Image

Le bébé a le nez bouché, que faire?

Le bébé a le nez bouché, que faire?

Comment comprendre que le bébé a le nez bouché?

Les soins aux nouveau-nés sont considérés comme la période la plus difficile pour les parents et le personnel médical. L'adaptation au monde extérieur et les changements qui se produisent avec le bébé peuvent se refléter de diverses manières sur son état. L'une des manifestations que l'on retrouve souvent chez les nourrissons est une violation de la respiration nasale, pour des raisons qui peuvent varier.

L'accumulation de liquide dans les voies nasales, ou la présence d'un gonflement empêche le bébé de dormir, il est nerveux, refuse de manger. La situation doit être résolue et de quelle manière les experts peuvent l'expliquer le mieux. La première chose qui est exigée des parents et des médecins est de savoir si la congestion nasale chez le bébé est vraiment un sujet de préoccupation et ce qui a déclenché exactement ce phénomène. Le lavage le plus simple pour réduire la viscosité du liquide collecteur aidera à établir un diagnostic initial de l'état du bébé.

Symptômes et causes de la congestion nasale

S'il est remarqué que le bébé se comporte mal, se réveille souvent la nuit, refuse d'allaiter, bien qu'il soit clair qu'il n'a pas faim, vous devez trouver la cause de ces manifestations et l'une d'entre elles est obstruée. Les raisons qui peuvent créer une congestion nasale chez un nouveau-né peuvent varier:

  • Période d'adaptation. C'est l'un des principaux facteurs de congestion nasale chez le nouveau-né, c'est un phénomène normal et il est pris en compte lors du diagnostic.
  • Du froid. Il peut y avoir plusieurs formes de maladies, car l'immunité de l'enfant peut difficilement empêcher les infections ou d'autres facteurs qui ont provoqué les manifestations..
  • Sécheresse accrue à l'intérieur.
  • Réaction allergique.
  • Surchauffe.
  • Période de dentition.

Les symptômes qui aideront à établir que le bébé a des canaux nasaux sont bloqués, les experts comprennent:

  • Le bébé refuse de prendre ses seins, l'alimentation est souvent interrompue.
  • Pendant le sommeil, le bébé se réveille souvent, des grognements se font entendre.
  • L'enfant est méchant.

La meilleure solution pour diagnostiquer les manifestations est de consulter un spécialiste qui déterminera exactement les causes de la congestion nasale. La même consultation résoudra le problème de l'élimination des facteurs à l'origine de ce type de maladie..

Le bébé a le nez bouché et la morve qui coule (grognements)

L'une des causes de la congestion nasale chez les nourrissons avec présence de sécrétions est la période d'adaptation de la muqueuse nasopharyngée. La panique des parents face au fait que leur bébé est tombé malade si rapidement est fausse, mais le fait qu'ils s'inquiètent de l'état du bébé est en fait une réaction très louable. Même avant la naissance, les jeunes mères sont familiarisées avec les règles de prise en charge des nouveau-nés, où le nettoyage des canaux nasaux est indispensable. La raison de cette action obligatoire est la période pendant laquelle la muqueuse a des poches pendant un certain temps et c'est ce qui peut gêner le bébé lorsqu'il respire..

Le rythme respiratoire des nourrissons est plus élevé en fréquence que chez les adultes, le nombre de respirations et d'exhalations par minute peut atteindre 40 fois, et s'il est difficile d'inspirer par le nez, le bébé commence à aspirer de l'air par la bouche, ce qui crée un reniflement, et lorsqu'il y a du liquide dans la cavité nasale, cela ressemble à un grognement. Étant donné que le nez du bébé lui-même est petit (respectivement, les canaux nasaux également), même une légère accumulation de liquides provoque un problème d'inspiration et d'expiration, tandis que les sons ressemblent souvent à des grognements. La situation nécessite un examen obligatoire des spécialistes qui prescriront le type de traitement souhaité, il peut s'agir d'une instillation des canaux nasaux, d'un rinçage ou d'un nettoyage avec un bâton hygiénique.

Bourre le nez du bébé la nuit

Les jeunes parents confondent souvent les processus inflammatoires dans les sinus avec la congestion nasale nocturne, avec la situation où le nez du bébé est bloqué pendant le sommeil. Pour que les parents puissent distinguer indépendamment une maladie d'une manifestation physiologique normale, il est nécessaire de savoir que les processus inflammatoires s'accompagnent d'une morve abondante (la couleur des écoulements peut varier) et d'une augmentation de la température corporelle. Dans tous les autres cas, la cause de la congestion nocturne peut être:

  • Le début de la période où l'enfant commence à éclater. À ce moment, la présence d'un œdème de la muqueuse est fréquente, l'enfant se sent normal pendant la journée, mais sa respiration est difficile pendant le sommeil.
  • Réaction allergique à divers types d'irritants: poils d'animaux, assainisseurs d'air, poussières, plantes d'intérieur.
  • La structure particulière des polypes peut également provoquer une congestion nocturne chez les nourrissons..
  • Humidité de l’air insuffisante au moment du sommeil du bébé. Le dessèchement des canaux et des muqueuses peut provoquer une congestion nocturne chez l'enfant.
  • Le stade initial des rhumes et des maladies infectieuses.

Les médecins conseillent de ne pas laisser ce type de manifestation dériver, mais de découvrir la cause de la congestion nocturne. Si le problème est associé à l'apparition de dents, un traitement simple sera nécessaire pour soulager l'enflure de la muqueuse par instillation. Si les pièces ont de l'air sec et stagnant, il est conseillé de ventiler la pièce avant d'aller au lit et d'effectuer régulièrement un nettoyage humide pendant la journée. Les experts recommandent également l'utilisation d'huiles essentielles adoucissantes: menthe, eucalyptus, agrumes. Si la cause est une allergie, il est important de déterminer le type d'allergène qu'il est souhaitable d'éliminer autant que possible du lit de l'enfant et des endroits où il joue. Si les polypes sont toujours à blâmer, les médecins conseilleront un examen supplémentaire pour aider à déterminer le type de traitement de la congestion.

Nez bouché et toux chez les nourrissons

Souvent, ignorer les cours des jeunes mères, dispensés par des spécialistes avant l'accouchement, provoque, par leur ignorance de la période post-partum, la panique devant les manifestations qui leur semblent problématiques, mais qui sont en réalité les besoins physiologiques du bébé.

Au début, le système immunitaire du bébé s'adapte avec le corps au monde extérieur, dans lequel il vient de l'utérus. La présence de virus, de germes, de poussières et d'autres facteurs agissant sur la membrane muqueuse des canaux nasaux, fait réagir les réflexes protecteurs de l'enfant sous forme de toux et d'écoulement nasal. C'est un phénomène courant pour cette période: il est tout à fait naturel pour un nouveau-né de se réveiller pour tousser légèrement, renifler et éternuer, le processus de nettoyage, pour ainsi dire, se poursuit, le mécanisme de protection du corps contre la poussière et d'autres micro-organismes nuisibles est activé.

En plus de la raison décrite, la toux et la présence d'un nez qui coule peuvent être une conséquence de l'hypothermie de l'enfant pendant une marche ou un sommeil, mais le même facteur peut se produire dans le contexte du début du développement d'une maladie infectieuse. L'apparition de virus peut réduire la protection du système immunitaire, ce qui permet à son tour de rejoindre des infections bactériennes, qui provoquent par la suite le développement d'autres maladies.

La nature allergique de l'effet sur le corps de l'enfant peut également provoquer des écoulements nasaux et une toux. Il est important d'identifier l'irritant à temps, afin qu'à l'avenir il ne puisse pas déranger l'enfant.

Nez bouché mais pas de morve

Comment se fait-il qu'un nouveau-né ait une congestion nasale, mais qu'il n'y a pas d'écoulement sous forme de morve, l'une des questions les plus posées chez les jeunes mères. Pourquoi cette question est-elle si urgente et qu'est-ce qui peut susciter une telle inquiétude, car la plupart des femmes en travail expliquent que ce sera la situation des nourrissons pendant la période d'adaptation et est considérée comme normale. Les mamans s'inquiètent correctement, car la période d'adaptation est la principale, mais pas la seule raison. Il existe un certain nombre de facteurs dans lesquels une congestion sans décharge peut également être observée:

  • La sinusite est l'une des raisons qui peuvent provoquer une congestion nasale sans écoulement, comme une forme de complication après une infection virale respiratoire aiguë ou une autre maladie infectieuse..
  • Changements pathologiques congénitaux. Diverses anomalies respiratoires peuvent provoquer une congestion permanente, dans laquelle il n'y a pratiquement pas de décharge.
  • Inflammation adénoïde. Le cas est extrêmement rare, mais trouvé dans la pratique médicale.
  • Réaction allergique. Dans le contexte de la manifestation, une rhinite peut se produire, dans laquelle il n'y a pas de décharge, mais la congestion elle-même est présente.

Pour déterminer la cause exacte, vous devez consulter un spécialiste: allergologue, immunologue, thérapeute.

Autres causes de nez bouché chez les nourrissons

La caractéristique physiologique du développement du nasopharynx chez les nourrissons, un phénomène qui nécessite l'attention des parents et des professionnels de la santé. S'habituant au nouvel environnement, non seulement l'enfant passe par la période d'adaptation, mais aussi ses organes, car certains d'entre eux, lorsque le bébé était dans l'utérus, étaient pratiquement inactifs. Les organes respiratoires et digestifs en sont un exemple, et c'est précisément par rapport à leur développement qu'une attention accrue est requise de la part des parents.

En plus de la période d'adaptation et de l'impact des infections et des rhumes, les spécialistes identifient les facteurs secondaires qui peuvent provoquer une congestion nasale chez les nourrissons:

  • Allergie aux articles ménagers ou à la nourriture.
  • Changements congénitaux pathologiques.
  • La présence d'objets étrangers.

Souvent, la cause de la congestion nasale chez les nourrissons est un désir excessif des parents de protéger l'enfant du monde extérieur. En partie, cette décision est correcte si vous respectez les règles d'hygiène, en aérant la pièce et en effectuant un nettoyage humide constant. Même une sécheresse et une chaleur excessives peuvent provoquer une congestion nasale du bébé, et ces facteurs sont souvent perturbés..

