Image

Bouchon de soufre

Le bouchon de soufre se compose entièrement de cérumen, qui est un mélange de la sécrétion de glandes situées dans la peau du canal auditif externe.

Les glandes sébacées superficielles produisent du sébum. Les glandes de soufre sont situées plus profondément et leur secret est laiteux. De plus, les glandes sudoripares apocrines sont situées dans la peau du conduit auditif. En plus de la sécrétion glandulaire, le tube sulfurique contient des particules kératinisées de la peau du canal auditif externe.

Le cérumen remplit une fonction protectrice, protégeant le conduit auditif des dommages, du dessèchement et de la macération en cas d'infiltration d'eau. L'environnement acide du cérumen affecte négativement les bactéries et les champignons qui pénètrent dans le conduit auditif, empêchant ainsi le développement de l'otite externe. Pendant la mastication, la conversation ou le bâillement, le cérumen se déplace vers l'ouverture du canal auditif externe. Dans le même temps, la saleté, les particules de poussière et les petits corps étrangers sont éliminés de l'oreille avec elle. Le bouchon de soufre résultant brise les mécanismes de protection réalisés grâce au cérumen

Ce que c'est?

Le bouchon de soufre est une accumulation de cérumen bloquant la lumière du canal auditif externe.

Au début, il est formé comme une masse élastique molle, puis il acquiert une consistance plus dense. Le bouchon de soufre lui-même n'est pas un événement critique avec une déficience auditive sévère, mais souvent les patients nettoient incorrectement le canal auditif externe, ce qui peut entraîner des complications infectieuses.

Structure de l'oreille

L'oreille externe est représentée par l'oreillette. Il s'agit d'un cartilage élastique recouvert de peau. Sur le côté de la coquille se trouve le conduit auditif. Sur ses côtés se trouvent deux protubérances cartilagineuses.

Le méat auditif externe prend naissance à l'extérieur de l'oreillette. Son point final est le tympan. Le méat auditif a une légère courbure et deux sections. Le premier est situé plus près de la sortie et se compose de cartilage et de la membrane, et le second est à côté du tympan et est représenté par du tissu osseux. Ces deux passages sont divisés par l'isthme.

Le passage membraneux-cartilagineux est couvert de poils et des glandes y sont également présentes. Certains produisent du soufre, d'autres produisent de la graisse et d'autres produisent de la sueur. En seulement 30 jours, les glandes de soufre produisent environ 20 mg de soufre.

La section osseuse du méat auditif n'a pas.

Pourquoi un bouchon de soufre se forme-t-il dans l'oreille?

Un bouchon de soufre est formé dans le méat auditif externe pendant une période de temps prolongée. Ce processus se produit dans certaines conditions qui violent le processus d'auto-nettoyage de l'oreille externe. Les facteurs suivants contribuent à l'accumulation de sécrétion de soufre:

  • éducation excessive;
  • augmentation de la viscosité du cérumen;
  • hygiène inadéquate (utilisation de cotons-tiges, d'allumettes, d'épingles à cheveux qui poussent le soufre dans le conduit auditif, d'où une évacuation libre est impossible);
  • la présence d'un canal auditif long et alambiqué;
  • une grande quantité de cheveux à l'intérieur;
  • changement cutané eczémateux;
  • la nécessité d'utiliser des aides auditives intra-auriculaires;
  • risques professionnels (humidité élevée, contact avec la poussière, basse pression atmosphérique), etc..

Aux stades initiaux de la formation, le liège sulfurique a une consistance cireuse douce, après un certain temps il devient dense, soudé à la peau.

Classification

La couleur du liège sulfurique peut varier du jaune au brun. Lors de l'examen, le médecin détermine la consistance du bouchon sulfurique. Cela est nécessaire pour déterminer la méthode d'élimination des conglomérats - laver ou utiliser la méthode sèche. Le critère principal pour distinguer les types de bouchons de soufre est leur consistance. Plus le conglomérat est dense, plus il est difficile de le retirer.

Selon ce critère, on distingue les bouchons de soufre suivants:

  1. Pâteux. Appartiennent à la catégorie des soft. Ils ont une couleur allant du jaune foncé au jaune clair. La consistance est douce, modérément fluide, ressemble à du miel frais.
  2. Épidermique. L'étiologie de ce type d'embouteillages reste floue. La composition du conglomérat comprend des particules de la couche supérieure de la peau (épiderme) et du soufre. La couleur du liège est grise, la densité est d'abord lâche puis rocheuse. L'éducation mène souvent à l'otite moyenne. Selon les scientifiques, un tel bouchon se produit chez les personnes atteintes de syphilis congénitale ou présentant des déformations des ongles et des dents.
  3. Similaire à la pâte à modeler. Ce sont aussi des sortes de bouchons souples. Le conglomérat est brun. Il ressemble à la plasticine malléable en viscosité..
  4. Solide. Leur composition ne comprend pratiquement pas d'eau, et la couleur peut varier du brun foncé au noir.

Symptomatologie

Les signes de bouchons sulfuriques dans l'oreille n'apparaissent généralement que lorsque le conglomérat remplit toute la lumière du conduit auditif. Habituellement, ils apparaissent après le bain ou le lavage des cheveux, lorsque de l'eau pénètre dans votre oreille et fait gonfler le soufre. Il:

  • perte ou perte auditive importante dans une oreille;
  • bruit dans l'oreille;
  • une sensation de congestion dans l'oreille;
  • sensation obsessionnelle de faire sortir un corps étranger du canal auditif;
  • une personne commence à entendre dans son oreille un écho de sa propre voix.

Les symptômes de la condition lorsqu'un bouchon sulfurique dans les oreilles s'est développé directement près du tympan et y appuie sont les suivants:

  • vertiges;
  • bâillement;
  • toux;
  • nausée (comme avec le mal des transports dans les véhicules);
  • manque de coordination;
  • mal de crâne;
  • il peut même y avoir une violation de l'activité cardiaque, car le travail du cœur est lié par réflexe à des terminaisons nerveuses adaptées à l'oreille.

Si l'accumulation de soufre existe depuis longtemps, ou qu'elle pourrait créer des conditions de développement de microbes dans l'oreille, une inflammation de l'oreille moyenne se développe, se manifestant par des douleurs en elle, une sensation de «transfusion» ou de «gargouillement», l'apparition de sécrétions (parfois purulentes) et une augmentation de la température.

Si pour tous les symptômes, vous voyez que l'enfant a un bouchon de soufre, que dois-je faire? La seule solution possible est de consulter un médecin ORL, car il n'est pas nécessaire de faire la queue à la clinique, mais vous pouvez prendre rendez-vous (le même jour) avec un oto-rhino-laryngologiste dans une clinique privée. Ce médecin diagnostiquera, éliminera rapidement et avec compétence la formation, puis réexaminera l'oreille pour détecter une otite moyenne et prescrira le traitement approprié. N'oubliez pas: l'otite moyenne est une maladie qui est dangereuse pour ses complications, en particulier celles qui peuvent se développer dans la cavité crânienne. Par conséquent, l'automédication, en particulier chez les enfants, est inacceptable.

Complications

Parmi les conséquences négatives, on distingue les conditions suivantes:

  • manifestations allergiques sous forme d'éruption cutanée, grattage de la peau, intolérance aux composants du solvant soufré;
  • infection de l'organe auditif moyen, avec perforation non détectée de la membrane aurique;
  • lésion du conduit auditif.

