Image

Sinusite chez la femme enceinte

La merveilleuse période d'attente d'un enfant, qui survient dans la vie de presque toutes les femmes, peut être assombrie à tout moment par la survenue de rhumes ou de maladies inflammatoires désagréables. Par exemple, la sinusite pendant la grossesse est familière à la plupart des femmes enceintes, car elles sont diagnostiquées très souvent. Le développement d'un œdème infectieux de la muqueuse nasale, difficile à guérir pendant la période d'attente du bébé, est facilité par des changements hormonaux dans le corps de la femme en position.

Caractéristiques de la sinusite chez les femmes enceintes

Chez tous les représentants du beau sexe qui sont en position, l'immunité est très réduite. Il s'agit d'une protection nécessaire pour le fœtus porteur, car il est considéré comme un agent semi-étranger pour le corps de la mère (la présence d'une partie du gène du père étranger au corps de la femme) et peut être détruit par le système immunitaire fort. Dans ce contexte défavorable sans défense, les futures mères développent très souvent des maladies infectieuses.

La sinusite, une inflammation des sinus paranasaux, survient chez les femmes enceintes principalement en raison du «jeu» des hormones féminines et introduit des problèmes assez graves dans l'activité vitale de leur corps. Ils sont associés à une diminution de la capacité à fournir au fœtus l'oxygène dont il a besoin, car un nez constamment bouché l'empêche d'entrer en quantité suffisante.

Sinusite chez la femme enceinte

Les voies nasales gonflées inhibent le processus de circulation normale de l'air dans l'un des 4 sinus nasaux, provoquant une stagnation, ce qui contribue au développement du type de sinusite correspondant:

  1. La sinusite se caractérise par le développement du processus inflammatoire dans le sinus maxillaire et s'accompagne de douleurs dans les dents, les joues et le front.
  2. La sphénoïdite est une affection pathologique du sinus de l'os sphénoïde, survenant avec un syndrome de douleur aiguë situé à l'arrière de la tête.
  3. L'ethmoïdite est associée à une inflammation de la structure osseuse ethmoïdale et s'accompagne de douleurs dans le nez.
  4. La frontite est un processus inflammatoire qui se produit directement dans le sinus frontal, se traduisant par une douleur prononcée dans les yeux et le front.

La caractéristique la plus caractéristique de la pathologie est une augmentation significative de la douleur et l'apparition dans le sinus affecté d'une sensation de lourdeur avec tout mouvement de la tête. Il est à noter pour cette maladie en cas d'apparition pendant la grossesse qu'un gonflement des muqueuses des sinus du nez peut également survenir en l'absence d'un facteur provoquant tel qu'une maladie allergique ou catarrhale..

Important! Le plus souvent, la formation de poches se produit au troisième trimestre. Les experts attribuent ce facteur aux caractéristiques structurelles des parois vasculaires et à l'apparition de perturbations dans le processus d'échange de fluides dues à des cavités sinusales presque complètement fermées. Le processus pathologique constitue une menace directe pour la santé d'une femme enceinte, car les micro-organismes pathogènes commencent à se multiplier dans les muqueuses excessivement gonflées couvrant la cavité nasale et la gorge.

Types de sinusite

En pratique clinique, l'existence de deux formes de pathologie est notée - aiguë et chronique (récurrente). La sinusite aiguë est une complication de la grippe, de la rhinite ou de toute autre maladie infectieuse des voies respiratoires (respiratoires). La durée de l'évolution de ce type de maladie ne dépasse pas 3 semaines chez la femme enceinte, ce qui ne peut être dit de la deuxième forme de la maladie. La sinusite chronique se caractérise par une période assez longue avec un changement constant des périodes de récidive et de rémission. Le principal facteur de son apparition est une forme aiguë de la maladie mal traitée..

Toujours dans la classification de la maladie, les spécialistes identifient certains types spécifiques de sinusite qui peuvent affecter les femmes en position.

Leurs caractéristiques sont visibles dans le tableau:

VARIÉTÉ DE MALADIESPRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE L'ÉTAT PATHOLOGIQUE
Par facteur étiologique ViralInflammation des sinus nasaux, qui se produit dans 90% des cas dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës. Il présente des symptômes primaires similaires à une infection virale, il est donc difficile à détecter dès les premiers stades.
Sinusite bactérienne ou purulenteCe type de maladie est provoqué en rejoignant le processus inflammatoire qui se produit dans les sinus du nez, des bactéries pathogènes. Sa principale caractéristique est l'apparition d'une suppuration par le nez..
FongiqueCette condition pathologique est la conséquence d'attaques de champignons pathogènes. Il est difficile à diagnostiquer et à traiter, il passe donc presque toujours au stade chronique. Ce type de maladie est très rare, seulement avec une immunité réduite, ce qui est caractéristique des femmes en position.
En forme AllergiqueCe type de sinusite pendant la grossesse se développe sous l'influence de certaines substances, auxquelles le représentant du beau sexe a une sensibilité accrue à la muqueuse nasale
Sinusite exsudative (catarrhale)Une condition pathologique de ce type est caractérisée par l'apparition dans les sinus nasaux d'un processus inflammatoire non purulent, accompagné d'une décharge abondante d'exsudat épais du nez. Il est parfois diagnostiqué chez presque toutes les femmes en position et réagit bien au traitement.

Selon la prévalence du processus négatif, la sinusite chez les femmes ayant un enfant peut être unilatérale ou bilatérale. Cette dernière est considérée comme la forme de pathologie la plus grave et la plus dangereuse, car au cours de son développement, il y a une inflammation des deux sinus, acquérant souvent une nature polype.

Quelles sont les causes de la sinusite chez les femmes enceintes?

Pour l'essentiel, cette maladie des voies respiratoires, qui est assez dangereuse pour les futures mères, est une complication du processus inflammatoire déjà en cours dans le corps de la femme ou la progression d'une infection qui l'affecte. Pour la plupart, les causes de la sinusite chez les femmes enceintes résident dans la pénétration d'agents infectieux dans le nasopharynx, ce qui peut causer des dommages importants à la muqueuse dans les plus brefs délais..

Ces agents pathogènes comprennent:

  • virus de type respiratoire (adénovirus, rhinovirus, etc.);
  • bactéries pathogènes (pneumocoques, streptocoques, staphylocoques, bacilles hémophiles).