Que faire si le bébé a le nez bouché?

Les spécialistes devraient déterminer la cause de la congestion nasale chez le bébé, s'il ne s'agit pas d'une condition pathologique et que la raison réside dans la maladie, alors naturellement, le problème doit être résolu sans délai. Les experts conseillent de ne pas négliger les règles de prise en charge des enfants, de nettoyer en temps opportun les canaux nasaux avec des bâtons hygiéniques spéciaux, de se laver si nécessaire et si les médicaments sont causés par une maladie, utiliser des médicaments pour le traitement. Chez les nourrissons, les médicaments spécialement conçus pour cet âge ou les remèdes populaires qui n'ont aucun effet secondaire sont relativement sûrs..

Créer des conditions

Le microclimat des pièces dans lesquelles la plupart du temps (y compris le sommeil) sont des bébés doit être préparé en conséquence, alors seulement vous pourrez éviter de nombreux problèmes liés à la santé des bébés. Le secret nasal est caractérisé par une viscosité accrue, cette caractéristique provoque une stagnation dans les voies nasales, ce qui est un obstacle à l'accès normal à l'air. Les experts conseillent plus souvent d'effectuer un nettoyage humide dans les pièces où se trouvent les bébés. De plus, l'air dans la pièce peut être humidifié à l'aide de serviettes ou de couches suspendues, mais cela doit être fait afin de ne pas créer un excès de fumées, cela peut affecter les voies respiratoires de l'enfant.

Si l'enfant est toujours malade et qu'une décision a été prise pour traiter la maladie, en plus des médicaments, il est nécessaire de fournir à l'enfant des conditions normales:

  • Aérez régulièrement la pièce, il est préférable de le faire à un moment où l'enfant ne sera pas dans la pièce. Ventiler au moins 3 fois.
  • Lorsque vous essuyez la poussière, secouez les éléments sur lesquels la laine peut s'attarder, les petites particules, en particulier celles qui sont à proximité immédiate de l'enfant.
  • L'abondance de l'apport hydrique. L'enfant surmontera la maladie plus rapidement s'il est donné plus souvent à boire divers thés, jus, compotes.

Rincer le nez

De nombreux parents, souffrant de congestion nasale chez les nourrissons, utilisent la méthode de lavage qui, une fois nettoyée, permet à l'enfant de respirer normalement. La procédure peut être effectuée 5 à 6 fois par jour, en utilisant diverses solutions, ce que l'expert vous dira exactement, mais si une solution saline, des aigues-marines et des substances similaires sont utilisées, cela ne nuira pas au corps des enfants.

La peau des nourrissons est douce, il est donc important de ne pas l'endommager pendant la procédure de lavage.Pour cela, des poires ou des pipettes en caoutchouc spéciales sont disponibles.Si ces appareils ne sont pas à portée de main, vous pouvez utiliser une seringue ordinaire sans aiguille. Le lavage se fait simplement: ils recueillent une petite quantité de solution à l'avance, couchent le bébé d'un côté, et inclinent légèrement la tête vers l'avant, introduisent lentement le liquide dans une narine, puis dans une autre. Si la solution est injectée rapidement, sous pression, des problèmes de développement d'otite moyenne peuvent survenir, car le fluide fourni sous pression peut pénétrer dans la trompe d'Eustache. Il est conseillé d'avoir un bulbe en caoutchouc à portée de main, il est utile pour aspirer l'excès de liquide et le mucus raréfié. En conclusion, le bébé est lubrifié avec des canaux imbibés de flagelles de coton, cela améliorera le retrait du mucus du nez et améliorera la qualité de la respiration.

Moyens pour traiter le nez bouché du bébé

Dans tous les cas, le problème de la congestion après avoir découvert la cause doit être résolu, car l'enfant éprouve non seulement une gêne, mais il affecte également gravement sa santé: le bébé est nerveux, il ne peut pas dormir normalement, le poids est perdu, la rhinite et d'autres maladies se développent voies respiratoires. Le traitement et la prévention de la congestion se font de plusieurs manières principales:

  • Nettoyage et lubrification des canaux nasaux.
  • Utilisation de solutions de lavage.
  • Gouttes pour instillation.
  • Procédures physiologiques.
  • Vasodilatateurs.
  • Remèdes populaires.

Récemment, de nombreux médicaments différents ont été annoncés, dont l'utilisation chez les nourrissons n'est pas toujours approuvée. Les jeunes parents, en raison du manque d'expérience et de connaissances pertinentes, essayant de résoudre le problème par eux-mêmes à l'aide de l'automédication, ne font souvent qu'aggraver le problème. La meilleure décision consiste à examiner le bébé par un spécialiste qui, sur la base de toutes les données informatives, après avoir diagnostiqué la cause, choisira le médicament ayant le plus grand effet de traitement qui ne nuit pas au corps de l'enfant avec ses effets secondaires.

Solutions salines de pharmacie

Des fonds pour le lavage des canaux nasaux chez les nourrissons, les pharmacies ont plusieurs médicaments de base qui peuvent être utilisés pour éliminer la congestion. Une circonstance importante est que les médicaments énumérés ci-dessous n'ont pas d'effets secondaires et sont pratiquement inoffensifs à utiliser. Certains, par exemple, une solution saline, peuvent être préparés indépendamment, à la maison, mais si les médicaments en pharmacie sont toujours préférés, voici ce que les experts suggèrent:

  • La solution est physiologique. Substance absolument inoffensive, à l'achat de laquelle vous devez en outre prendre soin de l'achat d'une pipette, ou utiliser une seringue stérile sans aiguille pour le lavage.
  • "Aqualor bébé." Un produit stérile avec une longue durée de conservation. L'eau de mer (Atlantique) est utilisée comme substance thérapeutique..
  • "Aqua Maris pour les enfants." L'outil est similaire dans son action au médicament précédent. Le matériau de fabrication est de l'eau de mer prélevée sur la mer Adriatique.
  • "Sialor Aqua." Solution correctement équilibrée, dont le composant principal est l'eau de mer.
  • "Otrivin bébé." Un excellent outil pour laver les canaux nasaux chez les bébés. Le seul inconvénient du médicament est son prix, mais en général, la substance, avec pratiquement aucune contre-indication, justifie pleinement les coûts.

Une circonstance importante est le fait que toutes les solutions énumérées peuvent être utilisées dès le premier jour de la vie du bébé. Vous pouvez également ajouter Quicks, Furacilin, Dolphin et Marimer à cette liste, mais ces préparations sont préparées à base d'autres substances.

Vasoconstricteurs pour nourrissons

Étant donné que les médicaments pour nourrissons peuvent varier dans leurs propriétés et le principe de traitement, l'un des moyens de sauver un enfant de la congestion nasale et du nez qui coule est d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs pour l'instillation. Pour les nouveau-nés, en raison des caractéristiques physiologiques du développement du corps de l'enfant, malheureusement, le choix des produits pharmaceutiques n'est pas large, il n'y a que quelques types de médicaments:

  • Nazivin. Le médicament est préparé à base de chlorhydrate d'oxymétazoline.
  • Oxyméthazole. Un analogue de Nazivin, le même chlorhydrate d'oxymétazoline est utilisé comme substance thérapeutique.
  • Bébé Nazol. Il s'est imposé comme un bon médicament à effet vasoconstricteur..
  • Faisan. Inclus dans la catégorie des médicaments utilisant le chlorhydrate d'oxymétazoline, caractérisé par un traitement doux de la rhinite et de la congestion nasale.

Remèdes maison

Si, pour une raison quelconque, il n'est pas possible d'utiliser des médicaments achetés dans une pharmacie pour traiter la congestion nasale chez les nourrissons, vous pouvez préparer un médicament à la maison à partir de remèdes populaires. Le plus populaire est l'utilisation du jus de plantes et de légumes qui, mélangés à de l'eau préalablement bouillie et refroidie, sont instillés dans les canaux nasaux. À ces fins, le jus de betterave ou de carotte convient, qui est dilué 1: 1 et les narines du bébé sont instillées 4 fois par jour..

Si du jus d'aloès est utilisé (un très bon anti-inflammatoire), qui fonctionne efficacement avec la congestion nasale et le nez qui coule, il est nécessaire de diluer la substance dans un rapport de 10: 1 à l'eau. S'il n'y a rien de tel à portée de main, vous pouvez utiliser une solution saline ordinaire à faible concentration. Le sel de table normal (1/4 cuillère à café) et l'eau bouillie (verre) conviennent, qui doivent être refroidis à température ambiante.

Risque de traitement inapproprié et de complications

La période du bébé est considérée comme la plus difficile pour les enfants et leurs parents. Pendant cette période, une bagatelle laissée pour plus tard, ou quelque chose de mal peut laisser une empreinte sur le reste de la vie du bébé, cela s'applique également au traitement des maladies. Il semblerait qu'un simple rhume puisse être guéri simplement et généralement, ce n'est même pas une maladie, mais un symptôme qui signale la présence d'un rhume ou une détérioration du fonctionnement du système immunitaire. En principe, tout est correct, sauf un: la mauvaise approche pour traiter le nez qui coule ou la congestion chez les nourrissons peut avoir des conséquences négatives sous forme de complications.

Il est nécessaire de traiter rapidement le nez qui coule, mais en même temps, son efficacité ne devrait pas se refléter négativement sous la forme d'effets secondaires sur la santé du bébé. Sinon, la respiration buccale peut provoquer une toux chez l'enfant et même déclencher des processus inflammatoires sur le système respiratoire. Les complications qui peuvent survenir sous forme de bronchite et même de pneumonie dans de tels cas ne sont pas rares. Il est conseillé pour une telle période d'être constamment contrôlée par des spécialistes, à savoir écouter les poumons et surveiller l'état général de l'enfant.

Une autre complication désagréable qui se manifeste lors de l'écoulement du nez qui coule ou du mauvais traitement d'un symptôme est une maladie de l'oreille moyenne, qui se traduit par une inflammation de l'organe. Cela s'explique par la relation entre le système respiratoire et les organes auditifs, par conséquent, une infection qui a pénétré dans le nasopharynx peut "pénétrer" dans les organes auditifs et se manifester sous la forme d'une otite moyenne. Cela nécessitera des actions supplémentaires pour éliminer la maladie, car l'inaction peut affecter la qualité de l'audition du bébé à l'avenir..