L'obstruction de l'oreille séreuse non supprimée est lourde de complications:

  • otite moyenne chronique;
  • transpiration accrue;
  • maux de tête;
  • douleur lancinante dans l'oreille;
  • démangeaisons, brûlures dans la zone de l'organe auditif;
  • sténose.

Diagnostique

Afin de déterminer la présence de liège dans l'oreille d'un enfant ou d'un adulte, aucune mesure diagnostique complexe n'est requise.

Un oto-rhino-laryngologiste expérimenté ne peut suspecter un tel diagnostic que par les plaintes elles-mêmes, puis confirmer la présence de conglomérat par otoscopie. Il s'agit d'un examen du conduit auditif à l'aide d'un appareil d'éclairage spécial qui ne touche pas l'oreille ou l'entonnoir. Si le médecin doit examiner l'oreille avant d'éliminer le soufre, il peut pénétrer dans le canal auditif à l'aide d'une sonde bouton spéciale.

D'autres méthodes de recherche (radiographie, échographie) ne permettront pas de détecter cette pathologie..

Que faire et comment se débarrasser du liège sulfureux?

Pour vous débarrasser du liège soufré, vous pouvez utiliser des outils spéciaux et effectuer la procédure à la maison, ou visiter le cabinet d'un médecin et suivre une thérapie appropriée.

Si les symptômes de la présence de liège sulfurique sont assez intenses, cela indique sa taille impressionnante. Il n'est pas recommandé d'enlever de telles formations à la maison, car il y a un risque d'infection dans l'oreille. À la suite d'actions incompétentes, une personne peut endommager la peau du conduit auditif ou du tympan.

Les petits bouchons peuvent être retirés indépendamment du conduit auditif, mais en respectant toutes les précautions de sécurité. Il est préférable d'utiliser des médicaments spéciaux à cet effet, pas des cotons-tiges..

Comment retirer le bouchon de soufre dans l'oreille à la maison?

À la maison, pour une élimination rapide et efficace du liège sulfurique chez l'adulte, il est pratique d'utiliser des gouttes spéciales conçues pour dissoudre la sécrétion de soufre. Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des gouttes spéciales d'A-Tserumen ou Remo-Vaks, qui ont fait leurs preuves dans le traitement de cette condition pathologique. Une technique similaire est appelée cérumenolyse, elle est totalement sûre, ne provoque pas de gonflement des conglomérats, ce qui signifie que retirer le liège est indolore.

La solution A-Tserumen est libérée dans des compte-gouttes de 2 ml. Pour retirer le bouchon du conduit auditif, versez 1 ml de la solution (1/2 bouteille), attendez une minute, puis nettoyez-le avec un coton-tige. La procédure est effectuée deux fois par jour jusqu'à ce que le bouchon de soufre sorte. Pour obtenir le résultat souhaité, le médicament doit être utilisé pendant 3-4 jours.

Les gouttes Remo-Vax sont produites en flacons avec un distributeur en plastique de 10 ml de volume. 20 gouttes de la solution doivent être instillées dans le conduit auditif, attendre 20 minutes, puis le conduit auditif doit être nettoyé. La procédure doit être effectuée quotidiennement, pendant 3 jours.

Pour éviter la formation de bouchons de soufre, vous pouvez utiliser ces solutions deux fois par mois. Les gouttes sont interdites en cas de lésion du tympan, de manifestations d'otite moyenne purulente et chronique. La solution A-Tserumen ne peut pas être utilisée chez les enfants de moins de 2,5 ans.

  1. Avant la procédure, les gouttes doivent être légèrement réchauffées dans un bain-marie ou tout simplement tenir le flacon avec la solution dans vos mains pendant 5 minutes.
  2. Pendant l'instillation, vous devez vous allonger sur le côté ou incliner la tête dans le sens opposé à celui sur lequel se trouve l'oreille endolorie.
  3. La solution doit être instillée le long de la paroi supérieure ou arrière de l'oreillette, mais pas au centre, sinon un bouchon d'air peut se former.
  4. Après un certain temps imparti par les instructions d'exposition à la solution, vous devez incliner la tête pour que le médicament restant s'échappe, puis rincer le conduit auditif avec de l'eau tiède ou une solution saline et le sécher avec un chiffon propre et sec.

À la maison, pour laver le conduit auditif, vous pouvez utiliser une seringue sans aiguille ou un petit lavement en forme de poire. Si le liège est sec, il doit être ramolli avant le lavage avec du peroxyde d'hydrogène (3%). Pour ce faire, pendant 3-5 jours, avant d'aller au lit, instiller quelques gouttes de la solution dans l'oreille et fermer le conduit auditif avec un coton-tige.

Après avoir instillé du peroxyde d'hydrogène dans l'oreille, une courte sensation de brûlure et un sifflement peuvent apparaître. Ne paniquez pas à ce sujet - c'est une réaction tout à fait normale lors de l'utilisation de la solution. Mais si la sensation de brûlure ne disparaît pas et provoque des douleurs dans le conduit auditif, vous devez incliner la tête pour que la solution s'écoule de l'oreille et demander l'avis d'un médecin - oto-rhino-laryngologiste.

Une fois le bouchon ramolli, vous pouvez commencer à rincer. Pour ce faire, tenez-vous au-dessus de l'évier, inclinez la tête d'un côté et commencez à verser l'eau de la seringue dans l'oreille douloureuse, en dirigeant le flux le long des parois du conduit auditif. La procédure peut être effectuée deux fois par jour jusqu'à ce que tous les symptômes du liège sulfurique disparaissent.

Pour éliminer les embouteillages, les chaînes de pharmacies proposent des phyto-bougies à la propolis. Si vous le souhaitez, vous pouvez les préparer vous-même à la maison. Pour ce faire, un morceau de propolis est ramolli dans un bain-marie et mélangé à quelques gouttes d'huile essentielle et de cire d'abeille. Pour améliorer l'efficacité, vous pouvez ajouter une petite décoction d'herbes qui ont un effet antiseptique.

Les bougies auriculaires neutralisent rapidement les bouchons de soufre et ont en même temps un effet chauffant, analgésique et anti-inflammatoire grâce à la combinaison du vide et de la chaleur douce.

Remèdes populaires

Le liège soufré peut être retiré de lui-même, mais cela n'est autorisé que si vous êtes complètement sûr qu'une déficience auditive est associée à ce problème particulier et n'est accompagnée d'aucune pathologie concomitante. Comme mentionné ci-dessus, en cas de perte auditive, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car lui seul peut faire un diagnostic fiable.

Il existe plusieurs façons alternatives de traiter les bouchons sulfuriques, mais ils ne doivent être utilisés qu'en consultation avec votre médecin..

  • Chauffer 50 ml d'eau, dissoudre 1 cuillère à soupe de soda et ajouter 3 gouttes de glycérine, creuser dans l'oreille 5-6 gouttes 4 fois par jour jusqu'à ce que l'oreille soit complètement nettoyée.
  • chauffer un peu de lait à environ 45 degrés C, ajouter 2-3 gouttes d'huile de chanvre, instiller 2 fois par jour avec une pipette dans l'oreille.
  • 3 gouttes d'une solution à 3% de peroxyde d'hydrogène sont instillées dans l'oreille pendant une nuit pendant 4 jours en moyenne.
  • diluer le jus d'oignon avec de l'eau 1: 1, enfouir dans l'oreille 2-3 fois par jour pendant 3-4 jours.