Dans le contexte de l'inflammation infectieuse provoquée par ces variétés de micro-organismes, la fonction sécrétoire augmente de manière significative dans la muqueuse nasopharyngée. Cela conduit à l'apparition d'une congestion glandulaire et au développement d'un gonflement sévère, c'est-à-dire à l'apparition d'une future mère avec une congestion nasale sévère. Ces conditions pathologiques créent un contexte favorable à la colonisation de la muqueuse par des virus ou bactéries pathogènes et à leur reproduction active.

De plus, avec des soufflages fréquents, la pression intranasale augmente, ce qui contribue à l'introduction dans les sinus d'un grand nombre d'agents pathogènes. Le risque de ce type de maladie augmente lorsque les femmes enceintes présentent des malformations congénitales des sinus et des passages, des antécédents de caries ou de polypose et l'apparition de lésions mécaniques sur le visage..

La manifestation de la sinusite: symptômes et signes

Les maladies respiratoires, y compris un processus inflammatoire qui affecte le septum et les sinus, est considérée comme l'une des plus dangereuses. C'est pourquoi les meilleurs gynécologues recommandent fortement aux futures mères d'étudier les premières manifestations alarmantes de la sinusite pendant la grossesse. Cela aidera à détecter en temps opportun le début de la maladie et à prendre des mesures d'urgence pour l'arrêter, et donc pour empêcher le développement de conséquences dangereuses, à la fois pour la mère et le bébé.

Les signes caractéristiques de cette condition pathologique sont combinés avec des manifestations générales qui accompagnent tout processus inflammatoire qui affecte les voies respiratoires supérieures. Au tout premier stade de développement de la maladie, la plupart des femmes en position commencent à ressentir une congestion nasale sévère, d'où une grande quantité d'exsudat muqueux, qui a une densité différente, suit. Le principal indicateur caractérisant le développement d'une condition pathologique dans l'organe de l'odorat est considéré comme un nez qui coule et qui dure plus de 7 jours.

Des symptômes de sinusite chez les femmes enceintes sont également notés, tels que:

  • de temps en temps, une perte manifeste d'odeur (une femme cesse soudain de sentir les odeurs);
  • à partir du nez, des écoulements visqueux et épais commencent à apparaître, ayant une couleur vert foncé;
  • tout mouvement de la tête (inclinations, virages, processus de mastication des aliments) s'accompagne de l'apparition de douleurs aiguës et aiguës;
  • déchirure involontaire excessive;
  • odeur désagréable émanant du nasopharynx.

Dans certains cas, l'état pathologique peut durer plusieurs mois, ce qui perturbe considérablement la vie de la future mère. Cela se produit généralement avec le développement d'un type de sinusite comme la sinusite frontale, qui est considérée comme la forme la plus dangereuse de cette maladie respiratoire. Ces manifestations sont caractéristiques précisément de la sinusite et les distinguent complètement des autres maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures.

Important! Lorsque les premiers soupçons apparaissent que la maladie se développant pendant la grossesse est précisément une sinusite, il est nécessaire de consulter d'urgence un spécialiste au profil étroit. C'est l'oto-rhino-laryngologiste qui pourra tout dire sur les nuances de cette maladie et les méthodes de traitement qui facilitent la condition d'une femme et en même temps ne font pas de mal au bébé à naître.

Gravité

La maladie évolue avec une gravité variable à cet égard, il est habituel de classer la sinusite chez la femme enceinte en fonction de la gravité des sensations douloureuses correspondantes et d'autres manifestations physiologiques désagréables.

Une telle classification s'exprime comme suit:

  • forme bénigne de la maladie. Elle survient directement en tant que continuation d'une infection virale et présente des signes cliniques légers - nez qui coule modéré et légère difficulté à respirer sans augmentation significative de la température, ce qui ne cause pas beaucoup d'inconfort aux futures mamans;
  • pathologie de gravité modérée. La température corporelle reste généralement à un niveau subfébrile (37–38 ° C), dans la zone de la pathologie des sinus paranasaux, il y a une douleur assez forte, la respiration devient difficile et souvent des signes d'essoufflement. Les premiers signes d'intoxication sont observés - étourdissements, syndrome nauséeux et faiblesse générale;
  • degré sévère de maladie. Le processus de suppuration, se développant dans l'un des sinus paranasaux, devient prononcé et provoque l'apparition de températures élevées, atteignant dans certains cas des niveaux critiques. Il y a également une augmentation de l'intensité du syndrome douloureux, qui est localisé dans ce cas dans les oreilles et les yeux. Des dysfonctionnements visuels et auditifs se développent également..

Important! Dans le cas où le cours de la sinusite pendant la période de mise au monde d'un enfant est léger et n'est pas accompagné de manifestations négatives vives, la maladie est toujours considérée comme assez dangereuse pour un bébé à naître et une future mère. Cela est dû à l'impact négatif de la congestion nasale régulière, qui provoque une hypoxie (manque d'oxygène). Ce facteur pathologique entraîne une altération grave du fonctionnement des organes internes d'une femme et une altération du développement fœtal..

Diagnostic de la maladie

Les premiers symptômes négatifs de la sinusite chez la femme enceinte ne doivent en aucun cas être ignorés. Les femmes qui ressentent des signes spécifiques doivent consulter d'urgence un spécialiste pour identifier la véritable cause qui les a provoquées. Aux premiers stades, le diagnostic de sinusite est difficile. Cela est dû à l'inadmissibilité des femmes dans la position jusqu'à 13 semaines nécessaires pour la détection de ce type de maladie respiratoire aux rayons X.

Toutes les mesures diagnostiques destinées à la détection efficace du processus inflammatoire respiratoire dans les canaux et les sinus paranasaux sont basées sur les manifestations cliniques de l'état pathologique.

Pour un diagnostic plus précis pendant la grossesse de la sinusite, les mesures suivantes sont effectuées:

  1. Prise d'histoire. Dans ce cas, les informations de base sont obtenues à partir de la carte médicale de la femme remplie par le gynécologue au moment de l'inscription.
  2. Analyse des plaintes des patients et examen initial. Au cours de cette étape des études diagnostiques, le spécialiste évalue le degré de douleur dans les zones touchées et la nature des écoulements de la cavité nasale..
  3. Rhinoscopie (examen visuel de la cavité nasale à l'aide d'un petit miroir nasal). Cette méthode vous permet d'évaluer le degré de perméabilité des canaux situés dans le corps de l'odorat.

