cavité nasale.
  3. Pommes de terre. L'inhalation nasale de vapeurs de pomme de terre fraîchement bouillies aide à soulager l'état du patient.
  4. Ledum. 30 g de romarin finement haché sont mélangés à 200 g d'huile végétale et mis à l'obscurité pendant un mois, après quoi l'épaisseur est pressée. Il est recommandé d'instiller la teinture résultante toutes les 3 heures dans les deux narines.
  5. Les huiles végétales. Une instillation alternée d'huile de chardon-Marie, d'argousier ou de rose de chien aide dans le nez. Il est nécessaire d'enterrer au moins 3 fois par jour. Cela aidera à éliminer les odeurs désagréables et facilitera également le pelage..

Les symptômes du lac

Au cours de son parcours, l'ozena passe par 3 étapes consécutives: l'initiale, la hauteur et la finale, chacune caractérisée par ses propres caractéristiques..

Le stade initial de l'ozène se produit dans la plupart des cas à l'âge de 7 à 8 ans. La maladie commence inaperçue et se développe progressivement..

Après un certain temps depuis le début de l'ozène, les parents de l'enfant font attention au fait qu'il a observé presque constamment des écoulements nasaux. La décharge a initialement une consistance visqueuse, avec le temps acquiert une odeur désagréable et devient purulente.

Un patient avec le foie d'un enfant peut éprouver des maux de tête, de la fatigue, des troubles du sommeil, une faiblesse, une perte d'appétit.

Le stade initial du lac est caractérisé par un cours progressif persistant, qui est presque impossible de s'arrêter avec l'une des méthodes de traitement existantes. À la suite du développement de la maladie, des croûtes commencent à se former dans le nez, l'odeur de l'écoulement nasal devient putréfactive et est bien ressentie par les gens autour. L'odeur désagréable émanant du nez d'un enfant avec un lac est encore renforcée pendant la période de puberté. Dans le même temps, le patient avec l'ozène cesse progressivement de sentir cette odeur, qui est associée à la défaite des récepteurs olfactifs de la cavité nasale et à l'apparition d'une hypoosmie.

Le stade de la hauteur de l'ozone a un tableau clinique prononcé. À ce stade de l'ozène, les patients notent la présence d'un grand nombre de croûtes mal amovibles dans le nez, des difficultés de respiration nasale, un écoulement constant du nez d'une consistance visqueuse, une congestion et une sécheresse nasales, une absence totale d'odeur, une diminution de la sensibilité gustative, une douleur dans la pyramide du front et du nez, un mauvais sommeil, un sommeil accru fatigue et léthargie. Avec OZEN, les saignements de nez sont possibles.

L'examen d'un patient avec un lac révèle généralement des signes de sous-développement du crâne facial, et en particulier des pyramides du nez, des lèvres épaissies, des narines larges et des voies nasales dilatées. Il existe un décalage typique entre les larges voies nasales et les plaintes du patient concernant la difficulté à respirer par le nez, qui s'explique par une diminution de la sensibilité des récepteurs tactiles, qui perçoivent normalement la circulation de l'air dans la cavité nasale.

Le stade final (terminal) de l'ozène ne survient généralement pas avant 40 ans. À ce stade, la formation de croûtes dans le nez s'arrête, les sécrétions et l'odeur désagréable qui leur est associée diminuent et disparaissent complètement. Le stade final de l'ozone est considéré comme une guérison spontanée de la maladie. Cependant, les changements atrophiques dans les structures du nez conduisent à la persistance persistante des symptômes de la rhinite atrophique chronique après temps sec: nez sec et anosmie.

Traitement des maladies

On prescrit au patient des antibiotiques qui détruisent la microflore pathologique. Dans le même but, des lavages de nez avec de telles solutions désinfectantes sont utilisés:

  • alcalis;
  • le permanganate de potassium;
  • peroxyde d'hydrogène;
  • saline.

Une tamponnade de Goldstein est parfois réalisée. Un tampon, pré-lubrifié avec un mélange de glycérine et d'iode, est placé dans la cavité nasale pendant plusieurs heures. Une telle procédure facilite l'élimination des croûtes séchées, la rend moins douloureuse et élimine un nez qui coule fétide pendant une courte période..

Pour faciliter l'enlèvement des croûtes sèches, il est recommandé de lubrifier la muqueuse avec des onguents ou des huiles spéciales, notamment: huile d'argousier, vitamines liquides A et E.

Les suppositoires de chlorophyllocarotine, qui sont placés dans les narines, peuvent être utilisés pour se débarrasser de l'odeur désagréable..

Lors de leur utilisation, l'odeur fétide disparaît, le résultat dure plusieurs jours. Plus une telle procédure est souvent effectuée, plus la durée de son effet sera longue. Un tel traitement ne peut être effectué plus de 4 fois par an..

Les méthodes thérapeutiques utilisant un laser, l'électrophorèse, l'iontoprésie, l'électrotranstermie, l'irradiation ultraviolette du sang réduisent également la manifestation de symptômes désagréables et favorisent les processus de régénération tissulaire.

Dans les cas les plus graves, le problème nécessite une intervention chirurgicale suivie d'une rhinoplastie.

Il est moins approprié de traiter le lac avec la chirurgie de Lautenschleger, la paroi du sinus maxillaire est déplacée vers le septum nasal.