La prévention

Les mesures suivantes constituent la base de la prévention de l'apparition de liège sulfurique:

  • prévention des dommages au canal auditif externe, ce qui provoque une augmentation de la production de cérumen - à savoir la dermatite, l'eczéma, l'otite moyenne chronique externe. S'ils sont déjà développés, leur diagnostic rapide et un traitement adéquat sont nécessaires;
  • bon nettoyage des oreilles;
  • prévention et traitement approprié des pathologies extranasales (extra-nasales) pouvant déclencher une production accrue de cérumen - perturbations endocriniennes, troubles métaboliques, lésions des glandes auriculaires;
  • prévention de la déshydratation;
  • chez les personnes présentant une pilosité accrue dans le canal auditif externe - élimination (coupe) rapide des poils;
  • sélection appropriée d'une aide auditive;
  • éviter l'utilisation fréquente d'écouteurs et de bouchons d'oreille;
  • évitement de l'emploi dans les zones impliquant un travail dans une atmosphère poussiéreuse;
  • examens préventifs par l'oto-rhino-laryngologiste même en l'absence de plaintes.

Malgré le fait que le nettoyage du méat auditif externe du soufre est une procédure assez simple, elle doit être effectuée selon certaines règles:

  • le cérumen n'est retiré que de la surface de l'oreillette et de la zone autour de l'ouverture du conduit auditif;
  • si le cérumen s'accumule ailleurs, il doit être retiré par un professionnel de la santé.

Bouchon de soufre

Le bouchon de soufre est une obstruction (obstruction) du canal auditif externe avec un mélange de cérumen épaissi, de poussière et de particules de peau morte. Le liège peut provoquer une perte auditive ou une douleur dans l'oreille. Éliminer une telle éducation ne devrait être qu'un médecin. Avec l'auto-retrait, il y a un risque de ne pas retirer le bouchon, mais de le pousser encore plus loin. Cela peut entraîner des complications..

Si vous soupçonnez un bouchon de soufre dans votre oreille, contactez la polyclinique Otradnoye! Vous recevrez rapidement des soins médicaux hautement qualifiés sans avoir à faire la queue et vous pourrez reprendre immédiatement votre style de vie habituel.

Processus de formation du liège sulfureux

L'oreille est divisée en 3 parties: externe, moyenne et interne. L'oreille externe, dans laquelle se forment les bouchons de soufre, se compose de deux sections:

  • Auricule - plaque cartilagineuse en forme d'entonnoir, avec la partie molle inférieure remplie de cellules adipeuses et n'ayant pas de base de cartilage - le lobe.
  • Le méat auditif - un canal incurvé de 2,5 à 3,6 cm de long.

L'oreillette reçoit des ondes sonores et les dirige dans le conduit auditif. Sa deuxième fonction est de protéger le méat auditif externe de la pénétration de poussière. Les muscles sont également situés dans l'oreillette, cependant, les gens ne les utilisent pratiquement pas, contrairement aux animaux dans lesquels l'oreillette est mobile et peut tourner dans le sens du son.

Le méat auditif externe a un diamètre d'environ 0,6-0,8 mm. À 2/3, il se compose de cartilage. Plus près du tympan, il est remplacé par du tissu osseux. La tâche principale du canal auditif est de conduire des vibrations sonores dans l'oreille moyenne. Il se termine par une membrane tympanique - une fine plaque conique élastique qui sépare l'oreille externe du milieu, qui transmet les vibrations sonores du canal auditif externe aux os de l'oreille moyenne. Le tympan se compose de 2 couches de fibres fibreuses, ce qui lui donne de la force, il est recouvert de peau du côté du canal auditif et de la membrane muqueuse du côté de l'oreille moyenne.

Le méat auditif externe est recouvert de peau, dans laquelle se trouvent des glandes sébacées et des follicules pileux. Il contient également des glandes cérumineuses (soufre) qui produisent un secret spécial - le soufre. Cela consiste en:

  • protéines;
  • graisses
  • des sels minéraux;
  • acides gras libres.

Les principales fonctions du cérumen sont:

  1. Hydrater la peau du méat auditif externe.
  2. Nettoyer l'oreille des cellules mortes et des particules de saleté.
  3. protection.

Les fonctions de protection, à leur tour, sont multiples:

  • Antibactérien.
  • Antiviral.
  • Mécanique.

Certaines des protéines qui composent le soufre sont des immunoglobulines (anticorps), qui empêchent la reproduction active des micro-organismes et des virus et leur pénétration plus profonde dans l'oreille. Par fonction mécanique, on entend protéger le conduit auditif de la poussière..

Environ 12-20 mg de soufre par mois sont produits par les glandes cérumineuses par mois. L'oreille est un organe autonettoyant: normalement, le cérumen, mélangé à la sécrétion des glandes sébacées et des particules de peau morte, quitte le conduit auditif lors des mouvements de la mâchoire (mâcher, bâiller, parler). Cependant, sous l'influence d'un certain nombre de facteurs, le processus d'autonettoyage de l'oreille peut être perturbé. Dans ce cas, un bouchon est formé de soufre, de poussière, de cellules mortes.

Liège de soufre: causes

Les raisons de la formation de liège sulfurique comprennent:

  1. Les caractéristiques structurelles du canal auditif externe - chez certaines personnes, il est trop étroit ou sinueux, ce qui rend le processus d'auto-nettoyage de l'oreille difficile et la structure du canal peut changer en raison de blessures.
  2. Hypersécrétion de soufre - chez certains patients, elle est congénitale, une sécrétion accrue peut également être due à des troubles métaboliques ou à une irritation régulière de la peau du conduit auditif, par exemple à l'aide d'une aide auditive ou d'un casque.
  3. Mauvaise hygiène de l'oreille - négligence ou abus des procédures d'hygiène. En règle générale, il s'agit d'une utilisation fréquente et incorrecte des cotons-tiges..
  4. Maladies dermatologiques de la cavité de l'oreille - l'épiderme est mis à jour trop activement, à cause de quoi un grand nombre de particules mortes se forment, qui, mélangées au soufre, obstruent le passage.
  5. Exposition régulière ou prolongée à des pièces poussiéreuses.
  6. Processus inflammatoires dans les organes auditifs - avec de telles pathologies, un œdème se produit souvent, ce qui rend difficile l'élimination du soufre vers l'extérieur.
  7. Entrées fréquentes dans les épis d'eau ou séjour régulier dans des pièces très humides - le soufre gonfle et bloque le conduit auditif.
  8. Ingestion d'un corps étranger.
  9. Air trop sec - le soufre sèche, se condense, se transforme en liège.
  10. Maladies de l'articulation temporo-mandibulaire - avec une activité insuffisante des mâchoires, le processus d'auto-nettoyage des oreilles peut être altéré.
  11. Poils excessifs du canal auditif.
  12. Vieillesse - le secret des glandes de soufre chez les personnes âgées devient plus visqueux.

Référence! Actif et incorrect (avec l'introduction du conduit auditif), l'utilisation de cotons-tiges est la cause la plus fréquente des embouteillages. Les bâtonnets irritent la peau du canal auditif externe, ainsi que «compressent» le soufre et le poussent vers le tympan.

Types de bouchons de soufre

Les bouchons de soufre se présentent sous plusieurs formes (selon le stade de développement du processus pathologique), mous et durs. Soft comprend:

  1. Pâteux - récent, doux, jaune, facilement enlevé du conduit auditif.
  2. Pâte à modeler - brune, plus dense, il est plus difficile de les éliminer que pâteuse.

