Image

Cancer de la gorge: signes, symptômes, diagnostic, causes, traitement

Les néoplasmes malins représentent une menace directe pour la vie. Le cancer du larynx ne fait pas exception. Actuellement, il existe des méthodes de traitement efficaces qui peuvent réduire l'activité de la croissance tumorale ou se débarrasser complètement de la maladie.

Cependant, malgré cela, le succès du traitement a quelque peu diminué par rapport à la fin du siècle dernier. Si un patient en oncologie sur cinq est décédé dans les années 80, le pourcentage de guérison est aujourd'hui supérieur à 60%, selon le Dr V.V. Bryuzgina.

Quelle est la raison pour ça? Le succès du traitement dépend directement de l'opportunité d'aller chez le médecin et du choix du diagnostic. Étant donné que les patients viennent souvent chez le médecin déjà aux derniers stades de la maladie, la thérapie et les interventions chirurgicales deviennent inefficaces. L'absence d'examens préventifs réguliers et la couverture insuffisante de l'examen clinique ont également entraîné une détérioration des statistiques..

Par conséquent, il est important que les connaissances sur les causes, les symptômes du cancer de la gorge et les principes d'un traitement adéquat soient largement diffusées dans la population..

Raisons du développement et facteurs prédisposants

Il n'y a que deux raisons principales à la formation de tumeurs malignes - un processus inflammatoire prolongé (plus de 5 à 10 ans, selon son intensité) et une réparation tissulaire perverse, au cours de laquelle apparaissent des cellules atypiques "irrégulières". Il existe un groupe de maladies qui sont des précurseurs directs du cancer du larynx. S'ils ont lieu, tôt ou tard une formation maligne apparaîtra à leur place. Ceux-ci inclus:

  • Formation excessive de protéines kératiniques dans la muqueuse du larynx (diskeratosis). Il existe deux options pour cette maladie:
    - leucoplasie: déterminée sous la forme d'une tache de forme irrégulière, qui a une surface rugueuse. En règle générale, il est situé légèrement au-dessus des cordes vocales.
    - leuckératose: un processus pathologique plus prononcé. Avec elle, la surface de la muqueuse est recouverte d '"écailles" de couleur gris-blanc. Cela ressemble à une peau normale..
  • Épaississement d'une zone limitée de la muqueuse à la surface interne du larynx (pachydermie). Il est assez difficile de faire ce diagnostic, car pour cela, vous devez étudier les tissus au microscope. Il est important de noter que le cancer dans cette maladie ne survient que dans un seul cas - lorsque la pachydermie est située à côté des cordes vocales. Avec une localisation différente de cette maladie, selon les travaux de recherche du professeur M.I. Davydova, le processus malin ne se développe jamais;
  • Les papillomes laryngés (uniquement à l'âge adulte) sont une maladie assez courante qui peut se transformer en cancer. Les termes de «malignité» sont plutôt vagues. On suppose qu'ils dépendent de la présence d'autres facteurs prédisposants..

Avec un traitement adéquat des maladies ci-dessus, la probabilité de développer un cancer du larynx est réduite de 60 à 80%.

Dans les recommandations nationales, parmi les facteurs de risque, on note:

  • tabagisme et risques professionnels - fumée de tabac, air poussiéreux, travail à haute température de l'air, substances agressives: benzène, résines phénoliques, produits pétroliers, suie, etc..
  • charge vocale accrue (cri constant)
  • cicatrices sur la membrane muqueuse du larynx, elles peuvent survenir après certaines infections spécifiques (syphilis, tuberculose, scléromes) ou brûlures.
  • alcool - une partie de l'alcool éthylique pénètre dans les parties supérieures du larynx, provoquant une irritation et des dommages à la muqueuse
  • plats chauds et épicés
  • processus inflammatoires chroniques du larynx (laryngite).

Classification

Il convient de noter que l'expression «cancer de la gorge» est souvent utilisée dans la vie quotidienne. Ceci est incorrect - conformément à la classification internationale des maladies, il est correct de dire «cancer du larynx» et d'indiquer la localisation du processus pathologique.

Les symptômes du cancer du larynx varient considérablement, selon le niveau de localisation. C'est ce principe qui est devenu la base de la classification de la maladie. Conformément à la CIM de la dixième révision, les groupes de néoplasmes malins suivants ont été identifiés:

  • l'appareil réel de formation de la voix (cordes vocales);
  • sur les cordes vocales (vestibule du larynx);
  • sous l'unité vocale;
  • cartilage du larynx;
  • plusieurs zones répertoriées du larynx.

En plus de la séparation selon le principe topographique, il existe une classification TNM qui détermine la gravité de la croissance tumorale, les lésions des ganglions lymphatiques et la présence de métastases (cellules tumorales qui sont transportées dans tout le corps en s'installant dans d'autres tissus). Il doit être indiqué dans le diagnostic du cancer de la gorge..

Le principe de son décryptage est assez simple. Chaque lettre dans l'abréviation TNM est un signe clinique, et un chiffre est la gravité du processus:

  • T (0-4) - La taille de la tumeur (tumeur);
  • N (0-3) - Le degré d'endommagement des ganglions lymphatiques (nodus);
  • M (0-1) - La présence ou l'absence de métastases aux organes (métastases).

Le pronostic le plus favorable pour le patient a un diagnostic avec la désignation N0M0. Dans ce cas, les symptômes du cancer du larynx seront locaux.

Étant donné que le tableau clinique est significativement différent dans le cancer de différentes parties du larynx, il serait préférable de considérer ces options séparément..

Cancer du larynx (au-dessus des cordes vocales)

60% des patients atteints de cette forme se tournent vers des médecins déjà aux stades avancés du cancer du larynx. Étant donné que la région anatomique au-dessus des cordes vocales est la plus large, une petite tumeur ne se manifeste pas. Ce n'est qu'après sa croissance significative que les premiers symptômes apparaissent sous la forme de:

  • inconfort constant dans la gorge, sensations d'un "corps étranger";
  • difficulté à respirer
  • étouffement fréquent;
  • douleur lors de la déglutition, due à la pression de l'œsophage sur la tumeur;
  • essoufflement mixte, qui ne disparaît pas au repos ou après la prise de médicaments bronchodilatateurs (Salbutamol, Berodual, etc.);
  • toux sèche. Une caractéristique distinctive - il n'est pas affecté par les antitussifs (Libexin, Sinekod, Broncholitin) et les médicaments mucolytiques (Ambroxol, Lazolvan, Bromhexin);

En raison du tableau clinique effacé, ces patients sont souvent traités pour un mal de gorge par un thérapeute local.

Cancer des cordes vocales

Détecter cette forme dans les premiers stades est beaucoup plus facile que d'autres. Les premiers symptômes du cancer de la gorge apparaissent tôt et sont assez caractéristiques - c'est un enrouement de la voix et un changement de timbre, qui persistent longtemps. Le traitement habituel avec des antibiotiques, des AINS, des hormones n'a aucun effet..

Avec un rétrécissement des voies respiratoires, les symptômes caractéristiques d'une tumeur vestibulaire se rejoignent.

Cancer du larynx

La première plainte des patients, qui les oblige à consulter un médecin, est une difficulté à respirer. Cette partie du larynx est assez étroite, donc même une petite tumeur provoque une gêne chez le patient. Le symptôme ne peut pas être éliminé avec des médicaments bronchodilatateurs et des antispasmodiques (Drotaverin, No-shpa, Spazmalgon), qui est un signe typique du cancer du larynx, ce qui permet de le distinguer des autres maladies.