En raison du fait qu'au cours du premier trimestre de la grossesse, il est inacceptable d'effectuer la radiographie nécessaire à l'identification de l'état pathologique, elle est remplacée par une ponction des sinus maxillaires. Cette procédure présente des avantages indéniables. Avec son aide, en plus du diagnostic de la maladie, il est possible d'effectuer le traitement primaire de la maladie, à savoir le pompage des sinus, l'excès d'exsudat accumulé dans ceux-ci.

Toutes les études diagnostiques prescrites en cas de suspicion de développement de cette maladie visent à déterminer la place de la localisation présumée dans les sinus paranasaux du processus inflammatoire et à identifier sous quelle forme, chronique ou aiguë, la maladie progresse. De plus, à l'aide de diagnostics ORL spéciaux, les spécialistes peuvent identifier la nature de l'infection (bactérienne, fongique ou virale) et la gravité de la maladie en cours.

Comment traiter la sinusite pendant la grossesse?

Lors de l'accouchement d'un enfant, toutes les mesures thérapeutiques visant à empêcher une femme de présenter des manifestations négatives de toute pathologie se développant dans son corps doivent être sélectionnées avec un soin particulier. Cela aide à prévenir l'apparition de tout problème dans l'état de santé du bébé à naître, et dans certains cas particulièrement graves, il empêchera la mort du fœtus.

Pour se débarrasser de cette condition pathologique, il faut l'approcher de façon très responsable. Il est permis de commencer toute action thérapeutique uniquement après que la forme et le stade d'une maladie dangereuse pour une femme qui attend un bébé est révélé pendant la recherche. Si le patient est diagnostiqué avec une sinusite, le traitement doit être prescrit exclusivement par un spécialiste qualifié sur la base des manifestations cliniques générales de la maladie.

Un traitement adéquat a les objectifs suivants:

  • restauration de l'écoulement d'exsudat muqueux accumulé dans les voies nasales;
  • élimination de la microflore pathogène, contribuant à l'apparition et au développement ultérieur de la maladie;
  • prévention de l'apparition de complications possibles de la maladie;
  • réduction de la période de l'évolution active de l'état pathologique.

Le traitement de la sinusite pendant la grossesse, effectué selon toutes les règles, permet de guérir rapidement la maladie et d'empêcher sa transition vers une forme chronique. Le plus souvent, une méthode de traitement ambulatoire avec certains médicaments est utilisée pour se débarrasser de l'état pathologique. Le traitement conservateur de la sinusite chez les femmes enceintes est toujours effectué avec l'utilisation de médicaments acceptables pendant cette période.

Le tableau montre les principaux groupes de médicaments sans danger pour le fœtus:

MÉDICAMENTS PERMIS POUR SINUSIT POUR FEMMES ENCEINTESOBJET DE LA DEMANDELISTE DES DROGUES
Pilules, médicaments antibactériens à base de pénicilline, autorisés pendant la période de grossesseDélivrance efficace du patient à partir du stade purulent de la maladieAmoxicilline, Augmentin
GouttesLes gouttes vasoconstrictives pour la sinusite sont le remède le plus populaire pour cette maladie. Ils vous permettent d'éliminer rapidement les poches, localisées dans les sinusXymelin, Tizin, Vibrocil
VaporisateursLes vaporisateurs nasaux pour sinusite sont destinés à détruire l'infection du nasopharynxAquamaris et Allergol à base d'eau de mer, Polydex à action antibactérienne et spray homéopathique Euphorbium nasentropfen

Tous les médicaments contre la sinusite acceptables pour les femmes enceintes doivent être sélectionnés directement par l'oto-rhino-laryngologiste, en tenant compte de la gravité et de la forme de la maladie. Un facteur important dans la nomination des médicaments est de prendre en compte la durée de la grossesse, ainsi que l'état général de la femme.

Traitement chirurgical de la sinusite

Dans le cas où l'utilisation de méthodes thérapeutiques conservatrices n'apporte aucun soulagement aux patients en position, une chirurgie leur est prescrite. Les opérations conçues pour éliminer l'état pathologique sur une longue période d'utilisation se sont avérées très efficaces et sûres, mais inspirent toujours une certaine crainte déraisonnable chez le patient, comme toute intervention chirurgicale.

En règle générale, les principaux oto-rhino-laryngologistes pratiquent l'utilisation de deux méthodes de thérapie chirurgicale, dont les caractéristiques sont indiquées dans le tableau:

TYPE D'INTERVENTION OPÉRATIONNELLEOBJECTIFLES CARACTÉRISTIQUES
EndoscopieÉlimination de petits polypes qui bloquent les voies respiratoires ou de petits fragments de structures osseuses qui apparaissent dans les sinus à la suite d'un traumatisme.Pour sa mise en œuvre, un endoscope est utilisé - un tube mince inséré directement par le nez du patient. L'opération elle-même consiste à enlever avec cet outil les petites structures osseuses ou tissulaires qui obstruent les voies nasales et gênent la respiration.
Opération traditionnelleÉlimination des complications de la maladie - abcès qui affectent le cerveau ou pathologies infectieuses des os du visage. De plus, avec l'aide de la chirurgie traditionnelle, le pompage du pus accumulé dans les sinus.Elle est réalisée sous anesthésie générale ou locale à travers la joue ou la cavité buccale de l'incision. À travers le trou, comme une petite cuillère, un instrument du sinus paranasal, qui a été affecté, est gratté de son contenu purulent, suivi d'une désinfection.

Important! Le principal avantage de l'opération qui élimine la sinusite pendant la grossesse est l'apparition lors de l'accès direct à la zone des sinus affectée par le processus pathologique. L'effet direct sur la lésion l'emporte sur les inconvénients de la méthode chirurgicale de thérapie - l'inconfort psychologique du patient et la possibilité que des agents infectieux externes pénètrent dans la muqueuse nasale.

Traitement de la sinusite pendant la grossesse à domicile

Presque toutes les maladies ORL répondent assez bien à la thérapie à domicile. Mais pour effectuer un tel traitement pour les femmes en position, de la même manière que pour utiliser toutes les mesures thérapeutiques qui éliminent la sinusite chez les enfants, cela ne devrait être qu'après consultation avec un spécialiste. Cela est dû à la forte sensibilité des patients de ces catégories aux effets négatifs possibles de certains composants médicinaux.