Types d'embouteillages solides:

  1. Sec - est apparu depuis longtemps, a une teinte noire, le soufre a séché et est très dense, il est difficile d'éliminer une telle formation de l'oreille.
  2. Épiderme - le soufre séché contient également un grand nombre de cellules épidermiques mortes, ces bouchons peuvent être accompagnés de pus.

Liège de soufre: symptômes

Le liège soufré se forme pendant longtemps et, dans les premiers stades, peut ne pas se manifester sous forme de symptômes. Souvent, le patient ne remarque des signes de sa présence que si le canal auditif est bloqué à 50% ou plus. Parfois, les symptômes apparaissent même avec un blocage complet du canal auditif.

Les signes du liège sulfurique comprennent:

  • Oreilles bouchées, perte auditive.
  • Sentiment de plénitude d'oreille.
  • Étourdissements, maux de tête temporels.
  • Toux sèche.
  • Nausées et vomissements sans raisons objectives.
  • Mal d'oreille - se produit lorsque la pression du liège sur le tympan.
  • Dans de rares cas, crises d'épilepsie, troubles cardiovasculaires.

Référence! Le bouchon de soufre doit être éliminé, car il peut provoquer le développement de processus inflammatoires dans l'oreille externe et moyenne - externe et otite moyenne.

Diagnostic des bouchons de soufre

Le diagnostic de la pathologie est effectué par l'oto-rhino-laryngologiste. Il recueille une anamnèse et procède à un examen général. De plus, peut être implémenté:

  • Otoscopie - étude de l'état du canal auditif externe et du tympan à l'aide d'un otoscope.
  • Microotoscopie - une étude du tympan au microscope.

Référence! Le bouchon de soufre bouché dans l'oreille est visible à l'œil nu..

Traitement

La façon d'éliminer le liège soufré dépend de son type. Pour éliminer les formations molles appropriées:

  • Rinçage avec une solution saline chaude à l'aide d'une seringue Janet - le liquide est injecté sous pression dans le conduit auditif.
  • Aspiration - liège d'aspiration avec une aspiration électrique.

Les formations solides sont éliminées en utilisant des méthodes telles que:

  • Curetage - retrait du liège à l'aide d'une curette, d'une sonde spéciale.
  • Dissolution des dépôts avec des gouttes auriculaires.

Prévention du blocage du soufre

La prévention comprend:

  1. Hygiène régulière des oreillettes - elles doivent être lavées avec du savon, en faisant attention de ne pas faire entrer d'eau dans le conduit auditif.
  2. Traitement en temps opportun des maladies ORL inflammatoires.
  3. Utilisation prudente des cotons-tiges: avec leur aide, vous ne pouvez nettoyer que la zone autour du conduit auditif, en évitant la pénétration des bâtons à l'intérieur.

Il n'est pas possible d'empêcher la formation de bouchons de soufre dans tous les cas: si le conduit auditif du patient a une structure spéciale ou si la personne a une sécrétion accrue de soufre dès la naissance, il est impossible d'influencer ces facteurs. Mais cela ne signifie pas que dans ce cas, il n'est pas nécessaire de respecter les recommandations préventives ci-dessus: elles ralentiront la formation de dépôts.

Bouchon de soufre

Le bouchon de soufre est un processus dans lequel le conduit auditif est fermé en raison de l'accumulation de soufre et de saleté, ce qui peut entraîner une déficience ou une perte auditive complète. Il convient de noter qu'une telle pathologie se manifeste non seulement par une déficience auditive. Les cliniciens notent que le bouchon de soufre dans l'oreille peut être accompagné de vertiges, de maux de tête, de nausées et de vomissements. Il est fortement déconseillé de retirer le bouchon de lui-même (à l'aide d'objets tiers ou de gouttes), car cela peut entraîner une aggravation du processus pathologique et le développement de complications graves.

Étiologie

L'accumulation de soufre dans les oreilles est un processus physiologique naturel. Sans changements pathologiques dans cet organe, son élimination se produit indépendamment - pendant la mastication, la déglutition et similaires. La formation de bouchons de soufre dans les oreilles d'un enfant ou d'un adulte peut être causée par de tels facteurs étiologiques:

    non-respect de l'hygiène. Cela devrait inclure une mauvaise utilisation des cotons-tiges pour nettoyer les oreilles;

De plus, les cliniciens notent que l'accumulation pathologique de soufre dans les oreilles peut être due au port fréquent d'écouteurs à vide (car ils pénètrent plus profondément dans le conduit auditif) ou de l'aide auditive.

Afin de ne pas provoquer de complications, l'élimination du liège sulfurique doit être effectuée par un médecin. Sinon, l'accumulation de masse peut être poussée plus profondément, ce qui conduit à la surdité..

Symptomatologie

En règle générale, aux stades initiaux du développement, le processus pathologique est asymptomatique. Le tableau clinique commence à apparaître lorsqu'une fermeture presque complète du conduit auditif se produit - jusqu'à 70%. À ce stade de la formation du liège sulfurique, le tableau clinique peut se manifester comme suit:

  • une déficience auditive importante dans une ou les deux oreilles, dans certains cas une surdité complète peut survenir;
  • sensation d'étouffement;
  • le patient entend un écho lorsqu'il parle.

Si le processus pathologique se développe plus près du tympan, les symptômes suivants peuvent être observés:

  • manque de coordination;
  • nausées, parfois accompagnées de vomissements;
  • mal de crâne;
  • bâillements fréquents;
  • toux sèche, sans raison apparente.

Dans le cas où le processus d'accumulation de soufre prend beaucoup de temps et que le bouchon n'est pas retiré, il est possible de développer un processus inflammatoire dans le conduit auditif. Les symptômes courants du liège sulfurique peuvent être complétés par ce qui suit:

  • sensation de liquide dans l'oreille;
  • exsudat purulent;
  • température corporelle élevée.

Il convient de noter que la présence d'un tel tableau clinique chez un enfant ou un adulte n'indique pas toujours qu'un bouchon de soufre s'est formé. Seul l'ORL après examen peut poser un diagnostic précis..

Diagnostique

En présence du tableau clinique ci-dessus, vous devez contacter l'ORL. Le programme de diagnostic peut comprendre les activités suivantes:

  • examen physique approfondi, avec clarification des plaintes, anamnèse de la maladie et de la vie;
  • otoscopie;
  • examen du conduit auditif à l'aide d'une sonde bouton - cette méthode de diagnostic est utilisée dans les cas où le médecin doit examiner l'oreille, mais sans éliminer le soufre.

Les examens de laboratoire standard sont prescrits extrêmement rarement et uniquement dans les cas où il existe un tableau clinique du processus inflammatoire.

Traitement

Comment se débarrasser du bouchon sulfurique de l'oreille, seul le médecin peut le dire, après avoir examiné le conduit auditif. La méthode d'élimination dépendra du degré de développement du processus pathologique. Dans la plupart des cas, l'élimination des conglomérats est effectuée humide ou sèche..

Dans le premier cas, le processus d'extraction est le suivant: le patient est assis sur une chaise et le médecin injecte une solution chaude le long de la paroi supérieure du conduit auditif.

Dans des cas plus complexes, il n'est pas possible de retirer la fiche dans une telle procédure. Par conséquent, pour ramollir le conglomérat, du peroxyde d'hydrogène peut être utilisé - il est nécessaire d'instiller 2 à 3 gouttes toutes les 4 fois par jour. Comme alternative au peroxyde, des gouttes «A-cerumen» peuvent être utilisées, mais uniquement en accord avec le médecin traitant.