Symptômes courants du cancer du larynx

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes de dommages à divers services deviennent indiscernables. Caractéristique:

  • toux humide avec crachats abondants, accompagnée de douleurs aux piqûres. En règle générale, il y a un petit mélange de sang rouge;
  • faiblesse générale, malaise, diminution de l'appétit. Les patients perdent souvent du poids en un temps relativement court;
  • mauvaise haleine;
  • essoufflement mixte - il est également difficile pour le patient d'inspirer et d'expirer.

Si le cancer du larynx donne des métastases à d'autres organes, une clinique apparaît associée à leurs dommages. Le plus souvent, les poumons, la rate ou le foie deviennent la «cible». Les symptômes tardifs du cancer de la gorge chez les femmes peuvent être des dommages aux ovaires ou aux glandes mammaires..

Diagnostique

Tout d'abord, il est nécessaire de sonder soigneusement toute la zone du cou. Avec une tumeur de taille importante, sa déformation et son déplacement du cartilage se produisent. Une formation ronde, une consistance dense, avec des bords lisses, légèrement douloureux peut être déterminée.

Il existe un test simple que tout patient peut effectuer à domicile:

  • appuyez successivement sur le cartilage thyroïdien à droite et à gauche, et déplacez-le de quelques centimètres;
  • normal, un «crunch» caractéristique devrait apparaître en raison de la friction du cartilage;
  • son absence indique indirectement la présence d'une tumeur laryngée.

Les méthodes de recherche en laboratoire sont presque informatives. Une légère augmentation de l'ESR et du niveau de leucocytes (numération sanguine complète) et de protéine C-réactive (test sanguin biochimique) indiquent uniquement la présence d'une inflammation. Pour le diagnostic différentiel, ces analyses ne donnent rien..

Les principales méthodes d'examen instrumentales du cancer du larynx sont présentées dans le tableau:

Méthode d'enquêteavantagesMoins
Laryngoscopie indirecte - examen du larynx avec un miroir
  • Rapidité;
  • L'absence de besoin de préparation du patient, à l'exception d'une situation - un réflexe nauséeux prononcé chez le patient. Dans ce cas, la langue et le palais mou sont pulvérisés avec une solution de lidocaïne, ce qui soulage l'inconfort.
  • Aperçu limité - seul le cancer de la région vestibulaire ou des cordes vocales peut être détecté (si la tumeur est suffisamment grande);
  • Vous ne pouvez examiner la muqueuse que superficiellement.
La laryngoscopie directe est une méthode d'examen utilisant un appareil spécial (laryngoscope). Il s'agit d'un objet dur et oblong avec une ampoule qui est insérée directement dans le larynx.
  • Fournit une meilleure vue d'ensemble que la méthode indirecte;
  • Elle est réalisée sous anesthésie locale (spray Lidocaine), ce qui réduit l'inconfort du patient.
  • La section sous-voix est rarement disponible pour inspection;
  • Une posture particulière est requise de la part du patient (allongé avec la tête rejetée en arrière);
  • Examen superficiel de la muqueuse;
  • Une complication possible est le spasme des cordes vocales et des troubles de la parole.
Fibrolaringoscopie - examen du larynx à l'aide d'un appareil optique flexible (équipé d'une caméra vidéo et d'une source lumineuse)
  • Vous pouvez examiner les trois sections du larynx;
  • Vous permet de faire une biopsie (ramasser un petit morceau de la muqueuse pour examen au microscope);
  • Elle est réalisée après irrigation par pulvérisation de lidocaïne (sous anesthésie locale).
Il est possible de toucher les cordes vocales et de provoquer leur spasme.
Microlaryngoscopie directe - étude de la muqueuse à l'aide d'un microscope spécial inséré dans le larynx.
  • La possibilité d'un examen microscopique de la muqueuse laryngée à n'importe quel niveau (le plus souvent, un carcinome épidermoïde du larynx est détecté);
  • Aucun inconfort lors de l'examen.
L'anesthésie peut provoquer le développement d'un certain nombre de complications (troubles de la conscience, maux de tête, atonie du tractus gastro-intestinal ou de la vessie, etc.);
Radiographie du cou en deux projections standard (latérale et droite)
  • Rapidité;
  • Manque d'inconfort pour le patient;
  • La capacité d'évaluer la gravité de la croissance tumorale.
  • Seuls les signes indirects de cancer de la gorge sont détectés;
  • Exposition à la lumière.
Cou gramme CT
  • La vitesse;
  • Excellente visualisation et précision;
  • Pas d'inconfort pour le patient.
  • Exposition aux rayonnements élevée;
  • Le coût élevé de la recherche (en moyenne 2000 roubles).
Cou IRM
  • Étalon-or pour le diagnostic des tumeurs (meilleure imagerie);
  • Pas d'effets secondaires.
Coût d'examen élevé (à partir de 4000 roubles).

Toutes ces méthodes ont une valeur diagnostique, mais le diagnostic de cancer du larynx ne peut être posé qu'après une biopsie..

Diagnostic différentiel

Malheureusement, il n'y a pas de symptômes absolument précis qui indiquent un cancer du larynx. Par conséquent, la maladie peut être confondue avec un certain nombre d'autres pathologies:

  • laryngite (inflammation du larynx) - le tableau clinique est très similaire au cancer des cordes vocales. Avec elle sont observées: enrouement de la voix, essoufflement (dû à un gonflement du larynx), faiblesse générale, une légère température est possible. La principale différence est la douleur ou le mal de gorge, qui, en règle générale, ne survient pas aux stades initiaux du cancer de la gorge;
  • processus tuberculeux dans le larynx - il s'accompagne de symptômes similaires: faiblesse générale, perte de poids, troubles de la voix, difficulté à respirer. Il est important de se rappeler que cette maladie ne se développe qu'après la tuberculose pulmonaire. Par conséquent, pour le distinguer du cancer du larynx, il suffit d'effectuer la fluorographie habituelle;
  • la plupart des maladies des bronches et du tissu pulmonaire (asthme bronchique, pneumonie, bronchite, BPCO, etc.) - des difficultés respiratoires et un essoufflement accompagnant le cancer de la section sous-vocale au premier stade sont également observés avec ces pathologies. Pour distinguer - il suffit de procéder à l'auscultation (écouter le phonendoscope) de la poitrine.

Un examen supplémentaire, qui est nécessairement effectué par le patient, vous permet de tracer facilement une ligne entre le cancer du larynx et les maladies ci-dessus.

Traitement

Seul un oncologue qualifié peut déterminer les bonnes tactiques de gestion pour le patient. Dans la pratique clinique, il existe désormais quatre façons principales de traiter le cancer du larynx:

  • destruction de la tumeur au laser - efficace uniquement pour la tumeur T1;
  • chirurgicale - la préférence est donnée à cette méthode si la tumeur n'a pas métastasé et n'a pas encore atteint les organes voisins. Il existe deux grands groupes d'interventions chirurgicales:
    - préservation des organes: lorsqu'une tumeur est excisée ou qu'une des parties du larynx est enlevée (indiquée par le terme résection);
    - radicalaire: le larynx est complètement retiré avec le néoplasme, et une greffe est mise à sa place.
  • rayonnement - il existe un grand nombre de variations et de schémas de rayonnement que seul un spécialiste peut choisir. Il est important de noter qu'avec le cancer du larynx, les rayonnements ionisants affectent une zone assez large - de la clavicule à la mâchoire inférieure. En cas de propagation de métastases, le volume de radiothérapie est déterminé individuellement;
  • combiné - une combinaison de radiation et de méthodes chirurgicales, dont l'intervalle ne devrait pas dépasser 2 semaines, pour obtenir l'effet optimal.