Les oto-rhino-laryngologistes les plus sûrs et toujours prescrits à utiliser à la maison pendant l'élimination des manifestations d'une femme enceinte des signes désagréables accompagnant cette maladie respiratoire sont les mesures suivantes:

  • lavage des sinus nasaux avec des solutions salines. Cette procédure aide à ramollir la muqueuse nasale et à nettoyer ses sinus obstrués par un exsudat épais;
  • inhalation. De telles méthodes thérapeutiques sont prescrites le plus souvent, car elles sont totalement sûres et apportent un soulagement rapide;
  • échauffement. Cette méthode de traitement à domicile n'est autorisée que si le patient n'a pas de fièvre et que toutes les manifestations de l'inflammation aiguë disparaissent. La procédure est effectuée en appliquant des sacs de sel de mer bien chauffé ou des œufs durs et enveloppés dans un chiffon propre sur les sinus du sinus.

Pour améliorer l'effet thérapeutique qui peut être obtenu en traitant la sinusite à domicile, il est recommandé de frotter les points réflexes indiqués dans chaque cas par un spécialiste, huile de moutarde ou baume Golden Star.

Traitement alternatif de la sinusite chez la femme enceinte

Presque toutes les femmes qui ont rencontré une maladie aussi désagréable lors de l'accouchement ont tendance à éviter la menace de nuire à leur bébé avec des médicaments. Pour atteindre cet objectif, le beau sexe préfère utiliser au lieu des produits pharmaceutiques des moyens sûrs de médecine traditionnelle, qui ont bien fonctionné pendant de nombreux siècles. Le traitement de la sinusite avec des remèdes populaires aide rapidement à faire face aux manifestations d'une maladie dangereuse.

Les recettes suivantes sont les plus populaires:

  1. Améliore l'écoulement du mucus nasal du jus de plantes domestiques comme l'agave ou le Kalanchoe. Prouvé pour obtenir cet effet et racine de cyclamen. Mais lors de l'utilisation de ces plantes à des fins médicinales, une plus grande prudence doit être exercée afin de ne pas provoquer de brûlure importante de la muqueuse nasale.
  2. Le jus d'oignon, qui est un antibiotique naturel naturel, aide à lutter contre la sinusite chronique. Il est extrait de la moitié de l'oignon, dilué avec une cuillère à soupe d'eau bouillie froide et 2 fois par jour, instillé dans une goutte dans chaque narine.
  3. Un autre moyen efficace d'éliminer en peu de temps toutes les manifestations négatives de la sinusite chronique est l'inhalation de pommes de terre. Pour les conduire, les pommes de terre bouillies dans leurs uniformes sont laissées dans une casserole sans eau et, recouvertes d'une serviette, respirent sa vapeur. Mais il faut se rappeler que cette procédure est catégoriquement inacceptable dans le cas d'une variété purulente de la maladie.

Il est très utile de boire avec des infusions ou des décoctions de sinusite, pour la préparation desquelles des herbes telles que le millepertuis, la sauge, la camomille, la framboise, le citron vert ont été utilisées. Toutes ces plantes ont des effets antipyrétiques ou anti-inflammatoires. Il est recommandé de boire aussi souvent que possible et un bouillon d'églantier, riche en vitamines qui renforcent le système immunitaire.

Complications de ce qui est une sinusite dangereuse pendant la grossesse?

Un grand nombre de femmes sont convaincues que cette maladie est un rhume banal, qui ne provoque aucune menace. Mais cette opinion est fondamentalement erronée. Les complications de la sinusite chez les femmes enceintes sont lourdes de problèmes graves pour la femme enceinte et son bébé. Tout d'abord, elles consistent dans le développement d'une privation d'oxygène chez le fœtus, ce qui entraîne des perturbations importantes dans la ponte des organes internes et l'apparition de pathologies ultérieures dans leur fonctionnement.

De plus, certains effets très dangereux de la sinusite peuvent survenir:

  • infection de l'orbite. L'état pathologique est caractérisé par un œdème sévère de l'orbite de l'œil et une fermeture presque complète des paupières. En conséquence, il y a une pression sur le globe oculaire, entraînant une perte de vision, et sa mobilité est également perdue;
  • ostéomyélite. Une infection spéciale qui se développe avec une variété de sinusites telles que la sinusite. Elle entraîne des dommages aux os du visage et leur destruction ultérieure;
  • infections cérébrales. Il s'agit de la complication la plus dangereuse de la sinusite causée par la propagation de bactéries anaérobies à travers les vaisseaux sanguins et les structures osseuses directement dans le cerveau. À la suite de cette infection, une méningite peut se développer ou des abcès peuvent se former dans le tissu cérébral..

Important! Le plus grand danger de sinusite est le premier trimestre de la grossesse, car à ce moment-là, tous les systèmes corporels se forment chez le futur bébé. Le principal facteur menaçant est l'absence totale de défense du fœtus - le placenta à ce moment ne protège toujours pas suffisamment le bébé.

Prévention de la sinusite

Étant donné que le traitement de ce type de maladie respiratoire pendant la grossesse est associé à certaines difficultés, il est plus facile de le prévenir que de le traiter plus tard.

Afin d'éviter la survenue d'une situation aussi dangereuse, les experts vous recommandent d'adopter les conseils suivants:

  • toujours effectuer un traitement complet et en temps opportun de toute maladie infectieuse se développant dans le nasopharynx;
  • Ne négligez pas l'assainissement régulier de la cavité buccale;
  • éviter les courants d'air et l'hypothermie;
  • prévenir les réactions allergiques.
au contenu ↑

Traitements de la sinusite pendant la grossesse

Chaque femme pendant la grossesse surveille attentivement sa propre santé. Aux premiers signes d'un rhume, des mesures d'urgence doivent être prises, sinon un nez qui coule léger peut se transformer en une inflammation chronique des sinus. Il vaut mieux prévenir la sinusite pendant la grossesse que de traiter une maladie chronique plus tard. Mais même avec la transition de l'inflammation vers une forme chronique, l'état de la femme enceinte peut être considérablement atténué et les complications peuvent être évitées.