La méthode de retrait à sec est moins couramment utilisée car elle peut être douloureuse. Dans ce cas, le médecin au moyen d'un crochet spécial retire le bouchon en plusieurs parties. À la fin du processus, le conduit auditif est lavé avec une solution antiseptique chaude pour empêcher le développement du processus inflammatoire.

Il n'est possible de retirer le bouchon de soufre à la maison que s'il est certain que la cause de la déficience auditive est précisément le bouchon de soufre. Cependant, c'est une mesure extrême et après cela, même si l'audition est normale, vous devez contacter l'ORL.

Le retrait non autorisé du bouchon de soufre ne peut être fait qu'avec du peroxyde d'hydrogène en faisant couler 2-3 gouttes dans le conduit auditif. En tant qu'analogue, vous pouvez utiliser des gouttes spéciales pour cela. Vous ne pouvez pas utiliser de coton-tige ou d'autres articles tiers pour retirer le bouchon. De telles actions peuvent non seulement «pousser» le bouchon plus profondément, mais aussi endommager le conduit auditif, ce qui entraînera des conséquences négatives.

Il convient de noter que le «A-cérumen» pour l'enlèvement des bouchons de soufre peut être interdit:

  • en cas de violation de l'intégrité du tympan;
  • en présence de maladies oto-rhino-laryngologiques;
  • si par le passé le patient souffrait d'une otite moyenne purulente;
  • en présence d'intolérance aux composants du médicament.

En général, il faut comprendre que seul le médecin sait comment retirer correctement les bouchons de soufre dans les oreilles. Soins à domicile à faire soi-même - dernier recours.

La prévention

Pour éviter la formation de bouchons de soufre, les cliniciens recommandent de suivre les recommandations suivantes:

  • le nettoyage du conduit auditif ne doit pas être effectué plus de 1 à 2 fois en 7 jours;
  • pour les procédures d'hygiène, il est préférable d'utiliser des cotons-tiges avec des limiteurs spéciaux;
  • ceux qui utilisent une aide auditive ou des écouteurs doivent s'enfouir les oreilles avec des gouttes spéciales une fois par mois.

Lors des premières manifestations du tableau clinique ci-dessus, vous devez consulter un médecin et ne pas vous auto-soigner.

Liège de soufre: causes et symptômes

Spécialiste ORL, médecin de la plus haute catégorie, Ph.D..

Beaucoup de gens vivent pendant des années avec une sensation d'étouffement dans l'oreille et n'y font tout simplement pas attention jusqu'à l'apparition de symptômes plus graves - douleur aiguë ou douleur lancinante dans l'oreille. Et la raison en est souvent des bouchons de soufre ordinaires. Selon les statistiques, environ 4% de la population russe en souffre.

Qu'est-ce que le liège soufré?

Le liège soufré est une accumulation de cire d'oreille, la sécrétion des glandes sébacées, des cellules cutanées exfoliées. Il se compose de lipides, de glycoprotéines, d'acide hyaluronique, d'enzymes et d'immunoglobulines. Normalement, le soufre protège le conduit auditif des dommages..

Il existe un certain nombre de glandes dans la peau du canal auditif externe d'une personne: les glandes sudoripares, les glandes sébacées produisant du sébum et les glandes de soufre qui produisent du soufre. Quant aux glandes de soufre, environ 2000 sont localisées dans le canal auditif externe; elles excrètent jusqu'à 12-20 mg de cérumen par mois. Le cérumen contient des protéines, des sels minéraux et des acides gras libres. Certaines protéines sont des immunoglobulines qui remplissent une fonction protectrice. Le pH du cérumen est de 4,0 à 5,0, ce qui contrecarre le développement de la flore bactérienne et fongique. De plus, la composition du soufre comprend des cellules mortes, du sébum, de la poussière et d'autres inclusions.

Normalement, le cérumen quitte le conduit auditif lors de la conversation ou de la mastication, en raison du mouvement de la paroi inférieure du conduit auditif, lorsque l'articulation temporo-mandibulaire se déplace. Cependant, pour certaines raisons, l'élimination du soufre ne se produit pas et des bouchons de soufre se forment. Les conditions qui empêchent l'élimination du soufre de l'oreille peuvent être des types anatomiquement étroits et alambiqués de la structure du canal auditif externe.

Causes de la formation de bouchons de soufre

En outre, les causes des bouchons de soufre peuvent être les raisons suivantes: dermatite, otite moyenne transférée, augmentation de l'humidité ou de la poussière de l'air, utilisation de prothèses auditives, d'écouteurs, de toilettes inadéquates, etc. La nature des symptômes en présence de bouchon sulfurique dépend de son emplacement et peut se manifester dans la perte auditive habituelle à la suite d'un blocage du conduit auditif et peut s'accompagner de symptômes supplémentaires: maux de tête, étourdissements, toux, nausées et parfois troubles du rythme cardiaque.

Signes de liège de soufre

Dans le même temps, le symptôme commun et principal du bouchon de soufre est une sensation de congestion dans l'oreille. Au moment où le conduit auditif est complètement bloqué, il y a une soudaine diminution brutale de l'audition. Ceci est généralement associé à l'eau entrant dans l'oreille et au gonflement du soufre. Dans ce cas, du bruit peut se produire dans l'oreille. La présence prolongée de bouchon sulfurique conduit souvent à une inflammation de l'oreille moyenne.

Diagnostic des bouchons de soufre

Le diagnostic des bouchons de soufre n'est pas difficile, le diagnostic est fait sur la base de plaintes typiques et d'une évaluation visuelle de l'état de l'oreille. Il existe de nombreuses façons d'éliminer le liège soufré. Les méthodes les plus courantes sont le lavage des oreilles ou le retrait direct du bouchon à l'aide d'un aspirateur.

Lavage au soufre

À ce jour, la méthode la plus courante chez les oto-rhino-laryngologistes pour retirer le liège soufré est de le laver. Avant de commencer la procédure, il est recommandé d'instiller des gouttes d'huile dans le conduit auditif, ce qui facilite l'extraction du bouchon de soufre. Dans ce cas, des sensations négatives telles que congestion, bruit dans l'oreille et parfois douleur peuvent survenir. Dans de rares cas (environ un lavage sur mille), des complications plus graves de cette procédure sont notées - lésions de la membrane tympanique, nausées, vomissements, développement d'une otite externe, troubles vestibulaires. Par conséquent, le lavage des bouchons de soufre ne peut pas être considéré comme une méthode de traitement absolument sûre et accessible, en particulier chez les enfants.

Solvants cérumen

Il existe une autre méthode de thérapie efficace - la cérumengolyse, qui est basée sur l'introduction de substances spéciales dans la lumière du conduit auditif - les céruménolytiques qui dissolvent le cérumen, en règle générale, ils contiennent du peroxyde d'urée ou du bicarbonate de sodium. Pénétrant à l'intérieur du bouchon sulfurique, ces médicaments et d'autres similaires le dissolvent sans provoquer de gonflement. Les contre-indications à l'utilisation des cérumenolytiques sont principalement l'intolérance individuelle au médicament ou au traumatisme du tympan, ainsi qu'une limite d'âge de 2,5 ans.

Bouchons de soufre sous vide

Dans notre clinique, les médecins ORL utilisent principalement la «méthode sèche» pour retirer les bouchons de soufre - l'aspiration sous vide, ce qui permet d'éviter toutes les complications ci-dessus. Quelle que soit la méthode choisie par votre médecin, se débarrasser de ce petit problème est une procédure indolore qui prend plusieurs minutes, mais permet à nos patients d'entendre pleinement et d'éviter des maladies auriculaires plus graves à l'avenir. Les tentatives indépendantes de se débarrasser du liège peuvent se terminer défavorablement pour votre audition, par conséquent, les médecins de la Clinique d'oto-rhino-laryngologie recommandent de contacter des spécialistes en cas de problème de bouchons de soufre.