Prévention d'un rhume chez les nourrissons

La prévention du rhume pour les nourrissons fait partie de ces mesures obligatoires qui aident à éviter de nombreux moments désagréables concernant la santé du bébé. En fait, il n'y a aucune difficulté à organiser les conditions qui aideront à protéger le bébé contre les manifestations du rhume:

  • Ventilation régulière et nettoyage humide.
  • Lors d'une promenade, l'enfant ne doit pas geler, mais trop de vêtements chauds peuvent également entraîner des conséquences négatives.
  • Lors de l'organisation de promenades lors de vacances fraîches, il est conseillé de choisir des endroits avec la plus petite foule, où il n'y a pas de forts courants d'air, de poussière ou d'autres sources d'accumulation de bactéries nocives..
  • Lors des poussées de rhumes, les remèdes populaires peuvent être utilisés pour renforcer la lutte contre les infections. Quelques gousses d'ail coupées en morceaux et réparties dans la pièce aideront dans une certaine mesure à protéger contre les effets de nombreux virus et bactéries..

Il est également nécessaire de nettoyer les voies nasales avec des bâtons hygiéniques spéciaux, cette action empêche l'accumulation de micro-organismes nuisibles.

Congestion nasale chez les nourrissons

Vidéo que faire si un nouveau-né a le nez bouché

Dans cette vidéo, le célèbre médecin Komarovsky explique en détail comment nettoyer le nez du bébé à la maison, comment le faire et comment faciliter la respiration du bébé avec une solution saline simple.

"Mais un curieux nez de Barbara a été arraché" - un proverbe qui nous est familier depuis l'enfance. Pourquoi depuis l'enfance? Oui, car c'est seulement pour un adulte de s'entraîner un jour, mais plutôt de rentrer à la maison, de manger, de regarder un film et tard. Et le matin, retour au travail. Et puis, périodiquement, il y a un désir de sortir le nez des affaires. Et les enfants sont les mêmes vrais explorateurs et découvreurs dans leur petit monde. Ils ont beaucoup de force, le temps est également plein, c'est pourquoi ils grimpent toujours et partout, sans prêter attention à autoriser ou interdire les panneaux sur leur chemin. Et souvent au mauvais moment, le nez coincé quelque part trouve toujours l'aventure, même si ce n'est pas lui-même qui en souffre, mais le cinquième point qui souffre depuis longtemps..

Mais alors que notre Barbara renifle toujours doucement dans son berceau, sa curiosité n'est pas si développée jusqu'à présent, et physiquement, elle ne peut pas se mettre la nez toute seule. Il semblerait que ce soit un moment idéal où l'enfant est sous surveillance 24h / 24 et ne fait aucun mouvement dangereux. Oui, et non dangereux aussi. Par conséquent, en principe, rien ne devrait lui arriver. Mais encore, un nez qui coule désagréable se produit parfois..

En fait, un nez bouché chez un nourrisson est dans la plupart des cas un petit problème. Ce sont souvent des conséquences des simples caractéristiques physiologiques du corps d'un nouveau-né. La morve n'est pas non plus toujours critique et dangereuse. Et les moyens - comment guérir rapidement un rhume chez un enfant - sont suffisants pour aujourd'hui. La chose la plus importante est de ne pas laisser la situation dériver, car même un nez qui coule physiologique peut entraîner de graves complications dans la vie et la santé du bébé. Signalez simplement le problème au pédiatre à temps, et encore mieux - montrez-lui l'enfant. Ce n'est qu'en découvrant la cause de la maladie que vous pourrez l'éliminer efficacement et permettre à votre bébé de respirer librement.

La prévention

Si le bébé grogne à l'âge de 1-2 mois, tout parent tentera de soulager cette condition. Il convient de rappeler que ce phénomène est assez physiologique et disparaît de lui-même d'un an. Cependant, vous pouvez améliorer considérablement la respiration de votre bébé en utilisant les directives suivantes:

  • Maintenez le niveau optimal d'humidité dans la pièce. Pour connaître la valeur de ce paramètre, vous devez acheter un hygromètre. L'humidité de l'air normale est de 50 à 70%. Pendant la saison de chauffage, ce chiffre est d'environ 20%. Par conséquent, pour améliorer la situation, vous pouvez acheter un humidificateur d'air spécial, mettre un aquarium dans la chambre, une petite cascade intérieure, accrocher des serviettes humides aux batteries.
  • Maintenez la température optimale de l'air dans la pièce où se trouve l'enfant. Il fait environ 18-20 degrés Celsius. À des températures plus élevées, l'humidité de l'air diminue, le mucus sèche plus rapidement et il devient plus difficile pour le bébé de respirer.
  • Disposez régulièrement par ventilation. À ce moment, l'enfant doit être emmené dans une autre pièce. Si les conditions météorologiques le permettent, laissez la fenêtre ouverte pendant que vous dormez.
  • Dans la pièce où se trouve le nouveau-né, faites un nettoyage humide tous les jours. Dans ce cas, il est conseillé de ne pas utiliser divers produits chimiques, qui peuvent provoquer une réaction allergique aiguë. Si possible, débarrassez-vous des tapis, de beaucoup de choses et de peluches qui ramassent la poussière..
  • Rincez-vous régulièrement le nez avec une pharmacie ou une solution saline auto-préparée. Parmi les produits pharmaceutiques, les médicaments tels que Aquamaris, Aqualor et Dolphin sont répandus. Ces médicaments valent la peine d'être achetés sous forme de gouttes, les sprays conviennent aux enfants plus âgés. Pour préparer la solution à la maison, vous devez prendre 1 cuillère à café et du sel par litre d'eau. Si vous augmentez la portion de sel, sa concentration dans la solution sera plus élevée que dans le sang, ce qui dessèchera la muqueuse du nez du bébé et entraînera encore plus de congestion nasale. Le nez doit être nettoyé le matin et le soir. Pour cet enfant, allongez-vous sur le côté et goutte à goutte 2-3 gouttes dans la narine supérieure.
  • Lorsque des croûtes séchées se forment, il est recommandé d'utiliser des mèches de coton trempées dans de l'huile ou de la vaseline. Par exemple, dans l'huile d'argousier ou tout autre légume.
  • Tous les jours pendant 2 à 4 heures, selon les conditions météorologiques, passez avec l'enfant en l'air. Pendant la saison chaude, il est conseillé d'organiser le sommeil d'un enfant au grand air.
  • Baignez votre bébé tous les soirs avant le coucher. Cette méthode aide également à adoucir les croûtes résultantes dans le nez..
  • Avant chaque bain et changement de couche, donnez à l'enfant la possibilité de prendre des bains d'air. Lingettes humides possibles.
  • Surveiller la fréquence des selles et ne pas emmailloter le nouveau-né afin de ne pas serrer le diaphragme.
  • Les inhalations avec de l'eau saline ou minérale ramolliront les croûtes résultantes et amélioreront la respiration nasale..
  • Parmi les remèdes populaires, l'utilisation de décoctions de camomille ou de calendula est courante. Ils irriguent également le nez avec une pipette. Dans le même but, vous pouvez utiliser du jus d'aloès fraîchement pressé, préalablement dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 1.

En effectuant des recommandations simples pour éliminer les causes physiologiques de la congestion nasale, vous pouvez améliorer considérablement la respiration du bébé, ce qui affecte positivement son appétit et son sommeil. Cependant, si les mesures préventives n'améliorent pas l'état de l'enfant, il est nécessaire de ne pas retarder une visite chez le médecin pour connaître les causes de la congestion nasale.

Premiers secours

La congestion nasale normale est un gros problème pour les bébés. L'enfant ne peut pas se moucher. La respiration buccale est difficile dans les premiers mois de la vie. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques: chez les nouveau-nés, l'entrée de l'oropharynx ferme la langue. Il y a des cas où les nourrissons sont morts avec un nez bouché par asphyxie.

Par conséquent, la respiration nasale bruyante, le reniflement et d'autres sons inhabituels ne peuvent pas être ignorés. Tout d'abord, vous devez examiner les voies nasales. Parfois, à l'intérieur, vous pouvez voir un corps étranger. L'œdème et les croûtes séchées sont également clairement visibles.

Attention! Si vous remarquez un corps étranger, n'essayez pas de l'enlever vous-même. Un besoin urgent d'appeler un médecin.

Nous nettoyons le nez des croûtes

Si le nez du bébé est bouché par des croûtes sèches, il doit être nettoyé. La procédure se déroule en plusieurs étapes:

  • vous devez d'abord faire le rinçage des voies nasales. A cet effet, des solutions salines sont utilisées: Salin, Aquamaris. Déposez 2-3 gouttes de solution dans le passage nasal. Couchez le bébé de sorte que la tête soit plus basse que le reste du corps. Attendez quelques minutes (cela aide à ramollir les croûtes). Le rinçage doit être doux: interrompez la procédure si le bébé pleure ou résiste. Rassurez l'enfant;
  • le mucus nasal ramolli est nettoyé par de doux mouvements circulaires à l'aide de flagelles de coton, qui doivent être humidifiés avec de la vaseline ou de l'eau bouillie. Ne pas utiliser de coton-tige: il y a un risque élevé de blessure au septum nasal. De plus, une «tête» en coton peut facilement se détacher et des outils spéciaux seront nécessaires pour l'extraire du passage nasal. Chaque demi-nez doit être nettoyé alternativement..

Élimine la congestion

Afin de soulager l'enflure et de rétablir la perméabilité des voies nasales, des gouttes vasoconstricteurs sont utilisées. Chez les nourrissons s'appliquent: "Nazivin pour les bébés", "Nazol bébé". Ces gouttes sont disponibles spécifiquement pour les jeunes enfants. Il est inacceptable de couler dans le nez du flacon, le médicament doit être mesuré avec une pipette et utilisé uniquement après le lavage.

Toutes les gouttes sont utilisées uniquement selon les directives d'un médecin. Un surdosage met la vie en danger.!

Retirer le mucus épaissi

Si le bébé grogne à cause du mucus épais accumulé dans le nasopharynx, un aspirateur ou une seringue doit être utilisé pour nettoyer.