Les scientifiques travaillent constamment sur de nouvelles méthodes d'effets thérapeutiques et chirurgicaux. Il y a 40 ans, le cancer était une peine pour le patient, mais à l'heure actuelle, le pourcentage de récupération est en constante augmentation. Maintenant, il approche les 63%.

Prévoir

L'évolution du cancer du larynx dépend en grande partie de l'emplacement du processus. Dans les sections vestibulaires et sous-vocales, la circulation lymphatique et sanguine est très riche. Par conséquent, la tumeur, ayant une excellente nutrition, se développe rapidement et commence à métastaser tôt (généralement en quelques années). La localisation du cancer des cordes vocales a un meilleur pronostic.

Avec un diagnostic rapide et un traitement adéquat, l'espérance de vie de 5 ans pour le cancer du larynx est d'environ 90%. Si la tumeur est détectée au troisième stade (selon TNM), le taux de survie à cinq ans ne dépasse pas 67%, selon le professeur Sh.Kh. Gantseva.

Foire aux questions pour les patients atteints de cancer du larynx

Qu'adviendra-t-il de la voix après le traitement?

Il est définitivement impossible de répondre à cette question. Tout dépend de l'emplacement de la tumeur et du choix de la méthode de traitement. Le cancer vocal ou la chirurgie traumatique s'accompagne souvent d'une perte complète de la voix. Cependant, vous devez être conscient que le meilleur est la voix ou la vie.?

Serai-je difficile de respirer après avoir retiré la tumeur?

Non, les difficultés respiratoires chez les patients après un traitement réussi ne se produisent presque jamais. Même après avoir retiré tout le larynx, il est remplacé par une greffe qui vous permet de respirer complètement.

Le look du cou va-t-il changer?

Malheureusement oui. Les opérations radicales laissent toujours leur marque sur le corps. Cependant, avec l'aide de la chirurgie plastique, il est facile de retrouver son apparence d'origine.

Le cancer peut-il réapparaître?

Oui. La probabilité de rechute est toujours préservée. Même une cellule cancéreuse qui n'a pas été détruite peut provoquer la formation d'une nouvelle tumeur..

Puis-je avaler normalement après avoir retiré la tumeur?

Généralement oui. Les fonctions de l'œsophage et du pharynx ne souffrent pas d'une tumeur T1 ou T2. Si le cancer a commencé à se développer dans l'œsophage, vous pouvez ressentir un certain inconfort en raison de la cicatrisation de la muqueuse, même après une chimiothérapie réussie.

Le cancer peut-il commencer dans un autre organe??

Il existe une telle possibilité, mais elle ne sera pas affectée par le cancer du larynx. Dans la pratique clinique, il y a des cas où un patient commence à développer, indépendamment les uns des autres, plusieurs tumeurs malignes. Ils sont extrêmement rares, contrairement à la propagation des métastases..

Combien de dégâts la chimiothérapie fait-elle??

Important. La moelle osseuse est la plus touchée, ce qui entraîne le plus souvent une anémie. En second lieu, la peau et ses dérivés (cheveux, ongles, etc.). Des dommages à d'autres tissus sont également possibles. Cependant, n'oubliez pas qu'un tel traitement peut vous sauver la vie. En d'autres termes, une tumeur tue une personne beaucoup plus rapidement et mieux que la radiothérapie..

Où est-il préférable d'être traité: en Russie ou à l'étranger?

Les qualifications des médecins russes ne sont pas pires que celles des médecins étrangers. La principale différence est le prix. Le traitement à l'étranger sera beaucoup plus cher, mais à peine plus efficace..

Quels signes et symptômes peuvent indiquer la présence d'un cancer du larynx?

Le cancer du larynx est une tumeur maligne dangereuse située dans le larynx. Hélas, cette maladie extrêmement grave fait partie du TOP 20 des maladies oncologiques les plus courantes et tue chaque année environ 4 000 personnes.

Les signes et symptômes du cancer du larynx se manifestent par un rhume ordinaire prolongé, survenant le plus souvent chez les hommes de plus de 40 ans..

Le larynx est un organe composé de trois départements, chacun pouvant être affecté par une maladie aussi dangereuse:

  • la section vestibulaire (partie supérieure), dans laquelle se trouvent l'épiglotte, les ventricules, l'épiglotte et les fausses cordes vocales;
  • la partie médiane, dans laquelle se trouvent les cordes vocales;
  • coupe sublinguale (partie inférieure du larynx).

Malheureusement, les symptômes du cancer de la gorge et du larynx se produisent pour une multitude de raisons différentes, dont certaines sont vraiment une manifestation d'une terrible maladie, et certaines peuvent cacher une autre maladie moins dangereuse.

Symptômes et signes

Les signes de cancer de la gorge et du larynx dépendent entièrement du stade de développement du cancer, ainsi que de l'emplacement de la tumeur.

C'est ce qui détermine le temps pendant lequel un homme fera attention à un changement de son état, des difficultés d'élocution et de déglutition, un essoufflement.

Par exemple, si la tumeur est située dans la partie supérieure près de l'épiglotte, son homme peut ne pas remarquer jusqu'aux derniers stades - une telle tumeur ne se manifestera pas. Dans d'autres cas, les premiers signes de cancer du larynx seront assez visibles..

Donc, si la tumeur est dans la section médiane et affecte les cordes vocales d'un homme, les premiers symptômes du cancer du larynx seront des changements de voix et des difficultés d'élocution - formation de la voix.

Lorsqu'une telle tumeur se développe dans la gorge de l'homme, l'enrouement ne fera que s'intensifier, ce qui ne fera bientôt que parler à l'homme dans un murmure ou une respiration sifflante..

De plus, un essoufflement et des difficultés respiratoires peuvent apparaître en parallèle. À des stades ultérieurs, ces symptômes du cancer du larynx s'accompagneront d'une douleur intense et sourde qui rend la déglutition difficile..

Un cas rare, mais non moins dangereux, est une tumeur de l'épiglotte et du cartilage aryténoïde. Les premiers signes de cancer du larynx dans ce cas ne seront pas des sensations douloureuses, mais une sensation d'inconfort dans la gorge, le «com», que les patients décrivent souvent comme une sensation de présence de quelque chose d'étranger dans le larynx..

Lorsque la tumeur commence à se désintégrer et que l'homme développe une forme secondaire de périchondrite, la sensation de «bosse» s'accompagne de douleur dont l'intensité ne fera qu'augmenter avec l'évolution de la maladie.

Les symptômes typiques du cancer du larynx se manifesteront plus tard:

  • se sentir comme si un homme s'étouffait;
  • cracher du sang;
  • difficulté à avaler et à promouvoir la nourriture à travers l'œsophage.

Vient ensuite une toux sèche qui ne peut pas être guérie avec des médicaments conventionnels, et des maux d'oreille.

Pendant ce temps (jusqu'à la désintégration de la tumeur), l'homme a une très mauvaise haleine, il perd du poids et s'affaiblit.

Le médecin dans cette période de l'évolution de la maladie peut diagnostiquer chez le patient une cachexie - une forte déplétion du corps et une dégradation prolongée.

Pour résumer ce qui précède, les principaux symptômes et manifestations du cancer du larynx sont:

  • respiration sifflante et changements de voix;
  • toux sèche et persistante;
  • inconfort dans la gorge;
  • crachats de sang et maux de gorge;
  • difficulté à respirer et à avaler;
  • extrêmement mauvaise haleine.

Manifestations externes

Un des indicateurs de la présence d'une maladie qu'un médecin peut remarquer lors de la laryngoscopie est la tumeur elle-même. Ce signe de cancer du larynx est clairement visible sur la photo:

Les modifications des tissus pathologiques dans le cancer du larynx et son symptôme évident sont visibles sur la photo obtenue lors de la laryngoscopie:

Diagnostic, traitement et prévention de la maladie

La laryngoscopie, utilisée comme procédure de diagnostic, aidera à détecter une tumeur au stade initial de son développement même lorsque sa taille ne dépasse pas quelques millimètres de diamètre.