Auteur: Alexander Slavsky, spécialiste ORL, médecin de la plus haute catégorie, MD.

Comment déterminer la présence de liège dans l'oreille et comment l'enlever à la maison

La douleur dans l'oreille et la perte auditive peuvent être déclenchées par un assez grand nombre de raisons. Le plus courant est le liège sulfurique. À propos de la façon de le reconnaître et de le retirer à la maison et sera discuté.

Contenu, navigation rapide

Qu'est-ce que le cérumen?

Le cérumen est un élément important du système de protection naturel de l'oreille. Cette substance est reproduite par les glandes de soufre, qui sont situées dans la partie externe du conduit auditif. Il se mélange aux particules kératinisées de l'épiderme, ce qui donne finalement la même «saleté» avec une teinte jaune. Sa composition complète:

  • Kératine - de 50 à 60%;
  • Cholestérol - de 5 à 9%;
  • Acides gras - de 15 à 20%;
  • Alcools - de 10 à 20%.

Ces composants confèrent au cérumen d'excellentes propriétés protectrices contre la pollution extérieure:

  • hydratant - le sébum empêche le dessèchement du conduit auditif;
  • hydrofuge - grâce aux acides gras;
  • antibactérien - en raison des acides gras et des alcools soutenant un environnement impossible pour les micro-organismes nuisibles;
  • piégeage - l'adhérence du cérumen empêche tout organisme vivant et non vivant de pénétrer dans l'oreille.

Dans un état normal, le soufre (avec tout ce qui y est entré) sort de l'oreille sans aucune aide. Pour cela, notre corps dispose d'un mécanisme approprié. Cela se produit lorsque nous parlons ou mangeons. En général, lorsque nous utilisons activement l'articulation temporo-mandibulaire. Le cérumen quitte progressivement le canal et apparaît finalement aux yeux du public - sur l'oreillette, dont la pureté doit être surveillée.

Dans un monde idéal, cela mettrait fin à l'article, mais nous n'y sommes pas, ce qui signifie que même un tel mécanisme apparemment affiné pourrait échouer.

Pourquoi le bouchon de soufre se pose?

Familiarisons-nous avec les causes les plus courantes de formation de bouchons de soufre.

  • Reproduction excessive de soufre par l'organisme. Il s'agit d'un problème atypique caractéristique d'un petit nombre de personnes, en raison de caractéristiques individuelles. Cependant, il est parfois provoqué par des facteurs externes..
  • La natation. Il y a une couche de personnes chez qui l'eau qui pénètre dans les oreilles provoque le canal auditif à reproduire plus de soufre, c'est pourquoi il se coince dans un bouchon de liège.
  • Passages auditifs caractérisés par leur petite largeur. Dans ce cas, même la production d'un volume normal de soufre peut entraîner des problèmes de sortie..
  • Cheveux dans les oreilles. Ils empêcheront le soufre de sortir tout seul..
  • Maladies dermatologiques. Par exemple, l'eczéma. Il rend le soufre plus dur et plus sec, il est donc plus difficile de sortir.
  • Vieillesse. Plus nous sommes âgés, plus le corps est sec et dur produit du soufre.
  • Prothèses auditives. Un appareil trop serré dans l'oreille provoquera certainement un bouchon. Pour commencer, ils provoquent la reproduction du soufre. Et nous continuons avec le fait qu'il empêchera sa reproduction indépendante.
  • L'habitude de fouiner dans les oreilles. Et cela ne joue pas un rôle spécial que de le faire: avec un doigt ou un bâton avec du coton. En «nettoyant» vos oreilles de cette manière, vous repoussez le soufre pratiquement libéré dans les profondeurs du conduit auditif.

Symptômes des bouchons d'oreille

Les symptômes du bouchon d'oreille ne sont pas très larges:

  • Perte d'audition dans l'oreille où le bouchon est apparu;
  • Sensation d'oreille bouchée;
  • Légères démangeaisons;
  • Parfois, sonner, grincer ou surfer dans l'oreille;
  • Dans les cas avancés, la douleur apparaît, mais ne persiste pas.

Ces symptômes suggèrent que vous avez un bouchon de soufre, et non une autre maladie.

Important: la présence d'autres symptômes - par exemple, une augmentation de la température corporelle, ou une douleur persistante aiguë, ou des étourdissements perceptibles, ou des vomissements - cela dit non, crie qu'il est temps de consulter un médecin. Des signes similaires peuvent indiquer une otite moyenne ou une reconstitution de la cavité nasale. N'apportez pas de complications et courez à l'hôpital, car cela ne peut pas être guéri à la maison.

Comment retirer un bouchon d'une oreille

N'utilisez des méthodes d'élimination du liège sulfurique que si vous avez pleinement confiance dans le diagnostic..

Mâchoires actives

Mâchez de la gomme dure ou autre chose qui vous fatiguera les mâchoires. L'utilisation active de ces joints pourrait bien pousser le bouchon de soufre vers la sortie de manière naturelle. Même si cela n'aide pas à 100%, cela le modifiera, ce qui affectera positivement votre bien-être. Par exemple, pour soulager la douleur causée par diverses pressions dans l'oreille.

Gouttes spéciales de bouchons dans les oreilles (+ remèdes maison)

Des gouttes pharmaceutiques provenant de bouchons de soufre ont été créées dans un seul but: ramollir le soufre afin qu'il puisse être éliminé. Obtenez tout ce qui contient de l'allantoïne et suivez les instructions.

Cependant, s'il n'y a pas de désir ou qu'il est possible d'aller à la pharmacie, alors vous pouvez profiter de ce qui est à la maison:

  • glycérol;
  • peroxyde d'hydrogène;
  • huile d'amande ou d'olive;
  • gelée de pétrole ou huile de camphre, préchauffée à la température corporelle dans un bain-marie.

Allongez-vous sur le côté, l'oreille bouchée, goutte à goutte 1-2 gouttes de l'un des fonds ci-dessus, mais un seul et pas tous de suite. Allongez-vous pendant quelques minutes, puis roulez de l'autre côté. L'essentiel est de ramollir le liège et de le laisser sortir tout seul. Vous devez le faire deux fois par jour jusqu'à ce qu'il sorte, mais pas plus de deux semaines. Si cela n'aide pas, consultez le paragraphe suivant..

Important! Vous ne pouvez enfouir quelque chose dans vos oreilles que lorsque vous êtes complètement sûr de ne pas avoir de blessure auditive.

Visite chez l'oto-rhino-laryngologiste

En fait, c'est le moyen le plus normal, efficace, adéquat et rapide de se débarrasser des bouchons d'oreille. En règle générale, le médecin retirera le bouchon de soufre par lavage s'il n'y a pas de contre-indications. S'ils sont présents, le soufre durci sera éliminé avec une chose effrayante avec un crochet, mais cela ne fera pas de mal hurt Quelques minutes et vous entendrez à nouveau pleinement le monde autour de vous.

Ce que vous ne devez pas faire si vous avez du liège dans l'oreille

Seulement deux points, mais si importants.

Nettoyez votre oreille avec un doigt ou un coton-tige

Comme nous l'avons écrit plus tôt, vous ne pourrez qu'aggraver la situation en tassant et en poussant le bouchon encore plus profondément.