  1. Rincer les voies nasales avec une solution saline. Cela facilitera l'élimination du mucus. De plus, la composition de la solution "Aquamaris" comprend des substances qui contribuent à la restauration de la muqueuse. Pressez la poire en lui retirant de l'air..
  2. Attention, sans forcer, insérez la pointe dans le nez.
  3. Ouvrez lentement et en douceur votre main. Le contenu de la cavité nasale passera dans l'aspirateur.

Une mauvaise utilisation de l'appareil peut entraîner une inflammation de l'oreille moyenne. Ne serrez pas la poire si la pointe de l'aspirateur est dans le nez!

Interdit catégoriquement pour le traitement des nourrissons:

  • Pulvérisations d'eau de mer.
  • Lait maternel. C'est un terreau fertile pour les bactéries. Une aspiration massive avec du lait est une menace pour la vie de l'enfant. Nécessite une réanimation d'urgence. L'inhalation même d'une petite quantité conduit au développement d'une pneumonie sévère.
  • Oignons et ail - provoqueront une brûlure de la muqueuse et une augmentation de l'œdème.
  • Compresses chauffantes et enduits à la moutarde.
  • Remèdes homéopathiques.
  • Huiles essentielles.

Si le nez ne respire pas en raison d'allergies

Des études de l'Organisation mondiale de la santé ont montré que presque tous les nourrissons atteints de rhinite allergique souffrent de dysbiose. À cet égard, il est recommandé de faire attention à la normalisation de la microflore intestinale. Pour cela, des probiotiques sont utilisés (Linex, Lactobacterin, Bifidumbacterin). Vous devez d'abord passer une analyse des selles pour la dysbiose.

Causes de la congestion nasale

L'imperfection physiologique de l'organe, consistant en l'étroitesse des voies nasales et la sensibilité de sa membrane muqueuse, est la principale raison du développement de l'enflure et des difficultés de respiration nasale chez le nourrisson.

Les facteurs qui provoquent une congestion nasale ne se limitent pas à cela. Parmi les nombreuses raisons, il convient de noter:

  1. Le facteur physiologique. La formation de la membrane muqueuse des voies nasales se produit 1 à 2 mois après la naissance du bébé. L'œdème muqueux est caractéristique de cette période. Il provoque un essoufflement.
  2. La défaite d'une infection virale. Les signes caractéristiques sont non seulement des difficultés à respirer par le nez, mais aussi d'autres symptômes - fièvre, éternuements, toux.
  3. Air sec et température ambiante élevée. Une faible humidité (environ 30%) et une température de plus de 23 ° provoquent une congestion nasale du bébé, car la muqueuse se dessèche et la respiration est difficile en raison de la formation de croûtes sèches.
  4. La congestion nasale chez les nourrissons se produit dans le contexte de la coupe des dents. Les symptômes supplémentaires incluent la salivation, l'enflure et la rougeur des gencives..
  5. Manifestations allergiques. Le nez ne respire pas chez l'enfant en raison de l'influence négative de facteurs externes. Symptômes concomitants - écoulement abondant du nez, rougeur de la peau, larmoiement, éternuements. Il peut s'agir de pollen végétal, de poils d'animaux, de poussière ou d'aliments consommés par une mère qui allaite. De plus, les vapeurs d'alcool, la fumée de cigarette, les parfums piquants ou les produits chimiques ménagers agissent comme irritants. L'identification d'un allergène peut être assez difficile. Dans ce cas, vous devez consulter d'urgence un médecin.
  6. La présence d'un corps étranger. Si des difficultés respiratoires se trouvent dans une seule narine en l'absence de sécrétions, de toux et d'autres signes de rhume, la perméabilité du canal nasal doit être vérifiée. Les symptômes peuvent être les suivants: au début, le bébé éternue sans cesse, mais sans écoulement de morve. Ensuite, un écoulement jaunâtre semblable au pus peut apparaître. De telles manifestations nécessitent une visite obligatoire chez un médecin et, dans certains cas, une radiographie.
  7. Adaptation aux nouvelles conditions. Visiter, déménager dans un nouvel appartement ou à la campagne peut également provoquer une congestion nasale chez les nourrissons. Cette condition se résout rapidement s'il n'y a pas de stimuli externe..
  8. Anomalies de développement. Des anomalies congénitales de la structure du septum nasal provoquent dans de rares cas un blocage partiel ou complet des voies nasales. Cette situation nécessite une correction immédiate..

La détermination de la cause des manifestations négatives est un indicateur important pour prescrire un traitement adéquat et aider le bébé.

Causes de la difficulté à respirer sans écoulement nasal

Une condition dans laquelle le bébé a le nez bouché, mais la morve ne coule pas, dans certains cas, apparaît sans raison apparente. La simplicité de la situation peut être une maladie assez grave. La raison de ce tableau clinique est dans les conditions suivantes:

  1. Une réaction allergique aux irritants externes ou à la nourriture.
  2. Anomalies congénitales de la structure du nasopharynx.
  3. Inflammation adénoïde.
  4. Les conséquences du SRAS, du rhume, de la grippe, de la rougeole et d'autres maladies infectieuses. Dans le contexte de ces pathologies, le bébé développe une sinusite ou sa variante - l'ethmoïdite, qui provoque une inflammation des sinus, qui se manifeste sous une forme sévère et est difficile à traiter.

De cela, il est nécessaire de conclure: une manifestation prolongée de difficultés à respirer par le nez sans signes de maladies respiratoires et inflammatoires est un signal sur la nécessité d'examiner le bébé afin d'identifier la cause et la correction ultérieure de la condition.

Ce ne sont pas toutes les conséquences d'un nez bouché chez un nouveau-né.

Traitement de la congestion nasale

  1. Nettoyage du nez. Pour cette procédure, du coton turunda imbibé d'huile végétale stérilisée peut être utilisé. Elle doit nettoyer soigneusement les croûtes.
  2. Hydrater et rincer le nez. Il est recommandé d'utiliser des solutions salines destinées aux enfants dès la naissance (Aqualor, Aquamaris). De telles procédures peuvent être effectuées non seulement à des fins médicales, mais également à des fins préventives. Souvent, la solution, au contact de la muqueuse, provoque des éternuements. C'est bien, car les voies nasales seront nettoyées de manière naturelle et la respiration sera rétablie immédiatement..
  3. Élimination du mucus. Les écoulements accumulés dans le nez doivent être éliminés à l'aide d'un aspirateur ou d'une seringue. Avant ces manipulations, des gouttes à base de sérum physiologique doivent être instillées pour fluidifier le mucus. Presque tous les enfants n'aiment pas cette procédure, par conséquent, lors de son exécution, vous devez emmailloter le bébé ou demander l'aide des membres de la famille.
  4. Médicaments vasoconstricteurs (Nazivin, Otrivin, Vibrocil et autres.). Leur utilisation n'est justifiée que si toutes les méthodes ci-dessus ne sont pas utiles. La durée du traitement peut aller jusqu'à 3 à 5 jours. Les médicaments de ce groupe à usage excessif créent une dépendance, assèchent la muqueuse et provoquent des saignements de nez..

Si le bébé a le nez bouché à cause de la dentition, il est possible que rien ne soit fait: le problème disparaîtra de lui-même.

Mais si des symptômes d'une maladie concomitante sont détectés, alors, en fonction des causes de la congestion, le médecin peut prescrire des médicaments des groupes suivants:

  • Antibiotiques - pour les infections bactériennes, par exemple, avec rhinite, sinusite, etc. Selon l'état du bébé, des fonds pour l'administration orale, pour une utilisation topique ou pour l'injection peuvent être utilisés.
  • Médicaments antiviraux. Utilisé pour la rhinite, la sinusite, etc..
  • Antihistaminiques - pour les réactions allergiques.

Si un enfant de moins de 1 an a le nez bouché, le médecin doit prescrire les médicaments.

Cette condition est particulièrement importante pour le traitement des bébés, car de nombreux médicaments leur sont interdits et ceux autorisés peuvent provoquer des réactions indésirables, notamment allergiques.

Comment pouvez-vous et comment ne pouvez-vous pas nettoyer le nez de votre bébé?

Si le bébé a le nez bouché, il est nécessaire de le nettoyer de temps en temps de l'excès de mucus et des croûtes. Cette procédure est également nécessaire lorsque vous devez utiliser un vaporisateur nasal ou des gouttes et que le bébé a le nez bouché. Vous ne pouvez supprimer tous les éléments inutiles que mécaniquement:

  1. Prenez un petit morceau de coton et faites une turunda de 6 cm.
  2. À une extrémité, le garrot doit être étroit et à l'autre large.
  3. Refroidissez l'eau bouillie à température ambiante et humidifiez-la en coton..
  4. Plongez la partie étroite de la turunda dans la narine du bébé, tournez dans le sens des aiguilles d'une montre et retirez-la.
  5. Si une fois ne suffisait pas, répétez la procédure.
  6. Pour chaque fois, vous devez utiliser une nouvelle toison;

Si les canaux nasaux sont complètement recouverts de mucus, utilisez une pipette pour faire couler quelques gouttes d'eau salée dans le nez du bébé.

Remarque! Vous pouvez vous débarrasser d'un rhume chez un bébé non seulement avec des médicaments, mais aussi avec des méthodes maison. Par exemple, tremper les turundas dans de l'huile d'olive ou de tournesol.

Si vous êtes préoccupé par la congestion nasale chez un nourrisson, il est important de ne pas lui nuire avec vos actions. Alors, ce qui est absolument impossible à faire?

Retirez l'excès de mucus du nez du bébé avec des cotons-tiges. Leur longueur et leur largeur ne sont en rien comparables aux passages nasaux étroits et courts des miettes. De plus, vous risquez de blesser la muqueuse nasale du bébé et de perturber sa structure..

Utilisez des solutions salines saturées dans la lutte contre la morve. Pour préparer le produit à la maison, vous aurez besoin d'une petite cuillerée de sel par litre d'eau. La violation des proportions peut entraîner des brûlures de la muqueuse nasale.

Utilisez des vaporisateurs nasaux. Beaucoup de gens croient que les aérosols élimineront rapidement la congestion plutôt que les gouttes. Cependant, pour les bébés, cette forme de drogue est strictement interdite jusqu'à l'âge de 2 ans..