Caractéristiques de la maladie pendant la grossesse

La sinusite est une maladie courante. Elle survient souvent chez les femmes enceintes au milieu d'une immunité affaiblie et d'un stress accru sur le corps féminin. De nombreuses femmes ont peur de traiter les maladies respiratoires avec des médicaments puissants, mais un rhume inoffensif peut se transformer en inflammation purulente. Elle est lourde de complications et constitue une menace pour la santé de l'enfant à naître. Avec une congestion nasale constante, une femme manque d'oxygène, les tissus meurent de faim, un enfant peut développer une hypoxie.

Avec l'apparition de la sinusite aux stades ultérieurs, la probabilité de naissance prématurée augmente. Le processus inflammatoire est dangereux pour la mère et le fœtus. La sinusite entraîne souvent des problèmes tels que méningite, otite moyenne, perte de vision, encéphalite. L'enfant peut avoir des pathologies neurologiques et un certain retard de développement.

Complications possibles

Il n'est pas toujours possible de traiter la sinusite chez les femmes en position par les moyens traditionnellement utilisés pour cette maladie. Le traitement antibactérien joue le rôle principal dans la thérapie, mais de nombreux antibiotiques sont interdits pendant la grossesse et les agents pathogènes présentent souvent une résistance aux médicaments disponibles..

C'est pourquoi le médecin prescrit un traitement complet et fait tout son possible pour éviter que la maladie ne se prolonge. Les femmes, conscientes des effets secondaires potentiels de la pharmacothérapie, se concentrent sur la médecine traditionnelle. Cela conduit à une évolution prolongée de la maladie et à l'apparition de complications..

Les effets négatifs de l'automédication ne tarderont pas. La sinusite non traitée ou avancée est lourde de septicémie, d'inflammation des reins, de myocardite. Avec la sinusite, le risque d'impliquer d'autres sinus dans le processus pathologique augmente, des problèmes dentaires se produisent souvent.

La sinusite chez la femme enceinte empêche le développement normal du fœtus. Les retards peuvent affecter tous les organes et systèmes de l'enfant à naître. La pénétration d'une infection bactérienne chez l'enfant est difficile, mais non exclue. Dans ce cas, une interruption naturelle de grossesse peut survenir..

Diagnostic de la maladie

Si, dans des conditions normales, une radiographie peut être prescrite à une patiente suspectée de sinusite, cette méthode d'étude est exclue pendant la grossesse. Pour identifier la sinusite chez la femme enceinte, la rhinoscopie, la TDM, l'échographie aideront, dans de rares cas, la ponction.

Habituellement, le diagnostic n'est pas difficile, car sous une forme aiguë, la sinusite de tout type présente des symptômes prononcés:

  • maux de tête, en particulier lors de la flexion;
  • congestion nasale partielle ou complète, problèmes d'odeur;
  • écoulement purulent des voies nasales;
  • fièvre et signes d'intoxication.

Les femmes atteintes de sinusite chronique devraient envisager des mesures préventives au stade de la planification de la grossesse. Au cours de l'examen, le médecin évaluera l'état des sinus et déterminera la probabilité d'une exacerbation de la maladie pendant la grossesse. Si la santé d'une femme est en danger, un traitement complet est recommandé avant la conception.

Caractéristiques de thérapie

Les femmes qui planifient un bébé peuvent être intéressées à traiter la sinusite pendant la grossesse. Cette question est particulièrement pertinente pour les personnes à risque, car après la conception et l'apparition de changements caractéristiques dans le travail du corps féminin, les maladies existantes s'aggravent.

Traditionnellement, à des températures élevées, ils suggèrent de boire plus de liquide. Mais si une femme a un gonflement sévère, le médecin prescrira l'administration simultanée de diurétiques. La façon de traiter la sinusite pendant la grossesse dépend du type d'agent pathogène et de la localisation de l'inflammation. La sinusite est l'une des sinusites les plus courantes et la sphénoïdite est la moins susceptible de se produire..

Surtout, les femmes sont préoccupées par l'antibiothérapie, car c'est après cela qu'une variété d'effets secondaires peuvent survenir. Si la maladie peut être détectée à temps, il n'est pas difficile d'arrêter la maladie à l'aide d'antibiotiques locaux. Le traitement de la sinusite chez la femme enceinte est effectué à l'aide de sprays et de gouttes dans le nez avec un effet antibactérien. Les médicaments les plus connus sont l'Isofra ou le Bioparox. L'activité contre les infections coccales a été démontrée par la pommade au lévomékole. Il est traité avec des turundas de coton et déposé dans le nez..

Avec une sinusite compliquée, des antibiotiques sont prescrits à l'intérieur. Ici, des médicaments tels que l'amoxicilline, l'azithromycine et la céfuroxime seront utiles, mais seul un médecin sélectionne le traitement spécifique de la sinusite pendant la grossesse.

Le paracétamol a un effet antipyrétique et anti-inflammatoire. Parmi les gouttes vasoconstricteurs, la xylométazoline, la tizine sont acceptables, et il est préférable pour les femmes enceintes d'utiliser des médicaments destinés aux enfants. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs pendant plus de 3 jours, un maximum de 5 jours, puis en présence d'une congestion complète.

Les litiges provoquent un traitement homéopathique. Mais c'est précisément elle qui reste la plus populaire dans le cas du développement de processus inflammatoires pendant la grossesse. Les médicaments homéopathiques augmentent l'efficacité du traitement antibiotique, régulent la production de mucus, normalisent la respiration nasale et préviennent le développement de complications. Les femmes enceintes peuvent recommander un remède comme Sinupret.

L'oto-rhino-laryngologiste vous expliquera comment traiter la sinusite pendant la grossesse sans utiliser de médicaments agressifs. Les femmes en position devraient plus souvent se laver le nez avec de l'eau de mer ou une solution saline, respirer par paires d'herbes et d'huiles essentielles. L'utilisation de médicaments à l'extérieur est pratiquement illimitée, à l'exception de l'intolérance individuelle, mais les moyens d'administration orale doivent être strictement contrôlés par l'obstétricien-gynécologue conduisant la grossesse.

Des méthodes traditionnelles pour aider la médecine classique

Comment traiter la sinusite pendant la grossesse à l'aide de recettes folkloriques et si cela peut être fait du tout, dira le médecin. Si l'état de la femme est stable et qu'il n'y a pas de contre-indications, des méthodes alternatives de traitement éprouvées seront utiles.