Essayez d'enlever le bouchon à la maison s'il y a d'autres symptômes.

Cela peut entraîner des complications, notamment une perte auditive. En présence de température corporelle élevée ou de douleur aiguë de longue durée, assurez-vous de consulter un spécialiste.

Tubes dans les oreilles: comment retirer à la maison et chez le médecin

Le liège soufré est une accumulation de mucus séché mélangé à une épidémie morte dans le conduit auditif externe. Normalement, ce secret est facilement supprimé sans intervention supplémentaire. Cependant, dans certains cas, il peut pénétrer dans les zones osseuses du passage, où le mucus s'accumule et crée des sensations désagréables pour une personne.

Le bouchon de soufre dans l'oreille est un problème assez courant pour notre pays. Selon les données fournies par le docteur en sciences médicales V.S. Kozlov, «4% de la population de la Fédération de Russie sont confrontés à ce phénomène. Au total, 4 millions de personnes en âge de travailler, 750 000 personnes âgées et 860 000 enfants ont des bouchons sulfuriques dans la Fédération de Russie. » Vous pouvez commencer à traiter vous-même le bouchon d'oreille; si les méthodes choisies sont inefficaces, il est préférable de consulter un médecin.

Formation de liège sulfureux

Normalement, les cellules épithéliales du méat auditif sécrètent une sécrétion fluide qui se dessèche, puis, sous forme de croûtes, est librement retirée de la cavité en raison du déplacement de la paroi antérieure de la section cartilagineuse, qui s'effectue pendant le mouvement de la mâchoire inférieure pendant la conversation ou la mastication. Avec l'accumulation de mucus, il devient plus épais, l'épithélium desquamé commence à pénétrer dans la masse résultante, ce qui augmente sa viscosité et son volume. Retirer un tel caillot devient déjà problématique, on l'appelle le bouchon d'oreille sulfurique. Au fil du temps, il peut se fixer fermement sur la peau du passage, provoquant la formation de plaies de pression.

Facteurs contribuant à son apparition:

  • Anatomie du canal auditif - sa courbure dans plusieurs plans, un petit jeu;
  • Lorsqu'un patient essaie de nettoyer son oreille, du mucus peut pénétrer dans les sections les plus profondes du passage;
  • Viscosité physiologiquement élevée de la sécrétion liquide, séparée dans le canal auditif;
  • L'utilisation de prothèses auditives;
  • Inflammation fréquente de l'oreille moyenne;
  • Pénétration périodique d'eau dans le conduit auditif.

Classification des caillots dans les canaux auditifs

Les bouchons de soufre dans la pratique ORL sont divisés en fonction de la cohérence. Ils peuvent être:

Plus leur densité est élevée, plus l'extraction est difficile. Le liège peut varier en couleur du jaune au brun. Les caillots sont également divisés selon qu'ils occupent complètement ou partiellement la lumière du conduit auditif.

Symptômes de la maladie, diagnostic

Pendant longtemps, l'accumulation de soufre dans les parties profondes du canal peut être asymptomatique.

La présence d'un caillot dans les oreilles se manifeste par les signes cliniques suivants:

  • Déficience auditive, sensation de congestion. Ce symptôme mène. Cependant, jusqu'à un certain point, le patient peut ne remarquer aucun changement. Habituellement, une forte détérioration fait pénétrer l'eau dans l'oreille. Le bouchon de soufre gonfle et bloque complètement le conduit auditif.
  • Bruit dans les oreilles.
  • Autophonie - avec une oreille bouchée, le patient entend sa propre voix.
  • Vertiges, migraine.
  • La nausée.
  • Chagrin.

Les oto-rhino-laryngologistes considèrent également la douleur à l'oreille comme un signe de bouchon de soufre. Elle peut survenir en raison d'une pression accrue à l'intérieur du canal jusqu'au site de formation de caillots. Le bouchon d'air formé agit sur les récepteurs du conduit auditif, provoquant de la douleur. Cependant, ce symptôme est atypique, lorsqu'il apparaît, vous devez abandonner les mesures indépendantes pour extraire le caillot et consulter un spécialiste.

Lors du diagnostic, le médecin est guidé par les plaintes et l'examen du patient. En règle générale, la présence d'un bouchon de soufre n'est pas difficile..

Ce qui peut et ne peut pas être fait indépendamment?

Cela ne vaut pas la peine d'essayer de retirer le bouchon de soufre, en particulier avec des objets pointus, car dans ce cas, le conduit auditif est souvent blessé. De plus, de cette manière, il est possible de percer le bouchon plus profondément dans le conduit auditif, ce qui compliquera son retrait.

Vous pouvez essayer de dissoudre ou de laver le caillot vous-même. S'il n'y a pas d'amélioration, aller chez le médecin est une mesure nécessaire.

N'essayez pas non plus de faire sauter le bouchon en tapotant avec votre paume sur le conduit auditif. Parfois, cela peut aider à éliminer l'eau. Cela n'aura aucun effet sur la position du bouchon..

Traitement, élimination du liège sulfurique

La mesure de traitement la plus efficace est le rinçage. S'il est impossible de l'utiliser, vous devez retirer le bouchon de l'oreille de manière sèche. Avant de contacter un spécialiste, vous pouvez dissoudre le caillot de manière indépendante, si vous avez confiance en l'intégrité du tympan.

Règles de lavage

Elle doit être effectuée conformément aux règles suivantes:

  1. L'étude de l'histoire du patient avant l'intervention. En présence de perforations du tympan, d'otite moyenne chronique ou de perte auditive, le lavage est contre-indiqué. Le liquide peut pénétrer dans l'oreille moyenne et provoquer une inflammation..
  2. Le rinçage est indiqué dans les cas où le bouchon de soufre n'a pas complètement obstrué (bloqué) le conduit auditif.
  3. Pour la procédure, l'eau est utilisée à une température confortable proche de 37 °.
  4. Avant de retirer les bouchons de consistance solide, leur ramollissement préalable est nécessaire. Pour ce faire, pendant 2-3 jours avant la procédure, trois fois par jour, des gouttes chauffées spéciales sont instillées dans l'organe affecté pour dissoudre le caillot.

Important! Après instillation, une augmentation de la déficience auditive due au gonflement du liège est possible. Cette réaction est normale et n'est pas préoccupante..

Le rinçage comprend les étapes suivantes:

  • De l'eau tiède est versée dans une seringue Jean ou une seringue sans aiguille avec un embout en caoutchouc d'un volume de 100-150 ml. Remarque: la seringue Janet est utilisée pour rincer les cavités. Sa caractéristique de conception est la présence d'un piston ou d'un joint, ainsi que d'une aiguille conique émoussée. Cela évite une injection brutale pendant la procédure et ne blesse pas le patient. Certaines chambres peuvent être équipées d'irrigateurs spécialement conçus pour retirer les bouchons de soufre de votre oreille..
  • Le jet doit être dirigé vers le haut et vers l'arrière le long de la paroi du conduit auditif. Dans le même sens, il est nécessaire de tirer l'oreillette. Les enfants sont tirés vers l'arrière et vers le bas. La tête du patient doit être inclinée du côté opposé à l'oreille douloureuse (par exemple, si le bouchon est dans le bon passage, la tête doit être abaissée vers la gauche).
  • Après un certain temps, le patient change la position de la tête. Le liquide se déverse, emportant avec lui le bouchon de soufre.
  • L'humidité résiduelle doit être éliminée avec du coton turunds ou une sonde avec du coton enroulé à son extrémité.
  • Il est préférable de boucher temporairement le conduit auditif avec un tampon imbibé d'acide borique..