Passez trop profondément la toison dans les narines. La pénétration de la turunda ne doit pas être plus profonde que 1,5 cm.

Et si le bébé a le nez bouché? Seul un médecin qualifié, un oto-rhino-laryngologiste ou un pédiatre, pourra comprendre ce qui a causé le problème et pourquoi il respire. Si le nez bouché est expliqué par des infections respiratoires aiguës, le médecin vous prescrira les médicaments nécessaires..

Lorsque vous devez déverrouiller de toute urgence la respiration nasale, les médicaments vasoconstricteurs viennent à la rescousse. Il arrive également que la cause en soit l'air sec ou une réaction allergique..

Dans ce cas, les parents devraient tout faire pour normaliser la situation - éliminer les allergènes, effectuer un nettoyage humide et souvent aérer la chambre du bébé.

Moyens pour traiter le nez bouché du bébé

Dans tous les cas, le problème de la congestion après avoir découvert la cause doit être résolu, car l'enfant éprouve non seulement une gêne, mais il affecte également gravement sa santé: le bébé est nerveux, il ne peut pas dormir normalement, le poids est perdu, la rhinite et d'autres maladies se développent voies respiratoires. Le traitement et la prévention de la congestion se font de plusieurs manières principales:

  • Nettoyage et lubrification des canaux nasaux.
  • Utilisation de solutions de lavage.
  • Gouttes pour instillation.
  • Procédures physiologiques.
  • Vasodilatateurs.
  • Remèdes populaires.

Récemment, de nombreux médicaments différents ont été annoncés, dont l'utilisation chez les nourrissons n'est pas toujours approuvée. Les jeunes parents, en raison du manque d'expérience et de connaissances pertinentes, essayant de résoudre le problème par eux-mêmes à l'aide de l'automédication, ne font souvent qu'aggraver le problème. La meilleure décision consiste à examiner le bébé par un spécialiste qui, sur la base de toutes les données informatives, après avoir diagnostiqué la cause, choisira le médicament ayant le plus grand effet de traitement qui ne nuit pas au corps de l'enfant avec ses effets secondaires.

Solutions salines de pharmacie

Des fonds pour le lavage des canaux nasaux chez les nourrissons, les pharmacies ont plusieurs médicaments de base qui peuvent être utilisés pour éliminer la congestion. Une circonstance importante est que les médicaments énumérés ci-dessous n'ont pas d'effets secondaires et sont pratiquement inoffensifs à utiliser. Certains, par exemple, une solution saline, peuvent être préparés indépendamment, à la maison, mais si les médicaments en pharmacie sont toujours préférés, voici ce que les experts suggèrent:

  • La solution est physiologique. Substance absolument inoffensive, à l'achat de laquelle vous devez en outre prendre soin de l'achat d'une pipette, ou utiliser une seringue stérile sans aiguille pour le lavage.
  • "Aqualor bébé." Un produit stérile avec une longue durée de conservation. L'eau de mer (Atlantique) est utilisée comme substance thérapeutique..
  • "Aqua Maris pour les enfants." L'outil est similaire dans son action au médicament précédent. Le matériau de fabrication est de l'eau de mer prélevée sur la mer Adriatique.
  • "Sialor Aqua." Solution correctement équilibrée, dont le composant principal est l'eau de mer.
  • "Otrivin bébé." Un excellent outil pour laver les canaux nasaux chez les bébés. Le seul inconvénient du médicament est son prix, mais en général, la substance, avec pratiquement aucune contre-indication, justifie pleinement les coûts.

Une circonstance importante est le fait que toutes les solutions énumérées peuvent être utilisées dès le premier jour de la vie du bébé. Vous pouvez également ajouter Quicks, Furacilin, Dolphin et Marimer à cette liste, mais ces préparations sont préparées à base d'autres substances.

Vasoconstricteurs pour nourrissons

Étant donné que les médicaments pour nourrissons peuvent varier dans leurs propriétés et le principe de traitement, l'un des moyens de sauver un enfant de la congestion nasale et du nez qui coule est d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs pour l'instillation. Pour les nouveau-nés, en raison des caractéristiques physiologiques du développement du corps de l'enfant, malheureusement, le choix des produits pharmaceutiques n'est pas large, il n'y a que quelques types de médicaments:

  • Nazivin. Le médicament est préparé à base de chlorhydrate d'oxymétazoline.
  • Oxyméthazole. Un analogue de Nazivin, le même chlorhydrate d'oxymétazoline est utilisé comme substance thérapeutique.
  • Bébé Nazol. Il s'est imposé comme un bon médicament à effet vasoconstricteur..
  • Faisan. Inclus dans la catégorie des médicaments utilisant le chlorhydrate d'oxymétazoline, caractérisé par un traitement doux de la rhinite et de la congestion nasale.

Remèdes maison

Si, pour une raison quelconque, il n'est pas possible d'utiliser des médicaments achetés dans une pharmacie pour traiter la congestion nasale chez les nourrissons, vous pouvez préparer un médicament à la maison à partir de remèdes populaires. Le plus populaire est l'utilisation du jus de plantes et de légumes qui, mélangés à de l'eau préalablement bouillie et refroidie, sont instillés dans les canaux nasaux. À ces fins, le jus de betterave ou de carotte convient, qui est dilué 1: 1 et les narines du bébé sont instillées 4 fois par jour..

S'il est utilisé (un très bon anti-inflammatoire), qui fonctionne efficacement avec la congestion nasale et le nez qui coule, il est nécessaire de diluer la substance dans un rapport de 10: 1 à l'eau. S'il n'y a rien de tel à portée de main, vous pouvez utiliser une solution saline ordinaire à faible concentration. Le sel de table normal (1/4 cuillère à café) et l'eau bouillie (verre) conviennent, qui doivent être refroidis à température ambiante.

Comment se moucher

Comment se moucher bébé? Un moyen efficace de traiter le nez qui coule chez un bébé est d'éliminer le mucus de ses voies nasales. Naturellement, le bébé lui-même ne pourra pas se moucher, il devrait donc recevoir l'aide appropriée. Pour le lavage, utilisez:

Les solutions isotoniques répertoriées contiennent une certaine quantité de sel qui peut provoquer l'écoulement d'un excès de liquide par les voies nasales. Un aspirateur nasal peut être utilisé pour aspirer le mucus sécrété. Utilisez une buse jetable pour aspirer soigneusement le liquide à travers le tube.

Il existe des dispositifs spéciaux sur les préparations ci-dessus afin que le traitement soit sûr et efficace. Pour le lavage, il est recommandé de nettoyer les voies nasales avec de la turunda ou une douche.

Si le nez est bouché par le bébé, le bébé ne doit pas être emmené à l'extérieur et conservé à basse température. Cela ne peut qu'exacerber la détresse des miettes. Il est conseillé de rester dans une pièce chaude, la plus confortable pour lui avec une maladie existante.

Lorsque le bébé ne souffle pratiquement pas, des gouttes vasoconstrictives sont autorisées. Avec leur aide, il est possible d'arrêter l'écoulement des canaux nasaux pendant plusieurs heures, pendant lesquelles le bébé pourra manger et dormir. Des gouttes nasales vasoconstrictives doivent être utilisées si la respiration nasale normale n'est pas rétablie dans les cinq jours. Utilisez ces fonds pour les miettes avec l'approbation du médecin traitant.

Important! Vous pouvez guérir la congestion nasale allergique chez un enfant avec des gouttes de Vibrocil. Ils sont appliqués deux fois par jour

S'il n'y a aucun effet, la loratadine ou Suprastin peut être prescrit au bébé.

Que faire de la congestion nasale sans morve? Il n'est pas toujours nécessaire de traiter la congestion nasale sans flux de décharge de leur part. La condition décrite est la norme pour la plupart des bébés, associée à la période d'adaptation aux nouvelles conditions environnementales. Par conséquent, si le nez n'inspire pas un nouveau-né avec un manque de sécrétions visibles, le bébé doit être amené à un rendez-vous avec un pédiatre.

La congestion nasale chez un nouveau-né sans morve peut se produire dans le contexte de:

  1. Allergies. L'allergie provoque souvent le développement d'une rhinite chez l'enfant sans apparition de sécrétions muqueuses caractéristiques. En même temps, il y a des signes de congestion.
  2. La nature adénoïde de l'inflammation. Dans de rares cas, le nez d'un enfant est bouché et ne souffle pas en raison de l'apparition d'adénoïdes. Ce phénomène n'est pas pleinement étudié par la pratique médicale..
  3. Changements pathologiques congénitaux. De nombreuses anomalies du système respiratoire du bébé entraînent le développement d'une congestion nasale. Dans ces cas, il n'y a pratiquement pas de décharge.
  4. Sinusite Le nez est constamment bourré chez le bébé en raison de sa défaite avec une sinusite. Dans ce cas, le congé n'est pas toujours, ce qui inquiète les parents. Une sinusite peut apparaître après un petit SRAS ou une autre infection.

Comment traiter la congestion nasale chez le bébé dans ces situations, seul un médecin sait qui devrait définitivement montrer un enfant malade. Parfois, vous devez consulter non seulement un pédiatre, mais aussi un immunologiste ou un allergologue.

Seul un médecin peut traiter la congestion nasale!

Qu'est-ce qui peut aider un bébé si son nez est très bouché

Les causes

Un nez bouché chez un nourrisson n'indique pas toujours la présence d'une pathologie. La période d'adaptation peut également provoquer un écoulement nasal. Au cours des 2-3 premiers mois de vie, la muqueuse de l'enfant s'adapte à l'environnement, à la respiration nasale, qui était absente au stade du développement intra-utérin. Pendant cette période, le nez peut gonfler, l'écoulement de mucus est perturbé, le nez est bloqué. Étant donné que les voies nasales du nouveau-né sont étroites, même une légère accumulation de mucus rend la respiration difficile. Il s'agit d'un état physiologique - vous ne devriez pas vous en soucier.

Surchauffe

En raison des mécanismes imparfaits de la thermorégulation et d'un niveau accru de métabolisme chez les nouveau-nés, une surchauffe se produit facilement. Par conséquent, les mères doivent se souvenir d'une règle simple: si vous avez chaud, l'enfant est chaud; si vous avez un peu froid, le bébé est à l'aise, et si vous avez froid, le bébé peut geler un peu. Par conséquent, la température dans la pièce ne dépasse pas 22 ° C..