Les huiles essentielles aideront à vaincre la sinusite pendant la grossesse. Ils peuvent être respirés à travers un mouchoir humide. De plus, de la menthe poivrée, du citron et des huiles d'eucalyptus sont ajoutés à la solution pour inhalation. Il est utile de vaporiser à partir du pistolet la pièce dans laquelle la femme reste avec de l'eau en ajoutant quelques gouttes d'huile. Il sera donc possible d'augmenter l'humidité et de la désinfecter.

Le réchauffement du nez aidera à la sunsite, mais seulement en l'absence de suppuration. Mais il est contre-indiqué pour une femme enceinte de se baigner dans une baignoire ou sur une poêle chaude. La zone affectée est chauffée avec du sel calciné, des pommes de terre, des œufs durs ou des céréales. Le chauffage local active la circulation sanguine et stimule le flux lymphatique.

Ne sachant pas comment traiter la sinusite pendant la grossesse, une femme peut faire beaucoup de choses stupides. Par exemple, les herbes pour renforcer l'immunité, qui sont généralement prescrites pour de nombreuses maladies ORL, peuvent provoquer des réactions allergiques et provoquer une rhinite persistante. À tout le stade du traitement, il est proposé de prendre des antihistaminiques acceptables pendant la grossesse. Et pour augmenter les défenses naturelles de l'organisme contre les infections externes, des complexes vitamines-minéraux sont destinés aux femmes enceintes et allaitantes.

La pommade oxolinique préviendra la sinusite pendant la grossesse et accélérera le processus de guérison. Des onguents faits maison à partir de produits naturels: huile d'olive, miel, lait, jus d'oignon et savon à lessive moulu, pris en proportions égales, aideront également. Le coton est traité avec ce mélange et inséré dans le nez. Pour rendre la composition homogène, elle est chauffée au bain-marie et le mélange préparé est conservé dans un endroit frais.

Pour faciliter la respiration nasale aidera le jus de betterave, dilué avec de l'eau. Il est utile de traiter les voies nasales avec un mélange de jus d'aloès et de Kalanchoe. Le médicament est proposé pour être utilisé sous forme diluée dans un rapport de 1: 1.

Traitement de la sinusite pendant la grossesse

La sinusite est une maladie qui peut survenir chez les enfants, les adultes et les femmes pendant la gestation et la lactation. La sinusite pendant la grossesse est assez courante, car plusieurs raisons contribuent à ce processus. Une maladie du rhume commune peut rapidement évoluer en une maladie donnée. Mais dans ce cas, il est impossible de procrastiner, car la congestion nasale et la présence d'écoulement purulent peuvent nuire au développement du futur bébé.

Causes de sinusite pendant la grossesse

La sinusite pendant la grossesse est une complication d'une infection virale non traitée. La future femme, lorsqu'il y a des signes de rhume, essaie de ne pas recourir aux médicaments, en utilisant des méthodes alternatives.

En raison d'un écoulement nasal prolongé, l'écoulement de mucus est perturbé, ce qui entraîne un gonflement des sinus paranasaux et une infection bactérienne rejoint l'infection virale. En médecine, la sinusite est généralement divisée en plusieurs types. Souvent, pendant la période de gestation, la frontite et la sinusite sont diagnostiquées..

Le risque de contracter cette maladie est accru chez ceux qui ont les problèmes suivants.

  • Polypes et tumeurs dans la cavité nasale.
  • Septum incurvé.
  • Blessure au visage.
  • Réactions allergiques.
  • Caries non traitées.
  • Maladies chroniques.
  • Immunodéficience.
  • Pathologie congénitale des voies nasales.

Il convient de noter qu'une sinusite pendant la grossesse pour la première fois peut survenir en raison de changements hormonaux dans le corps. Le fait est que pendant cette période, une femme est encore plus sujette à diverses maladies.

Symptômes de sinusite pendant la grossesse

Il est possible de soupçonner la présence de sinusite chez la femme enceinte par la présence de plusieurs signes.

  1. Un nez qui coule qui ne passe pas plus de sept jours.
  2. Forte abondance d'écoulement des voies nasales. Avec une infection virale, le mucus a une couleur claire ou blanchâtre. Mais lorsqu'une infection secondaire se joint, elles deviennent jaunâtres ou verdâtres. La décharge peut avoir une odeur désagréable..
  3. La présence de douleur dans la région frontale, dans les orbites et les voies nasales.
  4. La température monte jusqu'à 38 degrés.
  5. L'intoxication du corps, qui se manifeste par une faiblesse, une léthargie et une somnolence.
  6. Congestion nasale, qui dure plus de cinq jours.
  7. Atteinte de la fonction olfactive.
  8. Acouphènes légers.
  9. Changements de voix.
  10. La survenue de toux sèche la nuit.

Le danger de sinusite pendant la grossesse


La sinusite pendant la grossesse comporte un certain danger. Elle peut nuire à la fois à la santé de la mère et au développement du futur bébé. La sinusite est un grand danger au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsque le bébé n'est toujours pas complètement protégé par le placenta et que tous les organes importants sont posés. Un tel processus peut conduire à un avortement ou au développement d'anomalies congénitales chez le fœtus. Il est assez difficile de traiter la maladie aux premiers stades, par conséquent, une aide médicale qualifiée est requise ici.

Une infection intra-utérine au cours des deuxième et troisième trimestres peut entraîner des troubles neurologiques. Mais le danger peut être évité si un traitement rapide est commencé..

La survenue d'une sinusite au cours du troisième trimestre peut entraîner une naissance prématurée ou un affaiblissement du travail.
La sinusite pendant la grossesse affecte négativement la santé de la femme enceinte. Elle peut éprouver des complications sous forme de méningite, d'encéphalite, d'otite moyenne. La maladie peut entraîner une mauvaise fonction cérébrale, une carence en oxygène et une acuité visuelle.

Diagnostic de la sinusite pendant la grossesse

Pour comprendre comment traiter la maladie, vous devez consulter d'urgence un médecin pour obtenir de l'aide. Sur la base des plaintes et des symptômes qui l'accompagnent, le médecin procédera à un examen et planifiera un examen, qui comprend les éléments suivants:.