Lorsque le processus tumoral est transféré à la trachée, la trachéoscopie est utilisée, et la radiographie et l'œsophagoscopie sont utilisées pour identifier l'état de l'œsophage.

Si l'une de ces méthodes de diagnostic visuel confirme le diagnostic, une biopsie est utilisée - en prenant un morceau de tissu pour analyse. La prochaine étape est la tomodensitométrie, qui vous permet de savoir quels tissus ont été touchés par la maladie..

Dans le traitement du cancer du larynx, plusieurs méthodes sont utilisées, le choix d'une ou plusieurs d'entre elles dépendant du stade de développement de la maladie. Au premier stade de développement de la maladie, les tissus endommagés par les radiations sont exposés à la radiothérapie..

Étant donné que la gorge et le larynx sont directement accessibles (il n'est pas nécessaire de couper le tissu pour accéder à la tumeur), la radiothérapie externe ainsi que la radiation interne peuvent être utilisées.

Lors de la conduite d'une thérapie externe, la même irradiation tissulaire est utilisée que dans le traitement de tout autre type de cancer. La radiothérapie interne, cependant, vous permet d'influencer directement le néoplasme et les tissus adjacents, en y accédant par la cavité buccale.

La chimiothérapie est également souvent utilisée pour traiter cette maladie, et le plus souvent, elle y recourt lorsque la maladie s'est développée aux stades 3 ou 4..

La méthode chirurgicale de traitement d'une tumeur de la gorge est considérée comme plus radicale et est utilisée lorsque les signes et symptômes du cancer du larynx sont assez prononcés. Dans ce cas, les chirurgiens oncologues ont découpé tout l'organe affecté par la tumeur ou seulement une partie de celle-ci.

Ces méthodes de traitement de la maladie peuvent être utilisées à la fois en combinaison et séparément les unes des autres. Bien sûr, l'effet combiné de deux ou trois méthodes apporte le meilleur effet..

Évitez les aliments chauds et froids, les boissons, la dépendance excessive à l'alcool et au tabac, ainsi que les autres mauvaises habitudes. Visitez votre dentiste à temps et surveillez votre santé bucco-dentaire. Ce n'est qu'alors qu'il sera possible de dire que le risque de développer la maladie a considérablement diminué.

Le cancer du larynx est une maladie relativement rare et extrêmement dangereuse qui affecte souvent les hommes d'âge moyen et plus âgés. Afin de prévenir le développement de la maladie et ses tristes conséquences, surveillez votre santé et rendez-vous à temps aux médecins!

Si des métastases sont suspectées, des études supplémentaires sont effectuées. Découvrez quel est le diagnostic précoce du cancer du poumon..

Qu'est-ce qui cause le cancer du poumon - est-ce simplement du tabagisme? Découvrez tous les détails.

Les symptômes du cancer de la gorge

Articles d'experts médicaux

À ce jour, les statistiques montrent que 65 à 70% des tumeurs malignes sont à l'origine du cancer du larynx. Aujourd'hui, comme nous le voyons, c'est l'une des maladies courantes de la gorge. Elle affecte particulièrement les hommes de 40 ans et plus. Les femmes peuvent également être à risque. De tous les patients, environ 60% sont complètement guéris. Le plus souvent, les citadins souffrent de cette maladie, les résidents ruraux dans ce cas sont moins touchés par 1,5 à 2 fois.

Code ICD-10

Causes du cancer de la gorge

Les causes les plus courantes peuvent être le tabagisme. Plus une personne a fumé dans sa vie, plus son risque de développer un cancer du larynx est élevé.

Avec l'interaction complexe de la fumée de tabac et de l'alcool, le risque de tumeur maligne double presque. Il convient également de noter que les symptômes du cancer de la gorge n'apparaissent pas uniquement en raison du tabagisme et de l'abus d'alcool..

La consommation d'alcool, toutes sortes de maladies infectieuses dans la cavité buccale, ainsi que la pollution de l'environnement peuvent également provoquer un cancer du larynx. Le papillomavirus humain peut également entraîner un cancer du larynx.

Facteurs de risque

En plus de ce qui précède, les facteurs de risque comprennent:

  • manque de vitamines B et A, qui peuvent également provoquer un cancer de la gorge;
  • système immunitaire affaibli, maladies congénitales ou infecté par le VIH;
  • les hommes travaillant dans des lieux d'accumulation de produits chimiques ou en contact constant avec des éléments chimiques nocifs. Il s'agit notamment de la poussière de bois, des peintures, des vernis, etc..
  • Afro-américain.
  • mange de la viande salée en grande quantité;
  • ne surveille pas l'hygiène buccale;
  • respire souvent de l'air à haute teneur en amiante ou en poussière de charbon;
  • possède un certain nombre de prédispositions génétiques à cette maladie,
  • ils peuvent également être à risque de cancer du larynx.

Les symptômes du cancer de la gorge

Le cancer du larynx se produit de telle manière que les cellules saines commencent soudainement à se diviser, croître et toucher activement les organes adjacents. De plus, les cellules cancéreuses peuvent produire des métastases. Des lésions cancéreuses peuvent apparaître même là où vous ne pouvez pas vous y attendre, dans des endroits très éloignés de la tumeur elle-même. Cela peut s'expliquer par le fait que les cellules de cette tumeur peuvent se propager à travers tous les vaisseaux lymphatiques et sanguins.

Dans le cas du cancer du larynx, il peut être nécessaire de subir une intervention chirurgicale pour retirer une tumeur maligne, à savoir le larynx. À la suite de cela, une personne perd complètement la capacité de parler de façon indépendante. Il y a de l'espoir pour un larynx artificiel, qui à notre époque a été créé par des scientifiques. Il s'agit de la «prothèse vocale», qui est capable de restaurer jusqu'à 80% de la parole.

Il s'agit d'un petit dispositif d'implantation de boîte qui est inséré dans l'espace entre la trachée et l'œsophage formé après la chirurgie, ce qui est très désagréable et inhabituel pour l'homme.

Les symptômes du cancer de la gorge et du larynx à identifier dans ce cas ne sont pas difficiles. Une forme précoce de cancer du larynx peut être détectée par une voix rauque. Mais si une personne a remarqué en elle-même les symptômes suivants, il est également important pour elle de consulter un médecin dès que possible.

Donc, si un homme:

  • ressent déraisonnablement une perte de poids notable,
  • une longue période de toux ne le laisse pas seul,
  • ressent de l'inconfort lors de la déglutition, à savoir qu'il a de la difficulté à respirer et de la douleur,
  • ressent un mal de gorge ou une oreille constant,
  • sent un gonflement visible ou un gonflement sur son cou,

Ce sont les principaux symptômes du cancer de la gorge et du larynx, même si cela ne serait pas regrettable.

Si les symptômes décrits apparaissent, s'ils ne disparaissent pas pendant plus de deux semaines, il est préférable de consulter un médecin dès que possible. Habituellement, dans 80% des cas, le premier stade du cancer du larynx est asymptomatique. Par conséquent, il est préférable que le patient remarque encore pendant le temps des sensations désagréables et inhabituelles ou des sensations douloureuses.