Il convient de noter que l'utilisation d'irrigateurs spéciaux est préférable par rapport aux anciennes méthodes d'extraction du liège sulfurique. La raison en est que lorsqu'il est injecté avec une seringue, il est possible de créer une pression excessive: selon les données, E.V. Garova, chef du département de microchirurgie de l'oreille au centre scientifique et pratique de Moscou, peut atteindre 10 atm. Alors que la membrane tympanique résiste à une pression ne dépassant pas 2 atm. En conséquence, il existe un risque de blessure. Un tel résultat survient dans 0,1% des cas, lors du lavage par des spécialistes. À la maison, le pourcentage est beaucoup plus élevé. Les irrigateurs modernes vous permettent de définir les paramètres de pression souhaités et d'éviter les complications après le retrait des bouchons de soufre.

Dissolution du liège (céruménolyse)

À la maison, vous pouvez essayer de vous débarrasser du caillot dans le conduit auditif par vous-même. Les médicaments suivants conviennent à cela:

  1. Tserumen-A. L'outil convient à la fois pour dissoudre les bouchons et comme mesure d'hygiène du conduit auditif. Il peut être utilisé à partir de 2,5 ans. Tserumen empêche l'accumulation de soufre sur la peau du canal ou contribue à sa séparation. En présence d'une inflammation purulente dans l'oreille, ainsi que de perforations dans la membrane tympanique, son administration est contre-indiquée.Pour dissoudre le bouchon sulfurique dans l'oreille affectée, une injection du médicament est effectuée, après une minute, la tête est tournée pour que la solution s'écoule. Pour éliminer complètement le caillot, vous pouvez également rincer à l'eau ou au sérum physiologique.
  2. Remo-Wax. Le médicament contient des huiles antiseptiques et anti-inflammatoires. Ils ramollissent le liège, rétrécissent les pores, réduisant l'activité sécrétoire des cellules épithéliales du conduit auditif. Remo-wax est disponible sous deux formes - gouttes et spray. Il ne peut pas être utilisé pour les signes d'inflammation - séparation du contenu purulent, douleur dans les oreilles. La posologie pour retirer les bouchons est de 10 à 15 gouttes. Temps d'attente - jusqu'à 20 minutes. Pour les anciens embouteillages, la procédure peut être répétée tous les jours pendant 5 jours. Pour la prévention, ils doivent être utilisés deux fois par mois..
  3. Gouttes de sodoglycérine. Le médicament est rarement disponible à la vente, dans les institutions médicales, il est préparé immédiatement avant la procédure à partir de soude et de glycérol, le médicament doit être commandé dans une pharmacie. La posologie est de 5 à 10 gouttes, la durée du médicament est de 10 à 15 minutes. Les gouttes aident à ramollir le liège, facilitent le lavage.
  4. Peroxyde d'hydrogène. Utilisez une solution à 3%. Lors de l'utilisation de peroxyde chez des patients ayant une peau sensible du conduit auditif, il est nécessaire de réduire de moitié la concentration. Dans une oreille endolorie, vous devez remplir jusqu'à 10 gouttes d'une solution. Pendant son action, le patient peut entendre un sifflement et un crépitement caractéristiques.

Auparavant, la pratique de retirer les bouchons avec des bougies était largement pratiquée. Des lambeaux de tissu imbibés de cire ont été insérés dans l'oreille et incendiés brièvement. Cependant, cette méthode est assez traumatisante, à haut risque de brûlures. Si vous avez un grand arsenal d'outils modernes, cela ne vaut vraiment pas la peine de traiter les bouchons avec des bougies d'oreille.

Élimination du soufre sec

Élimination instrumentale du liège sulfurique: curetage

La procédure est effectuée uniquement dans un établissement médical par un médecin spécialiste. Le nettoyage de l'oreille sèche peut être effectué en utilisant deux méthodes principales:

La première méthode est moderne, un appareil tel qu'un aspirateur peut être trouvé loin de chaque clinique ou hôpital. Son action est basée sur la création d'une différence de pression, à la suite de laquelle le bouchon est «aspiré» de l'oreille. L'un des effets secondaires de la procédure est la perturbation de l'appareil vestibulaire.

Le curetage peut être réalisé sous anesthésie générale. Une sonde avec un crochet est insérée dans l'oreille du patient, si nécessaire, ils percent et tirent le bouchon. La surveillance est recommandée à l'aide d'un microscope, sinon le risque de blessure est élevé. Après la procédure, des antibiotiques peuvent être introduits dans le conduit auditif..

Retrait du bouchon de soufre chez un enfant

Chez les enfants, les caillots dans les canaux auditifs sont formés par les mêmes mécanismes que chez les adultes. La spécificité du traitement se réduit principalement à l'aspect psychologique. Lors du diagnostic, les parents doivent prêter attention au fait que le bébé frotte l'oreillette, se gratte, mène sans relâche.
Des symptômes similaires peuvent survenir lors de la dentition. Si l'enfant a mal à l'oreille, l'inconfort devrait s'intensifier lorsque vous cliquez sur le tragus. Si les bouchons ne sont pas visibles visuellement, il est préférable de confier les autres actions à un spécialiste.

Avant d'aller chez le médecin, l'enfant doit être rassuré, assuré qu'il ne ressentira aucune douleur. Vous pouvez perdre la situation avec le jouet, montrer comment vous devrez incliner la tête, comment le médecin gouttera des gouttes et remplira le liquide.

Effets de l'élimination du liège sulfureux

Dans la grande majorité des cas, la procédure n'a pas d'effets secondaires. Les complications suivantes sont rarement possibles:

  1. Lésion du conduit auditif.
  2. Infection de l'oreille moyenne en présence d'une perforation non détectée de la membrane tympanique.
  3. Une réaction allergique à l'un des composants du médicament.

Vous devez consulter un médecin présentant les symptômes suivants:

  • Mal d'oreille.
  • Compartiments du passage de liquide.
  • Éruption cutanée, taches rouges.
  • Chaleur.
  • Oreille farcie pendant longtemps.

Se débarrasser du bouchon de soufre est assez simple, presque n'importe quelle infirmière peut gérer cette tâche. Cependant, une hygiène de la cavité en temps opportun aidera à éviter cette procédure et ses complications possibles..

Hygiène du passage de l'oreille et prévention du liège

Comme mesure d'hygiène quotidienne, l'utilisation de cotons-tiges, ainsi que d'autres objets durs et tranchants, doit être évitée. Ils peuvent non seulement entraîner la poussée de soufre dans l'allée, mais aussi blesser la peau délicate du canal (son épaisseur n'est que de 0,1 mm). Les cotons-tiges vous permettent généralement d'obtenir seulement une partie du soufre. L'optimal est de laver les canaux avec de l'eau et du savon ordinaires. Les enfants de moins d'un an doivent nettoyer uniquement l'extérieur du canal avec du coton sec deux fois par semaine..

Une mesure préventive importante est la réhabilitation (guérison) en temps opportun de toutes les maladies de l'oreille. Cela est particulièrement vrai pour les infections purulentes. Libérer constamment la sécrétion liquide peut facilement provoquer un bouchon. Lors du bain, vous devez utiliser des chapeaux spéciaux, boucher vos oreilles avec des bouchons américains ou des cotons-tiges imbibés de gelée de pétrole.

Important! Les bouchons d'oreille disponibles dans les pharmacies ne conviennent pas à cette fin, car ils laissent souvent passer l'eau.