  • Don de sang.
  • Prélèvement d'un frottis dans les voies nasales pour déterminer l'agent pathogène et sa sensibilité aux médicaments.
  • Examen aux rayons X. Il convient de noter que vous ne devez pas utiliser cette méthode pendant un maximum de douze semaines.
  • Rhinoscopie du type postérieur et antérieur. Cette méthode déterminera le type de sinusite..

Caractéristiques du traitement de la sinusite pendant la grossesse

Vous pouvez guérir la sinusite pendant la grossesse. Mais il sera assez difficile de le faire, car de nombreux médicaments sont interdits pendant la gestation. Tout dépendra de la durée de la manifestation de la maladie et de son apparition avant la conception.

Le traitement de la sinusite pendant la grossesse implique l'utilisation de médicaments, la physiothérapie et le respect de certaines recommandations. Ceci comprend.

  1. Réception de médicaments antipyrétiques lorsque la température dépasse 38,5 degrés. Pendant la gestation, seul le paracétamol peut être pris.
  2. Rinçage des voies nasales. Pour la procédure, vous pouvez utiliser une solution de sel marin ou de table, de la furatsiline ou des infusions de camomille, de sauge ou de calendula. Ces manipulations doivent être effectuées toutes les deux à trois heures. Cette méthode vous permet d'hydrater la muqueuse nasale, de soulager l'enflure et de faciliter la respiration..
  3. L'utilisation de gouttes vasoconstricteurs. Ces médicaments ne devraient être utilisés que dans des cas extrêmes, par exemple la nuit. Ils doivent être pris dans une posologie pour enfants pour les enfants jusqu'à deux ans. Il s'agit notamment de Nazivin, Fornos. L'utilisation ne devrait pas dépasser trois jours.
  4. Réception de remèdes homéopathiques. Ils sont d'origine végétale, n'ont pratiquement aucune contre-indication et ne provoquent pas d'effets secondaires. Cela inclut Sinupret. Il améliore les effets des antibiotiques et rétablit la respiration. Il a des propriétés antivirales et anti-inflammatoires.
  5. L'utilisation d'antibiotiques. Pour un usage interne, le médecin traitant prescrit de l'amoxicilline ou du Sumamed. La durée du cours de traitement est de cinq jours. En outre, avec la sinusite, vous devez utiliser des remèdes locaux sous la forme d'Isofra.
  6. L'utilisation d'agents mucolytiques sous forme de Rinofluimucil. Ce spray a un effet expectorant et vasoconstricteur. L'outil aide à amincir le mucus épais et à le retirer des voies nasales.
  7. Prendre des antihistaminiques. Ils sont capables d'éliminer les symptômes d'une rhinite allergique et de soulager l'enflure de la muqueuse nasale. Il s'agit notamment de fonds sous forme de gouttes: Zodak, Zirtek, Fenistil.
  8. Tenir un coucou. Cette procédure vous permet d'éliminer le contenu purulent des sinus. Pour la réalisation, une solution de furatsiline est utilisée.
  9. Respect du repos au lit. La future femme atteinte de sinusite doit nécessairement rester au lit pendant environ cinq jours. La maladie sur les jambes entraîne de graves complications, car l'infection affecte rapidement tous les systèmes du patient.
  10. Respect du régime d'alcool. Le liquide vous permet d'éliminer toutes les substances nocives du corps et d'éviter la déshydratation à haute température.
  11. Régime spécialisé. Souvent, l'appétit pour la sinusite disparaît en raison d'une grave congestion nasale, mais il est très nocif pour le bébé. En raison d'un manque de nutrition, il ne reçoit pas les oligo-éléments nécessaires, ce qui affecte la croissance de l'enfant. Le régime devrait comprendre de la viande et du poisson bouillis, des légumes et des fruits cuits, des produits laitiers, des céréales et des soupes. Pas de boissons sucrées et gazeuses. Des boissons, vous pouvez prendre des boissons aux fruits de baies, de compotes, de thé au citron, de framboises ou de miel.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale sous forme de ponction est nécessaire. La procédure est prescrite pour la sinusite. Elle consiste à introduire une aiguille dans les sinus et à aspirer le contenu purulent. La procédure est plutôt désagréable, mais pour que la patiente ne ressente pas de douleur, on lui administre un analgésique local au nez..

Il est strictement interdit de recourir aux méthodes folkloriques et à l'automédication. Cela peut entraîner des effets indésirables..

Après le traitement, la future mère doit observer des mesures préventives.

  • Marcher souvent au grand air.
  • Ventilez la pièce et humidifiez l'air..
  • Ne contactez pas les personnes malades.
  • Utilisez un équipement de protection. Vous pouvez lubrifier les voies nasales avec une pommade oxolinique ou boire des médicaments contenant de l'interféron.
  • Renforce la fonction immunitaire. Faites de l'exercice quotidiennement, prenez des vitamines pour les femmes enceintes et faites une douche de contraste.

Toute future mère doit penser à l'avance à sa santé et au développement du futur bébé. Par conséquent, il est nécessaire d'éliminer à l'avance les formations carieuses et de guérir les maladies chroniques.

Comment traiter la sinusite pendant la grossesse, quelles sont les conséquences de la maladie pour le bébé

L'inflammation de la muqueuse des sinus paranasaux est diagnostiquée chez 10% de la population adulte. Les femmes en voie de maternité ne font pas exception. La sinusite pendant la grossesse est mise en évidence dans une catégorie spéciale de maladies ORL qui constituent une menace pour la santé et réduisent la qualité de vie des femmes enceintes. La pathologie a ses propres symptômes et traitement. La recherche en temps opportun de l'aide d'un oto-rhino-laryngologiste offre la possibilité de guérir rapidement la maladie sans risque de complications graves, de conséquences irréparables, d'une menace pour la santé du fœtus et de l'état du corps féminin.

Raisons du développement de la pathologie

La sinusite pendant la grossesse peut se développer pour un certain nombre de raisons. Les principaux sont:

  • infection des cavités de l'organe de l'odorat par des virus, des bactéries et d'autres types de micro-organismes pathogènes;
  • l'effet des allergènes sur la membrane muqueuse des sinus paranasaux;
  • hypothermie du corps et son immunodéficience;
  • Pathologies anatomiques ou acquises de la structure du nez, y compris la courbure du septum;
  • destruction des tissus durs des unités de dentition;
  • polypes dans le nez;
  • nez qui coule hypertrophique;
  • blessures au visage.