Il faut dire que les symptômes du cancer de la gorge peuvent être différents pour chaque patient. Ci-dessus, nous avons répertorié les plus courants. Mais ils peuvent également varier en fonction de la localisation de la tumeur, des caractéristiques de son développement, de tout effet pathologique sur d'autres organes humains. Par exemple, si la tumeur est située dans la région du cartilage de l'épiglotte ou à la place du pli aryténoïde-épiglotte, alors la personne a une sensation de coma dans la gorge. Ce facteur peut également être attribué aux premiers symptômes du cancer de la gorge. Si les cordes vocales sont endommagées à la suite de la maladie, une voix rauque peut éventuellement disparaître complètement. Si la tumeur se développe dans la section sous-clavière, elle provoquera un essoufflement, peut entraîner une suffocation et une toux sans fin.

Si un patient, en avalant, ressent, comme nous l'avons écrit plus tôt, un corps étranger, alors c'est l'une des premières tumeurs laryngées provoquée par le compactage du cartilage de l'épiglotte. Un symptôme de douleur dans l'oreille peut survenir à un stade ultérieur du développement du cancer du larynx, et cela se produit généralement parce que la tumeur se développe dans les nerfs ou que les métastases se développent. Un symptôme tel que l'enrouement se produit en raison du fait que la tumeur permet aux cordes vocales de se fermer hermétiquement et, en règle générale, pendant le développement du cancer, cet enrouement augmente jusqu'à ce que la voix disparaisse complètement. Si la respiration est difficile, cela a un lien direct avec la germination de la tumeur dans la lumière du larynx. Ils peuvent être attribués aux symptômes les plus récents du cancer de la gorge. À l'avenir, il peut se développer dans les organes voisins, par exemple dans le tissu de la région cervicale, la trachée. Les métastases peuvent atteindre le cou le plus rapidement. De la même manière et à la même vitesse, ils peuvent se manifester à la racine de la langue, dans les poumons et dans d'autres organes. Les tumeurs métastatiques ont la même structure que la tumeur principale. Par conséquent, s'il passe dans les poumons, il porte alors le nom de «tumeur métastatique du larynx dans les poumons», mais pas de cancer du poumon. Ces symptômes du cancer de la gorge ne suffisent pas à eux seuls pour un médecin. Il est incapable de diagnostiquer un cancer de la gorge. Pour cela, le patient doit passer pas mal de tests, pour tester. L'un des tests les plus couramment utilisés pour diagnostiquer une maladie est la biopsie. À l'aide d'une aiguille fine, le médecin prélève un échantillon de tissu tumoral afin de déterminer en laboratoire médical s'il y a ou non des cellules cancéreuses dans le tissu. Une biopsie peut aider à déterminer la présence de la maladie et d'autres tests de diagnostic peuvent déterminer la taille et la forme de la tumeur et son emplacement exact. Si les cellules malignes ont leur place, le patient doit subir une tomodensitométrie, grâce à laquelle il est possible de détecter une image tridimensionnelle de la tumeur.

Les premiers symptômes du cancer de la gorge

Nous avons déjà parlé des symptômes en général, nous allons maintenant parler des premiers symptômes du cancer de la gorge. Les premiers signes du cancer du larynx apparaissent comme suit.

Le stade initial du cancer de la gorge, comme on l'appelle également, s'accompagne d'un changement dans le timbre de la voix, enrouement, jusqu'à ce que la voix disparaisse complètement. Après cela, une personne ne peut tout simplement pas avaler de la salive, ni même avaler de la nourriture à cause de la douleur qui la tourmente. La sensation de la présence de certains corps étrangers ou étrangers dans la gorge peut être un autre premier symptôme du cancer de la gorge. Eh bien, la dernière chose qui peut apparaître au premier abord est l'essoufflement.

Dans les stades ultérieurs du cancer de la gorge, vous pouvez rencontrer:

  • difficulté à ingérer l'œsophage.
  • douleur constante, qui ne disparaît pratiquement pas même lors du traitement de la gorge avec diverses méthodes et moyens.
  • paroxystique ou toux qui ne disparaît pas.
  • l'apparition de douleurs dans les oreilles.
  • pas une petite enflure sur le cou due au fait qu'il y avait une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques.
  • dans certains cas, perte de poids rapide.

Au stade avancé 3-4 du cancer de la gorge, les expectorations apparaissent avec du pus, des impuretés sanguines et une odeur désagréable de la cavité buccale. Il devient chaque jour plus difficile de respirer.

Le traitement de cette maladie est possible, mais il devrait commencer en temps opportun. Ce n’est que le degré de complication qui dépend si elle se termine simplement par un traitement ou si le larynx d’une personne est opéré.

L'essentiel est de comprendre une chose: plus tôt une personne examine son corps, plus tôt un diagnostic est fait, plus il y a de chances, sans nuire à la santé, d'obtenir de l'aide qui aidera à ne pas déclencher la maladie. N'amenez pas la maladie dans les délais afin que même les méthodes les plus radicales ne puissent plus aider.

Lors de l'examen préventif par un dentiste ou un oto-rhino-laryngologiste, il peut détecter la présence d'ulcères sur la muqueuse laryngée, le cas échéant. Cependant, le patient ne peut recevoir un diagnostic plus précis qu'avec un examen spécial. L'examen échographique, aux rayons X, aide à déterminer l'emplacement de la tumeur et sa taille, sa forme. Pendant la période de traitement, un spécialiste peut très souvent prescrire une imagerie par résonance magnétique. Un test de diagnostic obligatoire est la livraison de tests de laboratoire, dans lesquels les expériences sont effectuées au microscope à la suite de l'obtention d'un morceau de tissu ou d'un frottis prélevé sur le larynx. Une telle analyse est extrêmement nécessaire, car elle peut être utilisée pour détecter des cellules atypiques - mortes ou anormales.

Si le traitement est effectué correctement, en particulier dans les premiers stades de développement de la maladie, un pronostic favorable peut être obtenu en toute sécurité. La situation aggrave, en règle générale, la prolifération des ulcères cancéreux dans les organes et les tissus adjacents, certaines complications, en particulier les métastases à distance, ce qui est un signe du processus de généralisation.

Signes, symptômes, stades et traitement du cancer de la gorge

Qu'est-ce que le cancer de la gorge??

À l'heure actuelle, des statistiques décevantes ont été résumées. 65 à 70% des tumeurs reconnues comme malignes sont des cancers de la gorge. En outre, le cancer de ce type est la forme la plus courante de la maladie de la gorge. Cette maladie touche le plus souvent les hommes de plus de 40 ans. Mais les femmes sont également en danger. Le pourcentage de ceux qui peuvent être guéris est de 60%. Il s'agit d'une maladie «urbaine», les habitants du «village» en souffrent moins.

Le cancer de la gorge (cancer du larynx) est une formation maligne. La base de sa formation sont les muqueuses du larynx et du pharynx. En règle générale, ces tumeurs malignes commencent à se propager aux organes ou tissus voisins..

Les principaux facteurs à l'origine d'un risque de cancer de la gorge sont les suivants:

atteindre un certain âge.

L'emplacement de la tumeur est d'une grande importance. Le cancer du larynx peut se développer dans la section supérieure (superfold) du larynx, la partie centrale (cordes vocales) du larynx et la section inférieure (sous-clavière) du larynx. Le carcinome épidermoïde de la gorge est particulièrement fréquent. Elle affecte généralement les fumeurs..

Les facteurs qui déterminent le développement de cette maladie sont mis en évidence. Par exemple, une tumeur maligne apparaît chez ceux qui avaient une laryngite chronique, qui n'ont pas accordé l'attention nécessaire au traitement, ainsi que la leucoplasie. Parmi ces maladies, le cancer de la gorge se transforme en oncologie. Les symptômes de cette maladie sont particulièrement difficiles. Ils sont souvent caractérisés comme plutôt vagues, ce qui crée des difficultés de diagnostic. Il existe un certain nombre de symptômes par lesquels la maladie elle-même est déterminée, ainsi que son stade, après quoi le traitement est prescrit.