Dentition

La congestion nasale peut survenir chez les nourrissons et lors de la dentition. Chez certains enfants, ce processus est initialement difficile à distinguer d'une maladie infectieuse: la température augmente, l'écoulement nasal, la toux, le bébé devient de mauvaise humeur. Vous pouvez établir la cause en voyant une gencive rouge enflammée dans votre bouche. Après la dentition, tous les symptômes disparaissent d'eux-mêmes.

Allergie

La congestion nasale, accompagnée de «morve» transparente liquide, avec des éternuements et des larmoiements fréquents, peut être un signe de rhinite allergique chez les nourrissons. Elle survient en raison d'un gonflement de la muqueuse après contact avec un allergène. Des allergies peuvent se produire sur les poils d'animaux, la poussière domestique, les plantes à fleurs, y compris les plantes d'intérieur, sur une variété de produits chimiques utilisés dans la vie quotidienne

Une attention particulière doit être portée aux nouveau-nés dont les parents souffrent également d'allergies. Une rhinite allergique ne se caractérise pas par une augmentation de la température, elle passe généralement immédiatement après l'élimination de l'allergène ou lors de la prise d'antihistaminiques

Les infections respiratoires aiguës comprennent les infections virales et bactériennes des voies respiratoires supérieures avec un mécanisme de transmission aéroporté. Avec les infections respiratoires aiguës, le nez du nouveau-né est bloqué en raison du processus inflammatoire. Dans cette situation, d'autres symptômes de la maladie sont observés:

  • augmentation de la température;
  • toux;
  • écoulement nasal avec écoulement muqueux ou purulent;
  • rougeur de la gorge;
  • transpiration
  • diminution de l'appétit, les bébés peuvent également mal manger en raison de troubles respiratoires nasaux et de maux de gorge lors de la déglutition;
  • l'enfant pleure et est méchant, ou devient léthargique et indifférent.

Air sec

Si les paramètres adéquats de température et d’humidité ne sont pas observés dans la chambre du nouveau-né, des croûtes se forment dans les voies nasales, ce qui dessèche et gêne la respiration nasale. Par conséquent, l'humidité dans la pièce doit être maintenue à au moins 40%.

Les autres causes de nez bouché chez les nouveau-nés sont assez rares:

  • corps étranger dans le passage nasal: le bébé a longtemps une narine et les autres symptômes sont absents;
  • irritation des muqueuses des enfants sensibles avec des aérosols, de la fumée de tabac, des cosmétiques: les symptômes apparaissent au contact de l'irritant, peuvent s'accompagner de toux;
  • polypes congénitaux dans le nez: le nez est constamment bloqué, dès la naissance, sans autres symptômes, seul un médecin ORL peut établir un diagnostic après examen.

Nettoyage nasal

Que faire si le bébé ne respire pas le nez? La violation de la respiration nasale est un problème courant auquel les nouveau-nés sont confrontés. Chez les enfants, les voies respiratoires sont assez étroites, de sorte que le moindre gonflement des tissus et l'accumulation de mucus dans les voies respiratoires conduisent à un nez bouché.

Le traitement des nouveau-nés implique des procédures de physiothérapie régulières visant à nettoyer le nez des sécrétions muqueuses, des allergènes et de la poussière. L'irrigation de la cavité nasale avec des solutions isotoniques aide à réduire l'enflure dans les tissus et à renforcer l'immunité locale. Plus les mères réalisent de mesures thérapeutiques, moins les enfants souffrent de maladies respiratoires.

Rincer le nez

Éliminez un nez bouché chez un nouveau-né avec le lavage. Pour réduire la viscosité de la sécrétion muqueuse (morve) dans le nez, il est recommandé d'inculquer aux enfants des médicaments à base de solutions isotoniques. Selon les pédiatres, l'option la plus efficace est le chlorure de sodium (solution saline). Il n'irrite pas les muqueuses, mais il aide à restaurer les glandes sécrétoires normales du nasopharynx et à renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

Si du mucus s'accumule dans le nasopharynx d'un bébé âgé d'un mois, les recommandations suivantes sont recommandées:

  1. mettre l'enfant sur le dos avec un petit rouleau de serviette sous la tête;
  2. instiller 2-3 gouttes de solution isotonique dans un passage nasal;
  3. après 5 minutes, insérez la pointe d'une seringue en caoutchouc compressée dans la narine et retirez le mucus accumulé;
  4. rincer la deuxième narine de la même manière.

Important! Ne pas injecter de solutions salines dans le nez avec une seringue ou un bulbe en caoutchouc sous pression. En cas de violation de la respiration nasale chez les bébés, il est impossible d'injecter des solutions dans la cavité nasale sous pression

La pénétration des sécrétions pathologiques dans le tube auditif et les sinus paranasaux est lourde de développement de complications graves, notamment l'eustachite, la sinusite frontale, la sinusite, etc.

En cas de violation de la respiration nasale chez les bébés, vous ne pouvez pas introduire de solutions dans la cavité nasale sous pression. La pénétration des sécrétions pathologiques dans le tube auditif et les sinus paranasaux est lourde de développement de complications graves, notamment l'eustachite, la sinusite frontale, la sinusite, etc..

Aspiration de mucus

Dans la rhinite infectieuse et allergique, la quantité de liquide dans la cavité nasale peut tripler. Le secret formé dans le nasopharynx interfère non seulement avec la respiration normale, mais s'écoule également dans les parties inférieures des voies respiratoires le long des parois du pharynx. En cours de route, le liquide irrite les récepteurs de la toux dans les muqueuses, c'est pourquoi le bébé commence à tousser.

Pour éliminer la sécrétion muconasale des voies respiratoires, les pédiatres recommandent l'utilisation d'aspirateurs spéciaux. En cas d'absence, vous pouvez utiliser le tire-lait électrique Diaghilev ou une ampoule en caoutchouc ordinaire avec une pointe souple. Pendant la procédure, vous devez respecter les règles suivantes:

  1. goutte à goutte 2-3 gouttes d'un agent mucolytique dans le nez d'un nouveau-né;
  2. couchez le bébé sur le côté et insérez un cathéter dans la narine;
  3. en appuyant sur le bouton de l'aspirateur, retirez le mucus de la narine inférieure;
  4. tourner l'enfant de l'autre côté, retirer le secret visqueux de la deuxième narine.

Important! Après chaque procédure, le cathéter doit être désinfecté avec une solution d'alcool ou un antiseptique.

Si un enfant a le nez bouché en raison du développement d'une maladie respiratoire, des mesures thérapeutiques devront être effectuées au moins 4 à 5 fois par jour. La pénétration de la flore pathologique dans les sinus (sinus) peut provoquer des complications et, par conséquent, une détérioration du bien-être du bébé.

Enlèvement de croûte sèche

Au stade de la récupération chez les nourrissons, des croûtes sèches se forment souvent dans les voies nasales. Ils interfèrent avec la respiration nasale normale et provoquent une gêne. Pour les éliminer, il est recommandé d'injecter des préparations de sel dans le nez, puis de retirer les croûtes ramollies avec du coton turunds. Pour faciliter la respiration d'un nouveau-né, procédez comme suit:

Avant de traiter la rhinite chez les nouveau-nés, il est souhaitable de déterminer la nature de l'inflammation du nasopharynx. Si la cause du rhume est une infection, il sera possible d'éliminer les processus pathologiques dans le corps à l'aide de médicaments étiotropes. Il s'agit notamment de médicaments qui détruisent directement l'agent causal, c'est-à-dire médicaments antiviraux, antibiotiques et agents antifongiques.

Si le bébé a une respiration stable, dois-je me nettoyer le nez

Les pédiatres soviétiques ont recommandé de nettoyer le nez de l'enfant quotidiennement. Aujourd'hui, de jeunes spécialistes, dans le style de «A la Kamarovsky», affirment qu'une fois de plus le bébé ne «pousse» pas dans le nez, et s'il respire normalement (stable pour son âge), alors il n'a pas besoin d'être touché. Même le grognement du nouveau-né avec une respiration stable est considéré comme la norme. Cette théorie est basée sur le fait que la muqueuse des organes respiratoires d'un bébé doit s'auto-nettoyer sans interférence externe (à condition que l'enfant soit en bonne santé et que les facteurs externes, tels que la température et l'humidité, soient à un niveau suffisant). Cela se produit en raison de cils microscopiques, ils se développent sur l'épithélium des muqueuses du nasopharynx. Ils repoussent également les molécules de poussière, les bactéries, les accumulations muqueuses "en excès".

Les infections respiratoires aiguës sont une cause fréquente de congestion nasale chez l'enfant. Dans 99%, elles sont causées par des virus, 1% sont dues à des infections bactériennes.

Les IRA s'accompagnent non seulement d'un œdème de la muqueuse (rhinite), mais également d'autres symptômes:

  • copieux
  • maux de gorge de gravité variable
  • fièvre (pas toujours)
  • léthargie et sautes d'humeur du bébé

Le Dr Komarovsky estime qu'il n'est pas nécessaire de traiter un nez qui coule viral - il disparaît dans les 5-7 jours. Pendant cette période, les parents sont tenus d'empêcher le mucus de se dessécher: il est nécessaire de boire activement l'enfant, de maintenir l'humidité dans la pièce et de verser du sérum physiologique dans le nez.

Mais s'il y a une congestion nasale importante, qui empêche le bébé de respirer de l'air, alors il doit être traité. Sinon, le bébé respirera par la bouche, ce qui est lourd de toux sèche fréquente, d'épaississement des expectorations dans les voies respiratoires inférieures et de complications.

Le traitement de l'enflure de la muqueuse nasale est possible à l'aide de gouttes vasoconstricteurs. Tous ont des effets secondaires, mais avec une utilisation raisonnable, ils ne nuiront pas à l'enfant. Si le bébé a une tendance à l'otite moyenne, ces médicaments sont indispensables.
Si les voies nasales sont altérées, la ventilation de la trompe d'Eustache s'aggrave et une inflammation peut se produire dans l'oreille moyenne.