L'impact de ces facteurs augmente la probabilité de développer une sinusite pendant la grossesse. La menace pour la santé de la future mère et du fœtus augmente également. Au moment de décider de la planification de l'enfant, il est recommandé de connaître les facteurs qui déterminent le développement du processus inflammatoire des sinus paranasaux. Le traitement rapide de la sinusite pendant la grossesse joue un rôle important pour son développement ultérieur, l'élimination des pathologies fœtales et la détérioration de l'état général du corps féminin.

Symptômes de la maladie

L'apparition de signes d'un processus inflammatoire dans la muqueuse des sinus paranasaux indique la nécessité pour les futures mères de contacter un oto-rhino-laryngologiste. La sinusite chez la femme enceinte est déterminée par un certain nombre de symptômes. Leur liste comprend:

  • congestion nasale, aggravation de la qualité de vie de deux à trois semaines à plusieurs mois;
  • l'apparition d'écoulement muqueux des cavités nasales avec des inclusions de pus à un stade sévère de développement de la pathologie;
  • perte d'odeur;
  • l'apparition de maux de tête, aggravés en mangeant et en inclinant la tête;
  • larmoiement et mauvaise haleine de la cavité buccale;
  • douleur à l'oreille.

Une sinusite pendant la grossesse peut survenir dans le contexte du processus inflammatoire du nasopharynx. Au stade initial du développement de la maladie, les futures mères notent la congestion de l'organe olfactif et la libération d'une quantité accrue de mucus de ses cavités. La gravité des autres signes de la maladie varie..

Le danger de pathologie pour le corps d'une femme enceinte et le fœtus

L'opinion de nombreuses femmes selon laquelle la sinusite pendant la grossesse n'est pas une maladie dangereuse est fausse. Le processus inflammatoire des sinus paranasaux est une menace pour la santé, la vie de la future mère et du bébé dans son ventre. Un phénomène désagréable et dangereux provoque une diminution de la fonction respiratoire, un essoufflement et une privation d'oxygène. En raison d'un apport insuffisant, une hypoxie fœtale peut apparaître, ce qui entraînera le développement de pathologies de ses organes, du cerveau, des problèmes neurologiques après sa naissance, ainsi qu'un retard dans le développement intra-utérin.

L'accumulation de mucus dans les cavités de l'organe de l'odorat crée des conditions favorables au développement de micro-organismes pathogènes, à une infection du nasopharynx. Le traitement rapide de la sinusite chez les femmes enceintes offre la possibilité de prévenir le développement de complications et le risque de menacer la santé du bébé à naître.

Formes, types, gravité de la maladie

Le processus inflammatoire des sinus paranasaux peut se produire sous différentes formes cliniques, chacune ayant sa propre période de développement. Une sinusite aiguë pendant la grossesse est diagnostiquée s'il existe un tableau clinique de la pathologie pendant 3 mois maximum. Le manque de désir de guérir la maladie en temps opportun provoque le développement de sa forme chronique, ce qui réduit la qualité de vie d'une femme enceinte et prédétermine le risque de complications graves, une menace pour la santé de l'enfant à naître et de la mère. Cette forme de la maladie dure plus de 3 mois.

Les types de sinus paranasaux, sur les muqueuses dont se développe un processus inflammatoire, déterminent les noms de la pathologie utilisée en médecine. Une lésion de l'os sphénoïde est appelée sphénoïdite. La frontite est la pathologie des sinus frontaux près du nez. Avec une inflammation des muqueuses dans la région des sinus de l'os ethmoïde, les médecins diagnostiquent une ethmoïdite. La défaite des sinus paranasaux maxillaires conduit au développement d'une sinusite. Toutes les formes et tous les types de sinusite pendant la grossesse peuvent survenir d'un côté ou des deux côtés de l'organe olfactif, et ont également une gravité légère, modérée et sévère, dont la dernière s'accompagne de l'apparition de pus dans les sécrétions muqueuses des cavités nasales..

Diagnostic de la maladie

Pour confirmer le processus inflammatoire des sinus paranasaux chez les femmes enceintes, le médecin traitant prescrit le passage de mesures diagnostiques. Ceux-ci inclus:

  • examen d'une femme enceinte et prise d'antécédents;
  • la rhinoscopie, qui est une méthode largement utilisée pour diagnostiquer la sinusite pendant la grossesse afin d'identifier le processus inflammatoire des muqueuses des sinus paranasaux, leur contenu muqueux ou purulent;
  • des études endoscopiques et échographiques visant à identifier les zones affectées de l'organe de l'odorat, ainsi que la gravité de la maladie;
  • semer des micro-organismes pathogènes d'échantillons de mucus prélevés par pompage à vide par le nez;
  • analyse sanguine générale.

L'examen aux rayons X des femmes enceintes est prescrit en cas d'urgence, afin d'éviter de nuire au bébé dans l'utérus.

Caractéristiques du traitement de la pathologie

Les oto-rhino-laryngologistes savent comment traiter la sinusite pendant la grossesse. Les femmes enceintes pendant la période de maternité appartiennent à une catégorie spéciale de patients nécessitant un traitement et des activités spéciaux, dont la conduite élimine une menace pour la santé du fœtus et du corps féminin. La pharmacothérapie implique l'utilisation de certains types de médicaments pharmaceutiques autorisés par le ministère de la Santé du pays pour les femmes enceintes. Ceux-ci inclus:

  • gouttes et vaporisateurs pour le nez, procurant un effet décongestionnant et vasoconstricteur;
  • antihistaminiques et médicaments antiallergiques;
  • agents antibactériens prescrits en cas de besoin urgent provoqué par une évolution sévère de la maladie, et offrant la possibilité de prévenir le développement de complications.

Parmi les procédures physiothérapeutiques recommandées pour le traitement de la sinusite pendant la grossesse, il convient de noter le lavage des fosses nasales avec des solutions salines, des décoctions à base de plantes et des inhalations. De plus, les futures mères devraient minimiser tout contact avec des allergènes et fournir le niveau d'humidité nécessaire dans les locaux résidentiels. La demande en temps opportun de l'aide d'un oto-rhino-laryngologiste, la possession d'informations sur la façon de traiter une pathologie, est la clé d'un rétablissement rapide des femmes pendant la période de gestation, éliminant le développement de complications graves et de conséquences irréparables.