Les premiers signes du cancer de la gorge

Les premiers signes de cancer de la gorge ressemblent à des rhumes standard. Pour cette raison, la maladie est difficile à diagnostiquer aux premiers stades..

En règle générale, les premiers signes sont:

douleur laryngée régulière,

tumeurs dans le cou,

changements de voix.

Souvent, les patients prennent inconsciemment des manifestations telles qu'une infection virale, peut-être une réaction allergique. Dès que ces symptômes apparaissent, cela est nécessaire, car les symptômes suivants seront évidents, ils indiquent le développement actif de la maladie.

Si les étapes sont précoces - vous remarquerez:

petits ulcères à l'intérieur du larynx.

Dans 80% des cas, à ce stade, les symptômes ne se produisent pas

Les symptômes évidents ont également une complexité différente:

douleurs tranchantes dans la gorge;

perte de poids sévère;

accès de douleur à l'oreille.

Les symptômes manifestes ne suffisent pas à diagnostiquer un cancer de la gorge. Il faut plusieurs tests et tests pour diagnostiquer. Parmi les tests diagnostiques utilisés, une biopsie est reconnue comme particulièrement précise. Une tumeur est un certain type de cellule. Ils peuvent être pris avec une aiguille, puis ils entrent dans un laboratoire médical, où ils sont identifiés.

Ce test détermine très précisément s'il y a effectivement une tumeur. D'autres tests sont utilisés pour clarifier les symptômes, pour savoir quelle est la taille de la tumeur, où elle se situe. Lorsque les symptômes sont diagnostiqués, une tomodensitométrie est effectuée pour donner des images tridimensionnelles de la tumeur..

Les premiers symptômes sont particulièrement étroitement associés à la localisation du cancer de la gorge. Après avoir appris la localisation du cancer, vous pouvez comprendre quelle partie de l'organe est affectée: supérieure, moyenne ou inférieure.

Les symptômes tardifs s'expliquent très simplement:

En raison d'une mauvaise santé, il y a non seulement des douleurs lors de la déglutition, mais aussi des maux de dents, et ils tombent souvent.

Le timbre de la voix change en raison du fait que les sections centrales réagissent de la sorte à la tumeur et que l'enrouement apparaît.

Si la tumeur affecte les parties inférieures, il y a une sensation de corps étranger dans la gorge, un essoufflement se développe, une douleur lors de la déglutition.

Le tableau histologique prouve la prédominance du carcinome épidermoïde, mais le développement d'autres types de dégénérescence est également normal.

Autres symptômes du cancer de la gorge

Il est conseillé de consulter un médecin spécialiste dès les premiers symptômes de la maladie du cancer de la gorge. Mais si les premiers signes sont manqués - les signaux du corps deviennent plus que perceptibles.

En plus de la toux, d'autres manifestations peuvent survenir, par exemple des problèmes de déglutition, ainsi que:

Maux de gorge qui ne peuvent pas être soulagés avec des analgésiques.

Forte croissance des ganglions lymphatiques.

Odeur de la bouche, comme la pourriture.

Avec une détection précoce de la maladie et le traitement nécessitera plus de douceur. Un traitement radical aidera enfin à vaincre cette maladie. Il est possible de sauver non seulement la vie mais aussi la santé, en rétablissant la pleine activité.

Il est recommandé de passer un examen si plus de 2 semaines le mal de gorge ne disparaît pas, avec:

une boule dans la gorge.

Causes du cancer de la gorge

Les causes du cancer de la gorge sont assez complexes. Si vous vous appuyez sur les résultats de nombreuses observations, il sera possible d'établir un certain nombre de facteurs qui doivent être pris en compte comme les plus pertinents dans ce cas:

Cette maladie touche le plus souvent les hommes..

Les mauvaises habitudes peuvent provoquer la maladie - l'abus d'alcool et le tabagisme.

Les patients de plus de 60 ans sont particulièrement sensibles à la maladie.

Une attention particulière doit être portée à l'hygiène buccale - cela réduit le risque de développer une oncologie.

S'il y a une prédisposition génétique - le risque de développer une pathologie devient trois fois plus dangereux.

Le groupe à risque est représenté par une catégorie spéciale de personnes dont le travail est associé à une production malveillante.

Une catégorie spéciale est représentée par les patients qui avaient déjà une tumeur maligne dans le cou, la tête.

Il existe des facteurs qui influencent le développement de cette maladie:

Apport alimentaire insuffisant d'aliments tels que les fruits et légumes.

Consommation excessive de certains plats - viande salée, etc..

Une grande attention est accordée au virus Epstein-Barr - c'est le facteur qui provoque la mononucléose infectieuse..

Les symptômes de la douleur apparaissent là où les cellules cancéreuses se développent. Si les étapes sont encore précoces - cela semble insignifiant, pas toujours digne d'attention. Elle est caractérisée comme constante. Chaque fois, il s'intensifie. Si le stade est particulièrement tardif, la douleur devient très sévère, ce qui signifie que les cellules cancéreuses ont déjà commencé à se propager aux terminaisons nerveuses..

La perte de poids, qui semble n'avoir aucune raison, se produit très rapidement. En fait, la raison est évidente - le corps est obligé de créer des substances biologiquement actives spéciales, en raison desquelles le processus métabolique initial dans le corps est perturbé.

La faiblesse se développe pour certaines raisons, à cause desquelles elle s'accompagne souvent de nausées. Ce sont les conséquences de l'intoxication, la libération par les cellules cancéreuses dans le sang des déchets.

Il est important de suivre l'état de la peau, des cheveux et des ongles. Leurs changements dépendent du type de cancer. En outre, avec le cancer, la température corporelle diminue et augmente. Ce symptôme apparaît aux premiers stades. Il s'agit d'un signal du système immunitaire, qui est inhibé par les cellules cancéreuses..

Stades du cancer de la gorge

Cela dépend beaucoup de la détermination du stade du cancer, en particulier - du choix du traitement.

Les médecins l'établissent, sur la base de certaines manifestations et caractéristiques de l'éducation:

mobilité des cordes vocales,

Les premiers stades de la gorge sont caractérisés par certaines caractéristiques communes, comme une petite taille, sans métastases. Sur le deuxième - les cellules cancéreuses peuvent être trouvées dans les ganglions lymphatiques qui sont sur le cou. Les deux derniers stades de la maladie sont caractérisés par une prévalence élevée de la tumeur..

Cancer de la gorge de stade 1

Le cancer de la gorge au premier stade a ses propres symptômes. La tumeur peut déjà être diagnostiquée..

Étape 1, lorsque l'emplacement de l'oncologie est déjà évident, mais toujours de petite taille:

L'épiglotte: le cancer commence à se développer sur le larynx, la voix est toujours pratiquement inchangée.

A ce stade, la glotte est infectée, au moins un des ligaments, ils conservent la capacité de fonctionner normalement.

Capture d'un fragment de canal sous-pharyngé.

La tumeur est très petite, elle peut être comparée à l'ulcère d'origine. Il peut être trouvé dans les cellules de la muqueuse. Il peut se développer dans le larynx et en même temps - ne pas provoquer d'enrouement.

Cancer de la gorge de stade 2

Le cancer de la gorge de deuxième stade n'affecte que le larynx. Cette étape est caractérisée par une certaine localisation dans le larynx:

Épiglotte: près de l'épiglotte et il y a plus d'un foyer, en outre, l'infection peut affecter les tissus environnants.

Glotte: dans ce cas, pour les cellules cancéreuses, la capacité de se propager dans le larynx, ou plutôt au-dessus, avec la capture de l'espace submaryngé, est préservée, peut-être le mouvement des cordes vocales.