Dans la petite enfance, il est autorisé d'utiliser des gouttes à base de phényléphrine («Nazol Baby») et d'oxymétazoline («Nazivin», «Sanorinchik»). Vous devez choisir un médicament avec une concentration de la substance active correspondant à l'âge du bébé. La posologie et la fréquence d'instillation du médicament sont déterminées par le médecin. 2-3 applications par jour suffisent. Utiliser des fonds pour rétrécir les vaisseaux sanguins ne peut pas dépasser 5-7 jours. Un traitement plus long peut entraîner une dépendance - le nez gonflera constamment sans gouttes.

En cas de congestion nasale causée par une maladie bactérienne (sinusite, sinusite, frontite), une antibiothérapie systémique est nécessaire.

Le traitement de la congestion nasale chez un enfant dépend de sa cause. Le plus souvent, le gonflement de la muqueuse est causé par des infections virales et de l'air sec dans la pièce, moins souvent - des allergies et des pathologies bactériennes. Les tactiques de la thérapie sont individuelles. Vous devez d'abord améliorer le microclimat dans la pièce et éliminer le dessèchement du mucus, si cela n'aide pas, consultez un médecin. Ne laissez pas le problème dériver - respirer par la bouche peut entraîner des conséquences désagréables pour la santé du bébé.

Comment guérir la congestion nasale chez un nourrisson

Le principal objectif des parents est de soulager la congestion nasale de leur enfant. Habituellement, des vasoconstricteurs sont utilisés pour cela, par exemple, Nazivin. Ils affectent la muqueuse et rétablissent la respiration dans le nez. Mais avant de postuler, vous devez:

N'oubliez pas que la durée du traitement avec de tels médicaments ne dépasse pas 3 jours;

Assurez-vous de consulter votre pédiatre à l'avance.

L'inhalation aide également à soulager la congestion. Versez de l'eau chaude dans un bol profond, ajoutez un peu de soda ou d'huile de sapin. Laissez-le respirer pendant environ 10 minutes par évaporation - le mucus devrait se liquéfier. alors

Le bébé est de courte durée. S'il fait froid, après une semaine, ça devrait être beaucoup plus facile. Lorsque la congestion nasale est retardée, il est urgent de contacter un pédiatre. Parfois, la congestion peut être déclenchée non seulement par le SRAS, mais aussi par une réaction allergique grave, des maladies infectieuses graves.

Comment se moucher

Comment se moucher bébé? Un moyen efficace de traiter le nez qui coule chez un bébé est d'éliminer le mucus de ses voies nasales. Naturellement, le bébé lui-même ne pourra pas se moucher, il devrait donc recevoir l'aide appropriée. Pour le lavage, utilisez:

Les solutions isotoniques répertoriées contiennent une certaine quantité de sel
, capable de provoquer un écoulement de liquide en excès par les voies nasales. Un aspirateur nasal peut être utilisé pour aspirer le mucus sécrété. Utilisez une buse jetable pour aspirer soigneusement le liquide à travers le tube.

Il existe des dispositifs spéciaux sur les préparations ci-dessus afin que le traitement soit sûr et efficace. Pour le lavage, il est recommandé de nettoyer les voies nasales avec de la turunda ou une douche.

Si le nez est bouché par le bébé, le bébé ne doit pas être emmené à l'extérieur et conservé à basse température. Cela ne peut qu'exacerber la détresse des miettes. Il est conseillé de rester dans une pièce chaude, la plus confortable pour lui avec une maladie existante.

Lorsque le bébé ne se mouche pratiquement pas, des gouttes vasoconstrictives sont autorisées
. Avec leur aide, il est possible d'arrêter l'écoulement des canaux nasaux pendant plusieurs heures, pendant lesquelles le bébé pourra manger et dormir. Des gouttes nasales vasoconstrictives doivent être utilisées si la respiration nasale normale n'est pas rétablie dans les cinq jours. Utilisez ces fonds pour les miettes avec l'approbation du médecin traitant.

Important!
Vous pouvez guérir la congestion nasale allergique chez un enfant avec des gouttes de Vibrocil. Ils sont appliqués deux fois par jour

S'il n'y a aucun effet, la loratadine ou Suprastin peut être prescrit au bébé.

Que faire de la congestion nasale sans morve? Il n'est pas toujours nécessaire de traiter la congestion nasale sans flux de décharge de leur part. La condition décrite est la norme pour la plupart des bébés.
, associée à la période d'adaptation aux nouvelles conditions environnementales. Par conséquent, si le nez n'inspire pas un nouveau-né avec un manque de sécrétions visibles, le bébé doit être amené à un rendez-vous avec un pédiatre.

La congestion nasale chez un nouveau-né sans morve peut se produire dans le contexte de:

  1. Les allergies.
    L'allergie provoque souvent le développement d'une rhinite chez l'enfant sans apparition de sécrétions muqueuses caractéristiques. En même temps, il y a des signes de congestion.
  2. Nature adénoïde de l'inflammation
    . Dans de rares cas, le nez d'un enfant est bouché et ne souffle pas en raison de l'apparition d'adénoïdes. Ce phénomène n'est pas pleinement étudié par la pratique médicale..
  3. Changements pathologiques congénitaux
    . De nombreuses anomalies du système respiratoire du bébé entraînent le développement d'une congestion nasale. Dans ces cas, il n'y a pratiquement pas de décharge.
  4. Sinusite
    . Le nez est constamment bourré chez le bébé en raison de sa défaite avec une sinusite. Dans ce cas, le congé n'est pas toujours, ce qui inquiète les parents. peut apparaître après avoir subi un petit ARVI ou une autre infection.

Comment traiter la congestion nasale chez le bébé dans ces situations, seul un médecin sait qui devrait définitivement montrer un enfant malade. Parfois, vous devez consulter non seulement un pédiatre, mais aussi un immunologiste ou un allergologue.

Seul un médecin peut traiter la congestion nasale

Causes de la congestion nasale

L'imperfection physiologique de l'organe, consistant en l'étroitesse des voies nasales et la sensibilité de sa membrane muqueuse, est la principale raison du développement de l'enflure et des difficultés de respiration nasale chez le nourrisson.

Les facteurs qui provoquent une congestion nasale ne se limitent pas à cela. Parmi les nombreuses raisons, il convient de noter:

  1. Le facteur physiologique. La formation de la membrane muqueuse des voies nasales se produit 1 à 2 mois après la naissance du bébé. L'œdème muqueux est caractéristique de cette période. Il provoque un essoufflement.
  2. La défaite d'une infection virale. Les signes caractéristiques sont non seulement des difficultés à respirer par le nez, mais aussi d'autres symptômes - fièvre, éternuements, toux.
  3. Air sec et température ambiante élevée. Une faible humidité (environ 30%) et une température de plus de 23 ° provoquent une congestion nasale du bébé, car la muqueuse se dessèche et la respiration est difficile en raison de la formation de croûtes sèches.
  4. La congestion nasale chez les nourrissons se produit dans le contexte de la coupe des dents. Les symptômes supplémentaires incluent la salivation, l'enflure et la rougeur des gencives..
  5. Manifestations allergiques. Le nez ne respire pas chez l'enfant en raison de l'influence négative de facteurs externes. Symptômes concomitants - écoulement abondant du nez, rougeur de la peau, larmoiement, éternuements. Il peut s'agir de pollen végétal, de poils d'animaux, de poussière ou d'aliments consommés par une mère qui allaite. De plus, les vapeurs d'alcool, la fumée de cigarette, les parfums piquants ou les produits chimiques ménagers agissent comme irritants. L'identification d'un allergène peut être assez difficile. Dans ce cas, vous devez consulter d'urgence un médecin.
  6. La présence d'un corps étranger. Si des difficultés respiratoires se trouvent dans une seule narine en l'absence de sécrétions, de toux et d'autres signes de rhume, la perméabilité du canal nasal doit être vérifiée. Les symptômes peuvent être les suivants: au début, le bébé éternue sans cesse, mais sans écoulement de morve. Ensuite, un écoulement jaunâtre semblable au pus peut apparaître. De telles manifestations nécessitent une visite obligatoire chez un médecin et, dans certains cas, une radiographie.
  7. Adaptation aux nouvelles conditions. Visiter, déménager dans un nouvel appartement ou à la campagne peut également provoquer une congestion nasale chez les nourrissons. Cette condition se résout rapidement s'il n'y a pas de stimuli externe..
  8. Anomalies de développement. Des anomalies congénitales de la structure du septum nasal provoquent dans de rares cas un blocage partiel ou complet des voies nasales. Cette situation nécessite une correction immédiate..

Causes de la difficulté à respirer sans écoulement nasal

Une condition dans laquelle le bébé a le nez bouché, mais la morve ne coule pas, dans certains cas, apparaît sans raison apparente. La simplicité de la situation peut être une maladie assez grave. La raison de ce tableau clinique est dans les conditions suivantes:

De cela, il est nécessaire de conclure: une manifestation prolongée de difficultés à respirer par le nez sans signes de maladies respiratoires et inflammatoires est un signal sur la nécessité d'examiner le bébé afin d'identifier la cause et la correction ultérieure de la condition.

Ce ne sont pas toutes les conséquences d'un nez bouché chez un nouveau-né.

Congestion nasale chez les nourrissons: prévention

Afin que le nouveau-né ne bloque pas son nez, les parents doivent accorder une grande attention à la prévention des maladies respiratoires. Congestion nasale chez le bébé
peut être évité avec succès, et cela peut être fait de plusieurs manières

Premièrement, une attention particulière devrait être accordée à la lutte contre les infections respiratoires aiguës et le SRAS. L'enfant ne doit pas être en contact avec les malades. Si la mère du bébé est malade, vous ne devez pas refuser d'allaiter

Il suffit de le faire dans un masque. Cependant, jusqu'à six mois, les jeunes enfants n'ont presque pas d'ARVI et d'ARI, car ils n'ont pas encore épuisé l'immunité naturelle obtenue avec le lait maternel

Si la mère du bébé est malade, cela ne vaut pas la peine de refuser d'allaiter. Je dois juste le faire dans un masque
. Cependant, jusqu'à six mois, les jeunes enfants n'ont presque pas d'ARVI et d'ARI, car ils n'ont pas encore épuisé l'immunité naturelle obtenue avec le lait maternel.