Les cellules tumorales ne se forment que dans la région submaryngée..

Cette étape se distingue par la prévalence de l'oncologie. Elle est capable de capturer tout le larynx. Il se manifeste sous la forme d'un enrouement initial. La formation de métastases dans les ganglions lymphatiques n'est pas caractéristique.

Cancer de la gorge en 3 étapes

À 3 stades, il faut faire attention à quel est le degré de propagation des cellules malades dans l'épiglotte, avec une capture supplémentaire de la glotte ou - de plus, sans exclure la région sous-pharyngée:

Une lésion maligne affecte uniquement le larynx et ses environs immédiats. Le mouvement normal des cordes vocales devient presque impossible. Les cellules se forment également dans les tissus dans la localisation du larynx; la maladie est capable de capturer un ganglion avec lymphe sur le cou, du côté où la tumeur se forme. Les paramètres du ganglion lymphatique qui se sont révélés infectés ne dépasseront pas 3 cm de diamètre.

Le cancer est diagnostiqué uniquement sur le larynx, mais il capture également les cellules de l'un des ganglions lymphatiques directement dans la partie de la tumeur; la taille du nœud infecté est inférieure à 3 cm., les cordes vocales peuvent se déplacer normalement.

Le cancer a capturé plus d'un fragment de l'épiglotte ou des tissus voisins et sur le cou, dans un nœud, l'infection est réalisée par la tumeur; le diamètre du site affecté par l'oncologie peut atteindre 3 cm., les cordes vocales conservent la capacité de fonctionner en mode normal.

Avec 3 étapes de la glotte:

Les cellules d'oncologie sont situées uniquement dans le larynx, les cordes vocales perdent la capacité de se déplacer dans l'ordre normal, la propagation de l'oncologie à l'environnement d'un organe tel que le larynx est possible; les cellules cancéreuses peuvent être trouvées dans l'un des nœuds infectés du cou - elles se développent du côté de la tumeur; le diamètre des nœuds infectés ne dépasse pas 3 cm.

Les cellules tumorales se propagent dans l'une ou les deux cordes vocales, ainsi que dans l'un des ganglions lymphatiques du cou; le diamètre du ganglion lymphatique est inférieur à 3 cm, cela permet aux cordes vocales de faire un mouvement standard.

Le cancer capture le fragment sous-pharyngé; la mobilité ligamentaire normale peut persister. La formation de cellules malignes est possible à un certain endroit - dans l'un des ganglions lymphatiques (jusqu'à 3 cm), du côté où la tumeur se développe.

La troisième étape est déterminée par des caractéristiques spécifiques:

L'emplacement de la tumeur n'est que l'ouverture du larynx, l'état des cordes vocales est très limité; on peut trouver l'accumulation de cellules malignes dans un nœud infecté (3 cm).

L'oncologie est diagnostiquée uniquement dans l'espace, qui est appelé sous-pharyngé, avec la capture d'un nœud (moins de 3 cm).

Les cellules oncologiques se forment dans l'une des cordes vocales, les nœuds sont infectés à leur tour, atteignant 3 cm.

Cancer de la gorge de stade 4

Le cancer de la gorge de stade 4 est classé en IVA, IVB et IVC. Ils peuvent être distingués en fonction de leurs caractéristiques liées à la localisation. Habituellement, il est basé sur un organe tel que le larynx, ou plutôt, sa région supérieure.

Les cellules d'oncologie infectent le cartilage thyroïdien, affectant les tissus qui entourent le larynx. La tumeur peut être trouvée dans les tissus du cou, de la trachée, de la glande thyroïde, ainsi que dans les organes de l'œsophage. Les ganglions lymphatiques ne sont pas affectés les deux, mais un à la fois.

Un ou plusieurs ganglions lymphatiques situés sur le cou sont affectés par une tumeur, celle-ci peut toucher les deux côtés du cou, et leur taille ne dépassera pas 6 centimètres.

L'oncologie s'étend à des zones telles que le tissu laryngé environnant, sans exclure les organes énumérés au paragraphe précédent. Il existe un risque de limiter la mobilité normale des cordes vocales.

Le cancer capture le canal rachidien, entourant progressivement l'artère carotide ou affectant les organes et les tissus de la cavité thoracique, avec une propagation à un ou plusieurs ganglions lymphatiques, qui peuvent atteindre n'importe quelle taille.

Une tumeur se développe dans l'un des ganglions lymphatiques, et elle atteint une taille de 6 cm, il existe un risque de lésion du canal rachidien, la région de l'artère carotide avec les organes et les tissus de la cavité thoracique. La mobilité des cordes vocales peut être affectée.

Stade IVC: À ce stade, la tumeur commence à s'étendre au-delà du larynx..

Diagnostic du cancer de la gorge

Le diagnostic de cancer de la gorge consiste en certaines procédures qui sont effectuées en séquence stricte. À l'aide d'outils spéciaux, un professionnel examine le larynx et le pharynx. Également utilisé la tomodensitométrie, la biopsie, l'examen histologique.

Laryngoscopie Une méthode telle que la laryngoscopie aidera à examiner le larynx, dans lequel un miroir ou un laryngoscope spécial est utilisé. La méthode consiste à examiner les cordes vocales et la cavité de la gorge afin d'identifier et de mener une étude sur le développement d'une tumeur. Un laryngoscope est un tube complété par une caméra vidéo. Alors que la caméra vidéo permet d'examiner le larynx, un prélèvement de tissus est effectué en même temps, qui est ensuite utilisé dans l'examen histologique - biopsie.

Cette méthode est appréciée pour sa grande précision. Il permet une image la plus claire du diagnostic. Au moyen d'une biopsie, il est établi s'il existe un cancer de la gorge en tant que tel et quel est son type histologique. Ces informations sont utiles car elles vous permettent de traiter efficacement la maladie..

Autres. D'autres méthodes sont utilisées - tomodensitométrie, échographie, tomographie par émission de positons, imagerie par résonance magnétique (IRM). Ce sont des procédures qui vous permettent d'obtenir des données importantes sur la taille de la formation, de savoir dans quel état se trouvent les tissus adjacents à la tumeur, d'évaluer la taille des ganglions lymphatiques.

Peut-être que les résultats de cet algorithme de recherche aideront à identifier le cancer de la gorge du patient. Il existe également des procédures de diagnostic supplémentaires. En particulier, les stades de la maladie sont identifiés en clarifiant sa prévalence, etc..

Traitement du cancer de la gorge

Le cancer de la gorge est également appelé cancer du pharynx et du larynx. Il est entré dans la liste de l'un des vingt types de maladies les plus courantes de la catégorie oncologique. Son développement peut commencer chez les patients des deux sexes. Mais les statistiques confirment qu'il apparaît généralement chez les hommes.

Ce type de cancer se développe généralement à partir de tissus tels que l'épithélium. Les carcinomes épidermoïdes et basocellulaires dans cette zone, ainsi que le sarcome peuvent être distingués. Les statistiques indiquent que l'oncologie squameuse de cet organe est généralement diagnostiquée..

Chaque année, le cancer de la gorge affecte des dizaines de milliers de patients, environ 40% des patients ne peuvent pas vaincre la maladie.

Parmi les principaux signes de cancer de la gorge, on trouve des néoplasmes détectés dans la zone correspondante. C'est une erreur de traiter directement les excroissances ou les plaies dont une substance spécifique est sécrétée. Il n'a pas non plus de sens d'essayer individuellement de se débarrasser des difficultés de déglutition, d'une sensation de manque d'air, de difficultés respiratoires.

La prévention de cette maladie, qui permet d'éviter des traitements complexes et des complications, reste de la plus haute importance..