Afin de prévenir la congestion nasale, des conditions favorables doivent être créées pour l'enfant. Le plus important est de maintenir un niveau d'humidité optimal. Cela aidera à éviter un problème tel qu'un grand nombre de croûtes sèches dans le nez du bébé. Vous devez marcher plus souvent avec l'enfant, et la pièce où le bébé dort doit être correctement ventilée à ce moment.

Besoin également de suivre
, afin que la nutrition de l'enfant soit variée. Une bonne nutrition active de manière significative les défenses de l'organisme et l'enfant devient moins vulnérable à diverses maladies. Le régime alimentaire du bébé doit contenir toutes les vitamines et minéraux essentiels à l'enfant pour une croissance et un développement intensifs.

Il est également nécessaire de limiter fortement le contact d'un petit enfant avec des allergènes potentiels présentés à l'intérieur d'un appartement en ville. Allergies les plus graves
peut provoquer de la poussière, des peluches et des poils d'animaux, des charges de mauvaise qualité, qui peuvent être remplies de couvertures et d'oreillers. Il est également recommandé d'enlever les peluches et tous les produits en plastique d'origine douteuse de la pépinière.

Si le bébé a le nez bouché
observée depuis la naissance, et au fil du temps ce problème ne disparaît pas, mais au contraire s'aggrave, il est préférable de consulter un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. Peut-être que tout le problème est une anomalie congénitale dans la structure des voies nasales ou dans leur étroitesse physiologique.

Avec une congestion nasale chez un petit enfant, il est assez facile de faire face si vous connaissez sa cause. L'essentiel est de ne donner à l'enfant aucun médicament
sans consultation préalable avec un pédiatre. En règle générale, la congestion nasale sévère d'un enfant peut durer plusieurs jours, puis elle disparaît progressivement d'elle-même. L'essentiel est de fournir une aide qualifiée au nouveau-né à temps et d'atténuer les symptômes désagréables causés par le problème du nez et du nez qui coule. Et puis l'enfant va récupérer rapidement
.

De retour de l'hôpital, vous remarquez que votre bébé a le nez bouché. Ne paniquez pas à l'avance. Très souvent, le nez des bébés dans les premières semaines de vie est obstrué par du mucus. Cela peut rendre la respiration difficile, car les voies nasales sont encore très étroites. De plus, le nez peut obstruer les poils de la couverture, les résidus de lait ou de poussière. Dans ce cas, votre enfant aura de la difficulté à respirer, lorsqu'il mange ou suce un mamelon, il s'arrête pour reprendre son souffle. Nettoyez quotidiennement le nez de votre bébé avec des cotons-tiges pour bébé trempés dans une solution d'huile.

Moyens pour traiter le nez bouché du bébé

Dans tous les cas, le problème de la congestion après avoir découvert la cause doit être résolu, car l'enfant éprouve non seulement une gêne, mais il affecte également gravement sa santé: le bébé est nerveux, il ne peut pas dormir normalement, le poids est perdu, la rhinite et d'autres maladies se développent voies respiratoires. Le traitement et la prévention de la congestion se font de plusieurs manières principales:

  • Nettoyage et lubrification des canaux nasaux.
  • Utilisation de solutions de lavage.
  • Gouttes pour instillation.
  • Procédures physiologiques.
  • Vasodilatateurs.
  • Remèdes populaires.

Récemment, de nombreux médicaments différents ont été annoncés, dont l'utilisation chez les nourrissons n'est pas toujours approuvée. Les jeunes parents, en raison du manque d'expérience et de connaissances pertinentes, essayant de résoudre le problème par eux-mêmes à l'aide de l'automédication, ne font souvent qu'aggraver le problème. La meilleure décision consiste à examiner le bébé par un spécialiste qui, sur la base de toutes les données informatives, après avoir diagnostiqué la cause, choisira le médicament ayant le plus grand effet de traitement qui ne nuit pas au corps de l'enfant avec ses effets secondaires.

Solutions salines de pharmacie

Des fonds pour le lavage des canaux nasaux chez les nourrissons, les pharmacies ont plusieurs médicaments de base qui peuvent être utilisés pour éliminer la congestion. Une circonstance importante est que les médicaments énumérés ci-dessous n'ont pas d'effets secondaires et sont pratiquement inoffensifs à utiliser. Certains, par exemple, une solution saline, peuvent être préparés indépendamment, à la maison, mais si les médicaments en pharmacie sont toujours préférés, voici ce que les experts suggèrent:

  • La solution est physiologique. Substance absolument inoffensive, à l'achat de laquelle vous devez en outre prendre soin de l'achat d'une pipette, ou utiliser une seringue stérile sans aiguille pour le lavage.
  • "Aqualor bébé." Un produit stérile avec une longue durée de conservation. L'eau de mer (Atlantique) est utilisée comme substance thérapeutique..
  • "Aqua Maris pour les enfants." L'outil est similaire dans son action au médicament précédent. Le matériau de fabrication est de l'eau de mer prélevée sur la mer Adriatique.
  • "Sialor Aqua." Solution correctement équilibrée, dont le composant principal est l'eau de mer.
  • "Otrivin bébé." Un excellent outil pour laver les canaux nasaux chez les bébés. Le seul inconvénient du médicament est son prix, mais en général, la substance, avec pratiquement aucune contre-indication, justifie pleinement les coûts.

Une circonstance importante est le fait que toutes les solutions énumérées peuvent être utilisées dès le premier jour de la vie du bébé. Vous pouvez également ajouter Quicks, Furacilin, Dolphin et Marimer à cette liste, mais ces préparations sont préparées à base d'autres substances.

Vasoconstricteurs pour nourrissons

Étant donné que les médicaments pour nourrissons peuvent varier dans leurs propriétés et le principe de traitement, l'un des moyens de sauver un enfant de la congestion nasale et du nez qui coule est d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs pour l'instillation. Pour les nouveau-nés, en raison des caractéristiques physiologiques du développement du corps de l'enfant, malheureusement, le choix des produits pharmaceutiques n'est pas large, il n'y a que quelques types de médicaments:

  • Nazivin. Le médicament est préparé à base de chlorhydrate d'oxymétazoline.
  • Oxyméthazole. Un analogue de Nazivin, le même chlorhydrate d'oxymétazoline est utilisé comme substance thérapeutique.
  • Bébé Nazol. Il s'est imposé comme un bon médicament à effet vasoconstricteur..
  • Faisan. Inclus dans la catégorie des médicaments utilisant le chlorhydrate d'oxymétazoline, caractérisé par un traitement doux de la rhinite et de la congestion nasale.

Remèdes maison

Si, pour une raison quelconque, il n'est pas possible d'utiliser des médicaments achetés dans une pharmacie pour traiter la congestion nasale chez les nourrissons, vous pouvez préparer un médicament à la maison à partir de remèdes populaires. Le plus populaire est l'utilisation du jus de plantes et de légumes qui, mélangés à de l'eau préalablement bouillie et refroidie, sont instillés dans les canaux nasaux. À ces fins, le jus de betterave ou de carotte convient, qui est dilué 1: 1 et les narines du bébé sont instillées 4 fois par jour..

Si du jus d'aloès est utilisé (un très bon anti-inflammatoire), qui fonctionne efficacement avec la congestion nasale et le nez qui coule, il est nécessaire de diluer la substance dans un rapport de 10: 1 à l'eau. S'il n'y a rien de tel à portée de main, vous pouvez utiliser une solution saline ordinaire à faible concentration. Le sel de table normal (1/4 cuillère à café) et l'eau bouillie (verre) conviennent, qui doivent être refroidis à température ambiante.

Méthodes de traitement

Comment traiter la congestion nasale chez les nourrissons? Vous devez d'abord traiter la cause du rhume.
, ce qui peut être fait dans le cabinet du pédiatre. Pour le traitement de la maladie décrite, utilisez:

  • nettoyage du nez;
  • médicaments vasoconstricteurs;
  • procédures physiologiques;
  • solutions de lavage;
  • gouttes nasales.

Non seulement les médicaments peuvent guérir le nez du bébé, mais les remèdes populaires sont également largement utilisés
. Appliquer ce dernier après avoir consulté un spécialiste. Recourir à l'automédication pratiquée par les jeunes parents est dangereux pour

Il est sûr de traiter la congestion nasale chez les nourrissons, en suivant les instructions du pédiatre. Les solutions pharmaceutiques contenant du sel qu'il a prescrites doivent être utilisées conformément aux instructions ou à la prescription ci-jointes. De nombreux médicaments n'ont pas d'effets secondaires, ce qui vous permet de les utiliser en toute sécurité. L'un de ces médicaments est une solution saline. À l'aide d'une pipette, il est injecté alternativement dans chacun des passages nasaux des miettes pour éliminer l'excès de mucus..

Que faire si le bébé a le nez bouché? Pour le lavage, vous pouvez utiliser les outils suivants:

Comment éliminer la congestion nasale chez un enfant selon Komarovsky? Komarovsky suggère de traiter le nez qui coule chez un nourrisson en utilisant
:

  • consommation abusive d'alcool;
  • un peu d'air frais et humide;
  • étéricide liquide huileux.

Lorsque le nez est bouché, Komarovsky recommande instiller périodiquement une solution saline et un étéricide. La composition de ce liquide huileux contient des substances qui peuvent désinfecter la muqueuse nasale et l'empêcher de se dessécher. Le traitement de la congestion nasale chez les nourrissons peut être effectué par une lubrification supplémentaire de la surface intérieure des voies nasales
olive ou paraffine liquide.

Lors de l'alimentation, il n'est pas nécessaire de permettre la pénétration du lait maternel dans les voies nasales du bébé. C'est un excellent terrain fertile pour le développement d'agents pathogènes, grâce auquel le débit ne peut qu'augmenter.

Que faire s'il n'y a pas de médicaments nécessaires à portée de main? Rappelons que non seulement les produits pharmaceutiques traitent le nez qui coule, mais aussi l'utilisation habile de la médecine traditionnelle. À la maison, vous pouvez préparer une solution de sel
, mélanger avec un verre d'eau bouillie un quart de cuillère à café de chlorure de sodium (sel de table). Vous pouvez inculquer le remède reçu en permanence jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.

Important!
Komarovsky ne recommande pas d'utiliser du jus de betterave ou de carotte pour traiter la congestion nasale chez les nourrissons sans consulter d'abord un médecin