Tout d'abord, les facteurs de risque de cette maladie doivent être évités. Ceux-ci incluent non seulement ceux qui ont été mentionnés ci-dessus, mais également:

Maladies des voies supérieures de nature chronique, une catégorie récurrente - par exemple, la laryngite chronique.

Et quelques autres.

Pour la prévention de cette maladie, il est nécessaire:

Adhérer à une bonne nutrition, en se concentrant sur les légumes, les fruits, les produits laitiers, les céréales, etc..

Ne mangez pas épicé, salé, frit.

Abandonnez les mauvaises habitudes ou minimisez-les.

Essayez de mener une vie active, en trouvant constamment du temps pour des promenades en plein air, une activité physique modérée et constante.

S'il n'est pas possible d'éviter un contact constant avec des cancérogènes potentiels, cela doit être fait en utilisant un équipement de protection spécial.

Observer attentivement l'hygiène du larynx et de la cavité buccale.

Pour effectuer des examens préventifs, dont le but est de détecter un cancer de la gorge, cela ne prend que quelques jours; la procédure n'apporte pas de douleur, sauf pour une biopsie. Il s'agit de la méthode la plus précise pour établir cette maladie. Les erreurs sont très rares, 99% des résultats sont corrects.

Si les mesures préventives n'ont pas aidé, alors il est urgent de commencer le traitement. Plus tôt il sera lancé, meilleurs seront ses résultats. Le pronostic est le suivant - le taux de survie atteint actuellement 70% pendant 5 ans après la procédure de traitement.

Habituellement, le traitement est construit de manière complexe. Il comprend plusieurs techniques:

Méthode de radiothérapie.

Le traitement est effectué avec un objectif spécifique - obtenir une libération maximale du patient des néoplasmes malins, en restaurant les fonctions vitales d'un organe tel que le larynx. Rappelons que ceux-ci incluent respiratoire et protecteur. Ensuite, vous devez restaurer la capacité d'un patient comme la parole. Il peut être nécessaire de recourir à la correction des troubles de la parole (souvent le patient en raison de la maladie acquiert l'enrouement, l'aphonie).

De nos jours, une maladie telle que le cancer de la gorge est traitée avec des méthodes combinées, lorsque la radiothérapie et l'intervention chirurgicale sont successivement appliquées..

La pratique médicale, dans ce cas, est basée sur une combinaison de plusieurs méthodes:

Un traitement du cancer de la gorge, comme la radiothérapie, consiste à exposer les cellules cancéreuses par rayonnement. Cette procédure peut être de plusieurs types - interne et externe.

Si nous parlons de radiothérapie externe, elle est effectuée comme suit. Immédiatement à proximité du patient se trouve l'appareil. Les rayons qui en proviennent sont envoyés vers le néoplasme. Si une thérapie par contact est effectuée, une certaine quantité de substances radioactives est délivrée à la tumeur, éventuellement aux tissus situés à proximité. Cela se fait grâce à des outils spéciaux. On vous présente les instruments - tubes, cathéters ou aiguilles. Cette thérapie est efficace si le patient a arrêté de fumer avant la procédure. L'opération peut être effectuée à n'importe quel stade de la maladie..

Les méthodes chirurgicales de nature moderne sont représentées par les procédures suivantes:

Chorectomie (consiste à éliminer les cordes vocales).

Hémilaryngectomie (est une excision de la moitié affectée du larynx).

Laryngectomie épiglotte (procédure de retrait de l'épiglotte).

Laryngectomie complète (excision du larynx; dans un ordre supplémentaire, une ouverture pour respirer est pratiquée sur la face avant du cou, on parle de trachéotomie).

Laryngectomie partielle (consiste à retirer un fragment du larynx; cela aide à ramener le patient à la parole).

Chirurgie au laser (à l'aide d'un laser - une sorte de couteau, les tissus affectés sont retirés, l'opération est caractérisée par l'absence de saignement).

Thyroïdectomie (excision d'un fragment ou de l'ensemble de la glande thyroïde qui se trouve dans la zone du processus pathologique).

D'abord, un traitement chirurgical est effectué, puis vient le stade de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. Dans ce cas, les cellules cancéreuses sont traitées avec des médicaments cytostatiques. Ils pénètrent dans la circulation sanguine et tuent les cellules atypiques. Cette procédure est effectuée avant une opération telle que la radiothérapie, lorsque la taille de la tumeur est réduite..

Ces dernières années, les pratiquants ont commencé à recourir à des opportunités telles que les stabilisateurs radio. Ces outils peuvent augmenter la sensibilité de la tumeur à une opération telle que le rayonnement.

Traitement du cancer de la gorge avec des remèdes populaires

Le traitement du cancer du larynx avec des remèdes populaires peut être considéré comme une opportunité supplémentaire. À différents stades, différents types de traitement sont recommandés - chirurgical, chimiothérapeutique, radiologique et combiné. Il s'agit d'un traitement effectué dans des établissements médicaux appropriés. Lorsque le cancer du larynx est diagnostiqué, vous pouvez trouver plusieurs prescriptions appropriées pour la médecine traditionnelle.

Attention! Toutes les herbes énumérées sont très toxiques.! Par conséquent, une consultation avec un herboriste est nécessaire! Sinon, vous risquez de faire une erreur de dosage et de nuire à votre santé.

Une recette populaire pour les feuilles de laurier hachées. Cet ingrédient aura besoin de 3 tasses. Il est versé avec 500 ml de vodka. La préparation est infusée pendant 14 jours dans un endroit sombre, n'oubliez pas de la secouer périodiquement. Ensuite, le liquide est filtré et pris trois fois par jour, 1 cuillère à soupe. l Le cours devrait être assez long.

Recourez souvent à l'aide de l'arizéma japonais. En Chine, la plante porte un autre nom - «étoile du ciel austral». Il traite plusieurs types de cancer - non seulement le larynx, mais aussi la peau et le sein. La partie médicinale est considérée comme les rhizomes de l'arizéma, qui se rassemblent à un certain moment - avant la formation des feuilles. Donc, pour la préparation du bouillon 1 cuillère à soupe. l les rhizomes sous forme broyée versent 500 ml d'eau bouillante, puis font bouillir à feu doux pendant 15 minutes. Insister sur la préparation pendant 1 heure, filtrer. Prenez 1/3 tasse, trois fois par jour. Broyer les rhizomes en poudre, effectuer un cours, à l'intérieur - 3 fois par jour, en portions de 1,0 à 1,5 g.

Une autre plante de cette catégorie est une chaussure tachetée. Pour soigner l'oncologie, il est conseillé de préparer une décoction ou une teinture d'alcool à partir d'une partie telle que les fleurs, en respectant un rapport de 1:10. Utilisez 2 cuillères à soupe. l 3-4 fois par jour. De plus, des fonds de ce type provenant de la chaussure tachetée peuvent guérir l'épuisement.

Un autre remède populaire est appelé la pruche mouchetée. Vous pouvez lire sur cette technique ici..

Pour le cancer de la gorge, une plante telle que le cocklebur traite. Son jus frais est nécessaire, obtenu à partir de la plante entière, passé à travers un hachoir à viande. Ensuite, il doit être conservé en appliquant du jus et de la vodka à parts égales. Le mélange est conservé dans un endroit frais et sombre. Portion - 1 cuillère à café chacun. trois fois par jour. Il y a des moments où 1 cuillère à soupe est requise. l.

Auteur de l'article: Bykov Evgeny Pavlovich | Oncologue, chirurgien

Éducation: diplômé de résidence au «Centre scientifique oncologique russe nommé d'après N. N. Blokhin "et a reçu un diplôme dans la spécialité" Oncologue "